web analytics

Test terrain du Canon G5x MkII… bientôt !

55
BILLET PREC.

Vous savez que je ne résiste pas aux charmes discrets des petits compacts doués et réactifs… L’an dernier en janvier j’avais testé longuement le Canon G1X MkIII (1089 € chez Digixo) et son capteur APS-C (relire Test du Canon G1X MkIII : compact APS-C des experts).

Que j’avais adoré… Reste que parfois la plage focale (limitée à 24-70 mm assez sage), me laissait un peu sur ma faim…. On a rien sans rien ! Alors désormais : place au Canon G5X MkIII et son zoom « long » 24-120 mm (929 € chez Digixo) tout nouveau, qui sera peut-être plus pratique.

 

Oui, « long » : 24-120 mm je trouve ça déjà bien assez long pour un si petit zoom… On verra d’ailleurs ce que ça donne, sur le terrain. A noter aussi que l’on revient à un écran « dans l’axe » en passant du G1x MkIII au G5x MkII… Et que je préfère personnellement sur un compact, je ne sais pas trop pourquoi… Je trouve ça moins « visible » et moins « encombrant visuellement » : plus discret pour viser les gens (alors que sur l’EOS R l’écran latéral ne me gène pas trop à l’usage).

J’ai déjà constaté que cet écran basculant dans l’axe est très pratique pour faire des photos de rue les bras tendu aux dessus des tête : « dans l’axe »… J’ai testé ça hier soir : il n’y a pas à dire, je préfère cela ne s’explique pas ! Alors que lorsque je faisais le même geste avec l’écran de côté du G1x MkIII : j’avais presque l’impression d’être « de travers »… C’est idiot, car en théorie ça ne devrait gêner en rien. Mais bon ça doit être « dans la tête »…

En tous cas : je suis bien content avec mon nouvel écran « dans l’axe ». On devrait avec le choix pour ça : comme une « option »… Seconde qualité de cet écran dans l’axe : je peux caler le pouce de ma main droite, juste en dessous… Et je trouve que l’on tient bien mieux l’appareil ainsi : cela sécurise bien la prise en main (j’avais déjà remarqué cela avec le G7X).

 

Prise en main, qui est assez excellente pour un si petit compact, c’est à souligner et cela fait toute la différence avec les diverses variantes des Sony RX 100… que je trouve très « glissants ». Au point d’avoir revendu mon premier RX100 (version originale, il y a quelques années) principalement pour cette raison.

Déclenché sans rien viser, en marchant… En AF 100% Automatique, en Mode P… En fait : en Mode « lâcher prise », ou je laisse l’appareil se débrouiller. Et il s’en sort très bien… On en avait parlé récemment ici : Oubliez (un peu) ce bon vieux collimateur AF unique.

 

Le Canon G5X MkII propose aussi un petit viseur, de résolution correcte disons… (bon, ce n’est pas celui d’un EOS R tout de même). Mais ça dépannera, lorsque l’on sera à la plage bientôt (oui, car on va aller à la plage pour tester ce petit compact)… Cet EVF s’éjecte rapidement, mais il faut malheureusement tirer ensuite vers l’arrière, pour le mettre en fonction… Mwouai, ça c’est un peu « moyen » je trouve. J’espère que ce n’est pas trop fragile en tous cas : on verra à l’usage (notamment : à la plage avec le sable)… Il est certain que je ferais attention à le « tirer » bien délicatement.

 

Certains modèles de Sony RX100 présentaient le même point faible (contre lequel j’ai déjà râlé), mais qui a été corrigé sur les deux modèles les plus récents (mais au prix fort : 1.257 € tout de même). Bon, on verra bien : c’est au pied du mur que l’on voit le maçon… SI ça trouve : ça « marche très bien »…

Mais peut-être que le viseur fixe et central (placé comme celui d’un reflex) des précédents G5X et du G1X MkIII, ne m’auraient pas fait peur ! Quitte à être un peu plus encombrants… Je suppose que c’est le service marketing qui a tranché entre les deux options : on remarque que beaucoup de gens visent principalement avec l’écran… Et ce qui compte pour eux, c’est surtout la « compacité » de l’ensemble.

Le précédent G5X, ne rentrait pas dans une poche de jean’s. Alors que cette version II : oui, elle rentre dans une poche de pantalon… Et si c’était cela l’essentiel ? Et si c’était cela : la « magie » qui fonctionnait si bien à l’époque des Canon S100, S110, S120 : le « simple fait » de pouvoir se glisser dans une poche de pantalon ?

Je rappel que c’est ici shooté en RAW + JPEG et que vous voyez (pour le moment) : seulement le JPEG… Bien entendu une fois le RAW développé par Lightroom, on pourra récupérer un peu l’arrière plan cramé. On verra ça !

 

Donc, tout ça promet d’être intéressant… Malheureusement en passant du G1X MkIII à ce G5X MkII : on fait aussi une croix sur un excellent capteur APS-C de 24 MPixels, qui faisait toute la différence… Donc retour à un capteur de 1 pouce plus modeste : forcément moins performant. Vais-je sentir la différence ? On verra… Il faudra tester cela sur plusieurs semaines, avant de tirer des conclusions, notamment dans le Module Développement de Lightroom (qui ne supporte pas encore les RAW du G5x MkII, mais ça va venir).

Faut-il mieux faire une croix sur un capteur APS-C ? Ou sur un zoom 24-120 mm ? That is Ze Big question… Rendez-vous bientôt (soyez un peu patients quand même) : ce sera lisible dans notre catégorie : Tests terrain

 

 

PS : pour l’instant je ne vous montre que quelques JPEG réalisés dans les toutes premières heures d’utilisation, donc rien de très représentatif… Je viens de prendre ces images à l’instant, dans les rues tranquilles de Yuen Long (elles n’ont pas été très tranquilles ces rues là d’ailleurs, ces derniers temps…)

 

Il faut déjà extrêmement chaud ici dès 10h du matin : on ne sort pas sans parapluie tellement ça tape… Et d’ailleurs : si vous n’avez jamais expérimenté ce genre de lumière intense (que l’on ne croise quasiment jamais en France sauf peut-être dans le Sud en été), et bien vous ne pouvez pas vous rendre compte à quel point dans ces circonstances le meilleur des viseurs électronique parait sombre face au pire des viseurs optiques. Mais ce n’était qu’une petite parenthèse…

 

… et toujours les couleurs Canon (ici toujours en JPEG).

 

Le zoom 24-120 mm propose 7 paliers fixes, que l’on peut attribuer à la bague qui cercle l’objectif… Très agréable et assez rapide. Une petite démo, facile à réaliser :

 

C’est quand même bien agréable ce 120 mm : je suis toujours en JPEG… (avec les fichiers RAW ce sera mieux). Relire ce sujet à propos des facteurs d’équivalence entre tailles de capteurs

Selon ces tableaux donc, le zoom 8.8-44 mm f/1.8-2.8 du G5X MkII auquel on appliquera un facteur x2.72, est en fait équivalent à un : 24-120 mm f/4.9-7,6Ce qui est parfaitement cohérent, en termes de performance et de prix.

 

Et cette fois : le Mode panoramique n’a pas été oublié… Ici, testé vite fait sur des sujets qui bougent :

 

 

BILLET PREC.

55 commentaires

  1. Je plussoie. La lumière du Japon est aussi très différente qu’en France, plus intense, plus blanche.
    Mais les gens ne portent pas de lunettes de soleil.

  2. « Faut-il mieux faire une croix sur un capteur APS-C ? Ou sur un zoom 24-120 mm ? That is Ze Big question… »

    Pour ma part je préfère largement privilégier le capteur que la focale ! L’ultra polyvalence, que recherche beaucoup de photographe, est quelque chose qui m’échappe totalement. Je pars régulièrement avec mon appareil et uniquement son 35mm fixe monté dessus et je ne me sens que très rarement limité. Au contraire, ça me force même à faire des photos originales dans les situations délicates, là ou beaucoup de photographes se contenteraient de zoomer.

    « Less is more » comme on dit.

    • Je suis exactement comme toi. Pour moi, reflex APSC Canon 80D + 35 F2 IS en permanence (équivalent 56mm en FF). Je fais attention quand même pour éviter les portraits serrés au 35mm…

      Maintenant, dans le cas d’un compact Canon à tout faire (ce qui est le sujet ici), je pense que je choisirais la polyvalence et l’ergonomie : le G5X II à la place du G1X III. Il faut être un pro du bokeh pour différencier celui d’un capteur 1″ à celui d’un capteur APSC. Je pense que là on se fera la différence entre G1X III (APSC) et G5X II (1″), ce sera sans doute la montée en ISO plus limité sur le G5X II.

    • Idem, jamais en dessous d’un APSC. Pour de l’ultra compact, rien de mieux qu’un 28 ou 35 mm f/2,8 type coolpix A. Je ne suis pas fan non plus des ouvertures glissantes trop peu lumineuses sur ce type de compact.

            • « Les facteurs d’équivalence vont jouer sur le bruit… »
              Et d’après vous la corrélation entre bruit et isos ? ;-)

            • Le facteur d’équivalence s’applique à tout…

              A la qualité d’image aussi (disons à la qualité du pixel), même si le facteur n’est peut-être pas le même : absolument « tout » change, lorsque l’on change de taille de capteur.

              L’ISO aussi : ce n’est pas le même ISO en fait… (l’ISO est une valeur assez théorique en fait).

              • Pas du tout. Si tu règles tes appareils en f/1.8 ISO 100 1/100″ tu auras la même exposition sur un capteur 1″, un APSC, un 24×36 et même un moyen format.
                Il n’y a qu’à faire le test. C’est facile (je l’ai déjà fait). Il peut y avoir une minuscule différence dûe au facteur de transmission, certaines lentilles absorbent plus de lumière que d’autres.
                Ca c’est la règle.
                Ce qui va changer c’est le bruit, et la profondeur de champ.

                • par contre effectivement, pour qu’un f/1.8 se comporte comme un f/1.8, les fabriquant vont adapter la sensibilité ISO. C’est pour ça qu’il y a ce principe d’équivalence et qu’au niveau du bruit, un capteur un pouce va être plus bruité qu’un APSC ou un FF.

                • « Ce qui va changer c’est le bruit, et la profondeur de champ » bin voilà ! c’est pour cela qu’on ne veut pas descendre en dessous de l’apsc voir jamais bosser sans ff.

                  • Le tout c’est de connaitre par appareil photo jusqu’à où, on est prêt à monter en sensibilité. Sur un capteur 1 pouce, le 800 ISO ne me pose pas de pb (je peux même envisager le 1600 si besoin). et 800 ISO avec une ouverture de 1.8 ou 2.8 c’est déjà bien confortable. Ca vaut l’APSC avec l’objectif de base. Donc avec un petit appareil qui est toujours dans mon sac je suis très content et à l’aise.
                    Et si j’ai besoin de meilleure qualité je passe à l’APSC
                    ou au FF. Et c’est beaucoup plus lourd et encombrant.
                    Sinon, mon utilisation n’est pas Pro. Donc je n’ai pas le même niveau d’exigence.

                    • Bien entendu et là est le compromis. Mais il faut garder en tête que pour une vitesse donnée « à 800 ISO avec une ouverture de 1.8 ou 2.8″ tu prendras des photos équivalentes à un full frame de f/4,9 ou 7,6 (f/5 ou 8) à isos 6000. Ca n’empêche pas de prendre des photos, mais il y a un compromis sur la pdc et le bruit. Personnellement j’accepte ce compromis avec de l’apsc, mais pas celui des 4/3 et 1 ». Bonnes photos.

                • Et c’est aussi ce qui explique que 100 ISO sur un capteur d’une taille donnée, ne sont pas la même chose que sur un capteur d’une autre taille…

                  Bon, c’est â très grave : on s’en fout…

                  On en a déjà parlé plain de fois : il est impossible de convaincre tout le monde. Donc, que chacun croit à sa vérité personnelle. Et que tout le monde fasse de belles photos, avec des appareils petits ou gros : c’est ça qui compte ;-)

                  Mais essayez de bien lire ces liens :

                  http://photoetmac.com/2019/03/tableau-des-equivalences-de-focales-douverture-et-iso/?hilite=%27équivalence%27

                  https://photographylife.com/equivalence-also-includes-aperture-and-iso

            • Relire ce sujet à propos des facteurs d’équivalence entre tailles de capteurs…

              http://photoetmac.com/2019/03/tableau-des-equivalences-de-focales-douverture-et-iso

              https://photographylife.com/equivalence-also-includes-aperture-and-iso

              Selon ce tableau donc : le zoom 8.8-44 mm f/1.8-2.8 du G5X MkII auquel on appliquera un facteur x2.72, est en fait équivalent à un :

              24-120 mm f/4.9-7,6

              Ce qui est parfaitement cohérent, en termes de performance et de prix.

              • C’est vrai pour ce qui est du bokeh, mais ce n’est pas toujours le but, en particulier en photo de rue
                Ensuite un f/1.8 reste un f/1.8 et l’ISO utilisé sera le même qu’avec un 24mm FF.
                La différence sera qu’avec un 1″, il ne faut pas espérer monter au delà de 800 contre 3200 iso en FF.

                • « La différence sera qu’avec un 1″, il ne faut pas espérer monter au delà de 800 contre 3200 iso en FF »
                  VOILA !
                  C’est pour cela que je cape l’iso 2X plus haut sur un FF que sur un APSC.
                  Quand je cape un FF à 1600, mon aspc est à 800 et un 4/3 à 400 pour la même qualité.
                  Donc c’est mensonge de te vendre un 1″ à f/2,8 et de le mettre à égalité d’un f/2,8 FF. ;-)
                  Encore quelques cours d’optiques sont nécessaires apparement… ;-)

                  • Si on veut faire la même photo à 1/100è, pour Nikon, le FF sera à f/4 et 500 isos alors que l’apsc sera à f/2,8 et 200 isos.

                  • On peut aussi voir les choses autrement.
                    Pour faire une photo de paysage. Je serai peut-être à :
                    – f/11 1/100″ ISO 400 sur un APSC
                    – f/5.6 1/100″ ISO 100 sur un compact 1 pouce
                    Et c’est plutôt pas si mal pour le compact :)

                    D’un autre point de vue, je ne cherche pas à faire les mêmes photos entre le compact et un reflex. Je cherche seulement à faire une photo avec l’appareil que j’ai avec moi. Par défaut c’est le compact 1″, mais si j’ai envie de me charger ou que j’ai quelques choses de prévu, je prend un reflex. Et c’est le FF, si je veux la meilleure qualité/sensibilité.

                    Tu ne prends pas des photos avec ton téléphone Rage, quand tu n’as que ça ?

                    • Non, c’est là ton erreur d’amateur. Moi, prendre des images à équivalence f/11 ne m’intéresse pas. Et aucune photo avec le téléphone: impossible à exploiter.

    • Entre le GM1 et ce G5 X MkIII : il y a 4 ou 5 ans de progrès… Le capteur 24 Mpix (Sony) 1 pouce de ce Canon, me semble meilleur que le 16 Pixel M4/3 du Panasonic GM1. EN tous cas l’ensemble est bien plus pratique, et plus compact avec un 24-120 mm.

      Donc, sans hésiter je choisi le Canon G5X MkII. Si le GM1 avait suivi la même évolution au niveau ergonomie, si il avait gagné un viseur électronique et gagné 24 Pixel : ça se discuterait. Mais Panasonic n’a proposé aucune évolution.

      Donc je crains que le GM1 (et ses successeurs) ne se soit fait « bouffer » par les compact à capteurs 1 pouces récents.

  3. Autre différence entre le G1X III et le G5X II, pas d’AF Dual Pixel sur le G5X II.

    Jef, passionné de vidéo comme il est (ironie évidemment…), nous dira s’il ressent le manque de Dual Pixel en vidéo sur le G5X II

    • Après cette première demie jouirai à faire des photos : je trouve que le suivi AF est excellent, très réactif… Pas senti de différence avec le G1X MkIII (mais c’était il y a longtemps).

      En fait le travail de l’Af est plus facile, avec un petit capteur. Le suivi des visage est très efficace…

  4. Effectivement , on peut s’interroger entre les 2. C’est clairement mon cas en ce moment! La plage focale est plus intéressante dans le G5X, c’est clair! Un GX1 MIV, capteur APS-C avec la même serait le Graal! Mais la tropicalisation , je pense, est un grand atout sur le GX1 MIII surtout en voyage (cf. pas mal de posts en ligne sur des problèmes de poussière sur les capteurs 1 pouce et notamment sur les GX7 et le LX 100 et 200, véritable aspirateur à poussière, un ami en a fait les frais…. ex: https://www.dpreview.com/forums/post/55591710). Voyage prévu en Islande cet hiver….. la tropicalisation pour éviter les mauvaises poussières, atout majeur à ce prix pour des boîtiers compacts à 1000 euros? What do you think?

  5. Je trouve que Canon a commencer a sortir l’artillerie lourdes avec ses deux petits compacts experts.

    J’ai un faible grave pour le G7x mark III pour la vidéo ( stabilisation 5 axes, pas de crop même en 4K, full HD a 120 i/s, 4 modes autofocus dont suivi du sujet, fiche micro HDMI pour exporter les vidéos sans compression ).

    Sans oublier la partie photo bien sur, après vu les performances des smartphones ils n’ont plus trop le choix.

    J’ai hâte de découvrir le reflex Canon 90D et le futur Canon R pour concurrencer le Sony A7 R4, sa va être du lourd.

    Petit inconvénient pas de griff flash pour le micro dommage.

    • Je pense aussi que le 90D sera top comme l’a été à sa sortie et comme l’est toujours le 80D.

      Mais j’attends surtout un M5 II, voire un M6 II, qui devrait être en toute logique un copier-coller du 90D mais avec un EVF pour le M5 II. Reste une gamme d’objectif EF-M bien trop courte, volotnairement ? A moins, que Canon finisse par sortir un R avec un capteur ASPC mais je m’éloigne grave du sujet de cet article. Quoique R et M existent également par leur compacité et leur ergonomie

      • Oui moi aussi je m’éloigner du sujet en parlant du GX7 III mais comme il ressemble au GX5 II, je me suis permis de commenter.

        Pour les futurs M5 et M6, ils vont faire mal c certains.

        Un duel a distance de Canon et Sony.

  6. J’espère que ce sera mieux en raw, parce que les jpeg ce n’est pas miraculeux. Le capteur est à la ramasse dans les hautes lumières.

    • Face à un tel contraste (photo de la damme qui achète des bananes) : il n’y a rien à faire avec un tel contraste… On choisi si l’on veut exposer « pour les ombres ». Ou pour les « fautes lumières »…

      Il y a des situations ou l’on ne peut rien faire d’autre : que de choisir l’un ou l’autre…

      Le RAW permettra de récupérer un peu de détails probablement… On verra !

  7. Même la première photo qui est « sombre » dans les ombres est cramée dans les hautes lumières. Le micro-contraste des contre-jours est faible. Bref, on a un rendu de (bon) téléphone. Ceci dit le rendu de téléphone, n’empêche pas d’avoir de bonne photos (le cramé n’est pas le sujet). Mais je trouve cela très décevant pour un compact dans le gamme des 1000€.

    • Franchement, c’est un peu exagéré. Entre une scène quasi en intérieur et un ciel ensoleillé, aucun appareil n’est capable de gérer la dynamique de façon satisfaisante en un seul shoote actuellement (même les plus « dynamiques »).
      Et même si l’optique d’un compact limite aussi la qualité des micro-contrastes (qui peut être discutée en fonction de la mise au point aussi), le rendu est nettement supérieur à un téléphone de ce point de vue. Il faut aussi voir que la différence sur le résultat final sur écran reste limitée (surtout sur un écran mal calibré) mais est nettement plus visible à l’impression.
      Un exemple plus « naturel » de dynamiques importantes peut être trouvé ici (copyright Carey Rose) :
      https://www.dpreview.com/sample-galleries/6009098889/canon-powershot-g5-x-ii-sample-gallery/9728371650

      En revanche le traitement proposé via ACR (photo suivante dans la galerie) est vraiment mauvais à mon sens (effet HDR, perte de couleurs, tons intermédiaires « écrasés » et décolorés façon poussière etc…).

      En fichier joint à ce message le traitement que j’ai fait de cette photo de façon moins extrême. Le résultat me semble globalement au dessus de ce qu’on pourrait obtenir d’un téléphone même haut de gamme. Il y a du bruit certes mais de fait, beaucoup plus de détails que ce qu’on peut voir sur les smartphones qui ont tendances à écraser les pixels de façon aléatoire encore.
      La latitude de traitement permet d’obtenir aussi des résultats plus homogènes.
      Maintenant, je vous rejoins sur le fait que payer 1000 euros pour un compact reste un investissement de plus en plus difficile à justifier pour des photos de ce type avec un gain sur le résultat final qui restera très limité à l’usage réel. Reste le plaisir et le côté pratique à l’utilisation. Prendre des photos avec smartphone reste pour moi une expérience pénible.
      Mais aussi, tant qu’à se faire plaisir, autant prendre un « vrai » appareil photo dans ce cas. Et là le choix en ILC est vaste entre les Fuji, Sony, Canon, Nikon, Olympus, Pana, Leica…

      • Sur grand écran, franchement bof. La photo n’a ni piqué, ni grain. C’est pour ça que j’ai encore énormément de mal avec les petits capteurs, même de compacts experts à 1000€, même si ça va sûrement s’améliorer d’année en année. Seuls les APSC trouvent grâce à mes yeux (par exemple le Ricoh GR, premier du nom, dont le piqué et le naturel me bluffent toujours autant compte tenu de la petitesse du boîtier).

        Mais comme les constructeurs de smartphones designent leurs traitements photo pour des petits écrans, c’est possible que la qualité n’atteigne jamais celle requise pour des grands écrans et du tirage. Difficile de prédire l’avenir en photo.

        • C’est sûr que ça ne vaut pas un APS-C, ça ne se discute même pas. J’avais juste fait ça pour illustrer le sujet de la dynamique et proposer un traitement plus naturel des tons et couleurs (au moins à mon goût).
          Pour le grain et la netteté c’est le mieux (le moins pire plutôt ;)) que je sache encore faire avec DPP4. LR6 est devenu plus souple pour moi et j’ai plus l’habitude aussi, maintenant… mais DNG converter n’est pas encore à jour pour le public.
          Je ne pense pas que ce soit représentatif du mieux qu’on puisse tirer de ce compact du coup.
          Quoiqu’il en soit, ça reste meilleur qu’un smartphone. Mais pour ma part, c’est justement les 1000 euros qui me posent le plus de problèmes :D.
          Et sinon, en effet, le GR est sans conteste un super appareil de ce point de vue surtout pour sa taille. Si je lui préfère l’EOS M100, par exemple, c’est juste pour la polyvalence. Mais ça fait vraiment partie des choix que j’aurais pu faire aussi.
          Quand aux écrans de smartphone, effectivement, ça fait partie des limitations. Et à l’usage, 99% des gens ne verront pas la différence entre de la HD et de la FHD sur des écrans de cette taille.

          • Le truc c’est que la dynamique, c’est bien. Mais tous les smartphones savent capturer une scène très dynamique, maintenant qu’ils font du HDR en temps réel trop puissant avec leurs processeurs dignes d’un super calculateur de 1995.

            Le problème, c’est de *bien* capturer la dynamique d’une scène. Avoir des hautes lumières lumineuses et des ombres sombres, mais tout en ayant du détail et du naturel. Et à ce petit jeu, plus le capteur est gros, plus c’est propre. Et même les meilleurs « petits » capteurs (genre l’EM1 mark II) se font enfoncer par beaucoup de gros capteurs « moyens ». C’est assez flagrant sur l’image que tu as postée.

            Cela ne veut pas dire que c’est une image mal traitée, on fait avec la matière qu’on a. Mais il est clair (pour moi) qu’avec un gros capteur on peut avoir une différence assez énorme. Et je dis ça en la visionnant sur un simple 23″ en fHD. Rien de bien révolutionnaire en qualité d’écran, donc.

            • Ah non mais y’a pas de souci, on est bien d’accord sur le fond…
              Ceci dit, les M43 on des résultats aussi assez bluffant des fois.
              On est moins tranquille sur certains sujets mais ça restent de bonnes bêtes, quand même. A choisir entre ça et un compact 1″, je prendrai quand même le M43. Ne serait-ce que pour le choix d’optiques sympas.
              Quant aux traitements HDR, le problème, c’est souvent qu’il se voit, en fait… et c’est moche. Maintenant, le moche, le beau… visiblement, ce qui compte c’est que ça se vende ;)…

  8. Ce qui est super, c’est que le G7X Mark II sera encore moins cher en occasion !
    Mais bon je suis trop satisfait de mon M5 et des objectifs que je n’ai pas besoin d’avoir encore un autre appareil :).
    À voir comment sera le M5 Mark II sera :D !

    • … même chose pour moi, mais plutôt le M6 bien sûr, surtout s’il y a un viseur escamotable. J’y crois moyen ceci-dit et j’ai toujours mon viseur externe. Je les attends de pied ferme aussi en tout cas ces nouveaux EOS M…

      • Je suis plutôt M5, mais j’attend avec impatience les M5 et M6 mark II même si je ne vais pas les acheter dès leur sortir. Car pour l’instant le M5 me satisfait amplement.

        • J’aurais bien pris le M5 aussi mais à l’époque de sa sortie, il était vraiment plus cher que le M6 (surtout que je ne voulais pas prendre le kit) et je n’avais pas nécessairement besoin du viseur. La différence de prix m’a permis de prendre le 22mm. J’espère que le prix du markII sera plus raisonnable parce que je me laisserai peut-être tenter par le M5 aussi si le M6 n’a pas de viseur escamotable… faut voir, difficile d’être fixé pour l’instant, il n’y a que des rumeurs.

          • C’est vrai que le M5 était cher à sa sortie…
            Mais j’ai attendu Janvier 2018 pour vendre mon 6D et me prendre le M5 avec un bonus de 10,000Y car j’ai acheté immédiatement après avoir revendu et Canon a mis l’adaptateur en cash back que j’ai reçu un mois après. Combiné à un Yen plus faible à ce moment là, j’ai eu le M5 + 18-150 et adaptateur pour 800€ environ en neuf.

            En effet, je pense que le prix des versions markII va être assez élevé au départ. Et puis les rumeurs sur les specs que je vois sur le M6 MK2, ne me donneront pas l’envie de basculer immédiatement sur le M5 mk2 (s’il sort un jour).

            J’ai tout ce qu’il me faut sur M5 sauf :
            – recharge par USB (mais peut-être pour éviter que le boitier chauffe).
            – meilleure qualité vidéo en 1080p (je pense que Canon a les moyens de faire une mise à jour logiciel pour améliorer ça).
            (- écran totalement articulé ?)

            Quant au capteur 32.5 mp APS-C CMOS sensor (new sensor technology for higher dynamic range), c’est pas mal. Mais je me pose la question : est-ce que cela vaut le coup de changer de boitier immédiatement ? Sachant que j’ai fait avec mon fidèle capteur de 24mpix ?
            Focus Bracketing, c’est marrant…

            Bref on peut discuter des heures sur la « nécessité » de ces améliorations :).

            • Ce que je redoute c’est qu’ils concentrent les améliorations sur la vidéo, vu le succès qu’ont eu les derniers EOS M50 auprès des vloggeurs. J’espère pas…
              Y’en a marre de se faire bouffer le budget pour des trucs qui ne servent jamais en photo.

            • Au fait, je ne vous ai pas demander si vous vous étiez payé le 32mm F/1.4, parce que ça me semblerait dans tous les cas plus prioritaire (c’est mon avis;)) que de se payer les mises à jours présumées des futurs EOS Mx mark II.
              Un autre petit exemple de cette optique à la précision chirurgicale et au rendu superbe. En espérant vous donner un peu plus envie de l’acquérir.

              • C’est juste, la priorité n’est pas la mise à jour de mon boitier M5. Et non pas encore malheureusement… L’EF-M 32mm f1.4 est définitivement sur ma liste :D.

                Normalement lors de mon prochain voyage au Japon pour voir la belle-famille, je vais vendre le 40mm et l’adaptateur que j’ai obtenu gratuitement et acquérir enfin ce fameux 32mm.

                Belle photo en tout cas, et en effet le rendu est incroyable ! :)
                J’ai vraiment hâte d’être à cet hiver !

  9. **Même la première photo qui est « sombre » dans les ombres est cramée dans les hautes lumières. Le micro-contraste des contre-jours est faible. Bref, on a un rendu de (bon) téléphone. Ceci dit le rendu de téléphone, n’empêche pas d’avoir de bonne photos (le cramé n’est pas le sujet). Mais je trouve cela très décevant pour un compact dans le gamme des 1000€**

    Euh excusez moi, je ne suis qu’amateur mais il se passe quoi avec cette photo ?… franchement je pense que au moment de la pdv, l’oeil devait voir ça. Une journée lumineuse avec une lumière en pleine face…perso même en post j’aurai même pas touché à ces hautes lumières…je regarde depuis un smartphone donc j’ai aussi peut être un auvais rendu

  10. J’utilise un Mac 15″ avec un écran calibré (i1 Pro 2).
    Je pense et c’est ce que l’on voit ici est que les 1″ ne font pas assez la différence en particulier dans les situations avec de très hautes lumières. Ma fille a été en Inde pour un semestre d’échange universitaire avec l’IIM. Elle n’a pas voulu amener un réflex et a acheté un Sony RX100 mk3. Toutes les photos dans le même genre de situation: ambiance relativement sombre avec extérieur visible plein soleil sont cramées même avec – 1IL et en raw. Pas de problème pour les situations moins extrêmes. Elle a vendu le Sony dès qu’elle a vu le résultat sur Lightroom en rentrant.
    Pour moi entre les 2 Canon ce serait le G1X sans hésiter.

    • Oui, de toute façon, les compacts ne sont plus ma came depuis longtemps.
      Donc pour moi, ce sera de l’EOS M ou rien, en terme de système plus compact. Je peux au moins changer l’optique et nettoyer le capteur.
      Je notais simplement que les résultats photographiques restent encore pour l’instant meilleurs que ceux des smartphones (dont les qualités sont amplement exagérées sur le net). Les images sortant des meilleurs smartphones du moment restent très en retrait de tout ce qui se fait avec un vrai appareil (même un 6D de 2012 ou un D700 de 2008 font mieux, ne serait-ce qu’à cause de l’optique, bien sûr).
      Comme vous le dites, on peut faire de bonnes photos avec n’importe quoi, mais quand on veut un résultat impeccable et un minimum « vibrant », de qualité suffisante pour être imprimable en grand, on ne peut toujours pas compter sur un smartphone…. enfin pas encore. Le reste c’est encore et toujours du marketing.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.