web analytics

Colorimétrie : Canon est toujours la référence

61
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Pour moi, ça ne fait aucuns doute : Canon conserve toujours un avantage évident (en gros 10 ans d’avance) en terme de colorimétrie (notamment pour les rouges, les oranges et les tons chairs)… Et je ne suis pas le seul à la penser.

Mon test terrain récent du Canon G1X MkIII m’a encore confirmé de l’étonnante « régularité » du rendu coloré d’une génération d’appareil à l’autre depuis des années. Et même d’une gamme à l’autre… Un exemple de plus ici : c’est Dustin Abbott qui compare très honnêtement le Canon EOS 5D MkIV au Sony A7RIII (que je n’ai pas encore pu essayer)… Et trouve à ce dernier ce petit côté « jaunasse » que l’on a déjà vu auparavant sur des portraits réalisés au Sony (et qui rappelle vaguement les RAW Nikon)…

La différence se voit sur les joues des enfants : il est quasi impossible à certains appareil ( ! ) de rendre cette « transparence » si particulière de la peau, cette « carnation rosée » qui rend les visages « humains »… Un problème avec les fichiers JPEG et RAW de Fuji ? Et bien entendu, sur la photo du Sony (à gauche), on ne voit que ça… La teinte chaire, ne me semble pas très naturelle, les hautes lumières manquent de transparence et le rose n’est pas rose.. Relire : Réparez la colorimétrie défaillante ( ! ) de vos… Nikon

Et lorsque vous rajoutez du Magenta pour corriger cette « petite » dominante chiante : ça ne le fait que « moyennement », puisque cela entraine (évidement) des conséquences ailleurs… Dustin Abbott ne souligne d’ailleurs pas sur son exemple (et c’est dommage, car pourtant c’est immédiatement visible sur la vidéo) : vous constaterez que la combinaison « bleue » de Mario, tourne au violet. Elle n’est plus bleue…

Bref, c’est quelque chose qui s’impose à moi à chaque fois que je développe les RAW d’autres marques que Canon (et c’est à chaque fois la même chose : c’est systématique)… Après avoir choisi le bon étalonnage et la bonne balance des blancs (je me cale souvent sur 5150 Kelvin en extérieur) : si vous n’obtenez pas immédiatement les couleurs qui vous conviennent (dès le début du processus), alors vous commencez à « bidouiller », dans la Balance des blancs, dans l’onglet étalonnage, dans TSL :  du coup d’autres couleurs sont affectées et vous, vous retrouvez à perdre du temps. Voir à faire de la correction colorimétrique localisée (ce qui est devenu franchement un bonheur avec Les nouvelles méthodes de sélection de Lightroom)…

Mais c’est du temps perdu (mieux vaut avoir les bonnes couleurs dès le début). Et c’est ce qui se passe à chaque fois que je développe autre chose que des RAW Canon… C’est ce qui m’a conduit à renoncer au Micro 4/3 pour mon boitier de poche, comme je l’expliquais ici… Il faut un peu plus qu’un bon capteur, pour faire un bon appareil photo !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

61 commentaires

  1. La différence de colorimétrie est quand même très « technique » dans cette vidéo.
    Elle est valable dans une chaîne de production parfaitement étalonnée…..

    Personnellement, j’avais un Pentax k5 et je suis passé chez Canon depuis bientôt deux ans. Mes anciennes photos font ressortir une dominante magenta incontestable ! Par contre, entre mon 40d et mon 70d, il y a un petit quelque-chose que je ne sais pas définir qui me fait souvent préférer les photos du 40d qui ont une « personnalité » (je me sents presque couillon d’écrire ça….)

    • Ce n’est pas très technique, c’est juste « perceptible »…

      Certains ne voient rien et ne comprennent rien à la couleurs. C’est comme certain qui n’ont pas le sens du goût ! Mais lorsque l’on est sensible aux couleurs : alors il n’y a pas photo.

      Au début on voit les différences à condition de comparer. Et puis au bout d’un moment l’oeil est plus sensible (et à mémorisé les différences entre deux types d’appareils) : et il n’y a plus besoin de comparer…

      On reconnait tout de suite une galerie photo sortie d’un Nikon par exemple !

    • Non, justement, l’étalonnage ne suffit pas selon moi…

      D’ailleurs mes RAW Nikon et Panasonic (et Fuji j’en ai quelques uns), sont tous enrichis d’un profile personnalisé. C’est mieux comme ça, mais ce n’est pas encore assez bien… Et je suis obligé de bidouiller encore derrière.

      Pour moi, la différence de colorimétrie, c’est creusée pendant les 10 ans ou tous les autres ont dormi (entre 2000 et 2010) et pendant lesquels Canon a bossé la question.

  2. Pourrait on pour une fois parler des choses correctement????? On est sensé parlé entre photographes experts ou pro ici non?

    Pourrait on pour une fois comparer ce qui est comparable? C’est à dire 2 fichiers correctement exposé et dont la balance des blancs est faite avec une charte et dont les RAW ont un profil ICC ou DNG (suivant les softs) de correction?

    Et après, seulement après on regarde les couleurs en mode L.A.B sous Photoshop. Et la on discute des résultats. Pas avant.

    Ou alors on fait que des Jpeg et la oui Canon est plutôt bon et même bien plus flatteur que la vérité.

     

     

    • Couleurs LAB sous photoshop ? Là tu es de l’école ancienne… Le LAB, n’a pas cours en format RAW dans Lightroom.

      Les images de mire de Dustin Abbott ont été fait dans les messages conditions d’éclairage, il explique avoir réglé sa Balance des blancs à 5300 Kelvin.

      C’est très rigoureux, il n’y a pas d’erreur là-dessus.

      Il explique comment il doit corriger la balance sur le fichier Sony, pour ajouter un poil de Magenta, afin d’éliminer le petit côté Jaune/Vert. Et l’on voit du coup, que c’est le bleu qui est affecté…

      Autant de chose que j’ai fait moi-même 100 fois avec des NEF, avec les même résultats.

      La seul chose qu’il aurait pu faire en plus c’est tenter de créer un Profile d’Etalonnage pour le Sony, afin de vérifier si les choses s’améliorent. Mais peut-être ne voulait-il que simplement comparer le rendu par défaut ?

  3. Le rendu JPEG Canon (boitier ou avec DPP) est très flatteur, il faut le reconnaître. Mais avec mon 60D j’ai toujours eu beaucoup de mal à avoir un rendu correct et flatteur en utilisant Lightroom (profil Adobe Standard ou Camera Standard) ou DXO PL.

    Je possédais auparavant un Pentax K200D avec lequel je n’avais aucun soucis de colorimétrie. Il sous exposait certes, mais les couleurs étaient bien plus naturelles à mes yeux.

    Je pense que tout cela est très personnel. Chacun possède sa propre vision de la « justesse » des couleurs et ça dépend de tellement de paramètres, qu’il est difficile de reproduire la réalité.

    Quoiqu’il en soit, l’idée de retourner chez Pentax m’a quelque fois traverser l’esprit, mais ça ne serait pas raisonnable !

      • J’ai refait des tests hier soir avec quelques RAW de mon 60D, et bien franchement, je trouve le profil Camera Standard trop chaud, avec des oranges et des rouges saturés, y compris dans les tons chair.

        Alors effectivement, comparativement au profil Adobe Standard, les bleus sont meilleurs et on n’a plus cette dominante légèrement magenta dans le ciel, mais personnellement, je trouve qu’on est loin d’un rendu naturel…

        A la limite, Photo Lab fait presque mieux avec les réglages par défaut.

        Je précise que mon écran est bien évidemment calibré et je confirme mes propos d’avant : j’ai ressorti de vieux clichés faits avec mon K200D, la colorimétrie est à mes yeux nettement meilleure, et ce quelque soit le logiciel utilisé.

        Ma compagne vient de revendre son Nikon D90 et s’est offert un Canon 80D. J’attends les premiers clichés pour voir ce que ça donne dans LR ou PL.

        Pour le moment, c’est avec DPP que je retrouve le plus facilement de belles couleurs naturelles, sans saturation excessive ou de dérive.

        • Le but du profile Camera Standard, n’est pas d’être « naturel », mais d’être polyvalent…

          ET en effet, après plus de 10 ans d’utilisation, c’est quand même le profile qui « marche » sur le plus grand nombre de photos. Ensoleillées, moins ensoleillées… Portraits, paysages : il convient à à peu près tout.

          Mais ensuite pour des cas particulier, on aura peut-être intérêt à prendre un profile sur mesure, ou un autre profile comme Faithfull (fidèle).

          Il est impossible de créer un profile qui soit OK pour tout. Mais dans un monde ou les profiles des fabricants sont assez fantaisistes, je trouve que c’est ce Camera Standard qui « marche » le plus souvent et le mieux.

          Puis ensuite, il y a aussi les goûts… qui peuvent être assez personnels. Personnellement, nue suis totalement alergique au « jaunasse », qui est la solution la plus simple pour masquer la misère chez pas mal de fabricants.

  4. La colorimétrie de chaque œil est différente. À partir de l’âge de 20 ans, le signal lumineux qui arrive à la rétine est modifié (filtrage des bleus) par une perte de la transparence cristallinienne (dont l’aboutissement sera la cataracte). Celle-ci augmente avec l’âge pour atteindre la totalité du spectre coloré avec des atteintes variables suivant les longueurs d’onde. En plus, il y a un phénomène de correction par le cortex visuel. Donc, chacun, nous voyons les couleurs différemment et ce n’est que par le biais de conventions communes que nous disons voir les mêmes couleurs (mais nous n’en savons rien ! Un daltonien peut dénommer correctement certaines couleurs alors qu’il les voit très différemment.). En conséquence, l’avis subjectif n’a aucune valeur (seulement de se faire plaisir). Ce n’est qu’une illusion. Il faut utiliser des instruments de mesure « objectifs » de la couleur pour comparer deux signaux colorés.

    • Ce qui n’empêchent absolument pas le fait : que certains fabricants « peinent » à reproduire agréablement certaines couleurs.

      Mais si tous les yeux sont différents, tous les yeux voient la différence entre le rendu Nikon et le rendu Canon !

      Du moins les yeux qui « entrent » dans la norme moyenne de vision (netteté, et couleurs). Tous les yeux étaient déjà très capables à l’époque argentique, de distinguer la « Kodak Gold » d’une Fuji Velvia par exemple…

      Bref : ce n’est pas parceque tous les yeux sont différents, qu’il n’existe pas une « moyenne ». Et aussi un « consensus » moyen autour du rendu correcte d’un ton chair (pour prendre un exemple très facile à percevoir)… Ou du bleu du ciel (ce qui est déjà plus difficile à définir par pas mal d’entre nous qui ne regardent pas si souvent le ciel bleu semble-t-il).

    • Un oeil exercé est un instrument assez objectif, surtout lorsque les éléments à comparés sont côtes à côtes : l’oeil est très capable de comparer…

      Un peu moins capable de se souvenir « dans l’absolu » de la justesse d’une couleurs. Toutefois je crois que certains en sont un peu plsu capables que d’autres. Comme certain ont « l’oreille absolue » et sont capable de faire péter un « La » tout de suite juste (adolescent c’était mon cas, lorsque j’ai étudié la musique, mais je ne sai spas si je pourrais toujours)…

  5. J’ai un sony je n’arrive jamais à avoir la bonne couleur je passe des heures à la retouche pas de résultat, en achetant un 6d canon j’ai l’impression de voire la réalité même en monde standard les couleurs sont superbes maintenant je ne fais que du jpeg très peu de raw je gagne un temps fou,le sony d’ailleurs le sony je l’ai donné à mon fils

  6. Bon alors… exercice !!

    Avec quel appareil a été pris ce cliché (Canon, Nikon ou Sony)…Il s’agit de la Pazza Plebiscito à Naples…

     

    • Hello,

      Très jolie cette image en tout cas, si les débats peuvent amener de belles images c’est cool ;-)

      Elle part un peu dans le magenta ou bleu, c’est un avis. Je l’ai passée dans photoshop juste pour essayer de faire simplement couleurs automatiques et j’ai trouvé le choix du soft juste top en la réchauffant légèrement et en enlevant cette dominante qu’il y a maintenant. Mais tout ça c’est très subjectif, je la préfère dans d’autres tons, vous la préférer différente.

      L’acutance est très puissante mais l’a aussi c’est une histoire de goût finalement…

    • On ne peut pas trop le dire, vu qu’elle a été déjà « bidouillée ». Il y a un effet de bord assez disgracieux à la limite du ciel et des toits (une sorte de halo blanc)… Avec de la Clarté.

      Et un ajustement localisé assez maladroit (visible) dans la partie gauche sur la calèche…

      L’image est belle, mais vous l’avez « un peu abimé »…

  7. Je ne sais pas quel appareil à pris cette photo mais je lui trouve une dominante magenta en consultant depuis mon smartphone.

    (Et une accentuation trop forte des détails avec un petit côté trop « numérique »).

  8. C’est bizarre, sans voir la video j’ai d’abord cru que la photo de gauche était celle de Canon… je dois être vraiment mauvais ou j’ai un problème avec mes rétines…

     

  9. Il y a une forte coloration jaune sur A7RMKIII quand on utilise les profile camera xxx sour LR (camera standard, camera portrait, etc ……).  Personellement, j’utilise le profile « adobe standard » qui donne des resultats satisfaisant.

    voir example ici avec Sony A7R III, 85mm F1.8.

    Photo du haut : profile « camera portrait »
    photo du bas : profile « adobe standard »

     

    • Mauvais signe ce que tu me dis là : car il y a assez peu de modèles et de marques, pour lesquels Adobe Standard est conseillé… (certains Nikon et encore… dans certains cas, mais encore ce n’est pas génial. C’est juste moins pire que les autres).

      Il est assez probable que pour ce Sony (comme pour les précédents), le profil sur mesure Color Checker soit obligatoire…

    • La couleur d’en haut, elle « craint vraiment » trop « jaunasse » !

      En bas ça va un peu mieux… Mais la peau est « éteinte, il manque ce petit soupçon de rose qui fait que les gens ont l’air en forme sur les portraits en Canon… ET ont l’air « blêmes » avec les autre marques.

      D’ailleurs il me semble que le rouge de l’élément,nt de décours à gauche : est « massacré » par ce profil… Exactement comme Adobe Standard « massacre mes rouges et les jaunes » sur les images Canon…

      C’est pour ça qu’il ne fait pas utiliser « Adobe Standard ». Je n’ai pas de référence sur ce qu’était ce rouge (toi tu dois t’en souvenir), mais je suis prêt à prendre les paris, qu’il est bien mieux rendu par la photo d’en haut (qui par contre massacre le visage à force de jaune).

      Si tu m’envoyais quelques RAW par We Transfer ou Dropbox, avec une petite photo de la charte Color Checker (et des rouges et des jaunes : genre bananes, pommes). J’en aurais confirmation.

      Mais je le sens venir « gros comme une maison » !

  10. Et celle – ci toujours à Naples…Les couleurs posent vraiment problème ? Juste pour un amateur sans obligation de résultat ??

    • Je dirais d’abord, que les couleurs ne semblent pas très naturelles sur cet exemple.

      Impossible de ditre si le jaune était aussi « verdâtre » : mais je ne pense pas… (et on à pas exactement le même jaune du côté clair qui est plus vert… et du côté à l’ombre qui est plus chaud)

      Mais dans ce cas : ça vient très probablement du post traitement d’abord (je vois un espèce « d’effet de bord » à la limite du ciel et du jaune qui me laisse penser que vous avez un peu bidouillé)…

      Montrez nous la photo brute SVP…

    • Alors quel est l’appareil :P ?

      Je suis impatient de savoir si ma réponse est  correct ou non ^^. J’aime beaucoup cette photo en tout cas !

  11. Je suis assez d’accord avec JF (qui reste poli)
    Ces 2 photos sont massacrées avec une retouche a la truelle.
    Pour la 2ème la cadrage est pas vraiment intéressant. C’est pas les couleurs le problème

  12. En effet on dirait que « Tons foncés/Tons clairs  » ont été un peu poussés.

    D’autre part je verrai bien l’image basculée à gauche pour une meilleur lecture.

    • Ce qui fait mal au coeur (en général), c’est que ce sont désormais des « spécialistes de Youtube », qui sont considérés, comme détenant la vérité… plutôt que de vrais spécialistes et connaisseurs de la photo…

      Un mec qui s’improvise photographe (de mariage en plus ;-) et fait une chaine Youtube ! Il acquiert soudain plus de crédibilité que des dizaines de photographes pro qui ont des décennies d’expérience, qui connaissent leur métier, le matériel, etc…

      Je suis certain que tu sera d’accord avec moi Gilles : en regardant (par exemple) les tutoriels vidéo Youtube à propos de Lightroom (un domaine que toi et moi connaissons parfaitement) : que 90% de ce que l’on trouve sur Youtube à propos de Lightroom : est fait par de « purs guignols… Qui ne connaissent que la surface du logiciel (c’est à dire pas grand chose)… Mais passent pour des experts aux yeux de la foule ébahie, car la foule qui les regarde n’y connait rien non plus !

      Et bien c’est exactement la même chose en photo…. Youtube assure d’abord la promotion des « professionnels de Youtube » et des « wanabee photographes ». Youtube c’est vraiment le nivellement par le bas !

      Car les vrais experts et les vrais connaisseurs, n’ont pas vraiment le temps s’amuser à faire des chaines Youtube pour diffuser gratuitement leur savoir. Car ils bossent eux…

    • Je peux pas dire que ces deux là m’aient convaincu sur de nombreux points : c’est le moins qu’on puisse dire ! Notamment quand elle dit qu’elle aime les « skin tones » (et sachant ce que j’ai vu des RAW pour le moment), ce qui fait un peu mal aux oreilles… Surtout lorsque l’on voit les deux images à côté : celle du Sony étant toute « jaunasse » ! Visiblement ils ne connaissent rien à ce sujet… ).

       

      Mais en tous cas, ils pointent certaines vérités intéressantes et concrètes : par exemple les petits problèmes ergonomiques sur le Sony… Ou le cout de 1000 USD minimum supplémentaire (au moins) pour un parc optique « standard » nécessaire avec le Sony, pour un équipement standard par exemple d’un photographe de mariage… Et c’est au moins un point qui retiendra de nombreux photographes de « passer les pas »…

       

      Ensuite, je veux bien croire que le Sony puisse sortir vainqueur de ce conmapartif. Sur le papier je serais moi-même prêt à le déclarer vainqueur… Mais à deux conditions :

       

      1 – accepter de « dépenser plus » (et je ne sui spas dans cet état d’esprit actuellement)

       

      2 – pouvoir corriger la dominante jaune avec un profile personnalisé (que j’attend de tester) : sans quoi je le considère pas utilisable (dans le cadre de mes activités)…

       

      En aucuns cas, je ne choisirais le Nikon : bien qu’il soit vainqueur au niveau AF, qualité d’image (mais pas couleurs). Trop lourd, objectifs pas assez diversifiés pour moi (absence d’un équivalent exacte au Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM). ET colorimétrie trop verdâtre…

       

      • Tu vois JF, en fait, tu ne vaux pas mieux qu’eux en alimentant un blog et en rabâchant des inepties qui ne sont pas d’actualités ou non objectives et personnelles (D850 colorimétrie trop verdâtre… mdr ; mettre un 24-70 f/4 sur un D850 ou sur n’importe quel FF d’ailleurs : re-mdr) T’es bon pour une une chaîne Youtube…

        • Je suis désolé, nous sommes très nombreux à être d’accord sur le problème de colorimétrie de Nikon… (je n’ai pas testé sur le D850, mais sur les précédents).

          Il y a manière de régler cela grâce à un profile, mais il y a bien un problème à la base. Il serait irresponsable de nier l’évidence. Et j’ai déjà convaincu (preuve à l’appui) des gens qui ne le croyaient pas, en les faisant assoir devant un écran, juste à côté de moi… Lorsque l’on te sert les preuves sous le nez : impossible de nier.

          ET concernant le EF 24-70 mm f/4 : il manque tellement à Nikon, qu’ils sont en train d’en préparer un (d’après mes sources)…

          Et il aurait totalement sa place sur un D850 : celui de Canon est d’ailleurs suffisamment bon, pour exploiter la résolution de 50 Mpixels.

          Et le jour ou un photographe, n’a d’autre choix que de sortir un Kilo de son sac (car il veut emporter un SIgma 20 mm f/1.4 en complément par exemple vu qu’il a besson de f/1.4 ce jour là au grand angle), alors il préférera prendre comme « passe-partout » : son 24-70 mm f/4… de préférence au 24-70 mm f/2.8 (1 kg de plus).

          Bref, je sais de quoi je cause (sinon, tu ne serais plus la depuis longtemps)… Ce n’est pas le cas de grand monde sur Youtube !

          • Eh bien nous sommes également très nombreux à ne pas être d’accord et préférer largement le rendu colorimétrique (moins magenta/rouge de Canon excessif ; je ne suis pas le seul à le dire), ainsi que la dynamique des images issues des boîtiers Nikon. J’ai également fait des comparaisons Nikon/Canon avec import de profil. Je n’aime absolument pas par exemple les rendus des 5Ds/5Dsr : lourds, bouchés (surtout avec du Sigma dessus), violet: on dirait du carton. Le 24-70 f4 c’est ton choix, mais s’il y en avait un chez Nikon, je ne le prendrais pas car je fais un autre choix que le tien (j’ai le droit ?) ; le f4 sur un 70-200, ok, mais sacrifier la focale et l’ouverture, non merci. Je suis là depuis longtemps, surtout pour essayer de contrecarrer ton prosélytisme Canon et t’imagines bien que je me tiens informé avec des sites un peu plus pro et objectifs que des reviews de blogs ou de chaînes.

            • Concernant la colorimétrie… vous êtes une minorité à défendre Nikon et je crois que vous vous trompez. Et je pense que nous sommes une majorité de photographes pro à penser que Nikon a un problème (d’ailleurs cela cadre, vu qu’il y a plus de photographes pro en Canon qu’en Nikon, notamment dans les secteurs ou la couleur compte, comme la mode, le portrait et la pub).

              Bref : on ne nous mettra pas d’accord aujourd’hui… Mais si le D850 (que je n’ai pas essayé encore), corrigeait le problème. Je serais le premier à en parler : fais moi confiance…

              Oui le 70-200 mm f/4 Nikon est excellent (plus récent que le Canon, donc meilleur), ce que j’ai souvent souligné ici…

              L’absence du 24-70 mm f/4 chez Nikon, handicape surtout les photographes voyageurs (et les femmes), qui ne veulent plus d’un ensemble aussi lourd que le D850 + 24-70 mm f/2.8 : poids considéré comme totalement excessif en voyage en 2018, même accompagné d’un 70-200 mm f/4….

              Du coup, ils se tournent vers Sony, ou Fuji (ou Canon, mais ça leur fait mal au coeur et ils se disent qu’il vaut mieux sauter le pas vers l’hybride pour être vraiment léger).

              Aucun prosélytisme de ma part: juste mon avis, sans aucun filtres. Ce qui je dis ici beaucoup d’autre le pensent, mais ne peuvent se permettre de l’actif « sans filtre » comme je le fais… On dirait qu’ils sont « achetés » par Canon (île leader économique) ! Ils doivent donc ménager Nikon… ET aller à la pêche aux pub Sony, Olympus, Fuji, etc… Ce dernière marques qui ont pas mal investi en pub (et ont donc acheté une crédibilité auprès de certains médias).

              Moi, je m’en fout de tout ça ! Je parle vrai, je dis ce que je pense…

              Bonne journée !

  13. Et il faut bien d’autres choses qu’une « bonne » colorimétrie pour faire de bonnes photos, après l’encu**ge de mouches sur le piqué qu’on peut voir bien répandu ça va être sur le « rose pas vraiment rose » ou le « bleu pas vraiment bleu ». Si on veut avoir les bonnes couleurs partout, faudrait déjà calibrer tous les écrans et imprimantes du monde comme celui avec lequel on a traité la photo, définir la balance des blancs précise pour chaque photo…

    C’est encore plus vrai maintenant, en argentique il fallait faire en grande partie avec la colorimétrie de la pellicule, ce n’est plus tellement le cas en numérique. Qu’est-ce que LE rendu Nikon et LE rendu Canon? Celui du style d’image standard? Portrait? Paysage? Du 5D III? Du 400D? du 1DX II? (tu le dis toi-même, Canon a bossé dessus, donc ce ne sont pas les mêmes sinon il n’y aurait rien eu à bosser…). C’est aussi vague que ceux qui parlent du rendu argentique, comme si il n’y en avait qu’un et qu’il soit « le bon »!

    • Mais non… je crois que vous n’y êtes pas du tout !

      Sans la moindre calibration, on trouve désormais des écrans très crédibles : à commencer par ceux des Macbook pro. Et surtout réguliers d’un exemplaire à l’autre. Ce qui donne à leurs utilisateurs une base commune de réflexion sur la couleur.

      Ensuite… il est évident que les marques ont développé leur « personnalité » dans le rendu des couleurs. des visages photographiés par un Sony ou un Nikon en style d’image standard (une fois que l’on a appliqué la même balance des blanc par exemple 5000 K) : et bien vous les repérez immédiatement ! Exactement comme les films argentique à cette époque…

      Bref : il existe des réalités incontournables, qu’avec un peu d’expérience il est impossible de ne pas voir !
      Vous manquez probablement d’expérience en la matière…

      • Et je crois que vous y êtes encore moins, si vous voulez juste montrer vos photos à vos potes qui ont des macbook pro très bien…je doute que tous ceux qui regardent vos photos, ne serait-ce que sur ce blog, en soient équipés (je pense même que c’est une petite minorité).

        Ensuite, rester sur le style standard de son appareil…comment dire…c’est juste refuser toutes les possibilités du numérique, même des amateurs le changent sans le savoir (les modes « créatifs » pré-réglés, par exemple). Qu’il y ait des différences, on le sait, mais prétendre que l’un d’eux est une « référence » n’a aucune pertinence et vous le prouvez vous-même en étant incapable de dire qui est quoi dès que l’image est un peu « bidouillée ». Et encore, là il s’agit de photos couleurs, pour quelqu’un qui shoote en noir et blanc c’est encore moins important. Donc, c’est bien un énième enc***ge de mouches pour glorifier une marque…

        Vous manquez probablement d’objectivité en la matière…si la photo était faite pour retranscrire la réalité, il n’y aurait pas que les photos à couleurs Nikon ou Sony qui seraient à mettre à la poubelle, elles y seraient toutes sans exception.

        • Vous ne comprenez rien à ce que j’explique… (u ne voulez rien comprendre).

          Le style d’image Standard n’est qu’une base de départ… La plus polyvalente possible tout en restant relativement équilibrée. Je n’ai jamais dit qu’il fallait rester dessus. C’est juste un moyen de comparer des appareils entre eux.

          Et je n’ai jamais dit non plus qu’il ne fallait pas calibrer son écran. Mais simplement que grâce à des machines comme le Macbook pPro : énormément de gens partagent le même cran (pas trop faux)… ET qu’il était plus facile de comparer ainsi et de discuter grâce à cette base commune tres répandue chez les professionnels…

          Par ailleurs, le développement des RAW dépendant du logiciel utilisé, lia plupart de ceux-ci ignorent le style standard de l’appareil. ET certains comme Lightroom tentent d’en faire une imitation : personne n’est obligé à rien…

          Vous savez : la couleurs , c’est mon métier, depuis le début des années 90. Et cela a été aussi ma formation professionnelle. Il y a quelque chances que j’en connaisse 1000 fois plus que vous en la matière.

          Je ne vais pas me lancer dans un débat technique avec quelqu’un qui n’a pas forcément les même bases, ni la même formation que moi pour en discuter. Ou alors faites preuve d’un peu d’ouverture d’esprit et montrez que nous partageons au moins les bases de connaissance communes…

  14. Non je trouve qu’on est bien d’accord, en fait, vous parlez bien de discussions techniques entre potes pros et moi je parle d’utilisation réelle et de choix d’un rendu qui est rarement lié à « qui qui fait le plus juste » mais plus à « qui qui propose ce que j’aime », c’est d’autant plus vrai en raw avec un logiciel lambda puisque comme vous le dites la plupart ignorent les styles de l’appareil.

    Si la couleur est votre métier, très bien, mais comparer des couleurs entre appareils n’est pas celui d’un photographe. Même si le problème à mes yeux n’est pas tant que moi je n’ai pas vos connaissances sur la couleur, mais que votre article laisse supposer que tous les ingénieurs dont la couleur est le métier et qui bossent pour Sony, Nikon, Fuji etc. ne savent pas ce qu’ils font ^^.

    • C’est un peu ce que je pense en effet : je pense que Nikon a pris énormément de retard pendant les 10 premières années des reflex numérique au niveau de la couleurs… Ils ont eut d’autres priorités à régler !

      Leurs premier « style d’image (Picture Control » est apparu en 2008, alors que dès 2001 chez Canon on savoir dissocier l’espaces coloré sRBV / a RVBD des styles d’images. ET que ceux que nous connaissons aujourd’hui datent de 2005. Pendant toutes ces années : ça é été un bordel sans nom chez Nikon… et les utilisateurs étant habitués aux styles utilisés dès le début, ils n’ont pas « osé » tout changer en cours de route (ce qu’ils auraient du faire dès 2008)… Mais non : ils ont préféré faire évoluer progressivement les chose. Ce qui donne le bordel actuel (à peine amélioré depuis le D750).

      Donc effectivement : ce que je veux dire c’est que Nikon a pris 10 ans de retard sur Canon, dans la gestion de la couleur. ET qu’ils le payent aujourd’hui encore. La meilleure preuve : leur incapacité à développer un logiciel de développement RAW « eux-même », ce qui a donné l’épisode peu glorieux de Nikon Captuere NX développé par une société indépendante. Le jour ou celle-ci a été achetée par Google : ils se sont retrouvés le « bec dans l’eau ». Moi j’explique ça par une faiblesse « culturelle » au niveau du logiciel chez Nikon. ET la gestion de la couleur dépendant directement de cette culture logiciel… Ceci explique cela.

      Pendant ce temps chez Canon on a tout inventé. Il n’y avait que Fuji pour développer de son côté un début de solution similaire à ce que Canon faisait. Chez Fuji on connait aussi la couleur. Et ce n’est pas pour rien que des tas de Nikonistes ont abandonné Nikon pour cette raison et sont passés chez Fuji (ou chez Canon).

      Du côté de Sony, j’ai suivi de très loin les choses, mais suffisamment pour constater à échéances régulières que les couleurs n’étaient pas « au niveau » de Canon et de Fuji…

      ET je crains que c’est encore le cas.

      Lorsque en style d’image standard (chez Sony), vous constatez une dominante « jaune » qui donne l’impression que les gens ne sont pas en bonne santé (dominante constatée aussi par mon ami Philippe propriétaire d’un Sony A7RIII et qu’il ne la supporte pas, ce qui l’oblige à choisir Adobe Standard, qui a un autre défaut)… et que pour la corriger vous devez rajouter 10 points de Magenta en Balance des blancs, alors vous constatez que vos « bleus » ne sont plus bleu (mais bleu violet), vous découvrez que la style d’image Standard de Sony, n’est pas utilisable.

      Comme Adobe Standard ne l’est guère plus (vu que lui il tue les oranges et les rouges, ce qui est un problème récurent chez Adobe, que avec toute leur connaissances de la couleurs ils ne veulent pas régler (peut-être pour conserver une certaine polyvalence / compatibilité avec les boitiers Nikon)… et bien il semblerait que la création d’un profile sur mesure soit obligatoire avant d’utiliser ces Sony.

      Ce n’est pas que le justesse des couleurs soit obligatoire pour faire de bonnes photos. Mais c’est juste indispensable si vous êtes professionnels. Et qui donc achèterait un Sony A7RIII à part des professionnels ?

      SI la justesse des couleurs n’a pas trop d’importance : alors mieux vaut faire des images avec l’iPhone, car au niveau « agrément », Apple a fait ce que Sony, Nikon et même Fuji ont étés incapables de faire en 18 ans : des couleurs qui semblent justes, mais ne le sont pas, tout en restant les plus agréables à regarder !

      Un peu comme le style d’image Canon Standard.

      Bref : on peut se ficher de la justesse des couleurs. Mais encore faut-oils que la peau des gens ait l’aire belle ! ET ce n’est pas le cas lorsqu’il y a cette dominante jaune, constatée (jusqu’à présent) sur les RAW Sony développés dans Lightroom en Style Camera Standard.

      Par ailleurs il faut arrêter avec l’affirmation idiote : « personne ne veut les mêmes couleurs ».

      Car 90% des gens voient « suffisamment les mêmes couleurs », poivre partager leurs impressions et détecter les mêmes défauts et dominantes (faisons abstraction de la minorité de gens daltoniens et à la vision diminuées).

      Car 90% des gens, sont capables en voyant deux images cotes à cote de décrire dans les mêmes termes (plus chaud, plus froid) : des différences entre deux couleurs… Même si certains ont un peu plus de « finesse » dans leur vocabulaire de la couleur et perception d’infimes différences : 90% des gens voient « en gros » les mêmes couleurs et s’entendent pour faire la différence entre le cyan, le bleu outremer par exemple…

      ET je prend cet exemple à dessein, lorsque je regarde le bleu du ciel des Nikon (avant le D750) : c’était du bleu outremer en style standard, alors que la réalité du bleu du ciel : n’en est pas (mais est plus proche du cyan).

      Et lorsque j’affirme que Nikon rendrait les bleu du ciel « faux » : tout le monde (90% des gens en bonne santé) peubventt le voir… il suffit d’un comparatif. Ce qu’ils n’ont pas souvent sous les yeux !

  15. Hello,

     

    Ce n’est pas « photoetmac » que le site devrait s’appeler, mais bel et bien « canonetcanonetrecanon »

    Il y a quelque année, j’aimais tes coup de gueulle franc, notamment avec Apple alors que tous à cet époque faisait les yeux doux à la marque.

     

    Mais là ces dernières années, i n’y en a que pour Canon… Nikon, Fuji et toutes la clique c’est de la merde !

     

    Même si j’ai toujours était Canoniste, je me demande de plus en plus si il n’y a pas un manque d’objectivité dans certains de tes articles.

     

    Mais ce n’est que mon point de vu ;-)

     

    @+

    • Il faudra s’y faire… Ici je donne « mon » avis.

      L’avis des autres est le bienvenu aussi ! Vous pouvez défendre ce que vous aimez chez toutes les marques. Expliquez ce que vous n’aimez pas chez toutes les marques…

      Je le fais aussi concernant Canon, un seul exemple : je trouve qu’ils abusent de ne pas offrir un 15-55 mm f/3,5-5,6 stabilisé pas cher en Kit… Ce que Fuji vient tout juste de proposer enfin (ce qui est super). mais Canon, oblige ainsi ceux qui veulent « viser » avec un 24-70 équivalent FF : soit à acheter un coûteux 15-85 mm, soit à passer en Full Frame. Voilà donc une critique que je fais à Canon… et toutes les critiques sont bienvenues.

      Il n’empêche que tout bien pesé : je ne voudrais pas utiliser un hybride à viseur électronique pour le moment (donc pas de Fuji, pas de Sony)… Je ne veux pas de la couleur « verdâtre » des Nikon (donc pas de Nikon). ET je ne veux pas de Pentax (car je crois qu’ils vont mourir)… Et je ne veux pas non plus de micro 4/3 (capteur trop petit, donc pas d’Olympus ni de Panasonic)…

      Donc, c’est pour ça qu’il ne me reste que Canon : et c’est pour ça que je perle d’eux dans 80% de mes poste sur la photo…

      Pure logique : le reste je ne pourrais pas m’y faire ! Je n’aime pas (ou plus)… Désolé, mais c’est comme ça !

      • J’imagine bien que je ne changerais pas la ligne éditoriale du blog.

        Voilà j’ai donné mon avis. :-)

         

        Alors je ne connais pas précisément le public assidue de ces pages, mais j’imagine que ce sont des amateurs experts.

        Mon avis sur la colorimétrie c’est que quelque soit le boitier utilisé tu dois créer un profil couleur adapté à ton gout/besoin et faire un réglage pointu.

         

        Est-ce que le boitier a quelque chose à voir la dedans ? Tu Dérawtise ton image avec deux dérawtiseur différent, tu auras deux colorimétrie différente !

        Il y a une multitude de photographe qui travaille sur Nikon et qui n’ont pas de souci de colorimétrie :-)

        Faire croire que chez Canon la colorimétrie est meilleur, n’est-ce  pas subjectif ?

        Justement en se qui me concerne, j’arrivais pas à avoir un rendu colorimétrique qui me satisfaisait avec mon 5D2 + LR. Alors que certain sur Nikon D800 + Capture One  avaient des résultat beaucoup plus claquant !

         

        Encore un fois c’est subjectif.

         

         

         

        • Non, il y a beaucoup de photos, que je n’ai absolument pas besoin de retoucher du point de vue couleurs (c’est l’avantage d’un profile bien calé et polyvalent)… Je suis systématiquement réglé à 5150 Kelvin en extérieur (surtout pas de Balance des blancs Auto) : du coup je sais que mes couleurs seront impeéccables en Camera Standard. Juste besoin d’ajuster un peu l’expo…

          Je pense que plus on part d’une base colorée constante, fiable et juste… et moins on perd son temps a essayer de corriger des couleurs. On se concentre sur le cadrage, l’expo, les sens des images…

          ET le boitier a tout çà voir avec ça : en effet !

          Dans les domaines ou la couleur compte beaucoup (Publicité, portraits, mariages) : j’ai remarqué qu’il y a justement plus de photographes en Canon… La colorimétrie étant meilleure d’entre de jeux : ils gagnent du temps.

          Et mon avis n’est pas subjectif : c’est un constat issu de 17 ans d’expérience et d’utilisation de plusieurs marques. Il m’a fallu à peu près 10 ans pour en arriver à cette certitude…

          Il y a éventuellement vintage de Nikonistes dans les domaines ou le léger avantage de Nikon question AF, leur donne un avantage : animalier, sport…

          Dans Lightroom va dans Développement et choisi Camera Standard dans l’onglet Etalonnage…

  16. Toute ces discussions me font penser aux débats sur les enceintes hifi. J’ai toujours privilégié le son « droit ». Il faut que ça sonne comme lorsque je joue avec mes musiciens. En photo, c’est la même histoire, je veux que le rendu soit identique à l’original, sans déformation des teintes.

    Et je rejoins JF, c’est canon qui s’en approche. C’est simple, on prend un portrait avec plusieurs boîtiers et optiques équivalentes puis on fait défiler le résultat sur bel écran avec le modèle réel à côté et on discute. Chaque personne présente peu alors donner son avis : quelle photo est conforme à l’original !

  17. « ET je prend cet exemple à dessein, lorsque je regarde le bleu du ciel des Nikon (avant le D750) : c’était du bleu outremer en style standard, alors que la réalité du bleu du ciel : n’en est pas (mais est plus proche du cyan). »

    on est d’accord…

  18. Je ne suis qu’un humble père de famille qui est déjà bien content quand il arrive à intégrer son matériel dans les évènements familiaux.

    Pour la colorimétrie, est-il possible que certaines lumières soient « irrécupérables » dans leur colorimétrie ? La photo ci-dessous (je n’ai pas dit que j’étais fier de ce cliché …) a été prise dans un gymnase des années 70-80 avec des éclairages qui sont peut être de cette époque. J’ai utilisé le format RAW mais je ne parviens pas à obtenir une couleur convenable. Une teinte jaunasse persiste malgré tous mes essais.

    Est-ce que prendre en photo un petit morceau de carton blanc pourrait être une solution simple et réaliste à mon niveau ou est ce qu’il y a des situations ou c’est foutu ?

    Nota : j’ai encore le fichier RAW si quelqu’un a une idée ….

    • Bonjour,

      voici une interprétation avec caméra raw dans l’onglet TSI (teinte jaune vers l’orange) et une correction globale de la luminosité.

      • Une autre en passant par DxO avec une correction de l’exposition également et en appliquant un rendu de couleurs Fuji Velvia 50 (pour faire rapide).

    • En ayant une bonne connaissance de Lightroom, c’est tout à fait possible de s’en sortir… Une petite charte gris neutre est encore mieux ! Ou même une Gretag (si vous avez le colorchecker passeport : il permet de créer des profiles pour les éclairages hybrides compliqués).

      Faites un petit bracketing d’expo à la prose de vue, ça peut aider ! Dans les cas compliqués une fusion HDR dans Lightroom est la solution à tous les soucis. Reste que trouver le bon dosage ensuite est pas si évident (mais le potentiel à partir de 2 ou 3 expo, est bien là)…

      Venez prendre un petit cours avec moi : vous verrez !

  19. Du bracketing avec un sujet qui se balance au bout d’un fil ? Comment gérer la superposition des images ?

    Sinon, est-ce que développer le même fichier RAW avec une balance des blancs pour chaque type d’éclairage et refusionner en gardant le « meilleur » de chaque est réaliste? Je n’ai pas essayé mais ça devrait marcher?

    Nota : maintenant que je vois les autres interprétations de l’image, je trouve la mienne bien sombre (il faut dire que je suis déjà très loin de l’exposition de base qui a du prendre en compte le spot en face !)

     

     

  20. Voici des mesures précises des déviances calorimétriques du 5D mark IV et du D850. Il semble en effet que canon soit toujours plus précis en colorimétrie. Sur ces tests on observe bien le problème des bleus nikon. J’ai recherché ces mêmes tests sur d’autres générations de boitiers et le seul reflex nikon qui semble avoir été bon sur ce point (en son temps bien-sur) c’est le d700.

    Fuji à l’air pas mauvais aussi.

    D850

    http://www.imaging-resource.com/PRODS/nikon-d850/nikon-d850A5.HTM

    5D mark IV

    http://www.imaging-resource.com/PRODS/canon-5d-iv/canon-5d-ivA5.HTM

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.