web analytics

Un zoom Canon 16-28mm f/2.8 Mirorless (Full Frame ?)

20
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Voilà, ça se précise ! Un brevet Canon décrivant un zoom (Full Frame ?) 16-28mm f/2.8 pour Mirorless… a été dévoilé ici par Hi Lows Note  : Wide-angle zoom lens for 35mm full-frame mirrorles.. Encore un peu de patience, ce n’est qu’une affaire de mois avant l’annonce d’un hybride Full Frame ( ? ) Canon ;-)

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

20 commentaires

  1. Zoom ratio: 1.67 Focal length: 16.48 – 27.44 mmF number: 2.88 Half angle: 52.70 – 38.25 Image height: 21.64 mmBack focus: 12.33 – 10.00 mm

     

    Mouais. Moyen convaincu par le range, sauf si l’optique est très très compacte. Ce qui est jouable si on parle de mirrorless FF.

    • C’est donc plus un 16-27/2.9

      Effectivement, il devra être bien compact pour justifier son existence. Entre le 16-35/2.8 III et le f/4 IS, il faut vraiment qu’il ai des arguments.

      Par contre, le fait que ca soit un f/2.8 confirme que Canon se lance « par le haut », avec un boitier muscle. Sur un Mirrorless, un f/4 aurait eu plus de sens… Sauf si ce mirrorless est très haut de gamme

      • Ou sauf si la conception pour un faible tirage optique et le range réduit permettent d’avoir une grande compacité.

        • Et aussi que si c’est pour un ML avec monture différente, il aura l’avantage sur les 16-35 de ne pas avoir besoin de bague d’adaptation.

  2. je ne comprend pas trop, cela veut dire que nos objectif Full frame actuel ne seront pas compatible avec un Full Frame mirorless, il faudra tout racheter !

    • L’un n’empêche pas l’autre..

      Quand ils ont sortit les 1ers APS-C, ils étaient bien compatibles avec les anciens objectifs a monture EF. Mais seulement ils étaient plus compacts (et moins chers). J’espère que ca sera le cas aussi! Canon serait complètement stupide de ne pas permettre de monter des EF sur ce nouveau type de boitier.. Leurs objectifs (et le parc installe), c’est leur plus grande force!

    • Non non… tous les objectifs FF actuels seront compatibles, moyennant une bague (pour retrouver le tirage optique reflex). Donc compatibles mais avec un encombrement similaire au FF reflex.

      La seule façon d’avoir des optiques compactes en mirrorless c’est qu’elles soient natives (dans la monture du mirrorless, sans bague).

  3. Canon va faire sûrement de nouveaux objectif avec des range plus court pour plus de compacité et plus léger et en plus avec le Cloud irista maintenant ils peuvent savoir les objectifs et les focales les plus utilisé. Donc ce 16-28 est pertinent car souvent on est à 16mm et 24mm pour le grand angle.

    • C’est ça ! Et c’est le seul truc qui soit vraiment spécifique aux mirrorless : le tirage optique bien plus court qu’en reflex.

      Cela aide à concevoir des ultra-grand-angles extrêmement compacts. Par exemple, le 12-24 f/4 Sony (pour plein format) est très léger (565g) et compact (11cm de longueur, 9cm de diamètre), alors que son équivalent Canon en reflex (le 11-24) pèse presque 1,2kg (1180g) et fait 13cm de long et 11 de diamètre. Le Sigma 12-24 f/4 est assez similaire en encombrement et poids (1150g, 10cm de diamètre, 13 de long).

      • C’est très juste.

        Attention, à cette « réalité physique » que tu souligne, s’ajoute aussi autre chose : qui fait que ces zoom reflex sont tres encombrants : il y a aussi le fait, que pas mal de ce zoom Ultra Grand Angle (c’est vrai pour le Canon et le Nikon, et même le Sigma), ont été conçus poutr un marché pro…

        Il est aussi possible, qu’il aurait été possible de créer un ultra grand angle Full Frame moins encombrant, en admettant un peu moins de piqué, un range un peu moins large et quelques concessions sur la qualité. Je me souviens par exemple du zoom EF 17-40 mm qui était assez compacte.

        Comme il y a de « gros » zoom 24-70 (pour les pro), il en existe aussi de moins gros (exemple EF 24-70 mm f/4 L IS USM).

        Simplement pour la plage ultra grand angle, ces derniers (moins gros), n’ont pas étés conçus en Full Frame, car le marché amateur n’y est pas assez large…

        Mais en APS-C : ils existent…

        Espérons que pour le marché hybride : ces UGA (non pro) soient imaginés… Ce qui sera d’ailleurs bien plus facile (grâce à la très courte distance entre point focal et capteur).

        • Le 12-24 f/4 Sony est un GM. Dit autrement, une optique de leur haut de gamme, pour les pros.

           

          Le Canon 24-70 f/4 L est très léger, et c’est une optique pour les pros. Certaines optiques f/1.8G Nikon ont un liseré doré, ce qui est officiellement la catégorie « optiques pro », tout comme le 70-200 f/4 Nikon.

           

          Pro ne veut pas forcément dire très lourd. Mais « le poids suffisant pour assurer une qualité suffisante sans trop sacrifier sur la praticité ». C’est donc potentiellement le « juste poids » de toutes ces optiques (sauf les Sigma, qui pèsent un âne mort ; c’est la condition sine qua non pour fournir une qualité optique optimale sans utiliser de composants trop chers (par exemple des lentilles asphériques) : c’est très lourd).

           

          Bref, je suis pas sûr que le 12-24 f/4 GM Sony soit vraiment moins bon que son concurrent Canon. Il profite juste du tirage optique faible.

           

          Et comme je le répète souvent, dans dix ou quinze ans, je pense que les mirrorless seront majoritaires (sûrement avec un gain sur les EVF), et les reflex qui restent seront tous minoritaires et tous avec un viseur hybride (donc toute l’architecture des mirrorless sur le focus sur capteur restera actuelle pour les reflex). Mais bon, va falloir cinq ans avant que le marché ne commence à vraiment basculer en majorité.

           

          (En APSC chez Nikon, les AF-P sont minuscules, notamment le 10-20 qui est incroyablement petit surtout vu sa qualité.)

          • dans 10 ou 15 ans, nous serons sur des capteurs courbes qui est la prochaine révolution en photo. les capteurs sont prêts, mais pas une priorité en terme de marché, puisque le mirrorless crée une dynamique, donc ils se pressent pas. Et pour le coup, il faudra tout racheter.

            • Il reste encore de gros obstacles pour des capteurs courbes. La courbure à avoir dépend de l’optique, et pour un zoom la courbure varie suivant la focale. Donc c’est encore loin d’être convenablement au point, sauf pour des compacts à focale fixe où c’est plausible d’ici un an ou deux (cf les rumeurs sur un Ricoh GR « III » avec un capteur courbe).

  4. Par ailleurs, nous pouvons imaginer une entente nikon/canon/sony, ou chacun faisant une petite révolution marketing tous les 4 ou 5 ans; les geeks cherchants la nouveauté, prêt à tout changer, la masse suivant. Cela permet une dynamique de renouvellement entre acteurs, permettant de garder la mainmise sur la marché. Samsung s’est cassé les dents, alors qu’il avait un excellent produit, mais comme pentax, ils ont visés les amateurs, alors que Sony a tout de suite visé les pro, semi-pro avec leur série A7.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.