web analytics

Le nouveau Mac Mini est devenu une « vraie bombe »

62
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Information rapide à propos du Mac Mini présenté cette semaine qui bouleverse désormais la donne. Ce Mac mini est devenu l’un des Mac les plus puissants et l’un des meilleurs choix pour les photographes (qui n’ont pas tous besoin d’un portable).

Des « benchs » de Mac Mini un peu gonflés ont étés publiés (ici et ) sur Geek Bench et le placent au dessus du MacBook Pro 15″. Bien entendu : il faut y mettre un peu d’argent pour arriver à ce niveau et le configurer un peu (passer le processeur en Core i7 monter à 16 Go de RAM). Avec 1969 € (environ) vous obtenez une petite bombe transportable, moins couteuse qu’un MacBook Pro. Donc plus que jamais à recommander aux photographes, qui auront aussi le choix de l’écran (mate si possible).

Je conseillerais désormais bien davantage le choix du Mac mini, de préférence aux actuels Mac Pro et iMac… En poussant toutes les options « à fond », ce Mac mini peut monter jusqu’à 5000 € : un véritable Mac Pro Mini. Mais alors, est-ce lui. ce Mac Pro que l’on nous avait promis ? Et dont on entend plus parler ?

Il faut dire que la RAM sur les deux modèles de Mac Mini peut grimper jusqu’à 64 Go de RAM (pour utiliser Lightroom : rassurez-vous, 16 Go sont largement suffisants). Fini les disques Classiques et les Fusion Drive : on pourra monter le stockage SSD jusqu’à 2 To (mais c’est trop cher et inutile : 512 Go ou 1 To suffiront… Puisque l’on bénéficie désormais du Thunderbolt 3 (en USB-C) pour du stockage externe rapide).

Surprise, Apple vous propose deux « anciens » ports USB-A… Une entrée Ethernet 10 Gb. Mais surtout 4 ports USB-C en Thunderbolt 3 : de quoi voir venir ! Sans oublier une sortie HDMI. Belle bête et de multiples options de configurations, pour répondre aux besoins de nombreux professionnels !

Il aura fallu patienter longtemps (très, très longtemps, c’est fou…) : mais mon Mac Pro 2011 vient seulement (enfin) de trouver un potentiel successeur plus puissant que lui : à placer sur mon bureau…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

62 commentaires

  1. C’est vrai que là, ils ont repris enfin correctement la production de cette ligne de produits (pas trop tôt). Il semble qu’ils ne ce soient pas raté.

    Dommage que je n’aie pas le budget, parce qu’il y aurait vraiment de bonnes raisons de craquer.

    En tout cas, au moins, je suis content de cette nouvelle, c’est rassurant quant à ce que je pourrais faire un jour si je dois remplacer ma config actuelle en restant sur du mac. J’avoue que je désespérais un peu de pouvoir le faire, depuis quelques années.

    Le nouveau Macbook Air a l’air pas mal aussi, surtout si ça se confirme que l’écran Retina est d’une qualité enfin comparable à celui d’un MacbookPro.

  2. Alors là on s’est donné le mot mon ami Jeff ! Figures toi que ce midi j’étais à l’Apple store et que je me renseignais auprès d’un vendeur au sujet de ce nouveau Mac Mini Et je confirme, ça va être de la Bombe ! Z’en veux un pour Noël

  3. Le Mac Mini était l’entrée de gamme Apple. D’ailleurs le premier modèle correspond bien à un bas de gamme avec son core i3. Mais un bas de gamme à 900 euros avec un microscopique SSD ? ? ?

    Je pense qu’ils sont devenu dingue chez Apple. C’est carrément du foutage de gueule.

    Ok, il peut bien monter en puissance avec les options. Mais faudrait commencer à être un peu dans les prix du marché. Ca devient débile cette politique de prix… Franchement déçu…

    Je vais finir par passer au hackintosh…

  4. Je confirme que ce n est plus le petit entrée de gamme! Suite à la mort de mon MacBook Pro 15 j ai choisi un Mac mini i7 3ghz 16g fusion drive : c est top ! Perfectible mais super( quelques lenteurs sur lightroom pour la fusion et les nombreux calques sous Photoshop avec des fichiers lourds) Alors en sdd et 32gde ram je pense que ce sera le summum !!

  5. Je ne pense pas qu’il s’agisse ici d’un successeur potentiel au MacPro, même si on le gave de RAM. Il n’y a pas de carte graphique à proprement parler et de plus en plus de logiciels font appel à ce composant pour lui confier des calculs intensifs. Reste qu’on pourra toujours y adjoindre un eGPU mais l’addition risque d’être salée, au point de reconsidérer son choix, vers un iMac ou un futur vrai remplaçant du MacPro.

    • Une carte graphique externe n’est valable que pour la vidéo en 4K en tant que pro, et pour les jeux. Pour la photo même en avec un écran 4K une carte vidéo ne sert pas à grand chose.

      • Je pense qu’il va sérieusement falloir vous documenter et sortir de votre avis bien arrêté (4K=video only), mais totalement erroné.

        L’exploitation de la carte graphique prend de plus en plus d’importance dans les logiciels photo, qui doivent faire face à deux phénomènes : l’augmentation constante de la résolution des appareils photo et les moniteurs de type 4K et 5K, de plus en plus prisés par les photographes, même si ça reste encore marginal.

        Certains logiciels font même désormais appel à la carte graphique pour certaines opérations de dématriçage, et ce phénomène va continuer à s’amplifier.

        Lightroom, dans sa version Windows, a même commencé à confier d’autres tâches à la carte graphique, comme le défilement des vignettes en mode grille, en plus des opérations effectuées dans le module Développement.

        Enfin, pas mal de photographes se mettent par la force des choses à la vidéo, notamment les dronistes.

        • Je ne dis pas que l’écran 4K est bien ou pas bien pour la photo. Je dis que la carte externe n’est valable que pour afficher des vidéo sur un écran 4K en gardant une fluidité dans la lecture. Pour la photo, je ne pense pas que cela soit nécessaire, et je n’ai pas vu d’essai comparatif sur ce sujet. Si tu as des infos à ce sujet je suis preneur.

          Après je n’ai jamais essayé d’écran 4K pour la photo, et je passe une bonne partie de mes journées à traiter des photos.  Un point primordiale pour mon boulot est l’affichage de l’espace couleur Adobe-RGB ( ce qui me permet d’avoir une prévisualission correct des photos pour l’impression. ) un bon micro-contraste afin de voir les défauts qui se verront sur l’impression.

          Je suis conscient que les logiciels et même OSX utilisent la carte graphique pour faire des calculs. Il faudrait aussi regarder le rapport cout/puissance entre une machine avec un processeur plus rapide et un processeur plus lent et une carte graphique. La pareil pas beaucoup de test…

          • J’ai eu l’occasion de discuter de tests faits en interne avec des eGPU et il est clair que pour le photographe – ou même le vidéaste, bien sûr – ayant notamment une grosse production et travaillant sur un portable ou une machine de type Mac Mini a tout intérêt à se pencher sur la question.

             

            Quant à choisir un 4K ou même un 5K, à chacun de voir. J’utilise un 27″ classique, connecté à mon MacBookPro 15″ qui lui est de type retina – attention, ça n’est pas de la 4K, et ça exige, côté Lightroom, de créer des aperçus qui sont énormes et qui prennent de la place. Les images affichées en 4K sont superbes, mais le prix à payer c’est des interfaces et des polices de caractère minuscules, et quand on a plus de 40 ou 50 ans, c’est pas très confortable.

          • Adobe RVB ou sRVB pour l’affichage : ça ne change pas grand chose franchement !

            Déjà on peut le vérifier visuellement (ce que je fais tous les jours puisque j’ai sur mon bureau un Dell aRVB et un Dell sRVB.

            Ensuite : les deux espaces sont « à peine » différents… Adobe RVB contient sRVB, mais ne l’excède pas de beaucoup.

            Dernier point : avez-vous fait le test d’envoyer à l’impression (labo en ligne) une image en sRVB et en aRVB ? Moi je l’ai fait : aucune différence visible.

            Je suppose que l’on ne verra une différence que si on fait des retouches colorimétriques lourde par la suite. ce que l’on ne fait jamais. Puisque les retouche d’expo et colorimétrie sont faites en RAW dans un espace de travail bien plus large.

            • Franchement ça peut changer quelques choses les espaces couleurs… Et j’en ai déjà fait à plusieurs reprises l’expérience. Après cela va dépendre du papier utilisé, chaque papier ou plutôt chaque imprimante-encre-papier à son espace couleur. Et en choisissant son papier par rapport à la photo on peut avoir des rendu différents.

              Je n’ai pas besoin d’envoyer à un labo, c’est mon métier. Je sais à peu près de quoi je parle, même si j’ai toujours à apprendre et que j’en apprends tous les jours.

              A propos de l’espace de correction utilisé par lightroom pour le travail des photos, je pense que tu es dans l’erreur. Un client qui avait une imprimante chez lui avait un problème sur une photo. Les couleurs qu’il voyait à l’écran était beaucoup moins saturé que ce qu’il avait à l’impression. En effet le bleu d’une veste de pluie était vraiment différent. Sur mes imprimantes j’obtenais le même résultat, sauf qu’à comparer mon écran et l’impression je n’avais pas de différence. Son imac calibré ne pouvait pas afficher les couleurs du bleu saturé, et son couple papier-imprimante oui… Je lui est alors conseillé de travailler sa photo en sRGB car c’est ce qu’il voyait à l’écran, et il n’avait plus eu de surprise… Depuis quand un client me demande sur quelle espace couleur il doit travailler ses photos, je lui dis ça dépend de ton écran… Que lightroom travaille ces couleurs sur Prophoto, n’a rien à voir avec l’espace couleur que peu afficher ton écran ou ton imprimante.

              • Oui, je sais bien tout ça… Je ne parlais pas de l’impression locale en jet d’encre. à partir du Modulke d’impression de LR ou de Photoshop (qui effectivement fait appel à des profiles papier et de toutes façons pour ça, je repasse systématiquement dans Photoshop).

                Mais je parlais seulement de l’image exportée par Lightroom avec un profile sRVB ou adobeRVB, en vue d’une impression dans la presse, ou. chez un Labo : tout ce que je veux dire c’est que  sRVB, ou Adobe RVB, la différence est quasi imperceptible. Et sans conséquences…

                • Je pense qu’une petite formation sur l’impression te serais nécessaire.

                  Une fois la photo exportée en sRGB, que tu l’imprime tel quelle ou en la convertissant en adobeRGB donnera le même résultat. Puisqu’en la convertissant tu as réduit les couleurs dans l’espace sRGB!!!

                  • Merci, je donne des formations à ce sujet  ;-) Et j’ai été formé par les meilleurs à tout cela (Niemesky par exemple)…

                    Oui, bien entendu : nous sommes tout à fait d’accord sur te dernière phrase…

                    Mais visiblement tu n’a pas bien lu ce que j’ai écrit plus haut. Et que je répète :

                    JE disais que une fois exporté deux fichiers depuis Lightroom (donc depuis Prophoto RVB) > vers respectivement : Adobe RVB pour l’un. Et sRVB pour l’autre…

                    Et que ensuite tu les imprime  (via un labo ou même en jet d’encre, en respectant évidement toutes les procédures de la chaine graphique ICC avec les bon profile de sortis. Et y compris si tu convertis en CMJN pour l’impression dans la presse et l’édition en utilisant les profiles de l’imprimeur) : et bien tu ne verra aucune différence à la fin…

                    Que tu ai converti ton RAW vers du sRVB ou du Adobe RVB : la différence reste microscopique (du moins si le traitement. couleur / expo a bien été fait en RAW avant cette export).

                     

                    Je suppose que tu sera d’accord !

                     

          • En Module Développement dans Lightroom, on voit bien « l’effet » positif de l’utilisation de la carte graphique (spécialement sur les retouches localisées)…

            L’absence de véritable Carte Graphique dans le Mac Mini sera en effet un handicape pour le photographe.

            Mais seulement lors de retouches localisées « lourdes » : autrement dit, pas très souvent… Un photographe n’est pas un graphiste.

            Ensuite pour la construction des Aperçus 1:1 (qui est une tache répétitive un peu pénible) : c’est surtout le nombre de coeurs et la fréquence du processeur qui comptent (pour le moment).

            A mon avis un photographe amateur pourra tout à fait se contenter des ce Mac Mini pour les 2 ou 3 prochaines années ! Ensuite il sera peut-être un peu frustré pendant les 2 ou 3 années suivantes, avant de changer de machine.

            Ce sera toujours plus économique que de garder 5 à 8 ans le prochain Mac Pro (qui sera super puissant mais super cher).

        • Et autre raison pour laquelle les logiciels se mettent à taper dans la CG : ça fait tout de suite beaucoup de puissance brute dispo facilement. Rien à voir avec un proco même i9.

  6. Un gros point afin d’économiser quelques brouzoufs, la mémoire peut être changer soit même elle n’est pas soudé sur la carte mère, mais en slot so-dimm. J’ai un mac mini depuis maintenant 6 ans ou j’ai changé la mémoire (upgrade à 16Gb) et les SSD, il tourne parfaitement.

    C’est vrai que je manque un peu de puissance, cette sortie est bien intéressante. Je prendrai bien un i7 hexacoeur, SSD de 256Go (pour l’Os et les programmes) avec 8Go. Et upgrade de la mémoire à 32Gb (soit 300€ sans chercher au moins chère) soit une belle machine pour 1789€ ttc

    J’hésite même à prendre un 128Go en SSD pour mettre juste l’OS et avec la vitesse du USB-C mettre un SSD externe plus gros pour les programmes. un LaCie Rugged Thunderbolt USB-C 1 To c’est 104€ ttc

    Dessus j’ai un écran nec spectraview de 27″, avec le USB-C je pourrai même en mettre un deuxième écran sans problème.

    • Oui ! En effet : le système et les applications (une fois optimisé et allégé au maximum) peut tenir sur moins de 90 Go…

      Donc au pire : on peut très bien prendre le 128 Go : mais ça réclame une surveillance constante de tout ce que l’on fait, afin d’éviter de le « charger ». Cela implique d’être « un bon » ! ! !

      Le minimum me semble quand même le 256 Go

      • Voici une copie de l’espace de mon SSD actuel. Dessus il y a le systeme OSX, Lightroom, Photoshop, Capture one, Indesign, autopano, openoffice, et d’autres applications… De quoi travailler en tous cas pour ce que je fais. Mes fichiers de travail sont sur un autre disque et mes photos sur d’autres disques.

        Donc les applis et le systèmes utilisent 76,80Go, ce que tu dis. Donc pour être sur afin de ne pas avoir de problème, je pense qu’il est possible avec un SSD de 128Go de pouvoir installer iniquement le Système OSX et les applications sur un autre disque (une partition pourquoi pas) qui sera beaucoup moins chère que le passage de 128Go à 256Go proposé par Apple. Et c’est pas bien compliqué de choisir lors de l’installation des applications de leur dire d’aller sur un autre disque que le disque système. Il est même possible de faire démarrer sur un SSD en USB-C ;)

        Sur mon Mac mini actuel, j’ai acheté le disque dur 500Go, puis j’ai installé un SSD de 256Go à l’intérieur puisqu’il y avait la place. Et il y a 6ans j’avais économisé pas mal de brouzoufs.

  7. Justement, que pensez vous de l’absence de vraie carte graphique ? Est-ce que la carte graphique intégrée est suffisante pour utiliser l’accélération l’option d’accélération gpu dans lightroom ?

  8. Là c’est intéressant. Bon, on ne peut pas atteindre la puissance d’un MacPro (qui va probablement être explosif quand il sortira, avec bien plus de connectique et la place pour une ou des cartes graphiques), mais il a le mérite de proposer beaucoup de puissance pour un petit format. Et le fait qu’on arrête de souder RAM et mémoire va permettre d’upgrader. Ce qui est plutôt cool.

     

    Par contre impossible de savoir si leurs SSD sont en PCIe M2 ou en PCIe SATA. J’espère le M2 quitte à bourriner sur le stockage.

      • « Comme il n’est. pas 4K, il ne posera aucun soucis à la carte graphique (il faut y penser)  »

        –> Il n’y a aucun problème pour tous les macs actuels  a faire tourner des écrans 4K, on doit pouvoir en mettre au moins 2 sur le mac mini.

        il faut pas en avoir peur ;-)

        Après en photo pas sur que ça soit indispensable. Ca ma parais plut adapté pour la bureautique ou le dev ou on a du texte affiché toute la journée.

        • Oui, tant que l’on reste sur des choses standards, je suppose… Mais je suppose tout de même que en 4K, certaines taches lourdes seront plus pénibles et monopoliseront plus de puissance de calcul; qui ne seront peut-être pas disponibles pour d’autres choses.

          Enfin, je ne me rends pas bien compte n’ayant pas testé les machines d’entrée de gamme récentes.

          Le 4K n’a rien d’obligatoire. Mais c’est vrai que. c’est assez agréable…

    • Ensuite il y a ces deux là (que je n’ai pas testé) :
      Liens Amazon (petite commission pour votre site préféré) :

      https://amzn.to/2PI1II6
      BenQ SW271 Moniteur pour Photographes 4K de 27 Pouces, 3840 x 2160 UHD, HDR, 99% de l’Espace Colorimétrique Adobe RGB, 100% sRGB, Rec.709, DCI-P3, Calibrage Hardware, IPS,LUT 3D en 14 bits, GamutDuo, USB Type-C, HDMI

      https://amzn.to/2AK69Kh
      BenQ SW320, Écran Photographes 31,5 Pouces, 4K UHD 3840 x 2160, HDR, Espaces Chromatiques Adobe RGB 99%, Rec.709 100%, sRGB, DCI-P3, Calibrage Matériel, LUT 3D 14-bit, GamutDuo, HDMI 2.0, Télécommande Raccourci

  9. La puissance en photo est assez relative, surtout pour la partie graphique sauf si on tape sur montages assez lourd de 2 ou 3 gigas. Je tourne sur une tour haskintosh depuis 2011, avec 24 gigas de ram, sa carte graphique de l époque et toujours pas de ssd en disque system. Par contre 6 disques interne. Je traite des milliers d images par an pour de la prod photo et cela tourne comme un charme. Par besoin du dernier cri en photo, mais beaucoup de ram, du stockage et du backup.

    • L' »impact du SSD sur les performances du système est ce qu’il y a de plus marquant et majeur : votre system deviendra deux fois plus rapide sure un SSD. C’est l’upgrade à faire en PRIORITE… Comparé à ça : la quantité de RAM est accessoire.

      La RAM en photo, si l’on reste dans Lightroom : pas besoin de plus de 16 Go. Franchement, et je dis ça car je surveille en temps réel l’occupation RAM de LR, elle ne dépasse jamais les 8 à 10 Go…

      Dans Photoshop : il faudra plus de RAM que ne pèse le fichier (si l’on a un énorme PSD de 10 Go, ce qui est rare, il faudra au minimum 16 Go)…

      Mais ensuite ça dépend bien entendu de sa gestion des applications lancées : beaucoup de gens ne quittent. pas les autres. applications (genre Safari qui bouffe énormément de RAM et de puissance)… SI l’on quitte tout et si l’on ne garde ouvert que Lightroom, Photoshop, Dropbox et un ou deux petits truc ouverts (ce qui est mon cas la plupart du temps) : alors 16 Go suffisent largement.

      Installez Memory Clean et vous le constaterez…

      Ensuite la carte graphique est quasi sans importance (tant que l’on en fait pas de retouches locales dans LR : car là, elle est bien efficace. et accélère les choses).

      • L’ »impact du SSD sur les performances du système est ce qu’il y a de plus marquant et majeur : votre system deviendra deux fois plus rapide sure un SSD. C’est l’upgrade à faire en PRIORITE… Comparé à ça : la quantité de RAM est accessoire. 

         

        Mon 2 eme hackintosh est en SSD, oui cela fait un assez conséquent.

        Juste par flemme de le changer sur ma tour principale. Mon i7 de 2011 tiens encore très bien la route et j’attend un peu avant de tout changer. Les macs sous arm ne vont pas tarder. Allé je table pour une keynote avec mac sous arm en Juin 2020.

  10. Bonjour à tous,

    Merci pour cet article qui m’éclaire un peu plus dans mon choix…

    Afin de remplacer mon MacBook vieillissant, je suis à la recherche de la meilleure option pour du traitement photo Pro ( ps + lr ).

    Quelle solution est selon vous la plus adaptée svp ?

    1) Mac mini 2018 Intel Core i7 hexacœur de 8e génération à 3,2 GHz (Turbo Boost jusqu’à 4,6 GHz)
    16 Go de mémoire DDR4 à 2 666 MHz
    Intel UHD Graphics 630
    SSD de 512 Go + DELL U2719DC = 2569€

    2) iMac 27′ Processeur Intel Core i7 quadricœur de 7e génération à 4,2 GHz (Turbo Boost jusqu’à 4,5 GHz)
    16 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz
    SSD de 512 Go = 3319€

    En vous remerciant d’avance, Emilie.

    • Bonjour. Les deux machines auront à peu près les même performances… Avec peut-être un avantage léger au Mac Mini lors de certains travaux (mais pas lors des Développement localisés dans Lr)… La différence de fréquence est très légèrement en sa faveur, mais c’est très léger.

      On ne connait pas encore la vitesse de son disque dur : ce sera l’élément essentiel à vérifier. Mais je ne pense pas qu’il existe une grosse différence non plus…

      Par contre ne lésinez pas : passez à 1 To de SSD si possible, car il faut garder de la place pour le catalogue Lightroom stocké sur ce SSD (et non en externe) : c’est ça qui vous fera accélérer…

      La différence de prix vous donne l’opportunité de choisir pour votre Mac Mini, un écran bien plus intéressant que celui de l’iMac.

      La seule raison de choisir l’iMac, c’est sa carte graphique puissante (vous ne l’avez pas spécifié : je suis allé sur le site Apple vérifier : c’est une Radeon Pro 580 avec 8 Go de mémoire vidéo).

      Donc elle jouera un rôle intéressant dans le Module développement de Lightroom (seulement. si vous multipliez les Filtre Radial). Et peut-être dans de futurs versions de Lightroom, le logiciel fera un peu plus appel à la puissance de la carte.

      Pas facile de vous répondre. Moi pour moi, je prendrais le Mac mini et un écran qui me convienne mieux…

      Plus facile également à apporter à réparer / vérifier en cas de soucis ! Et aussi pour sa légèreté et aller travailler ailleurs au besoin. 

      Pour sa configuration (et spécifiquement l’installation et l’optimisation de Lightroom de son catalogue et procédures diverses) : n’hésitez pas à mon contacter.

      Je fais de la consultation / formation, par Skype aussi…

      • Bonjour Jean-François,

        Je suis tombé sur votre site par hasard au fil de mes recherches sur ce nouveau mac mini.

        Je réagis au commentaire que vous avez laissez à Emilie par rapport à sa demande au sujet des 2 configurations.

        J’ai aujourd’hui un vieux hackintosh de 10ans d’age, qui montre de gros signes de fatigue et je souhaite le remplacer.

        L’annonce de ce nouveau mac mini m’a vraiment pousser à m’interroger et je me rends compte que ce petit mac pourrait répondre à pas mal de mes attentes.

        Aujourd’hui sur mon hackintosh, j’ai la chance d’avoir 3 disques dur répartis de la manière suivante:

        – 500Go (7200 rpm) pour le système et les applications  –   140Go utilisés

        – 150Go (10K rpm) pour le cache des applications et le catalogue Lr  –  60Go d’utilisé mais le catalogue Lr Classic n’en prend que 3 – 4 max (

        – 1To (7200rpm) pour les données et autres sauvegarde  – Env 500Go d’utilisé sur ce disque

        Mes photos sont stockées sur un NAS externe de 5To utiles

         

        Sachant que je pourrais relativement aisément sortir le disque de 1To dans un boitier externe au mac mini (et le faire évoluer au passage par un SSD), je m’interroge sur la capacité du disque interne qu’il me faudrait.

        Je suis parti sur une config a base de Core i7 avec 8Go de RAM et un SSD interne de 512Go.

        Je lis dans votre commentaire précédent qu’il faudrait partir sur 1To pour être a l’aise … je m’interroge donc car à la vue de mes taux de remplissage et de mon utilisation, je ne consomme que 200Go et encore… le disque de 150Go contient certainement des fichiers temporaires qui pourraient facilement faire baisser le taux d’occupation.

         

        Je suis abonné au Creative Cloud d’Adobe et utilise Lr et Photoshop de manière assez régulière.  J’utilise également Indesign et quelques fois Premiere Pro (montages très simples de vidéos de mes enfants ou de vacances).

         

        Je ne suis pas professionnel de la photo ou de la video, mais un amateur assez passionné et j’avoue que le surcoût de presque 500€ pour passer de 512Go à 1To n’est pas négligeable.

        Je pensais dans cette économie de 500€, les utiliser pour gonfler la mémoire à 16Go et également me prendre une carte son externe dans quelques temps pour avoir un système 5.1

         

        En parlant de mémoire, j’avais une question à vous poser.  Pensez-vous que prendre des barrettes mémoires avec une fréquence plus élevée que les 2666MHz annoncées par Apple puisse être bénéfique ?

        Il existe des barrettes de DDR4 allant jusqu’a 3000MHz avec des latences assez faible (CL16).  Le Système bridera-t-il la fréquence ou au contraire en bénéficiera-t-il ?

        Sur mon Hackintosh actuel, j’ai la possibilité d’overclocker le CPU et la RAM pour gagner en fréquence de base et OS X ne s’en plaint pas … mais matériellement ce n’est pas un système Apple et du coup je voulais savoir si sur un ordinateur fabriqué par la pomme il y avait des contrôles sur la fréquence max des barrettes installées ?

        D’avance merci pour vos retours.

        Dwarf

  11. Mac mini, pas suffisamment ventilé, carte graphique peu puissante… De là à comparer à un iMac qui offre un écran 5K de qualité confortable pour une config bi écran.. L’imac se transporte aussi bien. Pour le plus fortuné un iMac Pro entrée de gamme 8 coeurs et une vrai carte graphique, quand on voit un mac mini monter à 5000€ on n’est pas si loin de l’Imac Pro non??Pour les opérations courantes lightroom un mac mini c’est suffisant mais pour une personne qui traite de gros fichiers 1 ou go sortant d’un Hasselblad , l’Imac pro est plus que conseillé, me^me s’il n’est pas évolutif ça reste une super machine.

    • Mwoai… bof, je ne suis pas totalement d’accord. Et je me base sur l’expérience que j’ai avec de gros fichiers, sur des portables, moins puissants que ce mac mini. ET tout se passait bien !

      La seule question est la carte graphique. Mais l’expérience sur des portables dépourvus de cartes graphique eux-aussi me font penser que le Mac mini fera largement l’affaire.

      Et la question de l’écran de l’iMac me pose aussi problème : iMac oui, mais à condition d’acheter un vrai écran photo « mate » à côté…

      • Salut Jf,

        J’ai pas dis que le portable avec une carte graphique moins puissante que le mac mini n’ouvrait pas de gros fichiers mais qu’au vu du prix du mac mini on est pas si loin de l’imac pro en terme de tarif… Actuellement j’ai un iMac de 2013 avec un I7 et 32 go de ram associé à un second écran Eizo CG, et cette configuration est parfaite en terme de performance prix… avoir deux moniteurs de nos jours n’est pas un luxe si on peut se le permettre évidemment. Après tout dépends ce que tu entends par gros fichiers , un gars qui fait par exemple de la photo de montre ou beauté et qui manipule de très gros fichiers sortis d’une chambre ou d’un moyen format devrait plus se concentrer sur un iMac pro car s’il faut rajouter un Egpu sur le mac mini ( ce qui est une bonne solution si on veut faire évoluer sa carte graphique) la différence de tarif ne vaut plus la peine… l’imac pro est plus ventilé, équipé de Xeon le tout en un sera de plus pratique que le mac mini avec pleins de câble … Pareil pour le photographe qui fait un peu de vidéo … l’imac pro est cher certes mais tout aussi rentable qu’un mac mini à équipement équivalent… le mac mini est comme tu le dis parfait pour des gens qui retouchent peu leurs photos ou reste principalement dans lightroom sinon au catalogue Apple il faudra attendre patiemment le futur iMac 2019 avec un I9 … tu crois pas ??

  12. Bonsoir,
    Merci de vos réponses, mon Cœur balance donc vers un Mac mini… Je pense…

    J’étais sereine en me disant qu’avec un budget de 3000€ j’aurais largement une bête à la hauteur de mes espérances… Quelle idée d’aimer la Pomme.

  13. Pour donner mon avis sur le stockage du Mac Mini, je pense qu’il n’est pas nécessaire de le porter à 512 M0 ou 1To. Il existe des solutions externes en USB-C / Thunderbolt qui sont plus économiques :

    Il existe la gamme T5 chez Samsung qui offre un bon rapport performance/encombrement/prix avec des vitesses très correctes (Débit en lecture 540 Mo/s) :

    https://www.amazon.fr/Samsung-MU-PA500B-EU-Externe-Transfer/dp/B074M774TW/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1541921300&sr=8-2&keywords=samsung%2Bssd%2Bt5&th=1

    Et si l’on veut les mêmes performances que le SSD interne du Mac Mini il suffit de passer à la gamme X5 de Samsung (Débit en lecture 2100 Mo/s) :

    https://www.amazon.fr/Samsung-MU-PB500B-EU-Disque-Externe/dp/B07GLD9NCJ/ref=pd_sbs_147_1?_encoding=UTF8&pd_rd_i=B07GLD9NCJ&pd_rd_r=57420b74-e584-11e8-84c2-9b8c2383eeea&pd_rd_w=jDkRu&pd_rd_wg=NOst7&pf_rd_i=desktop-dp-sims&pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_p=5d361e0c-9e85-4b01-8261-3ff932bec9c8&pf_rd_r=NB2G5V5SQ7WXZEK1BG5J&pf_rd_s=desktop-dp-sims&pf_rd_t=40701&psc=1&refRID=NB2G5V5SQ7WXZEK1BG5J

     

  14. Pour moi le meilleur écran rapport qualité prix est le Asus VZ279HE. Pour le Mac Mini, je le trouve intéressant mais je préfère les Zotac perso. J’ai vu ce comparatif des meilleurs mini PC 2018 publié récemment, je le trouve pas mal.

  15. Hello,

    Il y a un thread passionné sur le forum de mac4ever ou une vidéo défonce le Mac mini pour la photo. J’ai vu que tu y étais cité…
    Tu gagnes en notoriété !

    • S’agit-il de ce post ?

      https://forum.mac4ever.com/post1585424.html#p1585424

      Je confirme ici (une fois de plus) que la carte graphique n’est pas vraiment un élément vital pour travailler dans Lightroom… C’est un plus appréciable si l’on fait de la retouche localisée « lourde ». Ce qui ne représente pas plus de 1% du travail qu’un photographe effectue dans Lightroom…

      Des tas de gens ne connaissent rein au « vrai travail » des photographes. Ils imagine qu’il s’agit de « retoucher » des images, alors que cela ne réprésente plus de 5 à 10% du temps que l’on doit passer dans Lightroom…

      A propos de Lightroom comme à propos de pas mal de choses : « les gens qui parlent ne savent pas. Et ceux qui savent ne parle pas. »

      Par exemple, qui a évoqué dans ce post la question du flux de travail basé sur les aperçus dynamiques (ce que la plupart des pro qui « savent » utilisent). Vu la taille des fichiers de travail (moins de 1 Mo pour 5 Mpix, soit 2500 x 2500 au max), : carte graphique dédia totalement inutile !

      Bref… tellement de bla, bla…

      Je sais que je pourrais gérer mon catalogue de 520.000 Raw avec un de ces Mac mini 2018 : sans aucun problème !

  16. Effectivement il s’agit bien de ce post.
    Merci pour ton retour. La personne de Mac4ever et ses critiques feraient bien de s’en inspirer. Mais dommage il ne le liront pas.

    • Bien-sûr que si voyons :) Le sujet est ouvert, ce qui m’agace dans ce genre de discussion, c’est surtout l’esprit très fermé de certains, persuadés qu’un domaine se cantonne à leur usage personnel sur un seul programme alors que l’image reste un monde très vaste.  J’échange justement avec JF sur le sujet de Lightroom en coulisses, vu son expérience.

      Si vous avez testé la machine (ce qui est mon cas, j’ai eu toutes le configurations entre les mains), on voit très bien que si on lui accole des écrans 4k/5k (tout l’intérêt du TB3), le Mac se met à ramer, y compris dans le système (gestion de plusieurs bureaux etc.). Vu le prix de ces écrans, nul doute que beaucoup de photographe vont y passer rapidement -si ce n’est pas déjà le cas. Quand le GPU a déjà du mal à gérer l’affichage, il ne reste plus grand chose pour le reste… La solution eGPU devient alors intéressante, mais à quel prix…

      Par ailleurs, il n’y a pas que Lightroom dans la vie (tout comme les vidéastes n’utilisent pas que Première Pro). La plupart des apps qui utilisent CoreImage et Metal sur Mac font appel au GPU…. y compris la dernière version de Lightroom CC (ci-dessous un exemple d’import et de générations de vignettes -vous voyez que le GPU est ultra-sollicité).

      Enfin, comme dit plus haut, le métier de photographe est de plus en plus ouvert, certains se mettent à de la vidéo et là, l’absence de GPU devient carrément handicapant.

      Bref, j’ai lu avec attention ces échanges sur le sujet, et je reste assez convaincu que le GPU va être de plus en plus capital en photo, comme il l’est déjà beaucoup dans la retouche et la vidéo. Mais encore une fois, c’est une discussion ouverte… et il n’y a pas de vérité absolue si on ne tient pas compte des usages.

      • Bien entendu… Mais rien n’oblige à utiliser un écran 4K qui n’apporte pas grand chose aux photographes… (je m’en passe très bien personnellement, ce qui compte c’est la fidélité de l’accru, sa calibration, et non sa résolution)…

        Travailler avec un écran de trop grande résolution (sans changer de machine) pose des problème de performance dans Lightroom : si l’on est pas sur une machine très puissante, il vaut mieux s’abstenir… (car ces problèmes de performance ne seront pas réglés par l’aide du GPU pour la très grande majorité d’entre eux. Puisque Lightroom dans sa version actuelle fait encore très peu appel au GPU : vraiment très peu… Malheureusement. Et rien n’indique que Adobe travail sur la question ! ! ! On n’a aucun signes en ce sens actuellement).

        Et surtout autre chose : la photo n’est pas la vidéo. Si un photographe fait de la vidéo : il n’est plus photographe… Mais il est devenu un « vidéaste ».

        Et oui, c’est un métier totalement différent (aussi différent qu’un graphiste qui fait des logos n’est pas un webmaster). Professionnellement c’est l’un ou l’autre : photo ou vidéo. Mais pas les deux à la fois : clients différents, méthodes différentes matériel différent… Impossible de mener deux métiers de front (ou alors c’est anecdotique : on est juste un touche à tout : un amateur en fait).

        Bref : contrairement à une idée reçu assez simplette : ce sont bien deux métier différents, si on les fait sérieusement les photographes sont hyper spécialisé, il n’y a pas d’opportunités professionnelles sérieuses sans être un hyper spécialiste (reconnu dans son domaine : il y a une question d’image de marque qui entre en jeux).

        Et oui : bien entendu un vidéaste aura absolument besoin d’un GPU puissant. On est bien d’accord là dessus (il faut seulement s’accorder sur les « mots », ce qui n’est pas le plus difficile dans tout ça).

        Mais je me répète : un photographe qui bosse avec Lightroom (et qui n’est que photographe, n’a pas besoin de GPU puissant… (et pas besoin d’écran 4K non plus).

      • Quand je rentre de 3 semaine en Inde, j’ai rempli un SSD de 1To, avec 19.000 fichiers RAW de 50 Millions de pixel…

        Traiter tout cela ne nécessite aucun GPU : car 99% du temps, je ne travail qu’avec des aperçus dynamiques (1Mo max pour 5 Mpix) et je ne fais appel que très ponctuellement aux RAW.

        Si l’on travail correctement avec Lightroom : c’est comme ça que l’on fait… Et de toutes façons : pas d’alternatives à Lightroom pour le moment (cela viendra peut-être mais ça prendra encore 3 ou 4 ans de développement aux concurrent d’arriver à ce que Lightroom sait faire).

        Et encore : je ne crois pas que cela arrivera dans ce délais d’ailleurs.

      • C’est bien ce que je pensais !! (j’ai un ami qui me faisais un prix !!)

        Mais ces commentaires m’ont bien aidé pour moi choix je vais partir sur un MacMini 2018 I7 256GoSSD et 8Go de Ram (que je booste par la suite !), je suis un simple photographe amateur (j’aide les clubs sportifs autour de chez moi !)  LR et Luminar (Hâte de tester aversion 2019) et de temps en temps quelques petites vidéos Gopro de temps en temps çà fera très bien son travail !!

        Mais question écran je sèche complètement j’ai Asus ProArt 24″ qui date …

        Si tu as des idées ? Je suis preneur ! Budget 400 500 € en 27″ 4k pas besoin !!

  17. Pingback: Le Mac Pro 2019... en fait, c'est le Mac Mini ? - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.