web analytics

Test du Canon G1X MkIII : compact APS-C des experts (3/3)

61
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Lire les deux autres parties de ce test : 

 


 

Un compact APS-C : idéal pour les professionnels !
  • Construction et Finition - 92%
    92
  • Prise en main et ergonomie - 88%
    88
  • Discrétion, compacité, silence et poids - 97%
    97
  • Visée électronique - 68%
    68
  • Qualité d'image - 92%
    92
  • Réactivité et vitesse - 88%
    88
  • Fonctionnalités - 87%
    87
  • Pertinence du prix - 82%
    82

Un compact APS-C : idéal pour les professionnels !

En conclusion, je crois avoir trouvé mon compact de poche idéal... Et je ne vois pas quel meilleur choix je pourrais vous recommander en ce début 2018... Peut-être le G7x MkII, plus petit, moins cher et dépourvu de viseur ? Ou le G5x qui possède un zoom 24-100 mm et un viseur ? Si ce n’était son prix tout de même très élevé, je recommanderais ce G1X MkIII à tout photographe ambitieux…  Mais n’oubliez pas que c’est le premier d'une lignée de compact APS-C (on l'espère)... Et l’on peut compter sur une évolution tarifaire d’ici 10 à 12 mois. Lorsque (peut-être) sortira un G1X MkIV, alors cette version MkIII deviendra forcément "plus accessible". Et peut-être suscitera-t-il des idées, chez certains concurrents de Canon ? En tous cas une brèche est ouverte... On sait désormais qu'il est "possible" de fabriquer un compact expert APS-C qui soit suffisamment compact. Canon a fait preuve d'innovation en le démontrant pour la toute première fois... Non ?

.

86.8 %

 

Alors ce zoom 24-70 mm f/2.8-5.6, comment s’en sort-il ?

Je trouve les images de ce G1X MkIII assez piquées dans l’ensemble (et dans certaines circonstances très piquées), notamment au grand angle et dès que l’on ferme d’un ou deux crans… Compte tenu de la taille minuscule du zoom, Canon a fait un assez bon boulot, même sur les bords qui ne déçoivent pas trop (je m’attendais à moins bien en fait, je suis rassuré)…

Alors, bien entendu une optique fixe sur ce capteur de 24 Mpix feraient beaucoup mieux… Mais on ne peut pas tout avoir : rappelez-vous que vous vouliez un appareil compact !  Les aberrations chromatiques sont peu visibles. La géométrie et le vignetage sont corrigés logicielement (y compris dans les RAW qui arrivent corrigés d’office dans Lightroom). A f/16 face au soleil couchant, il produit de jolies petites étoiles… Et pas trop de flare. C’est vraiment impeccable…

Cheng Chau… Au 1/500 sec, f/5,6, 100 ISO.

Alors oui : il n’est pas très lumineux, c’est vrai. Autrement dit n’espérez pas un « bokeh » du diable… Sur ce plan, le Canon G1X MkIII ne fait pas de miracles ! Et ne fait pas mieux que son petit « jumeau » le Canon G5X qui dispose lui d’un zoom plus long 100 mm et plus lumineux à la plus longue focale (f/2.8)… Ce qui permet au « petit » de prendre légèrement l’avantage question bokeh, en dépit de son capteur 1 pouces plus petit.

A noter que le diaphragme à 9 lamelles, participe à un bokeh plutôt agréable (à défaut d’être prononcé). Et à la bonne qualité des « étoiles » qui se forment en contre jour, face au soleil…

La distance minimale de mise à point au 24 mm est de 10 cm : c’est très honorable pour un capteur 1PS-C, mais cela ne vous donne pas énormément de bokeh pour autant… Et elle est de 30 cm au 70 mm. Le range équivalent à un 24-70 mm est également court (3x c’est court pour un compact), mais pour qui est habitué aux reflex : c’est la norme, ou presque.

Portrait, vite fait, rapide au naturel… 1/320 sec, à f/5.6 au 70 mm. Le bokeh est acceptable, car l’arrière plan est lointain. Mais rien de fantastique. Ici le 100 mm du petit G5X aurait généré un peu plus de flou. En dépits du capteur de seulement 1 pouce. On ne peut pas tout avoir !

 

 


Un bokeh légèrement décevant…

Pour certains, cette absence de bokeh prononcé sera peut-être la seule déception occasionné par le G1X MkIII. Mais dans la vie, ou aviez-vous déjà vu que l’on pouvait tout avoir ? De toutes façons, aucun autre appareil compact APS-C ne fait mieux en matière de bokeh : puisqu’il est le seul du genre…

Personnellement, cela ne me dépite pas trop : car si je veux faire du « bokeh », de toutes façons je prendrait mon Full Frame et l’une de mes optiques fixes à grande ouverture. Si vous ne pensiez acheter qu’un seul appareil photo et désiriez « explorer » les domaines créatifs liés au bokeh : alors tournez-vous de toutes façons vers un reflex. Tel n’est pas le programme de ce G1X MkIII.

A noter que Canon ne proposant toujours pour ses reflex EOS d’entrée de gamme aucun zoom 15-45 mm en kit peu couteux (équivalent 24-70 mm, mais seulement des 18-55 mm) : alors ce sera peut-être l’EOS M5 et son 15-45 mm (un zoom plus moderne) qui vous séduira. Finalement l’EOS M5 ressemble pas mal à un G1X MkIII, dont on pourrait changer l’objectif. Avec une bague d’adaptation, vous accéderez à l’immense gamme d’objectifs EF et EF-S : à vous le bokeh pas cher (par exemple des 85 mm f/1.8 ou 100 mm f/2).

Au 24 mm à courte distance à travers la vitre : 1/60 sec, f/6.3, à 2000 ISO ! Du bruit ? Quel bruit ? On trouve des Nikon Df au rayon des « antiquités invendables »… Nostalgie des petites rue de Tsim Sha Tsui (TST), ou les vieilles boutiques d’appareils photo d’occasion, encore nombreuses dans les années 2000… commencent à disparaissent les unes après les autres… Les collections de vieux objectifs manuels, n’attirent plus autant les jeunes photographes qu’il y a quelques années, au début de la mode éphémère des « objectifs Vintage ». On se lasse de tout !

 

Certains espèrent sans doute que l’on peut réunir dans l’encombrement d’un compact : à la fois les performances d’un objectif de reflex… Et les capacités d’appareils hybrides beaucoup plus coûteux ? Et bien ce n’est pas le cas. Et ne le sera pas avant longtemps. Avez-vous déjà vu une Formule 1, capable de courir le Paris-Dakar, tout en faisant office de véhicule de livraison ? Ne rêvez pas…

 


Juste une mise au point…

Ce Canon G1X MkIII, a reçu dès le jour de sa présentation de nombreuses critiques injustifiées, de la part de nombreux photographes qui ne l’on toujours pas essayé ( ! )… Et qui ont notamment critiqué l’ouverture « soit-disant modeste » de son zoom.

En oubliant tout simplement que concevoir un zoom « rétractable », aussi lumineux, aussi performant et aussi compact, pour un capteur APS-C : n’avait jamais été réalisé (ni même tenté) auparavant.

Son ouverture à par ailleurs été comparée à celle de zooms pour petit capteurs (1 pouces), dont la « valeur faciale » d’ouverture n’est pas « comparable »… Car on ne peut comparer des ouvertures, d’objectifs destinés à des capteurs de tailles différentes…

Vous aviez probablement remarqué que : plus le capteur est petit… et plus il est « facile » pour les constructeurs, d’afficher des valeurs d’ouverture généreuses (le zoom du Canon S120 était ainsi un équivalent 24-200 mm f/1.8 -5.7. Impossible si l’on applique pas un correctif à l’ouverture, comme on le fait à la focale).

C’est tout simplement que l’ouverture est relative, selon la taille de capteur. Elle doit être « corrigée » en appliquant le même facteur de correction que la focale.

Par exemple : f/2.8 est bien plus ouvert sur un capteur APS-C que f/2.8 sur un capteur de 1 pouce. Il ne s’agit pas « du même » f/2.8. Comprendre qu’il ne s’agit pas du tout de la même chose, ni en terme de bokeh, ni en terme de rapport signal bruit.

Donc, il ne sert à rien de comparer des lapins et des carottes… Que l’on compare plutôt des choses comparables : par exemple, l’ouverture du zoom de ce G1X MkIII à celle de zoom fournis en kit avec des systèmes APS-C (reflex ou hybrides). Oui, ça c’est faisable et utile…

Et à ma connaissance : assez peu « kits APS-C » de prix comparable et de taille « raisonnable », proposent des zooms ouvrant à f/2.8 au grand angle. Et débutant à un vrai « équivalent 24 mm ». Il faut parfois « replacer l’arbre au milieu du jardin ».

Ou que l’on compare aussi (si l’on tient à faire des comparaisons) : l’ouverture de ce zoom 24-70 mm f/2.8-5.6, avec le précédent « record » en matière d’ouverture, pour les zooms pour compacts APS-C. Je veux parler du zoom du Leica Vario (2400 €) qui n’était qu’un encombrant et sombre 28-70 mm f/3.5-6.3 (comparaison : https://goo.gl/TBmfFB )… CQFD !

Donc : qui dit plus grand capteur dit aussi lentille frontale de l’objectif plus large (ce que vous pouvez vérifier). Pour en savoir plus je vous renvois à cette longue vidéo : Depth of field and crop factor misconceptions. Bon, je sais c’est un sujet super compliqué… On en a déjà souvent parlé : certains pensent que j’ai tord. Et moi je suis certain d’avoir raison… On ne nous départagera pas aujourd’hui : alors passons ! C’était juste une parenthèse, histoire d’expliquer en quoi le zoom de ce G1X MkIII, n’est pas si « sombre » que certain le disent.

Recueillement, les prières s’envolent en brulant pour les défunts… Au 1/320 sec, f/5, 100 ISO.

 


En conclusion : du tout bon !

Si ce n’était son prix assez élevé et son viseur électronique (on s’y fait, ou pas) : ce G1X MkIII ne préfigurerait-il pas les remplaçants (un jour) des reflex d’entrée de gamme EOS à trois chiffres : gamme des EOS 850D ? Car si l’on compte bien, pour le majoré des utilisateurs qui n’achètent jamais de second objectif, ils pourraient très bien se satisfaire de ce G1X MkIII…

Ce qui me plait chez lui : c’est d’abord la qualité des RAW, sa forme générale, sa compacité incroyable et sa prise en main. A l’exception de l’écran (qui bascule de côté et c’est la seule chose qui me plaise moyennement), tout le reste me convient… Alors c’est vrai que le range du zoom n’est pas très étendu, c’est vrai… Et qu’il n’est pas très lumineux (ne l’achetez pas pour son bokeh). Mais au moins il est piqué et cadre « large » au 24 mm : c’est à dire un vrai grand angle… Et c’est l’essentiel pour un zoom polyvalent. Ne cherchez pas : en janvier 2018, il n’existe pas de meilleur zoom compact APS-C, vu qu’il est le seul !

Face au Sony RX 100 MkV, le Canon G1X MkIII prend l’avantage en terme de plaisir et aussi en terme de qualité d’image (spécialement au dessus de 1600 ISO, grâce à son capteur plus grand). Le Sony présente lui, l’avantage de la vidéo 4K et d’une liste de fonctionnalistes longue comme le bras (si vous estimez en avoir besoin)… Mais aussi le désavantage d’une ergonomie plutôt pénible : boutons trop petits, menus confus, viseur à « déployer » avant de s’en servir. Personnellement il ne me palier pas.

A 2000 ISO, je n’hésite pas à booster les traitements locaux dans Lightroom. Jamais je n’avais obtenu ce genre de couleurs avec mon Olympus GM1.

 

Question dynamique, question piqué et question potentiel d’ajustement des fichiers RAW : alors le Canon G1X MkIII est le « champion incontesté » des compacts experts… Il se comporte comme un reflex… C’est là qu’il brille et si vous ne voulez plus de ciels blancs cramés (caractéristiques des capteur de 1 pouce qui équipent désormais la plupart des compacts experts), alors cela vaut le coup de « dépenser plus »…

Les seuls vrais concurrents du Canon G1X MkIII, sont à chercher du côté des compacts à capteur APS-C… Mais tous sont équipés d’objectifs fixes : ce n’est donc pas la même philosophie, ce n’est pas la « polyvalence » que j’attend de mon compact… Si vous tenez à un capteur APS-C mais que le G1X MkIII est trop cher, le seul qui trouve grâce à mes yeux : serait le Ricoh GRII. Peu coûteux, très compact et équipé d’un 28 mm assez large, on espère une version GRIII, car le modèle actuel commence à avouer son âge.

On trouve à Causaway Bay, un écran géant… vraiment géant ! Idéal pour tenter des images différentes. Ici en vitesse lente à main levée au 1/15 sec seulement : la stabilisation est extrêmement efficace. Ce qui permet de rester à 100 ISO et de fermer à f/10. Déclenchez une petite rafale de trois photo bracketés à 9 im/sec… Il y en aura bien une de nette !

 


Mais au fait, quelle est votre définition d’un appareil « compact » ?

Voilà, vous connaissez mon opinion : c’est un véritable coup de coeur pour le G1X MkIII… Mais avant de vous faire votre avis définitif : il faut déjà savoir ce que vous attendez d’un « appareil compact ». Pour moi, le compact idéal devrait être un « bloc note » pratique, léger et très polyvalent. Sachant que mon appareil principal restera un reflex, pour quelques années encore. Mon compact doit donc rester un appareil « minuscule » que je puisse conserver dans un petit sac en permanence, ou presque… Et j’insiste : la toute première toute qualité que j’attend de ce compact, c’est la polyvalence. Donc un zoom équivalent à un 24-70 mm me semble indispensable…

Il est frai mon Maquerau… 1/20 sec, f/6,3, 100 ISO…

 

Alors peut-être, êtes-vous partisans des compact APS-C de 35 mm : comme le Fuji XT100 F (qui n’est pas si compact finalement https://goo.gl/zUycbu) et que je trouve bien couteux (l’appareil des bobos, allez ce n’est pas méchant, mais il y a du vrai  ;-)  Ou le Fuji X70 son petit frère plus sexy en 28 mm (Fujifilm X70, sans viseur mais écran orientable, mais limité à 16 Mpix par contre… comparaison de taille ici)… Ou comme « feu » le Nikon Coolpix A de 2013 : un autre, qui ne semble pas avoir eu de descendance…

S’ils peuvent convenir à certains photographes ayant développé un style personnel, il me semble toutefois que ce genre d’appareils est bien coûteux en regard d’un domaine d’utilisation très spécifique (trop spécifique). Et je ne les recommande qu’avec beaucoup de prudence, lorsque l’on me pose la question… J’ai cru remarquer qu’un certain nombre d’exemplaires finissent leur carrière « bradés » sur Lecoin.fr, une fois que leurs propriétaires se sont lassés des portraits au 35 mm (trop large) et des paysages au 35 (pas assez large).

De toutes façons, lorsque je veux faire des images au 35 mm, je préfère mon reflex Full Frame avec le EF 35 mm f/2 L IS USM par exemple (qui reste relativement compact). Et ceci, de préférence à n’importe quel appareil APS-C… Donc, si je veux faire des photos, au 35 mm « fixe », c’est que je suis motivé pour faire de la « belle image » avec un bokeh prononcé. Donc, c’est que je veux du Full Frame (et non un simple compact). Et c’est un tout autre « état d’esprit »…

 


Les points forts du Canon G1X MkIII : 

  • Un boîtier innovant d’un nouveau genre : totalement unique au monde
  • La qualité d’image inégalée sur un compact grâce au capteur APS-C
  • La montée en ISO inégalée sur un compact grâce au capteur APS-C
  • Colorimétrie et Style d’image Canon « Détails fins »

 

  • L’AF Dual Pixels très efficace (pour la première fois sur un compact)
  • La réactivité très correcte
  • L’ergonomie : probablement la meilleure sur un compact
  • Les menus Canon et les Menus personnalisables
  • L’écran orientable
  • L’implémentation du tactile

 

  • Une compacité exemplaire et un poids raisonnable
  • La « tropicalisation » identique à celle d’un EOS 80D
  • Une qualité de fabrication et finition exemplaire
  • Présence du WIFI et Bluetooth

 

Les points faibles du Canon G1X MkIII :

  • Le prix encore très élevé
  • Le range focal 24-70 mm relativement court (un 24-100 mm serait super)
  • L’ouverture du zoom 24-70 mm f/2.8-5.6 : reste « assez moyenne » au 70 mm

 

  • La partie vidéo en retrait sur d’autres compacts (pas de 4K)
  • Pas de prise casque, ni micro
  • La bague de zoom autour de l’objectif est devenue trop silencieuse (plus de clics)

 

 

Un compact APS-C : idéal pour les professionnels !
  • Construction et Finition - 92%
    92
  • Prise en main et ergonomie - 88%
    88
  • Discrétion, compacité, silence et poids - 97%
    97
  • Visée électronique - 68%
    68
  • Qualité d'image - 92%
    92
  • Réactivité et vitesse - 88%
    88
  • Fonctionnalités - 87%
    87
  • Pertinence du prix - 82%
    82

Un compact APS-C : idéal pour les professionnels !

En conclusion, je crois avoir trouvé mon compact de poche idéal... Et je ne vois pas quel meilleur choix je pourrais vous recommander en ce début 2018... Peut-être le G7x MkII, plus petit, moins cher et dépourvu de viseur ? Ou le G5x qui possède un zoom 24-100 mm et un viseur ? Si ce n’était son prix tout de même très élevé, je recommanderais ce G1X MkIII à tout photographe ambitieux…  Mais n’oubliez pas que c’est le premier d'une lignée de compact APS-C (on l'espère)... Et l’on peut compter sur une évolution tarifaire d’ici 10 à 12 mois. Lorsque (peut-être) sortira un G1X MkIV, alors cette version MkIII deviendra forcément "plus accessible". Et peut-être suscitera-t-il des idées, chez certains concurrents de Canon ? En tous cas une brèche est ouverte... On sait désormais qu'il est "possible" de fabriquer un compact expert APS-C qui soit suffisamment compact. Canon a fait preuve d'innovation en le démontrant pour la toute première fois... Non ?

.

86.8 %

 

Retour sur Hong Kong, après une excursion dans l’ile de Cheng Chau…

 

Petite soupe sur le pouce pendant le service, pour un marin de la « Star ferry »… Au 1/30 sec, à f/3.2 et à 400 ISO.

 


 

Lire les deux autres parties de ce test : 

 


 

 

 

 


Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

61 commentaires

  1. Le Coolpix A est mort-né à cause du GR, mins cher, et à l’ergonomie très supérieure (vivement un GR III).

     

    Sinon, merci pour le test, et jolies photos. C’est souvent le gage d’un appareil qu’on a pris plaisir à manipuler, et ça c’est important !

    • Oui, je me suis régalé… Si cela se voit dans les photos (tant mieux).

      Je vais d’ailleurs en ajouter de nouvelles (que j’ai pas encore eu le temps de trier !

      Dire que je n’ai jamais eu l’occasion de le toucher ce Coolpix A. Décidément Nikon est allé d’échecs en échecs avec ses compacts experts (les P7000, les DL). On est loin de l’époque des 24Ti et 35 Ti (génial idée)…

      Et cela veut certainement dire quelque chose du manque d’imagination et de la perte de culture photo chez Nikon.

      • C’était la débandade il y a cinq ans, peut-être… mais je leur fais pas mal confiance maintenant : leur gestion des soucis du D750 a été exemplaire, très proactive comme ce qui a été loué chez Canon (on remplace d’abord on discute ensuite), leurs derniers reflex sont tous très bons et très complets (notamment le petit D7500), et leurs optiques sont bonnes (pas données pour les zooms pro, mais c’est exactement pareil chez Canon et vous allez souffrir pour le renouvellement des 24-70 et 70-200) voire bonnes et pas chères (les petits AF-P sont super compacts et très très bons : un bon argument pour les reflex).

         

        Fin bref, même si je reste un technicien dans l’âme sur les tests de matos, de bonnes photos c’est souvent révélateur du fait que l’auteur a pris son appareil pour photographier, et pas pour illustrer son test. Et ça, ça compte !

        Après, je le trouve cher en France ce G1x III. Ok, pas de concurrent, mais ça change pas le fait que ça reste cher. Par contre à 500€ de moins, je prends.

  2. Pingback: Test terrain Canon G1X MkIII - Partie 1/3 - photoetmac.com

  3. Zoom non manuel, viseur électronique, autonomie, ouverture glissante jusqu’à 5.6… Pas pour moi… Je pourrais le conseiller à un amateur qui cherche un unique appareil photo compact, mais jamais en complément d’un reflex.

    • Ben oui, mais c’est bien dommage de se priver d’une telle qualité d’image, dans un package aussi minuscule !

      On ne peut avoir un reflex en permanence avec sois… et les meilleurs opportunité de photos surviennes souvent lorsque l’on ne les attend pas…

      Il faut avoir un compact. Alors le quel ? Si ce n’est celui-ci…

  4. Pingback: Test terrain Canon G1X MkIII - Partie 2/3 - photoetmac.com

  5. J’aime bien le cheminement sur le choix de l’appareil photo complémentaire.

    Il me semble, vous concernant, que le G1X et 200D feront doublon ou que le 24-70mm fera moins de sortie, le G1X & 5DRS+fixe lumineux (16mmF1.4 ou 85mm) font un très joli couple.

     

     

    • Oui, celui qui souffrira le plus de la concurrence du G1X MkIII, ce sera le EF 24-70 mm f/4 sur le Full Frame en fait (je vais prendre moins souvent ce zoom : puisque des photos au 24-70 mm : ça peut être fait au G1X MkIII)…

      L’EOS 200D (même capteur que le G1X MkIII, mais plus encombrant) est également en porte à faux du coup… Sauf les jours ou je veux de la longue focale (il est parfait avec mon 100 mm Macro, ou avec le EF 70-200 mm f/4.

      J’ai beaucoup de modularité du coup ! J’aime bien cette souplesse… Pour m’adapter au mieux aux circonstances. ET sortir un peu plus souvent les objectifs fixes (vu que le EF 24-70 mm f/4 peut rester au placard plus souvent).

      Mais, me revoilà avec un peu trop de matos du coup…

  6. on espère une version GRIII, car le modèle actuel commence à avouer son âge.

    D’après la rumeur celui-ci serait lancer ce printemps et se nommerait GR-E. La surprise étant qu’il disposerait d’un capteur FF (le même que le Pentax K-1 ?) et d’une focale fixe 24mm 2.4. Mais bon les rumeurs étant ce qu’elles sont, on verra bien quand, et si, il sera là…

    • Oui, là, on est dans la spéculation… Si il sort en Full frame : ce ne serait pas son descendant.

      Mais une autre gamme. Plus couteuse probablement !

      Il faut qu’ils se dépêchent chez Ricoh : si ils veulent encore vendre quelque chose… Entre les futur mirorless Nikon et Canon (Full Frame), entre l’iPhone X et ce G1X MkIII, il ne restera bientôt plus de place pour caser un GRIII dans la poche des photographes. Le temps, joue contre eux !

      • Ricoh a toujours sorti ses GR sans maintenir de gamme d’appareils autre… c’est Pentax surtout qui doit se faire du soucis.

         

        (Sinon, un 24 2.4 dans le corps d’un GR, si l’AF suit, je prends. Sources de la rumeur ?)

    • Il était bien, c’est vrai… Je me souviens de mon enthousiasme, lorsque j’ai écrit le test ici même à Hong Kong, il y a quelques années !

      Qui aurait pu imaginer qu’on aurait le même (ou pas loin), avec un viseur électronique et un capteur APS-C, dans à peine plus lourd quelques années plus tard ?

  7. .. je suis devenu trop fan du M5 pour reprendre un compact ..

    Mais franchement un grand bravo pour ce retour sur le G1X-III, il est intéressant et excellent. Même les exemples, qui semblent quand même un poil trop accentués, mettent en valeur ce compact et donnent quelques bonnes idées sur les qualités intrinsèques de ce matos.

    Une deuxième fois .. bravo pour ces 3 parties.

     

      • Dans le fond, j’en sais rien … mais en extrapolant un peu, à ma connaissance Canon et son M5, au niveau photo n’ont aucun concurrent à ce stade :

        – Capteur dément (couleur, s/b) entre iso 100 et iso 1600

        -Ecran 100% tactile articulé et couplé à un Dualpixel diablement efficace même en rafale avec le doigt garantie sans pompage.

        – couplage AF quasi parfait avec les EF (8/15L4, 85L1.2, 24L1.4 en ce qui me concerne, AF rapide et précis dans tous les cas EVF ou LV)

        – un petit 11-22 juste bluffant et un macro 28mm plutôt surprenant également.

        – batterie capable de tenir plus de 1200 photos (par rafales de 5 photos en moyenne certes) sur une charge.

         

        Ça explique peut-être pourquoi Canon semble cartonner fort au Japon (pays du mirrorless probablement derrière Olympus et Fuji en micro 4/3 mais devant Sony FF et apsc confondu)  avec ses mirrorless depuis le M3 malgré la présence d’un seul capteur APSC au catalogue décliné en 3 versions très typé avec les M100, M6, M5 actuellement..
        ça explique peut-être qu’ils n’ont pas d’urgence commerciale à baisser les prix ???
        Le G1x III est également largement au dessus des prix du marché qu’on a en tête, et pas sûr que ça baisse d’ici un an si le modèle trouve son chemin en complément des M100, M6 et M5

  8. Bonsoir,
    Excellente présentation, mais je ne suis pas convaincu. Je resterai avec mon LX100.
    Je vais 2 semaines en Chine (il faut bien bosser et mon boulot ce n’est pas de la photo). Je vais passer un WE à Shanghai (que je connais bien) et l’autre à Hong-Kong (je serai à Shenzhen avant).
    Une recommandation, un guide ou un site à recommander pour choisir où aller à H-K.
    Merci d’avance.

    • Au niveau qualité d’image, le LX100 est tout de même très (très) loin derrière… En colorimétrie, en dynamique, mais aussi en piqué !

      Il était déjà dépassé par le GM1 à l’époque il y a quatre ans… (à cause de son capteur Multi ratio : il n’exploite pas la totalité des 16 Mpix, ce qui est une vraie connerie de la part de Panasonic, car tout le monde s’en fout du Multi ratio).

      Même le Canon G5X fait mieux que le LX100… Qui avait quelques qualités. Mais il est clairement,t dépassé aujourd’hui.

      https://goo.gl/QVuhga

  9. C’est sûr, à voir tes photos, que tu t’es régalé avec ce joujou… Je t’imagines bien dans les rues de Hong Kong, tout excité à manipuler le boitier !

    Après avoir lu ce remarquable test et constaté que m

    es finances étaient moins critiques qu’à la saison de la chute des feuilles (automne fiscal), je me sens prêt à vendre mon Canon Powershot G5 X pour investir dans cette bête. Alors : à bon entendeur, salut !

  10. Quitte à avoir un vrai compact APSC dans une poche de tous les jours, je vais attendre un hypothétique G7X Mk III qui, je l’espère, comprendra peut-être demain le même capteur APSC 24 millions de pixels que le G1X Mk III mais sans viseur électronique proéminent. En effet, quitte à lâcher notre reflex pour aller chercher, non seulement de la compacité, mais aussi un capteur APSC de qualité, on peut se passer d’un viseur optique ou électronique, non ?

    Reste à voir le zoom qui sera affublé au futur G7X Mk III… car la qualité de tout appareil photo respire par la qualité de son optique.

    Perso, je ne vais donc pas craquer pour ce G1X Mk III.

    • Je ne crois pas que le G7X MkIII monte en APS-C : c’est une autre gamme… Il deviendrait trop cher.

      Et Canon a besoin de cet appareil à ce prix là.

      Je crois que le G1X MkIII restera le seul compact APS-C de Canon pendant au moins 12 à 15 mois. Ils vont attendre de mesurer la réaction des acheteurs. Si ça marche, il y aura un descendant (ce que je crois).

      Mais il n’y a probablement pas une demande suffisante, pour lui offrir un « petit frère ». Enfin : on verra bien…

      D’autant que l’utilisateur « typique » d’un capteur APS-C est probablement un photographe « informé » et exigeant, donc qui estime avoir vraiment besoin d’un viseur (en plus du capteur APS-C)…

      • Dans la gamme APSC « M », Canon a sorti un hybride APSC M5 avec viseur électronique puis a sorti un APSC M6 qui n’est qu’un copier-coller du M5 mais sans viseur électronique. Ils ont sorti ensuite un APSC M100 qui est un M6 dépouillé et constitue donc une entrée de gamme dans la gamme M.

        Si Canon continue à raisonner de la même façon (convergence et optimisation), ils pourraient sans doute étendre une gamme de compacts experts APSC « G » initié donc par le G1X Mk III. J’espère qu’ils feront comme avec les APSC « M » et déclineront un APSC « G » sans viseur (G7X Mk III ?), voire aussi un APSC « G » toujours sans viseur et entrée de gamme (G9X Mk III ?).

        La gamme « G » passerait ainsi de capteur 1 pouce à capteur APSC avec, malheureusement pour les shoppers, mais « heureusement » pour Canon, l’inflation tarifaire à la clé. Cela permettrait à Canon de proposer une gamme de compacts experts qualitatifs et chèrs, en capteur APSC, et compenser par la valorisation la baisse des ventes des compacts. Et puis, il faudra bien sauver et différencier les compacts experts des smartphones aux pixel avoisinant prochainement les 20 millions de pixels mais aux capteurs à date ridicules en taille…. mais pour combien de temps ?

        Sans dénigrer la qualité et la compacité du G1X Mk III, j’espère donc que tu te trompes et espère donc un prochain APSC « encore plus compact » (c’est-à-dire sans viseur) G7X Mk III ou autre nom.

        • Ca me parait impossible. Il y a des limites à la taille du capteur. Passer de 1 pouce à APS-C double la largeur du capteur. Donc automatiquement, l’objectif double, et l’appareil prend de l’embonpoint, ce qui donne le G1X…

        • Je pense qu’ils peuvent alléger un peu plus le G1X MkIII… Mais pas au point d’en faire un G7X MkIII. Ce pourrait être un truc entre les deux (techniquement possible).

          Mais commercialement : peu probable chez Canon… Je n’y compterait pas trop !

          Mais peut-être une autre marque pourrait-elle « glisser » un concurrent : pile entre le G5X et le G1 X MkIII… aux alentours de 850 € peut-être ?

  11. Merci pour ce test très détaillé. Ce compact APSC me fait bien envie tout de même…
    J’aurai une question un peu spécial, est ce que l’œilleton en plastique au niveau du viseur peut s’enlever? histoire de gagner en compacité.

    • J’ai pas envie de tirer trop fort dessus… Mais je n’ai pas l’impression qu’il soit amovible.

      Il n’est pas si encombrant que ça finalement…

      Et procure un très bon appui pour l’arcade sourcilière (meilleure stabilité et protection des lumières incidentes)… Plutôt très bien conçu.

  12. La rumeur du GR-E fait un peu sourire, ce n’est pas une news de Dpreview mais juste une discussion sur le forum. Reprise un peu partout, bizarre comme source.

    On verra bien mais il est vrai que peu d’APN offrent autant de plaisir à l’utilisation que le Ricoh GRII :)

     

  13. « Et plus léger dans le sac aussi… Imaginez à quel point je me sens léger, lorsque je laisse mon Full Frame et son zoom EF 24-70 mm f/4 L IS USM à la maison »

    –> j’aime bien, du découvres le mirrorless ;-)

    sinon je suis convaincu que ce genre d’appareil est parfait pour la plupart des images. sur tout ce que tu as posté le reflex 24×36 aurait apporté un peu de piqué supplémentaire sur des images A0 mais si on ne veux pas faire des photos pour la pub, ce canon à l’air parfait !

    J’aime bien le fait qu’il soit à 2.8 à 24 mm. c’est pas un 3.5 voir un 4.5 comme certains constructeurs fainéants peuvent le faire.

    C’est vrai qu’il est trop cher, mais quand il sera chez nous à 800€ il sera l’appareil idéal.

    (perso ça fait 4 ans que le trimbale mon GR I de partout et s’il est pas parfait les images sont toujours aussi folles !)

  14. supers articles jean francois, merci pour le partage  …

    C’est le genre de boitier qui m’aurait intéressée à l’époque ou Nikon allait sortir son DL ….., ça aurait fait un bon complément à mon d800e.

    aujourd’hui, depuis mon switch sony avec A7r III, ce genre de boitier n’a plus aucun intérêt pour moi. Si je veux etre léger, je prend le 28mmF2 ou le 85F1.8 et ça va bien, poids et encombrement raisonable et pour le reste, smartphone, actuellement un Huawey P10+ qui a une très bonne caméra.

    • Cette comparaison me semble « loufoque ». Dans un cas on parle d’un compact qui tient vraiment dans une poche (grande poche de veste !) et dans l’autre d’un hybride qui sera en bandoulière OU dans un sac avec un objectif non rétractable et sans zoom.

      La pratique de ces deux types de matériel n’a pas grand chose à voir ?!

      Par contre, il faut bien avouer que TOUTES ces photos affichées pour la consultation de cette page pourraient provenir de n’importe quel smartphone. Il faut les afficher en plein écran pour se faire une idée de leur qualité !

      • « La pratique de ces deux types de matériel n’a pas grand chose à voir ?! »

        –> bah si, faire des photos. perso en été je n’ai pas de veste, donc pas de poche de veste. je compare surtout un boitier qui est emenable partout. en bandoulière, dans un sac a dos tout petit ou au poignet.

         

      • Désolé : très peu de ces images pourraient être faite avec un smartphone ! ! ! Là c’est vraiment n’importe quoi…

        Il ne faut rien connaitre la photo (ou aux smartphones), pour dire ça…

        Déjà : il y a une grande variété de focales dans ces photos, que les smartphones ne proposent pas.

        En plus au niveau de la sensibilité ISO : aucun smartphone ne rivalise (vu la taille ridicule des capteurs)… Pas davantage que pour la stabilisation en vitesse lente.

        Et pour finir au niveau du piqué et du Micro Contraste… Je vois déjà très bien l’avantage de ces images, par rapport à celles issues d’un capteur Micro 4/3 de 16 Mpix. Alors par rapport à celle d’un smartphone : c’est le jour et la nuit !

        • Je ne parle pas de la qualité REELLE de la photo. Je parle de la qualité perçue par la majorité des utilisateurs de ce site (Consultation sur smartphone, tablette, …). La taille d’affichage masquerait une bonne partie des imperfections des photos issues d’un smartphone (Je vous l’accorde, la polyvalence du zoom apporte une variété dans les cadrages !)

           

          Dans ma vie d’amateur de tous les jours, j’envois mes photos aux amis et parents qui aiment bien le rendu mais ne voient pas trop pourquoi je m’emm…. à trainer mon gros appareil sur l’épaule. Sur leur smartphone, la différence avec leurs clichés n’est pas flagrante !

           

          Nota : j’ai une petite cousine qui est née il  y a quelques jours et je me lamente devant la qualité des premiers clichés de sa vie. Des photos pourries au smartphone et je suis prêt à parier qu’elle ne croisera par un seul appareil digne de ce nom avant longtemps !

          • Oui, je comprends…

            Moi je ne parle pas de photo de base : mais de belle photos !

            La photo de base, tout le monde en faut désormais et ça n’intéresse plus personne… La seule façon pour des images d’intéresser quelqu’un : c’est d’être au dessus la moyenne. C’est d’être exceptionnelles.

            Fair des photos banales : cela n’a plus aucun intérêt non ? Tout le monde en fait…

    • Hello Philippe !

      Le problème, ce n’était pas le reflex…. Mais c’était « ton » reflex ! Un D800E avec un zoom Nikon 24-70 mm f/2.8 : c’était tout simplement monstrueux (le D800 en Safari photo ça va, mais pas au delà)… Déjà en passant sur un EOS 6D + EF 24-70 mm f/4 : c’est déjà le jour et la nuit, question place dans le sac à dos !

      Ensuite entre un EOS 6D + 28 mm f/2 et un hybride Full Frame avec la même objectif : la différence est par contre négligeable. L’intérêt de l’hybride ne parait pas évident, si c’est pour shooter avec une optique fixe, j’aime encore plus un viseur optique…

      L’hybride Full Frame ne fait pas gagner grand chose par rapport au même équipement (focales et ouverture identiques) en reflex. Encore : si tu me parlait du Micro 4/3 : là ça se justifie un peu plus (mais on en veut plus du Micro 4/3)

      http://j.mp/2DxDebi

      Par contre si l’on compare le G1X avec le Sony A7RIII avec un 24-70 mm (il faut comparer des choses comparables) : là il reste une différence fabuleuse ! ! !

      399 gr d’un côté : cela ça s’oublie totalement !

      430 + 657 gr de l’autre…

      http://j.mp/2DuHpEL

      Pour le même 24-70 mm (parceque si c’est pour rester sur une optique fixe : alors je reste fidèle à l’EOS 200D + EF-S 24 mm f/2.8… Ou à n’importe quel reflex avec un objectif pancake)

      Quand aux photos de téléphone : ça reste quand même des photos de merde ;-)

      Toujours les même focales, lenteur à la prise de vue, c’est vraiment trop chiant… on est quand même pas dans le même monde ! C’est un peu comme de comparer de la bouffe de chez Mac Do avec de la vraie cuisine…

      D’ailleurs, je ne vois pas grand monde (personne en fait) réaliser « couramment » de très bonnes photo avec son smartphone. On en voit dans les pub : elles ont été réalisées à des fins promotionnelles : sur mesure ! Mais en pratique : il ne faut pas nous raconter, qu’on va aller faire du reportage de voyage avec un smartphone ! C’est des conneries ça !

      D’ailleurs le dernier comparatif de DPreview montrer des portraits réalisés à l’iPhone X face à des images au reflex le conforment bien.

  15. L’usage de ce boitier est quand même limité aux personnes qui ont beaucoup de matériel ou alors qui sortent léger mais sans JAMAIS avoir besoin de dépasser 70 mm qui est quand très court. Sinon cela impose de disposer d’un autre système type micro 4/3 voire d’un compact.

    Personnellement j’ai les 2 usages : léger 70mm max et léger avec au moins équivalent 300mm.

    Et qui en plus ne mettent pas de limite de budget pour obtenir la qualité maximale tout en étant léger.

    Aujourd’hui il y a une quantité illimité de taille de capteur, de qualité , de budget. Et c’est de plus en plus dur de rationnaliser son équipement !

     

     

  16. Jean francois, ………, que tu es de mauvaise fois ha ha ha.

    Déjà si tu veux comparer l’A7RIII (42Mpix) avec un reflex, chez canon c’est la 5DSr ou le D850 chez Nikon actuellement. amuse toi à comparer avec un 28mm et tu va rires. tiens, j’ai encore tout le matos, voilà une photo ….

    ensuite, compare le G1x avec mon Huawei P10+  ha ha ha …, ça n’a aucun sens.

    • Oui, il faut comparer avec l’EOS 5DsR en effet, mais c’est pas si énorme la différence…

      Ensuite : Le G1X MkIII c’est un vrai appareil photo.

      Mais ton smartphone : c’est juste un smartphone… ça ne fait pas de la vraie photo ! Juste ça capte des souvenirs… (je ne fais pas de « la photo » au smartphone à part quelques souvenirs et des selfies au restaurant ;-)

      • Un iPhone fait de très bonnes photos mais dans des conditions très limitées.
        C’est un 28 mm avec un petit capteur, toujours à pleine ouverture (pas de dia) qui ne supporte pas les basses lumières. Dans des bonnes conditions de lumière, si un 28 mm convient et si on ne recherche pas de flou d’arrière plan… c’est très correct, bien sûr pas pour faire des tirages A1.

    • Quand tu mets un 24 mm dessus (ou 28 mm, mais j’ai pas trouvé de Nikon dans la liste alors j’ai mis le 20 mm) :

      http://j.mp/2DAkPKT

      Je trouve pas que l’ A7 RIII fasse faire une économie de poids et de taille si fabuleuse…. qu’il ne justifie de de passer de viseur optique !

      Maintenant, il peut avoir d’autres qualités, qui justifie de l’adopter. Mais le gain de poids ne me parait pas si fabuleux…

      ET pour en revenir au G1 X MkIII : si son utilisation était justifiable en complément d’un reflex D800E (c’est ce que tu le disais)… Alors il me semble qu’il se justifie autant, en complément d’un hybride comme le A7 RIII.

      Il suffit de voir l’image !

      • Là je suis d’accord, le choix de l’hybride est le choix du ni…ni… : ni assez compact, ni assez performant avec son viseur de daube (si si !), pas tropicalisé, moins bonne ergonomie et j’en passe (autonomie, revente, objo…) Je conseillerais plus comme unique appareil ce Canon que n’importe quel autre hybride vendu à prix d’or pour ce qu’on a. Pour ma part je préfère des reflex pro et les compacts à objo fixes : et là pas de compromis.

    • Bien entendu le rapport qualité / Prix du Canon G7X MkII est fantastique (et relativement imbattable)… Il est très recommandable, si tu cherche un bon compact à capteur 1 pouce et sans viseur…

      C’est un peu comme celui qui cherche une voiture de ville… il n’a pas vraiment intérêt à acheter une Porsche (sur rapport qualité prix ne sera pas très favorable en ville).

      Par contre si tu cherche un compact à capteur APS-C avec viseur : alors ce G7X MkII, ne répond pas vraiment à l’exigence…

      Personnellement, si j’ai acheté un G1X MkIII : c’est que je n’étais plus satisfait des capteurs 1 pouces, (ni des Micro 4/3)… C’est que je vois une « plus-value évidente » au capteur APS-C…

      Ceux qui la voient aussi, auront besoin de cet APS-C… Ceux qui ne la voient pas, n’ont pas besoin de dépenser autant !

      Sinon, je ne lis plus les avis de DPreview depuis qu’ils ont été rachetés par Amazon ! Et je trouve d’ailleurs leurs conclusions générales sur ce G1X MkIII, assez peu crédibles.

  17. Pingback: Colorimétrie : Canon est toujours la référence - photoetmac.com

  18. Bonjour

    Je suis le « bobo »…

    Je veux dire qu’utilisateur de reflex Canon AF (argentique) depuis 1990 en semi-pro je suis passé au APS-C numérique voilà plus de dix ans avec un jeu d’objectifs stable. J’ai même encore mon 28-105 de l’époque de l’EOS 5.

    Tout ça est très bien sauf que le sac photo s’alourdit, la fatigue s’installe et que je manque d’un excellent « bloc note » ne me quittant jamais (je ne compte pas l’iPhone qui permet de figer un moment mais pas de faire de la photo sauf des panoramas à l’occasion ou des « localisateurs » à cause du GPS intégré en début de chaque groupe de shoot).

    Un ami m’a parlé du GR et un autre du Leica Q et j’ai commencé ma recherche. L’article est (vraiment) très intéressant, vivant et sent son vécu d’utilisateur : il complète et enrichit ce que disent des sites comme Dpreviews. J’y suis venu car ma « short list » après 15 spires de potassage et de manipulations chez un photographe contient : le Canon G1X Mark3, le Fujifilm X100F… et le Fujifilm XT20 avec une pancake de 27mm.

    Les deux derniers sont plus lourds que le canon, n’on pas de zoom -encor que le xt-20 a une monture X et ça peut se réparer- mais ont un look d’enfer et j’en viens à ma question : le point de vue des personnes dans le champ (donc photographiées). Il m’est apparu qu’ils sont moins « impressionnant » ou font moins « techno » que le Canon. J’aimerai un avis sur cette impression en occident (au Japon ou en Chine, le contact avec la technique est différent)

    Encore une fois, bravo pour les articles et celui-ci en particulier

    • Je t’assure : que l’impact que produit ton appareil sur les gens : est « absolument nul » ! ! ! Quelque soit l’endroit… Personne ne s’y intéresse.

      A la limite : celui qui est le plus susceptible d’attirer l’attention, le plus « visible » : ce serait le Fuji, car c’est le plus inhabituel, le plsu « différent » de d’habitude… (il est plus gros, plus brillant, plus clinquant, plus métallique, il ressemble à un bel objet)

      Alors que les compact et les reflex noirs ou en plastique, ils ressemblent à tous les appareils le plus répandus, au cou des touristes (et des touristes locaux qui ont aussi des appareils et qui ont plus souvent des reflex en plastique que des Fuji)…

      De toutes façons, quand tu es « touriste » : tu est extrêmement visible et repérable. Donc, peu importe l’appareil que tu as autour du cou… Personne ne le regarde ! Ils fait partie de ta panoplie de touriste, ça ne change rien du tout… ET du moment que tu fais des photos, tu le fait « ouvertement ».

      Si tu veux faire de la photo discrète, il faut être habillé comme un local et te noyer dans la masse. Ce n’est possible qu’en occident (plus ou moins) : là ou les gens te ressemblent et sont + ou – habillés comme toi…

  19. Oh, il n’y a pas de doute que lorsqu’on est touriste quelque part (notamment dans les endroits « contrôlés » où on ne peut se déplacer qu’avec des guides), on est « catalogué » et il n’y a pas besoin de chercher à passer inaperçu : dans ces cas, je prends le reflex avec l’objectif idoine à mon propos du jour (des fois 2 objectifs ce qui devient lourd ).

    En revanche, j’aime bien m’échapper des groupes ou me balader nez au vent dans la vie de tous les jours où que je me trouve et dans ces cas là, le reflex est handicapant (au point que je ne le prends plus). L’immersion est alors très utile (suffit d’être habillé comme tout le monde. Bien sûr là ou ma tête occidentale fait tache, tout ce que je peux faire c’est être discret et poli… Poli, déjà, ça me donne une marge d’acceptation intéressante tellement les occidentaux se sont souvent mal conduits) et l’appareil de prise de vue ne doit pas détruire cela.

    Ma démarche de recherche d’un appareil complémentaire a commencé avec le propos d’un ami qui vantait le GR. Puis, j’ai pris mon bâton de pèlerin et ai recherché le meilleur appareil sans limite de budget : ça a été le Leica Q (le viseur électronique est tout simplement fantastique -faut le voir- et les images -full frame- produites déchirent réellement, sa manipulation est une merveille : le passage à la macro est délicieux, une ouverture à 1.7, stabilisé, etc…). Ceux qui l’aiment pour ses qualités le maquillent avec du chatterton noir histoire de ne pas se faire enquiquiner du fait du rond rouge « Leica » en façade. Sauf que le 28mm est plutôt touchy et déforme les visages lorsqu’on est immergé, le prix est délirant et le poids très élevé (~640g).  Ensuite, il y a eu les Sony RX1RI et RII avec un 35mm plus « simple » avec une qualité excellente et un capteur ahurissant pour le second mais là encore, avec un prix insoutenable et un poids élevé et une dimension de complexité due au capteur 42 Mpix exigeant. Le GR est intéressant pour son prix faible pour l’opus II (enfin, relativement) et son poids plume mais 28mm là aussi et pas mal de problèmes de complexité à l’emploi.

    C’est comme cela que je suis parvenu aux 3 APS-C précités (il y avait aussi le Xpro2 à qualité de RAW et JPEG égale qui ajoute une double carte mémoire, la protection contre les poussières et les intempéries comme le Canon mais le prix est encore élevé et il est encore lourd et fait un peu mastoc).

    Et c’est ainsi que j’en suis à ma question de ressenti des personnes environnantes : l’alternative entre le Canon décrit ici qui répond à tous les critères mais fait très « chérie, j’ai rétréci mon appareil » avec un look qui déchire très techno et son objectif qui pointe vers sa cible et les Fuji certes un peu moins « versatiles » au sens anglais, avec un look rétro qui fait « père tranquille » et qui, d’une part peuvent être en marche sans que personne ne le sache et d’autre part permettent d’être au milieu des gens et de demander une permission de photographier d’un simple coup d’oeil.

    Je suis pleinement conscient que c’est un angle très « bobo » : je disserte sur des trucs à plus de mille boules mais il va bien falloir que je fasse un choix et ce sera en renonçant à tel ou tel élément. Idéalement il faudrait que je « joue » avec chacun d’eux pendant une semaine mais les vendeurs sont « réservés » quant à cette option !

    Ton article « de l’intérieur » est excellent et me donne des réponses pour le canon : faudrait que je trouve le même pour les deux autres ;)

  20. Pingback: Officiel : un fabuleux Sigma 14-24mm F2.8 HSM Art - photoetmac.com

  21. Pingback: Fuji X-H1 adieu le retro design ? Bonjour les pros ? - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.