web analytics

Bientôt quatre objectifs Sigma pour hybrides Full Frame

29
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Sigma annoncerait très bientôt (le 11 juillet) quatre objectifs Full Frame professionnels, conçus spécialement pour les hybrides Full Frame…

Ils seront probablement déclinés en plusieurs montures : d’abord en Sony E et certainement monture L-Mount (Panasonic / Leica / Sigma)… Et peut-être un peu plus tard ; en version Canon RF et Nikon Z. On peut compter semble-t-il sur ces quatre références :

Sigma 35 mm f/1.2
Sigma 45 mm f/2.8
Sigma 14-24 mm f/2.8
Sigma 24-70 mm f/2.8

Voilà qui va intéresser du monde ! Notamment chez Canon et Nikon… Ou l’on manque un peu de variété pour le moment (mais patience le catalogue va se remplir très vite). Signe des temps : ces objectifs spécialement calculés pour les hybrides Full Frame, n’auront pas de déclinaisons reflex.

 

Les caractéristiques propres aux montures hybrides, auraient permis à Sigma de concevoir des objectifs plus compact et plus courts… et « meilleurs » dans le même temps !

Un « teasing » est en cours… Une image publiée par Sony Alpha Rumors, avec du texte en Chinois, ne laisse guère de doute sur l’annonce à venir. traduction approximative : « connectez-vous sur We Chat pour découvrir les annonces de nouveaux produits ».

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

29 commentaires

  1. Peut-on me confirmer si c’est c’est vrai que sur Reflex Canon et Nikon, les appareils ne corrigent pas les objectifs tiers et ce qui n’est pas le cas des m43 et Sony qui ont un système plus ouvert.

    • Selon moi, ces objectifs sont optimisés pour les Sony et Panasonic. Ils auront un meilleur AF sur ces systèmes.
      Et si ils font comme Tamron, pas de stabilisation optique.
      Donc sur système Canon, ils seront moins intéressants surtout sur les modèles entrée et moyenne gamme (R et RP première génération) dépourvus de stabilisation.

  2. Sigma 45 mm f/2.8 ???
    Cet objectif a intérêt à être plus petit que l’EF 40mm f/2.8, sinon à quoi bon l’acheter ?
    Sinon de plus en plus de choix pour les pros et c’est super. Car si les pros achètent du neuf, ça veut peut être dire plus d’occasion sur le marché pour les amateurs passionnés.

  3. Le standard Sony est ouvert. Pas le cas des montures RF et Z. Donc si déclinaisons de ces optiques il y a, on risque de ne pas les voir de suite, et pas forcément avec la même fiabilité que les optiques de Canon et Nikon…

    J’aimerais beaucoup, mais je crains qu’il n’y ait un risque de ne pas les avoir en monture RF/Z.

  4. Je ne comprends pas pourquoi Canon et Nikon n’ouvrent pas leur montures, ils sont en train de se tirer une balle dans le pied surtout que leur gamme RF/Z est super limité pour le moment et qu’elle ne va pas grossir aussi vite qu’on le pense et en plus Sigma et Tamron font d’excellent objectif et parfois bien meilleur que les Canon/Nikon

    • Le fait est, que dans le monde Full Frame : les clients historiques de Canon et Nikon achètent encore 80% de reflex… Et que ce genre de clients (du moins le « noyau dur » des utilisateurs de reflex) n’est pas prêt de changer de marque, car ils sont habitués à l’ergonomie de leur marque… Et ne sont pas forcément intéressés par l’abandon du viseur optique.

      Il existe une autre sorte de clients qui changent très souvent de marque, sont à l’affut des dernières nouveauté : certains ont déjà basculé en Sony (comme ils auraient pu basculer en hybrides FF Canon ou Nikon si ils étaient arrivés plus tôt). Mais il s’agit de gens qui adoptent toute nouveauté : comme il s’agit d’une frange de la clientelle très volatile (les 10% de geeks qui ne regardent pas à la dépense), je pense que ces clients pourront revenir en Canon ou Nikon, dès que l’offre mes séduira à nouveau (et les objectifs fabuleux de Canon devraient les séduire tôt ou tard).

      D’autant que pas mal de ces clients utilisent encore des objectifs Canon EF sur bague avec leurs Sony (vu que les objectifs Sony sont très couteux)… Donc le retour vers un boitier Canon (ou Nikon aussi) sera possible pour ceux-là.

      Donc je crois que Canon et Nikon ne cherchent pas à tout prix (je crois) à ce que tous leurs clients déjà en Full Frame basculent « d’un coup » vers leurs hybrides Full Frame. C’est pour cela qu’ils proposent une offre hybride Full Frame plutôt haut de gamme au début. Ils prennent leur temps : ils savent que d’ici quelques années, ils auront retrouvé leur place de leader sur le Full Frame (place qu’ils n’ont jamais perdu sur l’ensemble du marché photo).

      Dans le Monde de l’APS-C : Canon est désormais numéro un des ventes avec sa série des EOS M (depuis 2 ans je crois) : ce qui démontre que leurs stratégie a été la bonne…

      Ils ont attendu que le marché soit mur pour basculer vers le monde hybride. Canon occupe d’ailleurs la première place des ventes avec le petit reflex EOS 200D… ET la seconde place avec l’EOS M50. Ce qui prouve que le passage à l’hybride et au viseur électronique est très progressif…

      Beaucoup plus progressif que les photographes « acharnés » et les geeks les plus branchés ne l’imaginent (nos lecteurs « vivent pour la photo : ils ont une vision de choses un peu déformée)…

      Les gammes RF / Z ne sont pas super limitées… Beaucoup d’objectifs sont en approche. Et ce genre d’objectifs fera la différence (notamment chez Canon). Je suis certain que Canon a déjà conçu des dizaines d’objectifs RF qui sont déjà « finalisés et prêts à produire »… Mais que Canon attend, avant de les mettre en production, que la demande soit suffisante…

      Pour le moment Je pense qu’il y a plus d’offre que de de demande. Faites un sondage : beaucoup de photographes équipés en reflex, veulent racheter un reflex, lorsque leur modèle actuel (EOS 5D MkIII, ou EOS 5D MkIV, ou Nikon D750, ou D850) sera trop usé, ou trop dépassé. ET cela prendra encore 4 ou 5 ans…

      Cette masse énorme d’utilisateurs de reflex qui conservent leur boitier 5 à 7 ans (et cette base installée de reflex est monstrueuse : vraiment énorme comparé aux ventes des Sony A7 cumulées depuis le début) ne passera pas en Sony, ni ne changera pas de marque (de Canon vers Nikon, ou l’inverse)…

      Les ventes de Canon EOS R ou de Nikon Z sont lentes, tout simplement car pour la majorité des gens : l’heure de remplacer leur appareil âgé de moins de 5 ans, n’est pas encore venue… Mais lorsque cela sera le cas : les ventes d’hybrides Full Frame décolleront tout doucement. Très progressivement.

      Voilà qui explique la relative lenteur de Canon et Nikon concernant le développement des gammes R et Z.

      • Pour ma part je pense qu’il y a aussi un côté commercial beaucoup plus simple: ils n’ont pas envie, quand ils sortiront leurs objectifs monture Z et RF, d’entendre leurs clients dire « désolé j’ai déjà acheté la version Sigma/Tamron! ». Pour ce même principe qu’ils ne proposent plus en monture K depuis la sortie du K-1 (encore plus évident dans ce cas, ils ne peuvent pas prétendre ne pas connaitre cette monture) et également rien en monture X de Fuji. Pour ces 2 derniers il peuvent toujours se réfugier derrière le « y’a pas assez de parts de marché », pour Nikon et Canon ce n’est pas le cas.

      • Canon est numéro un hybride au Japon (seulement un et demi),mais ce n’est pas suffisamment pour que ça intéresse Sigma ou Tamron, c’est dire…
        Pas suffisamment rentable pour faire du rétro engineering.
        Alors que Sigma préfère produire des excellents fixes f1.4 pas cher du tout sur m43 et Sony Aps-C, c’est dire.

        Sony est numéro un hybride Plein Format depuis plusieurs années déjà et malgré l’arrivée des canikon, toujours premier.

        Une marque qui a du succès attire les fabricants Tiers qui ainsi attirent de nouveaux clients.

        • Sigma ou Tamron n’a jusqu’ici eu aucun moyen de produire des objectifs monture EF-M qui soient à la fois rentables pour eux et d’un rapport qualité prix ne serait-ce qu’approchant ce qu’a déjà pu proposer Canon dans cette gamme.
          A mon sens, ça n’a rien à voir avec le succès ou non des hybrides APS-C Canon qui est largement mondial, et pas seulement japonais – même si ce succès semble curieusement fragile, de par sa segmentation, l’attitude timide (ou protectrice ?) de la marque en ce qui concerne son évolution et le contexte du marché, autres éléments qui doivent un peu retenir les marques tiers de se lancer dans la production d’EF-M (ça commence à faire beaucoup de raisons de se retenir ;))
          Qui plus est, en terme d’image, les EF-M marchent déjà sur les plates-bandes de ces marques tiers en ciblant l’entrée de gamme abordable de qualité.
          Seules quelques marques ésotériques qui proposent des focales extrêmes et manuelles s’y sont risqué, et je doute que ce soit très rentable.
          De fait, pour Sigma ou Tamron, investir dans cette branche serait totalement contre-productif pour l’instant. Il faudrait qu’ils trouvent un moyen de réduire drastiquement les coût de production pour que ça puisse les intéresser, je pense, et leur démarche actuelle est plutôt assez clairement d’améliorer la qualité de leur produits ou, en tout cas, l’image de cette qualité.
          Les marques tiers n’investissent que lorsqu’elles savent pouvoir vendre et faire une marge raisonnable. C’est tout. Le fait que la monture ait du succès ou non n’est qu’un élément de calcul du volume de production estimé et ces marques le comparent simplement avec leur capacité de production et l’évolution qu’elle peut suivre, rien d’autre.
          Franchement, si vraiment le succès d’une monture devait les motiver, jamais ils ne leur seraient venu à l’idée de produire du M43 en ce moment. Le fait qu’ils puissent concurrencer Pana et Olympus en terme de cible et la marge que leur permet de faire les ventes dans cette monture sont certainement des éléments bien plus motivants pour eux.
          Et il est plus que probable que, même si ils vendent peu dans cette monture, ça reste rentable pour eux.
          Même s’ils s’agit de fabricants « motivés » (on connait l’image de passionnés que véhicule Sigma à ce sujet, notamment), la boîte doit aussi penser à sa survie et à maintenir une marge raisonnable en regard de ses coût de production…

        • « Sony est numéro un hybride Plein Format depuis plusieurs années déjà et malgré l’arrivée des canikon, toujours premier. »

          Oui, mais ce marché de l’hybride Full Frame (en l’absence de Canon et Nikon) représentait jusqu’à présent : « peanut’s »… C’est à dire quasiment rien du tout ! Qu l’on en juge par le volume de vente extrêmement faibles des appareils Full Frame (reflex et hybrides confondus) ces trois dernières années, face aux volume de vente énormes des reflex Full Frame entre 2005 et 2015…

          En vendant « si peu », (depuis 2015 avec les chiffres que l’on connait) : Sony n’a certainement pas converti un grand nombre de Canonistes et de Nikonistes, qui utilisent toujours les reflex Full Frame qu’ils ont achetés depuis 10 ans (il y a encore énormément de Canon EOS 5D MkII et MkIII en fonctionnement)…

          Lorsque cette base installée devrai « renouveller » son matériel (ce qui n’a même pas commencé) : il auront une gamme EOS R et Nikon Z complète à leur disposition… Sans oublier d’éventuels reflex mise à jour (qui se vendront entre pendant au moins 10 ans, car beaucoup ne veulent pas de viseur électronique).

          Ce que beaucoup de gens semblent ignorer : c’est que le marche de la photo (haut de gamme) est quasi à 100% un « marché de renouvellement » désormais.

          ET lorsque l’on parle de « renouveler son matériel » : il y a un vrai frein à changer de marque… notamment si l’on a adoré son EOS 5D, ou son Nikon D800 !

    • @ Thierry : il y a un détail que tu n’as pas saisi … La monture RF peut utiliser (via la bague RF-EF fournie) n’importe quelle optique EF ou EF-S sans aucune perte. Autrement dit, ces optiques se comportent sur les EOS R et RP comme si elles étaient montées sur n’importe quel boîtier EF – bien sûr, elles prennent plus de place qu’une optique RF, je te l’accorde, mais c’est un autre problème.
      Ce qui qui est important, c’est qu’aujourd’hui, les EOS R et EOS RP sont certainement les boîtiers modernes disposant du plus large choix d’optiques disponibles sur le marché, à savoir les gammes RF + EF (Full Frame) et EF-S (APS-C) de Canon, Sigma, Tamron, etc. – et je ne parle pas des optiques manuelles des Voigtlander et Cie, ni de tout ce qu’on peut y monter via des bagues d’adaptation.
      Au passage, note que l’AF dual Pixel des EOS R et RP est beaucoup plus « gentil » avec certaines optiques que celui, par exemple, du 5D Mark IV … bah oui : on oublie souvent que les collimateurs de ce superbe boîtier ne supportent pas toutes les optiques et que, selon ce qu’on y monte, certains groupes de collimateurs sont désactivés ! (les pros s’en foutent, ils n’ont que des optiques haut-de-gamme)…

      • C’est vrai…

        A un détail près : concernant les EF-S : il n’est guère intéressant de les utiliser sur les EOS R, car la résolution se limite à la partie APS-C du capteurs. Autrement dit il ne reste pas grand chose des 30 Mpix : tout juste 12 Mpix… Et il y a un facteur de « crop » (de recadrage) de x1.6 qui s’applique, comme sur un APS-C.

        Donc un EF-S 10-18 mm se transformera en 16-29 mm environ, de 12 Pixel seulement (l’EOS R se transforme en vrai appareil APS-C)

        Cet objectif est par contre intéressant pour filmer en 4K avec l’EOS R car il compense le trop et se transforme donc en 27-50 mm pour le 4K (la parte de résolution du capteur APS-C n’est pas un soucis.

        • Exactement, ca me tente diablement! Mon 40/2.8 est effectivement bien gros sur mon R. Je l’utilisais sur reflex quand je ne voulais pas prendre le 50L. Sur le R, avec la bague ca ne fait plus trop de sens, donc un successeur vraiment compact sur R m’intéresse. Apres, le sigma ne sont pas connus pour être tres compacts..

        • Ou pas ;)
          Suite a la perte/vol de mon minuscule 20 Voigtlander, j’ai acheté un 10-18 pour monter sur mon R (ca fait longtemps que je n’ai plus d’APS-C Canon). 12Mpix me suffisent deja bien, et surtout ce 10-18 m’apporte ce que je recherche: tres compact, tres léger et stabilisé. L’option « logique » aurait été le 16-35/4 IS L, mais bien trop lourd, bien trop gros et bien trop cher pour mon usage de 10-15% de photos. (je ne fais pas de video)

        • Exact, JF… Mais comme tu le soulignes bien, l’EF-S est « utilisable » (contrairement aux reflex FF).
          Et comme je le disais, toutes les optiques EF sont certes compatibles avec un 5D Mark IV… sauf qu’un bon nombre d’entre elles mettent une partie des 65 collimateurs hors-service ! C’est très bien expliqué dans le manuel, les optiques sont classées par groupe de A à H si mes souvenirs sont bons).
          C’est un donc autre exemple d’optiques « utilisables » qui, en réalité, réduisent les capacités de l’appareil sur lequel elles sont montées…

      • Oui cela je le sais très bien, les 2 marques ont sorti leur bague d’adaptation pour pouvoir monter leur gamme EF / F, mais ça intéresse surtout et seulement les possesseur d’objectifs Canon et Nikon qui avaient déjà un parc d’objectif de la gamme, je pense qu’un primo acquéreur se fout complètement de cette bague (c’est mon cas) car il rachètera que des objectif natif de gamme RF ou Z, à quoi bon acheter un objectif pour reflex sachant qu’il est nécessaire d’avoir la bague, qu’il sont généralement moins bon et pas optimisé pour les mirorless, en tout cas à moi ça ne me viendrait pas à l’esprit, le jour ou je bascule sur mirorless c’est pour l’ensemble boitier + gamme d’objectif mais pas de raccommodage, pour le moment c’est pas assez ou trop cher pour moi, à moins que les indépendant s’y mettent aussi comme pour les Reflex mais vu que pour l’instant les montures sont fermé (Canon et Nikon) donc non et Panasonic : non trop char d’assaut pour moi, reste Sony…

  5. « Les gammes RF / Z ne sont pas super limitées… Beaucoup d’objectifs sont en approche. Et ce genre d’objectifs fera la différence (notamment chez Canon). »

    –> Je suis dac que les montures courtes permettent des trucs qui font la différences. comme les 28-70 f2 ou le futur 16-28 f2 canon. mais ca reste tres tres marginal à plus de 3000€ l’objectif.
    Ça permet aussi à sony de faire des optiques légères et bien meilleures que celles des réflexes comme le 16-35 2.8 ou le 24 1.4.

    Mais sur les optiques achetables par tous le monde c’est quand meme pas la révolutions. ca reste assez cher et finalement on est dans les mêmes focales et les mêmes ouvertures.

    je trouve que tamron est un des seuls à se démarcher avec les 17-28 et 28-75 pour sony (pour le moment) ultra légers et très qualitatifs.

    Pour le fait que les gens présente les réflex je suis plutôt dubitatif et en dehors des reflex pro comme le 1DX ou le D5 (et encore) la cible des 5D et des D850 va passer au mirrorless quand leur boitier actuel sera mort. Les futurs D5MKV ou D880 auront, s’ils existent une carrière ultra confidentielle par rapport a leur pendant mirrorless.

    • Je suis d’accord, mon prochain appareil sera mirrorless car c’est le futur de la photo, le chant du signe du reflex optique est arrivé et des photographes autour de moi disent la même chose, le prochain appareil une fois le reflex optique en bout de course ou tout simplement par envie de changer opteront pour un mirrorless
      Je suis en Nikon, j’attends toujours le successeur du D750 s’il arrive un jour, comme promis, d’après les gars de Nikon au salon de la photo et La boutique Nikon, ça devait être le 1er semestre 2019, ben voila c’est passé et toujours rien ni aucune rumeur, et de toute façon tant bien que même cela sera un boitier déjà dépassé à sa sortie comme les futurs Canon (s’il y a)
      Peut être que pour les pro en vue des JO 2020 les futurs D6 et 1DMkV mais ça non plus j’y crois pas.
      En APS-C c’est sur il y en aura encore quelques uns mais pour 1 voir 2 générations.
      D’ailleurs il serait intéressant de faire sur se site un sondage pour savoir comment les photographes voit leur futurs appareil…

    • « Mais sur les optiques achetables par tous le monde c’est quand meme pas la révolutions. ca reste assez cher et finalement on est dans les mêmes focales et les mêmes ouvertures. »

      Pas vraiment d’accord…

      Par exemple : le Canon RF 35 mm f/1.8 IS Macro STM (de 2018) progresse sur tous les plans par rapport au EF 35 mm f/2 L IS USM (de 2012) :

      Il coute le même prix, mais :
      Il est un peu plus compact, plus court…
      Il est un peu meilleur
      Il passe de f/2 à f/1.8

      Tout ça pour le même prix (alors que tout a tendance à augmenter)… Donc il y a progrès ! Et dans 6 ans il sera beaucoup moins cher que son ancêtre 6 ans après sa présentation.

      Par ailleurs le RF 24-105 mm f/4 est plus compact et bien meilleur que son ancêtre pour reflex. Donc il y a effectivement un gros progrès je trouve.

      Sans parler de Nikon : pensez-vous que Nikon aurait réussi à faire un Z 24-70 mm f/4 aussi compact en monture F ? C’était impossible je pense…

      • Je suis d’accord JF, ces 2 modèles sont très intéressant comme le Z 24-70mm f/4 et « achetable » mais c’est très (trop) peu, d’autres modèle viendront mais quand,

        Quel pour toi la meilleure solution si on veut sauter le pas et passer au mirorless, et si on à pas d’objectif Canon ou Nikon car on vient d’une autre marque, on y va et on se contente de ce qu’il y a ou on attend 1-2-3 ans

        Moi pour l’instant je reste avec mon reflex car les gammes d’objectif chez Canon comme chez Nikon ne me convienne pas, ou alors Sony…

  6. Papy Boyington le

    Si les ventes ML Canon ne décollent pas c est que la proposition n est pas suffisamment compétitive par rapport à la gamme reflexe professionnelle. Par ailleurs, la gamme optique EF professionnelle « compatible » est excellente jusqu à 50mpx. Maintenant c est inéluctable et un des facteurs qui jouera est la revente EF pendant qu elle a encore de la valeur (avec la probable sortie d un 1dx III, ça va se stabiliser encore quelques années).

  7. L’effet JO de Tokyo va sans doutes alimenter la prochaine Photokina (au printemps 2020)en matériels plus professionnels que les gammes actuelles…
    Il est quasi certain que Nikon,Sony,Canon vont faire plein d’annonces pour tester le marché potentiel et ensuite sortirons au début de l’été quelques produits ayant une bonne audience prospective commerciale
    Si en matière d’optiques on peut penser que Sigma aura de belles propositions, je doute par contre qu’en matière de boîtiers le trio de la monture L ait quelque chose de niveau professionnel à proposer pour 2020….mais peut être qu’en 2024 il y aura de vraies nouveauté et que le marché des hybrides sera calé sur les rails d’ou un déclin progressif des DSLR possible

  8. Possesseur d’un R j’attendais ces 1er annonces, qui se tiennent, mais avec un bémol. Que va apporter un Sigma 14-24/2,8 vs un Canon RF 15-35/2,8 (que je compte acheter dés sa sortie) ? Sauf s’il est bcp plus petit/léger et moins cher.
    J’ai hâte de voir sortir des propositions ultra grand-angle. J’adore mon 11-24/4 Canon mais il est tellement gros et lourd que j’ai du mal à l’utiliser en reportage.

    Hâte également de voir sortir un R Pro à 60 Mpix qui sera pour moi très polyvalent, du studio au reportage, du travail le plus exigeant en qualité, au plus simple. Avec un crop 1,6 on aura un APS-C d’environ 24 Mpix suffisant pour plein de petit boulots, hyper intéressant à exploiter notamment avec des petites optique EF-S qui font le job comme le 10-18 ou un 60mm macro.

    • Ben si le Sigma sort six mois ou un an avant le Canon, déjà… Ensuite, il a des chances d’être bien moins cher que le 15-35, et probablement un peu moins gros et lourd.

      Pour beaucoup, ça sera convenable. Perso, je suis plus attiré par le range 15-35, comme toi.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.