web analytics

Fuji + Olympus + Pentax = 13% du marché ?

39
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je ne sais comment il faudrait « tourner » les chiffres pour ne déplaire à aucun de mes lecteurs fidèles : mais les chiffres sont cruels, hélas… D’après Nikkei, en 2018 ces trois marques à eux trois Fuji + Olympus + Pentax (Ricoh) ne représentent que 12,7% du marché de appareils à objectifs interchangeables au Japon.

En d’autres terme : c’est Canon qui s’arroge la moitié du marché avec 49,1% (en hausse de +3,9 % grâce probablement à ses hybrides APS-C). Visiblement c’est la marque qui souffre le moins de la baisse globale du marché photo. Suivi de Nikon (avec 1/4 du marché, soit 24,9% une proportion qui reste stable). Suivi de Sony (avec 13,3% en hausse légère de +2,9%).

Etonnement les part de marché sont en proportions quasi identiques pour ce qui concerne les appareils à objectifs fixes (compacts). Ce que l’on constate c’est la chute progressive du marché des hybrides Micro 4/3. Comme je l’avais prédit il y a assez longtemps : les smartphones après avoir « mangé » le marche des compacts, commencent à grignoter le marché des hybrides « entrée de gamme ». C’est logique.

Ajoutez à cela que les Micro 4/3 sont en même temps attaqués (par en haut), par les hybrides APS-C d’entrée de gamme. Une niche ou Canon est devenu n°1, grâce à ses excellents EOS M équipés du meilleur AF Live View (le plus agréable à utiliser), dans un marché ou une gamme optique limitées à une dizaines d’objectif n’est pas un handicape (mais au contraire : presque un argument marketing simplifiant la vision de la gamme). Relire : Canon EOS M50 meilleur que les Fuji X-100T et Sony A6000.

Le Micro 4/3 lui, a le « cul entre deux chaises » et est attaqué sur deux fronts. Il n’est ni assez performant pour rivaliser avec les APS-C et Full Frame (qui montent et finiront par devenir de plus en plus accessibles). Ni assez compact et bon marché, pour se défendre face aux smartphones (et même face à des compacts experts comme le Canon G1X MkIII). Olympus vient d’ailleurs d’annoncer des résultat en baisse de 11% concernant son secteur « mirorless » : un signe inquiétant, déjà que leur part de marché a sensiblement baissée.

Que veulent les passionnés de photo en 2018 ? Des appareils plus petits, qui ne sacrifient pas la qualité… Ce qu’il semble possible de faire tout en conservant des capteurs APS-C et même Full Frame. Avantage de ces grands capteurs par rapport aux Micro 4/3 : ils sont capables de produire « davantage de bokeh »…

Et ça c’est important, car les photos « sans bokeh » : les smartphone sont capables d’en faire d’aussi bonnes. Courage, fuyez… Sous peine de disparaitre le Micro 4/3, va devoir se réinventer. Et ce n’est pas à coups de « filtres créatifs », ni à coups de « rétro design » que cela devra se faire.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

39 commentaires

  1. Jerome Galland on

    bah zut alors ! ça veut dire que le Micro 4/3 , Panasonic GH5 et G9, ce truc qui a absolument changé ma vie de photographe de voyage depuis 10 mois, légèreté, silence, rapidité, confort, grande qualité des fichiers, publications sublimes… bref ce truc fabuleux qui m’a fait abandonner mon 1dxMII que j’adorais tant, bah c’est nul !
    Très grosse deception ! Mes épaules et mon dos vont devoir de nouveau souffrir, mon compte en banque aussi !! je vais à nouveau faire du bruit en travaillant, retrouver des astuces pour transporter tout ces Canon lourds en bagage cabine…
    dois je prevenir mes clients qui semblaient très heureux ? les lecteurs des journaux, qui ne doivent avoir rien remarqué ?

    • le problème c’est que quand c’est léger … ben les 70-200F4 stabilisé sont médiocres

      https://www.lensrentals.com/blog/2018/08/mtf-tests-for-the-canon-70-200mm-f4-is-ii/

      Et c’est pire même avec les courbes dxo du  24-70F2.8
      https://newworld666.prodibi.com/a/94o1o6lwevxjzv
      Bref pour les deux outils de bases des reporters en mode fullframe => léger égale médiocre (autant prendre un smartphone.. lol )

      Le fuji XT-2 est beaucoup plus gros et lourd qu’un M5 .. autant prendre un 6DII plus souple..

      Les petites montures n’arrivent pas vraiment à se passer des lois « optiques » pour s’en sortir.

      • Médiocres ? Il a l’air vraiment excellent ce nouveau 70-200 mm f/4 L IS USM II… Déjà je trouve l’ancien modèle excellent, je l’utilise depuis 2012 (CF photo ci-dessous), alors si le n nouveau est encore meilleur.

         

        Du coup : je ne comprend pas ton commentaire !

         » Canon 70-200mm f/4 IS II vs. Canon 70-200 f/2.8 IS II at f/2.8

        This is a comparison I make when deciding about a lens because I have 1) reasonable expectations and 2) do not believe in magic. If I can get smaller, lighter and cheaper giving up one stop of light and get at least equal image quality, then the lens has a use for me.

        The summary is easy; at all focal lengths, the f/4 at f/4 is a bit sharper than the f/2.8 at f/2.8. If we shot them both at f/4, then the bigger, more expensive lens would, indeed, be slightly better. But the f/4 is plenty good. »

         

        Il est d’ailleurs bien meilleur que l’équivalent chez Sony :

        « In this case, well, there’s some good reason to shoot the new Canon zoom on your high-resolution Sony camera; the Sony 70-200mm f4G OSS is just not a great lens. I’m not going to make any other comments because Sony Fanboys (who have pulled ahead of m4/3 and Leica Fanboys as the most strongly opinionated on the internet) will be pulling out their conspiracy theories as usual and I always enjoy reading those.

         

        Il est même un petit peu meilleur que l’équivalent chez Nikon :

        The Nikon is at its weakest at 200mm, and the difference here is more significant.« 

         

        Bref, un truc m’échappe !

         

        Conclusion

        It’s really, really good. It’s extremely consistent with low sample variation. Optically it’s everything I hoped for. Actual reviews are starting to trickle in, and if the IS and autofocus are as improved as the optics, this should be a home run for Canon.

        • je ne parlais que des sony GM 70-200 et 24-70 qui étaient médiocres en terme de résultats optiques …
          Les « lourds » Canon 70-200 et 24-70 enterrent à peu près tout ce qui existe dans cette gamme de zoom..
          Faut pas s’étonner si deux outils de base aussi importants à eux seuls justifient que les agences n’envisagent pas de switcher sur d’autres marques si elles ne permettant pas d’avoir des résultats en terme piqué aussi bons que ceux Canon… ça semble simpliste comme raisonnement, mais à mon avis incontournable.

          • Oui, ils sont superlatifs, les f/2.8…

            Il n’empêche que depuis 2012 j’ai revendu tous mes zooms f/2.8 et suis passé sur les EF 24-70 mm f/4 L ISI USM (une merveille celui-ci : compact, stabilisé et bien piqué) et EF 70-200 mm f/4 L IS USM (la version de 2006)…

            Et franchement, je n’ai pas de problèmes de piqué ou d’AF, notamment avec mon Canon EOS 5dsR : il y a bien assez de piqué comme cela ! Exemple ci-dessous :

            Plus piqué que piqué, c’est quoi ? C’est piqué ! Comme disait Coluche…

    • Non, c e n’est pas nul du tout… J’ai moi-même utilisé un Panasonic GM1 pendant plusieurs années ! ET j’en ai dit beaucoup de bien. Ainsi que de la gamme optique Olympus + Panasonic + compatibles…

      Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace

      Prise en main Panasonic GX800 : petit et si pratique

      Test terrain : Olympus OM-D E-M1 MkII en Birmanie 2/2

      Dilemme, Panasonic DMC GM5 ou LX100 ? Partie 2/2

      Simplement j’ai trouvé mieux dans un simple compact (encore plus compact), comme le Canon G1X MkIII.

      Et je pense que ceux qui n’ont pas besoin d’un choix fabuleux d’optique (c’est vrai que les gamme M4/3 sont très riches), seront bien assez content avec la toute minuscule gamme EOS M.

      Car après tout : les photographes pro (de voyage, comme toi), qui ont « à la fois » :  besoin d’une gamme optique très large et « en même temps » besoin de compacité et de légèreté : c’est quand même un niches très, très serrée…

      Une niche qui existe : mais sera-t-elle suffisante pour assurer les développement de 2 ou 3 acteurs majeurs (Panasonic + Olympus) ? J’ai quelques doutes… Mais je souhaite que ces gamme survivent et se développent.

      L’autre problème qui m’a fait abandonner mon Panasonic : ce sont ces capteurs limités à 16 Mpix (pour la plupart) et 20 Mpix.

      Alors que 24 Mpix, c’est devenu le minimum à mon gout (surtout avec les écran Retina)…

      A suivre !

  2. Sony a augmenté son CA en 2018 … mais Sony annonce que le nombre de boitiers vendus a baissé sur cette période .. malgré la sortie des A9, A7RIII et A7III ..
    La progression de Sony est donc due à une augmentation du prix moyen et des gains de change favorables …. mais une baisse en volume.

  3. Le seule avantage de Canon c’est son parc optique immense, sa notoriété, et son marketing (pub,sponsor…), a part sa rien de nouveau sur leurs boitiers.

    Même sa colorimétrie ne passe pas devant.

    En tous cas ils sont beaucoup d’avance sur les autres mais faut pas trop s’endormir sur son parc optique.

    Tous va vite dans le commerce.

    Si les autres ont l’audace de mettre le paquet peut être qu’un jour ils perdront la place de numéro 1 ((voir apple avec ses smartphones).

    • La colorimétrie Canon reste devant à mon avis…

      La meilleure preuve c’est que celle de Sony a beaucoup changé en 2 ou 3 ans… Et tendrait à se rapprocher de plus en plus, du style de Canon. Même si elle n’est pas encore aussi bonne (toujours un pleut cette légère tendance jaune dans les portraits… mais beaucoup moins qu’il y a 2 ou 3 ans).

      Sony fait un calcul simple : ils doivent avant tout tenter de séduire les Canonistes, si ils veulent augmenter leur part de marché… Car il y a deux fois plus de clients à voler à Canon (49% de PDM), qu’à voler à Nikon (seulement 25% de PDM)…

  4. Les chiffres sont les chiffres japonais. Si on donne des chiffres, il faut donner les éléments d’analyse.
    En terme de population, le Japon, ce n’est que 2 fois la France. C’est un marché de prestige.
    Il y a des marchés beaucoup plus stratégiques, comme celui de la Chine.
    Pour moi, ça montre que le marché APS-C est toujours le plus « vendeur » en appareil.Même si on sait que la grande majorité n’acheteront pas d’autres objectifs que le zoom de kit.
    PS : la Thaïlande c’est la moitié du Japon (population) et Fuji a atteint l’année dernière 40% de Parts de Marché sur les hybrides.
    Et maintenant ils sont à 50%, il me semble.
    https://m.dpreview.com/interviews/2745997071/fujifilm-interview-we-will-work-hard-to-keep-our-uniqueness

    • je pense que c’est vraie pour la thailande, on voie beaucoup de fuji, dans les boutiques, ils vendent leur fuji comme des petits pains, les thais les trouves plus sexy que les canon et nikon mais là on ne parle pas de photographie ….

      autrement, les chiffres sont « world wide » et non pas juste sur le japon, voir l’article en lien sur photorumor

      « Nikkei published their 2018 interchangeable lens camera worldwide market share report »

      • Je ne lis pas l’article de photo rumours, je lis directement sur le site de Nikkei.

        Page 3, il est indiqué en rouge en haut à droite du graphe  :

        日本がトップ

        Top Japon.

        • effectivement, se qui rend peux crédible photo rumour car des chiffres basés que sur le marché japonais, ça ne veut absolument rien dire ….

          Jean francois, tu relais des fake news ?!

          • J’avais un doute, alors j’ai rien mis…

            Mais je viens d’apporter la précision. Quand bien même ces chiffres ne concernent que le Japon, ils donnent une bonne idée de ce que sont les principaux marchés : Européens et USA, qui dominent encore largement… Même si il y a 10 ou 15% de différence : c’est bien le diable !

            Même si en Thailande Fuji avait conquis 20% du marché ! Tu parle d’une différence (d’ailleurs tu ne nous avais pas dit que tu voyais plutôt un max de Sony ?)…

            Enfin, je dis vive les marques alternatives : plus il y en aura, plus Nikon et Canon seront poussées à innover… Mais franchement en cette fin 2018 sachant que Nikon arrive très bientôt sur le haut de gamme Full Frame, je ne me précipiterais pas immédiatement sur un A7 (j’attendrais un peu de voir)…

            Et en entrée de gamme : depuis le Canon EOS M50, je ne vois vraiment pas pourquoi payer plus cher pour un Fuji !

            • « Même si en Thailande Fuji avait conquis 20% du marché ! Tu parle d’une différence (d’ailleurs tu ne nous avais pas dit que tu voyais plutôt un max de Sony ?)… »

              oui, les sony A7xxx, on en voit un maximum mais la on parle de la « vraie photographie », le plein format … ha ha ha
              Là on parle d’Apsc et Fuji est très présent en thailande.

  5. Je me rappelle sur ce même site avec ce même auteur il y a 5 ans qui prévoyait déjà la mort du format 4/3, et voila que ce format est toujours la, toujours plus performant, et malheureusement toujours plus cher.

    A dans 5 ans donc…

    • Etant moi même ex utilisateur de Micro 4/3, je ne peux que souhaiter leur réussite… Car plus il y aura de diversité, et plus la compétition poussera les constructeurs à se dépasser pour nous offrir de meilleures solutions.

      Mais depuis 5 ans : quels progrès pour le Micro 4/3 ? Pas des masses… ET surtout on ne voit rien venir !

      Seule, une minorité de boitiers (de plus en plus chers) montent à 20 Mpix (et la majorité stagne à 16 Mpix, ce qui est très décevant… ET je ne parle pas de la colorimétrie fantaisiste)…

      Alors que tous les autres boitiers (APS-C et même les compacts à capteurs 1 pouce) sont au minimum à 24 Mpix. Je sais qu’il n’y a pas que la résolution, mais ça aide quand même.

      D’autant qu’avec un format .cr3 compressé, les RAW Canon de 24 Mpix : ne sont pas plus lourds que ceux de M4/3 à 16 Mpix…

      Il y a quelques nouvelles optiques, oui… Mais pas tant que ça quand même.

      Plus Fuji monte avec ces APS-C. Plus Canon se lance dans le Mirorless (APS-C entrée de gamme)… Plus Sony et Nikon tireront le haut de gamme encore plus vers le haut, tout en réduisant la taille et le poids : et moins j’y crois au Micro 4/3.

      En 5 ans le paysage à radicalement changé tout de même. A cette époque je possédais 3 objectifs Micro 4/3 : depuis j’ai tout revendu (j’espérais un remplaçant intéressant pour mon GM1 qui n’est jamais vraiment arrivé)… Et je ne suis pas le seul.

      Alors, je souhaite encore longue vie au Micro 4/3 (out comme à Fuji d’ailleurs)… Mais franchement j’y crois de moins en moins…

  6. A part pour certains fans un peu obtus et persuadés par les campagnes marketing de ces marques secondaires sur le marché et les sites « hype » de certains bloggers trop enthousiastes en mal de nouveautés, c’est un non-évènement, quand même.

    Ca fait des années que le marché c’est la moitié pour Canon, un quart pour Nikon, un huitième pour Sony et les miettes pour les autres… et qu’on voit ces mêmes fans, aidés par les campagnes des réseau de ventes, se plaindre de l’ignorance technique des acheteurs en défendant bec et ongle les qualités supérieures du M4/3, du mirrorless, du X-Trans entre autre – la plus grosse farce étant le marketing autour de l’IBIS, à mon sens: je ne dis pas que ça ne fonctionne pas, mais sur le terrain, ça reste un avantage à la marge, et techniquement une faiblesse potentielle majeure des appareils qui en sont munis sur le long terme… sans oublier la sempiternelle 4k qui commence à disparaitre des écrans marketing, comme par hasard, depuis qu’il y’en a dans un Canon entrée de gamme. Manquerait plus qu’on en parle au 20h de TF1 pour que tous les bloggers bobo-geek français oublient ce que c’est :D.

    Il y’a deux ou trois ans de ça, j’ai osé écrire sur DPreview qu’en toute logique le M4/3 devrait être le prochain système le plus touché par l’effet conjoint de l’expansion des smartphones et de l’essoufflement global du marché après les compacts et je me suis fait limite insulté (les forumers ont toujours le sens de la mesure, c’est connu :D).   Résultat : c’est juste ce qui est en train d’arriver…

    L’utilisation d’un système ésotérique ou exotique s’assume et expose forcément à plus de risques en ce qui concerne sa pérennité, quelles que soient ses qualités techniques. Même si c’est un plaisir indéniable d’utiliser certains systèmes « à la pointe », les acheteurs, dans leur majorité, ont aussi ça en tête lors de la décision d’achat finale.

    Il préfèreront, pour la plupart, investir dans un système qui a fait ses preuves et dont il savent que les qualités dureront un minimum dans le temps. C’est aussi simple que ça. Et c’est d’autant plus vrai si le dit système fait partie d’un marché qui perd en intérêt auprès du public.

    Et même si dans l’histoire des marques d’appareils, certains « grands » n’ont pas vu le vent tourné, comme Kodak, le contexte actuel est très différent. Aujourd’hui, si des marques comme Canon ou Nikon tombent, je ne donne pas cher de la peau des autres…

  7. « j’ai osé écrire sur DPreview  » : quelle prise de risque ^^.

     

    Ces chiffres étant les chiffres japonais.

    Donc mettre en parallèle des chiffres japonais avec une « analyse » de comportement d’internautes français ou anglophones, je vois aucun rapport…

    Toutefois, j’aimerais bien avoir les chiffres chinois, européens et américains… mais bon personne ne semble capable de les fournir…

     

    J’ai peut-être quelques éléments d’analyse selon moi, vivant au Japon et observant les lieux touristiques, événements (pas le même type de photographes, en général) et… la télé.

     

    Sur le marché japonais, donc.

    1/ Il y a le cercle vertueux.

    Canon est le numéro 1, c’est indéniable et donc génère plus de CA et investit dans la publicité. Regardant la télévision (à certains horaires), je constate que 80% des publicités sur des appareils photo sont Canon.

    Qu’on le veuille le voir ou pas, le conseil d’un vendeur et la publicité jouent un rôle psychologique fort lors de l’achat surtout pour le grand public.

    De plus, Canon est Gold Partner de Tokyo 2020.

    Et je pense que le très grand public porte peu d’intérêt sur la pérennité d’un système. Je ne pourrai pas conseiller d’acheter un réflex APS-C actuellement.

     

    Comme je vois, il me semble, plus d’hybrides par rapport aux réflex APS-C et bien sûr de smartphones, je me dis que les gens achètent des réflex APS-C mais finalement, quand ils sortent, ils photographient avec leur smartphone.

    Et ceux qui shootent en Fuji, Sony et Canikon FF sortent plus avec leur appareil.

     

    2/ Je considère que les japonais sont en général des gens très ouverts aux nouvelles technologies, à la nouveauté mais au final très conservateurs dans leurs habitudes (et très nationaliste, ils n’achètent que des voitures japonaises et des voitures de luxes allemandes /  Samsung Galaxy n’existent pas, mais Galaxy). Ils se fient aux grandes marques par rapport à la renommée, à leur statut et Canon en fait partie.

     

    Même si les reflex APS-C sont le moteur côté vente d’appareils, Canon devra cannibaliser (ou transformer, c’est selon ^^) son parc Reflex APS-C en Mirrorless APS-C.

    Une cible qui n’achètent quasiment rien à part l’appareil et le zoom de kit. Pourquoi Canon et Nikon ne sortent presqu’aucun objectifs fixes spécial APS-C ? La majorité achètent des zooms. Et Canon réitère sa stratégie APS-C avec le Eos-M50 avec peu d’objectifs et ça semble marcher.

     

    Acheter un D500 ou un 7D mark2 plus lourds qu’un FF, je ne vois pas beaucoup d’intérêt pour la plupart des usages. Ça va disparaitre..  Surtout avec des 5Ds et A7rIII, il n’y a aucun avantage des capteurs croppés avec des objectifs dédiés de Pleins Formats.

     

    Je me fie beaucoup sur la stratégie de Tamron et Sigma pour me donner un avis sur le marché global.

    Sigma sort des objectifs qu’ils n’ont jamais sorti sur les réflex APS-C (16mmf1.4, 19mmf2.8, 60mmf2.8, bientôt 50mmf1.4), mais bizarrement ils ne sont pas disponibles en monture EOS-M et Tamron sort un zoom FF pour hybride.

     

     

    Sinon, petite anecdote, j’ai vu un reportage sur un shooting (avec un caméraman et plusieurs photographes) avec la fille d’Alési et sa mère (qui est japonaise, une « Talento »). Tous les photographes shootaient en réflex….et en liveview avec l’écran LCD arrière.

    • Tu sais la publicité ne fait pas tout… ET quand le produit est mauvais : elle ne sert à rien !

      Que l’on se rappel le matraquage publicitaire pendant des années autour de Nikon 1 : Nikon était bien plus présent que Canon à cette époque…

      Mais mauvais produit : donc investissement publicitaire en pure perte…

      Selon moi (et je ne suis pas le seul, car c’est l’avis de 80% des testeurs de tous les médias) : sur son créneau de prix (parfaitement ciblé), le Canon EOS M50 est de loin le meilleur choix, le meilleur produit. Que la marque qui sait tres bien la valeur de son produit, investisse en publicité, dans le but de le vendre, cela me semble assez logique…

      Et au final : bénéfique pour le consommateur. Crois tu que si Fuji investissait autant que Canon en Publicité, ils deviendraient soudain n°1 ? Surement pas…

      Car il y a aussi le « passif » et le vécu des consommateurs… Ils se souviennent très bien que leur Canon ne les a jamais trahi, et qu’ils fait de belles couleurs. Pourquoi changeraient-ils pour une marque qu’ils ne connaissent pas, et en la quille ils n’ont pas « à priori » confiance.

      Personnellement : je ne serais pas « rassuré » de partir avec un Fuji ou un Sony pour un voyage d’un mois. ET je crois que ce n’est pas sans raison… Alors qu’avec un Nikon ou un Canon : je pars confiant.

      C’est pour cette raison, que Fuji et Sony ont assez peu de chance de déloger Canon et Nikon de leur place de n°1 et 2. Peut-être éventuellement Nikon, se fera rattraper, mais ce n’est pas certain…

    • Concernant le point n°2 : les Japonais ont bien raison (je crois) d’être ce qu’ils sont et faire comme ils font…

      Ce sont des gens intelligents et sages (plus que la plupart des occidentaux).

      Je suis assez Japonais dans l’âme je crois : et je ferais exactement comme eux, pour tout ou presque… (dans le sens assez conservateur et en même temps : très ouvert à la technologie)…

    • J’ai parfois osé écrire sur le Forum de CI pour ma part, j’ai vite habandéonné… Ces Forum (dPreview) idem, sont fréquentés par des geek, ou des « fan de » : discussions impossibles. Pas la peine !

      Des que tu ne pense pas exactement comme la majorité « bêlante » : tu te fais insulter… Donc oui, je le comprends !

    • « J’ai osé.. » je plaisantais déjà… mais merci de le rappeler :D. C’était plus par rapport à la réaction des forumers que j’ironisais, justement.

      En effet, je suis d’accord, je ne vois pas trop de courage dans tout ça, spécialement quand on ne donne pas son vrai nom.

      « Ces chiffres étant les chiffres japonais. » De quels chiffres parlez-vous ? Les parts de marché dont je parle  (50/25/12 et le reste, en gros ) sont mondiales pas « japonaises ». Ce sont des parts de marché connues de tous depuis des années. Je ne parlais absolument pas du marché japonais. Mais merci pour toute cette analyse :D.

      Pour ma part, dehors, en numérique, je ne vois majoritairement que des smartphones et dans une nettement moindre proportion, quelques Reflex APS-C (Canon ou Nikon) + quelques bridges à zoom long (dans la même proportion, à peu près, que les Reflex APS-C) + quelques Sony A6xxxx + quelques compacts de différentes marques mais surtout du Pana. De temps à autre je croise un photographe avec un FF Canon ou Nikon et un ou deux systèmes mirrorless (Fuji, Olympus…). Mais ils sont tellement à la marge que je croise pour ainsi dire autant de propriétaires de Leica. Maintenant, c’est peut-être uniquement à Nantes ;). Le coin est très « branchouille » :D.

      Quant au ventes de Canon liées à leur marketing plutôt qu’au simple rapport qualité/prix, je pense qu’il y’a erreur sur la marque. C’est de Sony dont vous parliez certainement :D.

      Pour le parc APS-C Canon qui se transforme, je pense que c’est déjà la cas : Canon a sérieusement investi dans la ligne M et semble en effet ne pas se soucier du tout de « cannibaliser » les APS-C reflex de la marque. Cette ligne ne leur coûte pas cher de toute façon, depuis le temps qu’elle existe et vue les ventes des derniers M, je ne m’inquiète pas trop pour eux dans l’ensemble.

      Ah et aussi, vous pouvez me répondre directement… ce sera plus simple ;).

  8. Ce post essaie de déviner les tendances d’achats des acheteurs mondiaux (en plus en se basant uniquement sur les ventes au Japon)… comment dire, c’est un peu difficile :)

    Quand à la mort du m43, pour le moment ce n’est pas encore le cas. Attendons de voir la taille des 24×36 mirrorless, car d’après ce que nous a montré Nikon de son futur produit en teaser, cela semble plutôt encombrant j’ai l’impression… :)

    • Je ne souhaite pas la mort des Micro 4/3 : je la redoute… (nuance)

      Le tendances au Japon, sont un bon indicateur de ce qui se passera dans l’avenir, en terme de technologie et d’Arte de vivre. Les jeunes Coréens et les jeunes Chinois ont en ligne de mire ce que l’on fait au Japon. Et rêvent (du moins pour la plupart des jeunes citadins) souvent d’adopter le Mode de vie des jeunes Japonais…

      D’ailleurs, vous n’avez qu’à trouver des chiffres de vente de Canon, Nikon Sony, Fuji et Panasonic dans d’autres pays, pour tenter de démontrer que le Micro 4/3 connait une progression quelque part dans le monde !

      Oui, le Full Frame Nikon a l’air encombrant : et heureusement d’ailleurs ! Car il vise à remplacer les reflex haut de gamme pro… Et les utilisateurs Pro, n’ont pas envie de « petits boitiers » trop léger : ils veulent du sérieux, du stable…

      Les utilisateur amateurs, ou photographes de voyage, ne sont pas du tout la cible de ce premier Mirorless Nikon Full Frame.

      Canon vise avec ses EOS M actuel (APS-C) les débutants et les amateurs… Pour cela : les EOS-M50 (et leurs objectifs), sont très compacts et légers… Ce qui n’est pas très difficile à faire avec un APS-C…

      Curieusement les Micro 4/3 ont tendance de plus en plus à « grossir » et à s’alourdir : c’est un comble ! Tout simplement car en dessous d’une taille minimale (celle d’un Fuji X-T20 environ, ou le pieds d’un Panasonic GX80 : cela devient un peu trop petiot pour être pratique). ET il vaut mieux passer à un compact expert comme le Canon G1X MkIII.

      Pour moi le Sony RX100 est vraiment trop petit pour faire du bon boulot au quotidien par exemple… C’est vraiment un appareil de geek.

  9. Discussion stérile encore une fois. La majorité bêlante achète du Canikon et ceux qui aiment les hybrides OM-D ou X-T se font défoncer sur ton site parce qu’ils osent vouloir faire de la vraie photo sans Full Frame et sans viseur optique…Tout ceci n’est qu’une histoire de résistance au changement: « Je travaille avec un reflex depuis 30 ans donc y a que ça de bon et ne venez pas me parler de ces satanés hybrides. »

    Pour un amateur éclairé et voyageur comme moi, l’hybride est une super solution (j’ai aussi un 6D qui cherche désormais un acquéreur). Le gain de poids et d’encombrement est là quoi qu’en dise JFV (6DII+16-35 4+50 1.8+851.8 = 1.9kg  /  XT20 + 10-24 4 +35 1.4 + 56 1.2 = 1.3kg) et 600g (et ce n’est qu’un boitier et 3 optiques) sur un mois de voyage c’est énorme! + sac à dos remplacé par une petite besace (accessibilité). L’argument du bokeh est bidon et les exemples d’image sont souvent trompeurs: 85 1.8 en FF = 56 1.2 en APS-C (ce dernier est d’ailleurs bien meilleur que le vieux Canon) et en terme de luminosité on est gagnant. la transition net-flou c’est tellement à la marge que je n’ose pas en parler. En contre partie on est gagnant sur les longues focales qui s’allongent d’un facteur 1.5. Le différentiel de qualité image est peu significatif même si j’admets la supériorité du FF, sinon il n’existerait pas. N’empêche que Canon stagne sur la montée en ISO et sur la dynamique moyenâgeuse de ses capteurs (oui oui je sais on s’en fout de la dynamique quand on fait que des images à contre jour…). Le nombre de photos ratées parce que le gros canon est dans le sac pendant que le X-T2(0) est toujours autour du coup… L’argument du viseur est une pure question d’habitude. On apprend à regarder dans un EVF et ensuite on se rend compte qu’on le préfère à un viseur optique pour tout ce qu’il apporte comme informations. Et puis il y a tout ce qui est subjectif mais bien réel: Le capital sympathie de cet appareil (combien de personnes que j’ai prises en photo m’ont posé des questions sur mon appareil FUJI!!) et son côté rassurant comparé au gros reflex FF. Tant de photographes pro avouent garder le reflex parce que ça fait pro… « si j’arrive avec un hybride les gens ne me prendront pas au sérieux ».

    Bref, c’est sympa de blog sponsorisé par Canon. N’empêche,  je regarde mes photos et celles publiés sur le fil et je n’ai pas honte de ce qui sort de mon FUJI loin de là..

    • Je ne nie pas que la solution Fuji présente quelques intérêts (mais pa pour tout le monde). D’ailleurs Canon emboite la pas à Fuji (en quelque sorte), avec des hybrides APS-C qui commencent doucement à se développer (mais Canon s’intéresse d’abord à l’entrée de gamme : et ça semble leur réussir)…

      En parlant de Blog « sponsorisé Canon », tu n’es pas crédible…

      Tous ceux qui me connaissent bien. Et surtout qui connaissent la façon dont fonctionnent les « relations presse » et la communication de Canon (et des autres marques) savent bien que ça ne marche pas « comme ça » : tu es dans le « fantasme » là…

      Certains photographes sont « ambassadeurs » : pour Fuji, Canon, Nikon, etc… et c’est officiel, il n’y a pas de discussion là-dessus : c’est connu et clairement affiché noir sur blanc.

      Moi je ne suis pas « ambassadeur » de aucun fabricant d’appareil photo : je suis totalement indépendant et libre… Je dis exactement ce que je pense, librement.

      Aucune marque ne me fourni de matériel photo.

      Sauf si je demande officiellement un « prêt » au service de presse, qui est limité au temps d’un test… Les derniers en dates étaient Olympus, Fuji, Samyang, ou Nikon par exemple.

      La plupart des Canon que j’ai testé : je les avais acheté moi-même… Ainsi que les Panasonic que j’ai utilisé récemment.

      Je peux me tromper : mais si je me trompe, c’est « librement » et de façon totalement indépendante de Canon et des autres…

      Donc, pas crédible ici, pourquoi serais tu crédible sur d’autres sujets !

      Question de poids par exemple… Il y a eu de nombreux exemples (selon les objectifs choisis et leur ouverture relative : ne pas oublier de multiplier par x1,5 concernant l’APS-C), ou le gain de poids en Fuji était bien trop réduit pour être intéressant.

      Mais à chacun de faire son calcul… et aussi de compter ses sous.

    • Bonjour Marc,

       

      Merci pour ce commentaire qui traduit exactement ce que je pense depuis que je suis passé de Canon à Sony. J’ai l’impression de revivre, tant au niveau de l’AF, la dynamique ou même le poids. Quand à la colorimétrie, elle met une claque à mon ancien 7D et je ne suis pas du genre à appliquer des filtres « Instagram ».

      J’avoue ne pas comprendre ce phénomène de « sponsoring Canon » (il s’agit d’une image évidemment), à vouloir à tout prix défendre la marque, quitte à consacrer un article pour dire que le 6D est le meilleur appareil vidéo alors que 90% des articles disent que la vidéo est inutile et est un argument de vente; ou encore à vanter l’étroitesse (pour le pas dire le ridicule) du parc optique EOS M. Je vois même des articles expliquant que la dynamique ne sert à rien.

      Ne vous méprenez pas M. Vibert, j’aime bien votre site, mais je trouve qu’il y a une dérive pro-canon trop marquée qui n’est pas pertinente (ou alors il faut appeler le site Canon et Mac). J’ai utilisé des Canon pendant 9 ans et c’est une marque que j’aime, mais il faut se rendre à l’évidence que les hybrides proposent quelque chose de différent, complémentaire à l’offre classique des réflex, et correspondent  mieux aux besoins de certains. Le comportement préhistorique des capteurs Canon est encore un autre problème. Je vous invite à louer un hybride pendant un weekend et à l’essayer, pour en faire un article comme vous aviez l’habitude d’en faire (celui sur le 7D m’avait beaucoup aidé dans mon choix justement), à tout hasard avec le Sony A7iii qui est réellement un hybride plein format à maturité , et qui est louable sur Paris (je l’avais loué pour m’en faire une idée avant de l’acheter).

    • Oui, enfin, ces « bonnes ventes » actuellement restent (à une époque ou les ventes globales sont tres faibles) : cela totalement anecdotique, comparé au parc installé de boitiers et objectifs Full Frame depuis 2005 en Canon et depuis 2008 en Nikon…

      Une quinzaines d’années ou les ventes de Full Frame étaient le double ou te triple des ventes actuelles ! Cela laisse imaginer l’énormité de ce parc installé… Il n’y a qu’a regarder le nombre d’objectifs total vendus par Canon et Nikon depuis l’an 2000…

      Ne pas confondre le nombre de ventes par mois (depuis 6 mois)… Avec tout ce qui s’est vendu « avant », pendant 15 pou 20 années : comprendre donc que la place des Sony A7 et A9 dans le monde du Full Frame : c’est pour le moment une minuscule goutte d’eau dans un océan de Canon et Nikon !

      Ce qui ne leurs enlève pas leurs qualités et leur caractère innovant, bien entendu !

      Leurs ventes sont très bonnes aussi part rapport à Nikon et Canon, pour une autre raison (qui n’a rien à voir avec la qualité de ces 3 marques) : car on sait qu’en face, on va bientôt changer de système : donc tout les pro « stoppent » leurs achats de reflex Full Frame en ce moment, en se disant qu’il est urgent d’attendre (surtout en Nikon qui a laissé fuite plus d’infos depuis 6 mois)… Les pro attendent en se demandant, si ils vont plutôt acheter le prochain hybride Full Frame Nikon, ou Canon…

      On appel cela l’effet « barrage : il y a une digue qui bloque les achats… et codera d’un coup. C’est déjà vu. Cet effet profite en ce moment à Canon pour l’EOS M50 (en tête des ventes dans son secteur).

      Ce n’est donc pas parce que certains achètent des Sony depuis 6 mois, que ça remet en question la domination des deux leaders. Il faudra comparer, une fois que les hybrides FF de Nikon et Canon sert sur la marché… et surtout « lisser » les ventes sur 3 ou 4 ans, pour éliminer les « effets barrage », qui faussent les statistiques.

      • Ton analyse est pas mal, mais je ne suis pas entièrement convaincu.

        Je pense que Sony est en train de faire un « carton » avec son A7 III parmi les photographes et vidéastes, qu’ils soient amateurs, experts ou pros, qui achètent des boitiers dans cette gamme de prix (entre 1700/2400 €).

        Pour tous ceux qui possèdent du matériel dans la gamme supérieur il semble en effet plus prudent d’attendre la riposte Canon/Nikon comme tu l’as mentionné.

         

         

         

        • On trouve des Canon EOS 6D boitier nu : neufs à 874 € :

          https://amzn.to/2OAsSfZ

          Vu ce que l’on peut faire avec ce merveilleux petit boitier, je ne vois pas comment conseiller un Sony A7III à un débutant ou à un étudiant… ET celui qui veut y mettre le double :

          Il y a des EOS 6D MkII neufs (boitier nu) à 1500 € :

          https://amzn.to/2MQ2aj9

          Moi, je choisirais franchement cet EOS 6D, de préférence à n’importe quel hybride plus cher !

          Car derrière le choix d’objectifs pas chers (et leur variété en occasion) : c’est juste du simple au quintuple… L’achat d’un hybride Sony Full Frame semble assez déraisonnable comparé.

          Quand je repense à toutes les images fantastiques que j’ai fait avec cet EOS 6D : ça me donne envie d’en racheter un…

          • En effet à ce prix là le EOS 6D c’est une sacré affaire pour les budgets serrés sans sacrifier à la qualité et sans gadgets inutiles. J’ai acheté un EOS 6D il y a plus de deux ans « pour voir » et c’est vrai que je l’apprécie beaucoup. Tout ceci au détriment de mes Nikons …. il me reste mon Df et quelques optiques Nikkor… surtout par fidélité à la marque.

  10. Sony USA vient d’annoncer
     » that it has overtaken and held the No. 1 overall position in the United States full-frame interchangeable lens camera market in the first half of 2018, in both dollars and units1.  In fact, four out of every 10 full-frame cameras sold during this time period have come from the Sony brand1.
    Additionally, Sony has announced that within the overall mirrorless market, it has held the No. 1 position in both dollars and units for more than six years »

    • Je me répète :

      Oui, enfin, ces « bonnes ventes » actuellement restent (à une époque ou les ventes globales sont tres faibles) : cela totalement anecdotique, comparé au parc installé de boitiers et objectifs Full Frame depuis 2005 en Canon et depuis 2008 en Nikon…

      Une quinzaines d’années ou les ventes de Full Frame étaient le double ou te triple des ventes actuelles ! Cela laisse imaginer l’énormité de ce parc installé… Il n’y a qu’a regarder le nombre d’objectifs total vendus par Canon et Nikon depuis l’an 2000…

      Ne pas confondre le nombre de ventes par mois (depuis 6 mois)… Avec tout ce qui s’est vendu « avant », pendant 15 pou 20 années : comprendre donc que la place des Sony A7 et A9 dans le monde du Full Frame : c’est pour le moment une minuscule goutte d’eau dans un océan de Canon et Nikon !

      Ce qui ne leurs enlève pas leurs qualités et leur caractère innovant, bien entendu !

      Leurs ventes sont très bonnes aussi part rapport à Nikon et Canon, pour une autre raison (qui n’a rien à voir avec la qualité de ces 3 marques) : car on sait qu’en face, on va bientôt changer de système : donc tout les pro « stoppent » leurs achats de reflex Full Frame en ce moment, en se disant qu’il est urgent d’attendre (surtout en Nikon qui a laissé fuite plus d’infos depuis 6 mois)… Les pro attendent en se demandant, si ils vont plutôt acheter le prochain hybride Full Frame Nikon, ou Canon…

      On appel cela l’effet « barrage : il y a une digue qui bloque les achats… et codera d’un coup. C’est déjà vu. Cet effet profite en ce moment à Canon pour l’EOS M50 (en tête des ventes dans son secteur).

      Ce n’est donc pas parce que certains achètent des Sony depuis 6 mois, que ça remet en question la domination des deux leaders. Il faudra comparer, une fois que les hybrides FF de Nikon et Canon sert sur la marché… et surtout « lisser » les ventes sur 3 ou 4 ans, pour éliminer les « effets barrage », qui faussent les statistiques.

  11. Vous avez une vision de protection (ce qui ne me gène pas ^^). C’est à dire plus centrée sur le passé et le présent.
    Je ne suis « fanboy » d’aucune marque.

    Mon analyse sur le communiqué de Sony serait plus sur l’avenir du marché en voyant ces chiffres et non sur Sony vs Réflex.
    C’est à dire le début du basculement FF viseur Réflex vers le FF EVF. Qu’il y ait un effet de barrage ou pas, cela indique que les gens sont prêts à adopter la visée électronique.

    J’avais indiqué que lors d’un shooting vidéo et photo, tous les jeunes photographes japonais shootaient avec comme viseur l’écran LCD.
    Même hier durant Obon dans un célèbre Temple bouddhiste, les photographes avec trépied avec le gros Nikon et Canon visaient souvent avec l’écran LCD ou d’autres, à chaque photo prise, vérifiaient la photo sur l’écran LCD.

    Et de ce fait, si Canon sort un hybride FF, il me semble que la plupart des acheteurs seront des possesseurs de Réflex Canon, vu leur suprématie sur la dernière décennie (idem concernant Nikon).
    Bien sûr que le parc est énorme, et donc plus dure sera la révente. Quid des objectifs actuels achetés en masse et qui seront vendus pour acheter l’équivalent hybride. Quand faut-il envisager de les vendre afin de ne pas trop perdre d’argent ?

  12. Et le fait que (normalement) Canon et Nikon annoncent qu’ils vont développer des FF hybrides la même année.
    Que Tamron et Sigma développent au même moment des objectifs spécialement pour les hybrides FF.
    Pour le marché des hybrides, c’est un signe de reconnaissance indéniable. Certains disaient que c’était une mode.

    Je suis intéressé de connaître la communication de Canon et Nikon : par rapport à leur communication des Reflex et le moyen de se démarquer de Sony.

    On vit une époque importante pour la photographie, je pense.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.