web analytics

L’effet du Canon EOS R sur les ventes d’appareils

57
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

BCN Ranking a publié son étude du marché des appareils photo full-frame au Japan entre octobre 2017 et octobre 2018. Comme on pouvait s’y attendre, le Canon EOS R semble relancer Canon à la première place du marché des appareils Full Frame (hybrides et reflex combinés).

Alors que le Nikon Z7 serait en vente depuis septembre, mais n’est pas vraiment disponible et que le Nikon Z6 n’est pas encore en vente. Ils ne sont donc (probablement) pas encore comptabilisés dans ces courbes… On peut supposer que dès que ce sera la cas, la courbe de vente des Sony va reculer d’autant plus. PS : oui, je suis rentré de voyage et les publications vont reprendre doucement ! Vos commentaires par ici…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

57 commentaires

  1. Il suffit de lire les retours sur les différents forums photos pour se rendre compte que meme après des semaines les possesseurs du Canon Eos R n’en sont pas satisfait comme ils pouvaient s’attendre d’un boîtier Canon.

    • Pour qui sait se contenter d’un viseur électronique, cet EOS R est tout de même un peu meilleur (et un meilleur choix) que l’EOS 6D MkII… qui est l’un des appareils Full Frame les plus appréciés et les plus vendu du marché (et peut-être mon préféré aussi)…

      Certes le Nikon Z7, c’est la classe au dessus : mais pas le même prix non plus !

      Vous verrez que l’EOS R connaitra un certain succès, malgré le « bashing » ambiant, qui ne prend pas en compte la réalité des attentes des photographes… Et même si le Nikon Z6 est un peu plus intéressant : ce qui le fera vendre, ce sont les objectifs Canon (les EF et RF)…

      La grande majorité des photographes se fichent bien du 4K par exemple (à l’exception de ceux qui justement écrivent les revues, ou passent leur temps à faire du bashing. ET qui ne sont qu’une petite minorité, dont le nombre est inversement proportionnel à leur visibilité sur Internet)…

      Le seul vrai reproche qu’on puisse lui faire à cet EOS R : c’est l’absence de IBIS. Mais comme 80% des gens l’utiliseront avec le EF 24-105 mm stabilisé, c’est pas un gros soucis non plus…

      Bref… On verra bien ce que l’on verra ! J’attendrais peut-être la version II (ou son grand frère à 75 Mpix), mais je finirais par adopter cette nouvelle gamme EOS R, d’ici 12 ou 24 mois…

  2. Bonjour JF

    Non l’ EOS R n’est pas le meilleur choix, je lui préfère largement le 6D MkII ( viseur optique, parc optique immense, prix du boitier…).

    J’ai plus une impression qu’avec cette hybride, c’est juste pour dire aux canonistes on n’est la patientez pour les hybrides.

    A voir pour la deuxième génération des R, qui personnellement sera superbe.

    • Oui, il est probable que je choisirais moi aussi l’EOS 6D MkII… Mais j’hésiterais beaucoup quand même.

      Car l’EOS R présente quelques petit avantages qui m’intéressent… Et il n’est que le premier de la série. Et je l’achèterais avec le RF 24-105 mm f/4 qui lui survivra lorsque je le remplacerais par son successeur.

      Bref : Canon a dosé son effort : juste afin de ne pas se laisser manger la laine sur le dos par Sony et Nikon (et retenir suffisamment ceux qui seraient tentés d’aller voir ailleurs)… Et juste : pour ne pas ringardiser sa ligne de reflex.

      C’est exactement ça : un message, qui veut dire : « patientez encore un peu, la technologie n’est pas encore 100% prête pour que vous passiez immédiatement à un hybride : mais nous on est prêt, notre gamme optique s’y prépare… »

      Canon a fait porté ses efforts sur le développement des optiques en priorité. Disons, que ce premier EOS R est surtout un gros « bouchon d’objectif », qui nous permet de tester les premiers objectifs RF (sacrément attirants), en attendant « les vrais boitiers » !

      Cela tombe bien, je n’étais pas si pressé que ça, d’abandonner mon viseur optique !

  3. Au fait j’ai testé le Nikon Z6 franchement pas mal, j’ai même étais surpris du viseur électronique.

    J’espère que Canon et Panasonic suivent.

    • Merci pour le lien, je vais aller lire ça…

      Mais attention (de grâce) avant de qualifier un photographe de « référence en matière de Landscape Photography »…

      Je suis allé voir le site de ce photographe : la galerie est d’une pauvreté absolue ! Il suffit de 2 ou 3 voyages, à n’importe quel amateur pour produire l’ensemble d’une telle galerie…

      Tout ça c’est de la « photo facile » entre nous… Ce genre d’image est ce qu’il y a de plus facile à faire ! Surtout lorsque l’on connait la production de quelques autres photographes, qui sont eux de vraie « références ».

      Bon, c’était juste une remarque en passant ! En attendant je vais aller voir cette vidéo…

      • Tu ne connais pas Thomas Heaton pourtant il est cité dans beaucoup de site, magazine c’est le photographe à la mode ces derniers temps, un peu comme Chris Burkard, il fait des conférences sur la photographie de paysages, beaucoup de workshop enfin ce n’est pas un gamin dans ce domaine. Son site il ne le met plus trop à jour effectivement, je pense que c’est due à ces activités chargées. Après c’est un anglais donc ça limite certaines personnes avec la barrière du langage.

        Après la photo facile, il y a tellement de photos prises de part le monde comment encore se démarquer sauf à bénéficier d’une ambiance particulière lors de la prise de vue. L’Islande, le parc nationaux en générale……. par exemple sont mitraillés de tout les côtés.

        enfin ce n’est qu’un avis personnel, mais je serais curieux de voir une photo difficile dans le domaine du paysage, ci peut-être en escaladant des montagnes

        • Oui, ben je ne suis absolument pas convaincu par ses images… Mais c’est peut-être personnel. Enfin, peu importe : c’est pas trop la question du jour.

          Je ne le connaissais pas, et je n’ai vraiment  rien perdu ! Je tombe tous les jours sur de nouveaux photographes, avec des images qui me surprennent qui apportent des choses nouvelles ou qui sont simplement impressionnantes, ou belle… Là c’est d’un classicisme absolu, c’est juste « joli » et surtout il ne se passe pas grand chose.

          Ensuite, j’ai regardé une moitié de la vidéo, mais avec toute ma patience mobilisée, je n’ai pas pu aller plus loin ! Car il ne s’y disait absolument rien, le vide total… Vidéo parfaitement inintéressante, ou l’on apprend rien (du moins la première moitié, mais pas trop de raison que ça soit mieux sur la seconde).

          • Je respect ton avis, les gouts et les couleurs ça ne se discute pas. Par contre ce type arrive 2 fois par semaine a attirer 92K et plus, si c’est vidéo était aussi pourri je pense que les personnes l’auraient déjà lâché depuis longtemps.

            Je trouve juste qu’il a le courage de dire ce qu’il pense d’un boitier que Canon lui a envoyé pour essai tout les photographes n’ont pas cette chance, il nous dit tout simplement qu’il n’y a pas d’évolution niveau photo comme il l’espérait, l’EOS-R à le même capteur que le 5D MKIV Mirrorless oui mais à part ça……..

            Comme à l’habitude rien ne presse de sauter sur le premier boitier sorti surtout lorsqu’il arpente une nouvelle technologie. Leur futur boitier cité en rumeur pour le moment le sera, j’en suis sur.

            Pour info je n’ai pas d’action avec ce Thomas Heaton. Pour moi le photographe français qui sort du lot ces derniers temps c’est Alexandre Deschaumes

             

            • Oui, certes… N’oublions pas que le nombre de follower ne dit vraiment rien de la qualité des photos…

              Par exemple Kim kardashian : elle a encore plus de fan avec les photos de ses fesses (et je pourrais sortir d’autres exemples de photographes populaires, dont le travail sera très vite oublié (mais passons ;-)

              Peu importe, c’est pas trop le problème…

              Oui, j’aime bien moi aussi Alexandre Deschaume. Une remarque (qui n’est pas obligatoirement une critique) : certaines photos sont tellement retouchées, que l’on est plus du tout dans la photo… Mais dans la création numérique, ou dans la « peinture romantique »…

              Mais j’aime bien quand même, même si je ne classe plus son travail dans le « photographie à strictement parler ».

              Concernant l’EOS R : oui, rien n’oblige à sauter dessus… Oui, c’est grosso modo « un EOS 5D MkIV sans miroir », et je trouve ça déjà pas si mal…

              Pour moi qui suis utilisateur d’objectifs Canon : et si je tenais vraiment à passer à l’hybride : je n’aurais vraiment aucune raisons d’aller voir chez Sony ou Nikon.

              Puisque (pour résumer une fois de plus) : primo je n’ai pas besoin de vidéo 4K… Secundo : la plupart de mes objectifs actuels sont déjà stabilisé (je ne suis donc pas trop gêné par l’absence d’IBIS).

              Ce sont les deux principaux reproches qui sont fait à cet appareil. Pour le reste il me plait pas mal…

              Et je suis assez certain qu’il se vendra très bien : puisque la plupart des photographes (leur grande majorité), sont comme moi : ils ne filment pas en 4K. Et ils possèdent déjà (pour les Canonistes) des optiques stabilisées (et ceux qui viendraient de l’APS-C ou d’une autre marque : ils choisiront par l’immense majorité d’entre eux : l’excellent RF 24-105 mm f/4 stabilisé)…

              Ces deux réalité statistiques (dont je suis à peu près certain et qui me semble assez incontestables), ont un intérêt : elles ont parmi de maintenir un prix de vente raisonnable pour cet EOS R (en supprimant l’IBIS et le 4K), et au delà les « marges » que canon réalise sur chaque EOS R.

              Et que l’on ne s’y trompe pas : ces « marges confortables » (probablement supérieures à celles de Nikon, qui en plus de acheter des capteurs à Sony), ces « marges » permettent à Canon de maintenir un budget de R&D supérieur à la moyenne…

              Ce qui permet par exemple à Canon de proposer des objectifs plus ambitieux et plus innovants que ne le fait Nikon (en général). Et les premiers objectifs RF sont clairement plus impressionnants que ce qu’à annoncé Nikon.

              Qui vivra verra… On jugera Canon, lors de la prochaine rafale d’objectifs qui seront annoncés. Car ce qui compte : ce sont les objectifs. Bien plus que les boitiers.

  4. Salut Jean-François, et bon retour (j’ai jeté un oeil à tes photos d’Inde, superbes, au passage).

    Pour en revenir au sujet, c’est un (très) petit marché quoiqu’il en soit. Je rejoins l’analyse de Thom Hogan (un monsieur assez pertinent en général) et j’ajouterai que le marché du full-frame ne dit pas grand chose du reste. Certes, c’est un peu une vitrine en ce moment avec tout ce qui est sorti récemment, mais justement, ce n’est que ça.

    Pour recadrer un peu, le Sony A3 est encore à l’heure actuelle l’appareil Full Frame le plus vendu aux Etats Unis en ce moment… mais est encore littéralement submergé par les ventes de Reflex APS-C, Bridges entrée de gamme et même compacts, essentiellement du Canon et un peu de Nikon. Sony n’a rien d’intéressant à proposer dans les entrées de gamme et pour l’instant – ses systèmes étant plus chers dans l’ensemble que les Canikon – se fait prendre la place sur le marché mirrorless APS-C par les EOS-M, et ce, dans le monde entier.

    Aucun doute qu’ils vont tenter de réagir. Mais l’EOS M50 apparaît quand même comme une vague difficile à contenir pour eux. Et le M100 surfe juste derrière.

    Qui plus est, même DPReview (qui est notoirement un site piloté par Amazon et un repère de posteurs pro-Sony) reconnait les qualités de l’appareil.

    En ce moment, le vrai gagnant en mirrorless en terme de progression des ventes (et ce, depuis 2 ans) c’est le système EOS M. Ce qui est curieux, c’est que ça ne prend que très moyennement en France. Il faut dire que c’est assez mal distribué depuis le début.

    Quoiqu’il en soit, le marché des appareils numériques est globalement fragile. Et même si certains segments révèlent certaines gammes à certains moments, tout peut bouger très vite et il est difficile de savoir ce qui va en ressortir d’ici même 2 ans seulement.

    Il y a de bonnes chances pour que le système EOS M s’impose, mais, ça peut aussi bien changer dans les mois qui viennent. On attend Sony depuis des mois sur les APS-C, et c’est leur prochaines propositions qui vont certainement décider du sort de cette gamme, au moins chez eux.

    • EN même temps, vu la qualité des reflex Full Frame vendus ces 5 dernières années (et leur endurance aussi), je ne vois pas bien pourquoi les gens auraient besoins de les revendre avant 5 ou 6 ans d’utilisation !

      Le marché de la photo en Full Frame est un « marché de renouvellement » : vu que tout le monde s’est déjà équipé (je veux dire tous les pro et amateurs experts), et a déjà utilisé depuis 2005 une ou deux générations de reflex Full Frame : il est assez normal que l’on assiste à un ralentissement des ventes…

      Il se revendra une « fournée » de Full Frame (et ce sera des hybrides), lorsque le photographes moyen, aura « usé » suffisamment son premier ou son second reflex Full Frame.

      Ce qui veut dire que l’hybride Full Frame ne remplacera totalement le reflex Full Frame, que à partir de 2020, il me semble… Ce que j’avais déjà écrit rappelez-vous.

      Le reflex a encore de beaux jours devant lui…

      Ajoutez à cela que les smartphones haut de gamme, sont de plus en plus attirants, ce qui ralentis d’autant les investissements dans les boitiers interchangeables…

      • Faut aussi dire que les manufacturiers n’aident pas leur cause en imposant des tarifs de plus en plus élevés pour des innovations de plus en plus marginales. Entrainant du coup de moins en moins de demande. Baisse qui force les manufacturiers à augmenter encore les prix pour préserver leurs revenus.

        Bref, ils se sont engagés dans une spirale mortelle et il est évident que ça va frapper un mur tôt ou tard. L’augmentation des prix ne pourra pas compenser éternellement la diminution des ventes. Et il arrivera un point où les comptables des fabricants mettront la hache dans les appareils photos pour investir dans des activités plus porteuses et offrant de meilleures opportunités de croissances. Tout comme ils ont investi dans la photographie au début du numérique, non pas par intérêt particulier pour cette discipline mais parce qu’ils y voyaient l’occasion de faire beaucoup d’argent rapidement… Certains pouvaient accepter de ne pas faire de profits ou même des pertes en échange d’espoir de lendemains dorés dans une marché en forte croissance, alors que cela devient difficilement soutenable dans un marché en décroissance ou, au mieux, stable.

    • Par exemple mon Canon EOS 5DsR acheté en 2015, est déjà un peu « éraflé » sur les bords, mais en tous cas, il peut encore fonctionner comme ça 3 ou 4 ans sans être ridicule…

      Donc, sauf « attirance particulière » pour un éventuel nouveau modèle qui apporterait des truc hyper innovant au niveau photo (je ne parle pas de la 4K, donc je n’ai pas besoin, mais bien de la partie photo), donc sauf nouveau modèle hybride hyper sexy : je n’ai pas trop besoin de le changer avant plusieurs années…

  5. C’est encore les premiers mois de commercialisation. On aura les idées claires à la clôture de l’année fiscale, début 2019.

    Pour le moment c’est des statistiques sur de la hype, pas les ventes réelles à moyen terme.

      • Bof. On peut aussi l’interpréter comme « beaucoup de ventes en été (juillet/août) parce que sortie de l’A7 III + vacances donc les gens consomment + promos, petit coup de mou en novembre parce que les gens se réservent pour Noël », de manière aussi justifiée.

        Sincèrement, si tu veux vraiment avoir un avis fiable sur l’influence de Canikon, attends les chiffres de Noël. Eux, ils seront parlants.

        •  » petit coup de mou en novembre parce que les gens se réservent pour Noël « 

           

          Ahah ! T’es pas sérieux là quand même… Chercher une explication aussi tordue… alors qu’il en existe une toute simple : que c’est justement le mois ou l’on commence à vendre les hybrides de Canon et Nikon ?

          Tu plaisante la ? L’explication la plus simple est toujours la plus probable…

          Réfléchissons (et je te prend au mot) : l’arrivée de Noel peut-être anticipée plusieurs mois à l’avance par les consommateurs (ahah ! vue que la date est bien connue : le 24 décembre, chaque année ;-)

          Donc si les gens décident d’économiser avant Noel, ça ne commencerait pas justement « exactement d’un coup en octobre » ! Mais cette « économie » commencerait très progressivement… plusieurs mois en avance. Pas « d’un coup » !

          Cette économie n’aurait pas le « caractère brutal » de l’inversion de la courbe des ventes de Sony, que l’on constate en octobre.

          De plus cette « économie » impacterait de la même façon : les ventes de Canon et Nikon, bien entendu… Ce qui n’est pas le cas (au contraire).

          Bref : l’explication « des économies avant Noel » est pire qu’improbable ! Pour ne pas dire fantaisiste…

          Est-il donc si difficile d’admettre que, peut-être : il y aurait des gens pour s’intéresser à cet EOS R ?

          Ahah ! ! ! On attend la suite, et on en reparlera ;-)

          • Non je plaisante pas. Les fluctuations restent faibles, et il va falloir que tu prouves que la baisse d’octobre/novembre n’est pas juste due à une anticipation pour Noël.

            Des gens qui se réservent pour commander pour Noël, j’en connais une palanquée. Et davantage encore qui viennent sur les forums pour chercher conseil pour leur cadeau de Noël. Je pense savoir à peu près de quoi je parle.

            Je me répète donc : (concernant Sony)

            – l’été, les gens achètent, pour les vacances, donc boost des ventes

            – octobre/novembre, la baisse n’a rien de brutale ou d’alarmante et le niveau des ventes n’est en rien inquiétant, c’est juste le niveau de juin dernier, et accessoirement Sony reste à un niveau historiquement extrêmement haut

            – les effets de hype ça compte grave dans les ventes, et au risque de me répéter, pour avoir un avis fiable sur l’impact de Canikon pour Sony, c’est pas les ventes d’octobre (qui ne sont que le coup de boost initial de la hype) qui vont suffire

            Tu sais, les stats on leur faire ce qu’on veut, si on se passe de l’élémentaire rigueur. Il faudrait penser à se garder de toute assertion définitive et péremptoire comme « c’est forcément l’EOS R et les Z !! » ou « rien à voir avec des variations annuelles ». Être data analyst c’est un job à part entière, ça ne s’improvise pas. Il manque en outre une tétrachiée d’indicateurs pour vraiment être sûr que ça soit Canikon qui fasse baisser les ventes de Sony.

            Pour l’instant, tu nages en plein biais de confirmation. Tu as envie de voir Canikon planter Sony. Si j’ai peu de doutes sur le fait que Canikon vont se faire une place en FF ML, j’ai aussi peu de doutes sur le fait que Sony va continuer à avoir une place confortable en ML FF pour encore quelques temps.

            Bref, my 2 cents.

            • Oui, mais les achats de Noel, c’est pour faire des cadeaux… Donc : de petites achats de quelques centaines d’Euros max ! C’est à dire un petit boitiers APS-C, ou un petit objectif à 200 ou 500 € Max.

              Les ventes de reflex et hybrides Full Frame à 2500 € ou plus :  ne sont pas des cadeaux de Noel (rien à voir à mon avis)…

              Pas plus à voir avec les vacances d’été qui annoncent dans le cas de boitiers à 2500 € (mais tout à voir avec l’annonce d’un nouveau modèle, ou une baisse de prix par exemple).

              Car ces matériels haut de gamme sont acheté par des passionnés, qui sont sensible à l’actualité technologique, bien davantage qu’à l’approche des vacances…

              Ton explication Noel et des vacances d’été : ne tient donc pas une seconde, à mon avis…

              Je n’ai peut-être pas « toutes les informations » et « tous les paramètres » sous la main… mais j’en ai pas mal sous la main. Notamment une parfaite connaissance des utilisateurs amateurs et pro. Ceux qui achètent des APS-C, ne sont pas ceux qui achètent des Full Frame.

              Donc, moi, ça me semble une « évidence » (200% évidente) : que ces « cassures » brutales dans les courbes (qui sont totalement inédites et très surprenantes), ne peuvent « que » s’expliquer, par l’annonce de cet EOS R… Par rien d’autre !

              On ne sera pas donc d’accord : mais j’en suis absolument certain… On verra bien !

              Et pour te rassurer : je n’ai « envie de voir » rien du tout… et ça m’est personnellement assez égale, qui de Canon, Nikon ou Sony dominera le marché.

              • Bien sûr que si les cadeaux à 2500€ ça existe. (C’pas comme si Noël était une période faste pour Apple par exemple.)

                 

                Cassure brutale dans les courbes, t’as fumé. C’est le principe d’une courbe avec une ligne brisée…

                 

                Et au risque de me répéter, les ventes d’octobre pour Sony correspondent aux ventes de juin, grosso merdo. La seule chose qu’on peut dire, c’est que l’été a été plus faste que les mois alentours, pour Sony.

                 

                Après, tu en fais ce que tu en veux, mais je te faisais juste une remarque d’ordre méthodologique. C’est parce que nombre de politiques, de droite comme de gauche, font n’importe quoi avec les stats quand ça les arrange que ça nous rend plus pertinents à faire de même.

                • Ben si je maintiens : « cassure brutale dans les courbes » (de Sony de de Canon, un peu moins brutale chez Nikon).

                  Il suffit de regarder : entre aout et novembre. C’est juste là : sous nos yeux ébahis…

                  Maintenant si il suffisait de dire qu’une courbe n’est pas « cassée », pour qu’elle devienne plate : soit ça serait bien pratique ;-)

                  Chacun voit midi à sa porte !

                • Des cadeaux de noel à 2500 € ça existe : oui mais ça ne concerne que les 1% les plus riches !

                  Bref : totalement rarissime… Surtout pour un appareil photo.

                  A la limite pour un ordinateur (outil de travail) pour un étudiant… ET encore !

                  Faut rester « connecté » aux réalités de ce pays !

                  • Regarde le reste de la courbe, ou mieux regarde les courbes sur les dernières années, les inversions de courbes c’est dès que l’un d’eux sort un nouvel appareil, indépendamment du fait que ce soit Nikon, Canon, Sony, reflex ou hybride.

                    L’inversion de courbe de Sony ce dernier mois n’est pas plus spectaculaire que celle de Canon en Février et celle de Nikon en Janvier (sorti de l’A7III), est-ce que tu es venu nous pondre un article pour nous montrer l’effet de l’A7III sur le marché FF en début d’année? NON et pour cause, dès que ça ne « favorise » pas Canon ça te fait ch***, au contraire on a un article pour nous dire pourquoi repasser de Sony à Canon et un autre pour nous dire de ne pas passer au mirrorless…jusqu’à l’annonce de l’EOS R, depuis tu nous donnes toutes les raisons pour y passer!

                    Je ne l’avais pas évoqué plus bas mais tes chiffres de 2019 auront au moins un autre acteur: Panasonic.

  6. JF, au lieu d’interpréter à ta sauce, si tu allais au bout des choses en interprétant la courbe comme il se doit, et dire que Sony domine le marché de l’hybride full-frame, sans même reposer sur la moindre nouveauté récente…

    • Sérieux ? Déjà : le marché de l’hybride Full Frame ne comptait qu’un seul acteur (Sony) avant octobre 2018… Et que dès la fin octobre Sony ne n’est déjà plus en tête des ventes.

      Seulement 1 mois, après l’arrivée d’un unique concurrent (l’EOS R). Et alors que Nikon n’est même pas encore rentré dans les statistiques (les Z6 et Z7 vont faire très mal à Sony il me semble, car j’ai bien cru remarqué que 2/3 des Sionistes, sont plutôt d’ex utilisateurs de Nikon. Cette source de nouveaux utilisateurs va se tarir désormais…).

      Tu veux dire « Sony a dominé pendant 5 mois les ventes d’appareils photo Full Frame » ? Car ça : c’est vrai… (et l’on ne parle que du Japon ici, il faut le rappeler. On n’en sait rien sur l’ensemble du monde)

      Objectivement les chiffres de vente de Sony sont au dessus de Canon et Nikon : uniquement entre Juin 2018 et octobre 2018 ! ! ! C’est ce qu’on lit très clairement sur ce graphique… De la à conclure que Sony « domine le Monde de l’hybride Full Frame » : je te laisse cette appréciation… Encore une fois : on en saura plus d’ici un an, lorsque les gammes hybrides Full Frame de Canon et Nikon seront complètes.

      On voit que la commercialisation de l’EOS R en octobre : a provoqué « instantanément » une inversion brutale des chiffres de ventes de Sony (avec une pente descendants brutale et soudaine en octobre)…

      Mais aussi des ventes de Nikon, avec une pente descendante moins brutale, (qui peut-être néanmoins est liée davantage à l’annonce des Z6 et Z7, qu’à la concurrence de Canon EOS R. C’est une supposition, car on en sait rien… Seules des ventes massives de Z6 et Z7 viendront confirmer cette hypothèse).

      Bref : les cartes vont être totalement redistribuées en 2019… Cela va être intéressant à suivre. Le grand gagnant est le photographe : surtout si l’on se retrouve avec 3 marques, chacunes à 30% de part de marché environ…

      Car jamais la compétition n’aura autant poussé les marques à nous en « offrir plus ». Youpi ! Par contre dommage si certaines lignes de matériel reflex sont du coup arrêtées : on murmure que le successeur de mon EOS 5D sR, sera un hybride de la gamme EOS R… et que la version « reflex » aurait été abandonnée.

      C’est un « appauvrissement » de l’offre. Car il y a quand même des gens qui détestent toujours autant les viseurs électroniques… Et durant les 3 semaines que je viens de passer en Inde : j’aurais été bien emmerdé avec un hybride, vu la luminosité ambiante…

      • Sauf que tu nous dis reflex+hybrides, je suis d’accord avec Gilles qu’un graph ça peut s’interpréter à sa convenance, par exemple qu’en un an Sony passe donc de 15 à 35% tandis que Nikon passe de 35 à 25% et Canon de 50 à 40%…pour les inversions brutales, regarde celles de Canon et Nikon à la sortie des derniers Sony, pas surprenant de voir des inversions de courbes de ce type tant que les 3 constructeurs ne sortent pas leurs produits en même temps ça arrive à chaque fois, éventuellement ce que ça indique c’est la tendance des gens à se jeter sur les nouveaux produits dès leur sortie ^^.

        oui, Sony domine actuellement le monde de l’hybride FF, vire les reflex de tes chiffres et les courbes de Nikon et Canon sont à…0% jusqu’au dernier mois. Ca n’a rien d’étonnant et n’a rien à voir avec une quelconque appréciation, le marché de l’hybride FF, Sony y est depuis 6 ans CaNikon depuis 2 mois.

        • Ben oui : comme Sony était seul sur ce marché (petit marché jusqu’à présent), Sony dominait mathématiquement les ventes de ce secteur… Mathématiquement il ne pouvait en être autrement : quand tu es seul, tu es mathématiquement le premier.

          Et oui : en virant les reflex des chiffres avant le mois d’octobre : Canon = 0%, Nikon = 0% et Sony = 100%. Ce qui comptera : ce sera à partir de novembre / décembre…

          Par ailleurs, sur les six derniers mois, avec tout le buzz entourant l’arrivée imminentes des hybrides Canon et Nikon : il est assez normal, que les achats de reflex par les Nikonistes et les Canonistes aient étés « artificiellement « ralentis » (d’abord), puis quasiment totalement « gelés » (les 2 ou 3 derniers mois… en attendant de voir ce qui allait arriver.

          C’est à mon avis la principale explication des très bonnes ventes des nouveaux boitiers Sony sur le seconde moitié de 2018 (le gel des ventes de Canon et Sony se combinant au fait que de nouveaux Sony A7III étaient dispo et attractifs… et objectivement très réussis aussi).

          Bref : cette année 2018 était une année exceptionnelle et « totalement atypique », à cause de « l’effet barrage » du à l’attente des hybrides Canon et Nikon : les ventes de Sony ont été « artificiellement » boostées de ce fait…

          C’est ce qu’il me semble du moins. Après on peut interpréter les chiffres comme on veut. Mais les explications les plus simples (celles ci-dessus) sont les plus probables.

          On en saura plus sur les proportions « lissées » des forces en présence : fin 2019… pas avant.

          • L’effet barrage était censé avoir aussi bloqué les ventes des hybrides Sony dans l’attente de ce que CaNikon sortirait, à la place de les booster.

            Petit marché…où en étant seul Sony est passé de 15 à 40% en 9 mois, ce qui signifie que ce marché représente donc 40% des FF vendus, pas si petit que ça, et avec CaNikon dans la course il dépassera le marché reflex FF très vite dans ce cas.

            • Oui, mais à une époque ou il se vend deux fois moins de boitiers, qu’il y a 5 ans : 40% du marché Full Frame, ce marché des hybride Full Frame reste encore (et tout de même) un « tout petit marché »… (surtout si on le met en rapport avec le marché de l’hybride APS-C (dominé par Canon depuis plus d’un an).

              Le jour ou 70% (ou 80%) des Full Frame vendu par Canon et Nikon seront des hybrides… (au lieu de reflex Full Frame, ce qui sera le cas d’ici 18 ou 24 mois), alors : ce marché aura triplé ou quadruplé par rapport à ce qu’il est aujourd’hui…

              Il faut quand même rester conscient que Sony n’a que légèrement dominé « les ventes » (seulement les ventes et non pas le parc installé) du Full Frame… durant (seulement) 3 ou 4 petits mois…

              Alors que le Full Frame grand public existe depuis 2005 et qu’il s’est vendu pendant toutes ces années (13 ans), des « masses » et des « masses » d’EOS 5D et de D700 / D800… (sans oublier quelques reflex Sony Full Frame et Leica FF)

              Ce qui en terme de parc installé : représente plusieurs dizaine de fois tous les Sony A7 vendus… depuis qu’ils existent (d’autant que les versions A7I ne valaient objectivement pas grand chose, se sont très peu vendus… et les A7II était des demies réussites).

              Oui, les Sony A7 III sont les matériels de la « maturité ». Mais : même si ils se sont très bien vendu depuis 5 mois : le parc installé reste minuscule… Probablement en dessous des 10% des tous les Full Frame en fonctionnement, (si l’on prend en compte les kilo d’EOS 5D MkII et D800 qui sont encore en production active).

              Ce que je veux dire par là : c’est qu’il faut rester conscient des « ordres de grandeur », avant de croire qu’il s’est passé une révolution avec les Sony A7III. Oui, c’est un matériel « révolutionnaire », mais la part de marché du parc installé reste encore marginales.

              Et pourraient le rester : il suffirait pour cela que la majorité des Canonistes et Nikonistes équipés de reflex Full Frame restent fidèles à ces marques (restez conscient que pour 95% d’entre eux : ils ne sont pas encore passés à l’hybride, mais ils commencent seulement à y réfléchir ! ET encore beaucoup ne sont pas du tout convaincus)…

              Canon et Nikon attendaient justement que les ventes de Sony commencent à devenir « significatives » (et je ne parle pas du parc installé ce qui est bien différent), avant de lancer leurs propres hybrides (ce qu’ils ont retardé le plus longtemps possible).

              Désormais que Sony pourrait représenter un danger « potentiel » (et seulement potentiel à mon avis), c’est le moment que Canon et Nikon attendaient avent de lancer des hybrides.

              Et je crois qu’il y avait davantage urgence chez Nikon (à mon avis), que chez Canon. Mais du moment que Nikon annonçait un hybride, alors Canon était obligé de suivre… L’EOS R est à mon avis « prêt » depuis longtemps. Et il serait resté encore un peu plus longtemps au « frigidaire », si Nikon n’avait pas annoncé les Z6 et Z7.

              L’année à venir sera passionnante !

              • Si on met en rapport le marché de l’APS-C, du MFT, du 1 » et tout le reste, le FF lui-même est un « petit marché ». Mais là n’est pas la question puisque ces courbes représentent le marché FF.

                Le problème c’est que tu crois que les hybrides vont s’additionner aux reflex: non, les hybrides vont prendre en très grande partie la place des reflex dans ces courbes (d’ailleurs la courbe de Sony est majoritairement constitué d’hybrides préférés à des reflex). Pendant que ton marché hybride FF va tripler ou quadrupler, celui du reflex sera divisé par 3 ou 4.

                Une fois pour toutes Nico parle du marché de l’hybride FF, pas du FF tout court, c’est pas une honte pour CaNikon et c’est pas une appréciation personnelle c’est un fait logique (qui n’a pas vraiment de lien avec le graph, d’ailleurs) puisque ce marché n’existait pas chez CaNikon, faire intervenir des kilos de 5D et D800 n’a pas de rapport dans ce fait puisque ce ne sont pas des hybrides. Dans ce cas-là on pourra dire aussi dans un an que les ventes des EOS R et Z6/7 seront aussi relativement marginales comparées aux A7S, A7, A7R et A9 déjà vendues ces 6 dernières années.

                Parler des kilos de 5D et D700/800 vendus avant 2012 n’est pas très cohérent non plus, évidemment qu’à cette époque Sony ne pouvait pas vendre de masses d’hybrides FF, il n’y en avait pas! Si ça ne représentait pas de danger ils n’y se seraient pas mis. On n’est plus en 2005 où le choix était compact ou reflex APS-C/FF!

                « il suffirait pour cela que la majorité des Canonistes et Nikonistes équipés de reflex Full Frame restent fidèles à ces marque » oui donc ceux-ci vont soit continuer en reflex et ne pas acheter d’hybride soit acheter les hybrides et ne plus prendre de reflex, autrement dit avec eux les courbes de ventes resteront identiques!

                Vu tout le battage sur la révolution des hybrides que nous ont présenté Canon et Nikon, effectivement on peut les remercier d’avoir attendu le plus longtemps possible pour nous les proposer…c’est-à-dire « on a des trucs « révolutionnaires » mais tant que ça nous rapporte pas assez on se les garde! », quelle belle philosophie de vente, réjouissons-nous chers clients. On peut surtout remercier Sony, du coup, sans eux la « révolution » aurait peut-être encore attendu 10 ans!

                Attention je dis ça mais je suis parfaitement conscient que c’est comme ça que ça marche, malheureusement, néanmoins il faut être capable de critiquer les bonnes personnes. Un peu comme tous ces pentaxistes qui viennent pleurer à Tamron et Sigma parce qu’ils ne font pas d’objectifs en monture K sans comprendre que le vrai responsable c’est Pentax, les responsables du fait que Sony domine le marché de l’HYBRIDE FF ce sont Nikon et Canon qui attendaient que ça leur rapporte pour s’y mettre.

  7. Le même BCN ranking te dit qu’en novembre le EOS R est repassé derrière l’A7III en termes de ventes, invalidant ton dernier billet… Bref bref…

  8. c’est sur que l’avenir c’est Sony, bientot on parlera de Canon comme de Leica aujourd’hui, un truc pour bo bo nostalgique …. ha ha ha

    • Une autre manière de voir les choses : Il y a plein de marque qui font le forcing pour faire passer le message comme quoi « le Reflex est en train de mourir et va être remplacé par les Hybrides qui sont le futur ».
      Mais il me semble que ces marques sont justement celles qui n’ont jamais réussi à faire un reflex potable (ou qui ont abandonné).
      Coïncidence ? Je ne crois pas :)
      Quand on n’arrive pas à pénétrer  un marché, on essaye de le changer.
      (Canon et Nikon ont fait une offre Hybride uniquement pour occuper le marché. Donc pas pour la même raison).

      • C’est absolument vrai : c’est 100% ce que je pense…

        Il se trouve que finalement chez Sony, cette approche débouche toutefois (après quelques années de travail) sur quelque chose d’assez prometteur et assez intéressant (qui ne vaut pas un reflex : pour ce qui me concerne et pour le genre de photo que je fais… Mais qui pour des utilisations « très spécifiques », arrive à concurrencer et même à dépasser les reflex parfois. AU prix d’un investissement conséquent toutefois).

        Donc contourner la domination d’un système (comme l’a fait Sony à cause de leur faiblesse dans le domaine du reflex), en innovant et en inventant « autre chose », peut tout de même se révéler intéressant… au final ! C’est une règle de l’évolution.

        La concurrence (nouvelle) de Sony, contraint donc « aussi » les reflex à se réinventer… Logique.

        Et bénéfique pour l’utilisateur averti. L’utilisateur peu averti, peut par contre « se faire avoir », face à une telle diversité d’offre (les utilisateurs de Sony A7 version 1 et 2 : ont payé très cher pour pas grand chose : c’était vraiment pas de bonnes affaires !)…

  9. « Canon et Nikon ont fait une offre Hybride uniquement pour occuper le marché. Donc pas pour la même raison »

    –> canon et Nikon on fait une offre hybride parce que c’est ce que demande les gens… était entrain de tailler violemment des croupiers à canon et Nikon. Les chiffres parlent d’eux même. canon et Nikon était complément dans les choux sur le marcher du 24×36 depuis début 2018 et reviennent dans la course justement quand ils sortent un hybride.

  10. Olivier montreuil on

    Je viens de prendre en main le canon et nikon hybride et il n’y a pas photo, si le gabarit du nikon avec l optique est top, sa prise en main est atroce !!!! Le déclencheur est perché n’importe où et ça n’est pas de tout ergonomique !!!! Le canon à côté malgré être plus gros est très agréable en main, comme tout les boîtiers canon d’ailleurs. Le viseur m’a surpris car ça a progressé mais je préfère de loin mon 6d ou mon 5d mark iv. Par contre je persiste à penser qu’un hybride est cohérent avec des optiques hyper compactes. La avec un zoom de 700 g c’est n’importe quoi et je préfère de loin mes réflexs

  11. Qui peut se payer du 24-36 hybride à plus de 3000 euros alors que des milliers de gens sont dans la rue pour des fins mois difficiles, un conseil gardé vos vieux reflex cela fera du bien à la nature.. la photo est en crise les constructeurs sort des appareils pas trop cher à fabriquer, mais ils vendent ses appareils aussi cher qu’un reflex, avec un viseur et une autonomie pourris

    • Qui peut se payer un FF hybride à plus de 3000€ ? Suffisamment de monde.

      Qui peut se payer un Iphone à plus de 1000€ ? Enormément de monde.

      Vivant au Japon, je connais des étudiants-travailleurs (étude le matin, petit boulot l’après-midi voire soirée) venant des pays du Sud-Est Asiatique avec leur Iphone et Airpods.

      La raison, sans rentrer dans des considérations politiques ou économiques, il y a un taux horaire minimum dans la plupart des pays asiatiques, mais aucune limitation d’horaires. « Gagner plus en travaillant plus » pour les métiers sans qualification et la restauration a besoin de main d’oeuvre (en France aussi, il y a pénurie de main d’oeuvre dans ce secteur, mais les gens ne sont pas intéressés à travailler à des horaires décalés), les gens travaillent 5, 6 ou 7 jours par semaine, 6, 8, 12, 14 heures par jour selon leur mode de vie.

      Les gens ne rechignent pas à travailler les week-end (mon beau-père, a plus de 70 ans, travaille 7/7j et il est heureux de sa vie), et me concernant, la vie au Japon est tellement agréable que je n’ai pas le spleen du futur week-end le lundi matin, contrairement quand je travaillais en France.

      Je renferme ma parenthèse.

      Ce graphe fait beaucoup couler d’encre sur les réseaux sociaux, les gens s’enflamment pour un rien (Sony écrase Canikon, Canon reprend le leadership, Nikon coule…n’importe quoi), au final, il n’est pas pertinent (en plus, c’est en pourcentage de PDM, un graphe en valeur et en nombre, c’est plus pertinent) et facilement prévisible. Dans un an, ce sera différent.

      • Oui, mais c’est pour acheter des « choses utiles » : un iPhone, un ordinateur plus puissant… Qui sont con sidérés comme des outils pour le grand public.

        Personne n’achète un reflex / hybride Full Frame pour noël ! Allons, allons, ça n’existe quasiment pas (ou c’est tellement anecdotique), que en aucun cas ça ne rentrerait dans le cadre de l’explication de ce graphe…

        Les seules cadeaux à 3000 € qui se font à Noël : ce sont des « cadeaux utiles », surement dit des investissement (ordinateurs, enveloppe pour une voiture pour un étudiant), qui par hasard tombent au moment de Noël et sont favorisés par l’aide de la famille.

        Bon, c’est pas grave… Mais juste mon idée de la chose !

  12. De toutes façons, en 2018, la visée d’un EVF est toujours pourrie. Hier, j’ai mis un oeil dans celui du Z7 (je connais déjà les Sony) et bien, c’est un poil meilleur grâce aux traitements des verres, mais c’est quand même dégueu’ pour faire de la photo. Et encore, j’étais en journée avec un ciel nuageux clair, donc très diffusant. Le bonheur de replonger après dans la visée d’un D500 ou 850. Et il te vende ça le prix d’un bras bionique et c’est à peine plus compact. On en reparle pour ma part dans 5 ou 10 ans…

    • Ahah ! Il y a du vrai ;-)

      Une moitié de moi (la partie photographe) est totalement d’accord avec toi…

      Pendant que ma seconde moitié (la partie geek amateur de gadgets) est assez attitrée par tout le reste.

      ET mon tout : saut très bien que je serais finalement très déçu une fois sur le terrain. Donc : la raison est de s’abstenir au moins jusqu’à la prochaine version de ces nouveaux gadgets… Et que des objectifs réellement innovants, réellement plus compacts, nous « obligent » plus ou moins à y passer.

      Car ce seront (obligatoirement) les prochaines objectifs (capables de prouesses impossibles avec les anciennes montures reflex), qui nous feront adopter les hybrides Full Frame. En dehors de cette bonne raison : je n’en vois pas vraiment… (à part de mauvaises).

      • Moi également, je n’en vois pas et c’est marrant, le coté gadget ou geek ne m’attire pas non plus. J’aime surtout la fiabilité du matos et les images produites par le couple capteur-optique (sur le coup je suis très maniaque dans le choix, surtout des optiques (lenses first !) et je sais ce que j’aime en rendu) et toujours regarder ses images plein écran SANS CROP pour choisir ; c’est la pire manie actuelle qui existe et qui te fait faire de mauvais choix (comme acheter du matos vs notes de Dxo ou tests de labo avec des courbes à la con ; un peu comme acheter une voiture neuve en regardant sous le capot et lisant les tests d’autoplus :-))) ). Après, si c’est pour les vacances et la famille (amateur-expert), peu importe, le matos actuel hybride ou reflex est largement suffisant. Juste, que je trouve le prix de l’offre hybride hallucinante pour une visée très médiocre et une ergonomie basique. On est sur du prix pro, sans en avoir l’excellence. Ah le marketing…

        • Oui bien d’accord et même l’argument des optiques me semblent encore aujourd’hui, très « marketing ». Quand je vois ce qu’on peut obtenir avec un 70-300mm d’entrée de gamme Canon sur un 5Ds, je ne vois pas très bien ce qu’un objectif hybride peut « objectivement » apporter de plus, même sur un résultat réel pointu (imprimé sur support d’art, ou exploité en projection high-tech, j’entend, par exemple).

          Les améliorations visuelles réelles sont à la marge voire inexistantes et pour moi, mieux vaut un petit 50 1.8 stm Canon ou un AF-S G Nikon que ce gros pavé de Nikkor Z 50mm 1.8 S, sérieusement. La polyvalence d’un objectif léger et discret, c’est beaucoup plus important que de distinguer des poils de mouches… que l’on distingue déjà avec les objectifs récents sur système Reflex.

          Les hybrides vont certainement s’imposer, mais il reste encore du boulot (sur l’AF, sur le viseur, sur l’autonomie, pour ne citer que ça) et on manque toujours de recul sur leur durabilité et leur fiabilité dans le temps (et notamment celle du viseur).

          • Pareil pour moi, mon 70-300 vr est devenu très bon sur le D800e alors qu’il était très moyen sur le D700.

            le Sony A7r3 est vraiment très abouti, AF exceptionnel, hyper réactif, excellent capteur …. après il y a l’evf ou là je suis d’accord, il y a encore du boulot bien que le sony est pas trop mal comparé a du fuji par exemple

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.