web analytics

Lightroom 7 / Lightroom CC 2017 en approche ?

30
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Pendant qu’il ne se passe… rien du côté photo, on a tout le temps de discuter de la dynamique du Canon EOS 6D MkII (Canon EOS 6D MkII Sensor, Great color and ISO perf.). Un débat déjà ancien, dont décidément, on ne se lasse pas trop…

En attendant, on parle de l’arrivée prochaine de Lightroom 7 / Lightroom CC 2017… A mon avis, c’est du côté de Lightroom Mobile, Lightroom Web et des applications Cloud, que l’on devrait avoir les surprises les plus intéressantes. Ou mais quand ?

Profitons en pour rappeler qu’il est toujours « Possible d’acheter Lightroom 6 sans abonnement« . La grande question est : la prochaine version de Lightroom sera-t-elle toujours disponible sous forme de « licence classique », sans abonnement ? Moi j’espère que oui… Car pour beaucoup d’entre vous (qui ne savez pas utiliser Photoshop et qui pensez ne pas en avoir vraiment besoin) : cette formule « classique » reste financièrement la plus intéressante.  Qu’en pensez-vous ?

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

30 commentaires

  1. vive la version classique!

    l’abonnement jamais! (74 euros depuis que j’ai migré de lr 5 à 6 en 2ans… contre plus de 320 en abonnement et je n’ai rien à faire de photoshop/ j’ai affinity pour 49 euros qui fait tout pareil pour ce dont j’ai besoin occasionnellement)

    une version 7 serait super (j’y crois peu…) de toute façon la version 6 me permet de quasiment tout faire donc…l’interet d’une évolution (à part les performances et encore…) me passe un peu au dessus… lr web et consort rien à faire…

    pour des pros par contre la version Cc est très intéressante…

    on verra c’est pas bien grave tout ça.

  2. Bonjour!

    Tout à fait d’accord! La version CC avec son abonnement ne me tente pas du tout… Je ne l’ai pas prise pour la version 6… et espère bien que la version 7 aura aussi une version CD, non dépendante du web.

    meilleur souvenir!

  3. +1.

    Encore je comprends la version cc pour les pro ou les gros utilisateurs (mises a jour en continu, charges variable vs couts fixes tous les 2-3 ans, gestion des utilisateurs…), autant pour un particulier amateur qui utilise Lr toutes les 2-3 semaines la version boite est de loin la meilleure et la plus avantageuse.

    Si LR n’existe plus en boite, pas d’achat pour moi, au moins jusqu a ce que OSX support LR 6

    Pour ce qui est Cloud, j’exporte ma selection en JPEG et je passe par Apple Cloud. Pas besoin de m’embeter avec Adobe.

  4. je suis LR depuis la 1.0, j’en suis maintenant à la version 6.12. Si je n’avais plus la possibilité d’utiliser la licence perpétuelle, je passerai à un autre logiciel payant comme Capture One ou à un logiciel gratuit comme Darktable.

  5. Si Adobe s’entête à ne pas proposer un abonnement « LR seul » je resterai sur la version classique…En espérant qu’ils ne la suppriment pas (je reste méfiant…).

    LR mobile est intéressant mais pas au prix actuel…quoiqu’on en dise !! Et je ne ressent toujours pas le besoin d’utiliser Photoshop…LR me suffit amplement !

  6. Pas de version CC pour moi non plus. Je suis en CS6 Extended et LR 6…
    Les abonnements très peu pour moi surtout si le logiciel s’arrête de fonctionner dès que l’on arrête de payer. C’est le gros point dur pour moi de la licence CC… On se condamne à vie à payer pour avoir un logiciel fonctionnel.
    Un beau jackpot pour Adobe. Tant pis pour nous.

     

    • « Et je constate sur divers forum que beaucoup de monde abadandonne lightroom ou prêt a le faire ( quand affinité sortira son équivalent ) »

      –> je sais pas ce que vaut le dérawtiser de affinity mais s’il est bon je quitterai LR sans aucun remord

      • Oui, mais Lightroom est beaucoup plus qu’un « dératiser » (qui n’est pas la partie la plus stratégique du flux de travail photographique)…

        Il n’existe absolument aucun autre logiciel à ma connaissance qui parvienne à faire le quart de ce que l’on fait quotidiennement dans Lightroom. Adobe n’a rien à craindre : les photographes qui « travaillent » vraiment avec Lightroom (donc qui l’achètent) ne risque pas de trouver ailleurs un remplaçant.

        Ceux qui ne l’utilisent que « ponctuellement » (donc ne l’exploitent pas vraiment), peuvent éventuellement faire avec d’autres outils très simples… Si l’on ne « fait pas grand chose » : on peut la faire avec « pas grand chose ».

        Ce sera un peu plus long et lent (à cause de la multiplication des « petits outils » complémentaires), mais ce n’est pas trop grave, puisque il n’y a pas beaucoup d’images à traiter.

        Par contre ceux qui ont un flux de travail complet, ambitieux et intense, ceux-là ne regrettent pas leurs 11 € TTC par mois : vu ce que l’on peut faire avec, ce n’est pas si cher… (et 145 € la licence classique : c’est carrément bradé ! )

        • j’utilise lr6  régulièrement et intensivement.

          aucun besoin de photoshop ou lr web pour être un utilisateur « intensif » lr6 se suffit à lui même pour finaliser ses photos pour de nombreux photographes qui ne font pas de retouche poussée.

          d’ailleurs 90% des photos accessibles sur mon site sont passées uniquement par LR tellement ses performances sont suffisantes…

          CC est très bien pour un pro par forcément pour un amateur (l’amateur est il encore une cible?…on verra bien)

           

        • Je suis malheureusement bien d’accord avec ce qui est dit : à l’heure actuelle aucun logiciel n’arrive à la hauteur de LR+PS, surtout pour ceux qui y ont leurs habitudes… et c’est là où le bas blesse.

          J’essaie depuis le passage à l’abonnement de LR d’utiliser capture one. Si j’arrive à des résultats plus intéressants avec ce logiciel, mon rythme de travail est trop long, beaucoup trop long… je reviens systématiquement à LR quand il faut être plus efficace. De plus il n’y a rien pour remplacer Photoshop, indispensable. Donc, peu de choix : LR+PS abonnement si on veut être efficace.

          Je me demande si ce serait la même réponse si j’avais commencé à travailler avec capture one plutôt qu’avec LR (j’ai eu beaucoup de mal avec LR lorsque j’ai arrêté nx2)…

          Cependant, je constate un rythme d’inovation bien moindre depuis la formule avec abonnement… Adobe se repose sur ses lauriers, comme toute boîte en situation dominante sur le marché, le financement de son activité étant désormais assuré par la fidélisation forcée du client… et comme ces boites, finira par chuter de ce fait. Investissement perdu donc et plus rien à la sortie.

          Le passage à la version avec abonnement pour LR n’est pas un sujet pour qui a besoin de PS, mais pour un débutant ou un besoin occasionnel, l’abonnement est sans intérêt et il vaut mieux investir dans un challenger qui lui doit innover et investir, comme capture one beaucoup plus fin que LR.

      • Avant d’affirmer que « beaucoup de monde abandonne Lightroom », il faudrait regarder les derniers résultats publiés par Adobe pour constater que le nombre d’utilisateurs est en progression exponentielle depuis les débuts de la CC et donc, non, il n’y a aucun raz-de-marée d’utilisateurs quittant Lightroom.

        • En effet je ne vois pas du tout les gens abandonner Lightroom ! Bien au contraire…

          Chaque année le nombre de stages Lightroom proposés augmente. ET je constate qu’il y a de plus en plus d’utilisateurs du logiciel…

          Et je vois de moins en moins arriver des logiciels équivalents surtout, incluant un cataloguer efficace (ce qui n’est pas rassurant).

  7. En effet L7 doit être possible d’être acheté sans abonnement, mais il me semble que la stratégie d’Adobe a long terme être une erreur car je constate que Photo ( mac ) devient plus intéressant, Affinity va sortir un équivalent de Lightroom et Luminar qui ajoute des fonctions gratuitement ( bientôt un traitement par lot et cataloguage ).
    Et je constate sur divers forum que beaucoup de monde abadandonne lightroom ou prêt a le faire ( quand affinité sortira son équivalent )

    • Pour l’instant la stratégie CC leur rapporte des millions voir des milliards. Je ne vois pas Adobe changer de stratégie (ce que j’aimerai). Ils sont le standard dans l’industrie et ils en profitent bien…

      Tant pis pour notre porte monnaie si on veux continuer à travailler avec leurs produits.

  8. moi je suis prêt à prendre un abonnement LR si la version mobile continue d’évoluer.

    Pour l’instant elle est plus rapide sur iPad que sur ordi (peut importe le prix de l’ordi) mais on a pas tous les outils et pas ses preset persos.

    si elle évolue bien, ça serra POUR MOI un vrai argument d’abonnement.

  9. Olivier Sprung-Pin on

    Tout à fait d’accord, c’est insupportable ces abonnements forcés !

    Il faut resister !

    J’ai acheté Photoshop CS6 en DVD, et idem pour LR.

    Mais – bien que n’étant pas nul en informatique, je pense…- LR, j’y suis totalement hermétique. Je trouve que c’est une usine à gaz ! J’aimerai bien avoir d’autres avis sur ce point, car quand j’interroge des utilisateurs de LR sur « comment vous faites ci ou ça ? », c’est le black out total, donc je pense qu’ils n’utilisent qu’une infime partie du logiciel…

    C’est vrai que Affinity a l’air pas mal ?

    Olivier Sprung-Pin

     

     

    • Disons, que vu l’ampleur des fonctions proposées par Lightroom (en gros la totalité du flux de travail standard d’un photographe), Lightroom ne « peut pas » être simple…

      Un outil professionnel qui serait simple : cela ne peut pas exister, car il n’existe aucun métier qui soit simple…

      Si il était simple de gérer un flux de travail professionnel : ce ne serait plus un métier (dans le sens ou personne ne serait prêt à payer un professionnel pour cela. Car tout le monde pourrait s’en sortir).

      Vraiment à ma connaissance : il n’existe pas de solution simples, qui permette de cataloguer des milliers d’images, de réaliser des recherches aussi efficacement, de créer des collections… Que l’on en juge par l’ex Aperture (qui pour simplifier les choses interdisait la gestion par dossier : ça c’était une vraie usine à gaz)…

      Comme tout outil professionnel (Final Cut Pro, inDesign, ou autres) : Lightroom nécessite un apprentissage.

      Et enseigner Lightroom est devenu mon métier justement ! Et c’est compliqué, je vous assure…

      Il est vrai que les amateurs qui utilisent Lightroom sans l’avoir appris correctement : sont incapables d’expliquer aux autres, comment il fonctionne… Il s’agit d’une véritable base de donnée (avec des notions de liens) : c’est compliqué. Mais il ne pourrait pas en être autrement !

      • « Vraiment à ma connaissance : il n’existe pas de solution simples, qui permette de cataloguer des milliers d’images, de réaliser des recherches aussi efficacement, de créer des collections… »

        –> il existe quand même les outils utilisés par les agence photo : fotostation et des gros services web (ces derniers ne sont pas accessibles a des amateurs ou pro indépendants)

        après le coté catalogue tous les pros n’en ont pas besoin. Quand on fait du one shot comme du mariage par exemple, on se fout d’avoir les images dans un catalogue (au contraire même).

        • Allons, allons, il ne faut pas dire n’importe quoi : par exemple, Fotostation est une grosse blague totalement démodée ! Qui n’a pas évolué depuis plus de 10 ans ! L’ergonomie est juste ridicule…

          De plus ses fonctionnalité ne sont pas exactement celles de Lightroom.

          Lightroom, c’est un « autre genre de logiciel ».

          Il y a la même différence entre Fotostation et Lightroom, qu’entre une vieille machine à écrire et un ordinateur avec traitement de texte, connecté à Internet !

      • Comme tu le dis toi même et pour beaucoup d’autre qui font comme toi, il est évident que tu va privilégier Lightroom et dire que c’est ça qu’il faut  c’est tout à fait compréhensible. Le souci est que toute entreprise peut fermer un jour et ton abonnement tu l’as dans le fion et ça sera bloqué.

        Pour ma part je suis qu’un amateur comme pour beaucoup l’abonnement ne m’interesse pas et je connais de vrais pro qui sont passé sur les logiciels Affinity.

         

  10. Quand je m’abonne à une revue mensuelle, j’ai une nouvelle revue tous les mois … alors que avec l’abonnement Adobe, je n’ai rien de plus le mois suivant. En fait cet « abonnement » est un crédit, on paye à crédit, avec une grosse différence par rapport à un crédit classique, c’est qu’il ne s’arrête jamais, et qu’à la fin … on a rien !

    Si Adobe force l’utilisateur à s’abonner, j’irai voir ailleurs, je suis persuadé que la concurrence qui commence à se faire sentir offrira des logiciels tout à fait viables.

    • Olivier Sprung-Pin on

      Très pertinent, le commentaire de Jacques sur « l’abonnement » !!

      Merci à Jean-François de ses explications, qui ne me convainquent cependant pas totalement.

      Il peut y avoir des fonctions très compliquées dans un logiciel mais appréhensives au travers d’une interface claire sinon intuitive. Et pourquoi pas, comme au bon vieux temps, avec un solide manuel d’utilisation, doté d’un index très complet… Il y a plus de 15 ans, je crois, Word était fourni avec un manuel qui avait la taille d’un petit Bottin ! Je l’ai soigneusement conservé – et prêté – car on y apprenait des fonctions insoupçonnables de ce logiciel (dont certaines sont toujours  en application).

      Avec la volonté marketing des éditeurs de créer toujours de nouvelles versions – qui ne sont pas, loin de là, toujours des progrès -, on aboutit à des monstres qui partent dans tous les sens au détriment de la faculté d’utilisation.

      Prenez Photoshop : pourquoi certaines fonctions de Camera Raw « noirs » « blancs », que je trouve très utiles ne se trouvent-elles pas dans les réglages image de Photoshop, mais dans le seul Camera Raw qui n’ouvre pas les fichiers avec des calques ? Mystère…

       

       

  11. La fin de la version boite sonnerait pour moi la fin (malheureusement ) de l’aventure avec adobe. LR6 serait donc le dernier, utilisé tant que je reste en possession de mes boitiers actuels. Après, en route pour une nouvelle aventure vers d’autres horizons …………….;)

  12. Sur le principe de l’abonnement : pourquoi pas, il y a bien du service rendu derrière un logiciel ? On paye bien pour utiliser un téléphone…!! Simplement je conteste le fait de payer une quote-part pour Photoshop qui n’est pas obligatoire pour nombre d’entre nous (8€ pour LR seul…j’y vais !) question de principe !

    Quant à LR : c’est le seul avec lequel on peut tout faire…de la capture de l’image à sa sortie (impression, web,…). sinon c’est une panoplie d’outils qu’ils faut gérer et surtout, transférer des images de l’un à l’autre : ça devient le foutoire si l’on a qqs milliers d’images !! Et c’est bien là le hic…quand on l’a adopté, difficile de s’en passer. J’ai essayé de transférer des catalogues dans C1…la galère !! Par conséquent…c’est vrai…on est dans la seringue…:(

    Donc pour le moment je me répète : version classique (les fonctions mobiles ne me semblent pas suffisamment abouties, lenteurs, nécessite d’avoir un bon débit internet…) et j’attends la suite des évènements ;)

  13. Venant du monde du logiciel libre, et passant de linux à windows pour utiliser lightroom, vu ses prouesses… je ne vais quand même pas vendre mon âme (à adobe…) pour la version CC. Je vais miser sur la concurrence qui sent le filon… attendons un peu

  14. Voilà voilà : https://www.dpreview.com/news/9793353649/adobe-launches-all-new-cloud-based-lightroom-cc-rebrands-old-application-lightroom-classic

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.