web analytics

5 objectifs Canon RF annoncés très bientôt

45
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Cinq objectifs Canon RF ont étés repérés sur le net (chez Nokishita) qui seront probablement annoncés officiellement dans une semaine, en compagnie d’un nouvel hybride EOS RP probablement d’entrée de gamme…  (MAJ le 06 février)

D’après les photos (très petites) : toutes bénéficient de la bague avant programmable, qui fait partie des atouts de la gamme RF (à l’exception du 24-240 mm). On compte quatre « Séries L » haut de gamme cerclées de rouge. Un un zoom 10x à ouverture glissante, probablement d’entrée de gamme. Dans le détail, voici ce que ça pourrait donner :

 


Canon RF 15-35mm f/2.8 L IS USM : voici un intéressant zoom Ultra Grand Angle stabilisé… La lentille avant « plate » autorisera la mise en place de filtres. Et il adopte exactement la même forme que le 24-70 mm qui est presque son jumeau. Ce range focal me semble plus utile (et pratique) que celui du Nikon Z 14-28 mm (qui manque un peu d’allonge pour être parfaitement polyvalent – Relire ce que j’ai dit à promos de la focale 28 mm : Discret petit génie oublié : Canon EF 28 mm f/2.8 IS USM)…

Par contre ce 15-35 mm f/2.8 risque d’être un peu plus lourd et un peu encombrant aussi (et probablement assez cher)… C’est normal : car il ouvre à f/2.8 constant (alors que le Nikon n’est qu’un f/4 constant). Il sera aussi meilleur optiquement probablement : visiblement Canon a cherché à produire d’exceptionnelles optiques professionnelles.

 

 


Canon RF 24-70mm f/2.8 L IS USM : le zoom professionnel RF de base arrive… Et il est enfin stabilisé.  Ce qui va tout changer et probablement « doucher » les espoirs de voir arriver un jour un zoom EF 24-70 mm f/2.8 L IS USM stabilisé. Cela a du sens : cela signifierait la fin annoncée des reflex EOS professionnels à moyen terme chez Canon.

 

 


Canon RF 70-200mm f/2.8 L IS USM : il sera un « temps fort » de la montée en gamme des objectifs RF. On est frappé par la longueur réduite de ce. 70-200 mm f/2.8… A n’en pas douter une formule optique assez originale autorisé part la nouvelle monture RF.

MAJ : une nouvelle image vient d’apparaitre :

 


Canon RF 24-240mm f/4-6.3 IS USM : probablement un objectif destiné à séduire les amateurs et photographes voyageurs… Probablement en kit avec le nouvel « EOS RP » d’entrée de gamme. Il est certain que partir en voyage avec Full Frame très léger (Canon EOS RP certains parlent de seulement 400 gr), avec son RF 24-240 mm… Accompagné du petit RF 35 mm f/1.8 IS USM Macro (si l’on veut vraiment rester léger et si l’on aime la « belle » image).

Et éventuellement ajouter le RF 15-35 mm f/2.8 L IS USM (si l’on est vraiment très motivé)… Avec peut-être même la bague d’adaptation pour y mettre un minuscule EF 50 mm f/1.8 STM… ou un EF 85 mm f/1.8 : et bien cela aurait vraiment de la gueule ! De quoi faire oublier les reflex pourquoi pas…

 

 


Canon RF 85mm f/1.2 L USM : celui-ci va probablement coûter un bras… Un objectif portrait ultime qui attendra (impatiemment) l’arrivée d’un futur EOS R « stabilisé », puisque l’EOS R ne l’est pas. Il est aussi l’indice évident que Canon proposera bel et bien la stabilisation du capteur.

 

 


Avec ces annonces : Canon rassure… Il est certain que le nouvelle monture peut donner à toutes ces optiques un véritable « plus » au niveau de la qualité optique… Tout simplement car il est beaucoup plus facile de construire des formules optiques performantes, en profitant d’une bague plus large et d’une distance au capteur plus courte. Donc, il ne fait aucun doutes que toutes ces optiques vont « ringardiser » la génération précédente.

Avec ces hybrides Full Frame : on assiste donc à deux stratégies commerciales (de déploiement de la gamme) : très différentes entre Canon et Nikon… Au niveau des boîtiers Canon commence par des boîtiers (plutôt) d’entrée de gamme (dont peut-être me Canon EOS RP qui pourrait frapper fort pour lancer la gamme R auprès des amateurs), accompagnés de pas mal d’objectifs très professionnels (à deux exceptions près : le RF 35 mm et un zoom 24-240 mm hyper polyvalent)… Le boitier pour les pro arrivant plus tard.

Alors que Nikon à proposé deux boîtiers un peu plus pro que Canon dès le début, mais accompagnés de zooms très légers et compacts, destinés à séduire les amateurs experts. A suivre…

 


Canon semble faire le pari du très haut de gamme au niveau des objectifs : et de la très haute performance en s’adressant d’abord aux professionnels… (à ce que l’on peut constater avec les premiers résultats des RF 28-70 mm f/2 et du RF 24-105 mm f/4). C’est en effet là (dans le très haut de gamme) que ce situe le « coeur de cible » des utilisateurs (experts et professionnels) qui continueront d’utiliser des appareil photos dans 10 ans et ne lâcheront par leur boitier au profit d’un smartphone « dopé » aux objectifs multiples et aux zoom (qui arriveront de plus en plus)…

Alors que (éventuellement) les acheteurs d’appareil Sony actuels plus « amateurs » (car Sony qui vise plutôt des amateurs ne voulant pas trop se charger, avec des optiques et boitiers plus compactes, quitte à être un peu moins qualitatives)… les utilisateurs Sony actuels (donc disais-je) : qui seront peut-être passé à des smartphones équipés de zooms (dans 10 ans qui sait ce que pourront faire les smartphones ! ) et auront peut-être abandonné les appareils photos ?

Dans 10 ans : seuls des pro utiliseront encore des appareils photos… C’est ce que doit se dire Canon. Et c’est pour cela qu’ils conçoivent plutôt des optiques « super professionnelles ».

 


Stabilisation dans l’objectif, ou dans le boitier ? La présence de trois zoom professionnels série L stabilisés, ainsi que de ce zoom polyvalent « amateur » stabilisé, nous donne quelques indications sur la ventilation des futures gammes d’hybrides Canon EOSR…

Cela veut dire qu’il y aura des hybrides EOS R « professionnels » avec capteur stabilisé… (à venir) et c’est à mon avis évident (vu l’existence des objectifs professionnels non stabilisés : RF 28-70 mm f/2, RF 50 mm f/1.2 et RF 85 mm f/1.2, etc…)

Et d’autre EOS R « sans capteurs stabilisés » : ce qui permet deux gammes de prix différentes (et aussi des boitiers plus compactes peut-être)… probablement l’EOS RP ne sera pas stabilisé : pas cher et minuscule !

De l’aveux de Panasonic (il y a quelques années) et d’après les déclarations de Canon, ainsi que de rare tests indépendants (j’en ai vu passer seulement 2 ou 3) : la stabilisation de l’objectif serait plus performantes que celle du capteur (qui est par définition limité dans ses mouvements, alors que le mouvement d’une lentille peut bénéficier de plus d’amplitude), elle permettrait de descendre plus bas en vitesse.

Il y a aussi le fait qu’elle peut-être adapté à chaque type d’objectif, à chaque type de focale… Elle peut donc être différente objectif par objectif : donc beaucoup plus performante, qu’un système conçu pour toutes les focales et tous types d’objectifs… On se doute bien que le besoins pour stabiliser un 15-35 mm sont très différents de ce qui est nécessaire pour stabiliser un 70-200 mmm : type de mouvement différents, type de vibration différents.

A n’en pas douter la stabilisation dans l’objectif surclasse donc la stabilisation du capteur. Elle permettra aussi une « double stabilisation », comme le fait Panasonic : dès que la stabilisation du capteur aura été proposée par Canon sur certains modèles (ce dont je ne doute pas)…

 


Qu’en penser ? Cette rafale d’annonces : c’est un peu ce à quoi on s’attendait de la part de Canon : ils disposent d’une force de frappe au niveau conception des optiques qui est fabuleuse (ils l’ont montré par la passé à certaines époques)…

Et peut-être : la plupart de ces objectifs existent sous forme de prototypes depuis quelques années déjà : Canon cachait probablement bien son jeux et ne le dévoile désormais que en fonction de la progression de Nikon et de Sony…

J’espère seulement : qu’ils n’oublieront pas les « petites optiques stabilisées » comme celles qu’ils ont sorti en 2012 : la série des EF 24 mm f/2.8 IS, 28 mm f/2.8 IS et 35 mm f/2 IS… Et même des pancakes comme le EF 40 mm f/2.8.

Mais on peut être relativement confiant, car le fantastique RF 35 mm f/1.8 IS USM Macro a fait parti des toutes premières optiques proposées : et c’est une très belle réussite…

 

Vos commentaires par ici

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

45 commentaires

    • Non, visiblement pas…

      On voit bien que la typo n’est pas compressée. Je pense qu’ils ont cherché à raccourcir la formule optique, ce qui est très possible avec la nouvelle monture (large et proche du capteur).

      Je pense que plus la focale est longue, plus le gain en longueur peut-être spectaculaire et visible… (le gain de place « relatif » augmentera de façon exponentielle avec l’augmentation de la focale).

      • Justement, non. Le gain en taille, c’est sur les focales courtes. (Ou plutôt : les optiques « simples » à construire sont celles de focale > tirage optique. Donc on a des optiques « simples » à construire si leur focale est au-dessus de 44mm en monture EF, mais 18mm en monture RF ; pour les 24-70, il y a donc un gain ; pour les UGA également en partie. Par contre pour les téléobj, le raccourcissement du tirage optique ne change pas la donne fondamentalement.)

  1. Dominique Guy André CONAN on

    Mais le 15-35mm est déjà une petite innovation comme le Nikon 14-28mm qui profite des avantages d’une monture sans miroir.

    • Le RF 15-35 mm est un range focal plus utile (et pratique) que le Nikon Z 14-28 mm…

      Par contre il risque d’être un peu plus lourd et encombrant aussi (et plus cher)… C’est normal : car il ouvre à f/2.8 constant, alors que le Nikon n’est qu’un f/4

      Il sera probablement meilleur optiquement : visiblement Canon a cherché à produire d’exceptionnelles optiques professionnelles.

      Avec ces hybrides : on assiste à deux stratégies commerciales (de déploiement de la gamme) : très différentes entre Canon et Nikon, étonnamment…

      • Meilleur, je sais pas. Plus lumineux, oui.

        C’est comme comparer un 24-70/2.8 et un 24-70/4. Le premier est plus lumineux, plus gros, plus lourd, plus superlatif. Mais le second est d’une discrétion très appréciable. Toi qui a promu le 24-70/4 L pendant de longues années, tu es bien placé pour savoir que son petit gabarit est une grande force qui le rend supérieur aux f/2.8, d’une certaine manière.

  2. Pour un 70-200 mm, la nouvelle monture ne devrait rien changer. Sur le modèle actuel, la lentille arrière pourrait être de plus grand diamètre et elle est très loin en avant du plan de la monture (les extenders avec une lentille frontale très en avant passent). Soit la photo n’est pas à l’échelle, soit un il y a un élément de type Fresnel.

  3. Le RF 70-200 est malheureusement affublé d’une « robe blanche » comme pour mieux faire le parallèle ou la transition avec le monde des reflex. Adieu la discrétion ! Pour moi, ce RF 70-200 est quand même l’objectif qui sortira du lot :

    ¤ par sa taille réduite

    ¤ par la bague de zoom placé à l’avant de l’objectif (rare chez Canon)

    ¤ par la bague programmable près de la monture de l’objectif (unique pour l’instant parmi les objectifs RF sortis et parmi les 4 nouveaux L ici en avant première)

    ¤ par un collier de pied (livré avec l’objectif ? Augurant un poids conséquent de la bête ?)

    • A mon avis, il ne faudra pas espérer moins de 1.1 kg, ou 1.2 kg (ce qui est déjà un progrès considérable par rapport à la version actuelle L IS III)…

      La version blanche, c’est pour rester dans la tradition depuis le premier EF 70-200 mm f/2.8 L IS USM non stabilisé sorti en 1995 (que j’avais acheté pour remplacer mon 80-200 mm noir, acheté d’occasion lors de mes débuts en tant que professionnel en 1992)…

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Canon_EF_70-200mm

      le 80-200 mm f/2.8 noir savait de 1989 :

      https://en.wikipedia.org/wiki/Canon_EF_80–200mm_lens

      • La version II et III sont autour de 1,45kg, hein. Donc 1,5-1,7kg ça serait une méchante régression. Je table sur 1,4-1,5kg, parce que tous les constructeurs tournent autour de cette valeur depuis dix ans (sauf Pentax, 1,8kg).

         

        La bague à l’avant me fait penser au 70-200/2.8 FL de Nikon : spécial niveau ergonomie, mais qualité optique stellaire (quasi tous les 70-200 du marché ressemblent à des culs de bouteille à côté).

          • ça serait surprenant comme poids, pour un stabilisé (mais j’applaudirais et ça serait un game changer)

            Nikon, par contre, leur 70-200/2.8 pourrait ne pas être stabilisé vu que y’a l’IBIS. La dernière fois qu’ils ont sorti un non stabi, c’était le 80-200/2.8 (AFD puis AFS), et l’AFD ne pesait que 1kg2… alors je croise les doigts pour que Nikon prenne le chemin des optiques super light aussi en f/2.8

  4. Ces objectifs RF en version L sont pertinents pour asseoir la pérennité de cette nouvelle gamme RF. Bientôt un RF 100 Macro L  F/2 IS ? F/2 pour faire mieux que le F/2.8 de la version reflex ?

    A l’instar du EOS RP entrée de gamme à venir (environ 1500€ quand même !), il manque un RF 50 1.8 et un RF 85 1.8 (à environ 500€) pour compléter le RF 35 1.8 déjà existant.

  5. Sur certains sites, je suis étonné de voir que le 50mm f1.2 par exemple est 1000€ plus chère et 400g plus lourd en version RF ???

     

    Ca laisse perplexe sur cette gamme hybride….

     

    • Ouais enfin la qualité optique est radicalement différente aussi en monture RF avec le 50/1.2, comparé au 50/1.2 EF : ça joue pas dans la même cour.

      • Faux ! Le RF n’est meilleur que le EF que sur les extrêmes bords (qui sont dans 90% des cas inutiles avec ce type d’objectifs utilisés pour flouter les zones en dehors du sujet). Pour le reste c’est kiff kiff ! (voir même un peu moins bon au niveau du bokeh) Le rendu général est super méga similaire, et l’EF est léger, compact et moins cher.

        • Le 50/1.8 S Nikon fait aussi bien sinon mieux que le Zeiss Otus 55/1.4. Le Zeiss Otus 55/1.4 fait bien mieux que le 50/1.2 EF.

           

          Donc à moins que le 50/1.2 RF soit sacrément moins bon que le 50/1.8 S Nikon (ce dont je doute, Canon ne sont pas des amateurs), y’a des chances que la qualité d’image soit pas mal supérieure au 50/1.2 EF.

           

          Après, sur un capteur 30MPx, c’est difficile de voir la différence sur le terrain. Mais sur un capteur de 50/60MPx, ça va se sentir davantage.

  6. Ricaar,

    Pourquoi perplexe ?
    Un objectif ne se résume pas (certains l’oublient) à sa focale et son ouverture min F/.

    Piqué à f1.2 (P.O.)
    Vitesse de l’AF
    Transmission de la lumière T/
    Piqué suffisamment bon pour un (futur) capteur de 50mm
    Qualité de fabrication
    Boutons ou bagues supplémentaires
    Protection contre pluie et poussière…

    C’est une énumération des possibles différences entre les 2 objectifs (car je ne possède aucun de ses 2 objectifs).

  7. Je suis perplexe.

     

    Le 15-35mm f/2.8 a l’air ultra gros, pour un UGA sur un système censément plus compact en optiques UGA, c’est curieux. Bon ceci dit j’imagine qu’il compensera avec une qualité d’image stellaire comme on en a jamais vue en UGA. (Jusqu’à la réplique de Nikon.)

    Mais il reste énorme, je trouve.

    Le 24-70mm f/2.8 a une taille normale. On verra pour la qualité d’image, je suis confiant. Par contre, qu’il soit stabilisé est un très mauvais signal :

    – ça veut dire que Canon ne compte pas passer sur une stabi purement capteur pour l’entièreté de sa gamme R/RF (à l’exception des supertélé)

    – ça veut dire plus gros et plus lourd et plus cher… alors qu’il y avait moyen de grapiller du poids

     

    Le 70-200mm/2.8 normalement ne devrait pas trop changer par rapport aux excellents II et III en monture EF. L’image est très bizarre, on dirait qu’il est extrêmement court. Si c’est le cas : game changer en approche. (Sinon : instant classic en approche.)

     

    Et le 85mm f/1.2… ben il va coûter cher, être gros, et ravir des générations de portraitistes, plus encore que le 50.

     

    Bref j’ai l’impression que Canon va dégainer la grosse artillerie, même si j’émets des réserves. Nikon a les équivalents sur le feu pour cette année. Les R et Z vont enfin commencer à montrer leur potentiel.

    • Cela veut dire qu’il y aura des hybrides EOS R avec capteur stabilisé… (à venir) et c’est à mon avis évident (vu l’existence des RF 28-70 mm f/2, RF 85 mm f/1.2, etc…)

      Et d’autre EOS R « sans capteurs stabilisés » : ce qui permet deux gammes de prix différentes (et aussi des boitiers plus compactes peut-être)… probablement l’EOS RP ne sera pas stabilisé : pas cher et minuscule !

      • J’avoue que le RP à 1500€ max, 400 grammes : ça c’est monstrueux comme annonce. L’AF sera correct (souvent le point noir dans ces gammes de prix, mais avec le dual pixel on a toujours un truc à peu près décent), la QI sera canonesque (donc suffisante) et surtout : 400 GRAMMES. Tu le tiens ton second boîtier, pour démarrer en douceur le système R/RF.

    • Oui, cela à changé…

      Elle n’était pas effective dans la visée : à l’époque de la visée reflex (visée optique)… Cela concerne encore le reflex Pentax, qui possède une visée optique et un capteur stabilisé : le dernier en son genre…

      Mais sur tous les APN hybrides (ou la visée est une image vidéo temps réel, de ce que reçoit le capteur) : bien entendu la stabilisation du capteur est « visible » (effective) pendant la visée…

  8. Tout cela va faire bien du mal à la pdm de Sony sur ce segment, surtout à cette vitesse des sorties. Perso, je regarde de loin, de très loin avec un 500mm et un ovf, lol.

  9. Enormes ces optiques ! A part le 70-200mm qui parait être un fake, à moins que Canon ait utilisé une lentille DO (attention aux limitations associées… flare, bokeh…) ? Sony joue la carte de la compacité (cf leur dernier excellent 24mm f1.4), et je pense que cela doit séduire les acheteurs plus que la qualité optique optimale (piste suivie par Canon), enfin l’avenir nous le dira :) Nikon joue aussi la compacité en effet pour le moment (à part cet incongru 50mm f0.95 à map manuelle… qui est plus un objectif de collectionneur à mon avis)

    • Canon fait le pari du très haut de gamme en effet et de la très haute performance pour les professionnels… (à ce que l’on peut constater avec les premiers résultats des 28-70 mm f/2 et RF 24-105 mm f/4).

      C’est en effet là (le très haut de gamme) que ce situe le « coeur de cible » des utilisateurs (experts et professionnels) qui continueront d’utiliser des appareil photos dans 10 ans…

      Alors que (éventuellement) les acheteurs d’appareil Sony actuels plus « amateurs » (car Sony qui vise plutôt des amateurs ne voulant pas trop se charger, avec des optiques et boitiers plus compactes, quitte à être un peu moins qualitatives)… les utilisateurs Sony actuels (donc disais-je) : qui seront peut-être passé à des smartphones équipés de zooms (dans 10 ans qui sait ce que pourront faire les smartphones ! ) et auront peut-être abandonné les appareils photos ?

      Dans 10 ans : seuls des pro utiliseront encore des appareils photos… C’est ce que doit se dire Canon ! Et c’est pour cela qu’ils conçoivent plutôt des optiques « super professionnelles ».

  10. En fait le 70-200mm f2.8 doit juste être coulissant, comme le 100-400mm II, très bonne idée ça Canon si c’est bien le cas !! (pourquoi d’ailleurs ne l’avoir pas fait plutôt ?)

    • Parce que les puristes ne jurent que par l’encombrement constant. Et parce que l’encombrement constant permet d’avoir des optiques nettement plus robustes (pas de parties mobiles dans le fût externe = on peut étanchéifier comme des bourrins).

  11. Passionnant tout ça… Vivement la suite ! (et les fixe 1.8 à 500 grammes…)

    Canon sort l’artillerie lourde, si ils annoncent ces 5 optiques ce week-end, ça fera déjà 9 pour la monture RF & en plus très qualitatif.

    Nikon va devoir changer de braquet, 3 objectifs par an c’est trop peux pour suivre ce rythme infernal

    • C’est un peu ce à quoi on s’attendait de la part de Canon : ils disposent d’une force de frappe au niveau conception des optiques qui est fabuleuse (ils l’ont montré par la passé à certaines époques)…

      Et à mon avis : la plupart de ces objectifs existent sous forme de prototypes depuis quelques années déjà : ils cachaient probablement bien leur jeux et ne le dévoilent désormais que en fonction de la progression de Nikon et de Sony…

      J’espère seulement qu’ils n’oublieront pas les petites optiques comme celles qu’ils ont sorti en 2012 : la série des 24, 28, 35 mm et même des pancakes comme le 40 mm.

      Mais on peut être relativement confiant, car le fantastique RF 35 mm f/1.8 IS USM Macro a fait parti des toutes premières optiques proposées : et c’est une très belle réussite…

  12. Un RF 24-240mm, mon rêve…

    C’est un argument qui pourrait me faire revenir dans la course du plein format, si ce nouveau boitier est assez petit et léger; ainsi que cet objectif.

    Avec un petit 35mm macro…

    Ils sont fort chez Canon pour me faire baver :P et faire craquer mon porte monnaie xD

    • C’est certain que partir en voyage avec Full Frame très léger (Canon EOS RP certains parlent de seulement 400 gr), avec son RF 24-240 mm…

      Plus un RF 35 mm f/1.8 IS USM Macro (si l’on veut vraiment rester léger et si l’on aime la « belle » image).

      Et éventuellement le RF 15-35 mm f/2.8 L IS USM (si l’on est vraiment très motivé)…

      Avec peut-être même la bague d’adaptation pour y mettre un minuscule Ef 50 mm f/1.8 STM… ou un 85 mm f/1.8

      Et bien : cela aurait vraiment de la gueule ! De quoi faire oublier les reflex pourquoi pas…

      • Léger comme mon M5, ce qui est tout simplement incroyable. C’est comme avoir un Sony A7 mais avec de meilleurs objectifs (selon mes yeux) et de meilleurs couleurs.

        J’attendrai de voir et de tester ce futur boitier !

        Après les objectifs compacts EF-M m’ont vraiment séduit, malgré que l’ouverture ne soit pas avantageux.

        Cruel décision à venir ^^…

        • C clair si Canon sort un eos RP de seulement de 400 grammes sa serait une vrai prouesse, moi qui suit pas intéressé par les hybrides mais la c autre chose, par le passé j’ai eu un Panasonic G80 qui fait 500 grammes très bien pour la vidéo et bien pour la photo mais avec un viseur dégeulasse j’ai du le revendre sa passer pas, si ce Canon eos RP a le même viseur que le eos R pourquoi pas en plus avec le 24-240 pour les voyages sa sera top plus le petit 35 is stp macro.

          Il manque que un UGA en F4 pour rester compacte et pas trop chère et la j’investis dedans les yeux fermées.

          Et vous, vous êtes intéressé?

          • Très intéressé en effet ! Surtout avec un UGA en F4 pas trop cher !

            Mais je sais que je vais rester sur mon M5 et mes quelques EF-M pendant longtemps…

            Sinon ma femme va me tuer ^^.

  13. Le programme est alléchant. Mais il y a un point qui me saute aux yeux : l’absence de stabilisation sur les hybrides Canon au niveau du capteur. Cela conduit à mon avis à des optiques un peu plus lourdes, peut-être un peu plus grosses aussi.

    Et je me demande aussi quelle est la meilleure stabilisation : optique ou capteur?

    Sur le Z6, en vidéo, la stabilisation est tout simplement parfaite. J’ai vu des images issues d’un XT3 avec la même qualité au niveau stabilisation. Certes c’est de la vidéo, mais c’est quand même bien pratique et ça dépanne bien aussi en photo.

    Pour revenir sur le sujet des 5 nouvelles optiques : le 15-35 fait envie, et je trouve que c’est la seule nouveauté du lot (je mets de coté le 24-240 qui est la pour faire réver les geeks pas les photographes avec cette ouverture). Le range est très intéressant et il peut devenir une focale de base pour pas mal de choses. Les autres existent déjà, et il faudra voir si la nouvelle monture amène quelque chose de vraiment intéressant (qualité, encombrement et prix on peut réver).

    Alain

     

     

    • Il est certain que le nouvelle monture peut donner à toutes ces optiques un véritable « plus » au niveau de la qualité optique…

      Tout simplement car il est beaucoup plus facile de construire des formules optique performantes, en profitant d’une bague plus large et d’une distance au capteur plus courte. Donc, il ne fait aucun doutes que toutes ces optiques vont « ringardiser » la génération précédente.

      De l’aveux de Panasonic (il y a quelques années) et d’après les déclarations de Canon, ainsi que de rare tests indépendants (j’en ai vu passer seulement 2 ou 3) : la stabilisation de l’objectif serait plus performantes que celle du capteur (qui est par définition limité dans ses mouvements, alors que le mouvement d’une lentille peut bénéficier de plus d’amplitude), elle permet de descendre plus bas en vitesse.

      Il y a aussi le fait qu’elle peut-être adapté à chaque type d’objectif, à chaque type de focale… Elle peut donc être différente objectif par objectif donc beaucoup plus performante, qu’un système conçu pour toutes les focales et tous types d’objectifs… On se doute bien que le besoins pour stabiliser un 15-35 mm sont très différents de ce qui est nécessaire pour stabiliser un 70-200 mmm : type de mouvement différents, type de vibration différents.

      A n’en pas douter la stabilisation dans l’objectif surclasse donc la stabilisation du capteur. Elle permettra aussi une « double stabilisation », comme le fait Panasonic : dès que la stabilisation du capteur aura été proposée par Canon sur certains modèles (ce dont je ne doute pas)…

      • La stabi optique est plus performante, mais à quel prix pour le poids/prix/encombrement/perte de qualité optique ?

        Honnêtement, si avoir uniquement l’IBIS me fait perdre 2 stops en stabi MAIS gagner 20% en poids/prix/qualité optique, je prends. Même si les 7,5 stops qu’atteint Olympus sont un horizon enviable, je ne me sens pas pressé d’y arriver non plus.

        Nikon a un 70-200 et un 24-70 tous les deux f/2.8 pour 2019. (le 14-24 pour 2020… mais avec l’annonce du 15-35, va falloir que Nikon trouve mieux que 14-24)

        La guerre des optiques est lancée.

        • On se souvient du passage du 70-200 mm f/2.8 L IS USM non stabilisé… à sa version stabilisé (en 2000 ou 2001 je ne sais plus) : aucune perte de qualité optique, quasi pas de changement d’encombrement et de poids…

          + 2 mm en longueur
          + 1 mm en diamètre
          + 160 gr

          Et il n’est même pas dit que tout cela soit la faute de la stabilisation… Car on est passé de 15 groupes / 18 éléments à 18 groupes / 23 éléments…)

          ET lorsque l’on voit l’encombrement minimal du EF 24-70 mm f/4 L IS USM, qui est le 24-70 mm le plus compact pour reflex : on comprend que la stabilisation « ne coute pas très cher » en terme de poids / encombrement…

          • Ben non. Si tu veux un exemple stabi/pas stabi, regarde le 24-70/2.8 pas VR vs VR chez Nikon. Ou le 80-200/2.8 AFS vs 70-200/2.8 VR Nikon.

             

            Tous les constructeurs optiques passent leur temps à dire que mettre une stabi, c’est un coût en poids/prix/encombrement. Tous. Que s’ils ne le font pas sur certaines optiques c’est pas par gaité de cœur. J’ai donc tendance à les croire.

            • Mais Nikon, n’a pas la même maitrise de la chose que Canon… Loin de là il me semble !

              Le cas du 24-70 mm f/2.8 Nikon est spécial : la hausse de poids et de taille n’est pas due à la présence de la stabilisation, mais du a des ambitions revues à la hausse en termes optiques surtout…

              La génération précédente n’était pas conçus pour encaisser des capteurs de plus de 45 Mpix : c’est cela qui est en cause ici… a mon avis !

              ET aussi le fait que Nikon ne sait pas miniaturiser ses objectifs, aussi bien que Canon : il y a pas mal d’exemples qui le démontrent. Ils sont « moins bons » en optique : c’est tout…

              Donc, je pense que pour se faire une idée, il faudrait comparer plusieurs objectifs Canon : « avec et sans » stabilisation…

              Et encore… cela ne peut donner qu’une idée très partielle, car il ne s’agit pas forcément des « mêmes » objectifs (en dehors de la présence de la stabilisation) ; les nouveaux objectifs peuvent avoir des « ambitions optiques » à la hausse. Eux aussi (comme chez Nikon).

              Mais si l’on compare les EF 24, 28 et 32 mm IS de 2012 : on voit qu’ils sont restés très compactes… Tout comme le EF 24-70 mm f/4 L IS USM : Canon sait implémenter la stabilisation sur de très petits objectifs…

              Elle ne coute vraiment pas grand chose : en terme de poids et de taille : j’en suis certain… Cela se compte en termes de « quelques millimètres » seulement…

  14. Pingback: Le nouveau Canon EOS RP ne pèserait que 485 gr. seulement - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.