web analytics

Innovant : Canon Speedlite 470EX-AI à orientation auto

21
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ce coup-ci, personne ne l’avait vu venir ! Canon innove de façon originale (qui a dit que Canon n’aurait pas besoin d’innover),  avec le Speedlite 470EX-AI proposé à 499 €. Un flash au concept très étonnant reposant sur l’intelligence artificielle !

 

Afin de piloter l’orientation automatique de la tête mobile en « Bounce Flash ». C’est vraiment très, très intelligent comme idée… Mais pas donné ! Il faut bien innover et explorer de nouveaux territoires, lorsque l’on trouve des Flashs chinois compatibles Canon EOS dans les 50 €. Je souligne au passage que Canon avait déjà fait preuve d’un certain sens pratique, en intégrant un éclairage LED circulaire à l’un de ses objectifs Macro (relire Le Canon EF-S 35mm f/2.8 Macro IS STM dévoilé).

Plutôt que de chercher à allonger indéfiniment la fiche technique en ajoutant des caractéristiques plus ou moins inutiles (qui a besoin de shooter des photos à 30 images / sec) ce que d’autres constructeurs utilisent comme argument marketing principale (quitte à ce que personne ne sache exploiter ces caractéristiques) : je remarque que Canon se pose souvent la question : « comment pourrions-nous faciliter la vie des photographes de façon simple et élégante ?  »

Et la réponse à cette question est ici spécialement intéressante (même si je ne suis pas un grand amateur du « Bounce Flash » à titre personnel (mais peut-être on en parlera un de ces jours)… Ci-dessus, la petite vidéo de prise en main de DPreview (convaincante), vaut mieux que de long discours !

 

 

Caractéristiques :

  • AI – Automatique intelligent
  • Entièrement automatique et semi-automatique
  • Fonction flash indirect automatique intelligent
  • Portée de l’éclairage :  nombre guide de 47
  • Couverture d’objectif : 24-105 mm
  • Couverture d’objectif de 14 mm
  • Correction exposition : oui
  • Bracketing : oui
  • Lampe Pilote : oui
  • Gestion température Couleur : oui
  • Type de transmission : infrarouge
  • Portée transmetteur : intérieur 10 m, extérieur 6 à 10 m
  • Nombre de groupes : 3
  • Récepteur : oui
  • Synchro Haute vitesse : Oui
  • Alimentation : 4 piles AA
  • Recyclage : environ 5,5 s
  • Tropicalisation : non
  • Poids : 385 g (sans les batteries)
  • Dimensions / Poids : 74,6 x 130,4 x 105,1 mm
  • Prix : 499 €

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

21 commentaires

  1. C’est un coup à ce que le sujet ne regarde plus que ce truc qui bouge au dessus de l’appareil.
    À première vue, l’idée semble bonne mais je me demande si on ne risque pas de la désactiver le deuxième jour pour cause de batteries vidées trop rapidement ou d’orientations farfelues….

    J’aimerais essayer !!!!

    • J’imagine qu’ils ont fait de nombreux test, avec des photographes, avant de commercialiser un truc aussi original !

      Le côté ludique, n’est pas forcément un handicape avec le modèle…

      Tout ce qui détourne l’attention du modèle, le distrait et le fait patienter est en général une bonne chose, pendant que le photographe finalise son cadre et ses réglages (et fichier que certains sont lents à cela) !

  2. Je trouve que le nouveau flash Sony est beaucoup mieux pensé pour ça. Certes, la tête n’est pas motorisée mais :

    – la lampe reste horizontale quand on passe en cadrage vertical, ce qui assure une meilleure couverture et, surtout, la même couverture que lorsque la tête du flash est en position normale.

    – le fait d’orienter soi-même permet surtout de ne pas avoir à se demander si, dans le feu de l’action, l’automatisme de Canon l’a placé dans la bonne position.

      • Comparons ce qui est comparable… c’est l’équivalent du Canon 60EX RT II qui est aussi affiché à… 600 €.

        Et le 470 est à 500 euros, ce qui veut dire que la prochaine génération du 60 EX sera aussi à 700 euros – au moins.

        • En même temps comment un rectangle horizontal pourrait-il éclairer aussi bien : une image verticale, que horizontale ?… (je veux parler du haut et du bas du cadre de l’image verticale, seront ils aussi clairs ? Ou plus sombres, logiquement ? Peut-être est-ce l’effet recherché ?

          Si le cadre des flashs est rectangulaire (et non carré), c’est bien pour que le vaisseau lumineux puisse atteindre facilement les côtés de l’image…

          D’après mon expérience (mais je ne suis plus un grand utilisateur de flash depuis quelques années) : le problème du flash en cadrage vertical, c’est plutôt le décalage latéral de la source, qui génère une ombre décalée latéralement (moche). Et je ne pense pas que le Flash Sony puise corriger ça…

          Enfin, je sais pas : faudrait que je l’essaye…

  3. Intéressant comme bidule. Faisant un usage assez libéral du bounce flash, je serais curieux d’essayer ça… Mon gros point d’interrogation serait une possible augmentation du délai de déclenchement, le temps que le flash fasse ses trucs et réoriente sa tête…

  4. Pour une fois je dis un grand bravo bravo à Canon pour ce flash, il fallait y penser et eux l’on fait. je pense que ça va aider pas mal de personnes qui utilise le flash mais qui sont souvent dépasser par les réglages à adopter. Dommage qu’il n’est pas radio sinon il serait parfait, mais c’est de toute façon plus un cobra à monter directement sur le reflex.

    Par contre les 2000 et 4000D je comprends pas là, pas d’écran orientable, dalle ridicule et définition famélique, je ne sais même pas s’ils sont tactiles, processeur de la pénultième génération, pas de 4K, on est en 2018 Mr Canon et vos 2 nouveaux reflex qui doivent soi disant toucher les débutants ont déjà 5 ans de retard, je ne sais pas s’ils vont intéressé beaucoup de monde.

    • Oui, mais ils sont vraiment pas cher !

      Canon EOS 2000D kit 18-55 mm f/3,5-5,6 IS II : 499,99 €
      Canon EOS 4000D kit 18-55 mm f/3,5-5,6 IS II : 399,99 €

      Cela veut dire que dans quelques mois, sur Internet :  on pour s’offrir un reflex efficace pour 300 ou 400 € en kit…

      Il y a 15 ans je faisais des photos pour des catalogues de voyage (ou même des tirages et des affiches) avec un matériel de 8 ou 10 MPixels… qui paraitraient ridicule face à ce que peuvent produire ces deux petits boitier !

      Ce qui prouve bien que le progrès, est en marche… Il suffit de les équiper des bon objectifs : par exemple le Canon EF-S 24 mm f/2.8 STM pancake, que l’on trouve à 150 €

      Ou alors un 35 mm f/2 stabilisé à moins de 500 €

      Ce qui compte c’est l’objectif… Mieux vaut acheter un EOS 4000D à 499 € et mettre 1500 € dans des objectifs, qui ne se démodent pas ! ! !

      • Mieux vaut acheter un 1300D à 309 euros actuel (347 avec le 18-55) qu’un 4000D à 499… Meilleure baïonnette, c’est bien plus intéressant…
        Le 400D sera valable quand il passera en dessous des 300 euros (et ça va arriver).

      • Je ne critique pas le prix quoique sur ce qu’ils proposent c’est le strict minimum, mais plutôt ce qu’il manque et qui fait cruellement défaut en 2018, vous etes le 1er à dire qu’un reflex sans écran articulé en 2018 c’est une hérésie et il n’y a pas que ça, et là comme c’est des Canon rien, faudrait aussi critiquer quand c’est criticable, et là ça l’est ne vous en déplaise, quels jeunes ou débutants iraient acheter un tel reflex alors qu’il y a mieux ailleurs pour à peine plus cher,

        • Un reflex sans écran orientable (à 400 €), n’est pas du tout une hérésie… même en 2018 !

          J’ai fait pendant 17 ans d’excellentes photos sans écran orientable. ET je continue !

          Puisque mon Canon EOS 5DsR avec lequel je réalise 80% de ses images, n’a pas d’écran orientable…

          ET ça ne me gène pas vraiment ! Cela ne manque pas cruellement ;-)

          Quel jeune ou débutant irait acheter un tel reflex aujourd’hui ?

          Et bien tout simplement : celui qui aura pris le temps de faire vraiment ses « comptes » ! ET pris le temps de regarder exactement, ce qu’il peut avoir en optiques et pour combien…

          Celui aussi : qui se sera penché sérieusement sur le marché de l’occasion : tout ce que l’on trouve sur Le Bon coin en occasion en gammes Canon et Nikon, représente peut-être 20 ou 50 fois, ce qui est disponible dans d’autres marques… Il me semble que pour un « petit budget » : c’est par une visite « du bon coin » qu’il faut commencer ! ! !

          Et enfin celui qui regarde vraiment les couleurs de ses photos (si il en est capable)…

          Bref : moi je vous donne mon avis. Mais vous n’êtes pas obligé de me croire ;-)

            • En effet ! Au moins on est certain, d’avoir les bonnes couleurs déjà (et c’est encore plus important pour les débutants d’avoir sans retouche de bonnes couleurs) :

              Pas de visages jaunasses comme chez Sony (c’est un fait reconnu)… Ni verdasse (comme chez Nikon). Et pas de bleus turquoise à la place du bleu ciel comme chez Olympus (un autre truc qui m’a sidéré)…

              Ensuite la gamme optique : neuve ou d’occasion, ce sont de grosses économies en perspective…

              Et ce n’est qu’un début…

              Si Canon est n°1 (ou HP pour les PC, ou Apple et Samsung pour les smartphone) : vous croyez que c’est à cause de raisons objectives ?

              Ou juste grâce à beaucoup de publicité… ?

              Non : il y a des raisons objectives…

               

        • L’écran articulé, c’est vraiment une option que j’utilise extrêmement rarement (presque jamais d’ailleurs). Sur le moins cher des reflex, ça me parait normal de l’enlever. Surtout que ça va permettre de bien baisser les prix. Il faut voir que bientôt on va les trouver à moins de 400 euros (et peut-être même à moins de 300 euros pour le 4000D). C’est une aubaine pour les débutants. D’ailleurs le bas de gamme Nikon est aussi sans écran articulé.
          J’ai eu un 1100D, il y a quelques année et je me suis vraiment bien amusé avec, alors que j’avais aussi un 7D. Un reflex léger ça peut être top à utiliser…

  5. Jolie innovation de la part de Canon.
    Pour du studio ou certains type de portraits en extérieur, j’ai une préférence pour les flashs déportés.
    A voir si ça se complète bien.

  6. Ah ah ! Intéressant ce truc… Le temps que je me remette de mes derniers achats et j’irai voir. En attendant mon 430 fera le job

  7. Pas sûr que ça corresponde beaucoup aux besoins « studio », où on a en général des éclairages maitrisés, complexes, préparés et surtout rarement basés sur une seule source collée à l’appareil.

    La cible semble être essentiellement les photographes de mariage pour moi. Ou peut-être plus largement, la photo dite « sociale ». Même si je n’en ai pas fait beaucoup (je déteste ça, pour tout dire), je peux entrevoir l’utilité dans tous les cas où l’on doit avoir un matos relativement léger, polyvalent et pouvoir réagir rapidement à des situations inattendues et spontanées. A priori le principe de ce genre de « gadget », c’est d’être plus rapide que le photographe et/ou de le délester de mouvements et de réflexions qui le retarderaient dans la prise de vue.

    Et miniaturisé, ça pourrait très bien se généraliser sur des appareils plus petits et devenir un standard qui éviterait à beaucoup de rater leur photos au flash (et de savoir pourquoi c’est réussi aussi :D).

    Il y’a déjà eu quelques succès dans le domaine de l’automatisation… comme, la mesure lumière, distance ou l’autofocus par exemple. Je suis sûr qu’en fouillant on doit pouvoir trouver quelques archives où ces avancées se font décrier :D.

    Toujours est-il que pour que ce système soit pérenne, il faut qu’il trouve sa cible « marché » et elle peut être un peu étroite, à première vue. C’est le seul « risque » d’échec que j’entrevois.

    Mais l’AI va dans le sens de l’histoire technologique quoiqu’il arrive.

     

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.