web analytics

Lightroom Classic CC chronométré face à Lightroom 6

27
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

La photo d’exemple est affreuse, comment peut-on choisir un truc aussi moche ? Ce qui veut quand même dire quelque chose des photographes qui postent des vidéo sur Youtube, mais peu importe ! En tous cas : cette courte vidéo est très intéressante…

Car elle démontre que Lightroom Classic CC utilise bien mieux l’accélération de la carte graphique en Développement. Spécialement lors de l’utilisation du pinceau… L’utilisateur démontre ainsi que l’on passe d’un rafraichissement d’environ 4 im/sec sur l’ancienne version… A 29 im/sec sur Lightroom Classic CC, pour l’affichage des changements pendant l’utilisation du pinceau. Grâce à la carte graphique.

Alors peut-être faut-il attendre une petite seconde lorsque l’on passe en développement : ok… C’est le délais nécessaire au chargement de l’image par la carte graphique. Mais ensuite, on gagne du temps et de la fluidité (et cela certains ne s’en rendent pas compte). Si votre carte graphique est trop lente : décochez son utilisation dans les Préférences (onglet Performances). Je le répète : je trouve globalement ce Nouveau Lightroom Classic CC plus « fluide » et agréable que la version précédente…

Autre chose : il est certes un peu dommage que Adobe ait supprimé sa licence Classique hors abonnement. Mais je trouve que 11,99 € par mois, ce n’est pas si cher finalement, vu tout ce que l’on peut faire avec l’ensemble contenu dans l’abonnement : Lightroom Classic CC (le seul logiciel photo tout en un), Photoshop CC, Lightroom CC (c’est à dire Lightroom Mobile), sans oublier Bridge (qui vient avec Photoshop et que l’on oublie souvent).

Certains logiciel concurrents (comme Capture One), en font beaucoup moins (je dirais 4 fois moins) et sont tout de même assez chers aussi. Ainsi Capture One représente deux ans d’abonnement à Lightroom. Et il faudra re payer bien entendu, si l’on souhaite utiliser sa prochaine mise à jour : c’est un peu comme un abonnement si vous calculez bien… La seule différence c’est qu’on a le choix de rester sur une version obsolète (mais ça c’est à chacun de voir). Mais il faudra bien le mettre à jour de temps en temps, du moins si l’on a l’intention de continuer à travailler avec son prochain ordinateur et une version pas trop ancienne…

Enfin, c’est un vaste débat.

 

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

27 commentaires

  1. Oui, mais non!

    Le passage à la formule par abonnement marque la fin de l’utilisation de Lightroom pour moi.

    Transfuge de Nikon Capture NX2, je n’ai jamais apprécié Lightroom, mais j’étais passé sur Lightroom pour sa réputation. Au final, son ergonomie, sa lourdeur et maintenant son prix font que je laisse tomber sans regret cette usine à gaz.

    Bonne continuation

    • Et comment expliquez vous qu’autant de professionnels l’utilisent alors ?

      Peut-être ne parvenez-vous pas à l’exploiter (car vous n’avez jamais appris correctement les méthodes de travail, les raccourcis clavier, etc…), mais ceux qui ont vraiment besoin de travailler sur leurs photos ne s’y trompent pas !

      Lightroom est un logiciel plutôt professionnel, qui nécessite un « investissement » certain, avant de le maitriser. C’est probablement que vous n’avez jamais fait ce travail.

      Dans ce cas, il vous fait un logiciel plus simple…

      • C’est aussi une question de goût (et d’habitude). Les mêmes interfaces ne plaisent pas à tout le monde.
        Par exemple, j’ai adoré le vieux Photoshop Element 4, et j’ai detesté tout ceux qui ont suivi (c’est pour ça que j’ai pris la version avec Abonnement).

        Il y a bien des gens qui ont aimé l’interface de Windows 3 :)

          • C’est bien de ça que je parle. Une ergonomie peut être mal perçue par les uns. Surtout quand ça commence à devenir complexe.
            Les outils de développement photo sont justement des outils complexes. Ce ne peut donc pas plaire à tout le monde…

            • Je ne crois pas que ce soit une question d’habitude…

              Il y a de « bonnes ergonomies », que l’on comprend et que l’on adopte immédiatement : et cela est le fruits d’années de travail et de raffinement de la part de l’éditeur, afin de détecter les « pièges » tendus à l’utilisateur. C’est un vrai et long travail de parvenir à rendre le logiciel facile et évident…

              Et  il y a les « ergonomies pourries » : mal conçues, pas raffinées, pas testées, ni améliorées… Les version beta, les version 1 sont ainsi… Il y a aussi les ergonomies mal conçues dès le début (les Menus Nikon qui cachent les entrées suivantes par exemple : chose que Canon et Sony ont su éviter)

              Par exemple je viens de passer une heure sur Darktable pour mac : une véritable catastrophe ! Il y a au moins quatre ou cinq ans de travail, juste pour simplement égaler l’évidence de l’ergonomie de Lightroom 2, ou Lightroom 3 !

              Pourtant ils ont largement plagié la plupart des concepts imaginés par Adobe. Mais évidement ils n’ont pas les mêmes moyens pour tester et améliorer l’ergonomie de Darktable. Ils auront beau « copier » celle de Lightroom (car c’est exactement de cela qu’il s’agit) : ils restent à des années lumières, de la simplicité et de l’évidence de Lightroom…

              • Ne me satisfaisant pas de la formule abonnement de lightroom (et l’utilisant depuis la v1), je viens de tester  Capture One Pro. Même s’il me manque certaines choses, je trouve que l’interface est plutôt bien pensée. Plus besoin de passer de la fenêtre bibliothèque à développement… c’est plutôt agréable…

                Même si je ne m’y retrouve pas encore, je vais continuer à tester ce logiciel…

                Et franchement, je n’ai aucune envie de quitter lightroom… mais ces formules à abonnement, ça devient juste impossible… tout le monde s’y met, même les utilitaires… bientôt il faudra payer 250 € par/mois pour utiliser son ordinateur….

                Ras l’bol de cette course au pognon…

  2. J’ai craqué. Mais plus à cause de photoshop, j’en avais marre de photoshop Elément.
    C’est malgré tout dommage pour ceux qui n’ont besoin que de Lightroom (je pense à ceux qui débute dans mon photoclub : Ca devient un peu cher).

    Bon, sinon, actuellement on peut avoir DXO 10 en gratuit.

  3. Si Canon était malin, il rachèterait une société style DxO et proposerait une vraie alternative à LR, et ce gratuitement (pour ses clients). Canon possède déjà une bonne base avec DPP.

    En attendant, il semble que quelques entreprises commencent à réfléchir à l’opportunité d’un concurrent, que ce soit Macphun qui pose directement la question sur son site « What’s next after the Adobe announcement? » ou encore Serif.

    Enfin, n’oublions pas qu’en supprimant les versions boite, Adobe lache ses distributeurs sans baisser pour autant le prix, le tout sans payer beaucoup d’impôts en Europe comme la plupart des multinationales. Et je ne parle même pas de l’affiliation qui permettait de donner un coup de pouce à photoetmac…

    • C’est la difficile loi des affaires…

      Oui, du coup, j’ai re téléchargé Luminar de MacPhun… C’est juste une blague ce soft !

      On peut s’attendre au pire, si ils sortent un catalogueur… Pas mal de pigeons vont se faire avoir je crois : car il sont aussi forts pour faire de jolies vidéo promotionnelles, que l’interface du logiciel est nulle.

      Et il n’est pas gratuit pour autant !

      Je trouve que c’est finalement très cher payer pour ce que l’on obtiens. Du coup : l’abonnement à Lightroom reste une « meilleure affaire » (si on a besoin d’un logiciel).

      Maintenant, si il ne s’agit que d faire joujou avec des filtres, autant prendre l’application gratuite d’Apple (Photos), car elle est mieux foutue que Luminar de Macphun. ET c’est elle qui se rapproche le plsu de Lightroom dans sa philosophie de catalogueur. Sauf que l’on ne gère pas la question des dossiers (ils existent quand même).

      Espérez-vous vraiment que de petits éditeurs inconnus, parviennent en quelques mois à concurrencer ce que Adobe à mis plus de 10 ans à fabriquer et à « raffiner » ?

      Non, je ne crois pas au père noël ;-)

      • Comme je l’avais écrit plus bas, Lightroom = Raw shooter de chez Pixmantec et Pixmantec = l’équipe de développeur de Capture One.

        Donc, avec un rachat bien placé et un peu de bonne volonté, on arrive à se placer sur la marché en partant de rien. C’est ce qu’à fait Adobe il y a 10 ans…

        Rien n’est impossible. Les cartes ont déjà été rebattues plusieurs fois depuis 2003 sur le marché du traitement RAW.

      • Ohhh ! Je suis bien triste de lire ça :-/

        Je place en effet beaucoup d’espoir dans le futur catalogueur de MacPhun car j’ai vraiment envie de m’affranchir de LR (J’utilise LR5)

      • Intéressante nouvelle. Ils vont peut-être proposer à Nikon de s’occuper à nouveau de leur fabriquer un nouveau Nikon Capture NX ? Ahahah !

        Bon en même temps… Nik Software : avec leurs paramètres tout prêt à l’usage, c’était un peu les « surgelés tout fait » du Développement… Pas ma tasse de thé !

        C’est de la cuisine toute faite…  comment peut-on aimer utiliser ça ?

  4. Pour l’activité pro, je garde mon baril de LR et mon Mac Pro poubelle payés par mon  employeur…

    Mais pour mon activité de photo personnelles, il y a quand même une conjonction de soucis : entre Adobe qui rend l’abonnement obligatoire et Apple qui verrouille de plus en plus ses machines et rapproche MacOS et IOS, je pense qu’il va être temps de regarder sérieusement du côté de Linux et Darktable. Histoire qu’au moment de la retraite, j’aie encore la main sur ma photothèque…

    • Bonjour,

      J ai testé Darktable sur Macbook après avoir vu des interrogations sur ce site.
      Ca fonctionne plutôt bien, j’étais content des deux essais que j’ai fait (il y a un preset infrarouge qui est très pratique ).

      Pas de problème de ralentissement (sur des Raw de 6Mpix et 12 MPix par contre). C’est assez touffu et complet, et j’imagine qu’une transition vers Darktable de LR sera au mieux chronophage (mais les forums sont bien faits).

      Contrairement à LR, il est facile de développer de l’IR sans sortir du logiciel, et le rendu est bon.

      Darktable existe aussi sous windows en alpha (pour l’instant ca n a pas encore planté sur ma machine).
      http://www.darktable.org/2017/08/darktable-for-windows/

      N’utilisant pas les fonctions de catalogues de LR, je ne peux pas juger de celles qui semblent être proposées dans DarkTable.
      J’imagine qu’un expert LR serait nécessaire pour avoir un avis plus éduqué (je n’y fais que du traitement raw).

      • Je viens de passer une heure dessus : mais quelle horreur la version mac ! On en est à la préhistoire, de la préhistoire là…

        Rien sous le clic-droit, l’ergonomie est catastrophique… ET ce n’est pas réactif du tout.

        Bref : encore 4 ou 5 ans de travail pour parvenir à seulement « égaler » Lightroom 3 ou Lightroom 4…

        • Bonjour,

          C’est l’impression que j’ai avec la plupart des nouveaux logiciels complexes  la première après-midi (semaine?) y compris PS, Affinity (et je ne parle pas des logiciels méca ou multi-physique où il faut trois mois pour se sentir à l’aise). C’est à s’en arracher les cheveux lorsque l’on est habitué à un workflow qui marche tout seul.

          Et en une heure … je me souviens du temps qu’il m’a fallu pour commencer à utiliser moins mal LR au début pour tirer des résultats acceptables à mon niveau.
          Toutefois, je partais de presque zéro en développement photo et RAW, pas comme un expert LR ou PS qui n’a pas ce problème.

          Le workflow DT semble customisable, la manière de trouver les modules « favoris » différents… et pas si lent chez moi sur portable et sur tour PC plus toute jeune (mais grosse RAM/core i7 CG recente).

          J’ai essayé avec un raw plus gros de 24MPix (un NEF Nikon et un RAF Fuji) et plusieurs éléments locaux sous un macbook 2015 retina). Le Fuji était un chouïa plus lent (comme attendu) mais pas cata.
          Ca prends du temps d’avoir les bons modules en favoris et de les customiser.
          Le clic droit ne sert pas aux menus, mais a des fonctions définies liées aux modules actifs (ca me manque ce genre de menu/clique droit, même réaction que toi).

          30 min pour l equivalent de ce que je fais sous LR en 2min30.  Mais le résultat était bon à mon goût (en comparant export LR et DT).
          A voir jusqu’où on peut diminuer le temps avec la connaissance du logiciel et améliorer la qualité.

          Il y a des fonctions colorimétrie plus avancées que LR (bien pour l IR et pour les NEF), et des modules qui ont l’air intéressants mais dont l’implémentations sont encore lourds d’utilisation amha (une question d’habitude ou juste mal foutu?).

          Moins de souplesse pour le traitement local, (filtre + brush à oublier), mais plus d’options diverses et variées (foutoir ou richesse?).

          LR6 fonctionnant encore pour quelque temps, je le garde en parallèle pour la photo « normale » (pour faire descendre le stress), et j’essaie DT pour l’IR histoire de le pratiquer et voir si c est vraiment aussi catastrophique que ça.

          Ca me parait un gros investissement de changer de logiciel et workflow, surtout si c’est son gagne-pain.
          Je ne suis pas prêt à utiliser un autre logiciel pour une commande avec obligation de résultats pour l instant (mais c est normal).

          Affinity Photo avait de bons commentaires … peut-être après avoir creusé DT…
          On est tous attachés à nos pratiques, même les non-pros;  ça va demander de l’huile de coude de changer, donc pour un pro un investissement qui peut être trop couteux s’il ne paie pas dans le temps, surtout que l on ne sait pas quels logiciels vont évoluer vers le pro pour l’instant, et lesquels sont des (jolies) impasses.

          Bref: c’est rageant: on a déjà une solution qui marche pas si mal du tout (mais le cloud / payer à vie à Big Brother, pour moi c est niet pour différentes raisons).

          Il va falloir perdre du temps à ne pas faire de la photo, mais de l’apprentissage logiciel dans les prochains mois. Pas sur que c est ce que je veux et ce dont j’ai le temps mais … merci Adobe.

    • Philippe Gerrier on

      Oui je pense que Darktable est à étudier.

      Au delà des 12€ par mois, ce qui effectivement n’est pas cher du tout (c’est ce que me coûtait mon abonnement à World Of Warcraft ;-> )  pour deux logiciels du professionnalisme de LR et PS, il y a le fait de confier nos photos (même si je ponds 95% de bouses, ce sont mes bouses) à un logiciel propriétaire et  quasiment sans concurrent. Les concurrents commerciaux de LR, c’est encore pire, ce sont des nains, leur existence peut prendre fin sans préavis. Ça c’est vu !

      Darktable est à étudier  … Premièrement Darktable est opensource, deuxièmement il est opensource, accessoirement il a un vrai catalogue reposant sur un vrai moteur de bdd (sqlite !).

      Attention ne surtout pas lâcher LR, DT à un gros chemin à faire, très gros. Et il ne faudra jamais espérer une réactivité comme celle de LR à l’arrivée d’un nouveau boitier ou objo, ce qui est dangereux pour un pro.

      Donc on travaille profondément LR, que moi, je dois exploiter à 20%, et on jette périodiquement un œil sur DT, on teste, on exporte des catalogues, on participe à la communauté. Je me méfie de la brutalité du capitalisme moderne piloté par des fonds de pension. Ils peuvent très bien arrêter un logiciel du jour au lendemain, mème LR, pour investir dans une nouvelle pile à combustible à l’huile de noix.

       

      • Tu sais, il est possible d’utiliser toute la partie Catalogage de Lightroom en restant indépendant de Adobe, de façon à pouvoir quitter Lightroom à tout moment…

        Seuls les développement resteront propriétaire. Et encore pas tous (puisque Capture One reprend par exemple le recadrage de Lightroom)…

        Les Mots-clé peuvent permettre de récupérer ses collections en dehors de Lightroom. Idem pour les collections dynamiques, dans l’éventualité ou l’on souhaite quitter le logiciel. C' »tait d’ailleurs la méthode qui m’avait permis de passer de iView à Lightroom facilement et rapidement.

        La gestion avancée des dossiers peut aussi servir à améliorer sa classification des images : et cela sera récupérable en dehors de Lightroom bien entendu…

        Enfin, Adobe avait annoncé que si l’on arrêtait de payer l’abonnement à Lightroom CC : sa partie catalogage de Lightroom continuait à fonctionner gratuitement sans limite (seul le Module développement serait impossible à lancer).

        Il faudrait vérifier si c’est toujours le cas ! Je vais envoyer un mail au support pour me le faire confirmer… Vous noterez que Adobe Bridge fonctionne lui aussi gratuitement depuis le tout début (sans nécessiter de n° de série, ni enregistrement, ni conection aux serveurs d’Adobe).

        Ce qui en fait virtuellement un catalogueur gratuit 100% compatible avec Lightroom (je vais tenter de vérifier si en copiant Adobe Bridge CC2018 (le dernier), on peut le faire fonctionner sur une autre machine sans le connecter à son Adobe ID (je suppose que oui)…

        • Philippe Gerrier on

          Bon à savoir.

          C’est en gros l’assurance que nous perdrons pas de données si .. , Adobe mettait la clef sous la porte, décidait de se consacrer au grand commerce des mers, augmentait ses prix à des niveaux réservé aux CSP+++, ou pire.

          Il faut me pardonner mais j’ai vu la disparition de tant de logiciels géniaux porté par une communauté forte (Hypercard !) j’ai vu tant d’entreprises magnifiques balayées d’un trait de plume : DEC avec ses Vax géniaux travaillant en cluster en 1980 racheté par Compaq fabriquant de compatibles PC remarquables et très professionnels, racheté lui même par Hp quelques années plus tard, pour que rien ne subsiste de leur culture d’entreprise. J’ai pris tant de fois la direction des Ulis pour assister aux grandes messes d’Apple où l’on nous dévoilait, dans le plus grand secret, en signant moult documents avec notre sang, des technologies fantastiques, balayées six mois après … Je me méfie donc d’Adobe, mais je suis d’accord : LR est la meilleure solution pour le pro et l’amateur un peu productif. Il faut juste penser à lui accorder le temps nécessaire à son apprentissage complet, pour bien s’apercevoir de son potentiel.

  5. Et on1 photo raw… quelqu’un l’a essayé? J’ai lu pas mal de bonnes critiques dessus l’an dernier mais depuis sa sortie plus rien…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.