web analytics

Abandonner Lightroom ? Vous plaisantez sans doute…

87
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Depuis le mois d’octobre et l’annonce de l’abonnement obligatoire à Lightroom (et la fin de la licence classique), j’ai téléchargé et testé une bonne douzaine de sois-disant alternatives à Lightroom… (Débat : Lightroom Classic CC uniquement en abonnement)

En me disant que si une véritable alternative devait émerger… et bien je pourrais proposer des formations à certains de mes élèves, qui éventuellement préféreraient cesser d’utiliser les logiciels Adobe (ce que je leur déconseillerais de toutes façons… Mais le client est roi).

Certains de ces logiciels ont été assez rapidement refermés et effacés de mon disque dur, car ils m’ont tout simplement semblé « inutilisables », comme Darktable par exemple. Aucune mauvaise surprise en revanche du côté des « excellents » logiciels solides et bien connus, que sont DxO PhotoLabs et Capture One : même si je ne considère pas qu’ils puissent « remplacer Lightroom »… Question de flux de travail.

La surprise du jour est cet article très bien documenté et réalisé, qui fait un peu le point sur un grand nombre de logiciels : Testing 10 Photoshop Contenders. Contrairement au titre, il s’agit bien de comparer les alternatives à Lightroom, en prenant en compte l’intégralité d’un flux de travail en RAW…

La conclusion me semble sans appel : si certains logiciel alternatif ont quelques points fort et qualités (la qualité d’image pour DxO PhotoLas notamment) : aucun n’est en mesure de vous permettre de vous passer de l’abonnement Photoshop + Lightroom… Une alternative à Lightroom ? On en rappellera dans 4 ou 5 ans, mais dans l’immédiat : je n’en vois aucune. C’est d’ailleurs pour cela que DxO PhotoLabs qui est probablement le meilleur logiciel du marché (en dehors de Lightroom), propose un flux de travail combiné à Lightroom grâce à un plug-in spécifique.

« However, as I’ve described, none of the programs tick all the boxes. Each has strengths, but also weaknesses, if not outright deficiencies. I don’t feel any can fully replace Adobe products for features and image quality. ( … )

I feel Camera Raw/Lightroom produces results that others can only just match, if that. Only DxO PhotoLab beat Adobe for its excellent contrast enhancements and PRIME noise reduction. Yes, other programs certainly have some fine features I wish Camera Raw or Lightroom had, such as:

  • Hot and dead pixel removal
  • Dark frame subtraction and flat field division
  • Better options for contrast enhancement
  • And adding local adjustments to raw files via layers, with more precise masking tools
  • Among others!

But those aren’t “must haves. » Lire la suite  : Testing 10 Photoshop Contenders.

Rejoignez notre groupe Facebook consacré à Lightroom

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

87 commentaires

  1. N’empeche que Lightroom est devenu trop cher pour les débutants (pour la partie Raw pur). Pour le prix c’est vrai que Lightroom + Photoshop est intéressant. Mais pour quelqu’un qui n’a besoin de ne traiter que les raws, c’est trop cher…

  2. Le problème n’est pas la qualité du logiciel, c’est son prix devenu exorbitant.

    Je n’ai pas trouvé d’équivalent pour le moment, mais une chose est certaine : je ne m’abonnerai pas à LR.

    • Du coup, les débutants devront se contenter de logiciels médiocres, en attendant qu’une alternative crédible émerge ?

      Mieux vaut alors utiliser Apple Photos, plutôt que n’importe quoi de « merdique »… Au moins, il y a une synchronisation sur iCloud avec Photos !

    • Heu, un débutant va-t-il décider de payer un abonnement hors de prix (je maintiens…) alors qu’il n’a pas conscience de l’intérêt de se lancer dans LR ? Il est certain qu’il se contentera le plus souvent du logiciel fourni avec son ordinateur, jusqu’au jour il s’apercevra des limites de ce type de logiciel. Une fois cette étape atteinte, il va chercher un logiciel de qualité et n’ira pas vers LR en raison de son prix devenu délirant.

      • Moi je le trouve pas cher au contraire…

        Ce que je trouve cher (et pénible), c’est de devoir combiner plusieurs autres logiciels, pour devoir arriver à faire (plus lentement), ce que je fais de façon fluide avec Lightroom…

        Le temps c’est de l’argent : Lightroom me fait gagner du temps, c’est une équation gagnante

        Et je ne suis pas inquiet : c’est le marché qui fixe les prix… Si un jour il existe mieux, pour moins cher. Alors Adobe sera obligé de baisser son prix.

        Mais en attendant ce jour (pourquoi pas) : je suis certain de bénéficier du meilleur rapport qualité / prix avec Lightroom… pour quelques années encore !

        • LR / Photoshop est plus cher que l’équation DXO Elite + Affinity Photo.

          Sur 4 ans
          Adobe CC : 11,99 x 12 * 4 = 575,52 € TTC soit 479,6 HT
          DXO / Affinity : 199 + 69 + 69 + 49 + 29 = 415 TTC (j’inclue les maj de ViewPoint et DXO 11 et DXO PL depuis la DXO 10). Soit 345 € HT. Le delta permet de choisir une offre de cloud ou une solution perso pour le stockage.
          Effectivement, il n’y a pas le catalogage, les mots clefs mais tout le monde n’en a pas l’utilité.

          C’est mon flux de travail depuis 2 ans, et j’en tire le meilleur. Et mes clients sont aux anges. Autre avantage : si je ne paie plus l’abonnement, je peux quand même continuer de me servir de DXO.

          LR m’aura servi sur une seule prestation et fait le taf correctement mais n’aura jamais été capable de me sortir des JPG nickel sans un passage par Photoshop pour peaufiner. DXO me fait ça du premier coup et avec une productivité qui décoiffe, utilise le processeur et la carte graphique et évolue vraiment. Et Affinity me permet de faire des photo-manipulations plus poussées en cas de besoin.
          Chez Adobe, on ne sait plus coder. Il suffit de voir les perfs au rabais de Première, le soft de montage le plus lent des softs de montage du marché. Je vous renvoie à votre article sur la comparaison des performances de 4 PCs et un Macbook Pro 2016 pour en avoir la démonstration.

          Adobe ne se sent plus pisser et fait exactement ce que Quark fit en son temps avec X-Press : il se laisse porter. Et puis un beau jour, un concurrent viendra et rebattra violemment les cartes. Nokia et BlackBerry se sont cru au dessus de tout ça, ça ne leur a pas porté chance. Adobe a pour moi amorcer son déclin.

          Voilà 3 ans que chez moi, Adobe a vécu et est avantageusement remplacer. À noter que DXO a succédé à Aperture, LR n’a jamais fait que le tampon.

          • Oui, enfin, sur 4 ou 5 ans, je ne suis vraiment pas à 500 € près, ou même à 1000 € près ! ! ! (sur 4 ou 5 ans), cette différence de prix me semble totalement marginal, compte tenu du budget photo global (billets d’avions + objectifs et reflex full frame etc…).

            Bref : peu importe le prix : je choisi le logiciel qui me fait gagner du temps… Car le gain de temps autorisé par Lightroom n’est pas du tout « marginal » il me semble.

            C’est du simple au double, comparé à l’utilisation de plusieurs logiciels. Et si l’on sait utiliser (vraiment) Lightroom « à fond » (et c’est mon cas) : alors, le gain de temps alors augment encore plus…

            Ce gain de temps autorisé par un logiciel « tout en un » comme Lightroom (il est le seul actuellement) : passe alors largement de 1 à 3, face à la combinaison de plusieurs logiciels…

            C’est une estimation très personnelle je sais. Mais ça me semble « inestimable » !

            Le problème c’est que la plupart de gens comprennent pas tout ça : car ils ne savent pas utiliser Lightroom correctement (ils ne l’exploitent qu’à 10% généralement)…

            • C’est tout à fait l’idée : utiliser le logiciel qui vous fait gagner du temps ou qui correspond à votre manière de travailler. En cela, je vous trouve bien trop sentencieux concernant les autres solutions.

              Par contre, faire une croix sur 500 à 1000 € sur 5 ans n’est pas une option pour tous les photographes. Ce budget peut s’investir dans beaucoup de case (boitier, objectif, voyage…). Tant mieux si votre gestion peut s’en accommoder.

              • Ben disons que je les ai essayé ! Les options sont peu nombreuses…

                Le plus gênant : c’est la personnalisation et l’automatisation des taches répétitives qui sont beaucoup trop limités (et dans certains cas inexistantes) : alors que c’est justement le point fort de Lightroom qui le rend indispensable dès que l’on travail un peu…

                A titre d’exemples

                La finesse (et la mémorisation) du paramétrages des différents types d’exports
                Les options (et la mémorisation) des Filigrane
                Les options (et la mémorisation) des renommages
                Les options (et la mémorisation) des importations
                Les options (et la mémorisation) des groupes de Métadonnées

                Les options (et la mémorisation) des Paramètres Prédéfinis de Devleoppement
                Les options (et la mémorisation) des paramètres d’outils de retouche local

                Les options (et la mémorisation) des paramètres de developpement par défaut pour chaque modèle d’appareils photo (et même chaque numéro de série si l’on possède deux exemplaires d’un même modèle)…

                Les options (et la mémorisation) des paramètres de developpement par défaut pour chaque sensibilité ISO (si l’on veut)

                Les options (et la mémorisation) des options d’impressions (planches contact, composites, séries à massicoter, composition libre…)

                Bref : c’est absolument incroyable tout ce que l’on peut personnaliser et paramétrer… Cele a demande plus de 10 ans de travail… Et les autres éditeurs sont actuellement incapables d’égaler tout cela ! Et ne le seront pas avant longtemps.

                Si l’on a besoin de travailler :tout ça est indispensables. Maintenant, un amateur peut presque tout faire avec Photos qui est gratuit (et qui n’est pas ridicule au niveau catalogage, reconnaissance des visages et même développement).

                Je ne crois pas qu’il existe beaucoup de place (ni de besoins) entre la simplicité (et l’efficacité) de Photos… et le professionnalisme extrêmement!me de Lightroom.

  3. Je ne comprends pas les commentaires qui disent que c’est cher l’abonnement , c’est quel pourcentage par rapport à un vrai appareil photos et quelques optiques ?  , que dalle …

    Car si on utilise lightroom+photoshop , c’est qu’on a un nombre de photos assez important à traiter et que l’on a un appareil reflex ou un mirroless et qu’en plus on shoote surement en raw … et donc on a mis un bon paquet de pognon pour faire des photos … et on est prêt à faire des efforts pour utiliser le logiciel et passer du temps dessus … et ensuite avec un flux de travail efficace , rapide , qui est le standard du marché …

    Le budget photo en 2017  c’est : un appareil+des optiques+des cartes+un trépied + des flashs et le logiciel pour tout TRIER , TRAITER cela …

    J’ai apprécié pendant des années DXO , et je sais qu’il est toujours excellent sur certains points mais le catalogue de lightroom c’est vraiment quelque chose …

    Capture One c’est très bien pour le moyen format et le gestion de couleurs pointue …

    Adobe c’est le standard avant qu’un autre fasse aussi bien , du temps va passer et ensuite la question c’est se reformer , se faire l’oeil sur le traitement … et risquer de tomber sur un logiciel qui coule

    De plus c’est un logiciel qui régulièrement s’améliore , avec de plus en plus de l’IA

     

    Ah les gars qui ont plus de 5000€ de matériel photo et qui pleurent pour 20€ par mois: pathétique !!!

    Avec en plus ceux qui osent demander des plans pour le pirater …

     

     

     

     

     

     

     

    • « Je ne comprends pas les commentaires qui disent que c’est cher l’abonnement , c’est quel pourcentage par rapport à un vrai appareil photos et quelques optiques ?  , que dalle … »

      75 € (MAJ) pour trois années d’utilisation (ma fréquence de renouvellement) contre 240 x 3 = 720 €. Donc 10 fois plus pour la même chose. Soit une partie non négligeable du prix d’un objectif, ou d’autres matériels (ordinateur, écran, sac photo, pied, flash, filtres…), voire d’un billet d’avion pour aller faire de la photo…

      « Ah les gars qui ont plus de 5000€ de matériel photo et qui pleurent pour 20€ par mois: pathétique !!! »

      Ah, les pigeons qui acceptent de payer 10 fois plus pour la même chose : pathétique !!!    :-)))*

       

       

      * juste pour montrer que ce genre de rengaine s’utilise dans tous les sens…

      • Mais non enfin ! l’abonnement Lightroom + Photoshop + Cloud est à 11,99 € / mois…

        La première année : 11,99 € X 11 = 131,89 € (vu qu’il y a 30 jours gratuits)
        La second et Troisième année : 11,99 € x 21 = 235,57 €

        Donc pour 3 ans : 367,46 €

        Franchement ce n’est pas très cher…

        • M’ouais, ton calcul indique qu’au lieu de payer 10x plus, on paye 5x plus…pas sûr que ce soit un argument, 75€ restait toujours moins cher que « pas très cher », du coup.

          Pour Luminar, le site que tu as donné en lien donne comme principal inconvénient l’absence de catalogue, or il est prévu pour 2018. Il faudra donc retester à ce moment-là.

          Après, l’argument « les débutants devront se contenter de logiciel médiocre »…les débutants ont surtout beaucoup à apprendre, et pas que l’utilisation d’un logiciel, alors ils peuvent largement se contenter de ces logiciels « médiocres » avec lesquels ils peuvent déjà en apprendre beaucoup sur le post-traitement sans devoir les payer.

          • Imaginer que l’éditeur de Luminar, va pondre un cataloguer en quelques mois, c’est juste naïf !

            Lorsque l’on sait à quel point la mise au point de ce type de logiciels est complexe… C’est totalement Naïf : je ne compterais pas trop dessus

            Par ailleurs le reste du logiciel : c’est quand même hyper basique… rien à voir avec un vrai logiciel comme Lightroom, ou DxO.

              • Justement je pense exactement l’inverse !

                Ils ont annoncé ça le jour de l’annonce de la sortie de Lightroom CC : ce qui pue à plein nez « l’effet d’annonce » !

                Si ça se trouve ils ont juste décidé ce jour là…

                On verra bien ! Mais les copies d’écran qu’ils ont publié ce jour là n’annoncent rien de très avancé…

                … ça sent le « vapor ware » à plein nez ! ! ! Une semaine après ils changeaient leur nom.

                Bref, tout ça, ça fait très « amateur » et c’est probablement assez  bidon.

        • oui ce n’est pas cher pour un pro, acceptable pour un semi pro mais pour un amateur c’est cher payé.

          Ce qui passe mal c’est surtout l’augmentation, qui connait aujourd’hui des hausses de salaire de 500% ? Surement pas les photographes en tout cas…

        • Cela fait toujours 290€ de plus pour la même chose…

          Désolé, cela sera sans moi. Pourtant j’aime beaucoup LR. Je bascule sur d’autres logiciels actuellement, Darktable et GIMP notamment. Evidemment, j’ai du mal car j’étais parfaitement habitué à LR. Mais après tout, j’ai dû faire des efforts pour prendre en main LR il y a quelques années de cela. Wait & see !

      • Moi je payais mes mise a jour en moyenne 75 euros tous les 2 ans et j’ai pas besoin de photoshop. donc là ça ferai un budget par presque x 4 tout de même pour la même utilisation.

  4. Je parle plutôt de mon club photo. Avec des appareils bas de gamme genre « EOS 1300D », « Nikon 3400 » qu’utilise les débutants. On pouvait conseiller de passer en raw et d’investir sur Lightroom (et un ptit 50mm 1.8) tout ça pour un prix ponctuel pas trop cher. Mais maintenant ce n’est plus très tenable. Donc je pense que la solution va peut-être plus être DxO ou PCC ou « Photo » ou … Et on conseillera plutôt Lightroom quand la personne deviendra plus experte et prête à aller bien plus loin et dépenser plus…

  5. Moi j’abandonne lightroom …

    J’ai fais l’effort de comprendre le flux de travaille avec Dartable (ou Rawtherapee) associé à Gimp.

    Alors oui il y manque une ou deux petites choses comparé à LR … Je m’en passerai le temps de leurs évolutions pour gérer ma petite bibliothèque d’environ 20000 photos.

  6. Bonjour,

    Pour utiliser Applel il faut un Apple: un peu top cher , c’ est comme une BMW tu payes la marque et peut être quelques performances en plus, mais le marketing te dira autre chose à n en pas douter.

    Les débutants et les autres peuvent utiliser DXO  PL et ce logiciel de traitement de raw est loin d’ être  médiocre, il est même très bon, et pourquoi pas l’ associer à une version perpétuelle de LR 4, 5 ou 3 qui ferait le catalogage ?  Mais il ne faut pas avoir besoin de Photoshop, mais quels photographes amateurs  ont besoin de Photoshop ?

    Et que valent Luminar 2018 et Affinity qui s engouffrent dans la brèche ouverte par Adobe ? Nous ne pouvons pas les essayer.

    Bon dimanche.

  7. Débuter sur des logiciels alternatif peut permetre à un débutant de comprendre comme ça marche
    dématriçage, colorimétrie,BB etc.. on tatonne pas mal au début tant de choses à comprendre!
    et s’il a envie de de creuser la question il faut passer à plus sérieux
    Le couple LR+PS me convient le catalogage les outils de LR conviennent dans 90% des cas
    et s’il faut faire mieux en petit tour vers PS
    aprés il faut s’informer chercher su le Net échanger, bref être curieux et vouloir apprendre!!!!
    c’est ce que j’ai vécu en pasant au numerique, (RAW quésako???)
    LR m’as séduit en v1 et je ne le quitte plus, trop d’avantages en terme de flux de travail
    DxO et CO sont des alternatives crédibles en terme de qualité d’images
    mais le flux est compliqué pour le catalogue et c inutile de multiplier les logiciels (source d’emmedes sans fin)
    prenez ce qui vous semble bien et faite avec…

    Jiromji

  8. Bonjour,

    J’avais déjà lu ce test. L’auteur a pris soin de prendre en main chaque logiciel mais il y a quelques bémols.

    Sa base de travail c’est Lightroom depuis plusieurs années. Comment en quelques semaines peut il sortir le jus des différents logiciels qu’il a testé ? Il a finalement comparé un logiciel qu’il connait très bien a des logiciels qu’il a pris le temps de survoler avec plus ou moins de soin et de succès.

    Aucun des logiciels testés n’est parfait, même pas Lightroom. Chacun a ses faiblesses et ses forces. Les deux autres logiciels sérieux: DxO et Capture One sont présents dans le classement final. C’est assez logique. Ils sont développés depuis plusieurs années et cela se sent dans le résultat final.

    Conclusion un peu particulière car le photographe traite des images bien particulière (quasiment photo astro) avec un add’on de stacking dédié. C’est son flux de travail mais pas non plus le flux général de beaucoup de photographes.

    J’en retiens donc une chose: avant de basculer dans une solution ou une autre, il faut prendre le temps de tester vraiment un logiciel et la première erreur est chercher les analogies entre tel et tel logiciel car si certaines fonctions existent d’autres sont forcément absentes mais d’autres sont des vrais nouveautés que l’on risque d’occulter si on procède de la sorte.

    Bref, c’est du boulot. Il manque sur le web d’autres tests de ce genre pour défricher le terrain et guider le photographe en recherche de solutions alternatives.

  9. Je trouve le produit LR génial, j’ai 130000 photos dans ma bibliothèque et c’est vraiment l’outil idéal pour classer et développer ses photos.

    Comme il n’y a aucune  alternative crédible aujourd’hui, je suis condamné à terme à utiliser LR classic CC.

    Adobe n’y vas pas avec le dos de la cuillère, prix multiplié par 5 et un minimum de nouveauté, je basculerai sur Classic CC le jour où mon future boitier ne sera pas pris en charge par LR 6.

     

     

  10. Bonjour,

    Très intéressant le tableau comparatif, même si… Pour Acdsee, il y a une version qui travaille avec des calques…

    Sinon, je suis beaucoup plus sur DXO et Capture One que sur Lightroom pour leur qualité de rendu… Et n’en déplaise, les UPoints sont pour moi, en termes d’ergonomie, une chose vraiment super.

    Je redécouvre DXO avec la version Photolab, même si les réglages ne sont pas encore tous là, il y a encore des choses à mettre en place de mon point de vue.

    Le fait de dire que Lightroom est inévitable me parait un peu dogmatique. Selon les besoins, LR n’est pas automatiquement la meilleure solution.

    LR « fait tout », mais d’autres solutions font mieux ( en fonction ou en approche), et là, c’est vraiment une affaire de ressenti. LR, je le conseille souvent, mais pas tout le temps!

    Pour du traitement par lot, LR C1 et DXO sont très bien, de ce que j’ai découvert pour On1, ça parfait sympa aussi, mais il faudrait plus de temps pour pratiquer. Luminar est plus plaisant pour moi lorsqu’il s’agit de traiter une photo et d’y passer un peu plus de temps, avec Aurora pour le HDR et Tonality (pour le N&B). Ou encore (beurk pour JF) les modules de Nik Software repris par DXO ( ils apparaissent dans DXO Photolab)…

    Dans LR, j’attends toujours avec impatience un vrai module de livre photo (aussi modulaire que ce qu’avait Aperture pour la mise en page).

    Un reporter mariage traite ses images une fois pour toutes, les mariés ne vont pas demander tous les 15 jours des modifs. J’ai constaté ça aussi avec des photographes de studio, peu de photo, préparation importante, peu de traitement après, mais la qualité prime avant tout. LR n’est pas ce qu’ils ont sélectionné. On le voit dans la version 11, ou l’accent a été donné sur le traitement plus long d’une photo (calques et même notes dessinées exportables sur un calque).

    Pour moi, l’étape la plus importante est l’Editing, et ça je le fais avec Photomechanic 5, de même qu’la mise en place de mots clés et de données IPTC. LR est pour moi trop lent (ou alors il faut créer des miniatures qui prennent de la place sur mon « petit SSD de 500 Go “sur mon portable.

    Sinon, pour certains usagés, la version LR CC me parait pas mal du tout, elle va évoluer et c’est prometteur. Le tarif me fait tout de même tiquer, 10 €/mois pour 1 To je ne suis pas encore preneur (j’ai 3 To d’images ;). Mais pour une personne qui souhaite un produit plus avancé que Photo sous Mac, ça peut devenir une bonne solution. Sans oublier le fait de pouvoir y accéder sur un iPad pro pour les modifier ou pour le partage. San oublier les fonction d’IA appelées Sensei … Mais, la nous entrons dans un autre débat.

    Pour le moment, je joue avec LR CC pour le découvrir, mais dans le futur peut-être que…

    • Oui, enfin l’ergonomie des Point, lorsqu’il s’agit de décrire une forme complexe, on ne peut pas dire que ce soit génial quand même : obligé de multiplier les U Point pour « suivre » la forme »…

      Je préfère largement la combinaison des Filtre Radial et du Pinceau de Lightroom et de la sélection par « Plage de Couleur » ou « gamme tonale », récemment arrivés dans Lightroom.

      Avec ça je peux carrément détourer des cheveux ou de la fourrure sur un fond…

    • Si tu choisi d’utiliser les aperçus intégrés des images (plutôt que les aperçus de Lightroom), tu te trouve exactement comme dans le cas de Photomechanic… Avec la même vitesse.

      Justement je trouve l’Editing est une grande force de Lightroom, grâce aux collections…

  11. C’est une idée reçue de penser que tous les pros utilisent Lightroom. Autour de moi c’est même une minorité (beaucoup de Capture One et de ACR + Bridge). les photographes qui font encore du stock ne l’utilisent pas du fait de l’impossibilité de classer les mots clés par importance comme demandé par les agences (classement alphabétique imposé par LR).

    • Lightroom propose un classement des mot-clés hiérarchiques, qui répond à peu près à tous les besoins…

      Si c’est le cas comme vous le dites, c’est par ignorance de l’intérêt des mot-clés hiérarchiques. Dire que l’on compte encore pas mal d’utilisateurs de Fotostation, ou de Cumulus parmi les agences.

      Quand au stock : c’est un métier en train de disparaitre : puisque ça ne rapport plus rien et ça ne peut pas faire vivre un photographe (à 18 cents la photo vendue ! )…

      Et ceux (assez nombreux) qui utilisent encore ACR + Bridge, passent de plus en plus à Lightroom (pour la puissance du catalogage), au fur et à mesure qu’ils le découvrent et qu’ils en approuvent le besoin… Et je les mets dans la même catégorie que ceux qui utilisent Lightroom, puisque c’est plus ou moins la même chose

      • c’est par ignorance de l’intérêt des mots-clés hiérarchiques

        Les mots-clés hiérarchiques de LR ne sont d’aucune utilité dans le cas dont je parle. 

        Sinon d’accord avec ton avis sur l’avenir de la photo de stock.

         

        • Oui, mais ce besoin spécifique de mot-clés « affiché dans un ordre manuel », touche combien de photographes ?

          Peut-être : 0,1% des photographes ?

          Ou peut-être : 1% ?

          Ou plus probablement : 0,01% ?

          Bon, de toutes façons, on s’en fout de cette fonction : puisque la photo de stock, ce n’est plus un métier… (chez nous)

          Les seuls pays ou l’on peut encore payer des gens à faire ça (pour qu’ils gagnent leur vie décemment) : ce sont des pays ou le coût de la vie est 10 fois inférieur au cout de la vie en France…

          J’avais vu un reportage très intéressant à ce propos : des photos d’illustrations produites à la chaine dans un studio d’un pays de l’Est… il y a quelques années déjà !

  12. Moi j’ai arrêté de fumer un paquet de clopes par jour donc 6€/jour x 30 = 180€/mois vachement assez pour LR et même un billet d’avion !!!! Ah ces jeunes qui fument et ont un smartphone à 750€ mais pas question d’un abonnement à 10 balles

    • Oui, il y en a qui râlent et dépensent leur argent dans des truc fantaisistes…

      Alors que Lightroom devrait être au centre de la vie d’un photographe numérique, avec son extension mobile. C’est en tous cas le cas chez moi : et vraiment je ne vois pas comment je pourrais faire autrement !

    • Je suis vieux, j’ai arrêté de fumer il y a 18 ans et les économies réalisées m’ont permis de m’offrir plein de belles choses. Pire : j’ai les moyens de m’abonner à LR, mais je ne le ferai pas par refus de payer plus que ce qu’il est raisonnable de verser à un éditeur de logiciels qui gagnait déjà très bien sa vie en vendant des licences définitives. Pourquoi payer plus pour avoir la même chose ? Libre à vous d’en accepter le principe. Mais, de grâce, n’essayez pas desespérement de justifier votre choix par des considérations rationnelles : rien ne justifie ce nouveau modèle de commercialisation, sinon la volonté de plumer les pigeons de photographes, amateurs ou non…

  13. lr 6.13  est justement la meilleure alternative… et déjà payée… zéro euros par mois qui dit mieux ? (après les 74 euros de mise à jour il y a 2 ans parfaitement rentabilisé) couplé à l’excellent affinity photos pour les rares besoins (séparation de fréquence…) à 39 euros…+ niksoftware (gratos) et dxo 11 (gratos juste pour me faire la main au cas ou…)…c’est mon choix.

    cela laisse sans problème entre 2 et 4 ans pour voir émerger la concurrence…les laisser développer des solutions avec un workflow complet (pas de doute que la concurrence y travaille)…

    aucune urgence à switcher.

    je ne comprends pas tous ceux qui ont lr 6.13 qui se ruent ailleurs alors qu’il suffit sagement de continuer à l’utiliser d’ignorer lrcc et de regarder ce qui vient…

    • Moi je fais le pari, que dans 3 ou 4 ans : on en sera exactement au même point… Il n’y aura aucun catalogueur crédible : ayant suivi le beta test (interne) d’Adobe Lightroom depuis 2006, je vous garanti que c’est sacrément difficile de faire un catalogueur qui marche.

      Alors il y aura peut-être des choses disponibles : mais de produits pleins de bugs et très limités (c’est d’ailleurs le cas de certains logiciels dont on parle au dessus : et encore ce ne sont que des logicielstrès simples à développer, de simples traitement d’image)… ce sera bien plus difficile pour leurs éditeurs, d’aligner un catalogueur efficace face à Lightroom.

      On verra bien !

      • « Moi je fais le pari, que dans 3 ou 4 ans : on en sera exactement au même point… Il n’y aura aucun catalogueur crédible : ayant suivi le beta test (interne) d’Adobe Lightroom depuis 2006, je vous garanti que c’est sacrément difficile de faire un catalogueur qui marche. »

        –> sauf que quand adobe à commencé à le faire, ils y allaient un peu à tatons. ils ont du presque tout inventer. la il « suffit » de tout repomper non ? tu pense pas que c’est faisable pour une équipe avec de bons ingénieurs comme chez serif ?

        • Je crois que repomper les idées, ça leur fera gagner un ou deux ans… (sur les 11 ans d’existence de Lightroom).

          Comment vont-ils redéveloper les technologies ? le code ? ça : c’est ce qui coute des millions d’heures d’ingénieurs.

          Non seulement les autres éditeurs n’ont pas le personnel, mais en plus ils ne possèdent pas la base installée de beta testeurs disponibles. Ceux qui étaient motivés, ont déjà fait ce job pour Adobe (et c’est vraiment beaucoup de travail) : je doute qu’ils aient envie de recommencer gratuitement…

          • « Comment vont-ils redéveloper les technologies ? le code ? ça : c’est ce qui coute des millions d’heures d’ingénieurs. »

            –> tu parle de quelles technologies ? je comprend pas bien ce qu’il y a de technologiquement compliqué dans le catalogue de LR

            • C’est très, très compliqué mon gars… Si tu savais !

              Tu n’a jamais vu les catalogue illisibles, plantés, corrompus des premières version beta ?

              Tu ne te demande pas pourquoi il y a une fonction d’optimisation du catalogue ?

              C’est une base de donnée : extrêmement compliquée… Comme toutes les bases de données, lorsque le nombre d’élément référencé devient énorme.

              Un autre exemple de base de donnée très complexe : Entourage pour Mac que Microsoft a du abandonner… Car ils ne parvenaient pas à assurer sa fiabilité.

              On verra ce que l’on verra ! Mais je prends la paris : aucun autre éditeur ne réussira à proposer une base de données fiable et rapide (par exemple avec 500.000 images cataloguées) pour le catalogage dans les 5 ans à venir…

              Je n’y crois pas une seconde ! Je sais ce qui se cache derrière…

                    • Merci pour le lien… Quoiqu’il en soit, même si ils avaient mis les mêmes moyens qu’Adobe pour son développement (ce qui me semble pire que improbable) et les meilleurs ingénieurs (ceux-ci sont embauchés directement par les grandes compagnies), il leur faudra 4 ou 5 ans de travail intense, pour rattraper 12 ans de développement, de débuggage et d’innovations…

                      Pendant ce temps, là, Adobe a tout le temps de continuer à améliorer leur Catalogueur (ce qu’ils font)…

                      C’est un peu comme si un constructeur de voitures Turque, ambitionnait soudain : de concurrencer les meilleures BMW et Mercedes (et je ne parle pas de concurrencer une Porsche ou une Ferrari dans leur domaine très pointu) !

                      En résumé je ne crois pas une seconde, que ce produit à venir (en beta) présente le moindre intérêt à court ou moyen terme (du moins pas avant qu’il soit en version 2 ou 3, ce qui prendra 3 ou 4 ans)…

                      Mais je ne demande qu’à tester ça…

                    • Par contre je ne te suis pas trop, concernant le bruit : car moi j’ai zéro bruit de 100 à 1600 ISO…

                      Je n’observe pas toutes mes images à 100%, il faut dire. Car ça sert à rien… Il faut observer les photos à 50% : c’est bien suffisant en vue d’une impression A3+

                      Parfois, entre 1600 et 3200 ISO : je mets un peu de correction dans Lightroom (pas trop) : et ça me suffit bien… (au delà de 3200 ISO je n’y vais jamais).

                      Corriger le bruit « au delà » de ce que l’on peut déjà faire dans Lightroom (il y a tout de même 5 curseurs, pour affiner le travail) : c’est un truc qui me semble pas très utile (au moins pour 90% des photographes et 99% de leurs photos)…

                      C’est tout de même rarissime, que l’on dépasse les 3200 ISO (tout de même ;-)

                    • bien d’accord avec vous pour le bruit, mais c’est plus fort que moi  ;)

                      je ne peux resister à jeter un oeil à cette fichue vue à 100% et là c’est l’engrenage !

  14. Quoi qu’il arrive, un abonnement à LR est exclut. Tant pis, je garde mon vieux Nikon et mon LR3 en attendant qu’un logiciel alternatif crédible se manifeste. D’ici là, j’economise pour un futur reflex Nikon, qui sera une bombe vu les progrès de la marque ces derniers temps!

    • Quoi ? Vous êtes encore sous Lightroom 3 ?
      Mais on en est à la version 6…

      Vous êtes totalement débutant (j’imagine…) : sachez qu’il y a eu d’immenses progrès depuis LR3… Quel dommage de ne pas avoir profité des améliorations de LR4, puis de LR5, puis de LR6 !

      Dans ce cas : dépêchez-vous d’acheter la mise à jour de LR3, vers LR6 (environ 75 €)… Elle ne sera plus proposée ensuite (probablement)

      Grâce à elle, vous gagnerez quelques années supplémentaires d’utilisation de Lightroom sans abonnement.

  15. J’ai tester DXOLab et franchement je le trouve plus facile d’utilisation que Lightroom, et j’aime beaucoup le logiciel Affinity également, pour moi c’est les 2 à suivre car très bientôt leurs logiciel sera beaucoup plus complet avec l’ajout du dam.
    Adobe se repose trop sur l’abonnement et les offres deviennent brouillons et j’en suis certain que Sérif a un équivalent de Lightroom en cours (sûrement après publisher)
    Donc je préfère soutenir Dxo qui est français et Serif qui propose d’excellent logiciel.

  16. Oui, je suis totalement débutant depuis 15 ans environ. LR3 me va très bien pour ce que j’en fait. Je ne suis pas très fan de dépenser mon argent chaque année pour la nouvelle version… Alors un abonnement!

    • Mais à tous points de vue LR3 est catastrophique si on compare à LR 6… (y compris au niveau de la qualité du développement et de la colorimétrie).

      Lightroom 3 est sorti en juin 2010 ! Il y a 7 années d’évolutions et de progrès…

      Vous pourriez en bénéficier pour seulement 75 € ? Vous ne voulez pas ?

      11 ans de progrès et de recherche, le fruit du travail de centaines d’ingénieurs pendant 11 ans ? Pour 75 € seulement…

      Vous êtes fauché à ce point ?

      Allez, j’ai envie de vous les offrir moi ces 75 € : tellement ça me fait mal ;-)

  17. Pour moi, la grosse qualité de LR (et par extension PS) ce n’est pas tant ce qu’il fait ou pas versus les autres, c’est plutôt la disponibilité des informations et tutoriels disponibles pour ce logiciel. Pour un pro qui sais ce qu’il veut et comment y parvenir, c’est sans doute secondaire. Mais pour un amateur c’est très utile pour pouvoir partir du bon pied et éviter à reprendre 25 fois un traitement…

    J’ai essayé certains de ces logiciels et c’est beaucoup plus ce manque d’information qui me cause problème que les déficits de fonctionnalités.

    • ET j’ajouterais dans le cas de certains logiciel : c’est aussi l’abondance d’outils inutiles et redondants qui doit totalement mettre en panique les débutants !

      Alors que Lightroom et Aperture ont « fait le ménage » au niveau ergonomique…

      les autres logiciels ressemblent à un terrible fouillis ! Il y a des fonctions dans tous les sens : c’est incroyable… Inutile et très gênant : spécialement pour les débutants (qui seront incapable de faire le tre entre les fonctions indispensables et les gadgets) !

  18. Perso je n’utilise pas le catalogue, donc pas de problème pour passer a un autre soft sauf que sur mon vieux macbook pro de 2104 (i7 quad 2.7, 16 Go, 1To SSD) a chaque nouvelle version de DXO ou de capture one j’installe les démos pour tester, et c’est lennnnnnnnnnnt, je sais pas si c’est ma machine mais impossible d’avoir du temps réel, meme sur des trucs aussi con que l’exposition ou les hautes et basses lumières, donc impossible de bosser.

    je l’ai fais ce weekend, DXO labmachin truc est resté 20 minutes sur mon SSD avant de dégager, et de revenir à LR qui n’est pas très rapide mais rien à voir avec les autres.

    • Mais on est en 2017 ! Travailler sans catalogue : c’est comme prendre l’autoroute en utilisant une voiture de 1905 équipée d’un moteur à vapeur !

      l’avantage du catalogue et de Lightroom (grâce aux aperçus) : c’est que tu pourrais avoir une navigation hyper réactive, même sur une très vieille machine comme la tienne…

      Si seulement tu utilisait le catalogue Lightroom et les aperçus (préparés à l’avance) : tout irait plus vite!

      Plus ta machine est lente : et plus tu as besoin de Lightroom, pour améliorer la fluidité de l’affichage et de la navigation…

      Puisque le principe des Aperçus de Lightroom : est justement de calculer « à l’avance » tes aperçus…

      • j’ai pas besoin de LR vu que je fais des photos en pros qui sont « livrés » en agence ou a des clients. je les archives par dates sur un NAS mais je ne retourne jamais dedans. je n’ai pas besoin d’historique de navigation.

        Je marche avec les agences uniquement par mot clés c’est assez naze mais ils proposent pas autre chose.

    • votre macbook doit avoir un serieux PB sur mon macbook pro mid 2012 8g de ram i7 2,6 Ghz  ssd 500go aucun soucis sauf l’export en mode prime.

      qui là et plus long que LR

  19. En tout cas, bravo et merci à JF pour nous avoir pointé vers cet excellent article qui permettra à chacun de se décider (ou pas).

    Pour ma part j’utilise LR 6 depuis la version 3, j’en suis plutôt satisfait, et pour les cas difficiles (ISO élevé en particulier) j’utilise DXO, le pont entre les deux étant vraiment super.

  20. Petit sondage sur un forum dont le nom est emprunté à un magazine bien connu des chasseurs d’images… Oups, pardon pour la pub sauvage !

    Plus sérieusement, 80% des répondants refusent de s’abonner. Cela vaut sans doute peu de chose, mais la tendance est très nette chez ces forumeurs.

    • Oui, ben il y a ce que disent des amateurs énervés… Seuls les râleurs s’expriment sur ce forum, qui n’est absolument pas représentatif de l’immense majorité des photographes, qui n’ont pas trop de temps à perdre sur cet espace d’engueulades (ce n’est plus un espace de discussion depuis longtemps ;-)

      Imagine un professionnel, ou une famille : qui doit faire Paris Marseilles une fois par mois (pour des raisons professionnelles, ou familiales)…

      Tu crois qu’ils vont se débrouiller à rechercher du co-voiturage chaque mois ? C’est à dire « bricoler » … Et perdre leur temps chaque mois ?

      Ou qu’ils vont prendre un abonnement ?

      Bon, chacun fera selon ses moyens et son besoin de ne pas perdre son temps…

      • « Oui, ben il y a ce que disent des amateurs énervés… Seuls les râleurs s’expriment sur ce forum, qui n’est absolument pas représentatif de l’immense majorité des photographes, qui n’ont pas trop de temps à perdre sur cet espace d’engueulades (ce n’est plus un espace de discussion depuis longtemps ;-) »

        Bon, là, je suis d’accord ;-) D’ailleurs, je n’y vais plus depuis longtemps… sauf hier pour voir ce que les râleurs en pensent. 80% tout de même : c’est très net.

  21. Pingback: Ultime mise à jour Lightroom 6.14 (licence classique) - photoetmac.com

  22. je n’ai pas lu de new mais c’était marqué sur leur site quand j’ai telechargé la première beta dans les fonctions a venir (coming soon ) c’etait  en novembre 2016 , c’est pour cela que je dis que a priori il bosse dessus depuis plus de un an. et normalement il sort en janvier fevrier 2018

  23. Hello,

    Ayant enfin changer mon ordi pour le tout dernier iMac (mon vieux core2dua de 2005 a bien duré…) je me devais de changer malheureusement mes softs, vu le passage à High Sierra directement installé dessus.

    J’ai essayé un bon nombre de soft… C1, Dark Table, DXO, des softs sur Apple Store. (certains pas trop mal pour le prix…), je fais des importations (sur C1 des bibliothèques Lightroom, mais pffff ça te prend en compte la moitié des réglages… bref, le truc qui sert à rien..), traité des RAW, essayé Gimp…. a en avoir mal à la tête de tous ses softs… J’en ai discuté avec plein de potes, des connaissances, des professionnels…

    A chaque fois, je me disais… Lightroom  c’est top, j’ai envie de retrouver mes réglages de mes milliers de photos, j’y ai passé quand même du temps, l’interface c’est quand même le top, y’a rien à faire… Jamais je n’arriverais remplacer Photoshop… et même si j’y arrive, tout ré-apprendre et à re-maitriser! J’ai pas que ça à faire… et ça va royalement me souler…

    finalement, j’ai craqué… j’ai pris la version Creative Cloud… ben c’est top… déjà c’est le prix de 3 café par mois… j’en bois moins 3… je vois pas la différence de toute façon je suis trop nerveux.. et…

    C’est nickel! J’ai mes photos sur l’application de mon iPad si je veux (c’est pratique). Sur mon iPhone, j’ai l’application en full (pratique), sur l’ordi… ben enfin j’ai Lightroom qui lit mes vieilles RAF de mon 100T, les Cr2 de mon G7xmkii, et plein d’autres… les mises à jour sont tout de suite téléchargeable et j’ai photoshop toute dernière version! Et ça change la vie par rapport à la CS3 que j’avais. Bref, outils ultra performant pour oui 3 cafés par mois… mais top…

    Oufff c’est long tout ça… alors je vous souhaite à tous un Joyeux Noel et de belles fêtes!

  24. J’ai Luminar avant dernière et dernière version. J’aime mieux l’avant dernière version. C’est logiciel sympa qui permet d’obtenir des effets très rapidement pour 75 euros et de bonne qualité mais il ne peut pas remplacer LR.

    J’ai Capture One 10 : c’est excellent pour la colorimétrie  et la balance des blancs (bien meilleur que LR) pour la finesse des réglages des détails (bien mieux que LR). Mais Pour enlever les taches du capteur : LR est le meilleur. J’utilise Capture One pour le tirage en tiff de Sigma PhotoPro des boitiers Sigma (LR est moins bon).

    j’ai eu DXO 10 : je le trouve trop complexe, moins bon que LR et n’apportant rien de plus au final. Peut être que je n’ai pas assez insisté. Du coup je ne l’utilise quasiment plus. DXO était pas mal avec les boitiers Olympus par exemple.

    Le jour où Capture One améliore sa prise en charge de tâches de capteur, je pense que j’arrêterai LR.

  25. Bonjour, j’ai du mal à comprendre l’allusion à Darktable inutilisable ».

    Je reste perplexe. Darktable est un avant tout un logiciel de développement de.raw et la fonction de catalogage est accessoire. Je concède que son ergonomie n’est pas terrible dans ce domaine (je préfère Digikam) mais question traitement des fichiers raw, il est pas mal du tout. Je trouve qu’il fait presque aussi bien, pour un rendu brut que DPP (j’utilise un EOS 5 Mk2) et a des fonctions de traitement poussées fort intéressantes.

    Il va de soit que l’ergonomie est fort différente entre l’environnement de ce logiciel et celui de lightroom. Mais de là à balayer ce logiciel comme çà…

    • L’ergonomie est tellement nulle, que je le considère totalement inutilisable… Comment traiter 40 ou 50 RAW en 10 ou 15 minutes, avec cette « daube » ? C’est Mission impossible…

      Mais c’est pourtant ce que je peux faire très facilement avec Lightroom ! A coups de raccourci claviers, de copier / collés… ET de paramètres prédéfinis !

      • « Mission impossible » quand on a pas lu la documentation c’est assez clair…

        Je suis passé de Lightroom à darktable très rapidement, et sans douleur en janvier dernier. Si l’ergonomie de la fonction catalogue est en retrait par rapport à Lightroom je trouve en revanche que les modules de la chambres noirs sont finalement bien plus riches (sans à priori au départ puisque je découvrait l’outil) que ceux de Lightroom et pas plus compliqués à utiliser. Et c’est bien le plus important.

        Quant à la fonction copier/coller de darktable (avec raccourcis clavier paramétrables), je la trouve plus efficace que celle de Lightroom. Je pense que vous pouvez facilement descendre sous les 10 minutes !

        Rangez votre à priori négatif et faites le test !

        • C’est que vous n’utilisez Lightroom qu’à 10% de ses possibilités… Donc ces 10% là : vous le retrouvez plus ou moins dans tous les logiciels (plus ou moins bien copiés, car il s’agit bien d’une copie).

          Ensuite : c’est lorsque vous connaissez les 90% restant (qui font la différence entre le professionnel et l’amateur), et que vous contactez qu’ils n’existent pas chez Darktable, que vous constatez l’immense gouffre entre les deux logiciels.

          Si l’on doit chercher une « sorte d’alternative » à Lightroom, regardez plutôt du côté de On1 PhotoRAW 2018, qui sans égaler Lightroom, propose un début d’imitation crédible…

          Par contre pas de Module Livre, comme celui de Lightroom qui est génial, et qui me permet de créer et commander des livres directement à partir de mes RAW (sans devoir les exporter préalablement). Rien que ça : ça fait gagner un temps fou…

          Exemple : http://www.blurb.fr/b/8814163-rajasthan-livre-1b

        • Oui, bon, je ne suis pas trop d’accord ! Mais c’est le but du jeux ici de discuter et débattre ;-)

          Déjà l’argument différence de poids, n’est guère convainquant : car cette différence reste assez négligeable : des calculs ont été fait plus haut…

          SI ce n’est que pour gagner 200 ou 300 gr (seulement), alors franchement cela ne vaut pas le coup de se passer du Full Frame et de la visée optique…

          Car si l’on veut vraiment gagner du poids, mieux vaut abandonner les objectifs interchangeables. Et passer à un compact APS-C (Canon G1X MkIII), ou à un compact 1 pouce (Canon G7X MkII).

          Si vos ne « sentez / constatez » pas de différence de qualité d’image, lors du passage des Full Frame vers l’APS-C… Alors croyez-moi : vous ne la verrez pas non plus, en passant de l’APS-C vers le capteur 1 pouce !

          Moi je la vois c’est évident : dans le velouté de l’arrière plan notamment… ET au niveau colorimétrie : c’est le jour et la nuit (cela tien à Fuji, et non à l’APS-C).

          Ensuite : je crains que votre expérience du Full Frame ne se soit arrêté à l’époque de l’EOS 5D (un modèle de 2005), que vous comparez à un appareil 10 ans plus moderne. Il faut comparer ce Fuji XT-2 à un EOS 6D MkII : sur le long terme comme vous dites.

          Cela tombe bien : c’est ce qu’à fait notre lecteur (depuis qu’il est passé au 6D MkII, il en l’a pas regretté). ET personnellement je vois bien la différence de colorimétrie sur ses images…

          Bon, l’important c’est de trouver chaussure à son pied.

          Mais je sais que aucun Fuji (ni un Nikon), ne m’aurait permet de capter ces couleurs, le résultat est incomparable… ET ça : c’est juste impossible de le nier : tout photographe expérimenté étant passé de Nikon à Nikon (ou inversement) l’aura constaté…

          http://www.blurb.fr/b/8814163-rajasthan-livre-1b

          Enfin, je ne nie pas l’intérêt des hybrides… à moyens long terme. Mais parlez moi d’hybride Full Frame, comme les Sony A7II. Si c’est pour abandonner le Full Frame : alors je préfère passer directement o la taille en dessous (comme mon Canon G1X MkII, que je prend lorsque je ne suis pas trop motivé, et que je ne veux prendre que quelques images de la main gauche, sans m’impliquer vraiment…).

          http://photoetmac.com/2018/01/canon-g1x-mkiii-3/

  26. Un point de vue sur Luminar (en particulier 2018) : ce logiciel permet de traiter les valeurs de l’image de façon tout à fait exceptionnelle, bien supérieure à ce que fait LR. En particulier pour créer de beaux noir et blanc.

    Je m’en sers donc en complément de LR pour chaque photo « qui compte ». Et malheureusement mon flux s’en trouve singulièrement ralenti : passage d’un logiciel à l’autre d’une part et lenteurs de Luminar qui peine bien plus que LR dans maintes opérations.
    Plus une augmentation du stockage car Luminar en plugin conduit presque nécessairement à créer un TIF supplémentaire (monstrueux en 16bits).

    Concernant LR je trouve Adobe très paresseux, ils se sont assis sur leur position dominante et leur longue et ancienne expertise. Et c’est dans ce contexte qu’il augmentent leurs tarifs, pas très glop.
    Par ailleurs, je suis peut-être archaïque, mais je n’aime pas du tout cette logique de l’abonnement, je la subis déjà assez avec le mobile, l’internet etc.
    Donc à la première alternative crédible à LR (dev + catalogue) je franchis le pas !

    Cdt

  27. Bonjour,

    Je lis avec attention depuis plusieurs jours tous les billets associés au passage de LR d’un logiciel perpétuel à une solution cloud.

    J’ai du mal à me décider quant à la meilleure solution choisir compte tenu de mon profil.

    Je suis une photographe amateur équipée d’un hybride Olympus OMD E-M10 et de deux objectifs (14-42 / 14-150). Je n’ai pas l’envie de changer d’équipement prochainement, au mieux de passer sur une focale fixe d’ici quelques mois. J’ai le souci du détail, la volonté de booster certains clichés (impression, livres photos etc.) et de m’impliquer encore un peu plus dans ce qui est un hobby pour moi. J’ai déjà utilisé LR sur des versions d’essai. Ayant récemment opté pour un ordinateur plus récent de manière à faire de la retouche photo, je me trouve devant un dilemme : profiter de l’existence encore quelques temps de LR 6 pour acheter la licence perpétuelle ou opter pour la solution cloud avec LR Classic CC.

    Qu’en pensez-vous?

    Merci de vos conseils.

    Chloé

     

     

    • Vous pouvez acquérir la version perpétuelle de Lightroom 6.14 : et il vous faudra bien au moins deux ans de travail pour faire le tour des principales fonction et apprendre à les exploiter…

      Et dans deux ans, vous prendrez l’abonnement !

      Vous aurez économisé deux ans d’abonnement… mais vous ne vous serez pas ennuyé une seule seconde !

      • Bonjour,

        Après avoir testé beaucoup de chose, j’en arrive au mêmes conclusions que Jean-François. Je reste avec DXO, LR et Photoshop.

        Et tester peut couter cher ! …

        Je n’apprécie pas non plus cette démarche commerciale, mais c’est la même chose dans d’autres domaines professionnels, voyez Autodesk par exemple. Mais le positif est qu’il y a une certitude de mise à jour et d’évolution.

        Ce qui est certain également, c’est qu’il ne sert à rien de convaincre les uns et les autres :-) … c’est un peu comme Canon et Nikon …

        Bonne journée à tous,
        Olivier

  28. Bonjour,

    comme un certain nombre, je suis à la recherche d’un remplaçant à LR6, et je suis tombé sur cet article – que j’ai lu, ainsi que les nombreux commentaires-. Je ne vais pas abonder dans le pour ou contre LR, mais en relisant l’article d’origine ‘Testing 10 Photoshop contenders », il s’agit tout de même d’une utilisation très spécifique : faire de l’astrophoto, y compris du time-lapse.

    La conclusion que LR n’a pas d’équivalent est à pondérer avec cet usage.

  29. En fait lightroom est bien pour :

    – le catalogage simple d’utilisation, la simplicité global (donc pour les débutants) ,

    – le pinceau permettant d’effacer les taches très souple d’utilisation : pas d’équivalent chez AUCUN autres concurrents (et quand le capteur se prend des poussières, c’est indispensable).

    Il est moins bon pour le travail sur les détails et sur la balance des blancs : là Capture One est imbattable. Il y a vraiment une différence significative.

    DXO est bien pour certains boitiers mais trop compliqué pour la prise en main par un débutant.

    Ayant différente marque de boitiers (je sais c’est incohérent !), certains passent mieux qu’avec d’autres dans les différents logiciels.

    DXO est bien avec l’ensemble des boitiers notamment pour les corrections d’objectifs avec une grosse banque de données. Je l’utilise surtout avec les Olympus pas référencés chez Adobe. Capture One est bien avec les Sony, mais surtout avec le travail avec les fichiers tiffs des boitiers Sigma (surtout les Merrill) : bon je sais que les capteurs foveon sont très très très minoritaires (on est dans une niche de la photographie). Pour Canon, je pense que Lightroom est top. Pour Nikon je ne sais pas.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.