web analytics

Il a switché : de Sony au Canon EOS R

109
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Très intéressant témoignage, très détaillé et bien documenté d’un utilisateur Sony de longue date, qui est tombé amoureux du Canon EOS R : pour son efficacité, pour ses couleurs, pour son AF Dual Pixel…

Et aussi pour la qualité de la vidéo : c’est tout à fait passionnant !

 

Relire notamment à propos du Canon EOS R :

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

109 commentaires

  1. Hello JF

    Oui très intéressant…C’est encore un post qui va faire couler beaucoup d’encre :-)))

    Petite précision qui n’a peut être pas grand chose à voir:

    On a souvent parler de la manière dont l’écran du Canon R ou 6d Mark II (que je possède désormais) s’articule. Personnellement pour cet aspect je trouve l’expérience meilleure et le système plus souple que sur le Nikon d750 (que je n’ai plus)…sans parler de la colorimétrie bien sûr.

    A bientôt

  2. Ce qui m’a plus dans son retour d’expérience, c’est que la seule chose qui compte, c’est le sentiment qu’on à l’outil qu’il nous faut et c’est ca l’important. Sony, Canon, Olympus, peu importe. Ce qui compte c’est pourquoi on a fait ce choix.
    Pour ma part je pense qu’il n’y a pas d’appareil magique, mais des caractéristiques qui nous collent plus à la peau que d’autres.
    A titre personnel, la prise en main, la colorimetrie et le prix sont les trois choses prioritaires. Après le reste à son importance mais ne penche pas autant dans la balance.
    J’ai failli partir sur un a7iii, parceque c’était sur le papier un super couteau-suisse…mais la prise en main était tellement horrible…et l’analyse des raw que j’avais trouvé sur le net me posais problème sur les couleurs de peaux.
    Alors j’ai opté pour un eos RP, car le troisième facteur était le prix et l’eos R était un peu cher pour moi.
    Je me retrouve avec une camera qui me convient car les 3 ingrédients principaux sont à l’intérieur de ce petit bijou :)

    Merci pour ce billet en tous cas

    • Très bonne approche, bravo.
      Oui c’est très bien d’avoir le choix entre 3 marques, chacun y trouve son compte. L’essentiel est de ne pas se perdre à lire tous les comparatifs du net et hésiter trop longtemps, car pendant ce temps là on ne fait plus de photos ! :))

      M’enfin pour jeter encore un peu plus d’huile sur le feu il faut reconnaitre que Canon c’est le top ! … IoI ! :-)

        • Oui, mais je crains qu’il soit impossible de placer un miroir entre les objectifs et le capteur du coup : pas de place…

          Ou alors une visée reflex reposant sur autre chose que le miroir ? Genre télémétrique ? Comme un Leica M ou un Fuji XT-100…

          A la limite ce n’est pas interdit de rêver… Un EOS RP avec un viseur optique en coin ?

      • Bah la monture c’est pas le problème, c’est juste qu’il faudrait un mécanisme en plus du miroir pour avancer le capteur au moment de la prise de vue ou du passage en Liveview avec une optique RF + un prisme qui compense la myopie du système hors prise de vue + une bague d’adaptation avec une assiette rasante pour les optiques EF :D…

        J’ai rien oublié ? (pas sûr) ;)

        Un kickstarter ?

  3. Apapremment globalement Canon a du mal à vendre ses mirrorless 24×36 (gamme EOS R)…
    Ils l’avouent eux-mêmes

    https://www.mirrorlessrumors.com/canon-q2-financial-data-reports-disastrous-camera-sales-185-in-sales-and-64-in-profit/

    « On the other hand, in the full-frame category of the market where price competition is increasing, as a result of prioritizing profitability, unit sales were below our target. »

    La concurrence est rude pour Canon sur ce secteur… ils sont un peu largués pour le moment, tout le monde s’accorde à le dire en majorité (le web, les forums, youtube…etc, bon sauf ici quoi !) et apparemment ça se vérifie sur les ventes…

    • Moi je ne pense pas du tout qu’ils sont « un peu largués »… Même si les ventes sont moyennes (ce qui n’est que temporaire).

      Heureusement que la majorité n’a pas toujours raison ;-) Sans quoi on en serait resté au disco, ou à Claude François… On remarque même que souvent les meilleures idées, ne sont pas forcément admises immédiatement par la « masse »des gens (il y a un effet d’inertie chez les suiveurs… ça va prendre du temps avant que tout le monde comprenne à quel point cet EOS R est fantastique)…

      Donc si il est vrai que si les Forums (mmmmm…. la bêtise généralisée qui règne sur les forums), et Youtube et les réseaux sociaux (bien connus pour leur intelligence collective) : donc si il est vrai que si tous ces canaux sont « inondés » d’articles répétants tout le temps les mêmes idioties (genre l’absence d’IBIS sur l’EOS R serait catastrophique, le crop en 4K serait rédhibitoire, et l’absence de Dual Slot pour les cartes) : heureusement les connaisseurs savent qu’il n’en est rien et que tout cela n’est que détails…

      Celui qui « essaye » vraiment un EOS R et compare les photos avec celles qui sortent du Sony A7 III, comprend facilement que les Canon EOS R auront tout le temps de convaincre (petit à petit) : avec des arguments solides… Entre autres :

      La colorimétrie plus agréable.
      La gamme optique EF plus riche…
      Les optiques RF meilleures…
      Les majorité des optiques Canon (comparables aux Sony) moins couteuses…
      L’ergonomie des Menus meilleure…
      L’ergonomie tactile bien meilleure…
      L’écran Monochrome supérieur (indispensable aux pro)
      La prise en main bien meilleure…
      Le poids plus léger des RAW…
      L’AF Dual Pixel qui marche extrêmement bien (globalement, je ne parle pas que de la reconnaissance de l’oeil)…
      L’offre Logiciel Canon Digital Photo Professional supérieure…
      Les capacité de Canon d’améliorer ses technologies rapidement
      Les capacité de Canon à sortir rapidement des dizaines d’optiques uniques dans les années qui viennent…

      et j’en oublie…

      • Oui enfin, si la majorité n’achète pas des Canon, ce dernier va se noyer. Sinon, dans tout ce que tu listes, il n’y a rien qui me convaincrait de passer de Sony à Canon..

        • Nous n’avons pas tous les même attentes bien évidement !

          Nous ne faisons pas tous les mêmes genres de photo et c’est assez normal qu’il y en ai pour tous les goûts… Par exemple moi : absolument rien ne m’attire chez Sony, même pas leur dernière bombe de 61 Mpixels. Déjà, il y a les couleurs, mais aussi tout le reste qui ne me plait pas beaucoup…

          A la limite les Nikon Z me semblent plus séduisants que les Sony. Mais je suis bien d’accord que ce sera selon les goûts.

          L’important : ce n’est pas le matos que l’on achète ! Mais ce que l’on peut en faire ;-)

          Je sais qu’avec un Canon je peux sortir des couleurs, qui me demanderait un gros travail de post pro en Sony… Pour lequel personne n’a plus le temps !

    • Canon vend moins de mirroless 24×36 que ce qu’il avaient prévu, mais en aucun cas cela veut dire qu’ils perdent des parts de marchés sur Nikon et encore moins sur Sony. C’est même l’inverse qui se produit !
      Les Canonistes restent avec leurs réflexes pour le moment, c’est tout.
      Avec les nouvelles optiques RF qui vont sortir et 1 ou 2 boitiers Pro à venir en 2020, cela va décider plus de Canonistes à passer en mirrorless. Et aussi certainement quelques amateurs à lâcher Sony ;-)

      Canon ne va pas se noyer comme dit Hery, en revanche Sony… leur monture full frame est mal conçu, car prévu pour le l’APS-C à l’origine. Rien que ça ils partent avec un sacré handicap . C’est pour cela en grande partie que leurs optiques sont chères car compliquées à développer pour obtenir une bonne qualité.

      Pour le reste des arguments que développe JF en faveur de Canon , il faudrait ne pas être regardant sur la qualité de son travail pour y rester insensible…

      Qui connait des photographes Pro (et qui vivent bien de leur métier) qui bossent en Sony ? Moi je n’en connais aucun… et cela fait 21 ans que j’exerce la profession.

      • j’ai dit  » si la majorité n’achète pas des Canon, ce dernier va se noyer », c’est juste du bon sens, vous aurez beau avoir un excellent produit, si personne ne l’achète, il va droit au cimetière..

        Les PRO qui vivent bien de leur métier ne sont pas représentatifs du marché de la photo, amha.. 2020, c’est loin, et c’est tardif.
        Ca fait des années qu’on prédit la fin de Sony en photo, et ce n’est pas exactement ce qui se passe pour le moment…

        • Je ne vois pas en quoi cela serait du bon sens de dire que Canon va se noyer ?
          Ils sont numéro 1 depuis des décennies sur le marché global de la photo et cela ne risque pas de changer. Même si les R et RP ne se vendent pas comme des petits pains, cela ne freinera pas les sorties des boitiers mirrorless suivants, ils n’en seront que meilleurs. Ils prennent leur temps pour sortir des produits qui sont bons, ça me va, 2020 c’est demain, j’ai acheté le R dés sa sortie en septembre dernier, il fait et fera largement le job jusqu’au prochain R Pro.
          J’achète aussi des produits « amateur » ben je reste chez Canon : M50 / G7X et j’en passe, Canon est aussi leader sur ce marché.

          Si les Pro ne représentent qu’une petite part dans le chiffre d’affaire de Canon, en revanche côté image de marque c’est bien les Pro leur machine à vendre… Il n’y qu’a regarder tous les événements sportifs, c’est une grosse majorité de Canon que le grand public aperçoit aux bords des terrains, avec ensuite Nikon; Sony ? nada.

          Maintenant regarde la part que représente le secteur photo Pro – donc mirrorlessfull frame – dans le chiffre d’affaire de Sony… c’est vraiment peanuts, au moins 100x plus petit comparé à Canon et alors que dire de l’image de marque « Sony Photo Pro » pour ce géant des téléphones, téléviseurs et autres ? Bah rien que dalle, le PDG et ses actionnaires s’en tamponne le coquillart…
          Donc Canon et Nikon vont continuer de sortir des produits aux top, Sony va perdre inexorablement des parts de marchés sur ce secteur Pro et un jour les actionnaires vont couper les vannes : bye bye ;-)
          Non le seul domaine où je vois Sony l’emporter c’est pondre un smartphone avec capteur full frame 60 Mpx avec 3 optiques intégrées et capable de te servir un bon café… What else ? ;-)

          • Ahah, tu as une vision bien décalée du marché photo je trouve :)
            Les pros certes ça fait l’image de marque (d’ailleurs Sony a créé son programme d’amabassadeurs, comme toutes les autres marques, pour cela, pareil pour son service pro), mais ça fait pas les ventes :)
            Ce sont les amateurs qui font les ventes.

            De plus ces annonces Canon ne concernent pas QUE les mirrorless 24×36, ils parlent de « full frame » dans son ensemble, donc y compris les DSLR.
            Et Sony est réellement en train de fagociter ce marché du 24×36 au sens large actuellement… c’est la réalité difficilement constestable (tous les chiffres le montre).

            • Sony fagocite le marché du 24×36 au sens large ? Montres nous les chiffres !

              De plus tu entends quoi « au sens large » ? Reflex + mirrorless ? Et bien dans ce cas aucune chance que Sony soit devant puisqu’ils ne produisent aucun reflex, IoI !

              Pour résumé, le marché Pro haut de gamme sera toujours la priorité de Canon, ils ont bâti leur empire là dessus, c’est pourquoi les Pro leur font autant confiance sur le long terme et les amateurs également.
              Je doute qu’il en soit de même pour Sony qui a d’autres priorités : téléphonie, informatique, jeux vidéo, musiques&cinéma

            • Les chiffres montrent surtout que la division produits électronique de Sony se porte mal… et ce n’est pas le petit marché rétrécissant des appareils photo qui la sauvera.

              Il y’a plus de chance que les actionnaires de Sony décident finalement d’arrêter de perdre de l’argent avec cette division dans les prochains mois qu’ils achèvent de phagocyter un si petit marché. Actuellement, ils phagocytent surtout la bande passante internet pour essayer de faire croire que tout va bien.

        • Renseignez-vous : Canon est toujours le plus gros vendeur d’appareils photo actuellement et ils sont loin d’être derniers en mirrorless (essentiellement grâce aux EOS M, donc pas grâce aux pros).
          La majorité achète toujours du Canon. Je ne dis pas que la tendance ne peut pas s’inverser, et le risque existe bien sûr, mais pour l’instant, ce n’est pas le cas.
          Quant à Sony, j’ai peur qu’on vous trompe sur le sujet… la toute nouvelle division produits électroniques est en difficulté. Certes c’est essentiellement à cause des smartphones, mais ce n’est pas le tout petit marché des appareils photo numériques qui pourra la sauver :
          https://www.igen.fr/android/2019/07/huawei-qui-rit-lg-et-sony-qui-pleurent-109021
          D’ici à une nouvelle réorganisation, il n’y a qu’un pas. Et il n’y a pas que Canon ou Nikon qui licencie en ce moment…

          • Non, on est parfaitement au courant que la division électronique de Sony n’est pas au mieux. Mais cela correspond à une contraction générale du marché. La réorganisation a déjà eu lieu: il y a peu, les smartphones, les APN et les capteurs étaient dans des divisions séparées. Tout a été regroupé maintenant et le premiers smartphones Xperia bénéficiant de ce regroupement viennent de sortir mais ils sont toujours loin de la concurrence… Heureusement que Sony ne sait pas faire des smartphones dignes de ce nom: ça laisse une chance à Canon et Nikon de s’en sortir..

            Par ailleurs, Nikon est en situation encore plus délicate que Sony ou Canon.
            Il ne faut pas oublier que les profits venaient des entrées de gamme phagocytées maintenant par les smartphones.

            • C’est clair que Nikon est mal depuis déjà quelques années. Mais ce n’est pas ce qui fait que les appareils Sony sont meilleurs a priori. C’est vous qui dites que les ventes prouvent la qualité d’un produit, on a déjà eu cette discussion, et il me semble que j’avais déjà montré que ça n’avait certainement rien à voir.
              Et ce même si vous réfutez qu’Amazon soit un indicateur satisfaisant… et je suis d’accord avec vous quand il s’agit de Sony, mais justement, ce qu’il y a de drôle c’est que même avec les opérations de dumping, si on suit votre raisonnement, le meilleur appareil numérique ce devrait être celui là (et ce n’est pas un Sony :D) :

              https://www.amazon.com/AbergBest-Rechargeable-Digital-Students-cameras/dp/B078YR3MNK/ref=zg_bs_281052_1?_encoding=UTF8&psc=1&refRID=X3DDKV5VCNTW88A1QQH6

              Que dire encore une fois si tous les autres APN sont moins bons que celui là… :D

              Quant aux smartphones de Sony, le fait qu’il ne se vendent pas n’a pas d’avantage à voir avec un manque de qualité. Pour avoir eu une flotte Sony à disposition à mon boulot, je suis assez bien placé pour les comparer aux autres. Et globalement ils n’ont rien d’inférieur aux autres marques (et je dirais même, au contraire).
              Tout ce qui se passe en fait c’est que Sony est dans la même position vis à vis des smartphones que Canon et Nikon vis à vis des APN : Il doit faire face à des concurrents qui ont une meilleur politique de communication et de marketing (Apple, Samsung, Huawei). Et là, comme par hasard, les ventes Sony sont moins bonne que la concurrence.
              Mais sûr, c’est parce que Sony ne sait pas fabriquer des smartphones… :D

              Il y a bien longtemps que ça n’a plus rien à voir…

              • Pour les smartphones, je suis en Sony xperia depuis 10 ans et ils sont mauvais… Je les garde juste parce que j’espère qu »ils arriveront à communiquer correctement avec mes Alphas (et j’aime bien le design accessoirement). Mais un Samsung ou un Iphone sont largement meilleurs. Les derniers Huawei semblent excellents par rapport à au Xperia 1 à 1000 euros… Les moyens de com sont identiques entre toutes ces sociétés et si les Xperia ne se vendent pas c’est qu’ils sont mauvais.!

                Sinon, je n’ai jamais dit que les Sony étaient meilleur que les Canon ou Nikon, je dis que si un produit se vend bien, c’est qu’il n’est pas mauvais.. (Sur ce site, je rappelle que Sony=grosse merde ce qui n’est pas le cas..)
                Mais le contraire n’est pas forcément vrai: un bon produit ne se vend pas forcément bien et peut amener une société à l’arrêter. De mémoire, les APNs Samsung n’étaient pas mauvais et pourtant… Et il y a d’autres exemples..

                • Pour les Smartphone Sony, comme déjà dit, je ne donne pas juste l’avis d’un utilisateur lambda. Nous en avons eu en flotte dans ma boite, et on pouvait donc comparer sur la masse. Rien de moins bien que les autres.
                  Et franchement si vous comparez un smartphone d’il y a dix ans, forcément, ils sont à la traine, vue l’évolution de ce marché ces dix dernières années.
                  Et puis en même temps vous êtes en train de dire qu’il marche encore au bout de dix… c’est vraiment de la m… mdr//

                  Pour les Samsung, je vous rejoins, et ce n’est pas très rassurant pour les APN Sony d’ailleurs qui peuvent à tout moment subir le même sort… :D Je taquine, mais en même temps …

                  • « je suis en Sony Xperia dpeuis 10ans » ne veut pas dire que j’ai le même Xperia depuis 10 ans…, j’en suis à mon 4eme… je peux citer pèle mèle : la fragilité de la coque arrière ( 3 fois réparé sur le dernier depuis 3 ans), la qualité du module photo pitoyable, ça chauffe régulièrement pour des raisons inconnues, le connecteur USB qui a laché 2 fois sur le précédent (heureusement, Darty a pu le remplacer) etc.
                    Je ne conseillerai jamais Sony Xpéria pour l’instant…

                    Oui Contax, une vrai marque de photo, a aussi disparu du jour au lendemain… Vous vous rappelez?

                    • Je me rappelle à peine, justement… :D

                      Pour le reste, c’est le cas de la plupart des smartphones ces avatars. N’empêche, alors effectivement on se demande pourquoi vous en rachetez :D ? Perso j’ai eu un XPeria Z (le premier) et je trouvais le module photo plutôt bon en comparaison des autres de l’époque, surtout pour les couleurs et rendu (apparemment, ils ne se causent pas entre divisions :D) . A époque je trouvais les iPhone catastrophiques.

                      Niveau fiabilité, les HTC sont bien pire je vous assure, par exemple. Bon c’est malheureusement des chiffres dont je ne peux pas trop parler, comme tout ce qui concerne ma boite, mais tout ce que je peux vous dire c’est que les Sony que nous avions tenaient la route.
                      En revanche, c’est vrai qu’UFC-Que choisir les assoment, les Sony…

                      Une petite de l’époque de mon Sony Xperia Z prise au réveil… (moi qui prend jamais de photo de chat :D)

      • « Canon ne va pas se noyer comme dit Hery, en revanche Sony… leur monture full frame est mal conçu, car prévu pour le l’APS-C à l’origine. Rien que ça ils partent avec un sacré handicap . C’est pour cela en grande partie que leurs optiques sont chères car compliquées à développer pour obtenir une bonne qualité. »

        >> Je trouve qu’on force un peu trop avec cet argument. Nikon, en reflex, avait une monture antédiluvienne (la F) alors que Canon avait une monture bien plus moderne (EF), avec un diamètre bien supérieur, un tirage optique plus court, une connectique électronique plus performante. Cela se sentait par moments (Canon sortait des f/1.2, voire f/1.0, et leurs UGA étaient meilleurs, à l’exception du 14-24/2.8 bien sûr)

        Mais cela n’a pas empêché Nikon de sortir beaucoup de grandes optiques (le 70-200 FL, meilleur 70-200 de l’Histoire, pour le moment, le 14-24/2.8 qui a collé cinq à dix ans d’avance à tout le monde en UGA piqués, des séries d’optiques f/1.8 légères et performantes, des 28mm f/1.4 D et G de légende, etc.), des boîtiers excellents, et un autofocus redoutable, qui a largement tenu la dragée haute à Canon.

        Donc même si Sony a pas une monture avec le même potentiel que les RF et Z, ça ne veut pas dire qu’ils ne vont pas sortir de grandes optiques dessus. Il y a le potentiel, et ce qu’on en fait.

        Si on regarde quelques unes de leurs optiques (le 135 f/1.8 GM, le 90 Macro), Sony peut sortir des merveilles. Et si on regarde certains zooms comme leur 70-200GM, ils peuvent se planter sur la régularité entre exemplaires.

        Donc je ne pense pas que l’argument de la monture soit trop utile. Si on filait la monture FE à Canon ou Nikon, je ne doute pas un instant qu’ils sortiraient des trucs grandioses avec.

        • « Donc même si Sony a pas une monture avec le même potentiel que les RF et Z, ça ne veut pas dire qu’ils ne vont pas sortir de grandes optiques dessus. Il y a le potentiel, et ce qu’on en fait. »

          certaines semblent déjà êtres la :
          par exemple les 16-35 2.8, 24 1.4, 135 1.8 sont meilleurs que les équivalents dans n’importe quelle autre marque.

  4. Très bien dit et expliqué Jean-François!

    Laissons les avec leur Sony – moi il ne m’a pas convaincu du tout (le A7R3 que j’ai essayé une bonne heure dans la nature) et j’avais mal aux mains à force de le tenir; ils ont ajouter un mini grip mais cela ne s’est pas arrangé. De plus, les ARW sont monstrueux et je n’ai pas aimé grand chose au niveau couleurs et rendus, trop ‘plastiques’, de mon shooting.

    J’ai quand même été surpris par la qualité des optiques G. Mais là aussi, c’est cher, très cher.

    Mais si quelqu’un veut mitrailler l’oeil d’une mouche en vol, c’est l’arme absolue – et en silence! wow!

    Voici deux photos prises avec l’A7R3, une fois avec le Sony macro 90/2.8 G et l’autre avec le Sigma Art 85/1.4:
    https://flic.kr/p/PEVAFG
    https://flic.kr/p/2g5cHwy

    Bien à toi,
    Marco

  5. Papy Boyington le

    Être en-dessous d un objectif, ça ne veut pas nécessairement dire que c est un échec commercial, ça peut vouloir dire aussi que l objectif commercial était mal calibré.
    J attends un des boîtiers pro Canon, au risque de surprendre, en fait je m en fous qu il soit devant Sony et consorts à la course à la speclist. J attends de Canon un produit Canon dont Jf a repris les fondamentaux : une ergonomie, des couleurs, de bons objectifs. J ai un 5d4 et un 5d2, ça fait 3-4 ans, qu on m explique à force de propagande que le dslr est mort, que sony c est mieux, que le mirrorless fait gagner de l espace dans son sac, que le eye detection permet enfin de faire des portraits etc etc on m a déjà fait le coup cent fois dans ma vie de consommateur (il fallait un bibop, un biper, un minitel, un Nokia, un CD, des super CD, des DVD audio etc au final j ai eu un startac, un iPhone, internet, des vynils, des mp3 et un convertisseur numérique analogique). J ai loupé plein de trucs et rien d essentiel.
    Alors j attends, aujourd’hui rien ne m empêche de délivrer ce que j ai en tête avec des outils datés. J attends la sortie du R high res, que la gamme optique soit en place et tout ira bien. J accepte de ne pas avoir la meilleure speclist, j aurai l essentiel au top.
    Sony est leader en innovation, ça ne veut pas dire que ça va payer à long terme, c est de la stratégie.
    J ai même acheté un mirrorless fuji, aucun reproche et je l ai revendu parce qu au final, je préfère utiliser mes Canon que je peux utiliser les yeux fermés (ce qui n a aucun intérêt en photo évidemment).
    A la liste des atouts du R, on l oublié souvent mais le rideau qui se baisse quand changement d objectif c est pas rien non plus, ça en dit long de ce que Canon pense ses produits sur ce qui compte.

    • Oui enfin là on parle tout de mêmes de « -18,5% en vente and -64% en profit » par rapport à la même période l’année dernière…. donc pas sur que Canon soit ravi ravi de ces résultats et que cela ait été leurs objectifs attendus :)

      Et ce n’est pas qu’une histoire de « speclist » comme vous dites, ou d’arguments marketing.
      L’autofocus auto à détection de sujet, avec l’aide de l’intelligence artificielle », cela change radicalement la façon de photographier pour qui photographie des sujets en mouvements, bref c’est certainement l’avenir (d’ailleurs tout le monde s’y met, ce n’est pas pour rien)

      Après le rendu des couleurs ou l’ergonomie c’est assez facile à corriger (si le constructeur veut bien s’en donner la peine… ce que Sony semble rechigner à faire, mais pas Panasonic par exemple), et ça reste surtout assez subjectif au final, suivant les gouts de chacun (le rendu Sony actuel ne me plait pas trop non plus… Mais le rendu des couleurs Panasonic se rapproche bcp du rendu Canon désormais par exemple, alors qu’il en était loin au départ)

  6. Quand il rajoute la bague et le zoom EF, l’appareil devient énorme et sûrement super lourd… ça me fait bien rigoler ces hybrides.

    • tu sais que l’avantage d’un hybride c’est pas uniquement le poids… indice : ya même des grips pour qu’il soient aussi gros qu’un reflex et panasonic fait des boitiers énormes….

      L’avantage c’est de virer le miroir pour profiter de toues les avantages de la visée numérique et de l’af sur le capteur.

  7. Quand j’ai voulu changer d’appareil, j’ai regardé le SONY A7.
    Ce qui m’a refroidi, c’était le prix des accessoires et des objectifs. Qui étaient plus chers que ceux de Nikon ou Canon.
    En plus, les menus étaient un peu l’usine à gaz… et l’appareil en lui même faisait un peu jouet. Mais bon… ce n’est que mon avis perso.

  8. Oui les Sony sont actuellement chers, ont une ergonomie pas terrible/perfectibe et un rendu pas le meilleur du monde.
    Mais par contre leurs capteurs sont les meilleurs (dynamique, bruit) et leur autofocus aussi (en suivi), et les boitiers sont compacts et leur gamme optique large et de qualité.
    Cela suffit à convaincre bcp de monde d’acheter leurs produits… (pas moi, mais bon si je devais m’équipe actuellement, je ne prendrais surement pas de Canon en tous cas. D’ailleurs j’ai tout revendu mon matos Canon 24×36 DSLR, avant que ça vaille plus rien, car trop lourd/encombrant/à la traîne/chiant et pas fun à utiliser comparé à ce qui se fait maintenant, et encore plus par rapport à ce que se fera demain !)

  9. Le problème, c’est que vous mettez systématiquement en avant des cas d’expérience d’utilisateurs qui ont Switché d’une marque à Canon et en sont satisfaits, mais jamais l’inverse.

    Des vidéos ou articles similaires d’utilisateurs ayant switchés de Canon à Sony très satisfaits il y en a plein aussi. Surement même plus que l’inverse d’ailleurs. Cela révèle un gros manque d’objectivité et un aveuglement au profit d’une marque que vous idolâtrez trop récurent sur ce blog et, à mon sens, décrédibilise votre jugement sur le marché actuel.

    (Et je ne dis pas ça pour encenser Sony, perso je suis chez Nikon et Fuji, donc Sony ou Canon je m’en fiche)

    • Oui, je sais… Il est plus facile de trouver des vidéos montrant des switch vers Sony.

      Mais comme je considère que ces gens là se trompent dans certains cas (car il peut aussi exister des cas, ou ce switch est justifié), j’essaye de contrebalancer en montrant les vidéos (de plus en plus faciles à trouver), qui démontrent qu’il y a aussi de bonnes raisons de rester en Canon.

      Car je crois que Canon reste (encore) un meilleur choix pour la photo… Nikon aussi d’ailleurs. Et que les gens sont intoxiqués à tord par une véritable « propagande pro Sony », que je trouve très exagérée et qui s’explique : d’une part par l’attrait de la nouveauté.

      Et d’autre part : par le fait que beaucoup de gens ne connaissent rien à la photo : donc ils sont émerveillés par une simple liste de caractéristiques longues comme le bras : qui pour la plupart de servent à rien… et ne compensent pas (selon moi) certaines faiblesses très graves des Sony (colorimétrie, prise en main, ergonomie, ou prix de certains objectifs, etc…)

      • Je pense que c’est plus simple que ça…
        Les gens regardent juste les tests des appareils dans la presse ou sur internet (dpreview ou autre), qui montrent systématiquement de meilleurs résultats pour les appareils Sony au niveau qualité du capteur (dynamique, bruit) et autofocucs (continu, sur l’oeil, détection du sujet…etc)
        Bref, techniquement Sony semble proposer les meilleurs appareils acutellement d’après la majorité des tests, donc les gens achètent ça, normal :)

        Après en effet, les histoires d’ergonomie, de rendu des couleurs…etc, c’est tout de suite bcp plus subjectif selon la sensibilité de chacun, et moins facile à objectiver sur un test (quoique dpreview en parle aussi du rendu des couleurs lors de ses tests sur mires, et Sony n’est apparemment pas si largué que ça mais bon… :) )
        Mais je suis d’accord que cela compte aussi bcp d’un point de vue photographique ! (en sortant des specs purement techniques du coup en effet)

        La disponibilité de la gamme optique parle aussi aux acheteurs, ainsi que la qualité (encore une fois d’après les tests fait un peu partout).
        Le prix certes vient nuancer tout cela, mais bon les optiques Canon ou Nikon sont pas données non plus :) Donc tout cela est relativement semblable pour l’acheteur, pas assez différenciant

        C’est comme qd on achète une voiture, on prend souvent la meilleurs dans les tests du moment :)

        • Je ne suis pas sur que au niveau de l’AF Sony soit systématiquement devant… C’est vrai pour la détection de l’oeil. Mais ceci n’est qu’une petite partie du problème, qui est un peu plus compliqué que cela. Plusieurs testeurs ont souligné l’exceptionnel AF de l’EOS R.

          La dynamique n’a jamais fait de « bonnes photos » : c’est même totalement « secondaire » par rapport à la colorimétrie…

          Mais effectivement comme on peut mettre des « chiffres » en face de la dynamique : c’est vendeur et ça rassure les débutants, qui n’ont pas compris grand chose à la photo. ET pensent que ça va leur servir. Mais ça ne sert à rien !

          Enfin, il y a un prisme « pro » Sony chez Dpreview qui fausse tout le débat et influence d’autres testeurs… (car ils appartiennent à Amazon et doivent « faire vendre » : en encourageant les gens à changer de marque plus souvent).

          • L’AF est aussi meilleur en suivi continu d’un sujet quelconque, pas que en détection de l’oeil.

            La dynamique certes ça fait pas une bonne photo, mais bon ça sert quand même bien parfois :)

            DPReview pro Sony…. hmm, je trouve pas, ou alors ce site ici est plus que pro Canon :)

      • Je ne porte pas vraiment Sony dans mon coeur non plus. Mon avis, c’est que Sony n’a pas l’ADN d’une vrai entreprise spécialisée dans la photo. C’est une entreprise de tech. Et donc ils développent des appareils photos, comme ils développent des TV, des Smartphone etc…

        C’est à dire en sortant des boîtiers avec une avalanche de technologie, en jouant à « qui à la plus grosse » avec les fiches de specs, mais ça s’arrête là. Ça plait à certains, pas à d’autres.

        Ce sont des appareils qui ne me font pas rêver. Ce sont des bons outils qui ne donnent pas envie. A l’inverse de mon Fuji acquis récemment en complément de mon Nikon par exemple, qui est une marque historique dans le domaine de la photo, et ça se ressent sur leurs boîtiers (on aime ou pas leur ergonomie particulière, mais on peut pas leur enlever ça).

        Bref tout ça pour dire que je suis plutôt d’accord avec vous dans le fond. Je trouve juste ça dommage de mettre uniquement ce genre de cas en avant, et toujours dans le sens de Canon, alors que des témoignages de changements d’une marque à l’autre il y en a plein, dans tous les sens, donc ça biaise un peu la réalisé à mon sens.

  10. La stratégie de Sony moyen terme est claire: battre Canon en terme de part de marché FF et marginaliser complétement Nikon.
    Pour le moment, Sony a une stratégie de court terme pour se maintenir leader à tout prix en Mirrorless, en pariant que ce genre de leadership court-terme à tendance à se pérenniser.
    Pour Canon, son parc installé et les contrats pro de matos. Contre au moins à court terme, sa stratégie incohérente avec des boîtiers mirrorless peu ambitieux.. et des optiques haut de gamme (excepté le zoom grand public qui cadre mieux avec les boîtiers).
    La situation reste peu lisible, car c’est beaucoup plus facile de vendre un upgrade dans un système existant que quelque chose en rupture avec son système actuel. C’est donc Normal que Sony reste leader à court terme en mirrorless.

    • Oui, enfin : un exemple qui n’a absolument rien à voir avec la choucroute !

      Car Kodak fabriquait et développait des films principalement : un objet qui a disparu quasiment du jour au lendemain. Dans leur cas : impossible de faire une transition, car on ne peut faire évoluer quelque chose qui est remplacé par autre chose. Du jour au lendemain (en 3 ou 4 ans) : leurs actifs ne valaient absolument plus rien du tout…

      Donc impossible de les vendre pour investir dans autre chose. Impossible de les faire évoluer…

      C’est donc un parallèle ridicule, d’un point de vue économique et même technologique.

      Canon est capable de fabriquer un hybride encore plus facilement qu’un reflex : en conservant ses usines, ses équipes, ses propres capteurs, ses clients (fidèles car satisfaits)… et même la compatibilité avec sa gamme optique existante.

      Donc aucun rapport avec la fin de Kodak.

      Kodak, c’était un peu comme un éleveur de chevaux qui le jour ou les voitures sont devenues automobiles, ne risquait certainement pas de se transformer en fabricant de moteurs à essence.

      Alors que la on est devant une évolution assez simple et sans beaucoup d’enjeux technologiques, en passant de l’époque des reflex au temps de hybrides. Dans ces deux types d’appareils : il y a quasiment les mêmes composants… Capteurs, Objectifs, logiciels, etc…

      Il ne s’agit pas d’une rupture technologique. Mais d’une « petite évolution ». Et il y en aura d’autres ensuite certainement…

      • Et si Canon n’arrivait plus à suivre technologiquement parlant dans le numérique ?
        En effet, Canon n’est pas une boite d’infirmatique ou d’électronique, or maintenant avec l’arrivée de l’intelligence artificielle dans les boitiers et la complexité de l’électronique, peut-être sont-ils un peu largués non ? (par rapport à des géants comme Sony ou Panasonic)

        On l’a déjà vu dans le monde de la téléphone mobile, Nokia était le Canon du téléphone portable, avec plus de 40% de parts de marché. Et puis sont arrivés les smartphones, bcp plus complexes à convevoir, et Apple, Google, Samsung et compagnie ont complètement remplacés les marques histotirques des télécoms (Nokia, Ericsson, Alcatel, Sagem…etc)

        Et là du coup la comparaison avec Kodak ferait ptet plus de sens non ? :)

        • Tout à fait Rico.
          Kodak a raté un virage technologique tout comme Nokia à son époque. On pourrait également rajouter Palm ou BlackBerry
          Rien ne dit qu’il ne puisse pas arriver la même chose à Canon, ce qu’au fond je n’espère pas.

        • Bonjour Ricco !

          Absolument rien à voir avec le cas de Nokia ! Qui est l’exemple d’une rupture technologique… Un peu comme Kodak.

          Comparaison n’est pas raison. Non vraiment : il faut arrêter de raconter n’importe quoi !

          Pour ce qui est de la photo : avec le passage du reflex au mirorless ; on dans une légère évolution technologique… Certainement pas une rupture (comme l’était par exemple le passage brutal de l’argentique au numérique).

          Elle est ou l’intelligence artificielle dans la reconnaissance de l’oeil et dans l’exposition… Tu plaisante là ? Il ne s’agit pas de cela… ce sont de simples algorithmes, on est encore très, très loin de ce que l’on peut appeler de l’Ai (terme générique employé à tord et à raison : c’est ridicule).

          Et on voit bien sur les exemples de suivi AF ici par exemple :

          http://photoetmac.com/2019/05/comparatif-detection-de-loeil-nikon-canon-et-sony/

          … qu’il y a moins de l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette entre le suivi de Sony, Canon et Nikon. Même si il subsiste de petites différence et parfois un avantage pour Sony (pas tout le temps).

          C’est juste une question de génération de processeur et de logiciel. Il y a moins de 12 mois de différence de développement entre toutes ces marques et ces technologie.

          Il suffit que l’un mette un peu plus d’argent sur la table : pour passer devant… Et pas certain que Sony soit le plus motivé pour faire des investissement payants (Canon dépose largement plus de brevets que Sony globalement soit dit au passage).

          L’investissement réalisé par Canon sur le gamme EOS R semble considérable et extraordinairement rapide : regardez le nombre d’objectifs annoncés en 1 an.

          Ceci d’autant plus que Canon et Nikon ont démontré en 1 seule génération (et du premier coup) : qu’il pouvaient égaler globalement Sony (et même dépasser Sony sur certains plans précis).

          Alors que Sony travaille sur ces A7 depuis 6 ans (Sony A7 sorti en 2013)… Sony domine encore globalement (si l’on prend en compte la vidéo 4K notamment). Mais en 12 mois ils ont vu trois concurrent redoutables arriver d’un coup sur ce marché : très étroit…

          Par exemple : la très courte avance de Sony sur la reconnaissance et le suivi de l’oeil n’est que temporaire. Et il faudra qu’ils continuent à innover (fortement) si ils veulent rester devant.

          Et comme tout le monde est décidé à continuer à innover fortement (y compris Panasonic qui n’est pas un nain) : rien n’indique que Sont restera devant ! La course est ouverte… ET vraiment impossible de faire le moindre pronostique.

          Ni en faveur de Sony. Ni en faveur de Canon, Nikon et Panasonic…

          Rien n’indique que Canon ou Nikon soient d’ailleurs en danger ; ils sont encore en position dominante globalement : leur réseau commercial est plus puissant…

          Et ce sont des boites Japonaises, qui bénéficient du dynamisme que l’on trouve en Asie : ce qui n’était pas le cas des Kodak, Nokia et Sagem qui étaient plombés par tout ce que l’on sait et la dés-industrilisation en Occident.

          Ce dernier point : juste pour finir de démontrer à quel point cette comparaison (avec Kodak, ou SNokia) : est totalement ridicule et totalement déconnectée des réalités et des « ordres de grandeur ».

          Merci encore de me lire et de commenter…

          • Il faut aussi voir que Sony a fait des essais pour savoir si le marché réagissait favorablement. L’investissement est forcément moindre et plus lissé dans le temps. Si les premiers A7 ne s’étaient pas bien vendus, tout aurait été arrêté sans aucun doute..

            Aujourd’hui, Canon et Nikon savent que le marché a bien réagi et peuvent se permettre d’investir plus rapidement.

            Mais en attendant, l’investissement est tellement gros qu’il faut avoir les reins solides pour le mener à bien: les premiers retours sont dans 2 ans, en attendant, il faut tenir…

          • On peut aussi rappeler d’autres points :

            – ce qu’on appelle AI, ce sont au moins des solutions qui reproduisent les réactions humaines, dont l’apprentissage.
            Je ne vois pas trop ce que ça vient faire dans le cadre de la photo (à part que ça fait vendre).
            Il n’y a pas plus d’AI dans un APN d’aujourd’hui que dans un aspirateur autonome, quelque soit la complexité des programmes régissant l’autofocus ou la mesure lumière, ou le contournement d’obstacle et la gestion du remplissage du compartiment poussière.
            Les deux systèmes suivent de vieux principes d’algorithmie et de robotique, dont les progrès essentiellement liés à ceux de la production industrielle et électronique, avec parmi ceux-ci la miniaturisation, ont permis leur application dans des produits plus accessibles à l’achat.
            L’utilisation du terme « AI » pour les APN est une pure fumisterie recyclée ad nauseam par le marketing.
            Ce terme n’est utilisé que pour essayer de convaincre les gens qui ne savent pas faire de photos (ou qui croient ne pas savoir) d’acheter un appareil photo plutôt qu’un autre ou plutôt que de se contenter de leur smartphone – qui lui, a déjà plus de raisons d’utiliser des bouts d’applications AI véritables, même si pour l’instant, l’AI est plus utilisée par les annonceurs et les programmes espions des GAFA que dans les fonctionnalités mises à dispo des utilisateurs.

            – quant aux situations de Kodak avant sa chute et de Canon actuellement, elles n’ont en effet strictement rien à voir.
            La seule chose en commun qu’on ces deux boites, c’est l’image vieillissantes que certains veulent leur donner de façon insistante (et probablement uniquement pour justifier leur propres choix d’achat).
            si Kodak avait disparu avec la production d’appareils argentiques c’est aussi parce qu’ils ne faisaient quasiment que ça. Si Canon disparait des rayons APN, c’est probablement, de la même façon, parce qu’il n’y aura plus d’APN, que ce soit chez Sony ou ailleurs… mais il y aura plus que probablement toujours Canon et Sony dans pleins d’autres domaines puisque ces entreprises ne font justement pas comme Kodak et évitent de mettre tous leurs oeufs dans le même panier (enfin s’ils survivent avec la planète, bien sûr).
            Qui plus est, il se vend déjà 6 fois moins d’APN actuellement qu’en 2010…
            Canon en 2010 vendait à peu près 60 Millions d’unités par an… pour un marché descendu à 20 Millions pour toutes les marques en 2018.
            Sony vendant au mieux 1/4 des APN actuels, ils vendent donc au mieux 12 fois moins d’APN que Canon en 2010 et encore 2 fois moins que Canon à ce jour… alors qu’ils investissent depuis déjà plus de 8 ans dans ce marché auquel leurs actionnaires essaient de croire encore tant bien que mal et qui ne cesse de rétrécir.
            Et avec tout ça, vous pensez qu’ils vont continuer à investir alors que ce n’est même pas une partie historique de la boite. Je leur souhaite, mais c’est dur à croire. Une belle leçon d’enthousiasme en tout cas, si c’est le cas…

            La grosse différence aussi c’est que le « virage » annoncé depuis des années du mirrorless n’a jamais existé et n’existera probablement jamais (contrairement au virage du numérique) compte-tenu du rétrécissement spectaculaire du marché. Il n’y a pas et il n’y aura probablement plus possibilité pour un écrasement des ventes de REFLEX au profit des mirrorless.
            Au mieux il y aura peut-être un remplacement/recyclage progressif du peu de matériel restant sur des années.
            Sans compter que rien qu’avec le parc existant, les ventes d’objectifs REFLEX vont restées encore longtemps supérieures aux ventes d’objectifs équivalents en MILC (sans même parler du marché énorme de l’occasion). C’est d’ailleurs ce virage difficile que vont devoir aborder les marques historiques, plus que celui d’un nouveau système.
            Certes, il ne restera peut-être que des mirrorless à la vente en neuf au bout du compte, mais si peu (et après combien d’années ?) en regard du total des ventes de REFLEX.
            Il n’y a pas non plus le phénomène de raz de marée de démocratisation qu’avait provoqué à son époque l’arrivée du numérique et qui avait multiplié le nombre d’utilisateurs d’appareil photo. On est même exactement en présence du phénomène inverse en ce qui concerne les APN : une perte d’utilisateurs drastique.
            Le raz de marée a déjà eu lieu ailleurs : ça a été les smartphones… et ce raz-de marée est lui-même en bout de course.

            Tout ça pour dire que si les APN Canon disparaissent des rayons, je ne donne pas cher de la peau des autres APN des autres marques… mirrorless ou pas.

            Et d’un autre côté, si Sony a plus de chances de survivre que Canon (et je pense que ça peur être le cas, d’une façon plus générale), ça ne se joue certainement pas sur un marché aussi petit que celui des APN.

            • Entièrement d’accord avec tout ça…

              Il y a même eu une époque ou les analystes conseillaient à Sony d’arrêter l’électronique (dont les profits étaient modestes) et de ce concentrer sur le secteur d’activité ou ils font plus de marge : les assurances !

              Egalement d’accord avec toi (je le répète depuis longtemps) : sur l’énormité du parc installé de reflex (et objectifs compatibles)… Avec le rythme actuel des ventes d’hybrides (APS-C, Micro 4/3 et Full Frame cumulés) qui sont de plusieurs facteurs, « beaucoup » plus faibles que celles des reflex durant les années 2005 à 2015 : et bien les hybrides vont mettre de 10 à 20 ans pour re:placer le parc actuel de reflex installé…

              Il faudra que tous ces reflex tombent en panne… pour que les utilisateurs (qui en sont très satisfaits) aient tous envie de les remplacer. Ou alors il faudra une évolution absolument énorme des fonctionnalités et du plaisir d’utilisation (que l’on ne perçoit pas beaucoup jusqu’à présent).

              Le marché du reflex et de l’hybride sont un marché de « renouvellement » : il me semble que les gens qui ont été enchanté de leurs Canon et de leurs Nikon durant des années, resteront ficèles à ces marques là… Non seulement car ils ont confiance, mais aussi car ils pourront continuer à utiliser leurs anciens objectifs.

              Car les dépenses « à venir » des photographes : seront à mon avis plus modestes à l’avenir, qu’elles ne le furent ces 15 dernières années… Car ils veulent d’une part s’acheter des smartphones de qualité qui en font « de plus en plus » et pas seulement côté photo… Ceci : en plus de renouveler (éventuellement) leur reflex : ce qui passera plutôt par le choix d’un hybride compatible avec le (ou les) objectif(s) qu’ils possèdent déjà….

              C’est pour cela que la stratégie très haut de gamme et plutôt couteuse de Sony sur le marché Full Frame ne me semble pas très pertinente, avec par exemple cette course aux caractéristiques pointues (la vidéo 4K alors que pas grand monde filme et monte du 4K), avec des objectifs souvent trop chers (comme par exemple leur nouveau 35 mm f/1.8 à 700 €… alors que celui de Canon qui est l’exacte équivalent ne coûte que 545 €). Ou encore avec la course aux pixels, alors que pendant ce temps là : Sony oublie totalement d’améliorer l’ergonomie de ses boîtiers, leurs menus, leur pilotage tactiles (qui entre dans les moeurs et pour lequel Canon excelle) et enfin la colorimétrie : alors que ce point intéresse tout le monde (et spécialement les amateurs non experts qui shootent en JPEG et sont habitués aux belles couleurs que donne les Canon, ou même leurs iPhones).

          • Vous n’avez pas tout compris alors :)
            J’ai vécu de l’intérieur ce bouleversement de l’arrivée du software dans l’industrie de la téléphonie (pour résumer, qd Apple, Google ou Microsoft ont pris le pouvoir sur les acteurs historiques de la téléphonie, alors dominants, comme Nokia, Ericsson ou d’autres)
            Plus un appareil (téléphone, appareil phoot) ressemble à un mini ordinateur, plus la complexité logicielle devient énorme et nécessite bcp de ressources (= une armée d’informaticiens). Et ça seule les boites de high tech peuvent se le permettre.
            Pareil, dans une moindre mesure, au niveau hardware si on le conçoit soit-même (comme les capteurs pour les appareils photo)
            Bref, tout ça pour dire que je ne parle pas de l’arrivée du mirrorless (même si cela accélère encore la chose, car l’expertise purement mécanique devient encore moins importante, au profit de l’expertise logicielle), mais bien du fait de la complexité croissante de l’électronique et l’informatique dans les appareils photos modernes. Et je me demande donc si une boite comme Canon est organisée en interne pour répondre à cela… (comparé à des mastodontes comme Sony ou Panasonic).
            Et le fait que Canon ait sorti en priorité une gamme optique RF pour ses mirrorless (plutôt qu’un appareil performant rivalisant/dépassant la concurrence) va plutôt dans ce sens là aussi, à savoir que Canon est très historiquement bon en optique (c’est qqchose qu’ils maitrisent en interne depuis longtemps), mais n’a peut-être plus trop les épaules pour suivre sur le reste (électronique et logiciel), surtout qu’il a choisi de faire tout cela en interne, au lieu de sous-traiter (à l’inverse de Nikon, qui a choisi de sous-traiter depuis qqs années ces parties là)
            Bref, ce n’est qu’une hypothèse, l’avenir nous le diras…
            Le prochain EOS R seront attendus de pied ferme :)

            Et concernant l’AI, si beinsur que la détection de sujets (oeil, animai, personne…etc) fait désormais appel à du machine learning dans les appareils (ok le terme « AI » était ptet trop simplificateur/large, mais c’était pour faire passer l’idée de l’importance accrue de ce domaine dans les appareils modernes et encore plus à venir !). Bref là encore la partie logicielle devient prédominante pour se démarquer et faire mieux que les concurrents, et ils faut donc avec les reins solides dans ce domaine, donc avoir qq part « une armée d’informaticiens ». Est-ce que Canon est une boite d’informatique ? Je ne crois pas… (y’a qu’à voir DPP, ahaha, lol) Bref à suivre là encore.

            • ahah ! Le terme « machin learning » est encore moins approprié (si je comprend bien sa signification)… car si le logiciel peut apprendre quoique ce soit en analysant l’image (ce qui veut dire qu’il deviendrait de plus en plus efficace au fur et à mesure que l’on fait des photos) : alors là je me fais prêtre ! ! !

              Ahah, une bonne blague…

            • Nikon a en effet choisi de sous-traiter… grave erreur !

              C’est pour cela qu’une bonne partie des bénéfices qu’ils font sur chaque Z6 ou reflex vendu… part directement dans la poche de Sony ! Et que cela va leur couter leur seconde place au classement. C’est un cercle vicieux qui les entraîne vers le fond.

              Cela leur a couté aussi le « scandale » Nikon Capture NX : ou ils se sont décrédibilisé une fois pour toutes auprès de tous les pro qui avaient confiance en Nikon. ET cela a été je crois le début de leur chute… Alors que canon est toujours en mesure de fournir gratuitement un excellent logiciel gratuit : Canon DPP (lorsque Sony ne propose rien d’aussi bien… et Leica offre 1 an d’abonnement à Lightroom)…

              • Kodak, précurseur des apn, aurait pu prendre le virage du numérique en prenant les bonnes décisions a temps.
                Sans même devenir un constructeur de boîtiers/optique, ils auraient pu devenir un acteur majeur dans la fabrication des capteurs.
                Fuji qui était dans la même situation s’en est lui beaucoup mieux sorti.

                • Mais non : c’est assez naïf de penser cela… passer de la chimie au numérique était : impossible : car il eu fallut pour cela mettre à la poubelle toutes leurs usines et leur business modèle… ceci « suffisamment avant » que la technologie de capteurs soit au point (vers 2000, 2001) et qu’elle suffisamment peu couteuse pour opérer cette transition pour le grand public…

                  C’est la cas exemplaire d’une « rupture technologique » : ou il n’y a rien a sauver… et tout a reconstruire, « à côté ».

                  Et ceux qui sont installé dans un secteur concurrent : ce sont justement les moins bien placés pour tout casser et tout refaire : car une transition implique qu’ils détruisent d’abord leurs propres infra-structures et sources de revenus… d’abord !

                  D’ailleurs : Fuji ne s’en est pas mieux sorti que Kodak (pas mieux du tout) : car ils sont devenus des nains, sur le front de la photo numérique ! Il n’existent que parceque’ils font énormément d’autres activités à côté…

                  « fabricant japonais de matériel photographique numérique et analogique, de matériel en consommables d’impression en arts graphiques, de matériels d’imagerie médicale, d’optiques (sous la marque Fujinon), de matériel de bureautique, de support d’enregistrement magnétique et optique, de matériels entrant dans la composition des écrans plats et d’émulsions photosensibles. »

                  Leur division photo survie grâce aux appareil photo instantanés ! Ce qui leur vient de leur expertise industrielle en photo argentique… Et de toutes façons : c’est trois fois rien… leurs capteurs : il doivent être terriblement déficitaires.

                  • Leur business modèle partait de toute façon à la poubelle…
                    Des la fin des années 90 il aurait pu commencer à investir dans des lignes de production pour le numérique, les modèles à ce moment commençait à annoncer le changement du marché.
                    Le numérique leur faisait peur parce qu il allait cannibaliser leur fond de commerces, il fallait au contraire anticiper ce retournement.
                    Ça n aurait pas été la première boite à diversifier son activité afin de survivre.
                    Heureusement qu’Apple ne s’est pas contenter de fabriquer des ordinateurs …

                    • C’est exactement ce que je dis : que ce soit eux qui s’en chargent, ou que ce soit la concurrence, « le numérique allait cannibaliser leur business… »

                      Tu peux même dire : qu’il allait tuer leur business? Mais je crois qu’ils n’ont pas anticipé à quel point ce serait rapide. ET c’est vrai que c’était pas facile à anticiper, ne serait-ce que en 1995…

                      Le temps de comprendre : on était en 2001 ou 2002 : et là c’était trop tard pour réagir.

                      Mais de toutes façon : vu la taille et la structure de l’entreprise (avec des usines, énormément de salariés dans le monde, des chaines logistiques importantes) : il était impossible de réagir…

                      Réagir : ça aurait signifié : « tout jeter »… quelle entreprise est-elle capable d’un tel mouvement, sur la foi d’une supposition ? On a jamais vu ça dans l’histoire avant. Car il n’y a probablement jamais eu un tel cas de figure avant…

              • Olivier (nikon z6 et rien d'autre) le

                je ne pense pas qu’il s’agisse d’une grave erreur:
                personne ici ne peut dire si le coût de la R&D et la fabrication de capteurs sont ou non supérieusr à la sous traitance pure/achat.

                Dans toute industrie qui se respecte, on « out source ». C’est ainsi. Et si Nikon peut réserver des ressources à autre chose et bien tant mieux.

                Pizza Hut ne fabrique pas son fromage. Et cela ne le rend pas moins compétitif.

                • Je pense que dans le cas des capteurs : c’est une grave erreur (ou un aveux de faiblesse) : Nikon n’a jamais su fabriquer ses propres capteurs… Ils vont donc décroitre et perdre du terrain.

                  Ne n°1 de la photo (Canon) a commencé à produire ses propres Capteurs CMOS en 2001 : et c’est justement pour cette raison qu’ils sont restés n°1… Et si Sony est en passe de les concurrencer : c’est justement car ils maitrisent la fabrication du « coeur » du produit… Le capteur est la pièce la plus couteuse de l’appareil.

                  Vu le prix de ce capteur (et son importance dans le succès de l’appareil notamment en haut de gamme) : c’est évidement une perte de revenus gigantesque pour Nikon… En même temps qu’il enrichissent son principal fournisseur, qui devient leur concurrent.

                  Ils ne savent bien : mais ils n’avaient pas le choix…

                  Chez Pizza Hut : le fromage (et même la Pizza) ce n’est qu’un détail… le vrai business ce sont les « emplacements » des restaurants.

                  Et ils maitrisent le coeur de leur business.

                  Bien entendu : si le coeur de votre business (qui pèse une proportion importante de vos revenus) est outsourcé… et bien vous perdez votre business sur le long terme.

                  C’est seulement une question de temps : le temps que vos fournisseurs deviennent vos concurrents (car ils ont eu le temps d’acquérir ou de copier) votre savoir faire.

                  C’est d’ailleurs à plus large échelle le piège de la « délocalisation » qui a tué notre industrie (et à long terme notre souveraineté nationale) en Europe.

                  Les Japonais le savent très bien. ET même les Américains commencent à comprendre. Il n’y a qu’en Europe qu’on ne comprend rien !

                  • Olivier (nikon z6 et rien d'autre) le

                    Difficile de dire si c’est une grave erreur. Même en interne, je doute que peu de monde chez Nikon n’ai accès à ce type d’analyse .

                    Si effectivement Nikon venait à perdre son indépendance et se voir refuser en tant que client l’accès à certaines technologies ou se les voir proposer à des prix prohibitifs, alors oui ce serait une grave erreur.

                    D’un autre côté, cela a peut être pu permettre à Nikon de se concentrer sur d’autres choses et de continuer à vivre ou simplement à proposer une offre de boitiers et d’objectifs cohérente..

                    La seule chose dont nous sommes sûrs en fait, c’est que personne ne connait le cout d’achat d’un capteur ni même le cout de développement et de fabrication de ce capteur. Donc ce sont des discussions vaines,

                    Enfin tous les autres fabricants (Capture One, Fuji) font appel à Sony. C’est que ce n’est pas si déconnant, non plus. Et si Sony vit bien de ce business, c’est tout à leur honneur.

                    D’ailleurs on constate que seul Canon qui développe ses capteurs ne dispose pas de IBIS: Pourquoi? Lien de causalité?
                    Volonté farouche de canon de segmenter son offre et prendre ses clients pour des pigeons?
                    Tu vas nous expliquer que l’IBIS n’est pas nécessaire, que les objos Canon sont tellement parfait que ce n’est pas nécessaire etc?

                    De toutes les façons, à te lire, seul Canon a tout compris. Seul Adobe a tout compris (lol).
                    Toutes les autres marques se plantent, offrent des mauvaises couleurs, de mauvais objectifs, font de mauvais choix stratégiques.

                    Ta vision dogmatique te dessert JF et c’est dommage.

                    Tu devrais te concentrer sur ce que tu sais faire de mieux: Des articles de fond. Des articles qui ne te laissent pas passer pour un ambassadeur partial de Canon et Adobe des articles qui nous font voyager.
                    Pas des articles orientés qui peut être te rapportent plus de visites et d’interaction mais qui sont diablement chiantes, comme cette vidéo l’illustrer à merveille.

                    A moins que les pro Canon n’aient tant besoin que cela de se rassurer que leur marque est la meilleure? LOL

                    @+ ;)

                    • Chacun son avis ;-)

                      Effectivement je suis convaincu que l’IBIS n’est pas nécessaire… l’absence d’IBIS n’empêche pas Canon de rester n° des ventes. Et l’absence d’IBIS ne m’a jamais empêché de réussir une seule image…

                      Et l’IBIS n’a jamais aidé personne à réussir une image non plus (qu’il aurait raté autrement). Tout ça c’est du marketing : c’est « bidon »

                      Et si l’IBIS devennait soudain absolument nécessaire : alors ils l’ajouteront à leur gamme. Ce n’est vraiment pas une technologie très compliquée finalement (puisque tout le monde sait le faire : de Olympus à Pentax…). Si ils ne l’ont pas fait jusqu’à présent, c’est probablement que ça ne sert pas à grand chose.

                      Disons que c’est un « petit truc en plus » : rien de plus que ça…

                      Je en dis pas que canon a tout compris et qu’ils sont meilleurs forcément : c’est un univers ou la concurrence est farouche. Mais on est bien obligé de constater : ils sont toujours n°1 de la photo. ET depuis 2006 que Sony a racheté Minolta : ils sont parvenu à être n°2.

                      Ceci sont parceparce qu’ils ont été très bon… Mais surtout parce que Nikon a commis de très grosses et très fatales erreurs stratégiques.

                      Erreur n°1 : et ça j’en suis vraiment convaincu : la dépendance de Nikon vis-à vis de Sony pour la fourniture de capteurs.

                      Erreur n°2 : le choix du capteur 1 pouces de Sony pour leur gamme d’hybrides Nikon One, qui fut une vraie catastrophe. Et c’est là qu’ils ont perdu leur place de n°2 sur le marché amateur (donc sur le marché global), avec de mauvais choix technologiques.

                      Si Canon reste n°1 de la photo : c’est uniquement parce qu’ils fabriquent le « coeur » de l’appareils, pour leur gamme la plus vendu : les EOS en capteur APS-C…

                      Ce qui ne les empêche pas d’acheter des capteurs Sony lorsque c’est nécessaire (les capteurs 1 pouces des compacts G5X, G7X, etc…)

                      Je crois que mon analyse est la bonne…

                      Concernant Lightroom : la concurrence est inexistante et « laminée » littéralement… Cela fait des années que je cherche une alternative à Lightroom pour l’enseigner à mes clients qui ne veulent pas d’offre sur abonnement (ce que je peux comprendre)… ET bien je ne trouve rien de bien ! Le seul qui trouve grâce à mes yeux est On1 Photo RAW…

                      DxO : n’est pas crédible en terme de catalogage…

                      Capture 1 reste cher aussi : et assez compliqué, tout en étant trop limité en terme de catalogage…

                      Je renvois tout le monde à la lecture de mes test comparatifs approfondi et ils n’en existe pas beaucoup en Français d’aussi poussés…

                      EXISTE-T-IL DE VRAIES ALTERNATIVES À LIGHTROOM ?
                      http://photoetmac.com/2018/12/existe-t-il-de-vraies-alternatives-a-lightroom/

                    • Olivier (nikon z6 et rien d'autre) le

                      Heureusement chacun son avis. Malgré le prosélytisme appuyé, nous gardons une peu de recul face ce qui est avancé comme vérité. :P

                      Non plus sérieusement, tu déplaces le débat. Je n’ai pas dit que l’IBIS était important. Mois même je ne l’utilise quasiment pas et n’ai jamais considéré cela comme un argument qui m’a poussé vers une marque plutôt qu’une autre.

                      Canon est très fort dans cette segmentation, au dépend de ses client. Il suffit de regarder certaines limitations du R (IBIS, roue codeuse, joystick…(oui je sais pas nécessaire)) et de voir comment cela est reproduit sur le RP…

                      Nous verrons si l’IBIS est ou non implémenté sur le modèle pro… Et là subitement Canon aura tout compris car il l’auront fait.

                      Concernant LR, sorry mais pour qui ne veut pas travailler avec le catalogage, Capture fait le job. et plutôt bien même. Pas coincé sur un modèle de flux qui est certes puissant mais ne me convient pas. Pas de catalogue à gérer Avec C1 en mode session, juste importer, trier, sélectionner quelques photos qui me plaisent, les éditer/dévelloper, les exporter vers photo, qui synchronise le tout de façon 100% transparente et gratuite. Done.

                      Avec Adobe j’ai payé 12 mois à 24€ et 12 autres mois à 12€ et hormis les textures sur Classic et la poubelle sur Mobile, rien ne s’est passé.

                      Capture acheté à -50%, maintenant je gère mon cloud comme je le veux, je récupère sur un second ordinateur une session donnée qui se synchronise via iCloud et je suis indépendant d’un système absurde.
                      Je suis en train de tester Ios 13 beta public et je pense que c’est la bonne stratégie. Même si je ne peux pas synchroniser une édition entre OSX et IOS. Mais ça n’est pas primordial pour moi.

                      Alors certes j’ai bcp bcp moins de photos que toi à gérer. Mais il me convient et me coute une fraction du prix et le tout fonctionne plutôt pas mal..

                      Je crois donc que nous sommes d’accord pour ne pas être d’accord. Mais entend que d’autres personnes aient une vision « big Picture » et priorisent différemment les choses.
                      Je te le dit comme je l’ai déjà dit à Gilles sur sa page FB. L’utilisateur lui ne vit pas grâce à Adobe. Cela lui donne une force critique incommensurable.

                      Tes lecteurs doivent te le dire. J’en suis.

                      See U

                    • Olivier : travailler sans catalogage… c’est juste « bricoler » !

                      C’est juste rien faire. Si l’on veut vraiment faire de la photo, et ceci sur plusieurs années : le catalogage (avec tout ce que cela implique : mot-clés et collections et collections dynamiques), me semble obligatoire. S’en passer : c’est en rester au niveau « zéro », un peu comme ces gens qui veulent faire du portrait en utilisant le zoom numérique de leur smartphone… Au début ça peut faire «  »illusion », mais ça ne mène pas très loin.

                      D’ailleurs même Photos (le logiciel d’Apple pour les débutants) est un catalogueur cataloguer, comme Lightroom avec lequel il partage pas mal de similitudes…

                    • Olivier (nikon z6 et rien d'autre) le

                      je me suis mal exprimé:
                      je n’ai pas dis que je ne cataloguais pas :)
                      je dois retrouver comme tout à chacun des photos sans coordonnées GPS, mes favorites des photos avec des couleurs etc comme tout le monde.
                      Par contre je me fout de savoir si j’ai un plus grand pourcentage de photos prises à 2.8 ou à 4. Ce niveau de précision ne m’importe pas.

                      Je n’en fait donc pas une priorité absolue. Et dans ce cas, les fonctionnalités de C1 me suffisent amplement.

                      En plus je me suis créé un modèle de session avec des albums intelligents qui se créent automatiquement. Quel temps gagné!

                      Donc je catalogue les photos dans des sessions

                      Et je crois comprendre que je peux créer un catalogue avec les sessions. A voir.

                      Finalement et comme je l’ai dit, j’envoie mes photos préférées dans Photos qui me permet effectivement de les cataloguer, par album, localisation, personne.
                      Simplement et efficacement, tout ce qui y est jeté se synchronise. Sans passer sous la coupe d’Adobe en plus. Que demande le peuple.

                      Je peux partager facilement les photos etc

                      Et ça c’est génial

                    • Oui, ça peut marcher comme ça…

                      Mais devoir utiliser plusieurs logiciels, c’est un peu une perte de temps quand même.

                      Et croire que C1 n’est pas cher : là c’est faux… il n’est pas « bon marché » (il faudra bien acheter des mises à jours régulièrement). Il sera peut-être un peu moins cher à la longue. ET je dis bien : « peut-être »…

                      Et tu devrais faire un catalogue avec C1 (j’ai testé) : ça marche aussi, même si c’est pas un catalogue vraiment génial : c’est tout de même mieux que des sessions…

                      Maintenant : je veux bien comprendre que l’on ne veille pas payer un abonnement à Lightroom. Je peux le comprendre, mais on se prive aussi de tellement de choses utiles.

                      Si on sait les utiliser : le prix de 11€ par mois, me semble très acceptable…

  11. Je veux bien que tu prennes n’importe quel exemple pour illustrer tes propos, mais prendre ce gars qui d’après ses vidéos Youtube ressemble très franchement à un « geek technophile youtubeur » => ceux que tu critiques régulièrement car ils n’y connaissent rien à la photo <= c'est quand même très très fort !!!!

    De plus vu les appareils qu'il a possédé, le monsieur ne semble pas franchement savoir ce qu'il veut. Avec un peu de chance, dans 6 mois il aura largué sont Eos R pour la dernière nouveauté, quelle qu'elle soit.

    Bref, un type qui n'a qu'un seul but, générer du traffic sur sa chaine youtube et sur son compte instagram….

    D'ailleurs des exemples comme celui-ci tu en auras toujours, mais quel crédit apporter à ces personnes là?

    • Je me suis méfié au début de la vidéo, car en effet j’ai cri reconnaitre un profile de ce genre…

      Mais franchement, plus je l’ai entendu parlé, et plus je me suis rendu compte qu’il savait de quoi il parlait. Et donc, le témoignage m’a paru intéressant, de bonne fois… et il m’a semblé intéressant de la partager.

      Notamment en ce qui concerne la vidéo de l’EOS R (qui est excellente contrairement à une idée reçue) : et c’est un point très intéressant à souligner.

      Ensuite : chacun se fera son idée !

    • Ils pouvaient bien inventer tout ce qu’ils voulait… cela ne servait à rien !

      Car il ne pouvaient pas transformer d’un coup toutes leurs usines et tout leur personnel (en Occident principalement) : pour les faire passer au numérique. Puisque avec le numérique : plus besoin d’usines ni de personnel.

      Kodak a coulé parce que c’était un géant Américain (et un géant Américain : seconde raison).

      Je vais prendre une analogie : Kodak c’état comme le propriétaire d’un hôtel dans une station de ski Américaine. D’un coup, imaginez il n’y a plus de neige en hiver… L’hôtel ne vaut plus rien ! Il est invendable.

      Du coup plus d’argent : faillite… Et sans mise de départ : il est impossible d’acheter un hôtel équivalent à la plage en Thailande pour remonter un nouveau business (qui n’a rien à voir avec le premier)…

      Et impossible de délocaliser tous les employés Américains, de la montagne vers la plage en Thailande (ou il y a des employés moins chers et plus performants)…

      Du coup des acteurs Asiatiques reprennent le business hôtelier ! C’est exactement ça : une rupture technologique.

      D’un coup : une infrastructure de production et un business modèle ne vaut plus rien.

      D’autres comme Fuji : se sont un peu moins fait avoir… Car ils avaient des activités plus diversifiées et ils étaient en Asie.

      Mais vous aurez tout de même remarqué : que la place de Fuji reste minuscule dans le business photo… ET que leurs plus gros revenus proviennent toujours du Film : la photo instantanée ! ! !

      Ce qui démontre la justesse de mon analyse. On ne change pas de business du jour au lendemain.

      Alors que les fabricant d’appareils photo : n’ont quasiment rien eu à modifier dans leurs reflex pour passer de l’argentique au numérique. Cela a été une transition facile… Pour eux il ne s’agissait pas d’une « rupture technologique » : mais simplement d’une transition douce… Comme sera facile la transition vers l’hybride.

        • Bien entendu qu’il tient mon raisonnement…

          Kodak avait un marché d’amateur (pour 90% de leurs revenus) : c’est bien entendu ce marché qui a disparu d’un coup d’un seul ! Et d’un seul coup il était soudain impossible de vendre leurs actifs (usines, personnel ultra spécialisé, chaine logistique impressionnante et lourde), pour rebondir… Car tout selon ne valait plus rien : en 2 ou 3 ans tout le monde l’a découvert (entre 1999 et 2002) : il était trop tard.

          ET n’importe quel manager ou n’importe quel groupe aurait été à la place de Kodak il serait survenu le même phénomène : c’était imparable…

          • Olivier (nikon z6 et rien d'autre) le

            Oui je pense qu’il tient.

            Le cas Kodak est un vrai cas d’école. Je suis d’accord avec ton analyse. Idem que Nokia en fait.

            Mais j’en connais un autre de cas, qui à l’époque m’avait marqué. Et qui a été une vrai réussite de transformation. C’est celui d’IBM (on pourrait aussi parler de Motorola et le gestion des brevets (patent trotting)):

            Les gars se rendent compte que les ordinateurs portables (plutôt pro à l’époque) ne rapportent plus autant qu’ils le souhaiteraient. Il s décident de vendre le business à Lenovo qui de toutes les façons aurait fini par les concurrencer à un moment ou un autre puisqu’ils possédaient les outils de production. Pourquoi : car les marges étaient faibles. mais surtout le business du service lui allait connaitre un ressort important avec de vraies bonnes grandes marges.
            Depuis le système OS IBM a été abandonné, ils ont même racheté Red Hat. Pour dire que des changements de paradigmes aussi radicaux que ceux ci sont possibles.
            Tout le monde n’a pas commis les erreurs de Kodak et Nokia.
            Il faut juste décider d’appliquer les bonnes recettes de « change management ».

            On pourrait aussi parler de Motorola… Mais ce serait aussi trop long.

            • Olivier (nikon z6 et rien d'autre) le

              Sans compter que l’idée de Mainframe comme les concevait IBM allier devenir obsolètes avec l’avènement du cloud…

              Les américains ne sont pas tous idiots en fait.

            • Et IBM qui était un leader et un géant de l’informatique… est progressivement devenu un nain du numérique… (face à Amazon, Google, Apple… mais aussi face à leurs homologues Chinois).

              Je ne sais si ça a un rapport avec Canon, Kodak Sony, (car ce sont des domaines bien différents) : mais en général celui qui délègue la production (car il n’a plus la trésorie pour prendre le risque de maitriser lui-même sa production; prendre elle risque de construire et posséder des usines et des salariés), fini par déléguer le savoir faire…

              « À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. » et surtout on assure pas le futur… C’est le drame de l’industrie en occident qui est gérée par les financier et leurs profits à court terme…

              J’ai pas le temps de répondre davantage… Suis en Transit à Jakarta ! ! !

              • Olivier (nikon z6 et rien d'autre) le

                Profite bien à Jakarta.

                Je me suis mâle exprimé. Lorsque je prenais l’exemple d’IBM, ce n’était pas pour montrer qu’ils sont devenus plus gros ou plus petits. ce n’est pas le problème. Ce qui importe, c’est la marge dégagée, l’IRR etc.
                Et de ce point de vue IBM a réussi. Ils ont laissé aux chinois un marché (le PC) aux marges faibles pour se tourner vers le service (aux marges et à l’IRR élevées). C’est ça qui est important.
                1) je marge comme un fou
                2)dès que je preste, je facture
                Tout le contraire des fabricants « basiques »

                BIG PICTURE, JF, BIG PICTURE,
                Les détails techniques, les caractéristiques on s’en fout.

                D’ailleurs il semble qu’Alphabet, la maison mère de Google a doublé Apple en trésorerie

                Et ça s’était audacieux. Même MS a mis du temps à se lancer dans le cloud. Maintenant ils y sont.

                @+

                • Tout ça pour dire que IBM s’est replié sur un micro marché : oui, ils ont beaucoup rétréci (car ils n’étaient plus compétitifs tout simplement)… Ils se sont repliés en « bon ordre », c’est vrai : mais cela s’appèle bien une défaite et un abandon de secteurs d’activité. Le marché du PC ne rapportait plus assez : ils ont vendu et n’ont rien inventé pour le remplacer… C’est Apple, Amazon, Google, Alibaba (et tous les autres Chinois) qui se gavent littéralement, à la place de IBM…

                  IBM : ils sont devenus des nains du numérique, alors qu’ils étaient des leaders. Tout ça pour revenir au début de la dilution et à Nikon. Si tu ne maitrise pas (plus) le coeur de ton business (et en photo : c’est la fabrication du capteur) : et bien tu décline…

                  Apple, Amazon et Google sont devenus des champions, justement parceque’ils maitrisent le « coeur de leur business »…

                  Apple contrôle et produit ses processeurs, ses systèmes d’exploitation et ses services (ils ne délèguent à Foxcon et quelques autres que l’assemblage, qui ne compte pas pour beaucoup dans la valeur). Un peu comme Canon et Sony…

                  Amazon contrôle le coeur du business d’Internet : les serveurs… (et accessoirement la gestion de stock et la logistique des boutiques en ligne).

                  Et tout ça : c’est l’inverse de ce qu’est devenu Nikon : qui est devenu trop dépendant de ses fournisseurs (donc de Sony, et c’est une situation encore pire : puisque Sony est aussi leur concurrent)… Nikon est devenu un  » concepteur – assembleur » en quelque sorte : et je crains qu’ils ne peuvent que décliner de cette façon (exactement comme IBM a décliné et sera amené à décliner de plus en plus, du moins : si ils ne produisent pas quelque chose de nouveau, à très forte valeur ajoutée qu elles autres ne « savent pas faire »).

                  Ce qui est terrible dans de nombreux grands groupes en Occident : c’est que l’on essaye de vendre à l’opinion publique, que fermer des usines et faire sous-traiter en Asie, serait une solution géniale et viable à long terme. Alors qu’il ne s’agit en vérité : que d’un constat d’impuissance, d’une défaite en rase campagne suivie d’une « retraite organisée »…

                  Pendant que IBM vendait ses PC à Lenovo (qui a probablement fait une très bonne affaire), d’autres (Apple, Amazon, Google, Alibaba) inventent les smartphones, le Cloud, le commerce en ligne, etc… L’histoire d’IBM est l’histoire d’une déconfiture !

  12. Ce Matt.. c’est un geek! Regarde sa chaîne YouTube… il test toute sorte de chose.
    Il faut surtout de la vidéo, et avait surtout un Sony apsc, les autres il dit juste qu’il les a testé.
    Il veut surtout faire des vues.
    Je fais dix fois plus confiance à une personne comme toi qui sort de superbes images qu’à ce gars qui fait de la vidéo et fait de la pub…
    Non cette vidéo veut pas dire grand chose ;-) tu nous a habitué à mieux :-)))

  13. Entièrement d’accord, tu nous habitué à trouver mieux comme exemple!
    Si maintenant tu es obligé de prendre ces personnes comme exemple, c’est franchement mauvais signe pour Canon :p

  14. Quand ce sont les geeks qui plébiscitent Sony, ça flingue a tout va…
    Par contre dans l’autre sens, curieusement leurs choix semblent logique et réfléchi :)

    • Ben oui, quelqu’un qui fait le choix (peu logique au premier abord) : de la colorimétrie, de l’ergonomie et de la qualité des objectifs (notamment EF)… de préférence à une liste de caractéristiques techniques (il est vrai très impressionnante chez Sony) : n’est probablement plus un geek…

      c’est peut-être qu’il est devenu « un peu photographe ».

      C’est à dire qu’il fait passer au premier plan des « caractéristiques photographiques » liées à la sensibilité et à la créativité… plutôt que des listes de chiffres et de données techniques, qui font plaisir surtout aux ingénieurs (qui parfois sont incapables de se rendre compte que les couleurs des images sont « moches » et que parfois les gens ont l’air tellement « jaunasse ou verdasses », qu’ils ont l’air malades sur les photos ;-)

      Et je plaisante à peine là… ce n’est pas si exagéré que ça !

      • Rolala, alors ça c’est du raisonnement!!!

        Donc le mec était en Sony donc geek (voilà l’association d’idée… no comment), il s’est procuré un boitier Canon et alléluia, c’est devenu un photographe!!!
        Ils sont fort chez Canon quand même.

        Non mais sérieusement, tu crois vraiment ce que tu écris?

        Donc pour toi les clients Sony (j’en fais parti) n’achète qu’une liste de caractéristiques? Rien d’autre?

        Si là on n’est pas dans le caricaturale et dans la stigmatisation.

        Il y a une chose que tu semble oublier, c’est que Canon et Nikon actuellement, suivent ou plutôt essai de rattraper Sony qui s’est lancé dans le ML FF il y a quelque années.
        Canon et Nikon, que font-ils? Ils sortent à leur tour, leur ML FF en essayant de plus en plus de se rapprocher de la liste de caractéristiques de Sony. Je pense notamment au capteur stabilisé, et surtout, à l’AF sur l’oeil.
        Sur un de tes articles précédents, tu te poses la question de l’utilité d’un capteur surpixelisé (cf Sony A7RIV). Canon, au vu des rumeurs, va à son tour sortir un boitier surpixelisé avec des caractéristiques qui vont encore se rapprocher de celles de Sony.

        Quel sera ton discours, lorsque Canon aura les même specs que Sony? Les Canonistes deviendront-ils des geeks à leur tour? Et par conséquent ne seront plus vraiment photographe?

        • En effet : la course aux pixels est assez ridicule pour la plupart des photographes « normaux » en effet (je parle des 90% amateurs et des experts qui n’exploiteront jamais vraiment les 61 Mpixels)…

          D’ailleurs la plupart des marques leur proposent des capteurs « moyens » : entre 24 et 30 Mpixels, qui me semblent bien proportionnés. Et c’est très bien !

          Pour mal part je suis habitué aux 50 Pixels depuis l’été 2015 (Canon EOS 5DsR)… Et je ne reviendrai en arrière pour rien au monde.

          Canon sortira très bientôt un 75 Mpixels : et c’est sur que j’en aurais envie !

          Mais je suis équipé d’un portable qui coute 4000 €, je ne travail que sur des SSD couteux… ET j’exploite à fond le principe des Aperçus Dynamiques de Lightroom (qui ramènent le poids de mes RAW à 1Mo c’est à dire 5 Mpixels) ce qui fait que je travail extrêmement vite quelque soit la résolution de l’appareil…

          La plupart des amateurs ne se donne pas les moyens de travailler comme cela (et pour ceux qui ne comprennent rien à cette façon de travailler avec les Aperçus Dynamiques : c’est foutu) : donc les 61 Mpixel, ne sont clairement pas pratiques (ni adaptés) pour eux…

          Et au moins grâce aux fichier .CR3 (Canon a de l’avance technologique de ce point de vue) : les RAW seront 40% plus légers (très certainement) que ceux du Sony et du Nikon en face…

          Voilà : après chacun sa vie, chacun son chemin ;-)

  15. Pour Kodak JF c’était une parenthèse ;-) t’excite pas :-)
    ils auraient pu garder cela pour eux, finaliser le produit et sortir ça plus tard avec des millions de licences à payer ;-)

    Pour le gars, je dis pas qu’il a pas fait un bon choix, je dis juste que la, il fait geek et c’est un videaste.

    Maintenant autour de moi tout ceux qui on pris un R ou un RP ou les deux (y’en a plus qu’on croit) ben ils sont hyper content. même que certains essayeurs « technique » ont remarqué que le RP avait la même latitude de dyn dans les hautes lumières que Sony mais moins bonne dans les ombres… bref on s’en Fou un peu c’est aussi une parenthèse pour ceux qui disaient que le capteur du 6dii ou RP c’est moyens…

    Bref…

  16. Sans rentrer dans les détails, j’ai quelques connaissances dans le secteur de l’info. Si je devais essayer de faire une parralele avec le secteur du matos photo je dirai que:
    C’est super d’avoir de très grand acteurs, des anciens des nouveaux et que tout ce beau monde se tire la bourre. D’autres qui ne cherche pas la concurrence et sont très spécialiste d’un domaine particulier.

    L’image est partout aujourd’hui…écran telef, etc..l’image n’a jamais été aussi présente qu’à notre époque…et il faut beaucoup d’acteurs car cela permet aussi que les choses avancent.

    Canon Sony Nikon olympus fuji hasselblad etc..merci a eux…continuez à nous donner(vendre) des outils formidables.

    Personnellement, et particulièrement dans l’info, je n’ai jamais acheté le haut de gamme, pourquoi ? L’argent.. car pour un pouyeme de perf en plus tu paie cela 3 fois + cher.
    Mais pour en revenir sur les specs des appareils photos…on joue souvent sur le pouyeme de poil de cul aussi, alors faut juste se faire confiance et tenter l’expérience chez qui on le sent. Personnellement canon me parle plus pour pas mal de raisons, des raisons très subjectives aussi… heureusement d’ailleurs car je n’achète pas le matos que par ses specs. Mais sa gueule, son touché, son ergo, etc…et aussi ergonomie des menus, ça paraît bête moa soir moi c’est super important. Alors a l’heure actuelle je fais confiance a canon…mais c’est personnel et encore une fois merci aux autres de pousser tout ce beau monde a s’enlever le doigt des fesses.

  17. Steve Piemontesi le

    Super commentaire je plusoie totalement, en 1987 mon père m’a offert un EOS 650 pour mes 20 ans et il fonctionne encore parfaitement.en 2006 je suis passé au numérique avec un EOS 450d qui fonctionne encore parfaitement.En 2015 je suis passé au EOS 6d puis au EOS r en2018…je ne peux pas parler des autre marques vu que je ne connais que Canon mais une chose et sur c’est du bon matos ayant beaucoup bourlinguer, pluie, neige, déserts,montagnes je n’ai jamais eu le moindre problème. Je fais de la photo en amateur et longtemps je n’ai pas pus appliquer le conseil d’un amis photographe qui me regardait baver devant ses chambres techniques et qui me disait.. » Peut importe le boitier c’est l’objectif qui compte  »
    Je suis resté des années avec des objectifs de kit mou du genou pour des raisons financières alors maintenant que j’ai enfin une gamme d’objectifs L qui déchirent sa race je ne vais pas changer de crèmerie parce qu’un boitier de la marque X à des spec. un peu meilleur que le mien. Bonnes photos !!!

  18. Dans une multinationale, comment fait-on pour développer une activité à perte que l’on considère comme importante?
    On l’intègre dans une division très profitable pour éviter que les actionnaires ne sifflent la fin de la partie.
    La division photo Sony (hors capteur) vient d’intégrer « Electronic Products & Solutions (EP&S) » et le premier rapport trimestriel ne permet plus d’avoir une vue sur les résultats (même pas le chiffre d’affaire), c’est dans les TV, Audio, Video…
    L’objectif est de maintenir au moins 60-70% de part de marché en FF mirrorless avec dans leurs prévisions 25-30% pour Canon. On devrait assister à la guerre des spécifications et des prix avec des risques pour des sociétés comme Nikon (peu diversifiés et petits).
    Je ne crois pas qu’ils y arrivent… même si la techno devient de plus en plus du software électronique et du capteur, 2 points forts de Sony. Canon et Nikon vont essayer de mettre l’accent sur l’optique leur point fort.

    • La pauvrette n’a rien compris ! Elle est en profile Adobe Couleur… Donc bien entend : la différence colorimétrique entre les deux marque n’est pas énorme…

      Sauf que cela n’est pas ce qu’il faut prendre comme base de départ bien entendu (et cela ne rend pas justice à la scène, ni aux appareils)..

      Mais il faut travailler en Profile Camera Standard, si l’on veut comparer le travail des ingénieurs de canon et de Sony. Il faut également comparer les JPEG issus de l’appareils dans ce profile Standard.

      ET c’est là qu’on découvre les dégâts…

      Bref : cette vidéo est nulle !

      • On se moque des jpeg, personne ici ne les utilise.
        On est bien d’accord, ensuite la couleur va dépendre des profil d’Adobe.

        La couleur Canon en Raw, ça n’existe pas.

        • Alors déjà : on ne se moque pas des JPEG… Il m’arrive parfois de shooter quelques JPEG, pour aller vite !

          Ensuite : le rendu par défaut (qu’il soit de base ou qu’il a été personnalisé) des RAW dans son logiciel habituel : c’est extrêmement important pour la vitesse du Flux de travail… Pouvoir shooter une série et obtenir directement les bonnes couleurs sur l’ensemble des images sans toucher le moindre curseur : c’est même totalement vital pour moi.

          Donc, bien entendu que la couleur en RW (sans ajustements) : ça existe… Et c’est ça qui m’a fait raser fidèle à Canon et à Lightroom. Et je ne suis pas le seul dans ce cas…

          Car la combinaison du Canon Profile Camera Standard et de Lightroom est quasi parfaite.

          Du coup : en extérieur je ne shoote que en Balance des Blanc Lumière du jour (5150 K et surtout jamais en Auto) : du coup j’ai une régularité et une productivité parfaite de la couleur… je sais exactement ce que je vais obtenir : toujours en Camera Standard et quelque soit le modèle de Canon EOS ou Powershot Gx utilisé (à l’exception récente du RP qui est un peu différent : c’est l’exception).

          Donc bien entendu la couleur en RAW : ça existe… Et c’est même quelque chose de très, très précis. De très prévisible et reproductible.

          • Oui enfin c’est un usage très spécifique du coup quand même hein vous avouerez :)
            (toujours le même réglage, dans le même logiciel…etc, pour obtenir un rendu que vous aimez)

            De plus les couleurs Canon sont parfois un peu trop « exagérées », pas très naturelles ou réalistes je trouve….
            Ok en général ça fait que la photo claque (car pas mal saturée par défaut), mais parfois ça rend aussi un peu « too much » je trouve

            Bref, vous êtes en train de dire que vous aimez le rendu VSD des années 80 (lol, je provoque, car je crois savoir que vous avez été publié dans VSD à une époque :) ), mais il faut aussi comprendre que cela peut ne pas plaire à tout le monde, et que d’autres rendus colorimétriques peuvent mieux convenir à d’autres styles de photographes pour d’autres styles artistiques.

            Perso , je pense que c’est le rendu couleur Hasselblad que je préfère par exemple.
            Mais le rendu couleur c’est hautement subjectif ! Donc par essence c’est difficile de génaraliser là dessus…

  19. Et le site Shutterbug.com est le niveau 0 de la pratique de la photographie. Pire, on peut y apprendre de mauvaises choses. A fuir…

  20. Bonjour,

    Étant avant tout un photographe (amateur) ET un technophile, j’étais curieux de voir les avis variés à propos des couleurs de tel ou tel boitier… Une couleur, ça se mesure, j’ai donc fait mes petites recherche pour savoir si il existait des relevés effectués sur différents boitiers.

    Note importante : je ne suis ni pro Sony, ni pro Canon, ni pro du tout.. Je possède actuellement un A7iii ET un 7d mk ii et je suis AMOUREUX de ces deux boitiers qui sont vraiment géniaux. JF, tu dis souvent que les couleurs Sony (ou les couleurs non Canon) sont moches… et c’est peut-être le cas ! Du coup, j’ai souhaité trouver une étude scientifique (et donc subjective) permettant de valider ou d’invalider tes propos.

    Un article intéressant sur Photo District News qui illustre le travail d’analyse d’une société spécialisée dans la mesure et les tests de capteur. Le site relayant l’information n’est pas ce qui nous intéresse mais les résultats présentés, eux, le sont-bien :

    Le lien de l’article :
    ———————–
    https://www.pdnonline.com/gear/cameras/the-best-cameras-for-color-reproduction-ranked/

    Le site du labo :
    ——————-
    https://www.image-engineering.de/

    Description des processus de test :
    ——————————————–
    https://www.tipa.com/_assets/pdf/TIPA_Camera_Test_Image_Engineering.pdf

    Sections intéressantes :
    —————————–
    – Page 11, 12 et 18 pour la mesure des couleurs et définition du delta E.
    – Chapitre 2.2 page 4 pour les paramètres des boitiers de test.
    – Chapitre 2.3, page 5 pour le protocole de test.

    Au final, le document dans sa globalité est plutôt intéressant pour en apprendre plus sur les procédés de test, c’est toujours sympa de découvrir de nouvelles !

    Ce que je trouve intéressant avec ces résultats, c’est que la mesure de delta E est purement scientifique, donc pas d’appréciation subjective dépendant de la perception de chacun. De plus, c’est indépendant de tout logiciel de post traitement, du dématriçage et pas de profil de couleur pouvant « favoriser » tel ou tel boîtier.

    J’ai comparé les valeurs Sony A7iii vs EOS R dans ce petit ficher excel
    https://docs.google.com/spreadsheets/d/1TTsyzgP7jLFfqljW0UwL57GBtSba-VUey9-NaL6ln2Y/edit?usp=sharing

    On remarque alors que les couleurs sont globalement plus fidèles sur le Sony A7iii mais que le deltaE moyen des deux boitiers reste assez proche.

    Libre à chacun d’en tirer ses propres conclusions.

    Du coup, la question finale est la suivante … Des couleurs plus « fidèles » peuvent-elles être perçues plus « moches » ou moins « agréables » que des couleurs qui le sont un peu moins ?

    • Bien entendu : de belles couleurs ne sont pas des couleurs fidèles…

      Et justement, chez Sony : en bons ingénieurs qu’ils sont, ils n’ont toujours pas compris qu’il ne s’agit pas d’être « scientifiquement Fidel » pour faire de belles couleurs. Il faut travailler un peu ça.

      C’est justement cette « Color science » qui est tout un art (et pas vraiment une science en fait), que maitrisent mieux Canon, Fuji, ou encore Leica…

      • Du coup, la notion de « belles couleurs » est totalement subjective si elle ne dépend pas de la capacité d’une couleur à être fidèle à une valeur de référence bien établie.

        Il me parait judicieux de ne pas utiliser l’argument comme quoi tel boitier à de plus belles couleurs qu’un autre car chaque personne aura un avis propre et unique ! Une personne pourra aimer des rouges bien saturés alors qu’une autre apprécie des couleurs plus douces.

        C’est comme la mode, ça va, ça vient, chacun à son propre goût…

        Apprécier les couleurs Canon,c’est une chose (d’ailleurs, je ne suis pas spécialement contre cet avis) mais il est souvent pénible de voir de plus en plus de tickets avec une certaine tendance à « moins apprécier » tout ce qui n’est pas canon.

        C’est dommage car j’apprécie énormément les différents articles, j’y ai trouvé de nombreuses choses véritablement passionnantes qui m’ont permis de progresser dans ma pratique de la photo mais je pense qu’un soupçon supplémentaire de neutralité serait apprécié par un grand nombre de lecteur !

        (Mais attention, ceci n’est aucunement une critique, je respecte énormément le travail accompli ici !)

        • La neutralité et le désire de ne pas choquer trop de monde, ou de ne pas trop « déplaire »… et bien ça : ce serait le « début de la fin », je pense… Dieu m’en préserve !

          A force de ne vouloir déplaire à personne, la plupart des médias ne « pissent plus que de l’eau tiède » : c’est mortellement chiant… et si la science permettait de faire de belles choses à coup-sur : et bien il n’y aurait plus que des chefs d’oeuvres à Hollywood. Et les Sony sortiraient de belles couleurs du coup !

          Mais ce n’est pas le cas… et ils ne risquent pas d’y arriver en étant « scientifiques » !

          Et moi je ne risque surement pas de devenir plus « consensuel » : rassurez-vous, il n’y a aucuns risques.

          Je préfère donner mon avis : libre aux gens de se faire le leur… Et même ceux qui ne sont pas d’accord avec moi, ils apprécient de me lire : car ils ne s’ennuient pas et ils savent que je dis ce que je pense.

          Donc pour revenir aux couleurs : oui, c’est effectivement très subjectif… Et comme pour le musique : oui, il y a la musique de merde et la belle / bonne musique. Et rien de scientifique la-dedans…

          On ne me fera pas écouter « Maitre Gimps » par exempl. Ni David guetta : je classe tout ça dans la musique de merde… et portant il c’est de la musique très populaire. Par contre les vieux Daft Punk : j’aime bien. Et le Jazz aussi (de la musique de vieux, que j’aimais.. même quand j’étais jeune).

          C’est une affaire de gout : il y a des gens qui ont des goûts de chiottes… En musique comme en photo ! Je ne vais pas le leur dire en face (car je ne veux pas vexer les gens, vu qu eue ne suis pas méchant dans le fond…).

          Et sans aller jusqu’à parler de goût de chiottes : il y a des gens qui ne « voient même pas » lorsqu’un visage est verdâtre ou jaunasse et que les gens « ont l’air malade » sur leur photo (au minimum ils ont le mal de mer)… Certain s’en satisfont assez bien, parce qu’ils manquent de point de comparaison et manquent d’habitude.

          Donc : on est d’accord : la couleur c’est un peu subjectif… ET je pense qu’il y a des appareil qui font des couleurs merdiques, ou au moins : « acides » (disons pour être plus précis et plus polis) et ça je ne risque pas de m’en satisfaire.

          Et ça : on est tout de même très, très, très nombreux parmi les photographe expérimentés (ayant disons 20 ou 25 ans de pratique)… à l’avoir remarqué. Même si certains très expérimentés ne l’ont jamais remarqué (des décennies qu’ils font des couleurs moches, mais ne s’en sont jamais rendu compte : oui, ça existe… car les gens ne font pas tous « attention » à la couleur).

          • J’adore te lire Jean-François! ;-)

            Qu’est-ce que ça m’emm… toute cette pléthore de bloggers et autres reviews qui sont tellement ‘politically correct’…

            Je l’ai déjà dit mais j’aime bien le style décoiffant de Rockwell; un autre avec lequel on sait tout de suite à quoi s’en tenir! S’il aime pas, pas besoin de devoir lire entre les lignes ;D

            Et oui, j’aime mes Canon depuis plusieurs décennies mais aussi les autres marques que j’ai ou j’ai eu (Nikon, Minolta, Hasselblad, Bronica, Fujifilm, Leica,…) et surtout j’aime le jazz!

  21. Steve Piemontesi le

    Bonjour!
    Mis à part le declin proche des appareils photos au détriment des smartphones il est intéressant de lire tout les commentaires sur les vente de Sony et ne pas seulement jeter un coup d’oeil rapide sur se bout de graphique….

    plus bas dans les commentaires ont nous apprend à regarder l’ensemble de tout les graphiques et pas à comparer un bout de graphique rogné qui parle de millions de yen qui pour la majorité du petit peuple ne représente pas grand-chose…

    plus bas dans les graphiques il est démontré que si l’on compare strictement la division apn photo Canon est encore devant.

    Bref que canon ou Sony cavale en tête maintenant ou dans le futur n’a pas d’importance le marché des apn vas certainement chuter au détriment des smartphones et les dinosaures comme moi qui se trimballent 4 kg de matos dans un sac à dos sont voués à disparaître de peur d’être consumé par la honte de sortir un bazooka au milieu des perches selfies.

    A tous les vrais et faux Tographe bonne photos et bonne journée

  22. J’ai lancé la confevtion de catalogue sur base de sessions.
    Je dois avouer que c’est quelque chose qui manque à LR.

    Dans tous les cas même avec LR il faut utiliser plusieurs logiciels. Aucune solution ne me semble fonctionnelle à 100%.
    Pour être tranquille je devais télécharger mes photos sur photos pour bénéficier des cartes etc. Donc ça ne change pas.
    Dans LR mobile il me manquait toujours les dernières photos que je n’avais pas pris là peine d’envier dans le cloud.

    Photos permet de synchroniser l’essentiel Des photos qui le méritent. C’est transparent. Pour 10€ j’ai 2TB que je peux utiliser comme bon me semble. ce que je permet pas le cloud Adobe (et que je trouve d’ailleurs étrange).

    Concernant C1, ce n’est même pas qu’il est bon marché. Ce ne m’importe même pas.
    J’en ai fait un principe. Je ne veux pas être captif d’Adobe. J’ai acheté C1 et aussi ON1. Ces programmes partent de loin et les mises à jour payantes sont justifiées. Au final la différence de prix devra être minime. Mais je pourrai décider ou non de mettre à jour.

    Chez LR je n’ai rien vu de bien En terme de mises à jour. . Mais je reconnais que le programme a tout.

    Je cherche juste (voir même pas en fait) a m’assurer que C1 me permet de faire tout ce je veux. Après 3 semaines je dirais que oui. Mieux même , je peux faire dea choses que ne permet pas LR, comme utiliser des masques ou personnaliser mes sessions ou autre.
    L’avenir me dira si j’ai eu raison.
    Et les retouches finalement minimales ne me prennent pas moins de temps.
    Enfin on verra.

  23. Disons qu’IBM s’adresse aux professionnels. Ils font du B2B. C’est un autre modèle. On pourra en reparler.

    Quand à Nikon, ils ont fait la même erreur que tous les autres. Tous achètent leurs capteurs chez Sony hormis Canon.
    Je ne crois pas que l’on puisse en déduire quoi que ce soit.

    Par contre je me demande si il n’y aurait pas un article de fond à faire. Qui s’équipe chez qui em capteur. :)

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.