web analytics

Une bonne note pour le Canon EOS 6D MkII

54
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

On sait que quelques sites « geekoïdes » s’acharnent sur le’EOS 6D MkII et son sois-disant manque de dynamique. Mon avis est que cet excellent reflex ne mérite pas un tel jugement et reste la meilleure solution FF accessible, que vous pouvez choisir.

Le site ePhotozine est du même avis et attribue la note de 4,5 sur 5 à ce reflex, ainsi qu’un Highly Recommended. Ce qui me parait très logique… Extrait : « The Canon EOS 6D Mark II gives increased resolution compared to the 6D it replaces, with no reduction in noise performance. You also get great colour reproduction, and an easy-to-use menu system and controls. There’s also a welcome update to the number of AF points, although the area is very centrally located. »

Rappelez-vous qu’il est d’abord recommandé de choisir les objectifs donc vous avez besoin… Et le reflex à placer derrière ensuite !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

54 commentaires

  1. J’utilise aujourd’hui le 6D premier du nom et j’attendais avec impatience le mark II ; je suis sûr que c’est un bon appareil mais j’ai vraiment l’impression que Canon se moque de nous lorsqu’ils ont la technologie pour de meilleurs capteurs et choisissent de ne pas en faire bénéficier le 6D mk II. Venant d’un 6D je pense que l’upgrade ne vaut pas le coup; pour ma part ce sera soit Sony soit un 5D mk iv

    • Jérémie, je pense que tu te trompe… L’upgrade vaut vraiment le coup !

      Cet EOS 6D MkII est une bien meilleure affaire que l’EOS 5D MkIV : l’économie réalisée permet l’achat d’un objectif couteux (ou de deux) : ce qui donnera de bien meilleures images au final que l’EOS 5D MkIV, sans ces deux objectifs de ton choix !

      Il faut moins d’argent dans le boitier… Et plus d’argent dans les objectifs : c’est ça le bon choix !

      Ces critiques de DPreview sur la dynamique : c’est « n’importe quoi » ! Vraiment… Et se laisser influencer par ces critiques, c’est faire preuve de naïveté ! Naïveté, oui désolé, c’est bien mon avis ;-)

      Et l’on s’en rend compte au fur et à mesure que des vrais sites sérieux (rédigés par des photographes) testent cet EOS 6D MkII. Tiens, encore une autre revue positive : qui remet en cause les conclusions de Preview :

      http://www.the-digital-picture.com/Reviews/Canon-EOS-6D-Mark-II.aspx

      « At +1 EV, the 6D II appears similar to the 5D Mark IV. At +2 EV, we see images from both the 6D II and 5D IV beginning to lose some color detail in the brightest portions of the image. The two cameras appear similar at this point and with the exception of the bottom-most yellow block, they are about the same at +3 EV.

      What we learned here is that, while the 6D II may fall slightly short of the 5D IV in its dynamic range capabilities, it is not too far off, especially considering its significantly lower price point. In regards to dynamic range, more is always better. If given the option, I’ll always choose more. However, keeping exposures within a stop of ideal, between -1 and +1 stop of right-on, is not terribly hard to achieve and that is easily within the 6D II’s capabilities. Scenes with dynamic range exceeding the camera’s single-image capabilities are a differentiator, but the dynamic range of such scenes can often require exposure bracketing even when using the highest dynamic range full frame cameras available. »

  2. Attendre 5 ans pour obtenir une plage de dynamique plus basse que le 6D original, une montée Iso moins bonne que le 6D original, des collimateurs (issus du 80D) trop centrés sur le capteur FF pour le suivi confortable de sujet rapide, viseur de seulement 98%, une vitesse maxi à 1/4000s, une synchro flash à uniquement 1/180s, pas de flash pop-up pour un reflex entrée de gamme même FF, pas de video 4K (même si je me moque de ce point en tant que photographe), le tout pour 2100€ !!!

    Je ne suis pas pour le bashing facile mais je crois qu’avec le 6D MKII, Canon tend le baton pour se faire battre sur ce coup là.

    Espérons ne pas attendre 5 ans pour la version MK III corrigée de ces défauts.

    Je pense que je vais garder mon 80D un moment et ne pas passer au FF rapidement car les bénéfices du FF en terme de qualité d’image par rapport aux manques d’avancées de ce 6D MK II et par rapport au coût d’achat sont trop peu nombreux pour moi.

    • Quelle erreur ! Passer au Full Frame, te ferait passer un cap évident…

      Ce qui compte ce n’est pas la plage dynamique.

      Ce sont les objectifs : on ne fait pas les même images en Full Frame, par exemple avec un 85 mm f/1.8 (moins de 500 €), qu’en APS-C.

      Passer à l’EOS 6D MkII (qui n’est pas cher), c’est la chance pour des tas de photographes, de « passer un cap » en photo ! N’importe quel Full Frame (même l’ancien EOS 6D que j’ai utilisé entre 2012 et 2015), vaut mieux que l’EOS 80D… Quelque soit sa dynamique, qui est totalement sans importance entre 50 et 2400 ISO (au delà on n’y va jamais, ou alors une fois toutes les 5000 photos).

      Ne vous laissez pas influencer par des considérations de « geeks », qui sont sans rapport avec la photo ! La vraie photo…

      Croyez moi je suis photographe.  Avez-vous déjà vu une belle photo réalisée par un technicien de Preview ? Ces gens là ne connaissent rien çà la photo : ce sont des techniciens…

      C’est EOS 6D MkII (et n’importe quel Full frame au même prix) : c’est réellement une opportunité de faire de meilleures photos… C’est ça qu’il faut comprendre !

      • Je pense que Canon en a quand même déçu plus d’un car un boitier comme le 6D MK II qui aurait dû sortir il y a 3 ans.

        Là où je te rejoins est sur le fait que ce qui fait la photo, après le photographe évidemment (!), c’est l’objectif et seulement après le boitier. C’est pour cela que je suis impatient versus la sortie rare d’un nouveau L comme le futur 85mm F1.4 L IS. J’espère que Canon positionnera ce nouvel objectif entre le 85 F1.8 et le 85F 1.2 en terme marketing et tarifaire (plus proche du F1.2 évidemment).

        Pou rrevenir sur l’importance de l’objectif, je pense que le rendu d’un 85mm F1.4 L sera meilleur sur le 80D qu’un 85mm F1.8 (non L) sur le 6D MK II, même si la comparaison sera difficile à évaluer car le 85mm cadrera sur le 80D comme un 135mm avec une profondeur de champ équivalente de 1.4 x 1,6 = 2.2, une compression des plans plus importante et un bokeh moins doux.

        • Non, n’importe quel objectif à un bien « meilleur rendu » sur un Full Frame ! Absolument aucun doute là-dessus, je travail toujours avec les deux boitiers autour du cou…

          Si tu veux cadrer comme un 85, alors mets à 50 à grande ouverture sur ton APS-C (tu obtiens un 80 mm). Mais ce sera toujours moins joli qu’une vrai photo au Full  Frame avec un vrai 85 mm… (et quelle différence de plaisir dans le viseur en plus ! )

          Si tu veux cadrer comme un 135 mm, alors mets un vrai 135 mm sur ton Full Frame ! Et ce sera toujours mieux qu’un 85 mm sur un APS-C…

          Cela ne veut pas dire que l’APS-C n’a pas un intérêt (soit en complément du Full Frame pour un pro… Soit si l’on est fauché : l’APS-C reste beaucoup moins cher).

          Mais l’APS-C ne rivalise pas avec le Full Frame ! L’APS-C n’est qu’un « pis aller »… Mais heureusement qu’il est là !

          • Pas totalement d’accord :

            – l’Aspc est aussi bon qu’un FF en rendu d’images (et caractéristiques) à partir du moment où on est dans la même gamme pro (D500/D810 ou 7D/5D, mais plus flagrant chez Nikon) ; personne ne fera la différence (j’ai comparé des centaines de fois des images en plein écran) et pour le voyage ou pour la famille (photos destinées à un usage privé et stockées), l’aspc a de grands avantages : prix, poids, gamme optique en incluant les optiques FF.

            – Une optique FF sur un Apsc a un gros bonus (hormis le coefficient multiplicateur pour les longues focales): le capteur exploite la meilleure partie (la plus homogène et piquée) du caillou.

            Les 3 raisons d’êtres en FF en vacances : photos destinées a être fortement retouchées, isos de schizophrène et usage d’un UGA.  J’en ai une 4ème, mais, elle moqueuse…

            • L’Intérêt d’un petit APSc en vacances : Le poids et la possibilité de passer plus inaperçu (surtout avec mon 100D).
              Et aussi, je n’ai plus mal au poignet…

              • Je comprends, mais je n’apprécie pas l’utilisation de ces petits appareils, pas adaptés aux optiques que j’utilise (+ ergo en retrait) et aux viseurs trop décevants (même si toujours mieux qu’un ovf dégueux)

  3. Je suis exactement dans le même cas.
    J’utilise un 6D, et j’attendais le 6D2 avec impatience.
    Un peu refroidis par les mauvais retour, je me suis tourné vers le 5Dmark4, et franchement aucun regrets.
    Je conseille fortement à tous ceux qui viennent du 6D originel, et qui cherche une vraie evolution de se tourner vers le 5D mark4… c’est une bombe.
    Il a tout ce qu’un photographe/videaste peut desirer.
    Avec ce boitier COMPLET, on prend vraiment du plaisir à sortir faire des photos.

    • Oui, mais pour la différence de prix entre l’EOS 5D MkIV et l’EOS 6D, vous auriez pu acheter les optiques qui vous manquent pour faire de meilleures images…

      On fait de meilleures images si l’on possède (en plus de ses optiques habituelles) :  certains objectifs (et si l’on se force à les utiliser)…

      Par exemple :

      – EF 100 mm f/2.8 L IS macro

      – EF 35 mm f/2 L

      – Sigma Art 24 mm f/1.4

      – Sigma Art 85 mm f/1.4

      – j’en ai d’autres… etc…

      Possédez-vous ces objectifs ?

      Si la réponse est non : alors mon avis est que vous auriez mieux fait de choisir l’EOS 6D MkII, et d’investir dans ces objectifs (grâce à la différence de prix) : cela vous donnerait l’occasion de faire des images différentes et de progresser…

      C’est vraiment mon avis !

      Il faut moins d’argent dans le boitier… Et plus d’argent dans les objectifs : c’est ça le bon choix !

  4. Sur le blog du CUK, il y a justement deux tests très intéressant du 6D m2. Ou justement il parle de la dynamique du capteur (alors que justement il avait un peu peur des réactions lues sur internet). Et bien son retour est plus que positif. Le capteur a l’air très bon (bien mieux le le 5D m3 et que le 6D m1).

    Bon, oui, les collimateurs sont un peu centré, et oui, Canon se fout un peu du monde en n’y mettant pas la 4K (ce qui ne sert à rien de mon point de vue, mais bon…). Mais il reste qu’il s’agit d’un excellent appareil photo.

    Sinon, oui le 5D mark 4 est une bombe, mais c’est beaucoup trop cher. Alors que le 6D m2 sera bien plus accessible : dans un an :) Ne jamais être pressé pour dépenser en photo…

  5. le meilleur choix en FF rapport qualité/prix c’est le Nikon D750. Malgré son age (2014) il n’a rien à envier au 6D mark II (bien au contraire : dynamique, montée en ISO) et on le trouve aisément à 1650€ (garantie Europe, sans marché gris)… et contrairement à ce qu’on lit ici, mes ciels bleu sont juste parfait. Un choix à considérer si on doit tout changer (passage d’un APS-C à FF par exemple)

    • Oui, je suis d’accord le Nikon D750 est la plus belle réussite de Nikon depuis longtemps…

      D’autant que grâce à Sigma et Tamron, les Nikonistes vont enfin avoir le choix de 24-70 mm correctes et pas trop chers.

      Reste que les couleurs Nikon, ça reste les couleurs Nikon : incomparablement moins agréables je trouve. Il suffit de réaliser des images en même temps qu’un Nikonistes sur une belle journée pleine de couleurs, de faire une sélection et comparer en fin de journée ! Ce que j’ai eu l’occasion de faire des dizaines de fois lors de mes formations : et là, il arrive assez souvent qu’un de mes élève change de marque !

      Je pourrais publier une dizaine de témoignages d’élèves que j’ai eu, et qui ont changé de marque après avoir comparé leurs couleurs (Nikon), avec les miennes… ET sont ravis de ce changement après quelques années.

      Sinon, à part ce problème : le Nikon D750 est un très bon reflex.

  6. Je possède :
    Le 40mm pancake
    Le 85mm f/1.2
    Le 50mm f/1.2
    Le 100mm f/2
    Le 135mm f/2
    Des zooms que j’aime moins : le 24-70f/2.8 L II et le 70-200f/2.8 L IS USM II

    Autant de bonnes raisons d’investir dans le 5D4, de le recommander, et de ne pas avoir envie de switcher chez la concurrence….

    Que du bonheur !

    • Belle panoplie Laurent ! Je t’envie… Je n’ai aucun de ces objectifs mais j’ai le 100 F/2.8 L IS macro.

      Tu préfères photographier avec le 85 F/1.2 ou le 135 F/2 ? Quel meilleur rendu ? Merci d’avance pour le temps que tu passeras à répondre.

    • Dans tous les cas, l’économie réalisée avec l’EOS 6D MkII, sera bien plus utile pour acheter encore d’autres objectifs…

      Il te manque des grand angles à grande ouverture, comme le Sigma 24 mm f/1.4 Art… Ou même le 20 mm f/1.4. Ou encore le Canon EF 14 mm f/2.8.

      Sans oublier le EF 35 mm f/2 IS qui me semble désormais indispensable (je ne l’utilise que depuis moins de un an)…

      Montés sur un EOS 6D MkII, ces objectifs te permettraient d’obtenir des images incomparables ! Très différentes de ce que tu peux faire avec ton parc actuel.

      Dison, que si l’argent n’est pas un problème, on pourra préférer la polyvalence d’un EOS 5D MkIV (malgré son poids plus conséquent, ce qui en voyage a toujours une importance)… et s’acheter des objectifs au fur et à mesure de ses envies (et de sa progression).

      Mais pour 90% des photographes, l’argent est vraiment une problématique vitale…

      Alors pour 80% des photographes : je les encourage à préférer cet EOS 6D MkII (qui est largement suffisant pour mes propres besoins)… et leur fera faire de meilleures photos, grâce aux presque 2000 € d’économisés qui seront investis dans un objectif supplémentaire : et ça j’en suis convaincu : ça donnera toujours d meilleures photos que l’EOS 5D MkIV sans cet objectif !

      Vous pouvez me faire confiance là dessus…

    • Wahou !!! Belles photos ! Je pressentais ta réponse car le 135F2 est souvent considéré comme le roi des L.

      Je constate que ces 2 photos au 135F2 ont été prises avec le 7D2, ie en APSC. Je shoote aujourd’hui du portait serré en 80D + 100F2.8 L macro. J’ai hésité à prendre le 135F2 à cause de la forte prise de recul qu’il doit nécessiter en APSC.

      En tout cas, merci bcp pour ce retour d’expérience.

  7. Je préfère la première publiée car je la trouve plus intimiste (cadrée plus serrée), avec le sujet qui se détache bien en contraste d’un fond sombre et propre (non distrayant pour l’oeil). Top pour moi !

    Pour revenir au sujet de l’article initial et rejoindre en partie Jean-François sur l’importance des objectifs vs boitiers, je préfère mettre de l’argent de côté pour me payer le 135F2 que le 6D2 ;-)

  8. Oui, le 135f/2 est magique…
    J’adore le rendu de cet objectif.
    Sa reputation legendaire n’est pas usurpée.

    Et il n’est pas tellement cher.

  9. (Jolie image au 135f2… tu en aurais fais d’aussi jolie avec un appareil moins récent ;-) )

    Hello,
    Pour un message plus haut, le FF permet aussi de ne pas avoir une diffraction qui commence à f5.6 :-))

    Sur le site i shoot RAW, le réalisateur pousse un coup de gueule avec cette dynamique soit disant mauvaise, pousse en direct les curseurs autant à gauche qu’à droite et disant qui dit que c’est mauvais !! Y’a pas de bruit ! Arrêtez! Mdr.

    L’avantage du 6dmkii c’est qu’aujourd’hui le 1 est trouvable a des prix très bas ! Il n’a pas 50 af mais l’important c’est le central et il est aussi à -3il ! Car quand on shoot mega ouvert avec de belles focales souvent on s’amuse avec le collimateur central ;-)

    Reste le 6 mégapixels en plus sympathique pour cropper quand on était un peu cours et de biais ;-) pour finaliser le cadrage.

    Perso, il me fait bien envie ce 6dmkii mais encore trop cher pour mon utilisation amateur plaisir ;-). Je vais garder mon 5dmkii encore et encore… mais son rendu j’adore.

  10. Sauf que je ne suis absolument pas fan des grands angles.
    Là, c’est une affaire de goût personnel.
    ( Les photos qui m’ont donné le plus d’émotions ont toutes été faites avec des focales fixes allant du 85 au 200mm.)

    Au fil des années, j’ai fais l’acquisition des focales fixes, dans une moindre mesure les zooms, dont j’avais besoin.

    Et concernant le 5D4, c’est aussi un investissement plaisir, que je souhaite garder sur le long terme.

    • Seules les optiques se gardent 10 ans…

      Les reflex, il vaut mieux en changer tous les 3 ou 4 ans ! Car ils progressent si vite… (lorsque l’on voit le progrès évident entre un EOS 5D MkIII de 2012 et l’actuel EOS 6D MkII, je ne regrette pas d’avoir revendu l’EOS 5D MkIII en 2013 (avant qu’il ne soit dépassé) pour adopter un EOS 6D (que j’ai tout de même revendu 1000 € en aout 2015)…

      C’est pour cela que je ne prend pas les reflex les plus chers : car ils se démontent très vite et l’on perd plus d’argent (sans pour toujours disposer des avancées les plus récentes)… Pour cela que je conseille sans hésiter l’EOS 6D mkII, plutôt que l’EOS 5D MkIV (dont la plupart des caractéristiques me sont inutiles)…

      Par contre un 70-200 mm acheté 2000 € : peut se revendre 1000 € dix ans plus tard (ce fut le cas pour mon dernier f/2.8, avant que je passe au f/4 : un progrès de presque 1 Kg en moins ;-)

  11. Pingback: Plainte inédite d'un Président contre un photographe ! - photoetmac.com

  12. Je ne suis pas d’accord, ça dépend de ce que tu comptes faire de tes photos, si c’est pour les garder sur l’ordi, une publication web, un livre photo, un agrandissement en dessous du A2 et bien un appareil de 2008 est largement suffisant, j’utilise toujours mon D300 et je n’ai aucun problème, après des expos et des agrandissements géants on en faisait avant et vraiment il faut chercher la petite bête pour voir les différences.

    je suis plus plaisir que matérialiste et tant que mon boitier me donne satisfaction (tant qu’il fonctionne) ça me va, la seule chose ou je suis d’accord avec toi c’est pour les objectifs qui sont bien plus important que le boitier.

    Et pour information, il y a des personnes dont je fais partie, qui continuent de faire des photos en argentique avec des appareils qui sont pour le coup la vraiment vraiment dépassé… LOL

  13. Je crois que le problème n’est effectivement pas la dynamique du 6d mkII mais plutôt à la proportion de certains à croire que leurs exigences sont celles des autres.

    C’est super que tu sois content de ton D300, on peut aussi faire de très belles photos avec un smartphone et pleins d’autres appareils.

    Par contre ce que tu oublie c’est qu’on a pas tous les mêmes exigences.

    Pour ma part je vois un boitier comme un outils, meilleur il est, plus de chance tu auras de sortir LA photo que tu n’aurais pas obtenu avec un autre. Par la peine de polémiquer c’est pas le matériel qui fait le photographe on est d’accord, une buse restera une buse.

    Maintenant toi tu n’as peut être pas cette exigence de faire cette photo qui sortira du lot mais peut être d’autre oui.

    De ce fait ils voudront maximiser leur chance en ayant un matériel haut de gamme et à jour.

    Ces derniers pourcent sont chères mais c’est ce qui fait la différence entre une belle photo et une photo exceptionnelle.

    On peut prendre des exemples concret.

    Avec un boitier ayant un excellent suivi AF et forte cadence tu pourras peut être avoir LA photo d’un oiseau que tu n’auras pas eu avec un autre.

    Avec un boitier ayant une forte dynamique tu pourras avoir LA photo de paysage car tu as pu la prendre au bon moment avec une belle lumière et de beaux nuages. Avec boitier ayant une faible dynamique le temps de faire du bracketing tu n’aurais pas eu ces conditions.

    Je dis bien PEUT ETRE ! Voilà ma vision d’un boitier, un outils qui permet d’avoir plus de confort et de plus se soucier de la photo qu’on va faire que des limitations techniques.

     

    • Franchement : quasiment personne (je dis bien quasiment personne), dans aucun domaine de la photo professionnelle que je connais, n’a besoin de plus de dynamique que ce qu’offrait l’EOS 6D en 2012, ou que ce qu’offre un EOS 6D MkII aujourd’hui (si tant est que leurs dynamique n’ai que peu progressé, ce que je n’ai pas vérifié et qui m’est bien égal…)

      Imaginer qu’un photographe ai besoin d plus de dynamique que ça : c’est comme d’imaginer qu’en collant un stocker « 16 soupapes » sur n’importe quelle voiture, ça lui fera gagner une course, qu’elle n’aurait pus gagner sans le sticker…

      La question de la dynamique du capteur : est pire qu’anecdotique dans ce qui permet la réussite d’une photo ! Viennent bien avant : la gamme optique, l’ergonomie, la colorimétrie, la résolution, le logiciel que l’on va maitriser (ou non) et qui sert à trier et sélectionner les images… etc !

      Les seuls domaines qui pourraient avoir besoin de davantage de dynamique que ce dont tous les reflex profitent depuis quelques années : ce serait éventuellement certains domaines scientifiques, afin d’essayer de rendre « visible l’invisible ». Mais dans ce cas, les scientifiques utilisent l’infra rouge, les rayons X, etc…

      Bref : c’est de la superstition totale (et je pèse mes mots) : que de croire que l’on a besoin de davantage de dynamique, que ce qu’offrent tous les reflex depuis 4 ou 5 ans…

      De toutes façons, même si il existe une différence de dynamique entre le meilleur capteur Full Frame du moment et le pire (elle existe) : et bien cette différence est de l’ordre de 5 à 8% : donc quasiment imperceptible (et encore pour la faire apparaitre il faut sous exposer de -3 IL, puis corriger en post traitement de +3IL Quelque chose qui n’existe pas dans la pratique, qui ne sert à rien et que les possibilité de prise de vue permettent d’éviter dans tous les cas de figure)…

      Bref : ce préoccuper de la dynamique, c’est de la superstition, simplement parceque c’est plus facile de mettre des mots et des chiffres la-dessus, que de prendre en compte d’autres réalités photographiques qui sont plus difficiles à « nommer » ou « mesurer »

      Comme l’existence (ou la non existence) de certains objectifs dans telle ou telle monture : voilà une question qui est fichtrement plus importante et dont les implication sur le cadrage et la géométrie de l’image, ont une réelle importance sur les photos que l’on peut faire, ou pas…

      l’appareil est un outil, mais il est un autre outil bien plus important : c’est l’objectif… Qui devrait être le plus déterminant dans le choix d’un équipement.

      • Oui, mais grâce à la résolution, ce bruit est à plus petite échelle… Donc moins visible !

        Au final, une fois l’image imprimée elle délivrera plus de détails : c’est tout…

        Plus de résolution = meilleure photo : ce qui a toujours été vérifié depuis l’an 2000.

        • Les images qu’ils avaient faites sont visibles ici => https://www.omarghomrawi.com/single-post/6Dmii-vs-6D

          Evidemment sans préciser qu’il a réduit les images du 6D mark II à 20MP…

      • Oui, mais grâce à la résolution, ce bruit est à plus petite échelle… Donc moins visible !

        Au final, une fois l’image imprimée elle délivrera plus de détails, elle sera plus nette : c’est tout…

        Plus de résolution = meilleure photo : ce qui a toujours été vérifié depuis l’an 2000.

        • Je comprenais pas ton point de vue là parce que pour moi les images parlaient d’elles mêmes, mais en faite en lisant les commentaires de la vidéos du gars, il explique que pour son test, il a dû tester les 2 images à un seuil de 20 mégapixels ! donc il a baissé la réso de l’image provenant du 6D mark II ce qui donne cette impression de mauvaise qualité d’images comparé au 6D premier du nom.

          https://www.youtube.com/watch?v=tSXvjxqsjNs&feature=youtu.be&t=297

          Comme quoi il faut se méfier de tous ces pseudos « tests » video ou sur site comme de la peste ! merci pour l’éclaircissement…

  14. Bonjour,

    J’hésite en ce moment entre le 6D2 et le 5D3, notamment pour la photo d’oiseaux en vols. Est-ce quelqu’un a déjà testé le 6D2 dans ce cas ?

    D’autre part, comme je fais de la photo en pleine nature, que penser de la solidité?

     

    Merci de vos avis

  15. Bonjour,

    Votre site (blog) est toujours bien référencé sur google, donc je le lis plus ou moins régulièrement.

    Je me posais une vraie question: êtes-vous au service de canon ? Je n’ai pas trouvé d’informations allant dans ce sens mais vos propos sont ceux d’un vrp pour canon (ou d’un troll). Ce serait plus clair de le mentionner clairement non (ou j’ai raté une ligne ce qui est possible)?

    A chaque fois vous mentionnez vos « camarades » qui ont tous du canon ou qui ont tous switché vers canon tellement c’est meilleur (c’est certain, le d750 fait pitié comparé au au nouveau 6dII, tous les photographes le savent bien! Comme la gamme optique nikon, pathétique face au reste; et que penser d’un X-t2, juste bon pour photographier Kevin le dimanche midi).

    Bref, je vous appelle à être plus clair, ou à être plus mesuré; perso, j’en connais des photographes, et étrangement ils sont beaucoup plus nuancés que vous et n’ont pas tous du Canon (marque j’aime beaucoup au demeurant, mais il faut savoir être neutre).

    • Bonjour Francis !

      Rassurez-vous : il n’y a aucune ambiguïté… Je suis totalement indépendant de Canon, je ne parle que du matériel que je connais bien…

      Et je parle surtout du matériel que j’apprécie (car je l’ai choisi, je le connais mieux et me semble meilleur).

      Comme je suis totalement indépendant, je n’hésite pas à indiquer mes préférences. Contrairement aux journalistes d’autres sites qui sont tenus à une plus grande impartialité, car ils vendent des publicité à toute l’industrie et la « profitabilité » de leurs sites dépendant de ces annonceurs.

      Ce qui n’est pas mon cas ici…

      Donc, oui je préfère beaucoup de choses chez Canon. Selon moi :

      – Une ergonomie plus efficace
      – Une colorimétrie plus agréable (et plus juste)
      – De meilleurs objectifs (pas de beaucoup, mais un peu)
      – Canon propose un indispensable EF 24-70 mm f/4 compact, pas cher et stabilisé
      – Un meilleur service client
      – Canon est choisi par davantage de professionnels que Nikon (pour toutes ces raisons).

      Mais Nikon a des qualités aussi :

      – Un meilleur 70-200 mm f/4 par exemple
      – Un meilleur D750 que ce que Canon offrait jusqu’à présent (avant l’EOS 6D MkII)
      – Souvent de meilleurs capteurs (et celui du prochain D850 confirmera cette tendance)…
      – Nikon Proposera bientôt un meilleur D850 que n’est l’EOS 5D MkIV
      – J’oublie certainement deux ou trois choses…

      Mais j’ai ma préférence pour Canon : globalement la colorimétrie, le choix d’objectif, l’ergonomie me semble donner l’avantage à Canon… Donc je le dis. A chacun de choisir…

      Concernant Fuji je considère que :

      – Le choisi du viseur électronique est un handicape rédhibitoire
      – Le choisi de l’APS-C est un handicape rédhibitoire
      – La colorimétrie ne me plait pas
      – Le prix est trop élevé
      – Le choix d’objectif ridicule
      – Le gain de poids est insuffisant (les objectifs sont lourds)
      – L’ergonomie me déplait et me ferait perdre du temps.
      – Je n’ai pas confiance dans la fiabilité (trop récent)
      – Je n’ai pas confiance dans leur SAV (trop récent)

      Pour le moment, je considère que c’est du matériel de salon… ou d’amateurs !

      A ceux qui hésitent, ou ne savent pas choisir (faute de connaissances techniques ou d’expérience de la photo), je donne mon avis d’utilisateur expérimenté… Et je leur conseil Canon (c’est pour les aider ! Pas pour aider Canon…) ! Ensuite, à eux de choisir…

      • Merci de ta réponse,

        Ok, je ne savais pas vraiment de quelle teneur était ton blog ;que je lis hein, attention, je trouve que l’on y trouve beaucoup de choses intéressantes. Mais je trouvais que de plus en plus tu faisais une fixation sur la colorimétrie et le 24/70 (que l’on retrouve dans chacun de tes commentaires ou presque).

        Laisse-moi te donner MON point de vue d’amateur, mais qui connaît le monde de la photo depuis un moment.

        Canon offre à mes yeux de meilleurs objectifs, moins chers souvent, et plus piqué: c’est vrai (à quelque contre-exemple près, et tu as cité le parfait exemple). En revanche, je te trouve très très subjectif sur les boîtiers: le d750 survole largement le monde des FF abordables. On en trouve à 1400e d’occasion garantie dans de bonnes boutiques, parfois avec un 50mm 1.8g (qui n’est pas affreux non?). Le 6d ne fait absolument pas le poids, quant à son successeur, je ne l’ai pas essayé. Cependant, la fiche technique ne donne pas envie de mettre un tel prix dans cet appareil. Tu sembles avoir beaucoup de mal à le reconnaître.

        Il y a un vrai dilemme ou débat: canon a globalement l’avantage de ses objo et Nikon de ses appareils (plus véloces, meilleure dynamique, etc.). Perso, un d750 avec un 50 1.8 et un 85 1.8g couvre 90% de mes besoins. Un fixe 24mm 1.8d pas cher peut compléter la donne. Pour moins de 2000e (d’occaz certes) on peut trouver un appareil très performant et des objectifs de haut vol.

        La colorimétrie: les jpegs canon sont meilleurs, c’est certain. Parfois un peu trop flatteur selon moi mais Nikon fait dans le terne, dans le « jaune », c’est un fait (et ça peut plaire, pas à moi mais bon). Cependant, il est très aisé de changé les courbes, de trouver sur le web des courbes qui donnent des couleurs éclatantes (pour avoir fait quelques tests, j’ai parfois du mal à différencier des jpegs canon d’un nikon configuré).

        Mais quand Canon offira un « d750 » (qualité/prix); la donne sera rebattue.

        Je te réponds aussi sur Fuji que je connais bien (j’ai eu le x-t10 et x-t20 en second boitier).

        – Le choisi du viseur électronique est un handicape rédhibitoire

        J’ai envie de te dire: « rédhibitoire » selon TOI!
        – Le choisi de l’APS-C est un handicape rédhibitoire

        IDEM, l’apsc a aussi des avantages indéniables, pour moi, ce sont deux mondes qui se complètent, je n’imagine pas une pratique photo sans les deux modèles.
        – La colorimétrie ne me plait pas

        De chez FUJI? Alors en revanche, pour moi, on se rapproche un peu de Canon, c’est flatteur. Les Jpegs sont vraiment de très bonne facture (après je ne rentre pas dans le débat, et tu as bien dit « ne me plaît pas ».
        – Le prix est trop élevé

        Euh, non. Un x-t20 avec l’excellent 16-50mm (encore faut-il l’avoir testé) et le 50-230mm qui fait plus que dépanner offre pour 1100 euros un ensemble très qualitatif : super autofocus, qualité d’images impeccable, et….légéreté.
        – Le choix d’objectif ridicule

        Plus ou moins, je ne dirais pas ridicule, je dirais « chers » mais qualitatif.
        – Le gain de poids est insuffisant (les objectifs sont lourds)

        Encore une fois, un 16-50, voire un 18-55mm sont légers et très qualitatifs: certes, cela ne suffira pas aux pros qui utilisent des ouvertures plus grandes chez canon et nikon. Mais que représentent-ils dans la part des ventes? Je ne compte pas le nombre de 6D, d800, 5Mark IV que je vois dans la rue en mode automatique.

        Merci pour cette discussion, et tes réponses.

        F.

        • Oui, je suis d’accord sur la fiche technique « stratosphérique » du Nikon D750 à sa sortie (que j’ai souligné à plusieurs reprises, dès sa présentation)…

          Malheureusement pour Nikon, elle n’améliore gère la qualité des photos. Cette fiche technique ne sert pas à grand monde : la plupart du temps elle ne sert à rien !

          Malheureusement pour Nikon, tout ce qui fait son avance technologique (performances en haut ISO, et vitesse en rafale par exemple), ne sert que pour (environ) une photo sur 1000 ? cela dépendra des photographes bien entendu : mais prenons un photographe « normal »…

          Pour les 999 autres photo : qu’est-ce qui compte ? Seule compte la colorimétrie compte ! Et le plaisir que l’on a à utiliser l’appareil…

          Malheureusement, la fiche technique, n’allège pas le sac du Nikonniste (tant qu’il utilise des 24-70 mm Nikon bien entendu)… Car il manque toujours ce 24-70 mm f/4 stabilisé, qui est plus important que les caractéristiques du boitier…

          Car le poids de l’objectif impacts toutes les photos que l’on prend ! Alors que la vitesse en rafale, pour 99% des photos, c’est sans importante…

          L’expérience démontre (et la mienne est probablement bien supérieure à la votre), que ce sont les objectifs qui comptent… Et non pas les boîtiers.

          Et même si il y a de très bons objectifs chez Nikon : il manque le plus utilisé  de tous ! Le plus utilisé par le plus grand nombre de photographes… Et sur le plus grand nombre de photos réalisées : c’est à dire un zoom trans-standard à moins de 1000 € (c’est hyper important le prix), qui reste compact (court), assez léger, stabilisé et performant…

          Si Nikon ne l’a pas fait, c’est qu’ils ne « savent » pas le faire pour le moment ! Ou alors qu’ils sont incapables de comprendre les besoins des photographes (cette hypothèse est plausible).

          Alors heureusement pour Nikon de nouvelles solutions arrivent chez Sigma et Tamron : mais on ne sait pas encore si elles seront aussi convaincantes que celle proposée par Canon.

          Et définitive : depuis que le D75 existe j’ai préfère tout de même utiliser un Canon EOS 6D (première version), avec un EF 24-70 mm f/4 L IS, plutôt qu’un Nikon D750 avec un 24-70 mm f/2.8 non stabilisé et lourd…

          Et je persiste à conseiller sans hésiter la solution Canon (y compris l’EOS 6D première version), à cause de l’offre d’objectifs… (et encore plus depuis l’EOS 6D MkII, qui donnera entière satisfaction aux photographes, j’en suis certain).

          Ajoutez y la colorimétrie, l’ergonomie et le prix… et surtout les possibilité d’achat complémentaires (comme l’EOS 100D, puis l’EOS 200D, qui sont très convaincants)

          On pourra (depuis l’EOS 80D) ajouter l’AF Dual Pixel, qui manque sérieusement à Nikon…  Pour tous ceux qui veulent faire (un peu) de vidéo.

          Ajouter le prix : je trouve que Canon propose (globalement) de meilleurs objectifs… le plus souvent « moins chers » (justement)… Oui, c’est ce que je pense : EF 35 mm f/2 IS, EF 40 mm f/2.8 pancake… Ou EF-S 24 mm f/2.8 STM, il faudrait faire une liste complète. Mais justement je crois que l’équation économique penche plutôt (globalement) en faveur de Canon…

          Bref : c’est bien le photographe qui fait la photo. Ensuite c’est l’objectif qui compte… Et en dernier le boitier.

          Voilà pourquoi Nikon est à mon avis en train de perdre du terrain. Et c’est totalement justifié ! Ils ont donné trop d’importance au boitier… En oubliant l’écosystème global ,(ah… la débâcle logicielle de Nikon, par exemple) et en oubliant les besoins des photographes « standards »…

          Concernant Fuji : rhédibitoire, je confirme… dépenser autant pour de l’APS-C ? C’est du grand n’importe quoi ! Si l’on veut rester dans l’APS-C (c’est pratique et pas cher) : lorsqu’on voit tout ce que l’on peut faire avec un EOS 80D ou un EOS 200D : on ne peut que conclure que le choix Fuji reste un truc de bobos, qui donnent plus d’importance au design de l’appareil (et au poids de l’objectif ce qui fait riche), qu’à la photo obtenue…

          Voilà, ensuite l’important c’est d’aller faire des photos (quelque soit l’appareil, car ils sont tellement plus performants qu’il y a 10 ans, que à la limite peu importe l’appareil…). C’est à la limite ce qui me ferait préférer l’offre la moins couteuse (Canon).

           

          • Beaucoup moins d’expérience que toi, possible (même si j’en ai faites des photos de chez tous les constructeurs), mais sans doute un peu objectif. Je pense que tu te rends même plus compte de cette subjectivité, et tu répètes à l’envie comme pour enfoncer ta vérité que les photographes cherchent tous (ou presque) un 24-70 léger. Tu ne réponds pas vraiment aux points que j’ai évoqués par ailleurs.

            Laisse-moi juste te dire, tout de même, que je connais des « photographes », que j’observe depuis plus de 30 ans les individus et leur façon d’aborder le monde de la photo. J’en conclue qu’il est très péremptoire d’affirmer que tout le monde veut son réflex FF avec un 27-70 (qui ouvre à f4 qui plus est). Ce que j’observe: une recherche du poids pour beaucoup de gens et donc une bascule qui est en train de se faire vers les hybrides. Fuji se porte bien, précisément grâce aux arguments que tu avances (belle colorimétrie-contrairement à ce que tu affirmes- , jpeg très bons, légèreté).

            Mais, également, une recherche de la « belle photo ». La démocratisation de la photo s’est faite d’abord au détriment de la photo (plein de compacts, course aux pixels), mais on assiste à un retournement depuis quelques années. Tu le sais mieux que quiconque puisque tu proposes des stages. On demande de plus en plus « comment avoir un bel effet d’arrière plan » et on voit des gens qui n’y connaissent rien acheter un reflex dans les 1000-1500e avec une focale fixe. Pour MOI,je préfère toujours avoir deux focales fixes lumineuses à un 24-70, aussi bon et aussi léger soit-il, qui ouvre à F4.

            Ton avis sur le d750 est étonnant en revanche, le dénigrer à ce point (tu mets en avant la fiche technique pour dire qu’elle ne sert à rien, ah bon…)! Un d750 avec un tamron 24-70 2.8, ou un 85 mm 1.8G (pour ne citer que 2 objectifs abordables) fera de superbes photos, avec moins de déchets qu’un 6D dont l’autofocus peut se révéler moins véloce sous beaucoup de conditions. L’amateur total peut s’acheter un d750, régler les JPEGS sur « couleurs vives » (ou télécharger des courbes), prendre un 85m 1.8 pour 300e d’occaz, et faire de magnifiques portraits, nets, en réglant juste l’ouverture. Il pourra aussi prendre en photo ses enfants qui courent partout dès qu’il aura compris le mode af-c.

            Voilà, je te quitte (pour cette fois) en t’exposant mes  arguments et en t’appelant à être plus ouvert d’esprit, et de ne surtout pas penser que ta vision de la photo est la plus plus rependue, voire la meilleure.

            Francis.

            • Je suis bien d’accord avec ton analyse sur la demande des gens… et leur envie de belle photo !

              C’est justement pour cette raison que l’avenir est au Full Frame d’entrée de gamme (Fuji y viendra je pense)…

              C’est justement pour cela que je ne recommande pas un 24-70 mm f/2.8… Mais une version f/4 deux fois moins chère, car elle laisse du budget pour acheter 2 ou 3 optiques à f/1.4, ou à f/1.8…

              Jamais un 24-70 mm f/2.8 à 2000 € se sera capable de rivaliser avec un 50 mm f/1.4 à 400 €, en terme de belle image ! C’est ce que les gens ont bien compris…

              Donc mon analyse n’est pas très éloignée de la tienne. Mais les conclusions diffèrent…

              Les hybrides APS-C seront bientôt « mangés » par la bas, par les téléphones. Les constructeurs comme Fuji, Panasonic et Olympus, se tourneront alors vers le Full Frame (reflex ou hybride peu importe, tant qu’il nous reste le choix)… Ce que Canon et Sony ont fait (alors ce sera trop tard pour les autres… peut-être).

              Pour revenir au D750 : il fera de bonne photos… Mais le nombre de « déchet » ne sera pas inférieur (les utilisateurs ne savent pas souvent exploiter son AF correctement, à cause d’une ergonomie moins bonne et vu qu’ils ne lisent pas le mode d’emploi : cela ne se traduit pas par de meilleures performances au final : C’est ce que j’ai constaté en cours…).

              Du coup, j’ai cru constater (honnêtement) : que les utilisateurs d’EOS 6D (ou de Canon en général) font de meilleures images : car les couleurs sont meilleures ! Tout simplement…

  16. 6D2 sans hésiter.
    Il est plus moderne, il offre plus de possibilités photographiques : un capteur plus resolu, le dual pixel Af, le wifi, gps, un ecran orientable.

    Le 5D3 est un bon boitier. Mais en 2017, il est largement depassé par le 6D2, et surtout le 5D4…

  17. Ou sinon, pour la photo d’oiseau en vol, tu as l’option 7D mark2.
    Tu auras l’avantage de la rafale, d’un super autofocus,
    Et d’un viseur qui se paye le luxe d’etre encore plus agreable que le 5Dmark4.
    ( sans compter le bruit du declenchement silencieux plus feutré.)

  18. Euh….

    Tamron 24-40 f2.8  = 750 €, soit l’équivalent d’un Canon 24-70 f/4

     

    https://www.amazon.fr/Tamron-Objectif-SP-24-70-USD/dp/B007RKL1KE/ref=sr_1_1?s=electronics&ie=UTF8&qid=1503564815&sr=1-1&keywords=tamron+24-70+f%2F2.8

     

    https://www.amazon.fr/Canon-Objectif-24-70-4-0-USM/dp/B00A2I1D56/ref=sr_1_1?s=electronics&ie=UTF8&qid=1503564971&sr=1-1&keywords=canon+24-70+f%2F4

     

    moins cher pour une qualité d’image exceptionnelle pour les deux … (mais Tamron a fait très fort sur ce coup là)

    dixit Amazon

     

     

    • Oui, qualité d’image exceptionnelle… peut-être ?

      Mais avant un test exhaustif et comparatif entre les deux (notamment : la qualité de la stabilisation, la résistance au flare en contre jour, l’aspect du bokeh et des « étoiles » en pause longue par exemple, Aberration Chromatique, etc… sans oublier les performances en AF) : sans avoir des test comparatifs de tout ça : et bien je serais bien incapable de dire lequel, il vaut mieux choisir ! ! !

      Il n’y a pas que l’ouverture maximale dans les qualités d’un objectif…

      A noter que le Canon possède une position Macro très pratique !
      Ainsi qu’un bouton de verrouillage du fut…

      Bref : à voir !

      • On est bien d’accord, il n’y a pas que l’ouverture…ce n’est d’ailleurs pas ce que je dis.

        +1 pour la position macro

        Mais pour comparer, on a pas trop le choix, à défaut d’avoir les deux objos en conditions terrains pour comparer, on est obligé de se fier aux tests labo. Et voici ce que dit DXO:

         

         

        Alors je me dis que c’est une très belle alternative.

        • Oui, mais ce Tamron est beaucoup trop lourd… je l’ai déjà eu entre les mains.

          ET j’ai déjà voyagé avec ce genre de 24-70 mmm « lourds » : au bout de 3 ou 4 semaines, c’est trop chiant !

          Jamais je ne reviendrais à un trans-standard plus encombrant que le 24-70 mm f/4 Canon… Aucune chance : c’est comme lorsque l’on a gouté à un Macbook Air ou à un Macbook pro « fin » comme les nouveaux. On ne revient plus en arrière !

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.