web analytics

Consacrez trois quarts de votre budget aux objectifs

19
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je ne sais pas pour vous… Mais que je marche ou quand je fais du vélo, c’est là que je pense le mieux. Hier, après deux heures de vélo au Bois de Boulogne :  une évidence s’est imposée à moi… Que je vous livre tout simplement :

 

« Donnez moi 500 € pour acheter un boitier simple… et 1500 € pour acheter deux ou trois objectifs bien choisis. Et je ferais de bien meilleure photos, que si je dépensais 1500 € pour acheter un boitier plus sophistiqué. Mais seulement 500 €, pour acheter un ou des objectifs. »

 

Ajustez les proportions à votre convenance, un peu comme pour le sucre dans votre café ! Lorsque je repense à tous les photos fantastiques, que j’ai faites avec de réflex très simples, voire simplistes (récemment un simple Canon EOS 100D ou 200D), mais grâce à de bons objectifs : je crois que cette maxime peut sembler être une évidence.

Donc si votre budget est limité (et il l’est par définition) : choisissez d’abord vos objectifs (ou types d’objectifs).

Puis ensuite (seulement dans un second temps) : choisissez un boitier simple, pour placer devant en fonction du budget qui vous reste… Sachant qu’un simple EOS 200D est déjà un excellent boîtier. Ou alors un EOS 6D (l’ancien modèle) : qui est probablement le plus accessible et agréable des Full Frame actuels, avec le Nikon D750.

 

 

Non, vous n’avez pas vraiment besoin de dépenser plus que 1000 € dans votre boîtier… A ce propos, j’ai quelque peu mis à jour ma série d’articles : Ce qui compte c’est l’objectif : partie 1partie 2partie 3… et partie 4. Et je prépare une partie 5, car il y a d’autres objectifs dont j’aimerais vous parler.

Par exemple, q’aurait donné cette photo, si je n’avais dispo d’un EF 70-200 mm f/4 L IS USM, lors de ce reportage ? Un simple 24-70 mm, ou un 24-105 mm, n’auraient pas donné le même résultat.

N’hésitez pas à donner votre avis et à partager vos expériences de boîtiers et d’objectifs en commentaires

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

19 commentaires

  1. A un bémol près : on garde les objo bien plus longtemps que les boitiers ; donc ils s’amortissent mieux et on investit moins au final.

    • Faut admettre aussi que si on garde les objectifs plus longtemps c’est aussi parce qu’ils sont moins souvent renouvelés, ou réciproquement que les boitiers le sont plus souvent ;) . Surtout depuis le numérique, combien de photographes ont vraiment épuisé leurs boitiers avant d’en changer pour le « tout nouveau, tout beau »?

  2. Le D750 est un bon boîtier, et les D810 un peu plus lourds sont pas beaucoup plus chers. Pour le coup Nikon a l’avantage de reflex plein format adaptés à la photo d’action et pas trop chers (plus que Canon où à part le 6D y’a pas grand chose de discount en FF).

     

    Sinon plutôt d’accord : il faut foutre plein de thunes dans les optiques plus que les boîtiers (sauf si on sait être amoureux d’une seule et unique focale).

      • Non c’est très loin d’être insuffisant.

         

        Bien sûr, un bon boîtier ne remplacera pas le fait d’être compétent dans le sport qu’on shoote (ou dans les animaux qu’on observe), ni de bien se placer, d’oser aller là où les bons cadrages se font, etc.

         

        Mais une fois que tu as un début de maîtrise du domaine, crois-moi un boîtier avec 7-8 fps plutôt que 3, avec 50 images de buffer plutôt que 15, un vrai suivi autofocus… hé bien ça fait une putain d’énorme différence. Tu peux capter les mouvements au « bon » moment (aucun oeil ne vaudra la finesse d’échantillonage d’une rafale de monobloc), tu ne rates pas d’action/grand moment parce que le buffer est plein, etc.

         

        En gros, avec un boîtier type 6D tu vas sortir d’une session/compète avec 3-4 images bonnes (coup de chance) et 30 potables. Avec un boîtier type 5D3/D810 ça sera 40 bonnes images et une ou deux masterpiece. (Les chiffres sont au pif mais c’est pour te donner un ordre de grandeur : ça permet de produire BEAUCOUP plus de clichés intéressants.)

         

        C’est le seul domaine où je considère que le boîtier a un impact conséquent, hein. Mais il est pas marginal. (Après ça vaut pas de descendre sous 50/50.)

  3. Moi je conseille des occaz chez un bon revendeur avec garantie pour les boitiers : tu trouves plein de 5D mk3, D800E, D810. Tu as un reflex pro pour la moitié d’un Sony avec un viseur pourri et qui ne supporte pas les aléas météorologiques.

      • Le 5D3 a un bien meilleur autofocus, et plus de personnalisation. (Et une meilleure rafale.)

        C’est que ça compte pour certains. Après c’est une question de choix et de goût. (Par contre 6D vs 5D2 y’a pas photo…)

    • Bien d’accord là-dessus! Si on n’est pas accro à la toute dernière techno, ou pas vraiment besoin de celle-ci, on peut épargner beaucoup avec les boîtiers d’occasion. Un boîtier d’une génération de retard sera souvent toujours « bien assez bon ».

  4. Ça fait plaisir de lire un article comme celui ci.

    Perso je ne supporte plus les interminables debats sur les boitiers qu on lit sur les forums ou les sites de geeks.

    Je ne nie pas l importance du boitier attention mais je suis 100% d’accord avec JF sur la primauté des objos

  5. Pour ma part, j’ai eu un coup de cœur immédiat avec le canon 135L f2
    Il devrais à mon sens faire partit des objectif à avoir
    J’ai essayé la version sigma mais l’encombrement et le poids sont rédhibitoires,

    • Imaginez le nombre d’objectifs à avoir pour chaque coup de coeur ;) . Certes c’est un objectif de très grande qualité mais dans l’absolu, il n’y a aucun objectif à avoir :) .

  6. J’ai effectivement fait par hasard une petite expérience amusante il y a quelques jours.

    Nous avions avec un copain un Canon EOS 100D et un EOS 200D. Le 100D avec un 50 mm f/1.8 et le 200D avec le 18-55 mm du kit.

    A un moment on a échangé les objectifs et ensuite en passant en revue les images rapidement, j’ai cru distinguer immédiatement les images faites avec le 100D, de celles faites avec le 200D.

    Erreur complète : en réalité je distinguait sans problème les images faites au 50 mm, de celles faites au 15-55 mm.

    Je ne dis pas qu’il n’y avait de différence entre les images faites au 100D de celles au 200D, mais c’est déjà beaucoup plus subtil… Bref une bonne illustration du fait que les objectifs apportent plus que les boîtiers (entendu qu’on est ici sur des boîtiers comparables).

  7. pixelmixture on

    je pense ca depuis toujours …

    c’est en parti grace a ca que j’ai choisit en son temps canon plutot que nikon et qu’en ce moment j’adore fuji et je déteste sony … tout simplement pour la gamme des objectifs

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.