web analytics

Petit détail de Profondeur de Champs sur les Nikon Z6 et Z7

23
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je suis tombé sur cette très intéressant vidéo, qui passionnera les photographes paysagistes « pointilleux » qui ont l’habitude de gérer « très précisément » leur profondeur de champs, en s’appuyant sur le zoom 100% à l’écran, en Live View…

Le problème est que sur les Nikon Z6 et Z7 (et contrairement aux reflex Nikon utilisés par ce photographe précédemment) : au delà de f/5.6, l’aspect réel de la profondeur n’est plus mis à jour en temps réel si vous fermez le diaphragme…

 

Pour cela : il faut obligatoirement avec les Z6 et Z7, appuyer sur le bouton de « test de profondeur de champs ».

Et lorsque vous zoomez à 100% dans le but de vérifier justement si telle ou telle zone de l’image est « suffisamment nette » par exemple dans les lointains : alors le fait d’appuyer sur le testeur de profondeur de champs (qui fermera le diaphragme à sa valeur réelle) désactivera automatiquement le « zoom » tant que le bouton est enfoncé. On le constate dans cette vidéo…

Comme je n’ai pas eu l’idée de tester ça avec le canon EOS R (et que je n’en ai pas un sous le main ce week end), quelqu’un pourrait-il vérifier ça SVP ? Ce serait intéressant…

Mise à jour : vérification faite en Mode Live View sur mon Canon EOS 5DsR. Pas de problème, lorsque l’on est Live View et en vue zoom (grâce à une pression sur la touche SET) et que l’on appuie sur le testeur de profondeur de champs, le taux de zoom reste inchangé… On peut donc vérifier confortablement la netteté réelle en zoom 100%, de n’importe quelle zone de l’image, à n’importe quelle ouverture…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

23 commentaires

  1. « vérification faite en Mode Live View sur mon Canon EOS 5DsR » -> on en déduit que ça ne t’avait jamais traversé l’esprit de faire ça durant toutes tes années de pratique de la photo JF ;).

    D’autre part, le gars a un pied, il veut prendre une photo nette de près en fermant à plus que F/5.6 et il ne fait pas de Focus Stacking. Et en paysage, il ne connait pas sa règle d’hyperfocale non plus… et il donne des cours… la blague.
    Encore une belle vidéo de clampin comme on en voit des milliers sur internet… (et en plus il a un Z6, :D ).
    Le pire c’est que certains marchent (y’en a même qui disent qu’ils vont plutôt acheter du Sony à cause de ça… c’est dire :D).
    Et après on s’étonne que les constructeurs n’écoutent pas les utilisateurs. Des fois, je les comprend, ils n’ont pas que ça à faire de faire le tri des inutilités qui circulent partout.

    Pour ma part, ne me servant que très rarement du Live View, encore plus rarement du zoom pendant les prises de vue et pour ainsi dire jamais de l’aperçu (je n’ai même pas un seul appareil ou cette fonction est attribuée à un seul bouton), il y a autant de chance que j’utilise cette « fonctionnalité » que je me fasse mordre par une chauve souris enragée dans mon salon, là, tout de suite :D.

  2. Les mirrorless montrent la profondeur de champ (directement dans le viseur) en fermant le diaphragme pour faire la mise au point et la mesure de lumière (un réflex reste à pleine ouverture). Le problème est qu’à diaphragme trop fermé la MAP ne marche plus en basse lumière. Nikon pour cette raison, ne ferme plus le diaphragme au delà de f/5.6 (et reste à pleine ouverture en mode basse lumière). On peut regarder la profondeur de champ avec un bouton (comme un réflex), mais cela annule le zooming…
    Je n’avais jamais essayé non plus de faire la manip sur un réflex. Ça marche aussi sur un Nikon D500. Je ne me sert jamais du liveview en extérieur pour juger la profondeur de champ (on voit rien). Je suis d’accord avec Pierre, la fonctionnalité demandée dans la video ne sert pas à grand chose. Mais pour l’implémenter, il faudrait juste une option dans le firmware des Z, si Nikon juge que cela a du sens.

    • Pour moi un manque plus flagrant sur les Z c’est surtout l’absence de la fonctionnalité de suivi 3D auto-déclenché de l’autofocus. Ca fait pleurer beaucoup de Nikonistes ce point là d’ailleurs.
      (mais même ça, certains arrivent à le contourner sans problème avec les caractéristiques de l’AF tel qu’il est conçu).
      Pourtant, quand on voit l’ efficacité de cette fonctionnalité sur le moindre D7200 (actuellement à 650 euros en prix officiel à la FNAC, il en reste très peu, hâtez-vous, c’est un des meilleurs APS-C REFLEX depuis toujours et probablement à jamais avec le Canon 80D ;)), on ne comprend pas trop que Nikon n’en ait pas fait une priorité de développement.

      • J’ai fait environ 800 photos avec un Z7 prêté par un collègue de club photo (en firmware 2.0). J’avais fait également quelques photos avec un Z6 (en firmware 1.0).
        Le nouveau firmware est un gros progrès, Nikon a écouté les critiques, mais il reste des points agaçants.
        Je ne suis pas un grand fan du suivi 3D, qui ne marche que si le fond et le sujet sont de couleurs nettement différentes, je peux m’en passer.
        Malheureusement, il y a d’autres problèmes plus sérieux avec l’AF :
        1/ Normalement, j’utilise l’AF continu (avec AF-ON) en mode groupe 5 points. J’ai le même sur le Z7. Sur les D5/D500/D850, on peut programmer le mode point simple (ou un autre) sur un autre bouton (en cas de problème avec un obstacle, choix d’un point sur le sujet…), sur le Z7, il faut aller dans le menu.
        2/ Dans le mode de suivi, après avoir sélectionné le collimateur il faut appuyer sur ok. Si on veut changer de sujet ou si (rare) l’AF s’est perdu, il faut appuyer sur le bouton zoom-.
        On ne peut pas les redéfinir (par exemple le centre du pad pour lancer et arrêter).
        C’est anti-ergonomique au possible.
        Sinon l’AF marche très bien (y compris face et œil) et le suivi est plutôt meilleur que l’AF 3D d’un D500, y compris en basse lumière.
        Plus mineur, si on met un objectif APS-C qui a une bonne couverture en FF, sur un D850 on peut laisser l’appareil en FF. Sur les Z, pas possible c’est automatique.
        Tout cela c’est du software, cela peut être upgradé et c’est un vraiment un appareil excellent avec des optiques Z ou F, vivement le firmware 3.0 prévu pour septembre-octobre.

        • En effet, et pour le suivi 3D, en fait, c’est simplement en ajoutant la possibilité de « poser » le point au moment ou l’on en a besoin par un seul click bouton qu’on aurait l’équivalent voire peut-être même mieux -> votre problème 2/ corrigé, c’est la même chose en fait. C’est ce que je veux dire quand je dis qu’il manque l’équivalent au suivi 3D.
          Perso, je n’ai pas vu trop de problème avec l’AF non plus en dehors de ce point anti-ergonomique que vous cité. Le changement de mode de points mériterait aussi l’affectation d’un bouton dédié, mais j’avoue que ça me gène moins et je pense surtout qu’ils pourraient permettre très largement plus de souplesse au niveau de l’affectation des boutons en général. De ce point de vue, l’EOS-R m’a semblé mieux pensé.
          Et oui, on attend le prochain firmware en effet. Franchement, le focus sur l’oeil n’était vraiment pas une priorité devant la liste que vous citez, je suis bien d’accord…

  3. Vérifier sa profondeur de champs sur écran me paraît assez inutile quand on sait lire une bague de diaphragme graduée (quand il y en a une) ou qu’on connaît son hyperfocale (il y a de bonnes applications pour cela dont SetMyCamera par exemple). Du coup j’ai du mal à voir l’intérêt de ce test.

    • Georges Chassagne le

      Parfaitement d’accord, en fait JFV passe son temps à essayer de trouver des vidéos pour dénigrer Nikon et Sony. Qu’il aime Canon, pas de soucis mais il devrait rester un minimum objectif et parler par exemple des fabuleux 24-70 et 14-30 de Nikon….

    • Oui, c’est des conneries tout ça : car on peut utiliser l’EOS R comme un reflex normal…

      L’article n’est pas crédible… Commencer par critiquer le bouton de mise sous tension n’a pas de sens : il est aussi efficace qu’un autre ! ET il est au même endroit depuis plusieurs génération de reflex Canon : tout le monde y est habitué.

      Il dit aussi des conneries : par exemple à propos du changement de Mode : contrairement à ce qui est montré dans la vidéo, on le fait d’un seul doigt : en pressant le bouton mode et tournant la molette avec le même doigt, c’est exactement aussi rapide qu’avant. Je ne vois vraiment le problème.

      La ou la vidéo tourne vraiment au ridicule, c’est lorsque après avoir utilisé le bouton Mon pour changer d’ISO (ce qui est une bonne idée), il veut ensuite utiliser ce même bouton pour appliquer une correction Manuelle d’exposition : ce qui est absolument stupide (et pire que ça) : lorsqu’on peut la faire avec la molette arrière (ce que l’on fait avec tous les reflex Canon depuis 1987)… C’est encore plus idiot lorsque l’on dispose de la bague d’objectif pour cela (si vous avez choisi le bouton Mon pour les ISO il faut appliquer la fonction correction d’expo à la bague d’objectif).

      On est pas obligé d’utiliser la « touch bar » : elle ne sert à rien si l’on est photographe… Par contre les vidantes apprécient car on peut changer certains paramètres en glissant son pouce dessus c’est totalement silencieux.

      Bref : cette vidéo, c’est du Canon bashing ridicule ! Elle n’est pas crédible…

        • A noter que concernant la vidéo que j’ai cité plus haut

          J’ai bien prévenu qu’elle ne concerne qu’un « petit détail », pour des utilisateurs très pointus… dans un cadre très particulier !

          Il ne s’agit en aucun cas d’un défaut « rédhibitoire » du Nikon Z6 et Z7… Seulement d’un point de détail.

          J’ai trouvé ça intéressant, car ça peut « donner des idées » sur l’utilisation que l’on peut faire de la visée écran et c’est intéressant…

          Par exemple si vous faites de la photo culinaire et que vous ne disposez pas de flash puissants mais souhaitez travailler avec des LED, ou même en lumière naturelle : vous aurez très souvent un problème de profondeur de champs…

          Vous « manquez de lumière » : donc de profondeur de champs (problème augmenté au fur et à mesure que vous vous rapprochez du sujet, spécialement si il est de petite taille).

          Dans ce cadre la gestion précise de l profondeur de champs à l’écran (en utilisant la technique du zoom) : peut s’avérer vraiment très, très précieuse ! ! !

          Ce n’est pas un gadget : c’est juste que cela ne concerne que certains cas très particuliers…

          • Sur pied, il suffit de faire un focus stacking… L’appareil le fait tout seul (comme le D850).
            Autre solution, la règle des 1/3-2/3 pour choisir le point focus et on regarde si c’est bon sur la vue.
            De toute manière la manip ne donne pas plus de profondeur de champ…

            C’est un problème des mirrorless qui montrent la profondeur de champ (directement dans le viseur) en fermant le diaphragme pour faire la mise au point et la mesure de lumière (un réflex reste à pleine ouverture). Le problème est qu’à diaphragme trop fermé la MAP ne marche plus en basse lumière. Nikon pour cette raison, ne ferme plus le diaphragme au delà de f/5.6 (et reste à pleine ouverture en mode basse lumière). C’est plus un problème de mirrorless que de Nikon.

  4. Le problème est commun à tous les mirrorless, JF ! Impossible de faire la mise au point si le diaphragme est trop fermé.

    (En reflex c’est différent : la MAP se fait toujours à PO ; le diaphragme se ferme après.)

  5. Ah tient je voulais me tenir au jus côté Canon. Je tombe sur cet article intéressant. J’ai le Z6… avant j’étais sur Canon et cette fonction je l’utilisais systématiquement (je fais de la photo de paysage).

    Pour la photo de paysage c’est très pratique pour avoir un PDC optimale (a voir l’option peut être utile pour la photo de produits et culinaire). Sur le Z6 ce problème m’avait interpellé d’ailleurs je voulais envoyer un mail au service client Nikon…

    Lorsqu’on zoom 100% en liveview et qu’on utilise le testeur de profondeur de champs (l’option s’appelle ‘aperçu’) cela entraîne un dézoome (j’ai lu le manuel en long en large et je n’ai rien trouvé). Je pensais que j’utilisais mal l’option.

    D’ailleurs j’utilise à 99% le liveview en photo de paysage. Donc l’option ne sert pas à grand chose à mon sens. J’espère que cela sera corrigé dans un futur firmware… Sinon je voulais revenir sur les personnes qui déclare que cette fonction ne sert à rien et que pour l’instant on ne fait pas de photo blablabla. J’aimerai voir les photos qu’ils prennent.

    Ces personnes pense avoir la vérité absolue sur comment fait-on de la photo. Ces  » artistes » ou  » experts » de la photo pourraient être plus humbles et admettre qu’ils ne sont pas des puits sans fond de savoir. :) ces photographes ne doivent pas progresser avec cette mentalité.

    Sinon, j’étais passé sur ton site car j’hésitais entre le Z6 et le RP. Bon j’ai fais mon choix nikon. Une confidence je regrette quand même canon ;( @+

    • Franchement, comment regretter Canon avec un Z6 ? (à part les couleurs qui sont plus faciles à traiter avec Canon sous Lightroom, c’est vrai).
      L’EOS R est très bien aussi mais ce sont deux appareils tout à fait excellents, dans tous les cas.

      Pour en revenir à la netteté en paysage, vous devriez vraiment vous intéresser à la règle de l’hyperfocale et vous verrez que vous irez beaucoup plus vite qu’en utilisant le Liveview pour assurer le résultat. C’est un basique très utile et qui vous en apprendra beaucoup sur le prise de vue de paysages.
      Le Liveview est très certainement utile pour régler son cadrage dans des positions difficiles, mais la mise au point en paysage peut se faire par plein d’autres moyens bien plus pratiques et rapides que de jouer avec le zoom ou l’aperçu (au risque de décadrer d’ailleurs ou d’avoir une vision faussée par un appareil mal réglé pour ça).
      D’une manière générale, si vous utilisez une focale courte (disons entre 14 et 24mm), rien qu’en ne fermant qu’à F/11 ou F/14, vous aurez déjà de grandes chances d’avoir tout votre champs de prise de vue majoritairement net. Evitez de fermer beaucoup plus, on peut avoir des phénomènes de diffraction qui nuisent à la netteté et la qualité générale de la photo.
      Vous pouvez aussi utiliser le focus stacking… mais c’est déjà plus contraignant et un peu plus extrême et pas nécessairement beaucoup plus pertinent dans la plupart des cas.

      Si vous voulez plus de précisions, allez déjà voir cet article sur le site de Nikon Passion : https://www.nikonpassion.com/comment-utiliser-hyperfocale-pourquoi-faire/
      Mais il y en a plein sur le net…

      Pour répondre à votre remarque :
       » Sinon je voulais revenir sur les personnes qui déclare que cette fonction ne sert à rien et que pour l’instant on ne fait pas de photo blablabla. J’aimerai voir les photos qu’ils prennent. » (je ne cite pas le reste qui m’a semblé un peu exagérément agressif et accusateur, pour tout dire).
      Visiblement, quelque chose vous a gêné dans des propos tenus sur ce fil et si c’est moi que vous désignez, croyez que j’en suis désolé.
      Mais peut-être ne s’agit-il pas de moi. Des fois, je me prend un peu trop pour le centre du monde, j’avoue… c’est sûrement mon côté artiste :D.
      Quoiqu’il en soit et pour que ce soit bien clair, je ne retire rien de ce que j’ai écrit qui ne visait que l’auteur de la vidéo qui justement à l’air de vouloir donner des leçons de photos alors qu’il n’y connait visiblement rien (en tout cas sur ce sujet là, c’est certain, il n’y connait rien). Le fait d’avoir les moyens de se voyager ne fait pas de lui un bon photographe, (pas plus que le fait de connaitre la règle de l’hyperfocale d’ailleurs :D).
      Tout le monde à le droit de ne pas savoir quelque chose, tant qu’il ne fait pas croire le contraire, je suis sûr que vous serez d’accord. Et puis, quand on fait ce genre de vidéo, il faut accepter les critiques, surtout quand on ne révise pas ses basiques avant.
      Et je suis certain aussi que vous pouvez m’en apprendre beaucoup sur beaucoup de sujets.
      Donc pas de lézard, c’est l’été, on boit frais ;)….

      Pour en revenir aux photos et au cas où vous auriez effectivement fait allusion à mon cas (certainement désespéré :D) il suffit de cliquer sur mon nom en tête de post (c’est mon vrai nom, j’assume ;)) pour arriver sur ma page… ;).. et il y a aussi un exemple de photo dans ce fil…

      N’hésitez pas à montrer les vôtres aussi. C’est toujours intéressant de voir le travail des autres. (même si ça oblige à ne pas faire de photos pendant ce temps là ;))…

      • Je me dis en lisant votre réponse vous n’avez pas compris comment on s’y prenait car je ne vois pas pourquoi vous dites « au risque de décadrer d’ailleurs ou d’avoir une vision faussée par un appareil mal réglé pour ça » bref…

        Je ne vois pas en quoi c’est plus long de faire sa mise au point aux environ du tiers > zoomer à 100% sur le liveview afin de faire la mise au point avec le testeur de profondeur de champs. C’est super rapide et efficace. Je vous invite à tester :)

        Je pense que vous parlez d’une chose que vous n’avez jamais expérimenté. C’est bien de critiquer mais c’est mieux de connaitre son sujet.

        Après me balancer un lien sur l’hyperfocale,. C’est un peu comme-ci je vous balançais un lien sur le triangle d’exposition. :p Mais bon merci quand même :) Allez pour le focus Stacking c’est une technique un peu moins connu et encore. Par contre j’aurai aimé avoir le lien sur le phénomène de diffraction… non je blague :D

        Après en aucun cas je veux donner de leçon, j’ai appris d’autres photographes talentueux, je n’ai rien inventé. J’ai deux ans de pratique de photo de paysage, je suis loin d’avoir la plus grosse :D

        C’était juste ce petit ton rabat-joie d’un monsieur je sais tout qui m’avait interpellé. D’ailleurs vous devez certainement connaître énormément de chose en photographie, j’en doute pas une seconde et sans ironie mais bon pour cette problématique sur le liveview vous ne maitrisez pas.

        D’ailleurs je pense si c’était vraiment un truc inutile Photomac n’aurait pas publié cette problématique. Bon après Photomac avait l’occasion de parler d’une anomalie sur un Nikon donc il ne s’en prive pas :P

        Allez je mets mon lien flikr sans prétention !

        PS : j’aime particulièrement cette photo https://www.deviantart.com/pierre-lagarde/art/Downstream-765339236 ;)

          • ;) Pas la peine je prends toutes mes photos à F22 car l’hyperfocale c’est pour les professionnels ! Par contre, c’est pénible de nuit ! :p Donc je fais du focus stacking à F2.8 mais ça fait beaucoup de photos pour un cliché :(

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.