web analytics

Le futur hybride Nikon Full Frame officialisé

28
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il faut croire que l’impatience devenait trop grande ! Nikon a fini par annoncer officiellement (et même en Français ici) : que la présentation officielle, du futur hybride Full Frame de la marque… ne tarderait plus à être officiellement dévoilée !

C’est donc l’annonce d’une Annonciation : alléluia… Bref, ce n’est plus qu’une question de semaines, ou de mois… Sans aucune surprise : il y aura donc une nouvelle monture (et l’on suppose que ce sera aussi le cas chez Canon). Et il y aura aussi une nouvelle gamme optique (suffisamment riche espérons-le et l’on suppose que ce sera aussi le cas chez Canon)… Donc forcément une bague d’adaptation Nikon, proposée pour utiliser tous les objectifs de reflex Nikon actuels sur ce nouveau système.

La gamme de reflex continuera bien entendue à être améliorée, aux côtés de la nouvelle gamme hybride Full Frame (et l’on suppose que ce sera aussi le cas chez Canon). Et pour ne pas dépayser les utilisateurs de reflex (que nous sommes) : Nikon dévoile une image et un film teaser, mettant en scène un gros zoom qui a l’air aussi gros que celui d’un reflex (et l’on espère que ce ne sera pas le cas chez Canon par contre)…

Une image de la prise en main du boîtier a fuité… Ceux qui espéraient du « rétro design » façon Fuji, seront probablement déçus : il sait bien d’une sorte de reflex à viseur électronique…

D’autres images peuvent être lues sur la vidéo, après un petit peu de bidouille pour remonter l’exposition… On remarque une poignée de la taille de celle d’un reflex… Le reste du boîtier étant plus compact.

 


La page de l’annonce Nikon : en Français… 

 

La quête de la lumière

Nous avons le plaisir d’annoncer le développement d’un appareil photo Nikon hybride plein format FX nouvelle génération et d’objectifs NIKKOR dotés d’une nouvelle monture.

L’appareil photo hybride et les objectifs NIKKOR qui sont en cours de développement permettent d’entrer dans une nouvelle ère en termes de performances optiques, grâce à une nouvelle monture. Cet appareil photo hybride est le fruit d’un savoir-faire optique et technique acquis par Nikon durant plus d’un siècle, ainsi que de son expertise en matière de traitement d’image. L’expérience accumulée en développant des reflex numériques Nikon joue également un rôle essentiel dans ce développement.

Cet appareil photo hybride et ses objectifs NIKKOR sont le reflet de l’engagement de Nikon à offrir aux photographes la possibilité de saisir des images plus riches et plus éclatantes que jamais.

De plus, un adaptateur pour monture est en cours de développement pour ce nouvel appareil photo hybride. Celui-ci sera compatible avec les objectifs NIKKOR à monture F qui font partie du système de reflex numérique Nikon, ouvrant davantage le champ des possibilités pour les photographes.

Nikon fait honneur à sa réputation de leader dans la culture de l’image en lançant ce nouvel appareil photo hybride et en continuant à développer des reflex numériques Nikon, offrant ainsi aux utilisateurs tout le loisir de profiter des atouts uniques de chaque système.

Une bonne raison de rester connecté !

 

 


Le communiqué du 25 juillet 2018 (en Anglais) :

July 25, 2018

Nikon Announces Development of Next Generation Full-Frame Mirrorless Camera and NIKKOR Lenses—Featuring a New Mount—That Pursue a New Dimension in Optical Performance

MELVILLE, NY – Nikon Inc. is pleased to announce the development of a next-generation full-frame (Nikon FX-format) mirrorless camera and NIKKOR lenses featuring a new mount.The new mirrorless camera and NIKKOR lenses that are in development will enable a new dimension in optical performance with the adoption of a new mount. The system is the result of Nikon’s unsurpassed optical and manufacturing capabilities gained through more than a century of imaging expertise. Proven reliability and trusted performance are core traits of Nikon Digital-SLRs, and decades of feedback from professional creators around the world has further contributed to the development of this system.

Through the development of this new mirrorless camera, Nikon reaffirms our commitment to providing photographers with the ability to capture images that are richer and more vivid than ever before.

Additionally, an F-Mount adapter is being developed that will enable the use of a wide variety of F-Mount NIKKOR lenses with the new camera.

Nikon will continue to lead imaging innovation with the launch of the new mirrorless camera and the continued development of Nikon Digital-SLR cameras as well as the impressive NIKKOR lens lineup. Soon, Nikon users will have two industry-leading camera systems to choose from, giving consumers the choice to enjoy the unique values that each system offers.

Content relating to this product is available for viewing at the following URL: http://www.nikonusa.com/mirrorlessiscoming. Please stay tuned for more information.

Details, including the release date and suggested retail prices, will be shared at a later date.

 

About Nikon

Nikon Inc. is a world leader in digital imaging, precision optics and photo and video capture technologies; globally recognized for setting new standards in product design and performance for an award-winning array of equipment that enable visual storytelling and content creation. In 2017, Nikon celebrated a legacy of innovation with its 100-year anniversary celebration. Nikon Inc. distributes consumer and professional digital SLR cameras, NIKKOR optics, Speedlights and system accessories, Nikon COOLPIX® compact digital cameras and Nikon software products. Nikon Corporation, the parent company of Nikon Inc., announced the production of 100 million NIKKOR lenses, creating a new milestone in Nikon’s heritage of superior optics. For more information, dial (800) NIKON-US or visit www.nikonusa.com, which links all levels of photographers and visual storytellers to the Web’s most comprehensive learning and sharing communities. Connect with Nikon on Facebook, Google+, Twitter, YouTube, Instagram, Vimeo, Flickr and Snapchat (@NikonUSASnap).

 

# # #

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

28 commentaires

  1. C’est une très bonne nouvelle,ça va dynamiser encore plus le segment des FF hybrides. L’annonce de canon devrait pas tarder (????), je suis curieux de voir ce qu’ils vont proposer.

  2. Bonjour

    Je sais pas, pour Canon ils étudient aussi un système avec un viseur optique couplé à une visée hybride, qui pour le coup le nom d’hybride serai pleinement justifié. Ce qui ma toujours fortement interrogé  dans les hybrides 24/32 c’est qu’au bout du compte on ne gagne pas vraiment en pois et l’on perd vraiment en autonomie sans compté la qualité de la visée même si elle s’améliore un peut.

     

    • Absolument d’accord…

      C’est au niveau grand angle que l’on gagne un peu plus de volume et de poids, tout de même…

      Mais le gain de poids est-il suffisant pour justifier l’abandon de la visée optique (tant que les EVF sont aussi mauvais) ? Sans oublier la revente et l’achat de tous ses objectifs ? Pas certain…

      Peut-être des progrès au niveau de la technologie de l’AF pourront-ils par contre justifier la transition…

    • S’il y a visée hybridée, elle ne sera pas a priori sur une visée optique directe comme un reflex (sauf si Canon veut lancer un reflex hybridé : peu probable sauf sur un 1Dx III par exemple). La seule façon de faire un ML EVF/OVF c’est un viseur en coin à la Xpro de Fuji (ce qui n’est pas si désagréable à utiliser si on prend le temps de l’apprivoiser).

  3. Bonjour, cela fait longtemps que je n’avais pas répondu à un article.
    Félicitation à Nikon pour leur premier full frame mirrorless !
    J’ai un peu peur que Nikon se plante de nouveau après l’échec du J1…
    Ma question est : pour qui ce hybride plein format est-il fait ? (pro, amateur passionné ou débutant fortuné ?)

    Le premier Sony a7 a vraiment révolutionné le marché (des amateurs passionnés), car il était vriment léger et compact, mais pour concurrencer les modeles pro, ils sont devenus plus lourds et moins compact…

    • Oui, c’est un peu la problématique de l’hybride : les hybrides se démarquent avec avantage des reflex tant qu’ils restent « vraiment beaucoup plus légers »…

      Ensuite ils  cherchent à dépasser les performances des reflex : et là, ils reperdent une bonne partie de leur avantage poids / volume…

      A mon avis : Nikon vise les mêmes utilisateurs « Experts avancés » que Sony vise avec son A7 III (avec un certain talent, il faut bien le reconnaitre).

      Ce segment de marché est l’un des deux derniers en photo qui « rapporte gros ». Le premier en chiffre et volume est dans la tranche 400 à 800 € : celle des amateurs passionnés en entrée de gamme, segment très largement dominé par Canon avec ses reflex d’entrée de gamme (excellents) et désormais son petit hybride EOS M50 (lui aussi excellent)…

      A suivre !

    • ça sera probablement fait pour amateurs experts et professionnels… mais on ne risque pas de voir venir de mirrorless plein format sous 1500€ avant quelques temps, donc ça ne sera jamais vraiment grand public

  4. Ce n’est peut-être qu’une « illusion » : mais on voit sur la dernière photo, que la partie droite de l’appareil est relativement « courte ».Ce qui permet une poignée plus grosse et épaisse.

    Je n’aime pas trop les design « asymétriques », d’ailleurs à chaque fois que des appareils adoptant l’asymétrie ont étés commercialisés, leur design n’a pas eu un grand succès… (certains reflex Olympus du début).

    Les utilisateurs préfèrent la forme traditionnelle d’un reflex, avec « deux épaules » à peu près équilibrées…

  5. Pour l’instant chacun défini son appareil à partir d’une interprétation d’une annonce avec un cliché volontairement imprécis de Nikon

    Bref chacun ses rêves, moi le mien c’est bien d’avoir un boitier de ce type (un hybride) avec une optique  70-200 dédiée tant en termes de définition (de l’optique) que de réactivité du moteur et le tout sans bruit pour la photo de spectacle.

    Si au niveau des qualités techniques les boîtiers Nikon que j’utilise on tout ce dont j’ai besoin par contre et somme toute comme tous les reflex, ils sont bruyant

    Sinon se poseront d’autres questions mécaniques pour savoir si ils ont la qualité « Pro ou Expert » et ben premier lieu si le châssis sera on non intégralement en alliage Magnésium ou équivalent pour supporter sans risque de déformation majeure les objectif « lourds » de type 70×200.

    Quand à la promesse d’une bague adaptation pour utiliser les optiques en monture Nikon actuelles je considère que c’est une fumisterie commerciale

    Pour ce qui est des tarifs…ce sera sans surprise,je parle des tarifs catalogue lors du lancement vers janvier/février 2019…..

    Bref ce sera très cher donc pour moi l’achat (si je m’y retrouve en terme d’exigence techniques) ce sera au mieux début 2020 avec un prix du marché raisonnable

    • Ce serait bien plus une fumisterie commerciale de ne pas faire de bague en disant aux clients « vous voulez passez à l’hybride? Vendez tout ce que vous avez acheté pendant toutes ces années et rachetez-les au moins aussi cher, à condition qu’on finisse par sortir l’optique que vous attendez parce que pour le moment on n’en a quasiment aucune à mettre dessus ».

      Mais je reste dubitatif sur une demande qui a déjà une réponse, suffit d’acheter un A7 avec le 70-200 Sony, hybride FF silencieux en alliage magnesium et optique qui n’a pas besoin de bague le tout pour un tarif inférieur à ce que sera probablement l’équivalence Nikon à venir…

  6. Je pense que tout ça va nous faire provisoirement baisser le prix des actuels plein format et ça me va bien ;). la question que je me pose c’est ensuite que va devenir le FF : un hyper haut de gamme qui restera meilleur que les hybrides ou bien est-ce un produit destiné à disparaitre qui sera entretenu gentiment le temps que les utilisateurs passent  à l’hybride ?
    En ce qui me concerne j’ai commencé à faire des photos avec un écran, j’ai l’impression d’être sur un écran toute la journée et la découverte de la visée optique me fait des vraies vacances, un plaisir que j’aimerais conserver

  7. tous ces hybrides actuellement, c’est encore de vrais gadgets… Trop chers, moins pratiques, trop énergiviores, avec des gammes optiques très incomplètes. Et à peine moins lourds (de toutes façons si l’on est vraiment pro et vraiment décidé à faire des photos, la question du poids est un peu secondaire)…

    Seul les Micro 4/3 présentent un intérêt question poids et volume. Malheureusement les capteurs sont trop nases (16 ou 20 Mpix c’est trop peu désormais), il y a trop peu de choix de modèles (le Panasonic G9 : vraiment pas sexy)… ET trop peu de perspectives d’évolution futures (l’avenir est sombre pour le Micro 4/3, taille trop petite concurrencée par l’APS-C dont les perspectives de miniaturisation sont encore élevées).

    Il y aura bientôt des morts parmi les fabricant d’hybrides, dès que Canon et Nikon s’y mettent (et Canon s’y est mis sérieusement puisqu’ils dominent désormais Olympus et les autres sur l’entrée de gamme).

    Comme beaucoup d’utilisateurs de reflex, je considère que c’est surtout du marketing. Et des tas de photographes amateurs, se font « avoir » et investissent dans des appareils dont l’avenir n’a rien de garanti… Croyant un peu trop facilement qu’une fiche technique bien remplie, permet de faire de meilleures images : alors que ça ne change rien du tout…

    Tout est dans la gamme optique !

     

    • Bonjour

      Justement la force du micro 4/3 reste la compacité et surtout un très bon rapport qualité prix que ce soit sur les boitiers que sur les objectifs.

      Tu as un choix extraordinaire.

      Je suis pro Canon mais faut avouer que en bas de gamme Pana ou Olympus c du lourd ( voir ton interview avec ton GX80).

      Et comme tu parle souvent de colorimétrie chez Canon, ils n’ont pas a rougir moi j’aime leurs couleurs et leurs rendu.

      Ils font des très bonne choses (vidéo au top, photo 4K, focus starking…)

      Et en ce qui concerne la taille du capteur je vois pas de différence avec un APSC, la barrière est infime.

      Je fais de très bonne photos ou vidéo la nuit, chose qui étais impossible avec les reflex APSC d’il y’a 10 ans

      Pour moi le micro 4/3 est un très bon compromis entre la photo et la vidéo sans se ruiner.

      Après c clair pour la photo uniquement rien de tel qu’un plein format Canon nikon ou pentax avec visée optique.

      Ce qui me fais de l’oeil c le 6Dmark II a 1200 euros ou peut être moins a hong kong.

      Bref juste pour te dire que je vois plus l’hybride (quelque soit la marque) comme une très bonne alternative face aux caméscope sans négliger le coté photo ou vice versa mais avec des petits défaut, sans trouer les poches pour voyager.

      Sur ceux chacun ses gouts et ses couleurs et continue ton blog il est super.

      Bonne journée a tous.

  8. J espère que Nikon et Canon arriveront avec une innovation sur le marché (viseur par exemple). En effet Il serait dommage qu’il nous sorte une copie d’un A7III ou d’un A7RIII. J’ai hâte devoir comment il vont se démarquer.

    Si la bague d’adaptation mais bien son job (ouverture, autofocus) et ne coûte pas très cher (stratégiquement je l’inclurais même dans la boite) Nikon et Canon auront un gros avantage grâce à leur parc optique.

  9. Bonjour,

    Il faut garder à l’esprit que cette nouvelle génération de Nikon devrait permettre l’utilisation d’objectifs plus lumineux que ce que la monture F autorise actuellement. Personnellement j’attends Nikon sur ce terrain.

    J’éspère aussi qu’il sera possible d’adapter les objectifs SLR Nikon sur ces hybrides sans avoir à payer pour le modèle le plus cher.

  10. Vont-il aller sur le terrain du 24 Mpxl ou du 45 ? Et si la surprise c’était les 2 à l’instar des A7 et A7R  (bon, j’y crois pas trop…).

    Je suis Canoniste, et je souhaite le meilleur à Nikon qui a souffert par le passé. Je trouve qu’ils proposent des produits très aboutis ces dernières années (D500, D850). J’espère que cet hybride empruntera ce chemin.

    Vivement le 23/08.

  11. Nikon a plutôt intérêt à faire de cette future gamme un point d’entrée technique large et évolutif. La possibilité d’adapter les optiques des autres parcs existants (tant Canon que Nikon, voire Leica ou Sony, pourquoi pas) me semble nécessaire à la survie d’une telle nouveauté.

    De plus, une vraie possibilité d’évolution de la monture et son adaptabilité à des capteurs plus grands me paraissent aussi indispensables s’ils veulent espérer faire durer la ligne un peu plus longtemps que les J et concurrencer d’autres produits déjà sur le marché depuis plusieurs années.

    Sans compter que Canon a déjà un pied (enfin… les deux en fait) dans la place. Les gens se fichent de savoir que l’EOS M100 ou M50 sont « seulement » des APS-C, ils fonctionnent à merveille et se vendent comme des petits pains (surtout le M50 déjà deuxième des ventes de compacts hybrides en France sur Amazon).

    Du coup, je ne comprend pas trop ce que cherche Nikon ?

    A mon sens, ils feraient mieux de consolider une place de choix dans le marché des DSLR plein format et d’assurer la production (rappelons que le d850 est en rupture de stocks sur le marché US depuis des mois) et de s’imposer comme les seuls restant sérieux sur ce segment (désolé, mais je n’ai toujours pas avalé l’upgrade raté du 6D ;)), plutôt que de chercher à s’implanter sur un marché déjà bouché et occupé par la concurrence.

    Je ne vois vraiment pas, par exemple, les utilisateurs de plein format Sony (re)venir à Nikon, quelque soit le produit qu’ils proposeront. Mais j’espère quand même me tromper.

    • Ils peuvent très bien rester compétitifs sur le marché du DSLR (vu que y’a que eux et Canon, nonobstant Pentax), c’pas bien difficile.

       

      Par contre, rater le coche du ML, c’est pas envisageable. La monture a l’air taillée pour du moyen format ET des optiques extrêmement lumineuses, alors j’imagine que c’est ce que j’appelle un choix d’avenir qu’ils sont en train de faire. Du reste je n’escompte pas une monture compétitive niveau choix optique pour les 3-4 prochaines années, le temps de développer des optiques adaptées.

       

      Canon s’est enfermé avec ses mirrorless APSC. Triste, mais prévisible. Maintenant ils ont aussi un ML FF sur le feu, on va bien voir ce qu’ils sortent de bon.

      • Canon a produit ce qui pouvait être le plus compétitif en entrée de gamme, grâce à ses Mirorless APS-C… (ils ont d’ailleurs un avantage sur ce créneau : avoir un APS-C un tout petit peu plus petit que les autres (Fuji et Sony), avec ce facteur x1.6 plutôt que x1.5)… cela fait une toute petite économie de poids et d’espace et aussi de cout de production pour les capteurs.

        Comme pour les reflex ; il y a besoin de deux gammes, donc de deux tailles de capteurs.

        Ils prévoient une gamme hybride Full Frame aussi : le fait d’avoir une expérience en « plus petit » avec les EOS M APS-C, devrait être utile, pour optimiser plus vite la gamme Full Frame. Sony avait suivi le même parcours. Ainsi que Fuji, qui s’est appuyé sur l’expérience APS-C avant de produire des hybrides Moyen Format (là par contre c’est trop grand, beaucoup trop cher et je ne vois pas trop d’avenir à cette gamme là, qui fera rapidement (10 ans) figure de dinosaure, à une époque ou le photo évolue très, très vite… et ou tout sera peut-être bouleversé dans 10 ans. Le choix du Moyen Format plutôt que le Full Frame est un risque énorme pour Fuji je pense…)

        • Moi je pense qu’en 2018, avoir deux gammes de capteur pour une nouvelle monture, c’est couillon. La vraie photo, c’est au full frame, et surtout ça permet d’avoir un seul et unique format universel. Le prix des capteurs FF étant en train de fondre, Canon comme Nikon peuvent parfaitement dans quelques années sortir un mirrorless en kit pour 1000€.

          Le choix du MF pour Fuji n’est pas bête, et ils ont vraiment deux gammes bien différentes avec MF et APSC (contrairement à APSC + FF, qui est un peu un choix subi par Canikon aux débuts du numérique). Les prix vont être amenés à encore baisser, et quand les MF passeront sous 3000€ le boîtier ça va commencer à faire très mal au plein format (d’ici cinq ans c’est plausible, dans dix ans on en reparle). Du reste, le diamètre de la prochaine monture Z de Nikon devrait permettre une fuite « vers le haut » à savoir des moyen format… ce qui je trouve est bien plus malin que de sortir des APSC.

           

          De toute façon les capteurs vont être amenés à grandir toujours plus pour ne pas se faire bouffer par les smartphones. Les compacts 1 pouce vont probablement commencer à avoir mal dans cinq ans, les micro 4/3 suivront.

      • C’est vrai que la monture EOS M peut sembler un peu fermée (même au sein de la marque), mais Nikon n’a jamais décollé avec ses J, alors que là, Canon se retrouve en tête des ventes. Maintenant l’avenir dira si ce n’est qu’une bulle ou les prémisses d’une gamme plus étoffée.

        Le souci, c’est encore leur gamme d’optiques… et c’est vrai que l’avenir de cette gamme reste, malgré son succès actuel, encore incertain et même si le M50 semble être un carton, entre les difficultés des constructeurs pour résister à la vague des smartphones et celle de rester concurrentiel dans un marché de plus en plus restreint, il est difficile de préjuger de la réussite d’un produit… pour l’échec, c’est un peu plus facile en revanche. :D

        C’est vrai aussi que ça peut sembler inopportun de « rater le coche du ML », comme vous dites… mais je reste dubitatif sur le besoin réel de la techno, surtout pour une marque comme Nikon. En tout cas, s’ils y vont, je leur souhaite de pouvoir y « mettre le paquet », ne serait-ce que parce que la marque mérite qu’on y reste attaché, surtout au regard de leur derniers DSLRs (exception fait du D7500 dont je ne comprend toujours pas l’intérêt, mais bon, ça me regarde).

        Avoir aligné en quelques années des appareils du tonneau des D750, D7200, D500 et D850, ça force le respect. Sans parler des optiques qui restent une référence, bien sûr. Moi c’est toujours une industrie qui me fait rêver en tout cas…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.