web analytics

Ce qui compte c’est l’objectif ! Pas l’appareil… (3/3)

49
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’ai toujours conseillé à mes élèves de dépenser plus d’argent, dans leurs objectifs, que dans leurs boîtiers… Par exemple s’offrir un 70-200 mm f/4 : voilà un bien meilleur investissement, que de dépenser la même somme dans un nouvel appareil. Mieux vaut tard, que jamais : voici la suite de notre dossier : « Ce qui compte c’est l’objectif, pas l’appareil » dont vous retrouverez ici le début :

 

 

 


Pensez à  un simple 50 mm f/1.4 pas trop cher : comme le vieux Canon EF 50 mm f/1.4 que l’on trouve pour environ 340 €. Ou même d’occasion : 300 € me semble un maximum à y investir. Même si il n’est pas le plus piqué du monde, comme l’ancien Sigma 50 mm f/1.4 EX DG HSM (à partir de 320 € d’occasion), je ne vous le recommanderais pas de mettre plus de 300 € dans ce modèle, qui en 2018 est un peu encombrant en regard de ses performances…

Oui, un 50 mm f/1.4 : ça peut servir d’objectif à tout faire ! Ou moins cher encore : un 50 mm f/1.8 fera également l’affaire… L’objectif n°1 des ventes sur Amazon, est le Canon EF 50 mm f/1.8 STM qui est assez récent… On peut évidement hésiter avec un bon 35 mm : mais tout dépend en fait de la qualité du 35 mm que vous possédez… Depuis que j’ai acheté le EF 35 mm f/2 L IS USM (modèle de 2012 j’en parlais ici) : j’ai tendance à abandonner le 50 mm.

Et c’est le 35 mm (une focale que je n’aimais pas trop), qui finalement est devenue mon objectif à tout faire : si je ne dois en prendre qu’un seul (en laissant le EF 24-70 mm f/4 à la maison)… Toutefois, si Canon sortait un nouveau EF 50 mm f/1.4 stabilisé et compact, (dans la lignée des EF 24 mm f/2.8 IS dont je parlais ici et du 35 mm f/2 IS) : alors je ne dis pas, que je n’y reviendrais pas…

A une époque j’avais « coupé la poire en deux » en m’équipant du minuscule Pancake Canon EF 40 mm f/2.8. qui est une sorte de « long 35 mm »… Ou un « 50 mm large », si vous voyez ce que je veux dire… Mais il me manquait un peu d’ouverture et « d’effet bokeh ». Et aussi (dans une moindre mesure) : la stabilisation… En fait j’utilisais plus souvent ce 40 mm sur mon EOS 100D en APS-C, à la façon d’un petit télé (il se transformait en 64 mm).

Il faut être passé par le 50 mm quelques années dans sa vie de photographe. Un peu comme on étudie ses classiques, pour mieux les oublier…

 

 


Le Voigtlander 20 mm f/3.5 sur un Canon EOS 6D. J’avais beaucoup aimé ce petit pancake grand angle, avant de me lasser de la mise au point manuelle. Qui fait perdre pas mal de temps quand même…

Et puis c’est vrai, que sur l’EOS 5DsR ses performances devenaient un peu « limites ». Par contre sur mon EOS 6D c’était OK, donc il a beaucoup servi… En occasion, je ne sais trop quelle valeur financière il pourrait avoir désormais, car on ne le trouve plus si facilement. Mais quand retrouverais-je un grand angle, aussi compact et amusant que ce 20 mm ? On dirait que cela ne se fait plus du tout… C’est dommage.

Je rêve de posséder à nouveau un 20 mm. Car 20 mm c’est ce qu’il y a de plus large tout en restant « assez facile » à utiliser : le 20 mm est un « hyper 24 mm » en somme et je m’y étais bien habitué… Alors que le 14 mm et le 16 mm : c’est vraiment de la science fiction, c’est presque trop large et le champs d’utilisation devient trop spécifique…

J’ai pu essayer le Sigma 20 mm f/1.4 Art (870 €), qui est fantastique (notamment à Hong Kong). Malheureusement, il est un peu gros, trop lourd et un peu cher pour voyager… Et je me console avec le Sigma 24 mm f/1.4 Art (dont je vous parlais ici : Le Sigma 24 mm f/1.4 Art : mon objectif préféré.), qui est plus encombrant que n’était mon petit Voigtlander f/3.5, mais tellement plus performant.

A noter qu’il existe quasiment le même modèle Voigtlander en 40 mm f/2. Mais que ce dernier a perdu presque tout son intérêt pour les Canonistes, depuis qu’existe le pancake Canon EF 40 mm f/2.8 disponible à seulement 178 €.

 

 


J’adore les ultra grand angles… Durant des années j’ai adoré le Canon EF 14 mm f/2.8 L II USM. Pas si facile à utiliser celui-là, tant il vise large. Il est cher (toujours autour des 1999 €), c’est vrai… Mais il est très compact, très piqué, très pratique. On parle d’une nouvelle version (la troisième à venir). Ce sera peut-être l’occasion d’une baisse de prix sur le version II (actuelle).

« Si ta photo n’est pas bonne, c’est que tu n’étais pas assez près », avait écrit Capa. Et pourtant, ce 14 mm n’existait pas à l’époque… Mais c’est le conseil qu’il faut garder à l’esprit dès que l’on shoote avec un hyper grand angle.

 

 


Le Sigma 15 mm f/2.8 sur un EOS 5D MkII. J’avais possédé quelques temps un grand angle fish eye 15 mm… Avec lequel je m’étais bien amusé : il n’y a pas de mal à cela Parfois c’est bien, ça fait un peu années 90 : mais la mode est un éternel recommencement.

Vous verrez qu’après avoir joué avec le HDR, avec les Go pro et même avec l’argentique, il y aura un jour des gens pour revenir s’amuser avec des finish eye ! Je n’y mettrais pas plus de 350 € d’occasion… Mais évidement on se lasse de tout… J’ai fini par le revendre car je ne l’emportais pas très souvent en voyage. Au moment de poser le sac : il faut faire des choix. La valeur actuelle de ce Sigma 15 mm f/2.8 € est totalement surestimée.

 

 

 


Enfin, je vous invite à lire les commentaires… Certains sont très instructifs comme cet échange :

La question : « Je suis actuellement avec un Canon EOS 100D. Et pour le plein format j’ai un 50 mm f/1.8 et un tamron 24-70 mm f/2.8 G1. Est ce que j’ai plus intérêt à prendre un Canon EOS 6D, que je trouverai à moins de 1000 euros actuellement et à m’acheter un autre fixe (un 35 mm, un 85 mm, un grand angle, ou autre) ?

Ou bien à prendre un Canon EOS 6D mkII ?

Ma réponse : Disons que si vous voulez progresser en photo : la combinaison EOS 6D + de nouveaux objectifs fixes (35 mm f/2 + 100 mm f/2, ou alors un 50 mm f/1.4) sera plus efficace…

Car elle vous obligera à faire plus d’exercice qu’avec votre 24-70. Vous ferez de nouvelles photos (à grande ouverture). Très différente de ce que vous faisiez avant… Vous allez aussi en rater un peu plus ! Mais c’est en prenant des risque que l’on progresse.

Par contre prendre un EOS 6D MkII, sera sans doute plus excitant et plus amusant au début (vous allez jouer et découvrir le nouvel appareil). Mais vous ferez moins de progrès « en photo » (vous ferez des progrès « en appareil »)…

Car vous resterez avec votre zoom et ferez un peu les mêmes photos qu’avan, sans prendre beaucoup de risques. Les même photos « en mieux », mais pas « beaucoup mieux »…

Dernier point : si la photo vous ennuie dans 4 ou 5 ans : vos objectifs fixes se revendront avec « moins de perte », qu’un EOS 6D MkII. Qui ne vaudra pas beaucoup plus que l’EOS 6D actuel (je parle de dans 4 ou 5 ans).

L’important : ce sont les objectifs…

Si l’on me laisse mes objectifs actuels : et que l’on me retire mon appareil actuel (un EOS 5DsR) et que l’on me redonne l’EOS 6D que j’ai acheté en 2012 : je ferais d’aussi bonnes photos…

Mais si l’on me retire tous mes objectifs fixes, en me laissant mon EOS 5DsR et mon 24-70 : alors je serais plus embêté… Et la qualité de ma production sera davantage impacté : plus monotone et moins créative… »

 

 


Relisez les deux premières parties :

 

Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

 

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

49 commentaires

  1. Pingback: Ce qui compte c'est l'objectif ! Pas l'appareil... (2/3) - photoetmac.com

  2. Pingback: Ce qui compte c'est l'objectif ! Pas l'appareil... (1/3) - photoetmac.com

  3. Je suis ARCHI FAN du 24mm f2.8 STM sur mon canon 70D. Il est excellent et si il ne devait en rester qu’un, se serait lui.

  4. Vous avez pris de belle photo avec ce Voigtlander 20mm, et spécialement en Indonésie !  J’adore aussi les grand angle, surtout quand la distance de mise au point est petite, ça permet d’obtenir des photos uniques ! C’est vraiment dommage qu’on en trouve de moins en moins de cet objectif…

    En revenant sur la première partie de cet article, vous avez parlé du panasonic 7-14 f4 qui est un merveilleux objectif. Il n’y a que le prix qui ne l’est pas (merveilleux ^^). Même un 9-18 f4-5,6 de chez Zuiko coute 540€, pour du M43, c’est assez cher, surtout qu’on trouve des boitiers pas trop cher…

    Et c’est pour ça que je lie ce commentaire avec votre test du Canon M50 qui est excellent et très constructif. Ce dernier couplé avec un EF-M 11-22 f4-5,6 pourra remplacé votre précédent duo GM1+7-14 dans votre prochain billet :D !

    (Oh mon dieu… je ne jure que par cette gamme en ce moment… je ressemble à fan boy…au secours)

    • Oui, c’est exactement ce qui m’a conduit à vendre le petit Panasonic 7-14 mm f/4, qui était pourtant une merveille (et je l’avais trouvé pas trop cher à Tokyo)… Ce qui n’avait pas été facile : c’est un modèle quasi introuvable !

      Mais bon : je ne voulais pas mener de front deux montures…

  5. Du coup, pour les Nikonistes, le 20mm f/1.8 G est probablement un bon plan : très léger, assez cher (550 en occasion, 800 en neuf), mais super pratique. (Avec tous les raffinements des optiques Nikon pro, un peu comme les série L : bien construit, revêtement résistant aux éraflures, nano coating, autofocus fiable pas comme chez S***a.)

     

    C’est une des rares exclus Nikon, mais elle a le mérite d’exister.

     

    Sinon pour les 50 1.4, je trouve que les versions Canikon laissent à désirer, l’une comme l’autre. Ni stabi, ni réelle grosse performance optique (contrairement aux Tamron 45 et Sigma 50 Art). Dommage.

    • Je suis d’accord, les f/1.8 G sont tops chez Nikon pour avoir eu le 24, 28, 35, 50, 85. Si je ne devais garder qu’une focale, le 28mm (qui donne aussi un 42mm sur un apsc), 28mm que j’ai d’ailleurs sur le coolpix A ; pas fan des 50, 85, 105 ; je préfère le 70-200 f/2.8.

      • J’ai le 28 sur le GR, aucun risque que je bascule sur un 28 en reflex du coup.

        Après un 105 f/1.4 ça a un intérêt que n’a pas un 70-200 : tu peux cadrer un sujet de loin, tout en conservant un vrai gros bokeh. Ce qui donne des photos avec un rendu assez atypique (ce que ne permet pas un 70-200, qui permet autre chose bien sûr).

        Après ça manque de stabilisation sur les focales f/1.8 Nikon. (Et d’un 105 f/1.8 et un 135 f/1.8 légers.)

        Mais leur gamme est très cohérente (contrairement à certaines focales chez Canon, qui ont une tronche variable et un âge assez avancé pour certaines), c’est une force chez eux.

    • Oui, c’est vrai…

      Mais je pense que Canon attend de sortir son nouveau Mirorless, pour sortir un nouveau 50 mm f/1.4 en même temps.

      C’est ça qui va être chiant dans cette histoire de mirorless :

      au lieux de se concentrer sur les objectifs, les marques « bossent » sur les boitiers… Mais l’important ce ne sont pas les boitiers !

      • Je ne m’en fais pas trop. Canon comme Nikon savent qu’ils vont devoir mettre un énorme paquet pour que leur système ML prenne (je parie sur une nouvelle monture pour les deux). Donc j’imagine que dans l’année qui suivra l’annonce de leurs ML pro, on verra une bonne dizaine d’optiques de chaque (je verrais bien un 16-35, 24-70 et 70-200 f/4 comme chez Sony, + 4-5 focales fixes légères et une ou deux grosses briques f/1.4 ou moins ; à mon avis faudra bien ça +  un boîtier sans gros reproches pour ne pas se faire démolir par un Sony qui arrive à maturité aujourd’hui).

        • Moi non plus je ne suis pas trop inquiet pour eux…

          On se doute qu’ils peaufinent leurs prototypes d’hybrides depuis des années. Si il n’est pas sorti plus tôt, c’est juste que ce n’était pas « nécessaire »…

          Et qu’ils pouvaient se donner le temps d’y réfléchir très posément en observant les échecs et les réussites de leurs nouveaux compétiteurs (et fichtre : que d’échecs il y a eu dans le monde des hybrides ! Y compris ceux de Pentax avec ses Q et Nikon avec se Nikon One… Ou même Samsung, qui avait investi beaucoup d’argent et de moyens)… De toute cela ils peuvent tirer des leçons intéressantes…

          Et que par ailleurs l’expérience utilisateur avec les EVF était jusqu’alors inacceptable pour les photographes expérimentés, habitués aux viseur Optiques Full Frame (la question du viseur pour les amateurs et débutants, ne se pose pas trop : car ils n’ont pas l’expérience de la visée optique, donc ils se contentent bien de viseurs EVF merdiques).

          Enfin, nous verrons bien… Avec ce que Canon a démontré avec cet EOS M50, tout premier hybride « crédible » et pas cher (l’EOS M5 n’était qu’un prototype grandeur nature) : il me semble évident que Canon dominera le monde des hybrides amateurs et experts, probablement d’ici deux ans…

          Et c’est en dominant l’entrée de gamme, que l’on fini par dominer le haut de gamme. Pas l’inverse.

        • Le pari d’une nouvelle monture n’est pas très risqué chiffon ;), surtout chez Nikon s’ils veulent nous faire du f/1.2 à AF. En revanche, une bonne dizaine d’optiques dans l’année qui suivra j’ai plus de doutes ^^.

          • C’est mon pronostic perso. S’ils veulent que leurs systèmes percent, va falloir plus qu’une annonce avec trois optiques. (Pentax le fait et bon… leur FF a une distribution un peu confidentielle disons.)

            Si Sony perce aujourd’hui, c’est pour deux raisons à mon sens : leurs boîtiers deviennent vraiment matures et les défauts initiaux sont au fur et à mesure gommés (AF, ergonomie, autonomie, EVF) même si pas totalement (pas aussi robuste qu’un reflex pro), ET leur gamme optique devient de plus en plus riche. Pour ça, ils ont dû sortir une bonne demi-douzaine d’optiques par an.

             

            Y’a 44 optiques Sony plein format monture E. La monture en FF existe depuis 2013. Neuf optiques par an en moyenne. Sans compter les petites fixes qui sortent régulièrement (les Loxia par exemple, appréciées pour qui aime la MAP manuelle), et les constructeurs tiers. Ouais, Sony a tenu un rythme de dingue pendant cinq ans (normal, ils partaient de zéro), et ça commence à sérieusement payer.

             

            Si CaNikon veut tenir la comparaison, et je suis prêt à parier qu’ils visent rien de moins que d’aller bouffer Sony, je pense qu’ils doivent avoir de quoi tenir un rythme similaire (même s’ils peuvent s’épargner pour le moment les gros téléobj, une bague full compatible devrait suffire à moyen-terme, surtout Nikon qui a remis à neuf toute sa gamme du 300 au 800 avec les FL). D’où le fait que je parie sur une dizaine d’optiques en un an.

             

            Et comme il faut hiérarchiser ses priorité, je pense (et JFV ne me contredira pas) qu’il vaut mieux qu’ils axent leur développement sur des optiques légères (donc des f/2 ou f/1.8 en fixe, f/4 en zoom, légers et performants) et garder les optiques ultra benchmark (f/1.4 et plus, f/2.8 en zoom) pour un ou deux ans après la sortie (allez, peut-être une ou deux pour la sortie).

             

            Et vu qu’ils font partie d’un conglomérat (les deux Canon et Nikon), j’imagine qu’ils ont les reins assez solides pour tenir quelques années. Comme le dit JFV, s’ils se lancent c’est qu’ils sont prêts. S’ils sont prêts, c’est qu’ils ont dans les cartons un gros paquet d’optiques.

            • Sony a aussi facilité la transition en abandonnant la visée optique sur leurs « reflex » qui n’en sont plus et progressivement cette monture, qui en plus était beaucoup moins complète et répandue que les Canon et Nikon. Canon et Nikon auront plus de mal à abandonner aussi facilement leurs montures actuelles, à part les fans de marque la plupart des autres utilisateurs qui étaient intéressés par les hybrides sont déjà partis chez Sony (on le voit sur les forums, les demandes des fans nikonistes et canonistes sur les hybrides sont en fait tout ce qui existe déjà sur les Sony qui sont comme tu le dis plus matures avec un parc optique déjà adapté sans devoir attendre un an ou plus, leur seule raison de ne pas être passé chez Sony c’est que c’est pas marqué Canon ou Nikon dessus…).

              Qu’ils soient prêts je n’en doute pas, mais ils vont se retrouver comme Pentax à la sortie du K-1: à part les fans Pentax tous les autres qui voulaient du FF étaient déjà chez Canon ou Nikon. Donc j’ai bien peur que plutôt qu’aller chercher les utilisateurs Sony ils veulent surtout garder leurs fans qui n’y sont pas encore passés.

              • Y’a quand même un truc que Sony sait pas faire et que Canikon si : une ergonomie correcte. :D

                (Je charrie un peu.)

                 

                Du reste, je pense que canikon sont parfaitement au courant qu’il va falloir y aller sévère pour pas perdre contre Sony. Donc s’ils ont de quoi tenir 10 optiques par an pendant 2-3 ans et des boîtiers complets sans faute, bah… j’imagine qu’ils arriveront à percer.

  6. Les petits 50 1.8 sont quasi des incontournables. Ne serait-ce que parce qu’il coûte tellement peu cher (quelques dizaines d’euros en occas) en regard des services qu’ils peuvent offrir qu’ils ne sont jamais un mauvais achat. Et pas juste en FF, en APS-C aussi où ils peuvent faire fonction d’objectif portrait tout à fait correct. Bon, je ne dis qu’on gagne sa vie comme portraitiste avec un APS-C et un 50 1.8, mais  pour un amateur qui veut s’initier au portrait ou n’en faisant que sur une base occasionnelle, ça permet d’obtenir de bons résultats à peu de frais…

  7. J’aime bien cette série d’articles merci, dans cet esprit une question : je suis actuellement avec un 100d et pour le plein format j’ai un 50 1.8 et un tamron 24-70 f2.8 G1, est ce que j’ai plus intérêt à prendre un 6D que je trouverai à moins de 1000 euros actuellement et à m’acheter un autre fixe (un 35, un 85, un grand angle ou autre) ou bien à prendre un 6Dii ?

    • Disons que si vous voulez progresser en photo : la combinaison EOS 6D + de nouveaux objectifs fixes (35 mm f/2 + 100 mm f/2, ou alors un 50 mm f/1.4) sera plus efficace… Car elle vous obligera à faire plus d’exercice qu’avec votre 24-70. Vous ferez de nouvelles photos (à grande ouverture). Très différente de ce que vous faisiez avant…  Vous allez aussi en rater un peu plus ! Mais c’est en prenant des risque que l’on progresse.

      Par contre prendre un EOS 6D MkII, sera sans doute plus excitant et plus amusant au début (vous allez jouer et découvrir le nouvel appareil). Mais vous ferez moins de progrès « en photo » (vous ferez des progrès « en appareil »)… Ccar vous resterez avec votre zoom et ferez un peu les mêmes photos qu’avan, sans prendre beaucoup de risques. Les même photos « en mieux », mais pas « beaucoup mieux »…

      Dernier point : si la photo vous ennuie dans 4 ou 5 ans : vos objectifs fixes se revendront avec « moins de perte », qu’un EOS 6D MkII. Qui ne vaudra pas beaucoup plus que l’EOS 6D actuel (je parle de dans 4 ou 5 ans).

      L’important : ce sont les objectifs…

      Si l’on me laisse mes objectifs actuels : et que l’on me retire mon appareil actuel (un EOS 5DsR) et que l’on me redonne l’EOS 6D que j’ai acheté en 2012 : je ferais d’aussi bonnes photos…

      Mais si l’on me retire tous mes objectifs fixes, en me laissant mon EOS 5DsR et mon 24-70 : alors je serais plus embêté… ET la qualité de ma production sera davantage impacté : plus monotone et moins créative…

        • Je plussoie sur le 6D (vu que je pense que le 6D Mark II a un rapport qualité/prix toujours inférieur). Pour le 35 et le 100mm F/2 aussi. Le 35mm F/2 IS USM est une des meilleures optiques de Canon. Ses caractéristiques sont irréprochables. Et son prix reste abordable. Le 100mm F/2 est tout à fait superbe. Je suis étonné que M. Vibert n’aie pas conseillé le 85mm 1.8 d’ailleurs ;). Ca peut être un excellent choix aussi et il est un peu moins cher et plus facile à trouver.

          En revanche, je prendrais plutôt le 50mm 1.8 STM. Le rapport solidité/prix du 50mm 1.4 me parait peu avantageux (à mon sens, côté Nikon, c’est mieux encore pour l’instant, on attend le prochain Canon, s’il arrive). Il a un problème de bague de mise au point qui cède sous la pression un peu trop facilement. Le port constant du pare-soleil est obligatoire, du coup.  Le 1.8 STM n’est certes pas beaucoup plus solide, mais tellement plus léger et moins cher (et le pare-soleil aussi). J’éviterais le précédent 50 1.8 en revanche (le modèle II). Il faisait plus penser au microscope de Pif Gadget…

          Et un petit coup de 100mm F/2 avec le 6D au rendez-vous des amoureux d’anciennes au MIN à Nantes

    • Juste pour info, tu as le 6D nu neuf dans de grandes enseignes actuellement, vente des dernieres boites je pense, et surtout Garantie 2 ans en France :)

  8. Je suis surpris de ne pas trouver d’objectif permettant la macro dans votre liste (un 35mm standard même à courte distance n’est pas vraiment ça). C’est un parti pris ? Un manque d’intérêt ?

    Si ce n’est pas le cas, quel meilleur choix ? Sachant que j’ai déjà un 50 F1,2 L (très « touchy » à gérer tant la profondeur de champ est faible à grande ouverture mais qui permet des images intéressantes dans les pires conditions lumineuses)  et un 24/105 F4 L (je ne sais pas s’il est aussi bon que le 24/70 F4 L mais il est en quelle que sorte mon percheron : l’objectif que je prends « dans le doute »)

    Autrement, j’ai pu mettre la main sur un 70-200 f2,8 L (certes, non stabilisé) et j’en ai été ravi avec mon 70d. Je n’ai pas encore eu le temps de m’amuser avec lui sur le 6d2 mais ça va venir.

    • Bonjour, voilà une bonne question !

      En effet la Macro est un domaine qui ne m’intéresse pas… Tout simplement !

      Pour autant j’ai tout de même acheté il y a deux ans : un exceptionnel Canon EF 100 mm f/2.8 L IS USM (environ 1000 €), que j’utilise à la place de mon 70-200 mm f/4…

      Lorsque j’ai besoin d’un peu plus de luminosité. Il reste moins lourd et moins cher que le EF 70-200 mm f/2.8 L IS USM II (dans les 2000 €)… Il permet de réaliser de superbes portraits…

      Je l’ai acheté aussi pour numériser des diapos et film N&B (en vissant un adaptateur à l’avant).

      Mais je ne l’utilise que rarement pour ses qualités macro : il faut dire que j’ai aussi une « position Macro » assez fantastique sur le EF 24-70 mm f/4 L IS USM…

      Je l’utilise parfois, pour réaliser des images des appareils photo que je test (parfois je les fais à l’iPhone aussi), comme ceux de l’EOS M50 pour mon test ici : toutes ces images ont été faites avec ce 100 mm.

      Prise en main Canon EOS M50 – Partie 1

      Prise en main du petit Canon EOS M50 – Partie 2

      En APS-C je vous recommanderais le Canon EF-S 60 mm f/2.8 Macro…

      • Il y a beaucoup de choix en APS-C (chez Canon) pour de la macro je trouve : EF-S 35 et 60, EF 100 L et non L, tamron 90 (3 versions), tamron 60 et sigma 105 pour ne citer que cela. Et si on passe en APS-C hybride on peut rajouter le EF-M 28 !

        Les objectifs macro sont « généralement » bon dès la pleine ouverture, du centre jusque dans les coins.

        Mais le plus intéressant est la marque LAOWA qui offre des objectifs macro grand angle ! Comme le 25mm f2.8  (distance de focus min : 17,3 cm) ou le 15mm f4 (12,2cm) (pour des prix raisonnable) je regrette mon plein format.

         

      • le Canon EF 100 mm f/2.8 L IS USM est exceptionnel pour ceux qui aiment la macro mais aussi pour le portrait, je ne le possède que depuis quelques mois (500 euros d’occasion, la force de canon sur son parc d’optique en occasion) sur un canon 80D et c’est mon objectif préféré. les portraits sont tout simplement somptueux, je ne l’échangerai pour rien au monde!

      • Pour les APSC, je recommande aussi le 105 (canon, sigma ou autre), on est toujours trop près en Macro ça fait fuir les ptites betes…

  9. Cette maxime était vraie du temps de l’argentique moins aujourd’hui où l’appareil contient la pellicule non remplaçable, le capteur!

    • Ouais enfin tous les capteurs de moins de cinq ans (6D inclus) sont plus que suffisants. L’autofocus, moins, mais ça dépend de la pratique de chacun.

      • C’était une remarque que je me faisais il y a quelques temps : me baladant avec mon x100f, mon 6d2, un 50 f1,2, mon iPhone et mon mac (sans compter les fringues), je représentais 3 salaires médians français : terrifiant ! Et que dire lorsque nous nous retrouvons dans des pays avec un niveau de vie bien inférieur : forcément nous sommes de véritables appâts (ou tout le moins un affichage de luxe incroyable)… Peu de moyens de ne pas être un peu « envahissant » sauf la modestie, la discrétion (pas la peine de tout exposer) et la courtoisie. Sans compter le risque qui est pris face à un désespéré ou un malandrin.

  10. Bonjour

    le sujet tombe à pic. J’ai trouvé un 6d en promo à un prix très raisonnable je vais donc me l’offrir en remplacement de mon vieux 450d

    concernant le transtandard je suis très hésitant

    24/70 f4 ou 24/105 f4

    sachant que je possède déjà un 50mm, un 35mm et un 24mm en fixe

    lequel sera le plus à même de me permettre d’utiliser au mieux mon fframe

    Merci de vos retours.

    • Jean-François te dira que le 24/70 s’impose et que c’est une tuerie.
      Je trouve le 24/70 trop étroit comme zoom. Je préfère le 24/105 que je trouve plus polyvalent, mais plus lourd et encombrant (et peut-être moins bon)…

    • Bonjour Olive,

      Vous voulez un 24-105/24-70 pour quel but ? Car les deux vont vous permettre d’utiliser au mieux votre FF.

      Après j’ai eu le 24-105 pendant 4 ans que j’ai beaucoup aimé, mais 2 points me font préféré le 24-70 : le fait de « locker » à 24mm pour éviter que le fut s’allonge en marchant ET SURTOUT avec un petit mode macro assez intéressant.

      Comme vous avez déjà des objectifs fixes correspondant à cette focale, autant prendre un G7X mark II qui a pour équivalent en FF d’un 24-105… ou bien un 16-35 f4 ou un 70-200 f4.

      • Ce que je cherche c’est à remplacer mon EF-S 15/85 que je possede sur mon 450d en ayant le meilleur piqué possible sur le 6d

        les deux sont bons mais sont ils aussi bons l’un que l’autre. Si oui je prendrai le 24/105 pour avoir le range passe partout, le poid ne me gêne pas. Si le 24/70 est plus performant, plus piqué  alors j’opterai pour celui là et je le compléterai peut être par un 85mm en fixe

        n’ayant personne dans mon entourage avec ces objo Je n’ai pas pu tester

         

        pour un compact je possede un fuji xe2 avec 2 focales, il me sert essentiellement pour mes petites sorties en famille et mes photos au quotidien. mais rien ne replace mon reflex dès que je veux faire de la photo plus poussée  donc merci du conseil mais j’oublie le g7x

         

        • Alors je pense que le plus piqué est le 24-70, mais je dis bien je pense. Car je n’ai eu que le 24-105, et j’ai juste pris en main le 24-70.

          Ah oui si vous avez un XE2 alors c’est sur que le g7x n’est pas utile.

           

  11. Cette phrase à elle seule résume tout parfaitement.

    Mais si l’on me retire tous mes objectifs fixes, en me laissant mon EOS 5DsR et mon 24-70 : alors je serais plus embêté… Et la qualité de ma production sera davantage impacté : plus monotone et moins créative… »

  12. Pingback: Ce qui compte c’est l’objectif : partie 4 - photoetmac.com

  13. Tant qu’à hésiter entre un 35 et un 50, pourquoi ne pas opter pour le 40 f/2,8 ? certes c’est moins lumineux mais ça suffit dans la majorité des cas, surtout avec la montée en ISO des FF. Je l’ai eu à 90€ d’occas en super état, il ne pèse rien et question encombrement, on ne fait pas mieux.

    • Oui, ce petit EF 40 mm f/2.8 est une merveille…

      Mais j’obtiens à f/2 sur le 35 mm, des « ambiances » plus étonnantes, que je ne parviens pas à créer à f/2.8.

      Par ailleurs le EF 35 mm f/2 L IS USM est stabilisé, c’est un petit avantage. On peut prendre un peu plus de risques avec. Mais c’est vrai qu’il est un peu plus lourd et gros aussi…

  14. Pingback: Consacrez trois quarts de votre budget aux objectifs - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.