web analytics

Canon RF 24-105 mm f/4 L IS : meilleur zoom polyvalent ?

10
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Tout à fait passionnantes : écoutez les conclusions de Dustin Abbott à propos du Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM. Un objectif qui je dois dire : est hyper agréable à prendre en main, même si on aurait rêvé d’un modèle un peu plus compact.

A l’image de ce qu’à fait Nikon (relire Des objectifs plus légers pour nos hybrides Full Frame)… Mais il s’agit sans doute du meilleur 24-105 mm f/4 jamais conçu et Dustin Abbott est très positif à son sujet. Tout comme d’autres commentateurs ont pu l’être à propos du Canon RF 35mm f/1.8 Macro IS qui est lui aussi un vrai chef d’oeuvre, compte tenu de son prix serré (500 €) et de son encombrement minimal. Relire les conclusions d’un excellent photographe Canon RF 35mm f1.8 Review & Sample Photos.

Donc, si vous rêvez de partir en voyage avec un seul objectif à tout faire : ce RF 24-105 mm f/4 L IS est certainement le meilleur des objectifs polyvalents jamais conçu… Et rappelez-vous que en photo ce qui compte c’est l’objectif, le boîtier n’est qu’un accessoire secondaire. Dit autrement : il faut choisir d’abord vos objectifs et ensuite un (ou des) boitier(s) à placer derrière… Les bons photographes procèdent dans cet ordre. Et je pense que procéder à l’envers (c’est à dire choisir d’abord l’appareil puis s’inquiéter des objectifs) : dénote simplement d’un manque de compréhension de ce qui fait une bonne photo.

Après avoir parcouru les revues disponibles pour les deux premiers objectifs disponibles en gamme RF (ce 24-105 et le 35 mm). : il me semble assez clair que Canon (et Nikon aussi) disposent avec les montures RF et Z : d’un réel avantage sur des montures plus étroite… De quoi exprimer pleinement leur savoir faire… Et notamment en ce qui concerne Canon : un savoir faire que j’estime être (probablement) le meilleur de tous les fabricants d’objectifs.

 

Et j’écris ceci car je tiens compte de la capacité de Canon (et c’est moins vrai pour d’autres) : de concevoir, produire et surtout de « commercialiser » des objectifs meilleurs que la concurrence, mais à un prix qui reste (le plus souvent) assez raisonnable… (même si il peut exister des exceptions concernant l’aspect « raisonnable » du prix). En tous cas : ce 24-105 mm f/4 est certainement l’exemple de cette domination technologique (et industrielle) de Canon. Ainsi que le Canon RF 35mm f/1.8 Macro IS STM qui est l’autre exemple typique : démontrant que Canon peut proposer l’excellence à un « prix accessible » (relire aussi : Discret petit génie oublié : Canon EF 28 mm f/2.8 IS USM).

Alors certes : vous n’aimez peut-être pas le premier Canon EOS R, le seul disponible sur le marché (en ce 04 février 2019)… Malgré quelques petit reproches à lui faire, c’est tout de même un excellent boitier : Mes 10 bonnes raisons de craquer pour le Canon EOS R. Et peut-être le meilleur choix pour certains : Canon EOS R : il domine les Sony A7RIII et Nikon Z7 ( ! ). Mais si vous ne l’aimez toujours pas (mais que vous aimez les deux objectifs RF disponibles) : rassurez-vous il y aura bientôt d’autres EOS R, qui correspondront peut-être davantage à vos attentes particulières.

J’attends personnellement un EOS R plus compacte et moins cher (juste pour compléter mon EOS 5DsR :  que je ne compte pas lâcher en tant que boîtier principal avant 1 à 2 ans)… D’autres photographes attendent des EOS R plus ambitieux et plus professionnels ! Ils viendront sans doute bientôt…

A noter que la principale critique faite à ce premier EOS R (et dieu sait que beaucoup de critiques un peu stupides, n’ont pas manquées à son propos) : et bien c’est l’absence de stabilisation du capteur… Rassurez-vous : elle est sans fondement, tant que l’on parle d’objectifs stabilisé, comme ce Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM et ce Canon RF 35mm f/1.8 Macro IS STM.

Et les résultats de cette stabilisation dans l’objectif m’ont l’air tout à fait satisfaisants… Donc ou est le problème ?

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

10 commentaires

  1. Sur ces hybrides c’est la capacité des batteries qui me limiterai! Il faut partir avec au moins  3 batteries pour l’équivalence en nombre de photos par rapport à un réflex comme le 6 ou même mon 7D!!!

     

    Par contre il est vrai que les optiques dédiées ont l’air vraiment superbes en qualité!.

     

  2. Moi, j’attends un 50mmf1.8 au même prix que le 35mmf1.8 et là, je pense que Canon va frapper fort.

    Je veux des objectifs légers pour un capteur de 24-30mp et non un mastodonte f1.4 ou f1.2 de 1kg pour des capteurs de 50mp.

  3. Le problème avec la stabilisation dans l’objectif, c’est le poids et l’encombrement que cela génère… surtout sur des hybrides qui recherchent la compacité, non?

  4. J’ai essayé rapidement encore l’OS R monté de ce 24-105 ce midi.

    Le viseur est vraiment mauvais, c’est flou dès qu’on bouge un peu en ambiance sombre, horrible à utiliser… :(

    Et ce 24-105 énorme sur ce EOS R relativement compact, c’est pas ergonomique du tout j’ai trouvé…

    A côté se trouvait un EOS M50, lui vraiment compact pour le coup, même trop au niveau du boitier, pas pratique non plus d’utiliser les boutons.

    BRef, Canon est certes un super opticien , mais la gamme globale ne tient pas la route, c’est bancal à plein de niveaux je trouve (et les futures optiques RF annoncées sont elles aussi énormes). Tout semble en fait pensé pour un futur EOS R pro, qui sera lui aussi énorme, avec capteur stabilisé. (Pour les JO ?)

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.