web analytics

Canon EOS M50 en kit EF-M 15-45 mm : 699 € seulement

32
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Avec ce nouveau Canon EOS M50 filmant en 4K pour 699 € en kit avec le EF-M 15-45 mm f/3,5-5,6 IS STM, Canon semble finalement vouloir s’attaquer (vraiment) à la domination d’Olympus sur le secteur de l’hybride d’entrée de gamme.

Et c’est très bien, car si l’on regarde bien : il ne manque pas grand chose au Canon EOS M50, pour être un Canon EOS M5… Mis à part l’absence de quelques boutons et commandes qui ne manqueront pas à grand monde : ce nouveau venu est presque un clone de l’EOS M5…

Sauf que le nouveau venu film en 4K (UHD 3840 x 2160 pixels) grâce à un processeur DIGIC de huitième génération… Qui autorisera la stabilisation (logicielle) 5 axes en vidéo. Manque de bol : filmer en 4K implique encore un recadrage de x 1,56 ! Il faudra vous équiper d’ultra grand angle si vous voulez filmer avec un angle de vue standard : on ne peu pas dire que ce soit idéal. De plus, en 4K : pas d’AF Dual Pixel non plus (Af Dual Pixel qui fait tout l’intérêt de la vidéo en Canon).

Canon va décidément vers le 4K, à reculons… Pourtant, Canon a choisi d’équiper l’EOS M50 d’un écran latéral (plus orienté vidéo que photo)… Bouhhhhh ! Je préfère personnellement l’écran « dans l’axe » de l’EOS M5 (plus orienté photo) :

Le processeur Digic 8, autorise une vitesse en rafale plus élevée (jusqu’à 10 im/sec) et quelques nouveau raffinements (AF à reconnaissance des yeux, ou mode protection des hautes lumières D+2).

On note aussi l’arrivée du nouveau format RAW 14 bits Canon « .cr3 ». Pour économiser de la place, le M-RAW et le S-RAW sont remplacés par un second nouveau format : le C-RAW. Celui-ci serait 40% plus léger que le .cr3  mais en conservant la résolution du .cr3 (alors que les S-RAW et M-RAW étaient des format réduits en résolution).

On note la disparition de la molette de correction d’exposition sur l’épaule droite du boitier (remplacé par la molette des Modes). On fera certainement la correction d’exposition autrement (pression sur la touche +/- combinée à la molette avant : pas très gênant. Je crois même que je préfère)… On note aussi la disparition du Mode Panoramique par balayage sur ce modèle (que l’on trouve pourtant sur le Canon G1X MkIII) : c’est très étrange les aventures du Mode Panoramique chez Canon !

Il va sans dire que face à ce nouveau venu : le prix de l’EOS M5 va devoir baisser rapidement… Ou qu’il verra arriver un successeur dès ce printemps ?

Comment trouvez-vous le design de ce nouvel appareil ? Moi je le trouve sacrément sexy : simple, agréable et efficace (semble-t-il)… Vous allez trouvez que je suis encore « pro Canon » : mais pour moi cette marque possède un génie en matière de design « user friendly », que les autres n’ont pas.

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

32 commentaires

    • Oui, c’est pas terrible un EVF, on est d’accord… Mais ça permet de gagner un peu de volume.

      Alors quitte à gagner beaucoup de volume : moi j’ai adopté le Canon G1X MkIII, quitte à utiliser un EVF, autant que ce soit pour un gain de volume maximum ! ! !

      Comme je l’ai toujours dit : les hybrides ont el cul entre deux chaises… Trop petit pour être aussi agréable qu’un EOS 200D.

      Trop gros pour autre aussi discret et léger qu’un compact expert (notamment depuis qu’il existe un compact expert doté du même capleur APS-C de 24 Mpix avec AF Dual Pixel) !

      Le Canon G1 X MkIII, ne fait pas grand chose de moins que les hybrides EOS M…

      Test du Canon G1X MkIII : compact APS-C des experts (3/3)

      Alors si c’est pour se contenter du zoom de base 15-45 mm (comme la plupart des gens), dans ce cas, je recommande plutôt le G1X MkIII, qui propose exactement le même range focal.

      Par contre si l’on envisage quelques objectifs complémentaires (genre le zoom ultra grand angle 10-20 mm ou un 28 mm macro), alors là : je dis que cet EOS M50 commence à ressembler à une tres bonne affaire !

       

      • pour avoir mi l’oeil dans le viseur du eos M5, ça n’a rien a voir avec mon ex Pana GX8 et mon G9, vraiment dans le M5 le viseur est vraiment rikiki, quand on passe de l’un a l’autre c’est une claque ! Canon est ma marque fétiche aussi, mais question viseur ils ont toujours été radin par rapport a leur concurrents et la je parle même pas de evf, mais de vf tout court… donc tend que leur evf reste si petit je ne prendrait pas leur hybride.

      • Toi qui a mis ton oeil dans le viseur… c’est comment? bien l’oled?

        Et la mise en marche? Trois heures pour être actif ou le temps de monter à l’oeil l’appareil est fonctionnel ? Parce que si c’est 3 secondes de mise en marche… c’est moyen…

        Le 2.8, 5.6… bon de toute façon la plupart du temps on ferme un peu donc c’est pas bien grave et le 2.8 à 24 c’est génial du moment que les bords sont corrects…

        En paysage j’imagine que c’est son domaine de prédilection avec du 24 au 35 fermé à f5.6-f8 une image piquée avec une belle gamme de couleurs (canon) et une jolie dynamique.

        Maintenant j’ai un G7xmkii qui me plait bien, mais ce g1 me fait vraiment de l’oeil. D’ailleurs les batteries… c’est le même que le G7xmkii?

        Merci ;-)

  1. Bof…
    J’etais pret à me fendre de qq mots,mais tout est dit ici pour les anglophones
    https://fstoppers.com/critiques/m50-another-insipid-and-overpriced-camera-canon-225912
    Traduction du titre qui est un bon resume : le m50 encore un app photo de canon sans interet et à un prix excessif (fausse 4K, batterie minable etc…)
    J’ajoute qu’aux Us est à $780
    Ceci n’est pas un troll….juste pour signaler un autre point de vue que celui de notre estimable JF…fanboy excessif…

    • J’ai pas encore dit qu’il est génial (tant que je l’ai pas testé)… mais pour le même prix on a quoi en face ?

      Parfois des couleurs pas terribles (Panasonic, Olympus, Sony)…
      Souvent une ergonomie pénible (voir tortueuse, je pense au Fuji X-T20 notamment)
      Assez régulièrement des objectifs assez chers (Fuji)…
      Ou pas terribles avec des problèmes de fiabilité et de régularité selon les exemplaires (certainsSony)
      Ou alors des capteur Micro 4/3 de 16 Mpixels (il est vrai avec des objectifs très petits et léger)…

      Bref : il faudra faire un match en comparant ce qui est comparable…

      On ne peut comparer ce Canon EOS M50 à un X-T2, n’est-ce pas ?

      • « Souvent une ergonomie pénible (voir tortueuse, je pense au Fuji X-T20 notamment) »

        C’est une blague j’espère? Le m50 n’a qu’une seule dial et même pas d’accès rapide à la compensation de l’exposition et les iso!

        On est obligé de quitter le viseur pour faire ces réglages essentiels sur l’écran, sur une caméra à 700€ ça le fait mal.

        Dire que pour moins cher on a des Sony A68 ou des Pentax K-70 avec des contrôles  & features bien plus corrects…

        Après les couleurs c’est franchement une question de point de vue, personnellement je trouve les teintes de Pentax les plus réalistes à l’exception de certains rouges un peu forts, j’ai toujours trouvé Sony trop froid/vert, Canon trop chaud & trop pale, Nikon trop jaune/vert, Fuji ça chauffe le froid et le chaud mais quand on utilise le bon mode d’image en fonction de son sujet c’est plutôt chouette (sauf les verts qui n’ont jamais été terribles chez eux).

        Dans tous les cas aujourd’hui on a des raw malléables et c’est pas très compliqué de recopier le style d’un autre fabriquant si on prends le temps (on peut même le faire dans la caméra chez certains fabricants).

        Personnellement sur toutes mes camera les jpeg sont modifiés à mes gouts, et je vous invite à faire de même plutôt que de vous conformer aux réglages par défaut de votre fabricant. D’ailleurs c’est aussi valable quand vous editez vos raw, sortez des sentiers battus! Nombre de photos que l’on voit en ligne qui sembler crier « je viens de lightroom », trouvez vous un ou plusieurs styles que vous aimez quitte à imiter certains ce n’en n’est que plus gratifiant.

        • Sur la colorimétrie : lorsque l’on fait beaucoup de photo, on ne s’amuse pas à modifier toutes les couleurs en post traitement… Une colorimétrie agréable et juste immédiatement, c’est hyper important pour les débutants… ET pour les pro : ça leur fait gagner énormément de temps ! Si l’on veut faire des motifs : elles seront plus rapides.

        • Sur l’ergonomie je maintiens ce que je dis à propos de Fuji… C’est juste un cauchemar erginomique pour les débutants.

          J’ai eu assez d’élèves en cours de photos : équipés de différentes marques (et notament avec ce fichu X-T20), pour l’affirmer sans hésiter ! Ne pas oublier que c’est mon métier depuis quelques années d’enseigner la photo !

          Une seule molette comme sur l’EOS M50, ou sur le Canon EOS 200D : ce n’est vraiment pas gênant. Pour la correction d’exposition, on la fait « l’oeil collé au viseur », tout simplement en appuyant du pouce sur le touche +/-, et en tournant la molette avant… Idem chez Nikon.

          Bref : c’est très simple, très rapide…

          La molette « qui tourne » à l’ancienne du Fuji X-T20, c’est bien plus long à utiliser (et oblige a quitté la scène de l’oeil du viseur : tant l’utiliser avec l’oeil dans le viseur est malpratique – possible, mais pas pratique)… ET surtout : bien plus dangereux, lorsque la molette tourne toute seule dans le sac (comme celle du Fuji X-T20), de nombreux débutants ne pensent pas du tout à vérifier qu’elle est restée bien en place sur « 0 » ! ! !

          Ensuite : l’accès aux ISO : il est évidement possible de paramétrer l’ISO sur un bouton d’accès directe (le bouton M/FN sur le dessus juste à gauche du déclencheur).

          Sinon : un clic sur le bouton Q (Quick Menu) et l’on tourne la molette avant. Immédiat également. Par ailleurs ce n’est pas un appareil pro, il n’y a pas besoin de changer les ISO toutes les 5 minutes… L’ISO Auto est extrêmement pratique et efficace, il suffit d’encadrer la plage de fonctionnement (de 100 à 3200 ISO par exemple sur ce capteur de 24 Mpix).

          N’oublions pas que c’est un appareil « loisir », et non un appareil pro…

    • Oui, j’ai lu l’avis sur F SToppers : c’est l’avis d’un geek, pour qui cet appareil n’est pas conçu…

      Pour une fois DPreview donne un avis honnête (et plutôt enthousiaste) sur un Canon EOS M :

      https://www.dpreview.com/reviews/canon-eos-m50/4

      The M50 is the result of Canon listening to its users and the needs of beginners as a whole

      Seul le faux 4K est un peu décevant… Mais seulement pour ceux qui ont besoin du 4K (c’est à dire pas grand monde) !

  2. Il faut juste que Canon sorte un 30 ou 35mmf1.4 ou 1.8 pour que des amateurs puissent vraiment s’amuser avec le zoom UGA et 22mmf2 qui offrent le meilleur rapport qualité-prix du marché sur ce type de focale.
    Et que si Canon sort un mirroless FF, ce serait pratique qu’il y ait la même monture.

  3. F-Stopper, c’est si c’est contre Fuji, ça mérite un article, si c’est contre Canon, c’est un geek qui comprend rien à la photo ^^

  4. Pour 730€ au Japon, on a le Plein Format le moins cher du marché neuf, le premier A7.
    Des objectifs neufs entre 200 et 450€ (en occasion, encore moins chers) : 28-70mm (en kit pour 230€ en plus), le 28mm (avec convertisseur 21mmf2.8), samyang 35mmf2.8, 50mmf1.8, 85mmf1.8.

    On peut s’amuser pour pas trop cher, pour un usage plutôt en manuel ^^.

  5. Si on veut comprendre la photographie, le x-t2 ou x-pro2 sont selon moi les plus adaptées à l’apprentissage.
    On est obligé de comprendre la différence entre les différents paramètres, ça peut être
    cmoins rapide, mais plus formateur, selon moi.
    Après, on peut ne pas aimer l’ergonomie Fuji (et je le comprends) mais c’est la plus différente des autres constructeurs.

    • Non, justement non !

      Ce que j’ai constaté avec des débutants (groupe de débutants constitués de 8 élèves avec toutes sortes d’appareils), c’est qu’il arrive que les élèves débutants équipés d’un Fuji : confondent la mention A (celle de la mollette des vitesses), avec la « Priorité Ouverture » ! ! ! Vu à plusieurs reprises…

      Sans oublier la position S du barillet de gauche, confondu avec la priorité Vitesse (c’est du vécu) !

      Quand à la position Auto (gâchette Auto sur le dessus) : elle complique encore largement la compréhension de l’ensemble

      Ensuite les Menus étant un cauchemar, les problèmes surviennent lorsque l’on veut aller plus loin…

      On pourrait considérer que la molette de correction d’expo physique est un atout ? Non en pratique j’ai remarqué que 50% des débutants la laissent dans le position ou elle est (le plus souvent déréglée par hasard). Car elle est trop souple et se dérègle par hasard…

      Un Fuji est selon moi plutôt un obstacle qu’un avantage, lorsque l’on veut expliquer « la photo » aux gens par le début… Croire que la seule présence de la bague des diaph sur l’objectif aide : c’est une idée reçu que l’on ne trouve que dans la tête de ceux qui n’enseignent pas la photo ;-)

      Car il n’est (conceptuellement) pas très compliqué d’expliquer que le diaph se pilote désormais avec une molette à la place d’une bague. Ce que font sans aucun problème 100% des utilisateurs de reflex depuis les années 90… ET ce qui a donné une génération entière de photographe, telle qu’il n’en avait jamais existé avant (il n’y a qu’à regarder le nombre de reflex vendu depuis les années 90, pour comprendre que si ce système ergonomique ne fonctionnait pas : on s’en serait aperçu avant).

      Par ailleurs sur les derniers reflex d’énormes efforts ergonomiques ont étés apportés (par exemple Nikon qui dessine le diaph sur l’écran arrière : plus ou moins fermé… Ou chez Canon : les menus guidés…

      Les bagues à l’ancienne : c’est du « pur marketing » ! Rien d’autre…

      • Je crois surtout que pour les utilisateurs débutants de Fuji, il ne faut pas parler de priorité vitesse, ni de priorité ouverture. Ce n’est pas dans la logique de l’appareil. Il faut parler de vitesse automatique ou d’ouverture automatique : Et là, les débutants ne se trompent plus (par contre les utilisateurs d’autres marques si).

        • Oui, enfin, tout de même le monde entier parle de Priorité Ouverture ou Priorité Vitesse depuis quelques décécnies… Tout les bouquins de photo parlent de ça. ET tous les photographes…

          Si on commence à apprendre à des débutants d’autres termes à la place de ce que tout el monde connait : ils risquent d’être totalement paumés, en ouvrant le premier bouquin de photo qui leur tombe sous la main.

          En cuisine par exemple : une poêle à frire, s’appèle une poêle à frire…

          Si on apprend la cuisine en changeant les termes les plus courants : alors ça risque d’être compliqué de progresser ensuite !

          C’est en ce sens que Fuji ne rend pas service aux débutants, avec pas mal de termes ambigus…

          • En même temps, si on commence à apprendre aux débutants à shooter avec un X-T2…n’oublions pas que c’est un appareil orienté pro, pas loisir.

            • … pas vraiment orienté Pro. Plutôt orienté « amateurs experts » (pour qui l’argument compacité est primordial).

              Les pro ont quand même besoin d’un vrai viseur, et sont rarement prêts à s’en passer pour gagner un peu de place dans le sac.

              D’ailleurs Fuji a proposé un boitier « orienté Pro », récemment : le H-X1. Et il est énorme (pour un APS-C) : gros comme un reflex Full Frame.

              De plus : on parlait du X-T20 : qui est clairement un appareil pour les amateurs (de part son placement tarifaire)… ET qui fait pas mal de victimes (ergoinomiquement) chez beaucoup de débutants !

              • C’est pourquoi j’ai dit orienté pro et pas pro tout court, beaucoup de photographes de mariage (des pros, hein) en utilisent, pas pour débutants donc pas pour l’apprentissage non plus.

                A la base Pepou parlait des X-T2 et X-Pro2, pas du X-T20 ;) .

                • Bon, en même temps… la photo de mariage, c’est quand même pas « apothéose » de la photo ! ! !

                  Parmi les photographes de mariage, il faut quand même trier un peu… hein ! (je dis ça sans être méchant ;-)

                  Car la photo de mariage c’est un domaine ou il y a pas mal « d’amateur »… qui se croient « pro », dès qu’il ont réussi à shooter 5 ou 6 mariages dans l’année ! ! !

                  Alors, s ceux là sont « photographes pro » : c’est qu’il y a des « pro » un peu partout !

                  La photo de mariage, c’est quand même pas une référence : même si c’est « pas facile du tout »… Mais c’est pas parce que l’on shoot quelques mariages de temps en temps : que l’on est « pro ».

                  Il y a quand même énormément de « pseudo pro » (pas du tout pro) parmi les photographes de mariages qui se font rémunérer (j’en ai vu beaucoup)

                  Même si il y a aussi de vrais pro « très forts » qui pourraient faire n’importe quoi d’autre professionnellement comme photographe : j’en connais 2 ou 3 (seulement)…

                  • Le but n’était pas d’essayer de trier les photographes de mariage selon son bon vouloir ou la définition perso que chacun donne au mot « pro » ni ce qu’il considère ou non comme « l’apothéose » de la photo mais de dire que ces boitiers ne sont pas pensés pour l’apprentissage, parce que s’il faut trier un peu, il y aussi des amateurs un peu partout, pas qu’en mariage ;) .

                    • Oui, mais quand même beaucoup de mauvais, dans les photographes de mariage…

                      En général, c’est pas des références.

                      Je dit ça en passant… Et en précisant qu’il y a aussi quelques rares « pro » dans ce domaine ! J’en connais…

                       

  6. Sinon Sony diffuse des chiffres européens sur le marché du Plein Format auprès des journalistes européens pour le lancement du A7m3.

    À prendre avec des pincettes, car venant de Sony, mais bon, les constructeurs contesteront alors et comme Sigma, Tamron, Samyang et Tokina sortent des objectifs sur Sony…

    Été 2017, ils ont fait un trimestre en tant que n°3.
    Hiver 2017-2018, ils ont pour la première fois de leur histoire n°1 avec 35-40% de PDM.
    C’est juste un trimestre pour l’instant, mais c’est inédit pour le signaler.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.