web analytics

Full Frame ou APS-C ? Quel est votre choix ?

29
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Le débat APS-C contre Full Frame, dure depuis plusieurs années. Mais récemment, il a rebondi, avec l’arrivée de Canon et Nikon sur le marché des hybrides Full Frame…

Un des paramètres important est le prix d’achat du boitier et des objectifs. Et c’est pour cela que j’ai crée ces deux articles, présentant divers tableaux de prix pour chaque catégorie d’objectifs, afin de pouvoir comparer et se faire une idée :

 

1 – Combien coute un équipement Photo APS-C dans chaque marque ?

2 – Combien coute un équipement Full Frame pour chaque marque ?

 

Alors, après avoir étudié le prix de votre équipement photo idéal, en tenant compte de votre budget bien entendu… Qu’en dites-vous ? Restez-vous partisans de l’APS-C ? Ou… du Full Frame ?

 

 

 

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

29 commentaires

  1. Les deux ! Ils sont complémentaires : Le FF pour le boulot, les fichiers qu’on postprode et l’Apsc pour les vacances ou en deuxième boitier pour les voyages. l’Apsc me sert aussi pour l’animalier occasionnel. Je mélange facilement les images d’un D500 avec celles d’un D850 pour les voyages, que personne ne pourrait différencier.

  2. Mon rêve, c’est un FF avec des optiques compactes. Par exemple un A7 avec un 35/2.8, terriblement compact.

    Mais plutôt chez Canikon (je trouve le 35 de Canon trop gros, et ne parlons pas de celui de Nikon), parce que je préfère le look et le feeling des deux. En particulier, le feeling des Z est *extrêmement* réussi.

    Donc… le jour où Nikon développe une série de focales fixes pancakes ou presque, je serai très content. (Pour l’instant, le 24-70 et le 14-30 sont déjà très attractifs.)

      • Si je veux du compact, mirrorless. Quand on a en main un Z, franchement hormis le viseur (amené à évoluer), la prise en main est top. C’est super maniable, super léger. Le RP est pas mal non plus (même s’il a un feeling moins « coup de coeur » que les Z, ça reste bien réalisé).

        Oui, le 35 reste raisonnable. Mais attends de voir si Canikon se sortent les doigts pour sortir l’équivalent d’un 40 f/2.8 EF, en monture RF ou Z, là ça va mettre KO Sony sur la compacité. (C’est mon rêve, une gamme de pancakes en Canon ou Nikon.)

        Si je préfère le FF à l’APSC, c’est déjà parce que les grand-angles lumineux sont chasse gardée du FF (au mieux, Fuji fait un équivalent des FF reflex, et ne fera pas mieux que les optiques à venir en RF/Z) : la faute au tirage optique, et à la taille du capteur. Avec un capteur 1,5x plus petit en largeur/hauteur, Fuji aurait dû avoir un tirage optique 1,5x plus court pour lutter.

        L’autre raison pour laquelle j’aime bien le FF, c’est parce que c’est pratique en terme d’échelles. Bon, je sais multiplier par 1.5 de tête, mais je suis un flemmard dans l’âme. Si on peut tous revenir au même standard, où se côtoient des optiques énormes et des optiques minuscules, moi ça me convient.

        • Pour le moment, le reflex conserve la visée et l’autonomie. Clairement.

          Dans cinq ans, l’autonomie sera un non-sujet, vu les progrès de Sony.

          Pour le viseur, peut-être cinq ans… ou dix. C’est plus dur à prévoir, mais des viseurs aussi agréables qu’un EVF, on va finir par en voir.

          Du coup, je pense que le mirrorless va vraiment plier le reflex, mais le temps que la bascule se fasse, il faudra cinq ans, dix pour les récalcitrants.

  3. Pour répondre à dernière question, dans mon cas ça reste de l’APS-C. Bien assez bon pour mon usage amateur mais beaucoup plus abordable. Je ne ferais pas grand chose de plus avec un FF ni vraiment mieux. Au final, je préfère simplement dépenser mon argent ailleurs que sur le top du top en matière de photo. Ça reste un hobby, donc rien d’essentiel à avoir le mato le plus haut de gamme et le plus dispendieux possible.

      • Reflex. Parce que le marché de l’occasion permet d’économiser pas mal d’argent. Pour peu qu’on sache où regarder et être un peu patient, on peut de très bonnes affaires. Évidemment, ce n’était pas le but des comparatifs mentionnés plus haut (sinon on en sortirait pas!) mais on peut facilement réduire de moitié la facture en regardant de ce côté.

        Je passerai probablement un jour à l’hybride, mais pour le moment ce serait surtout un couteux pas de côté sans aucun gain qualitatif.

        Néanmoins, je possède quand même un petit ensemble hybride Pentax Q que j’avais acheté par curiosité et surtout pour une bouchée de pain en occasion. Finalement, très pratique comme boîtier de voyage ou simplement pour faire léger tout en ayant mieux qu’un téléphone. Même si bien plus efficace que peut le laisser croire sa fiche technique, ce n’est pas non plus une alternative un boîtier APS-C en encore moins FF. Mais bon, c’est juste pour dire que je ne suis pas fermée à l’idée d’un hybride…

    • Idem.
      Appareil ergonomique. Résultats excellents. Couleurs au top . Et surtout légèreté….
      Avoir un ff aujourd’hui c’est probablement mieux mais moi c’est top…

  4. Bonsoir pour moi l’hybride va etre au reflex ce que le numerique a fait au film…( je garde encore mon eos 33v… ).

    Utilisateur amateur du eos rp je le trouve vraiment intéressant pour une utilisation amateur et une montée iso et une profondeur de champ intéressante et l’af avec detection pour le portrait c’est juste parfait avec mon 100 l .. j’attends un rf 85 abordable 1.8 ou 1.4 et un 100 400 rf

  5. Moi aussi c’est les deux. Peut-être même les quatre :
    – 6D m1 – pour le Full Frame, pour la grande sensibilité, meilleurs flou d’arrière plan.
    – 7D m2 – pour l’animalier, pour l’autofocus de combat.
    – 200D – Pour presque tout le temps, mon appareil photo préféré :)
    – G7x – tout le temps dans mon sac.
    Et pas d’Hybride. Reflex ou Compact, je ne veux rien d’autre…

  6. Full frame et hybride pour moi.
    Je fais une très grande partie de mes photos avec l’écran arrière, la qualité du viseur a assez peu d’importance à mes yeux.

    Je me fous aussi pas mal des effets de profondeurs de champs ultra réduits, un 1.8 ou f2 me suffit. Pour la profondeur de champ un DX me suffirait mais pour la qualité d’image je préfère largement un FF

  7. Olivier z6 machin le

    FF et hybride pour ma part

    Parce que je ne souhaitais plus être embêté pour trouver des objectifs qui donnent un peu de grand angle et que le rapport 1.5 ne m’intéresse pas, je ne fais pas d’animalier. (Quoi que je suis à 2 doigts de me faire accompagner (limite trop tard) donc plutôt l’année prochaine sur une sortie renardeau / renard par un pro (me manque alors un 500mm))
    Un hybride parce que je suis un early adopter et que j’y crois
    Et je voulais un matériel une bonne fois pour toute et ne plus en changer.
    Et surtout du Nikon, parce que je ne veux plus apprendre un autre système. Et en plus quand on rencontre un autre gars en Nikon et bien c’est cool.

    Rien à voir avec ce choix, mais j’ai rencontré un photographe qui organisera prochainement à lux un atelier cuisine suivi d’un atelier photo de cuisine…
    je ne pensais pas que je pourrais un jour suivre 2 passions au même moment :)

  8. Ça dépend :
    – version à pied ou bagage à main : APS-C et zoom à tout faire
    – pour le reste : reflex FF et sa trinité
    J’attends de voir si un FF sans miroir peut être aussi léger que l’APS-C. Là, dans quelques années, je changerai peut-être, au risque de ne plus trop utiliser le reflex qui sera devenu trop gros …
    Pour l’instant trouve que APS-C et reflex se complètent bien, mais s’il ne fallait en garder qu’un ce serait FF sans aucun doute.

  9. Je suis passé de l’APS-C (Canon puis Pentax K-3) au FF (Pentax K-1), pour résumer faisant beaucoup de photo de voyage, rue, rando ou alpinisme sur le terrain je regrette un peu l’APS-C quand je dois me coltiner les lourds et encombrants objectifs FF (même si un viseur FF c’est quand même bien agréable) . Dans un couloir de neige à 6000m un FF + 24-70 f/2.8 ça pèse quand même un peu…

    De retour devant l’ordi devant la flexibilité impressionnante des fichiers RAW du FF je me dis que ça valait la peine de se donner un peu plus de mal !

  10. Il y a 3 ans, je me disais que c’était dommage qu’il n’y ait pas eu un constructeur qui aurait proposer une même monture pour m43 et FF en hybride. Maintenant les gros capteur hybrides FF ont un bon AF. Autant prendre un couple FF et compact Aps-C (Ricoh, Fuji ou Sony 6400) ou un APS-C expert.

    Selon moi, on ne doit pas faire les équivalences, car c’est l’usage, le feeling et les objectifs et le budget qui dictent la marque et la taille du capteur.
    Même si petit à petit, avec un RP très compact par rapport à la monture et des fixes f1.8 (Z6 et A73 aussi), ça devient intéressant.
    Le Samyang 45mm f1.8 est très prometteur.

    Je rêve d’un FF avec un viseur escamotable, le client choisirait un 2,3 ou 5MP ou plus selon son budget (ça se fait chez les moyens format).

    • Même si dans un marché qui se contracte, avoir un matériel qu’on pourrait garder 10ans en changeant simplement le viseur, ça ne peut pas plaire aux constructeurs.

  11. Bonne idée un viseur interchangeable. Ça éviterait de devoir changer son matos tous les 2 ans. C’est un peu le problème avec les appareils numériques, ça devient vite obsolète, surtout les mirrorless j’en ai bien peur… Un bon réflex est plus durable je trouve car plus mature: la visée optique ne bouge pas…

  12. Presque envie de dire que le choix du type de boitier (en fait de taille de capteur) est second en termes de priorité d’analyse des choix
    Par contre pour les objectifs pour moi c’est un conviction, il n’y a pas de choix raison able autre que les optiques pour le plein format.
    À cela 3 éléments d’appréciations:
    -un objectif c’est de l’investissement et le boitier du fongible
    -les objectifs « plein format » sont utilisables sur les 2 formats Apsc et FF
    -La qualité optique et de construction me semble très supérieure aux optiques dites pour APSC
    Et quand on passe au Full Frame…on a déja les optiques
    Alors la différence de prix est ce un gros obstacle…..comme c’est un investissement on peu peut être attendre 1 ou 2 mois supplémentaire pour économiser ….
    C’est un avis fait de mon expérience qui forge ma conviction

  13. Après avoir lu et relu que « la vraie photo se fait au Full Frame », (et au Canon :-)), je me suis équip d’un 6D Mark II et de quelques belles optiques en 1.8 et série L l’an passé, en complément de mon Lumix GX80 (et de ses 3 optiques)…
    Résultat; je ne dois pas être un vrai photographe, parce que se trimbaler un 20-104 F4 L avec le 6D Mark II pendant une journée, ce n’est pas pour moi… Cela m’a plutôt dégoûté de la photo, puisque j’ai beaucoup utilisé mon iPhone XS Max.

    Il y a 2 semaines, j’ai tout emporté au magasin près de chez moi, et je suis ressorti avec un Fuji XT-30 (même pas le XT-3) avec 2 belles optiques.
    Je ne fais peut-être plus de « vraies photos », mais quel bonheur! Et le résultat m’a jusqu’à présent épaté (à mon faible niveau)…

    • Ce n’est pas moi qu’il faut accuser, si vous n’avez pas trouvé tout de suite le bon appareil, pour la bonne utilisation !

      Il faut croire que vous avez déjà un appareil compact : le GX80 ? Et celui-ci n’a pas donné satisfaction si j’ai bien compris… Dans ce cas : oui le Fuji est peut-être un meilleur choix (plus grand capteur c’est mieux)…

      Et vous n’aviez pas besoin d’un Full Frame sans doutes… Mais je ne peux en être tenu responsable ;-)

      Il y a des gens qui ne peuvent se passer du Full Frame. Et d’autres qui se contentent tres bien de l’APS-C…

      Et d’autres encore : pour qui le capteur d’un smartphone est très suffisant ! Ce sera peut-être votre cas dans 2 ou 3 ans : car finalement votre définition de la photo pourra peut-être s’en contenter.

      Tout dépend de la définition que l’on se fait de la photo. Et celle-ci peut évoluer au fil des ans en fonction de la motivation et des passions de chacun.

      • Je ne vous accuse pas du tout :-)

        Le problème avec le GX80 était plutôt ergonomique: je suis gaucher, et le viseur décentré n’était pas des plus confortables…

        Le XT-30 remplace donc mes 2 appareils. Et un 35 mm remplace mon 50 mm f1.8, qui était et reste mon optique préférée :-)

        Bonne continuation!

        • Ok, pas de soucis ;-)

          Ces petits Fuji marche pas trop mal, c’est vrai… En voyage ce qui est un peu pénible (à ce que j’ai pu voir de l’expérience d’un collèguepednat un Trip de 18 jours en Birmanie) : c’était la consommation excessive de batterie sur son X-T2 (il avait besoin de 4 à 5 batteries bien chargées par jour (en faisant attention).

          Et comme il ne s’y attendait pas : il n’avait qu’un seul chargeur : ils se relevait donc 2 ou 3 fois dans la nuit pour remettre en charge les 5 batteries… Du vécu !

    • Félicitations et bienvenu dans le monde de l’hybride APS-C ! Le meilleur compromis pour des amateurs/passionnés comme nous :D !

      Tout comme vous, j’ai été un peu dégoûté de la photo avec mon 6D (mk I) et tous ses objectifs plein format lourds… Donc je suis passé au M5 en janvier 2018…
      Conclusion : une tenue en ISO moins bonne mais plus de problème à mon épaule :D !

      Ceci dit l’article « la vraie photo se fait au Full Frame », c’est vrai car c’est un vieux format et beaucoup d’objectifs ont été conçu pour ça. Et pour un professionnel de l’image, mieux vaut un plein format.

  14. Papy Boyington le

    FF sur 5d4 et apsc sur x100 parce qu il n y a pas le choix. Ça répond à la question hybridée ou dslr.
    Je patiente pour un R adapté à un usage exigeant.

  15. Alors, après avoir étudié le prix de votre équipement photo idéal, en tenant compte de votre budget bien entendu… Qu’en dites-vous ? Restez-vous partisans de l’APS-C ? Ou… du Full Frame ?

    Avant, j’étais un partisan du Full-Frame… j’ai eu un 6D avec un 24-105mm f4L et un 40mm f2.8 au départ, puis s’est ajouté le tamron 90mm f2.8, le canon 24mm 2.8 is usm et le tamron 70-300mm… C’est avec ce dernier que j’ai constaté que ma passion est allé trop loin, lorsque je devais faire mes bagages et partir en voyages (oui, car j’aime bien partir en vacance, prendre quelques objectifs et en laisser à l’hôtel et repasser si besoin est). Aussi ma douleur à l’épaule droite s’était accentué à ce moment là.

    Donc en janvier 2018, j’ai tout vendu sauf le 40mm et j’ai opté pour un Canon EOS M5 que j’ai eu avec un adaptateur EF-EOS M et un EF-M 18-150mm pour 800€ neuf au Japon. Et en ajoutant 100€ j’ai eu un EF-M 22mm f/2 d’occasion ! Aujourd’hui, je suis un grand partisan de l’APS-C et de l’hybride. Pourquoi ce passage, pour la liste que je vous montre ci dessous :

    M5 + adaptateur (poids :527g)
    zoom : 11-22mm + 18-150mm + ef-s 55-250mm (poids : 895g)
    fixe : 9mm + 22mm + 32mm + ef 50mm (poids : 710g)
    macro : 28mm + ef-s 60mm (poids : 465g)

    En terme de poids on reste moins lourds que la trinité 16-35 + 24-70 + 70-200 et le macro 100mm, de plus tous ces objectifs cités au-dessus coûtent moins de 500€/$ par objectif !

    ATTENTION : en vacance/week-end, je ne pars pas avec tous ces objectifs (que je ne possède pas tous encore, faut pas déconner), car sinon l’avantage du poids de l’hybride APS-C perd tout son sens. Tout dépend de la destination, et de ce que l’on veut faire.

    Et aussi j’ai un iPhone XR qui me délivre de bonne image, auquel j’ai ajouté des objectifs macro, fisheye, GA et UGA pour 4€ au total (acheté au Japon).

    Pour un amateur comme moi, le budget consacré à la photo ne doit pas explosé !

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.