web analytics

Sélectionnez « LA » photo qui résume toutes vos photos

31
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Voici un petit exercice que chaque photographe devrait tenter une fois dans sa vie, ou même une fois par an… Ou une fois par décennie peut-être : trouver la photo qui résume tout son travail, passé et actuel.

Je ne pense pas forcément à la plus belle photo que vous ayez jamais réalisé. Mais plutôt à celle qui résume toutes les autres et qui reste suffisamment représentative de toutes vos images. Allez, soyons large : commencez par sélectionner les 100 photos qui vous plaisent le plus. Puis parmi celle-ci : les 10 que vous pensez être les plus représentatives… Pas facile hein !

La problématique est de ne pas donner une fausse impression de votre travail en choisissant une image que vous aimez, mais qui serait unique dans votre production : une sorte « d’extra terrestre » isolé… Non, cette image doit être représentative de votre ADN… Et pour compliquer un peu les choses : elle ne devrait pas (si possible) trop ressembler à des milliers d’images connues qui encombrent Instagram !

 

Et bien entendu, tous les 10 ou 20 ans : on change… On est pas forcément le même photographe à 30 ans, à 40 ans, ou à 50 ans : car notre oeil évolue. Mais aussi nos préoccupations…

Il existe un outil absolument indispensable pour mener à bien une telle démarche de sélection, de filtrage et de re-sélection : ce sont les collections de Lightroom. Et peut-être même les collections dynamiques de Lightroom, car elles permettent de commencer à « déblayer un peu devant vous ». Pour nos formations Professionnelles à Lightroom par ici… Et pour les formations amateur : me contacter.

J’ai un peu maladroitement tenté d’illustrer cet article avec 2 ou 3 de mes images qui pourraient éventuellement rentrer dans ce genre de sélection finale (que je n’ai pas fait encore. Comme d’habitude ici, c’est « faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais »)…

Il me semble peut-être intéressant de réfléchir « en amont », sans forcément regarder les images dès le début… Dans mon cas, je crois que je choisirais un « portrait », au sein d’un « environnement identifiable » et probablement un peu « exotique ». L’action, se déroulerait bien plus surement du côté de l’Asie, que du côté des Amériques… Et l’image serait bien plus probablement en couleur, qu’en noir et blanc… Quoique j’aime le noir et blanc aussi et qu’un paysage serait possible aussi, à condition peut-être qu’une figure humaine ou une silhouette soit visible. Il y aurait peut-être aussi un contre-jour…

Mais en fait : ces images que j’ai choisi, ne sont pas si représentatives que cela : je m’en suis rendu compte en les exportant… Car durant des années, je n’ai réalisé que des images de sport… Et même si je voyageais, j’étais relativement obnubilé par un certain types d’images… Que j’ai depuis cessé de réaliser : car on ne me paye plus pour ce genre de productions.

Il me faudrait donc distinguer au moins deux époques dans ma sélection « finale »… Comme pas mal d’entre vous, je suis donc littéralement « partagé ». Je suppose que c’est exactement ça : les « affres de la création »….

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

31 commentaires

  1. Déchargement du riz en Birmanie, je la trouve caractéristique (contre jour) avec celle de la femme girafe ou celle de Bagan (avec ces teintes ocres, orangées).

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.