web analytics

Intéressante prise en main du Sony A7R IV

9
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il est étonnant de voir Sony échouer à corriger certains problèmes ergonomiques modèles après modèles… Heureusement d’autres sont améliorés : comme le grip désormais plus profond sur le nouveau  Sony A7R IV : 61 Mpixels pour 4.000 €

Il n’y a pas de secret : avec un grip qui ressemble à celui d’un reflex désormais, on retrouve la bonne prise en main du reflex… Parmi ces autres petits défauts qui sont très énervants et qui tardent à être améliorés : il y a ce souci de réactivité des commandes, que j’avais déjà remarqué… Et qui est bien expliqué dans cette prise en main du Sony A7 RIV. Dont voici un petit extrait, qui ne donne pas très envie avouez… (je n’ai pas pu vérifier cela pour le moment) :

« The biggest disappointment with the controls aren’t their physical characteristics but how sluggish they are when using them. Like the Sony mirrorless cameras before it, there is a delay between scrubbing the shutter speed or aperture dial, for example, and the change reflected in the viewfinder or rear monitor. If I’m only moving one click — one third of a stop — then it’s not very noticeable.

Once I start moving three clicks, or one stop, or more than that, the effects of the delay become more and more pronounced. If I scrub three clicks very fast, it’s in the air if the camera is going to register all three clicks and move me one stop, and the worst part is I need to pause to check if it did or not.

I used to own the original a7R and shoot landscapes in a very measured manner, and at that time it wasn’t much of a concern to me how slow the camera would react. Now that I have switched back to DSLR and primarily photograph birds when I’m not reviewing gear, the sluggish controls are jarring to me. »

 

Lire la suite de la prise en main du Sony A7 RIV. Heureusement dans d’autres domaines, ce nouveau modèle est plus convainquant, notamment pour le viseur :

« One of my favorite improvements with new a7R IV is the higher resolution 5.76-million-dot EVF. I had the a7R III on hand, a camera that sports a 3.69-million-dot EVF, and switching between the two EVFs back and forth it was obvious to me that the new a7R IV screen is less digital looking. It is still not a rival to optical viewfinders in image clarity by any stretch of the imagination, but of course the benefits of an EVF’s real-time displayed information should be weighed as well in the EVF versus OVF debate.

In ways, I can see the priority in having a true-to-life EVF being lessened as features like Real-time Eye AF and Real-time Eye AF for Animals take human error out of perfect focusing, but I fully welcome the display advancement in this area and Sony’s choice to include a better EVF for the a7R IV. »

Lire la suite de la prise en main du Sony A7 RIV. Et notamment un extrait de le conclusion est surprenant :

« If you just can’t help yourself to own the latest and greatest, this won’t apply, but I think the a7R III is still such a well-made camera that it could be a smarter choice to get 80% of the camera the a7R IV is and save a good amount of cash. »

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

9 commentaires

  1. Et un capteur qui n’est plus tout à fait de la taille d’un fullframe …. une manière comme une autre de gérer un peu les angles dans une monture trop étroite ?
    Et si j’ai bien compris, toujours pas d’écran réellement tactile, avec toutes les fonctions accessibles (sans compter les limites de l’écran articulé où même Panasonic tente de faire quelque chose pour gérer le mode portrait, position haute ou basse)

    • Ahhhhh ! les petits malins ! En effet d’après DPreview :

      Le capteur du A7 RIV, mesure : 35.7 x 23.8 mm
      Le capteur du A9, mesure : 35.6 x 23.8 mm
      Le capteur du A7 RIII, mesure : 35.9 x 24 mm
      Le capteur du A7 III, mesure : 35.8 x 23.8 mm
      Le capteur du A7 original, mesure : 35.8 x 23.9 mm

      Donc le même objectifs d’une focale donnée n’aura pas exactement pile-poile : le même angle de champs… Pas la même focale en pratique.

      C’est marrant ces nuances… Je me demande pourquoi ? Question de nombre de pixels ? De cout de fabrication ? A cause de la résolution en vidéo peut-être ?

      Chez Canon, il y a au maximum 1 mm de différence en largeur.

      EOS R : 35.9 x 24 mm
      EOS R : 36 x 24 mm

      EOS 6D MkII : 35.9 x 24 mm

      EOS 5D MkIV : 36 x 24 mm
      EOS 1Dx MkII : 36 x 24 mm
      EOS 5DsR : 36 x 24 mm

    • Mmmm, j’ai pas vraiment ce sentiment…

      Certains portraits sont « passables » a u niveau couleur. mais c’est parce que l’on a pas de point de comparaison. Et aussi qu’il y a une « énorme » boite à lumière, avec un bel éclairage de studio très chiadé (monté par Sony pour qu elles journalistes puissent shooter)…

      Et sur d’autres : c’est toujours aussi moche et jaune… Je ne vois pas sur ces images de réels changement de colorimétrie.

      Mais il y a trop peu d’image pour en tirer une conclusion.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.