web analytics

Hybride Nikon : la vraie photo sera Full frame

27
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Par la voix de Tetsuro Goto (un de ses cadre : Imaging Product R&D General Manager), Nikon vient de confirmer que leur prochain hybride mirorless, sera Full Frame… Ou ne sera pas : ça c’est moi qui l’ajoute, mais en étant quasi certain : qu’il sera !

Et qu’il sera bientôt… Sauf si il lui arrivait la même mésaventure qu’à la gamme de compacts DL prévue, présentée, puis abandonnée… (relire « Nikon Extraordinary Loss » et annulation des Nikon DL). Mais je ne le crois pas… Car sortir un hybride Full Frame sera bientôt vital pour Nikon, menacé de plus en plus sérieusement par Sony… Plus d’infos par ici : Xitek interview (en Chinois) et par ici la traduction automatique en Français. Par ici vos commentaires !

“Full frame is the trend,” peut-on lire dans une traduction chez Nikon Rumors. “If Nikon will go mirrorless, it must be full frame.”… On est bien d’accord : « la vraie photo c’est au Full Frame », comme je le dis souvent ! La suite est encore plus intéressante : 

“Nikon has an almost 60-year history of making cameras and we have been communicating with all kind of customers and listen to them,” states Goto. “With such experience, we are at a level that those companies can’t be compared to. (…) If we were to introduce a mirrorless camera, we would not be like them, such as pushing out a lot of models. We will lock in customer’s main requirement to introduce a new product. (…) In fact, before A9 was introduced, Sony went through a lot failure internally. Nikon has a lot more failure experience than Sony.”

Nikon a récemment déposé deux brevet pour des objectifs Full Frame et APS-C destinés à des hybrides : 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

27 commentaires

  1. Bonsoir, Oui, oui, bon la, j’attend de l’avoir dans les mains et vraiment bien dans les mains!! Je ne veux pas revivre la « frustration » des compacts experts DL très prometteurs, d’où mon « basculement » chez Canon avec le G7x mII est maintenant même un Eos 80d, mais le full frame (la vraie photo:) me chatouille quand même, d’où ma longue hésitation entre le 6d certes vieillissant (ayant pas le budget pour le 6d mII, tu l’a ou t’es pauvre me dira JF ) et le 80d, bon Jean-Francois me dira peut-être, mauvais choix mais il l’a bien vanté ce sacré 80d, donc aussi un peu de sa faute si je l’ai mais quand même c’est pas que le matos qui fait des bonnes bonnes photos! Alors sortez, et schootez, schootez… même sous la flotte, le 80d la tient… même si pas officiel.. allez bonnes photos!

  2. Apres des années d aps-c jai sur les bons conseils de jf acheté un 6d avec un 24 70 f4 is et je me régale. Un 80d est venu l’ épauler pour donner un peu plus de longueur a un 70 -200. Et bien ce 6d est une merveille léger et discret et tres tres performant.. Ne pas hesiter a en acheter un !!!

    • C’est sûre !! Mais toi tu l’a acheté probablement avant que le 6d mII soit en vente, donc c’est le dilemme maintenant, parce que le premier modèle 6d ne baisse pas pour autant de prix, malgré la sortie du petit dernier, et c’est quand même un peu frustrant de l’acheter à çe jour alors que son successeur est là, peut-être encore attendre,mais je crois pas qu’il baissera prochainement… enfin tu (où vous) avez fait un bon choix, c’est certain !

  3. Il y a toute une série de brevets pour des focales relativement courtes mirror less (les objectifs dont la focale est inférieure au tirage de la monture actuelle mais supérieure peuvent être moins volumineux).

    58mm f/1.2 full­ frame
    24mm f/1.8 full­ frame and APS­C
    24­-68mm f/2.8-­4 full frame
    PC­E 19mm f/4 full frame

    Egalement un brevet d’adaptateur nouvelle/ancienne monture qui contient un moteur pour les diaphragmes mécaniques et le fameux moteur pour les anciens AF. Un brevet mentionne que la nouvelle monture mirror less est assez large pour pouvoir passer la lentille arrière d’un 50mm f/0.9 full frame.

    Nikon le dos au mur, a changé de stratégie au moins sur le principe de non cannibalisation des gammes (qu’il partageait avec Canon), voir en particulier les AF, pour avoir offre plus attractive. On peut espérer qu’il ne soit pas seul à changer de politique.

    • Je viens de regarder, il y a de nouveau brevets de quelques jours:
      52 mm f/0.9 full frame
      36 mm f/1.2 full frame
      Les autres étaient de 2016.

       

    • Ils ont changé de stratégie, en effet…

      Car je suppose qu’ils se font bouffer par Canon sur le marché reflex par le bas et le milieux (je persiste à trouver l’offre Canon bien plus attirante « globalement », malgrés l’excellent Nikon D500… quand au D850 : il est de toutes façons trop cher pour changer les choses. ET trop récent pour qu’il puisse compter dans les résultats)…

      Nikon se fait aussi bouger son marché réflex haut de gamme amateur par les hybrides (les vendeur d’hybride : ont plus de mal à convaincre les clients équipés en reflex Canon il me semble : ceux-ci se plaignant moins du problème du poids, vu qu’il existe plus d’optiques Canon légères : à commencer par le EF 24-70 mm f/4 qui est stratégique, ou par les deux objectifs pancakes, qui ne pèsent pas grand chose mais qui existent et donne à Canon une « image » de légèreté : une « promesse » de légèreté est possible)… Pas en Nikon.

      Bref : Nikon sera le premier à proposer des hybrides « moyen et haut de gamme », car ils n’ont plus grand chose à perdre sur le marché reflex « moyenne gamme » surtout…

      Canon a déjà une gamme hybride « entrée de gamme », qui se vend assez bien (je ne parle pas de l’EOSM5 trop cher)… On peut critiquer et ne pas les aimer : mais ils se vendent pas si mal ! En entrée de gamme, les gens ne comprennent pas l’intérêt d’avoir un viseur. Canon le sait bien et vend ses hybrides entrées de gamme sans viseur : cela ne gène pas les ventes.

      Tant que les EOS 80D, EOS 850D et EOS 200D se vendent bien : pourquoi iraieni-il s’embêter à se créer leur propres concurrence ?

      Pourquoi irais-je préférer un hybride à l’excellent EOS 200D ? Vraiment je serais fou de payer plus cher pour « descendre » à un viseur électronique (que je trouve toujours aussi détestable : bien pire que celui de l’EOS 200D)…

      C’est parsec Nikon n’a pas été capale de proposer ce genre de compact avec un AF Dual pixel efficace (et agréable), qu’ils vont être obligés de passer l’hybride.

      Rappelons que le développement de la technologie Dual Pixel à pris des années à Canon et a nécessité le développement d’une gamme optique STM nouvelle : ce que Nikon n’a pas été capable d’entreprendre… ET maintenant ils sont coincés, cela ne sert plus à rien de le faire car ils ne rattraperont plus Canon qui reste le seul capable de proposer des « kits reflex » ave objectifs STM « peu couteux » à technologie AF Dual Pixel.

      Donc Nikon doit sauter cette étape et aller directement à l’hybride… Probablement abandonneront-ils progressivement les reflex d’entre de gamme. La fin d’une belle époque !

  4. Le problème c’est qu’il n’y a aucun débouché pour ce genre de boitier. Les RX de Sony l’ont démontré. Un hybride FF au tarif d’un reflex FF c’est invendable. Donc arrêtez de croire que c’est la nouveauté qui fait vendre. Les photographes que nous sommes sont moins stupides.

    De toute façon on le remarque depuis 2 ans. Les derniers boitier à 3500 et 4000 euros reflexes ne se vendent pas. Un flop commerciale le 5D4 par rapport à sont prédécesseur par exemple et le D850 ne se vendra pas plus non plus vu l’augmentation de tarif.  2500/3000 euros maxi tarif de rue est la limite du grand publique afin de pouvoir vendre.

    Fuji avait une place à prendre à un moment sur les boitiers hybrides mais à merdé, car oui il faut le dire Fuji à merdé. Merdé ces boitiers X100. Perso j’ai eu 2 d’entre eux revendus vite fait. Faute à une ergonomie déplorable et de nombreuses photo ratés alors qu’un « vieux » Sony alpha 1 avec une optique Voigtlander manuelle dessus elle ne rate rien finalement.

    • Oui, mais si ils parviennent à vendre un hybride Full Frame : genre 2000 €TTC boitier nu ?

      C’est à dire placé commercialement face au Canon EOS 6D MKII…

      Un boitier de reportage grand public, pas forcément au top de ce qu’ils savent faire, mais équipé d’un simple 24 Mpix (d’ancienne génération afin qu’il ne coute pas trop cher et reste rentable), d’un buffer standard (disons 10 images RAW à 4 im/sec)… et si ils proposent des optiques pas trop chères (comme Canon), alors ils ont une chance.

      Sauf que ce sera un Nikon : donc il sera plus cher, avec des objectifs chers…

      Donc, c’est Canon qui va le proposer ce premier hybride grand public Full Frame et « financièrement compétitif », vous verrez…

    • Le D850 est tellement un flop commercial qu’il est en rupture de stock partout et que la hype dessus est gigantesque (probablement aussi forte qu’à l’époque du D700).

      Le 5D4 a beaucoup déçu par rapport au 5D3, je crois, en revanche le D850 n’a pas l’air de décevoir les nikonistes par rapport à ce que Nikon avait fait jusqu’ici.

       

      Ils partent de loin chez les jaunes, mais à mes yeux qui vont dans la bonne direction.

      • Oui, le D850 est autrement plus exitant sur le papier que le 5DIV, c’ est evident. Par contre, ce dont Nikon a besoin, ce sont des marges, pas des ventes.. Pas sur qu’ il soit aussi rentable que le 5DIV et remplisse les caisses.

        Par contre, simple constat de ma part: je vois bien plus d’A7R (I & II) que de A7 « tout court », ce qui prouve que les photographes sont pret a mettre pas mal d’argent dans un hybride FF.

  5. Oui mais voila…….

    Il parait que Leica et Zénith auraient l’intention de copuler pour faire un petit Full Frame Hybride en 2018……

    Bienvenue au club des spéculations…..hasardeuse

    Même si ça fait un buzz passionnant….pour les médias

  6. Nikon semble cravacher dur ces derniers temps pour redresser la barre, et c’est bien !!!

    Après un D850 excellent, voici l’annonce confirmée (car la rumeur n’est pas nouvelle) d’un mirorless Full Frame, ce qui est une excellente chose, car il y a clairement des parts de marché à prendre sur ce créneau.

    Parce-qu’à part Sony (je ne prends pas en compte Leica qui est trop un marché de niche), personne n’est présent sur ce secteur (hé oh, M. Canon, il y a quelqu’un… ?).

    J’avoue que personnellement, je suis tout à fait favorable à ce type d’appareil.

    Quand à Canon, je trouve qu’ils sont un peu en panne d’inspiration ces derniers temps. Les derniers appareils sortis ne sont finalement que de timides évolutions des précédents, sans réelles innovations.

    Certes, Canon n’a pas besoin de redresser une situation telle qu’elle est chez Nikon, mais attention quand même à ne pas trop s’endormir sur ses lauriers…

    • Je pense aussi que Nikon a décidé d’arrêter de se reposer sur ses lauriers (il était temps, hein messieurs Canon) et de (se) mettre la pression.

      Par contre, ils auront pas le droit à l’erreur sur ce mirrorless (un seul essai pour une copie propre et une gamme qui tient la route), j’espère pour eux qu’ils sortiront un produit quasi-parfait directement. Même si ça va être difficile pour eux.

  7. Effectivement nikon fait un carton avec le 850 mais il est temps car sony est devant Nikon et derriere canon en allemagne et aux us.
    quant au prix du 6d ben, on le trouve a 950 euros boitier nu sur le net en angleterre !!!
    A ce prix là une tred tres bonne affaire

  8. « Donc, c’est Canon qui va le proposer ce premier hybride grand public Full Frame et « financièrement compétitif », vous verrez… »
    Désolé, c’est Sony qui l’a proposé avec un A7 à moins de 1000€.
    Pour le grand public, un 28-70mm, un 28mmf2, Samyang 35mmf2.8,50mmf1.8 et 85mmf1.8 sont abordables (objectifs trouvables entre 200 et 500€).

  9. Cette annonce intervient beaucoup trop tard et montre qu’il y a le feu chez nikon.
    Quelle est la part de marché du mirrorless FF? Pas grand chose quand même.. Qui va acheter du mirrorless FF nikon ? Cette gamme va subir les mêmes critiques que les A7 à leur sortie : pas d’optiques même s’il y a les bagues,quelle pérennité(rappelez-vous les J1) ,quelle qualité de fabrication etc.
    Il faut du temps pour construire un écosystème photographique, et nikon n’en a pas.
    Autre souci,l’image de la société : nikon n’est pas un électronicien mais un constructeur d’appareil photos, les nikonistes passionnés vont ils acheter un tel produit ? Pour les autres, seront ils convaincus d’investir dans ce nouveau système ?
    Enfin, qui bénéficie de cette annonce ? Sony. Ça légitime totalement son offre ‘si un grand acteur investit ce secteur, ça veut dire que nous avions raison et notre offre est déjà construite’

    • Le mirrorless est le seul marché photo qui croît encore (ou tout du moins qui ne décroît pas trop vite).

      Qui plus est, même s’il reste encore des problèmes techniques à lever (viseurs électroniques, réactivité du focus par phase sur capteur par rapport au module externe des reflex, autonomie) c’est à long terme la meilleure technologie pour de la photo haute définition (focus sur capteur, donc pas de front/back focus à PO, pas de vibrations puisque pas de miroir : le territoire des très hautes définitions sera celui des mirrorless dans un avenir lointain, pas celui des reflex). Nikon a raison de jouer sur les deux tableaux.

      Le reflex en a encore pour une bonne dizaine d’années au top niveau au moins, mais au delà, difficile de prévoir. Et dans cette situation où il déclinerait, mieux vaut pour Nikon avoir déjà un bon passif en mirrorless.

       

      Quant aux nikonistes, ils investissent déjà dans du Fuji pour un certain nombre, alors du mirrorless Nikon ne devrait pas leur poser un problème insondable. Surtout avec une rétrocompatibilité avec les optiques Nikon (assurée facilement en cas de bague adaptatrice conçue par Nikon).

       

      Pour les optiques, c’est le cœur du problème. Visiblement, Nikon a déjà déposé plusieurs brevets pour les focales fixes spéciales tirage faible, et je gage qu’ils mettront le paquet dans un premier temps sur ces optiques compactes. Pour les optiques plus volumineuses, il y a la bague d’adaptation qui fera parfaitement le boulot (un 70-200 2.8 étant de toute façon énorme, qu’il soit natif ou avec une bague ne changera pas la donne ; on peut donc considérer virtuellement que dans un premier temps, un mirrorless Nikon aura la triplette de zooms 2.8 à disposition ; idem pour les super téléobjo type 500 f/4 et consorts, ou pour les focales ultra lumineuses type 105 1.4 : elles seront grosses, avec ou sans monture native mirrorless).

  10. Un mirrorless FF nikon type fuji xpro axé reportage pour des focales comprises entre 20 et 85mm serait tout de même un très bon complément à un réflex D8xx.

    Avec un look un peu rétro plus passe-partout pour du street ou pour aller dans des endroits où il ne fait pas trop bon se promener avec un gros reflex bien tape à l’œil et ça serait super. Et quelques objectifs pancakes (24, 35 et 50) ou alors un 20-50 f2 et ce serait le paradis …

    Reste plus qu’à espérer que la gamme D6xx / D7xx ne disparaisse pas pour laisser la place à cette gamme mirrorless…

    • Je doute que Nikon tue la gamme D600/D750. Par contre probable qu’ils fusionnent sauvagement avec un D760 discount et plus de D620. (Enfin, plausible, je dirais.)

      • Je pencherais plus pour un futur D650 en réponse au 6DII basé sur le D750 vu que le D850 s’attaque aux 5D (IV + sR) et dans ce cas là leur futur mirroless prendrait le pas sur la gamme D750 et une utilisation plus « reportage / street »

        et ça respecterait leurs numéros du moment ;) 850, 750, 650, 500, 7500 …

        Une gamme qui a vraiment de la gueule ….

        • Leur gamme a déjà de la gueule.

          Je pense que le D650/D760 (puisqu’il n’y en aura qu’un, à mon avis) sera un D750-like (autofocus, capteur, construction plus légère décidément parfaite pour le monde amateur car plus compacte), et en effet le côté chaînon manquant du D750 devrait disparaître pour une gamme plein format plus proche de ce que propose Canon (un plein format monobloc, un plein format pro non mono, un plein format grand public).

           

          J’pense aussi que leurs mirrorless seront (au moins au début) dans une toute autre optique, comme tu le dis beaucoup plus légère (au moins pour bien se démarquer de Sony). Avec quatre ou cinq pancakes qui couvrent du 24mm au 105mm (24/28/35/50/85 par exemple) y’a moyen de râtisser large pour un investissement mineur.

          Mais ça n’entrera par contre pas dans la gamme Dxxx reflex plein format Nikon. Ils vont le présenter sous un autre nom et une autre gamme (les M, par exemple, pour mirrorless ? Ou les FM, pour rappeler leur mythique FM. Ou un truc à base de F.). S’ils veulent que ça sonne « rupture techno », ils vont sûrement pas le présenter comme un complément des D.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.