web analytics

Classement BCN 2017 : Canon monte encore

41
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Annonce du classement BCN camera 2017 : Canon monte, Sony et Nikon reculent… Fuji est encore absent et c’est Olympus qui logiquement reste n°1 des hybrides et je dirais que c’est mérité ! La traduction en Français par ici…

Tout ceci est très logique… Et cela nous rappel les résultat de l’an dernier : Classement des ventes de BCN Award 2016 : Canon domine (lisez ce long article passionnant)… On constate que Fuji est bien trop cher pour intéresser la masse des photographes.

Et leur absence de résultats, reflète ce positionnement délicat et inquiétant pour l’avenir : (si l’on ne vend pas, comment assurer le futur ? Que pourra investir Fuji en recherche et développement sans recettes à la hauteur ?). Ci-dessous : revue de l’évolution du classement depuis 4 ans :

 


Classement des appareils reflex : on constate l’ascension régulière de Canon, qui se fait principalement au détriment de Nikon (qui ne cesse de baisser)… Quand au troisième Pentax (Ricoh Imagine), c’est en dents de scie. L’arrivée récente des Canon EOS 6D MkII et du petit EOS 200D, devraient renforcer la position de Canon en 2018 en milieu de gamme…

J’avais pronostiqué un avenir sombre pour Pentax il y a quelques temps : je maintiens mes prédictions, malheureusement… Après un petit regain de vitalité en 2016, le Pentax K1 Full Frame ne peut suffire à lui tout seul à redresser les ventes… Avec une moyenne de 5,3% des ventes de reflex sur les 4 dernière années (sans tendance nette à la hausse) : mon pronostique est que Pentax va un jour ou l’autre arrêter les frais et abandonner la course…

BCN Award
Premier Second Troisième
2017 Canon :  Nikon :  Ricoh : 
2016 Canon :  Nikon :  Ricoh : 
2015 Canon :  Nikon :  Ricoh : 
2014 Canon :  Nikon :  Ricoh : 5.2%

 

 


Classement des appareils compacts à objectifs fixes  : Canon domine toujours, mais avec moins d’avance que l’an dernier… Mais l’an prochain il faudra compter avec le Canon G1X MkIII (à capteur APS-C), qui pourrait connaitre un certain succès…

On est étonné de retrouver Nikon à la seconde place (en hausse légère)… Seconde place qu’ils ne conserveront probablement pas longtemps : puisqu’ils viennent de fermer leur principale usine de compacts en Chine.

Sony abandonne la troisième place à Casio. Ils abandonnent logiquement l’entrée de gamme, car il n’est probablement pas assez rentable d’être troisième, sur un tel marché sans réel avenir. Les compacts n’intéressent plus les grands constructeurs.

BCN Award
Premier Second Troisème
2017 Canon :  Nikon :  Casio : 
2016 Canon :  Nikon :  Casio : 
2015 Canon :  Nikon :  Casio : 
2014 Canon :  Nikon :  Sony : 

 

 


Classement des appareils hybrides : le design des Fuji n’y fait pas grand chose et voilà quatre ans qu’ils sont absents des trois premières places. On peut dire que la place des Fuji dans les besaces des photographes est inversement proportionnelle… à la place que la marque occupe dans les discussions entre photographes ! Ahah !

Canon monte et prend pied (petit à petit) sur le marché des hybrides, auquel ils commencent doucement à s’intéresser… Partis à la troisième place en 2016, les voici seconds en 2017 : pas très loin d’Olympus…

Effondrement de Sony, qui en seulement trois ans : a plongé de 34% à seulement 18% de parts de marché. Je ne sais pas si cette catégorie englobe les hybrides Full Frame (je dirais que oui, en toute logique)… Alors, si c’est le cas, alors c’est une claque terrible pour la stratégie « haut de gamme » des Sony A7. Sony aurait-il mieux fait, de développer des objectifs pour ses gammes NEX en APS-C ?

BCN AWARD
Premier
Second
2017 Olympus :  Canon :  Sony : 
2016 Olympus :  Sony :  Canon : 
2015 Sony :  Olympus :  Panasonic : 
2014 Olympus :  Sony :  Panasonic : 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

41 commentaires

  1. Donc dans 3 ans , c’est 100% Canon…c’est plié…
    Nikon aura déposé le bilan et les autres aussi. Restera plus que Canon qui puisque Monopole oblige nous vendra des reflex full frame à 10000 euros…:(
    Ces résultats sont quand même très tristes et je ne m’en réjouis pas du tout .

    • Vous exagérez crois…

      Mais nous verrons bien ! En tous cas, moi non plus : si Pentax disparaissait, cela ne me plairait pas… Tout appauvrissement de l’offre sera dommageable pour les clients : c’est évident…

      Est-ce que constater les choses : c’est approuver les choses ?

      Certainement pas…

      • Excellent !

        Tu dois être content avec le Nikon, et autres marques, bashing récurant que tu fais sans discernement (bon… des fois avec raison…)

        Pour se faire une réelle opinion, il faudrait les nombres. Sans eux, ce n’est qu’un aspect auquel il manque l’essentiel.

        On voit déjà le comportement de Canon avec les augmentations de prix substantielles lors du renouvellement, la durée entre deux renouvellements et surtout l’absence de vrai update comme pour le 6DMKII.

        C’est certain que la disparition et / ou l’affaiblissement de la concurrence est une excellente chose qui dynamise du marché, tout le monde sait ça.

        Ce n’est pas parce que Canon vent le plus de boîtiers que tout ceux qui font la bêtise d’acheter autre chose sont dans l’erreur. Sinon pourquoi n’as tu pas un PC et un téléphone Samsung ?

        Est-ce que le plus gros a forcément raison ? C’est bien pour ça que tout le monde roule en Toyota et en VW, hein ?

        Idem pour Adobe qui se croit tout permis en ne faisant pas de vrai update pendant 2 ans de Lightroom mais développe ce que eux croient être prioritaire. Cela laisse le temps aux concurrents de se mettre en place. Dxo achète Nik Collection, Luminar etc etc

        Le cimetière est rempli de mastodontes que l’on croyait éternel avec leur position dominante… PanAm, Nokia, Palm etc etc etc

        En fait c’est une situation je dois dire assez captivante parce qu’elle motive certain à se sortir les pouces et à créer / recréer des choix.

        La disruption est un mot à la mode mais réel de notre temps… Certes cela n’abouti pas toujours avec succès mais… l’iPhone est un très bon exemple. On a oublié comment cela s’est passé à sa sortie.

        Luminar, un autre exemple ? Certainement à suivre de prêt.

         

         

        • Je ne suis ni content, ni mécontent… Je me contente de : constater !

          Les chiffres de BNC, je ne les ai pas inventé…

          Cela ne me réjouis pas : de voir Nikon passer en 4 ans de 42 % à 31%, avec une descente régulière sur le marché Reflex (qui est leur seul marché rémunérateur, puiqu’ils sont absents sur les hybrides et vont arrêter les compacts…)

          Ce que j’en conclu : c’est que ce n’est pas forcément une bonne idée d’acheter un reflex Nikon pour un amateur… Si il veut revendre son boitier dans 3 ou 4 ans. Ou en sera Nikon dans 3 ou 4 ans ?

          • Oui tu as toujours une certaine vision bien biaisée.

            Ce ne sont que des pourcentages et non des nombres et de plus que d’un seul marché.

            Probablement, peut-être…, que c’est idem sur tous les marchés mais ça tu ne donne pas les chiffres. De plus c’est 31 % de quoi ? nombre de pièces ? chiffre d’affaire ? Si la taille du marché a augmenté pendant ce laps de temps c’est 31% d’un gâteau plus grand. Bref on ne sait rien avec ce que tu donnes. Canon augmente sa part avec quoi ?

            Les compacts, ouais bof avec la concurrence grandissante des smartphones, abandonner ce marché n’est pas forcément une erreur stratégique bien au contraire.

            Quant à la santé de Nikon, certes elle pourrait être mieux mais je suis franchement moins inquiet depuis la sortie du D500 et du D850 qui eux sont des vrais updates.

            • Je n’ai aucune vision particulière… Vas sur le site de BNC pour la réponse à toutes tes interrogations.

              Et il suffit de croiser leurs statistiques avec d’autres sources, pour se faire chacun sa propre idée des choses.

              Je ne cherche à convaincre personne de ceci ou cela… Mais certaines réalités sautent aux yeux !

              Notamment lorsque l’on met ça en face du « sentiment de déception », qui règne chez les Nikonistes… (à l’exception c’est vrai : des rares qui peuvent investir dans un D850 et qui en ont besoin)…

              Mais le gros du marché du photographe standard : ce sont les acheteurs de Nikon D600, ou de Nikon DL… déçus !

              Ou ceux qui sont obligés d’acheter un 24-70 mm chez Tamron ou Sigma, car Nikon ne leur propose rien qui corresponde à leurs attentes, ni à leurs budgets !

              • qu’il ait des manque ou des besoins de renouvellement dans la gamme de Nikon est une évidence, tu ne manques jamais l’occasion de le souligner ;-)

                Mais les renouvellement à la Canon avec 30% de hausse comme pour le 5DMKIV, le 24-105, le 6DMKII etc n’est pas du enthousiasmant.

                Quant au D850 que tu décries, il est exactement dans la gamme de prix du 5DMKIV…  et des 5DS au moment leurs sorties…

    • Attention ce sont des parts de marché (si la traduction est juste !) et pas des chiffres de vente. Si le chiffre de vente à monter il peut ne pas avoir de monter de part de marché car le concurrent a pu en vendre encore plus !

      • Oui, c’est vrai…

        Mais ça donne une idée quand même !

        D’autant que les prix pratiqués par les uns et les autres sont assez voisins.

        Et que Canon (en fabriquant lui-même ses capteurs) fait probablement de plus grosses marges que Nikon (qui achète les capteurs à Sony)…

  2. Je ne suis pas très optimiste quant à l’avenir de la majorité des fabricants de reflex. Les jeunes préfèrent le portables car plus communicant et tant pis pour la qualité. C’est probablement dans le domaine des portables que la R&D est la plus importante, avec Samsung et Apple comme porte-drapeau.Allez un pronostic : en 2020 ne reste plus que Canon et peut-être Sony…

  3. Une superbe analyse de collégien.

    Il faut apprendre à analyser les chiffres, il manque le chiffre d’affaires associé (ou la marge opérationnelle) pour faire une vraie analyse. De plus, il est nécessaire de préciser qu’il s’agit du marché japonais seulement.

    Partir de ces chiffres pour juger une compagnie est assez réducteur.

    Etre premier en part de marché ne veut pas dire être le premier en terme de bénéfice.

    Ex : Apple peut être second ou troisième en terme de vente,mais premier en terme de valeur.  C’est une situation préférable, il me semble. Je préfère être 4ème en volume et 1er en marge opérationnelle et en vente d’objectif.

    • … Des chiffres ! En voilà ;-) Nikkei Asian Review : 

      Doesn’t look bad for Canon. The Japanese company forecasts a 63% increase in consolidated net profit to 245 billion yen ($2.17 billion) for 2018. Financial results for 2017 can be seen here.

      « The QUICK Consensus analyst forecast also estimates that consolidated net profit for fiscal 2018 will be 4% greater than the company’s current year forecast at 254.2 billion yen. »

      • La bonne santé de Canon est indéniable. Je trouve dommageable sa timidité sur le sans mirroir (pas de 35mm ou 50mm annoncé en monture M), ils ont les moyens d’être numéro 1.

        Pour Nikon, je suis d’accord, car il propose des modèles au prix équivalents à un Canon, mais Fuji et Sony FF sont plus chers que la plupart des modèles Olympus, cela nécessitent plus d’éléments pour juger la stratégie pour Fuji et Sony (marge opérationnelle, vente des objectifs, analyse du marché global…).

        • Tout simplement, car les « viseurs électroniques » sur le marché ne sont pas encore au niveau suffisant, pour que les photographes expérimentés s’y intéressent ! Ils sont trop décevants, certains mettent 2 ans à s’en rendre compte : mais après deux ans de viseur électronique, pas mal reviennent au reflex…

          Le jour ou ce composant essentiel aura progressé, Canon s’y mettra et développera ses gamme « hybrides »…

          Pour le moment : est-ce vraiment nécessaire ?

  4. Ce classement est faussé puisqu’il est basé sur les chiffres de 2016 (qui donc ne considèrent pas les derniers Nikon et Sony)

    • Quand bien même on doit tout décaler de un an… On constate les tendances sur 4 années consécutives :

      Par exemple la lente descente de Nikon sur le marché du reflex par exemple : a-t-elle la moindre chance de s’inverser sur une cinquième année ?… Et son absence sur le marché hybride ?

  5. « Effondrement de Sony, qui en seulement trois ans : a plongé de 34% à seulement 18% de parts de marché. Je ne sais pas si cette catégorie englobe les hybrides Full Frame (je dirais que oui, en toute logique)… Alors, si c’est le cas, alors c’est une claque terrible pour la stratégie « haut de gamme » des Sony A7. Sony aurait-il mieux fait, de développer des objectifs pour ses gammes NEX en APS-C ? »

    est-ce que c’est intéressant de parler uniquement de part de marcher ? je suis pas certain, si on compare avec la téléphonique mobile, apple avec 10% des parts de marcher au niveau mondial récupère 90% des bénéfices du secteur.

    sony avec des boitiers hors de prix est peut être très en forme au niveau bénéfices ?

    • La différence : c’est qu’Apple pratique des prix beaucoup plus élevés, que l’immense masse des fabricants qui vendent des smartphones à 100 ou 200 €… Donc avec une petite part de marché (10% je ne suis pas certain) : ils parviennent quand même à gagner plus que les autres…

      Alors que ici c’est très, très différents : tous les fabricants d’appareils photos pratiques plus ou moins les même prix… Il n’existe pas de marques Chinoises Lowcost comme sur le marché du téléphone.

      Et le numéro un en volume (Canon), n’est pas les moins cher (au contraire)…

      Sony a plongé en part de marché, mais ne vend pas ses hybrides plus cher que Canon vend des produits concurrents… (leurs prix ne compensent donc pas les pertes de part de marché).

        • Non. Il me semble impossible que les objectifs Sony soient rentables (très lin de là)… car leur production est trop « microscopique » en volume comparée à celle de Canon (notamment sur le haut de gamme). Je pense qu’ils perdent de l’argent sur chaque objectif haut de gamme vendu, même en les vendant bien plus chers que Canon.

          L’inertie d’un business comme les objectifs est énorme : car il faut plusieurs années pour mettre au point un objectif.Sony a racheté Minolta en 2006, il aura fallut 10 ans avant qu’ils na parviennent à sortir des objectifs haut de gamme (tout en n’étant pas partis de zéro, puisqu’ils ont récupéré les ateliers de Minolta… même si Minolta était en mauvais état)

          Alors que chez Canon, ils gagnent de l’argent sur tous les objectifs. Même les plus récents (probablement)… Depuis 1987 qu’ils fabriquent des objectifs EF : tu peux imaginer à quel point ils ont optimisé leur outil de recherche, de création et de fabrication d’objectifs…

          Et ils vendent encore des objectifs âges de 20 ans, dont la conception a été amortie depuis des années et qui ne coutent quasiment rien à fabriquer… Ceux-là rapportent chaque année de l’argent et financent largement le développement d’objectifs nouveaux.

          C’est un « cercle vertueux », qui bénéficie de 30 ans d’investissements dans la gamme EF.

          Il faut quand même se rendre compte à quel point Sony est encore un « nain » au niveau productions d’objectifs… (Minolta était déjà un nain en 2006).

          Par contre lorsqu’ils vendent un boitiers chez Sony : ils gagnent de argent. Car comme Canon, ils fabriquent tout : le boitier et le capteur… contrairement à Nikon.

          A chaque fois que Nikon vend un boitier : une part non négligeable du bénéfice part chez Sony… Quelle est la part du capteur acheté à Sony, dans le cout de fabrication d’un boitier Nikon ? Peut-être 30% ? Peut-être plus pour un capteur de D850 ?

  6. C’est vrai le premier constructeur mondial d’automobiles, c’est Renault-Nissan en 2017 ; ce sont les meilleurs ; on veut tous rouler avec… :-)))

    • Il n’empêche que pour aller faire le tour de l’Islande en un mois et passer par les pires pistes du centre du pays (tout en restant dans un budget traisonnable) : il n’existe qu’une seule solution :

      Le Dacia Duster !

      CQFD : louer un vrai 4×4 un mois entier = un budget délirant (au delà de nos moyens). Donc sans ce Dacia Duster (qui est exactement au 4×4, ce que l’EOS 6D est au Full Frame) : on n’aurait jamais pu financer un tour complet d’Islande en autonomie (et même un peu plus)

      CQFD !

    • Le meilleur matos : c’est celui qu’on peut s’offrir !

      Pour moi le meilleur 4×4 c’est encore le Dacia Duster, le seul que je puisse louer sans me ruiner… (et j’en ai pris pas mal des 4×4 dans ma vie, du vieux 4×4 Russe, au Range Rover et passant par le Toyot’).

      C’est exactement comme un EOS 6D : il vaut mieux avoir un EOS 6D et s’acheter un billet d’avion pour voyager un mois… Que d’avoir le meilleur Full Frame du monde et rester près de chez sois ;-)

      • Je comprends, mais tu ne peux pas imposer ton choix personnel qui ne tient qu’à toi et à ta situation. On va pas tous shooter au 6D et rouler en Duster ; ah ces rouges !

        • ahah ! On dirait un de ces petits camions 4×4 Mercedes très anciens ?

          Je n’impose rien… Je constate ! Et je donne des conseils (à qui veut les écouter)…

          95% des photographes ont des problèmes d’argent. Certains achètent des boitiers ultra professionnels, qu’ils n’utilisent même pas à 10% de leurs capacités. Mais ils oublient d’acheter un 85 mm f/1.8, ils oublient d’acheter des disques dur pour faire une double sauvegarde de leurs images… Oublient d’acheter des billets d’avions !

          Bref : beaucoup devraient mettre moins d’argent dans le boitier (quitte à préférer un Canon EOS 6D à un Nikon 850D), et plus d’argent ailleurs…

  7. Bon alors mon d750 si je veux le revendre dans 3 ans et que la santé de Nikon aura encore plus décliné, personne ne me le prendra (même bradé)….je dois prendre cette le 6d mark II cette année !!….mais si je ne veux pas !!!..si je ne veux plus de Canon !!…Je fais comment ???…:-)

    (et je ne veux plus Renault non plus  d’ailleurs !!)

    Merci JF pour cet article intéressant …(à propos rien à voir, es tu allé au salon cette année ?)

    • Ne soyez pas le mouton de Panurge. J’ai quitté Canon il y a 10 ans pour Nikon et je ne le regrette toujours pas. C’est mon choix ; et pour des raisons très précises qui conviennent à mon domaine. Des fois je prends d’autres matériels de collègues, souvent du Canon et un peu de Sony, mais j’aime rentrer à la maison, je ne suis jamais déçu et mes clients non plus. Donc, ne vous fiez pas aux conseils de tel ou tel photographe soit disant pro, shootez avec le matériel qui vous convient. l’Expérience vous fera choisir ce qu’il y a de mieux pour votre travail. Bonnes photos.

  8. Ce qu’il nous faut surveiller c’est aussi le « support » des autres entreprises du marché. Pour l’instant je n’ai pas vu d’effritement du support de SIGMA envers Nikon, tous les objectifs récents sont disponibles, pour Sony c’est le cas en APS-C et je crois en FF. Pour Pentax je ne sais.

    Si l’on voyait un abandon par Sigma, Tamron, des montures de certaines marques, même en l’absence d’annonce ou de communiqué particulier; il faudrait être légitimement inquiet.

     

     

    • Bah, tout le monde en a parlé…

      Et j’ai souligné de nombreuses fois que le Nikon D850 était le meilleur reflex actuel…

      Cela ne fait pas (et de loin) le meilleur « système photographique » : à cause du manque de certains objectifs (dont le plus vendu pour les reflex experts)…

      Les meilleures voitures sont (par exemple) : des Feraries ou des Porsches… les professionnels utilisent-ils des Feraries ou des Porsches pour travailler ?

      Bref : à part certaines applications scientifiques ou extrêmes (photos de sport dans certaines circonstances) : tout le monde se fout bien des performances de ce capteur (qui est le meilleur du monde, c’est un fait) !

      Les professionnels s’intéressent à des paramètres beaucoup plus importants…

      • Ton exemple des voitures n’est pas un bon exemple, car ce n’est pas l’outil dans la plupart des cas professionnels. Pour travailler, en fonction du travail que l’on fait, l’outil est l’ordinateur, l’électroportatif, outils de jardinage etc et là, comme pour la photo il y a le top, le très bon, le bon rapport qualité prix et la daube. cqfd.

        ps : remarque pour une course de voitures, je ne prendrais pas non plus une voiture de la poste :-)))

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.