web analytics

Canon EF 85 mm f/1,4 L IS USM : merveille accessible !

47
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Voilà, donc un nouveau Canon EF 85 mm f/1,4 L IS USM (page Canon) ! Annoncé en même temps que trois objectifs Macro (1:2) à bascule et décentrement… Les rumeurs avaient raison !  Voilà qui devrait plaire aux professionnels…

Je suppose que Canon souhaite continuer à garder Nikon à bonne distance des studios de mode et de prise de vue culinaire, ou de nature morte… Nikon n’étant pas très riche en objectifs à bascule et décentrement (y étant venu sur le tard). Mais revenons au nouveau Canon EF 85 mm f/1,4.

Le prix reste raisonnable : 1609 € seulement… Je redoutais beaucoup plus : en voilà une très bonne nouvelle : cela devrait faire vendre des tas de Canon EOS 6D MkII (plus que jamais on pourra mettre en avant l’atout « gamme optique » en faveur de Canon, après l’annonce de cette probable petite merveille à tarif aussi doux)… Rappelons le prix annoncé à 2299 € de AF-S Nikkor 105mm f/1.4E ED (qui pour ce tarif n’est pas stabilisé)… Mais ou va Nikon avec de tels tarifs ?

Ce qui compte le plus en photo (répétons-nous) : c’est le choix du bon objectif en fonction du sujet… Ce n’est pas le boîtier à coller derrière. La focale de 85 mm est un incontournable, pour ne pas dire : un indispensable ! Le 85 mm (disons jusqu’au 100 mm) en Full frame : c’est la focale la plus longue que vous puissiez utiliser tout en conservant « une perception de l’ambiance’. Au delà de 100 mm en effet : vous ne savez plus décerner dans quel environnement se situe le sujet…

Pourquoi le 85 mm est un « indispensable » ? Le 85 mm, c’est la focale qui garantie le maximum de bokeh, sans trop vous éloigner du modèle. C’est la focale la plus longue que vous puissiez utiliser tout en conservant une très grande ouverture (f/1.4) pour un prix raisonnable et un poids acceptable en reportage… Bref, la focale de 85 mm en Full Frame : a de tous temps, toujours été une sorte de « compromis idéal » : le chaînon manquant entre « focale standard » et « téléobjectif ». Voilà pourquoi tous les photographes sérieux possèdent un 85 mm à grande ouverture (ou un 100 mm)… Qu’y a-t-il dans mon sac photo ?

Un gros bébé de 960 gr : oui, pas de miracles, ce 85 mm reste massif… Mais 950 gr, ça reste plus léger que le Sigma récent (non stabilisé) qui pèse 1,199 kg et coûte environ 1249 € (relire : J’ai testé le Sigma 85mm F1.4 DG HSM Art : grandiose ! et aussi : Sigma 85 mm f/1.4 Art meilleur objectif au monde). Qui donne un score de Netteté « équivalent » à 47 Mpix chez DxO.

Le modèle de 85 mm que j’utilise toujours et que je conserve précieusement : c’est le précédent modèle de Sigma qui était déjà superbe et qui ne pèse lui, que  770 gr (non stabilisé lui aussi)… Ce qui est raisonnable en street photo (relire Sigma 85 mm f/1.4 et Canon EOS 5DsR : ça pique). Même si en « équivalent Netteté » il ne monte qu’à 33 Mpix sur le même EOS 5dsR, je vous garanti que ça arrache !

Je possède aussi un Canon EF 85 mm f/1.8 (pour voyager léger)… Mais imaginez que de passer à ce nouveau 85 mm f/1.4 stabilisé, signifirait dans des conditions de lumières identiques : de passer de 6400 ISO, à seulement 1600 ISO… En baissant bien entendu la vitesse d’obturation.

Sachant cela : ceux qui me parlent de gagner 10% de dynamique en choisissant un Nikon à la place d’un Canon : ceux-là me font rigoler ! Mais que pèse 10% de dynamique en plus ou en moins, face à 4 stop de stabilisation ? On le répète : ce sont les objectifs qui font les photos (et les photographes un petit peu) : pas les boitiers, encore moins les capteurs !…

Bref : tout ça fera de ce 85 mm f/1.4 (le premier 85 mm f/1.4 stabilisé pour reflex à ma connaissance) : un objectif fantastique pour le mariage, pour le reportage, pour le sports également. Sans parler de la vidéo… Je crois qu’il me le faudra un de ces jours !

Et je suppose que ce modèle va s’arracher… à ce prix là : c’est une bombe ! Et il pourrait être rapidement en rupture de stock. Aussi ne perdez pas de temps et commandes le très vite… Et passez par ce lien (pour aider votre blog préféré).

On imagine que le Canon sera lui aussi très piqué » ! Mais entre Ultra piqué et Ultra Mega piqué, la différence tient de la bataille d’experts (à celui qui aura la plus grosse… netteté). Ce nouveau Canon sera toujours bien assez piqué pour ce que vous aurez besoin de faire avec  : ne soyez pas inquiets !

Sa distance minimale de mise au point est de 85 mm, comme le dernier Sigma. C’est 10 cm de mieux que le 85 mm f/1.2 L USM II.

Le diaphragme comporte 9 lamelles, ce qui fera un joli bokeh bien rond. Le diamètre du filtre est de 77 mm (idéal pour partager des filtres avec le reste de la gamme L… Et cela permettra quelques économies aussi, car le Sigma propose un diamètre de 86 mm (ce qui veut dire acheter éventuellement de nouveaux filtres très coûteux).

Il est bien entendu protégé des intempéries… Et profite d’un pare-soleil de type « quart de tour + clic de verrouillage ». Allez une autre petite vidéo (de chez B&H, ce qui explique le studio un peu amateur disons). Mais l’intérêt de cette vidéo est de prendre conscience de la longueur assez raisonnable de l’objectif sur un EOS 5D : 

Détail intéressant souligné dans la vidéo : il y a une échelle de profondeur de champs visible à travers la vitre sur le dessus de l’objectif… Ce qui permet éventuellement de pré positioner manuellement la bague de mise au point : à peu près au bon endroit (à la louche par exemple à 1m, ou 2 m ou 5 m), juste avant de viser. Ainsi, au moment de viser et faire le point, l’accès à la mise au point sera plus rapide… Sur de gros objectifs comme un 85 mm à grande ouverture (ou les lentilles à déplacer sont très lourdes) : cela peut aider.

La stabilisation en plus ! Voilà le réel intérêt de ce nouveau modèle : une stabilisation efficace ajoutant un potentiel de 4 valeurs. Ce qui à mon avis, justifie bien les 350 € supplémentaires à ajouter au prix du modèle Sigma. Bref : il est possible qu’après ça : le Sigma 85 mm f/1.4 Art, ne soit plus le meilleur objectif du Monde…

Il faudra comparer le nouveau venu, avec le Sigma 85mm F1.4 DG HSM Art, mais aussi avec le Sigma 135mm f/1.8 HSM ART : la nouvelle arme absolue ?

Rappelons que le Nikon 105 mm f/1.4 (annoncé en juillet 2016) n’est pas stabilisé lui (relire Annonce du AF-S Nikkor 105mm f/1.4E ED), ce qui n’a pas empêché Nikon de l’annoncer à 2299 € quand même.

Quoi ? Vous auriez aimé que Canon sorte un 135 mm f/1.4 stabilisé ? Mon conseil : achetez un EOS 200D… et collez-le au cul de ce 85 mm. Et vous obtiendrez un 136 mm f/1.4 tout chaud !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

47 commentaires

      • Il y a une différence entre dire qu’une optique ne serait pas un must et s’étonner des comparaisons et argumentaires douteux. Aucun doute que ce 85mm sera un excellent objectif, mais quel intérêt de:

        1) le comparer à un 105 f/1.4 (qui est inédit, d’où le prix, alors que des 85mm f/1.4, il y en a un paquet), pourquoi pas au 85 f/1.4G (qui n’a pas la stab mais autant on peut trouver le poids du f/1.4L relativement correct face au 105, autant face au 85 f/1.4G, qui n’a pas la stab certes, mais pèse près de 400g de moins. Ou autre 85 du marché, tant qu’à faire, seulement aucun n’est plus cher si on écarte les zeiss donc plus difficile de dire qu’il est si « accessible » derrière, à ce compte-là ils le sont tous.)? Et pourquoi arrêter arbitrairement la focale conservant une perception de l’ambiance à 100mm, juste pour que le 105 de Nikon soit hors-jeu? Fallait pas le comparer au 85, dans ce cas ;) .

        2) évoquer les objectifs à décentrement et bascule, nul doute que vous en ferez un article mais pourquoi en parler dans la présentation du 85mm qui n’en fait pas partie, hormis pour rappeler que Nikon en a moins…

        3) dire « Où va Nikon avec ses tarifs? » Ben à priori au même endroit que Canon, quand on voit les prix des derniers 35 f/1.4L II, 16-35 f/2.8L III, 11-24 f/4L, 5D IV…pardon, comme c’est Canon c’est normal ça veut dire gain de qualité, chez les autres ça veut dire déclin.

        4) avancer pour la distance minimale qu’il fait mieux que le f/1.2L, mais ne pas dire qu’il ne fait pas mieux que tous les autres (voire moins bien que le f/1.8G, par exemple).

        Pour le 5), Chiffon en a parlé dans le message suivant, la coquille sur le temps de pose et la remarque sur le fait de le monter en APS-C sans évoquer l’équivalence de PDC et encore un commentaire sur la dynamique. « Mais que pèse 10% de dynamique en plus ou en moins, face à 4 stop de stabilisation ? On le répète : ce sont les objectifs qui font les photos (et les photographes un petit peu) : pas les boitiers, encore moins les capteurs ! » sauf si les capteurs sont stabilisés ^^.

        6) L’article sur les tests DxO des performances du Sigma art parle de sharpness, il est possible que le Canon soit plus sharp, mais ce n’est pas la stab qui le fera passer devant.

        Donc, pour conclure, dommage d’à nouveau profiter d’un article sur un produit Canon pour ressasser les mêmes rengaines sur la concurrence et essayer de valoriser un objectif qui n’en a pas besoin. Face au 85 f/1.4G, par exemple, il a déjà pas mal d’arguments: plus récent, pas beaucoup plus cher (sauf pour un pro-Nikon fanatique qui argumenterait de la même manière que vous en disant qu’au « prix de la rue » le Nikon est beaucoup moins cher et se trouve facilement en occas, ce à quoi vous lui répondriez que chez Canon c’est le f/1.2L qui est dans ce cas…bref, ça tournerait en rond lol) et stabilisé. Pourquoi vouloir en rajouter en le comparant à un 105mm alors que nikon dispose d’un 85 f/1.4 aussi…et pourquoi pas ajouter la version Sony, tant qu’on y est.

        • Le Nikon 85 mm f/1.4 G est un excellent objectif… que j’ai utilisé à plusieurs reprises sur le D800. Mais il n’est pas stabilisé. Son indice de Sharpness chez DxO n’est que de 30 Mix (équivalent), testé sur le  D800E (pour le prix, c’est un peu… décevant).

          Sur Amazon, il est entre 1479 € et 1725 €… Par ici :

          http://amzn.to/2wSfCi5

          Aussi à 1479 € chez Digit photo…

          Mais c’est quand même très cher face au nouveau Canon stabilisé (le prix de lancement indiqué , est susceptible de baisser plus tard).

          Donc, celui qui veux faire de la photo en Full Frame avec un 85 mm f/1.4 récent… n’a pas trop intérêt à se tourner ver Nikon… Ou alors qu’il prépare les dollars !

          A la limite envisager le Sigma Art. Mais face à un autre 85 mm stabilisé, je suppose que la plupart des gens préféreront le 85 mm stabilisé (même si il coute 300 € de plus).

          Bon, sinon, j’inclue bien entendu le Nikon 105 mm dans la grande famille qui va de 80 à 110 mm (à la louche) : celle des « chainon manquant » entre vue standard et télé… Rassurez-vous !

          J’avais souligné combien ce nouveau 105 mm f/1.4 était unique et fantastique. Mais il est beaucoup trop cher pour la plupart des gens… Et le fait qu’il ne soit pas stabilisé a son importance aussi !

          Avec une telle différence de prix, je vous prédit qu’il se vendra au moins 20 exemplaires du Canon EF 85 mm f/1.4 (stabilisé pour 1600 €), pour chaque Nikon 105 mm f/1.4 (non stabilisé pour 2299 €)… ça c’est sur !

          • Chassagne Georges on

            Pourquoi comparer le prix de ce bel objectif avec le Nikon 105 mm 1,4, autre merveille !!!Le Nikon 85 mm 1,4 est à 1479 € mais il est non stabilisé. C’est dommage de toujours taper sur Nikon et ce n’ est pas utile.La qualité de ce nouveau Canon c’est super pour les Canonistes.

            • Parceque je crois que ça vaut le coup de changer de marque, juste pour profiter de telle ou telle optique, si on doit travailler avec … Car la photo : ce sont les objectifs, qui comptent bien plus qu elle boitier.

              Celui qui voudra travailler au 85 mm (portraits, mariage, spectacles), aura peut-être intérêt à basculer en Canon pour profiter de ce 85 mm stabilisé (et de quelques autres objectifs exclusifs à Canon).

              A une époque, j’ai failli passer en Nikon pour profiter de leur nouveau (et tout premier) 70-200 mm f/4 stabilisé (mais pas protégé contre les intempéries contrairement au Canon f/4).

              J’ai hésité, en me disant que Canon allait bientôt mettre à jour le leur (sorti en 2006). Ils ne l’ont toujours pas fait… Mais entre temps Canon a sorti le génial EF 24-70 mm f/4 (qui est encore plus important qu’un 70-200 mm f/4)…

              Bref : si je compare, c’est en me disant que certains, jugeront peut-être intéressant de changer de marque : ils obtiendront de meilleure résultats avec un 85 mm stabilisé qu’un 105 ou 85 équivalent non stabilisé !

              ET je pense aussi aux lecteurs qui ne sont pas encore équipés en Full Frame, qui doivent choisir une marque. Je crois que ce nouveau 85 mm est un argument très fort pour choisir Canon.

              • Dans des domaines où on photographie des gens, donc des sujets mobiles, on aura plus souvent besoin d’une bonne montée en ISO ou de la grande ouverture à f/1.4 pour maintenir un certain temps de pose que d’une stabilisation sur un 85mm sauf éventuellement faire de la vidéo (pour la visée, ça aide sur une très longue focale mais sur un 85 faut vraiment manquer de stabilité, je doute que ton 85 Sigma t’ait empêché de faire une photo par faute de stabilisation…).

                Je doute aussi que les nikonistes équipés d’un 85 ou 105 f/1.4 changeraient de marque juste pour une stabilisation sur un objectif. Quant à ceux pas encore équipés FF, encore faudrait-il qu’ils n’aient pas déjà opté pour une marque en APS-C et qu’ils ne se soient pas déjà constitués un parc d’objectifs FF, le « prix doux » du 85 f/1.4 (personnellement je vois beaucoup de critiques sur le prix, mais c’est le cas de tous les objectifs haut de gamme, les gens pensent toujours que ça va être les soldes ^^. Par contre je ne dirais pas que le prix de ce 85 soit doux mais juste attendu en voyant les prix des 85 f/1.8 et f/1.2 et les f/1.4 concurrents) ne ferait pas le poids face à ce que ça ferait perdre de tout revendre, surtout s’ils n’avaient pas l’intention en plus d’acheter le 105 f/1.4 (qui peut aussi être une raison de switcher vers Nikon, s’il suffit à un objectif d’être exclusif :) ).

                Encore une fois je suis persuadé que le 85 f/1.4L sera un succès et qu’il en donne pour son prix, mais il fera probablement plus le bonheur des canonistes qui n’osent pas prendre le f/1.2L que des nikonistes qui ont déjà le f/1.4G, le Sigma A ou le 105mm ou que des personnes non-équipés FF qui devraient déjà avoir un sacré budget quelle que soit la marque.

        • Ce n’est pas une coquille ! ! !

          Passer d’un 85 mm f/1.8… à un 85 mm f/1.4 stabilisé, fera très certainement passer de 6400 ISO… à 1600 ISO… Grâce à la stabilisation (4 Stops), bien entendu !

          C’est même Canon (officiel) qui avance ce chiffre… Et moi je crois que l’on pourra même faire : encore un petit poil plus que ça… (pour un photographe bien stable et expérimenté)

          • Pour que la stabilisation permette de passer de 6400 à 1600ISO, ce n’est pas en gardant le même temps de pose dans les mêmes conditions lumineuses, à moins d’ouvrir le diaph de 4 stops.

            Par exemple, je suis à 6400ISO à f/4 et 1/125ème, si je passe à 1600ISO que la stab soit activée ou non je dois passer soit à f/2 soit à 1/30ème (ou combinaison des 2 équivalente). La stab permettra peut-être de ne pas avoir de flou de bougé à 1/30ème, mais le temps de pose est bien différent (ou l’ouverture, au choix). Donc Chiffon a bien raison, comparé au f/1.8 dans les mêmes conditions lumineuses passer d’un f/1.8 à un f/1.4 en terme de luminosité permet juste d’avoir 2/3 de diaph de mieux à PO. Sebas plus bas a raison aussi, 4 stops c’est 16x, donc passer de 6400 à 400ISO. Si ce sont des chiffres officiels Canon, j’espère qu’ils expliquent comment ils en arrivent à ces chiffres.

            Pour le 85 f/1.4G « Mais il n’est pas stabilisé », le 105 non plus comme vous le rappelez plusieurs fois, donc ce n’est pas un argument justifiant que vous ne compariez pas le 85 au 85. Pareil pour les 30MPix/36 de sharpness, ce n’est pas beaucoup moins bien que 33/50 de l’ancien Sigma sur 5DSR ou le 33/36 du 105 f/1.4E. Son indice de sharpness sera d’ailleurs surement plus élevé sur D850 et ses 46MP.

            Sinon, entre un D850+85 f/1.4 A et un 5D IV+85 f/1.4L IS les prix sont équivalents.

  1. Ce que je trouve merveilleux, c’est cette argumentaire.

     
    « Mais que pèse 10% de dynamique en plus ou en moins, face à 4 stop de stabilisation ? On le répète : ce sont les objectifs qui font les photos (et les photographes un petit peu) : pas les boitiers, encore moins les capteurs !… »
    +

    « Mais entre Ultra piqué et Ultra Mega piqué, la différence tient de la bataille d’experts (à celui qui aura la plus grosse… netteté).  »

     

    Donc, quand c’est le 24-70 VR Nikon, c’est la cata, l’accident industriel, parce que trois clampins en labo ont décidé qu’il était mauvais (ce qui est complètement faux pour des objectivistes sérieux : il est juste plus homogène et moins piqué au centre) et la stabilisation ne joue pas beaucoup. Par contre, quand c’est du Canon alors là c’est l’inverse, une petite perte de netteté on s’en foutrait mais la stabi (quitte à ce qu’il pèse le même poids qu’un 24-70 VR, un bon kilo) c’est bon circulez y’a rien à voir.

    (Note : pour un usage normal et non commercial, les 24-70 récents sont tous bons. Tous. Et y’en a pas un qui se détache profondément du lot ; peut-être le VR Nikon justement pour son homogénéité excellente et encore…)

     

    Sinon, autre chose rigolote : sur un 200D, le 85 1.4 ça donne un 136 f/2 si tu raisonnes en profondeur de champ. Ce que tu ne te lasses jamais de faire quand il s’agit de descendre l’APSC face au plein format (alors que soyons honnêtes : 16-50 f/2.8 sur APSC ou 24-70 f/4 c’est totalement indiscernable), mais là curieusement c’est passé à la trappe. (Après ça reste un 135 f/2 stabilisé, c’est déjà énorme comme combo pour ceux qui aiment.)

    Autant, j’aime pas trop la ligne éditoriale pro-Canon, mais soit elle est cohérente la plupart du temps (et tu es suffisamment doué en photo pour que ça se tienne, même si je la trouve critiquable), autant faudrait quand même rester cohérent avec toi-même, même sur un billet d’opinion ;)

     

    Dernier truc : passer d’un 85 1.8 à un 1.4 ne fait sûrement pas passer de 6400 à 1600 ISO à obtu identique, mais plutôt 6400 à 4500 ISO (environ un demi diaphragme). (C’est donc une coquille pour ton article, tu devrais la corriger.) (Ou alors tu tiens compte de la stabilisation, mais dans ce cas la vitesse d’obturation n’est PLUS la même.)

    • Si, si… Passer d’un 85 mm f/1.8… à un 85 mm f/1.4 stabilisé, fera très certainement passer de 6400 ISO… à 1600 ISO…

      Grâce à la stabilisation (4 Stops), bien entendu !

      C’est même Canon (officiel) qui avance ce chiffre… Et moi je crois que l’on pourra même faire : encore un petit poil plus que ça… (pour un photographe bien stable et expérimenté)

      • Oui non mais dans ce cas tu baisses la vitesse d’obturation. Donc il y avait bien une coquille dans ton post initial ;)

  2. Il ne faudrait jamais acheter un objectif quand il vient de sortir car son prix baisse généralement après 6 mois – 12 mois. Je crains que cet objectif se vende tellement bien que je ne suis pas sûr que le prix baisse.

    En tout cas, je pense que ce nouveau joujou va très vite remplacer mon 100 F2.8 L MACRO IS qui me sert principalement en portrait.

    J’attends les premiers prises en main et tests de site sérieux et honnètes mais je suis sûr que ça va être une bombe. Il fallait bien que Canon réponde à Sigma dont le gamme Art grapille petit à petit la gamme EF en qualité réelle (à focale équivalente), image qualité perçue et image marketing au détriment des objectif Canon équivalents vieillissants, d’où le prix plus ou moins « raisonnable » de ce nouveau 85mm L, légèrement plus cher que le Sigma 85mm équivalent.

    • Mouais, les objectifs serie L baissent pas des masses, même sur plusieurs années c’est souvent négligeable… Regarde par exemple un non L, un 50mm 1.4 sortie il y a des lustres, il est toujours autour des 350€ sans le filtre à 35 € absolument obligatoire pour le protéger de son défaut de naissance.

      En tout cas, si ce 85 est la focale fétiche d’un photographe, il attendra pas 1 an pour économiser 50€  :)

  3. Trop cher pour moi et mon 6D M1. Et je n’en voit pas trop l’intérêt par rapport au bon vieux 85 1.8.
    La stabilisation en plus sur un objectif qui me sert au portrait : Bof… Je risque plus un bougé du modèle. La meilleure définition sur le 6D M1. Bof…
    Bref, pas pour moi… Mon vieux 85 pique assez pour moi…

    • Oui, mais la stabilisation aura des conséquences énormes !

      Dans des conditions de lumière identique, passer d’un 85 mm f/1.8… à un 85 mm f/1.4 stabilisé, fera très certainement passer de 6400 ISO… à 1600 ISO. Grâce à la stabilisation (4 Stops), bien entendu !

       

      C’est même Canon (officiel) qui avance ce chiffre… Et moi je crois que l’on pourra même faire : encore un petit poil plus que ça… (pour un photographe bien stable et expérimenté)

  4. Ça va certainement etre une super optique, dommage que canon n’est pas de capteurs à la hauteur à mettre en face.

    • Philippe… allons, allons tu ma taquine ?

      Tu sais bien… que tous les capteurs Full Frame se valent, depuis que l’on est passé au dessus des 24 Mix, il faut faire des tirages supérieurs à 1m de large, pour voir la différence de résolution entre un capteur de 36 Mix et un autre de 50 Mix !

      10% ou 15% de différence de dynamique potentiel (que l’on utilise jamais), en faveur des capteurs Sony : ça ne pèse absolument rien dans la balance ;-)

      C’est pour cela que Canon reste n°1 des ventes. Car les photographes pro savent bien que ça n’est qu’un aspect secondaire de la réussite d’une image… Les pro se concentre sur la disponibilité des optiques (et voilà un nouvel argument en faveur de Canon).

      Quand aux amateurs, ils ne se concentrent que sur la taille, le poids et le prix…

  5. Comme beaucoup, je ne comprends pas le « Mais imaginez que de passer à ce nouveau 85 mm f/1.4 stabilisé, signifirait dans des conditions de lumières identiques : de passer de 6400 ISO, à seulement 1600 ISO… En conservant la même vitesse d’obturation ! » -> Il y a 1/3 de diaph et 4 stops dut a la stab.. Hors vous parlez de 2 diaph.. Evidement, passer de 6400 a 320 ISO fait prendre un gros coup de boost a la dynamique.

    Un peu cher pour remplacer mon 85/1.8 (tres bon malgre qq AC a PO), mais interessant a garder dans le radar pour d’ici qq annees en occas!

     

    (PS: un peu moins de Nikon bashing ne ferait pas de mal, leurs dernieres productions sont vraiment superbes)

    • Dernières productions superbes (le D850 oui), mais trop rares… et trop chères !

      Elle et ne concernent généralement que les budgets « ultra professionnels » (je connais beaucoup de photographes pro qui seront incapables de financer le D850 + un 105 mm f/1.4)…

      Alors qu’un EOS 5D MKIV (ou même un EOS 6D MkII), avec ce 85 mm f/1.4 stabilisé, c’est déjà plus raisonnable… Et propose de nombreux avantages (la colorimétrie n’est pas des moindres).

      Si, si… Passer d’un 85 mm f/1.8… à un 85 mm f/1.4 stabilisé, fera très certainement passer de 6400 ISO… à 1600 ISO… Grâce à la stabilisation (4 Stops), bien entendu !C’est même Canon (officiel) qui avance ce chiffre… Et moi je crois que l’on pourra même faire : encore un petit poil plus que ça… (pour un photographe bien stable et expérimenté)

  6. Hello,

    Pas mal ce 85f1.4.
    Ton argument sur la dyn est pas fausse si tu passe de 6400 iso a 1600iso car la courbe de casse réellement la gueule à haute sensibilité.
    Mais la vitesse d’obturation peu vite « si trop basse » être un problème sur un sujet mobile….
    Donc c’est pas gagnant à tous les coups.
    Et attention sur apsc c’est pas un 135f1.4 mais plutôt f2 ;-) tu nous le répète assez :-)
    Après dire qu’un 135 f2 c’est moyen car cela t’enlève l’environnent… fermé à f2.8 ou f3.5 pas de soucis si tu veux avoir un rendu environnementale sympa. Je vois pas trop le problème.
    En tout cas enfin un 85 f1.4 qui pourrait me faire plaisir.

    • Oui, tout juste sur les deux points…

      La stabilisation permet des vitesse basse, si le sujets ne bouge pas (si il bouge un peu des fois ça fait des choses intéressantes aussi)…

      Juste aussi : sur un APS-C ça fera bien un 136 mm f/2.2 (environ) et stabilisé… Ce qui est quand même un truc fantastique (qui n’a jamais existé).

      • Si, tous les 85 f/1.4 sur boitier APS-C à capteur stabilisé ;) . Sur reflex Canon et Nikon oui, ça n’avait jamais existé.

        • Pas juste sur APS-C… En FF, les capteurs stabilisés existent aussi chez Sony et Pentax, si on parle de reflex. Donc, même en reflex FF, l’option d’un 85 1.4 avec stabilisation existe déjà depuis un peu plus d’un an. Et de manière générale en FF, depuis plus de 2 ans avec le A7ii…

          • Chez Pentax oui… (si l’on trouve un 85 mm f/1.4 pour visser sur le K1… ça je n’en sais rien ! )

            Chez Sony : non… ça ne compte pas, car les Alpha 99 en sont pas de vrais reflex à visée optique.

            ET existe-t-il un 85 mm f/1.4 d’ailleurs, en monture Alpha ?

            Je m’en fous un peu… juste par curiosité !

            • C’est bien être curieux! En ce moment, en monture K, le choix le plus populaire est le Sigma « non Art ». Mais beaucoup lui préfère néanmoins le 77 1.8 comme objectif portrait, même si c’est un peu différent comme rendu… D’autres, plus aventureux, se rabattent sur un FA* 85 1.4 en occasion, ou simplement parce qu’ils l’avaient déjà, qui semble-t-il tient toujours très bien la route… Ou, plus rarement, un Samyang ou Rokinon…

              Mais bon, un nouveau 85 1.4 a été annoncé en début d’année pour disponibilité en 2018 (début ou fin, ça personne ne le sait). Ce qui avec le 50 1.4 devant sortir d’ici fin 2017 devrait combler deux trous quand même important de la gamme actuelle, surtout pour le 85. Deux sorties attendues aussi parce qu’avec les nouvelles inquiétantes parues dernièrement au sujet de la marque, elles seront un bon indicateur de la santé, ou pas, de Pentax…

  7. Bonjour,

    Autre coquille de le précédent 85mm de Sigma (EX DG HSM) pèse 770gr et non 960 et c’est déjà assez lourd sur une demie-journée.

  8. Le capteur stabilise c’est bien sur des viseurs lcd que perso je n’aime pas… sur un viseur optique ca stabilise pas la visée juste l’image… le confort n’est que de moitié bref… le stabilisation dans l’optique reste le top…

    • Je suis d’accord pour des très longues focales, mais à 85mm il n’y a pas de problème de tremblotte dans le viseur… D’ailleurs,  je n’ai jamais entendu personne se plaindre qu’ils avaient de la difficulté à cadrer avec un 85mm parce que ça bougeait trop…

      Et si il y a problème, la source est derrière le boîtier, ou il faut sérieusement diminuer la consommation de café… La stabilisation optique ne devenant alors qu’une béquille pour compenser un mauvais maintien du photographe…

    • Oui, absolument d’accord… De mémoire Pentax est encore avec un capteur Stabilisé ?

      Cela avait été un long débat (que j’avais oublié) dans les années 2006 et suivantes !

      Jusqu’à ce que Sony et Olympus abandonnent leurs gammes réflex optiques… et que l’on en parle plus (jusqu’à aujourd’hui ;-)

      • Ta mémoire est bonne. Oui, le capteur est toujours stabilisé chez Pentax. On parle de 4-5 stops sur les boîtiers récents dont le FF.

          • Vrai, mais jusqu’à environ 200mm, soit dans la gamme de focales utilisées pour l’immense majorité des photos, ce n’est pas vraiment gênant non plus, et pas du tout en bas de 70mm là on se situe le plus souvent… Et au-delà, avec de gros téléphotos, la plupart du temps les gens utilisent de toute manière un monopode ou un trépied, rendant bien relative la présence ou pas de stabilisation, peu importe sa nature.

            Et si l’on prend l’exemple du 85mm plus haut, vaut quand même mieux un 85mm avec 5 stops sur le capteur, mais pas la visée, que pas de stabilisation du tout. Ce qui est le cas chez Nikon et, jusqu’à tout récemment, chez Canon pour ceux qui se décideront à acheter cette version IS. Mais pour tous les autres, la visée n’est pas non plus stabilisée…

            Bon, il reste bien que quelque cas d’animaliers faisant de la photo à main levée avec des 400mm ou plus, mais ça demeure un usage de niche qui ne touche pas grand monde. Mais pour ceux-là, oui, la stab optique peut être avantageuse. De toute manière, si on a besoin de gros téléphotos, c’est chez Canon (et un peu Nikon) qu’il faut être. Rendant un peu la question caduque la question de la forme de stabilisation…

  9. Pingback: Ce qui compte c'est l'objectif ! Pas l'appareil... (2/3) - photoetmac.com

  10. Pingback: Un Canon EF 135 mm f/2 L IS USM en 2018 ? - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.