web analytics

Pourquoi le Canon EOS 6D MarkII me plait beaucoup !

116
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Le Canon EOS 6D MkII vient d’être révélé et ressemble exactement à ce à qui avait été révélé : ses caractéristiques ne seront donc pas une grande surprise pour nos lecteurs fidèles. En ce qui me concerne, je suis très satisfait de l’annonce de ce nouveau reflex.

Il faut dire que son prédécesseur fut l’un des boîtiers les plus agréables que j’ai jamais eu le plaisir d’utiliser en voyage, je n’ai utilisé quasiment que lui entre 2012 et 2015 (relire mon Test Terrain du Canon EOS 6D au Japon)… après avoir revendu mon Canon EOS 5D MkIII (dont je n’avais pas vraiment besoin, mais qui était sorti avant l’EOS 6D)…

Certes, depuis aout 2015 : le Canon EOS 5DsR (que j’ai adopté pour partir au Kenya en été 2015) s’est avéré plus performants le terrain à tous les ponts de vue que le Canon EOS 6D (relire mon test terrain du Canon EOS 5Ds R au Kenya)… Mais le prix a payer pour cela, fut assez élevé : le poids et l’encombrement de mon reflex principal ont sensiblement augmenté lors de ce « passage de relais ».

Et pour tout vous dire, depuis aout 2015 : mon « petit » Canon EOS 6D m’a beaucoup manqué… Sa simplicité légendaire, sa fiabilité exemplaire, sa sobriété remarquable et son GPS intégré : tout cela était un vrai bonheur. On peut même signaler la taille raisonnable de ses fichiers RAW de seulement 20 Mix, qui pèsent beaucoup moins lourd que les 50 Mpix dont je profite actuellement (même si les aperçus dynamiques de Lightroom permettent d’amortir le choc en ce qui concerne la fluidité en Développement)…

Oui, j’avais adoré utiliser mon « petit » EOS 6D première version, durant ces trois ans… Et le pilote d’ULM au Kenya, qui ma l’a racheté pour l’utiliser en survolant la brousse, en est toujours très content je crois. D’autant que le GPS lui est spécialement utile…

Avec l’EOS 6D Mark II annoncé en ce 29 juin, Canon propose une évolution raisonnable et logique : à environ 2109 € le boîtier nu, ce nouveau modèle sera probablement un best seller. Un « sésame », qui permettra à beaucoup d’amateur de passer à la photo Full Frame… C’est à dire : à la « vraie photo ». Et je sais que lorsque j’écris « vraie photo » : certains s’énervent et se sentent même « mis en cause »…

Mais vous pourrez argumenter tant que vous voudrez : on ne fait pas les mêmes photos en Full Frame qu’en APS-C… Ce n’est pas pour rien que presque tous les pro travaillent (quasiment exclusivement) en format Full Frame (appelez-le plein format, ou 35 mm, si vous préférez)… Et parfois aussi en APS-C (un peu). Mais c’est seulement « en complément » de leur Full Frame. Moi aussi, je ne me passerais jamais d’un second boîtier en APS-C (je l’ai souvent écrit ici) : mais en tant que « second boîtier ».

Pour moi, l’idée que APS-C et Full Frame se vaudraient, est un « mythe », tout simplement ! Un mythe, fabriqué par des constructeurs qui aimeraient bien vous le faire croire, ceci pour l’unique raison qu’ils sont incapables de livrer pour un cout de fabrication (et de vente) raisonnable : une alternative commercialement viable, à ce que seuls savent faire Canon et Nikon jusqu’à présent… (et aussi un peu Sony, Leica et Pentax, mais dans une moindre mesure).

Remarque au passage : l’arrivée du Canon EOS 6D Mark II, devrait faire mathématiquement baisser le prix du Canon EOS 6D (ancien modèle)… Qui était déjà un outil fantastique !

Pour le moment : proposer un Full Frame du calibre de l’EOS 6D MarkII à 2105 €, accompagné d’une telle gamme optique (comportant de nombreuses optiques financièrement très accessibles qui restent très performantes, en dessous de 200 €) : et bien seuls Canon et Nikon en sont capables… C’est dommage, mais c’est une réalité incontournable.

Pentax et Sony n’en sont peut-être pas si loin… Mais on ne pourra sérieusement comparer leurs offres, que le jour ou leurs gammes optiques : seront équivalentes à celles de Canon et Nikon (et financièrement tout autant accessibles). Mais objectivement, autant Sony que Pentax en sont encore loin : tant en terme de rapport qualité prix, que de diversité des objectifs disponibles…

Si vous êtes conscient de cela et si vous pensez comme moi, que ce sont les objectifs qui « contribuent » le plus à votre réussite : alors cet EOS 6D Mark II est probablement l’un des meilleurs reflex, de 2017… que vous puissiez placer derrière les objectifs que vous aurez choisi !

Rappelez-vous qu’il faut d’abord choisir « ses objectifs » en fonction de votre style ou de vos ambitions photographiques (chez Canon, Nikon, Sigma, ou qui vous voulez)… Puis ensuite : trouver le boîtier adapté, qu’il suffira de placer derrière… On ne choisi pas un reflex d’abord, devant lequel on placera « n’importe quel objectif ». Car les boitiers passent (de plus en plus vite), mais les objectifs restent : 10 ou 15 ans au moins…

Mais laissons cela et passons à l’analyse de cet EOS 6D Mark II… Je vais d’abord vous expliquer ce que je trouve génial (en début d’article) et pourquoi je ne vois pas beaucoup de raisons de « dépenser plus » !

Et plus bas, je décrirais quelques « réserves » et critiques quoi peut lui faire… Donc, si vous êtes su genre pressé et « râleur » (à voir toujours le verre à moitié vide) : alors descendez directement en bas de l’article… Et n’oubliez pas de laisser vos commentaires en bas de l’article.

 


Le Canon EOS 6D MarkII est génial : car il est vous restera de l’argent pour des objectifs Oui, 2109 € boîtier nu : c’est franchement pas trop cher… Donc, il vous restera de quoi acheter des objectifs !

La liste est longue… Par exemple un Canon EF 35 mm f/2 L IS USM (de 2012, année de sortie du Canon EOS 6D original), qui coute moins de 500 €.

Le principal atout de ce Canon EOS 6D MkII : c’est la gamme d’objectifs incroyables et fantastiques à laquelle il donne accès… Pour pas cher !

 


Le Canon EOS 6D MarkII est génial : car il est polyvalent – Oui, c’est sans doute sa première qualité… Ses performances me semblent être un bon mixe entre vitesse, résolution, poids, prix…

Canon sait généralement très bien « répartir » son effort entre les différents domaines. Il est assez bon en tout, mauvais en rien : il plaira à un maximum de monde. C’est la « Jeep à tout faire ».

Evidement, ceux qui ont besoin de performances exceptionnelles dans certains domaines précis : préféreront des modèles plus spécialisés : Canon EOS 5DsR pour la résolution… Canon EOS 5D MkIV pour le reportage haute vitesse, un AF aux collimateurs plus largement répartis et une tropicalisation plus complète pour affronter des situations extrêmes (utilisation sous une pluie intense par exemple). 

 


Le Canon EOS 6D MarkII est génial : car il reste relativement léger – Ce qui me semble important pour le photographe de voyage (ou même un photographe tout court) : c’est de continuer à utiliser un Full Frame, mais d’alléger aussi un peu son sac… Et cela passera bien davantage par un choix judicieux d’objectifs, que en se priver ‘un vrai reflex, d’un grand capteur et d’un viseur optique.

J’ai connu des utilisateurs d’hybrides Fuji X-T2, dont le sac (avec trois objectifs) était plus lourd (si, si) : que mon propre sac avec un reflex full frame et trois objectifs bien choisis (et équivalents).

C’est grâce au fantastique Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM (le zoom compact à tout faire), que le Canon EOS 6D Mark II reste l’un des reflex Full Frame les plus légers (ainsi que le Nikon D750, à condition de ne pas choisir un 24-70 mm chez Nikon). Si vous choisissez astucieusement vos objectifs, votre sac restera « transportable » et aussi léger que si vous utilisiez un Fuji X-T2 (APS-C), avec des objectifs équivalents…

 


Le Canon EOS 6D MarkII est génial : car il possède un écran tactile plus grand (et orientable) Le confort apporté par un bon écran compte aussi, dans le plaisir de réaliser des photos. Et même un peu dans leur réussite… Car la réussite dépend aussi de votre motivation, qui elle-même dépend pas mal, du plaisir.

C’est un aspect secondaire, mais non négligeable d’un bon appareil photo (et d’ailleurs, j’ai toujours un peu de mal avec le rendu des écrans Nikon, que je trouve assez verdâtre, ou jaunâtre, y compris sur l’excellent Nikon D750 : oui, ça me gâche un peu le plaisir).

Ajoutez l’écran « orientable », qui sera pratique lors de la prise de vue sur pied, lors de la visualisation des images… Et même pendant l’apprentissage et la prise en main de tous les menus et paramétrages de votre boîtier (sur lesquels beaucoup de photographes passeront plusieurs heures à se former).

Alors, bien entendu, j’eu préféré le même style d’articulation que sur le Nikon D750 : uniquement dans l’axe derrière la boîtier… J’en parle un peu plus bas : c’est domage.

 


Ouf : son AF a enfin évolué… un peu – Ce n’était franchement pas une caractéristique qui me handicapait sur son prédécesseur : dont l’AF était encore l’historique système à 11 collimateurs (que je connaissais parfaitement depuis toutes ses années et qui marchait très bien, si l’on savait l’utiliser)…

Et franchement je m’en sortais très bien avec… Le nouveau venu est passé à un système plus moderne à 45 collimateurs (tous croisés). Le collimateur central qui est en double croix est désormais sensible jusqu’à -3 IL.

Tous les collimateurs peuvent travailler jusqu’à f/5,6 (par exemple avec un zoom télé ouvrant à f/2.8, monté sur un doubleur de focale qui divise par deux l’ouverture). Et on compte 27 collimateurs peuvant fonctionner jusqu’à f/8 (par exemple avec un zoom télé à f/4, monté sur un doubleur de focale).

Les 45 collimateurs, sont par contre un peu trop regroupés au centre. Mais ce n’est pas si grave, on les utilisera en collimateurs Auto (tous actifs) et  ça marchera très bien comme ça… Je fais les 3/4 de mes images avec Tous les collimateurs actifs Auto : ce que je vous engage à faire également… Vous verrez c’est souvent bien plus efficace !

 


Génial : il est bien assez rapide pour répondre à vos besoins – Franchement, qui a besoin d’une cadence en rafale supérieurs à 6, 5 images / sec sur 21 RAW et 120 JPEG ? Pas moi…

Mais si c’est votre cas, alors c’est que vous êtes un professionnel de la photo sportive. Alors oui : vous trouverez plus rapide avec d’autres modèles (y compris en APS-C, ce qui n’a rien d’infamant).

Si vous travaillez souvent au dessus de 7 images / sec, alors venez (aussi) faire un stage Lightroom chez moi : pour apprendre à trier vos images plus rapidement.

 


Génial : il conserve le GPS – Celui qui n’a jamais vu ses photos se disposer automatiquement sur la carte de Lightroom, ne peut pas vraiment comprendre… Celui qui n’a jamais entendu parler du Géo Codage Inversé de Lightroom, ne peut pas comprendre ! Bref : le GPS intégré, c’est un truc magique…

 


Génial : il dispose de l’AF CMOS Dual Pixel – Ce qui sera bien plus pratique et rapide en vidéo… Et en visée Live View.

 


Génial : il dispose du réglage du rayon de l’accentuation – Ce qui me semble très important, pour ceux qui shootent en JPEG (et il y a encore plein de gens qui ne shootent qu’en JPEG)… Relire ceci.

 


Génial : il conserve les même batteries LP-E6 et LP-E6N – Qui sont identiques à celles du précédent modèle EOS 6D… A celles des Canon EOS 5D MkII, MKIII, MKIV, mais aussi EOS 70D et 80D, etc…

 


Pas grave : son viseur n’est qu’à 98% – Cela permet assez certainement, d’économiser 100 € sur le prix de fabrication du boitier… (ou plus peut-être).

Et de toutes façons : 98% ou 100%, on ne verra absolument aucune différence !

 


Pas grave : un seul lecteur de carte SD – Cela fait à peu près 17 ans que j’utilise des reflex Canon EOS ne disposant en général, que d’un seul lecteur de carte (à l’exception de l’EOS 5Ds R depuis aout 2015 et quelques mois avec un EOS 5D MkIII)…

Pensez-vous que une seule fois, j’ai été gêné par cela ? Que une seule fois j’ai pris un risque pour mes images ? Que une seule fois j’ai perdu une photo ? Non : jamais…

Je n’ai jamais eu le moindre problème de carte en 17 ans : et cela représente plus de 970.000 photos en RAW prises, enregistrées, puis déchargées sans le moindre problème.

Pensez-vous que la présence d’un seul, ou de deux lecteurs de carte, représente la moindre importance pour moi ? Après 17 ans et 970.000 photos enregistrées en RAW sans le moindre problème ? Non bien entendu : une seul lecteur de carte me suffit largement, comme sur les modèles précédents…

Un double lecteur de carte : ça coute juste plus cher, pour rien ! Et ça ne sert qu’à rassurer les « inquiets »… Ou ceux qui ne savent pas se servir de leurs cartes (ne pensent pas à les formater)… Mais vraiment : mon avis est que ça ne sert absolument à rien !

J’utilise d’ailleurs les cartes les plus grosses possibles (actuellement des Lexar de 128 Go), car ça nécessite moins de manipulations. Et je n’ai pas peur, car la fiabilité pour moi a toujours été de 100%. Il suffit de formater sa carte à chaque utilisation.

 


Pas grave : il ne monte qu’au 1/4000 sec – Il suffira de descendre à 50 ISO, pour faire des photos à grande ouverture face au soleil… Et au pire, on peut ajouter un filtre gris neutre à l’avant de l’objectif.

Franchement en trois ans, je n’ai jamais été géné par l’obturateur de mon EOS 6D, qui ne montait qu’au 1/4000 sec. Sauf une seule fois : un peu embêté face au soleil, en utilisant le Sigma 85 mm f/1.4 (je n’avais pas mon filtre gris neutre sous la main). Mais il faut des conditions rarissimes, pour que cela devienne un (petit) soucis…

 


Pas grave : il ne filme pas en 4K – Cela ne me tracasse absolument pas : d’ailleurs, je n’ai même pas de Télé 4K chez moi ! A la limite : si il est si important pour vous de « filmer en 4K », il suffit d’acheter un petit compact Panasonic, et vous filmerez en 4K… Mais pour faire quoi ? 

Voilà une caractéristique qui n’intéresse que les « geeks » ! Et dont l’immense majorité, ne font « rien du tout »… Pas un photographe sur 100 : ne prend le temps de « monter » un film en 4K ! Les vidéos sont oubliés sur les disques durs…  Elles ne nous servent qu’à noter quelques « souvenirs » et pour cela, le Full HD restera largement suffisant, quelques années encore. Surtout vu la taille de nos disques SSD en 2017 et leur prix ! 

Lorsque les SSD de 4To couteront moins de 200 €, alors il sera temps de passer au 4K… En attendant je défie nos lecteurs les plus « geeks » : de nous envoyer un lien vers un petit film qu’ils auraient tourné et monté « en 4K », puis mis en ligne à ce format…

Je considère que seuls ceux qui ont fait tout ça : sont vraiment légitimes à critiquer l’absence de 4K sur le Canon EOS 6D ! Allez-y : montrez-nos vos oeuvres en 4K et ensuite vous pourrez critiquer ;-)

 


Dommage : l’écran est orientable sur le côté et non dans l’axe J’aurais tellement préféré un écran comme celui du Nikon D750 ! Tellement plus discret en photo…

L’écran articulé latéralement, ne me gène pas pour une question de solidité… J’ai pu constater que c’est bien assez solide. Non le problème c’est en visé Live View, pour faire des photos avec l’appareil à hauteur de nombril : c’est bien plus encombrant sur le côté.

Et peu discret aussi… L’écran sur le coté se repère immédiatement. Alors que l’écran à l’arrière (caché par le boitier) permet de viser plus discrètement.

Il y a aussi un problème « d’axe de visée » lorsque l’on cadre : je trouve que c’est peu pratique, lorsque l’axe de visée est différent (décalé) de l’axe de l’objectif. C’est le sentiment que j’ai eu à chaque fois que j’ai pu utiliser ce type d’écran latéral…

 


Dommage : il manque un peu de résolution – Oui, monter à 28 ou 30 Mpix, aurait été un petit plus… Mais on peut déjà faire énormément de choses avec 26 Mpix.

 


Dommage : absence du Dual Pixel Raw – Le petite Canon EOS 6D Mark II reste incapable d’enregistrer les RAW Dual Pixels (relire nos articles). On ne sait toujours pas exactement ce qu’il sera possible de faire avec dans le futur…. On s’en passera : probablement sans importance.

 


Dommage : il ne possède pas cette gâchette arrière pour changer rapidement de Mode de collimateurs AF – Ce qui me semble si pratique pour al photo sportive. Mais bon, tel n’est pas le programme du Canon EOS 6D MarkII. On peut faire autrement, et notamment en personnalisant un peu les touches du boitier.

 


Dommage : il manque toujours l’enregistrement des paramétrages du boîtier sur la carte – Cela fait des années que j’espère que Canon la propose sur cette gamme de boîtier. Cela existe sur l’EOS 1Dx, mais toujours pas sur les EOS 6D…

 


Réflexion provisoire : au final, de quoi rêver de plus pour 2109 euros ? Avez-vous vraiment besoin que votre appareil Full Frame fasse le café ? Ou qu’il fasse simplement de bonnes photos ? Franchement, ce Canon EOS 6D Mark II me semble bien assez bon, pour ce que vous en ferez… 

Remarque au passage : l’arrivée du Canon EOS 6D Mark II, devrait faire mathématiquement baisser le prix du Canon EOS 6D (ancien modèle)… Qui était déjà un outil fantastique !

 


BILLET PREC.
BILLET SUIV.

116 commentaires

  1. Pas de 4K, c’est une honte…

    Et ce n’est  pas (que) moi qui le dit : https://www.youtube.com/watch?v=0crokqG2uYg

    D’autant qu’il aura fallu 5 ans pour attendre de maigres évolutions. Ton enthousiasme aussi respectable soit-il (et que j’apprécie bcp) ne le rattrapera pas.

    • Oui, mais… parmi les photographes que tu connais. Il y en a combien qui filment sérieusement ?

      Combien qui montent sérieusement ?  Combien susceptibles d’exploiter le 4K ?

      Autour de moi : ils sont rares… J’en connais bien entendu des pro de la vidéo : ils travaillent avec des Panasonic, des Sony, des EOS C. Pas avec des EOS 6D à 2000 €.

      Désolé : le 4K, ça n’intéresse (quasiment) personne chez les photographes… Seuls ceux qui s’amusent à comparer les fiches techniques s’intéressent à la présence du 4K…

      Toi, par exemple : tu film ? Et (sans vouloir t émettre mal à l’aise) : tu pourrais nous montrer un film tourné en 4K, puis monté et mis en ligne ?

      Ceux qui le font : ça s’appel des vidéastes… (et ils n’utilisent pas des reflex comme l’EOS 6D pour filmer mais du matos plus spécialisé)…

      Ce ne sont plus des photographes avec des besoins de photographes ! C’est un autre marché… Celui des Canon EOS C (par exemple) : bref,  c’est pas la même chose.

       

      Le Canon EOS 6D a été pensé pour les photographes… ET eux : ils s’en foutent de la 4K ;-)

      • Les premiers sondages parlent d’eux mêmes, ce boitier était très attendu, sur le papier il déçoit :

        http://www.canonrumors.com/poll-what-do-you-think-about-the-eos-canon-6d-mark-ii/

        -> La 4K tout le monde s’en fou mais tout le monde déplore son absence, les bloggeurs n’ont plus de raison d’attendre pour aller chez sony… Les bons père de famille aussi car ils n’ont pas envie que dans 20ans leur vidéos (et photos) ressemblent à des pin’s pixélisées sur les TV 8K ou 16K…

        • Un sondage sur un site de geek passionnés comme celui-ci… n’a absolument aucune valeur par rapport aux utilisateurs réels. C’est mon avis…

          Les lecteurs de ce site sont des « geeks » et des fan de matos… pas « les » photographes (dans leur ensemble).

          Si Canon (qui est quand même extraordinairement bien placés, avec leurs cfres de ventes et statistiques, pour avoir des retours de la clientelle) a estimé que le 4K n’intéressait pas ses clients, je crois que ce n’est pas sans raison…

          Et en plus ça recoupe mon intuition (et pas seulement la mienne), car je connais les photographes : je te garanti que l’immense majorité d’entre eux, ne lisent pas ces sites de « geeks »… et se foutent royalement du 4K.

          peut-être ils vont râler un peu : mais au moment de l’achat, cela ne comptera plus, face à d’autres arguments : gamme optique, compatibilité avec leurs objectifs précédents, ergonomie, couleurs… etc !

          Bref : tout ça c’est bidon…

          • En phase sur l’équilibre, les sensations, les possibilités et merci au passage Jean-François de laisser libre court au débat.

            Je suis un geek, jeune, passionné dont les valeurs et préoccupations commencent à s’éloigner clairement de Canon qui ne véhicule pas une image de marque innovante et dynamique.

            J’attendais bcp « trop » de ce 6Dm2 pour tuer mon envie d’aller chez sony ou fuji car j’adore canon, mais là je n’ai plus d’argument…

            La photo vit là clairement une aire de transition ou il vaut mieux sortir au grand air librement et prendre son iphone 7+ avec soit plutôt que d’investir.

             

             

             

            • Pour moi la 4K c’est vraiment pas un problème, je rejoins JF sur le fait que quasi personne ne bosse jusqu’au bout en 4K et ceux qui le font au quotidien sont sur des Panasonic plus performants ou des appareils plus chers.

              Le seul manque que j’éprouverai avec cet appareil et dont tu ne parles pas Jean-François ce serait plutôt une stabilisation bien en dessous de ce qui se fait sur les Panasonic, la raison étant certainement un coût qui ferai grimper en flèche le tarif sur un FF.

              En tout cas quelles que soient les critiques la prix est top c’est une excellente surprise et il n’aura aucun concurrent pour passer au FF à ce prix, peu importe les critiques de ceux qui n’achètent de toute façon pas, les chiffres intéressants seront ceux des ventes

            • Mas Kris : pour aller faire des photos, il n’y a pas besoin de « valeurs et préocupations » attachées à telle ou telle marque…

              N’importe quel reflex actuel est bien suffisant pour aller faire de bonnes photos, y compris l’EOS 6D premier du nom, qui faisait déjà de fantastiques photos en 2012 (il y a 5 ans)…

              On peut en effet prendre un iPhone aussi…

              Et un iPhone 7, n’est pas donné nom plus (soit dit en passant)… Et il ne fait pas les mêmes images qu’un Full Frame : la différence de prix me semble justifiée.

              On trouve des EOS 6D neufs bradés actuellement à 1400 € (+200 € pour un EF 40 mm f/2.8) : c’est un investissement valable pour des années ! Qui marchera encore parfaitement dans 10 ou 15 ans (contrairement à un iPhone 7)…

              http://amzn.to/2szeglq

              Jamais on a eu à notre disposition du matériel photo aussi performant, pour aussi peu cher !

  2. La 4K c’est de la connerie, de toute façon la plupart des gens n’ont pas une taille de TV qui permet d’en bénéficier vraiment (2m de diagonale quand on est à 2,5m de distance)  :)

    Plus sérieusement. Le 6D mark II me plait beaucoup. Mais il ne remplacera pas mon 6D mark I qui répond parfaitement à mon besoin en 24×36 : Portrait, et faible luminosité.

    Par contre une évolution de mon APSc (100D) est probable. Seulement par quoi ? le 200D ne me convainc pas pour l’instant (plus gros et plus lourd). Le 800D sera peut-être plus logique.
    Mais j’attends les soldes de janvier ou de juin 2018 : « Ne JAMAIS acheter un appareil qui vient juste de sortir« . J’attends toujours les promos quand ça devient raisonnable (soldes ou remplacement de gamme).

  3. Franchement, a part les amateurs vraiment passionnes ou les pros, qui monte en 4K?

    Ne pas avoir cette fonction est scandaleux sur le papier, evidement, mais dans la vie de tous les jours, peu sont ceux qui en souffriront. Et ca va faire vendre le 6D III (comme l’ecran qui va faire vendre le 6DII).

    Au vue du peu d’evolutions pour mon usage et du cout supplémentaire, je vais tranquillement attendre que le 6DII baisse bien. D’ici 2 ans surement. Mon 6Dc va encore tres bien, et il a pleins de gros et beaux voyages de prevus!

  4. Pour moi, l’idée que APS-C et Full Frame se vaudraient, est un « mythe », tout simplement !

    Je crois surtout que l’idée est qu’on peut parfaitement trouver l’APS-C bien assez bon sans ressentir le besoin impératif d’avoir un FF, ou à tout le moins trouver que l’investissement n’est pas justifié. Particulièrement si l’on parle d’une pratique non professionnelle pour laquelle le budget photographique est essentiellement un budget de loisir. Un truc comme un 80D, il y a quand même moyen d’en tirer quelque chose de pas trop mal… Pour moi, le mythe c’est qu’on doit absolument ressentir le besoin de s’acheter un FF.

    Mais on ne pourra sérieusement comparer leurs offres, que le jour ou leurs gammes optiques : seront équivalentes à celles de Canon et Nikon (et financièrement tout autant accessibles). Mais objectivement, autant Sony que Pentax en sont encore loin : tant en terme de rapport qualité prix, que de diversité des objectifs disponibles…

    J’ai toujours trouvé cet argument non pertinent car c’est prendre la question à l’envers. L’important, c’est qu’on trouve ce que l’on veut dans une gamme donnée. Le reste, dont on n’a que faire, n’a aucune importance. Si l’on trouve les objectifs désirés chez Pentax ou Sony, il n’y a pas non plus de raisons de se cantonner chez Canon ou Nikon… Et, à ce niveau, beaucoup de monde peuvent trouver leur bonheur ailleurs que chez Canon et Nikon. Pas besoin d’une gamme équivalente dont, de toute manière, plus de la moitié de l’offre vise des besoins de niche ou constitue des recoupements…

    Ce qui rejoins d’ailleurs ce qui est dit plus bas:

    Rappelez-vous qu’il faut d’abord choisir « ses objectifs » en fonction de votre style ou de vos ambitions photographiques (chez Canon, Nikon, Sigma, ou qui vous voulez)… Puis ensuite : trouver le boîtier adapté, qu’il suffira de placer derrière…

     

    • Je peux vous assurer qu’on ne voit pas de différence à l’écran entre une photo faite au D810 (FF) et la même au D500 (APSC).

      • A l’écran, peut être, mais sur un tirage 60×80 pour une expo , on fait nettement la différence. D’autre part,pour mon utilisation, exclusivement photo, la vidéo 4k ne m’est d’aucune utilité, en revanche je rêve d’un APN plein format présentant un très bonne plage dynamique et çà c’est une autre affaire et j’aimerais bien avoir l’avis d’utilisateurs du 6d MKII à ce sujet

        • Je te rassure : la dynamique du pire Full Frame, sera toujours assez bonne, pour faire tout ce que tu rêves de faire en terme de tirages, jusque 150 cm de large !

          C’était déjà le cas de l’EOS 6D original (et ses 9 iL de dynamique) et ce sera encore le cas avec l’EOS 6D MkII (y compris si sa plage dynamique est restée identique)… Ce qui était quasi parfait en 2012, est encore parfait aujourd’hui !

  5. Point noir:écran orientable latéral. C’est un écran pour de la vidéo. Je préfère un écran orientable comme le d750 ou le x-t2.

  6. La 4K est vraiment utile en autorisant un crop (pour des effets de pano ou de zoom ou encore de la stabilisation…) mais pas sur cette gamme de prix, le mark 4 est là pour ça.

    Le prix est étonnamment bas compte tenu des dernières évolutions du marché, je misais à tord sur 500€ de plus.  Je comprends ton enthousiasme parce que ce boitier rentre complétement dans ton « champ photographique ».

    Le poids/encombrement est primordiale en voyage moins dans mon activité de photographe corporate pour le lequel le GPS ne m’a jamais manqué alors qu’un bon wifi me serait beaucoup plus utile.

    L’appareil parfait n’existe pas, c’est une histoire de sensibilité, de besoins et souvent de compromis.

    Alain

     

     

     

  7. ENFIN, IL EST LA !!!

     

    Le 6DMKII est le boîtier que j’attendais pour revenir au reflex, après avoir quitté Pentax pour Panasonic, puis Fuji (X-T1 actuellement) et, enfin accéder au FF que je n’ai jamais eu (j’ai failli craquer pour D750 l’année dernière).

     

    On peut lui reprocher quelques manques : pas de joystick (c’est ma principale critique), un seul emplacement SD, viseur pas tout à fait à 100% (pas de 4K pour ceux que ça intéressent, dont je ne fais pas parti)… Mais bon, il ne fallait pas non plus qu’il marche trop sur les pieds des grands frères…

     

    Un 6DMKII avec la doublette 24-70 F4 + 70-200 F4 suffirait plus que largement à mon plaisir de photographe amateur :-) Moins au porte Monnaie… :-(

     

    Mais à moyen terme, il est très probable que je me laisse tenter.

  8. Ce boitier est a mon avis aussi fait pour les vlog/youtube avec son écran a selfie.

    Moi je prendrais bien ce 6DMKII pour accompagné mon 5DMKIII voir le remplacer :p ou lui(5D3) devenir second.

  9. Moi j’attend les premiers retours.
    Et j’espere surtout que le capteur sera aussi bon, voir meilleur que celui qui équipe le 5D4

  10. Bonjour Jean-François, encore un excellent article, je vous en remercie. Mais vous dîtes que actuellement seul Canon et Nikon sont capables de proposer une gamme d’optique performante et accessibles mais ce n’est plus tout à fait vrai !
    La gamme d’optique pour les Sony Full Frame s’est bien développée depuis 2013 et surtout récemment avec les Samyang autofocus et prochainement, je l’espère avec Sigma et Tamron.
    https://www.facebook.com/notes/sans-miroir/comparatif-dobjectifs-pour-full-frame-sony-monture-fe-partie-1/1362635170492539/

    • Oui Alex, Sony a fait des progrès…

      Mais je ne suis quand même pas très impressionné, ni très séduit.
      Car les nouvelles optiques sont bien trop couteuses… (pour la majorité d’entre elles)

      Le chemin sera encore bien long pour Sony !
      Et ce qui complique la tache de Sony, c’est que Canon malgrè son avance, ne s’arrête pas et continue de sortir régulièrement de nouvelles optiques aussi…

      Selon moi : il est urgent de ne pas se précipiter !

    • Il y a encore quelques « trous » géant dans la gamme Sony…

      Par exemple si tu cherche un 24 mm (qui est quand même le grand angle typique) :

      Rien face au Canon EF 24 mm f/2.9 IS USM… Et face au Sigma 24 mm f/1.4 Art ?

      Dans tin tableau il me semble que tu as oublié de parler du Canon 16-35 mm f/4 L IS USM de 2014… Qui est très important car il n’est pas cher dans les 1000 €… Tu as oublié aussi la version Nikon de 2010 (dans les 1000 € aussi) ?

  11. On dirait que Canon a « recyclé » le module AF du 80D pour l’appliquer sur le capteur du 6D MK II, d’où 45 collimateurs bien repartis sur le capteur APSC du 80D mais bien trop centrés sur le capteur FF du nouveau 6D. Dommage que ces collimateurs ne soient pas plus étendus sur ce nouveau 6D. Ça sert à quoi de disposer de 45 collimateurs s’ils sont tous concentrés sur la partie centrale du capteur ?

    Enfin, pour sans doute des raisons de segmentation marketing, quel déception de ne pas disposer d’un viseur 100% sur un boitier à 2100€ ?

    Quant à l’impasse sur le joystick de collimateurs finit par calmer mon envie de sauter le pas vers le 6D MK II.

    Je trouve Canon bien trop conservateur ou bien tout simplement trop leader sur son marché. Ils vont finir par lasser leurs fans qui risquent d’aller voir ailleurs, avant de revenir peut-être chez Canon quand on sera au 6D MK III voire IV avec enfin à 30Mo, viseur 100% et joystick => dans 6 ou 7 ans ? Pfff…

    • Grosse erreur de jugement à mon avis Guillaume car vu le prix annoncé Canon n’allait pas nous vendre un 5DMIV pour le prix d’un 6D, il faut rester réaliste. Dans quelques mois/1 an il sera à moins de 2000€. Pour moi l’amélioration est nette et parfaite. ( Je suis possesseur d’un 7D et 6D).

      • Je suis d’accord sur le fait que le 6D MK II améliorer les principaux défauts du 6D original. Néanmoins, il garde de gros lacunes à mes yeux. Mettre un viseur 100% n’aurait pas fait de l’ombre au 5D MK IV.

        • Ce n’est pas ce que l’on appèle une « grosse lacune » : je suis certain que l’on perçoit « à peine » la différence en utilisant et en comparant sur pièce les deux…

          Si il n’y a que ça à lui reprocher : ce n’est pas grand chose.

          Moi ce que je regrette beaucoup plus : c’est l’absence de la petite gâchette arrière que l’on ne trouve pour le moment que sur l’EOS 7D MkII et sur l’EOS 5D MkIV.

          On peut regretter aussi qu’il ne s’agisse que d’un AF d’APS-C (donc assez réduit au centre de la zone de visée)…

          • Tout ressemble à du recyclage (AF du 80D, ecran orientable et tactile de tous les APSC maison, batterie du 80D, etc…). Je pense que ce boitier a 2 ans de retard.

            Mes gros regrets « ah hey Canon : pourquoi pas de viseur 100% ? pourquoi pas de joystick de collimateurs si pratique sorti il y a des lustre sur le 7D MK II ? pourquoi des collimateurs aussi centrés ?

            Je reste donc sur ma faim.

            J’attends désormais ce qu’il vont faire du 7D MK III et s’ils vont nous proposer un mirossless 24×36, ce qui ne devrait pas beaucoup m’intéresser vu l’EVF.

  12. A part un petit regret sur la résolution (j’espérais plutôt 30Mp sans trop y croire hélas), je le trouve très équilibré et répondant à mes attentes de photographe amateur averti. Ce n’est que mon avis, il n’engage que moi et je le partage .. ;-)

    Il vient combler les lacunes que j’ai constaté en passant du 70D au 6D (écran tactile et orientable, rafale, AF). L’avantage de l’écran sur rotule par rapport à un seul axe, c’est lorsqu’on veut photographier en mode portrait ou dans plan incliné, on n’a pas à se tordre le cou ou le dos pour avoir une vision correcte.

    Après, le joystick, le viseur 100%, le second slot SD (c’était peut-être utile quand les cartes étaient limitées à 1Go et que la fiabilité était moindre…) et la 4K, pour un photographe amateur, même averti, je pense que c’est accessoire. Sinon, il y a le 5Dsr/4 mais c’est 1500€ de plus et plus lourd et sans écran tactile orientable…

    Si on est amateur, on ne peut pas vouloir du matériel de pro sans payer le prix. Si on est pro, on a déjà du matériel plus performant… Mais le boîtier idéal n’existe pas et il n’est pas prêt d’être mis en vente à 2000€

    Il me tarde en tout cas de l’avoir entre les mains car, me concernant, je vais sauter le pas dès qu’il sort. Et j’espère que je ferai un heureux en revendant mon 6D d’occasion à quelqu’un qui souhaite passer au FF à moindre coût.

  13. Trop bien… Peut être pas pour les pros mais pour les amateurs, l’occasion de passer au FF (pour ma part, passage d’un eos 30d…). Je rejoins l’avis sur la 4k…
    Par contre je vais devoir changer mes cailloux en même temps
    Comme vous connaissez tous ce style de Matos, j’hésiterais entre le canon 24-70 f/4 et le Tamron 24-70 f/2,8 qui sont +/- au même prix. Mais est-ce qu’ils se valent ? Sachant que j’ai 2 enfants et qu’il m’arrive de faire des photos en intérieur ou en salle pour leurs spectacles, faut-il une ouverture de 2,8 ou f/4 suffit (ce qui est impossible avec mon 30d vu la montée en iso)…
    Est-ce que le piqué est proche sur les 2?
    Le Tamron est il aussi fiable que le canon?

    Merci pour vos retours.

    • f/2.8 pour des enfants qui bougent ou des spectacles, c’est souvent l’assurance d’une image ratée étant donnée la faible profondeur de champ. A réserver selon moi au portrait.

      Je n’ai aucun des 2 objectifs que tu cites mais je suis sur le Sigma 24-105 f/4 Art qui est aux alentours de 900€ contre 1200€+ pour les 2 autres. Stabilisé et plus grande plage d’utilisation. Mon objectif de tous les jours. Jamais déçu.

  14. la 4k perso je m’en fiche je ne fait jamais de video ;)

    1/4000 pas grave puisque 50 iso est dispo, par contre dommage pour le flash intégré toujours absent et effectivement l’écran pas dans l’axe en mode pivoté.

    d’un autre coté en transport l’écran lcd est protégé

    pour ceux qui en veulent plus le 5d mk4 est là

    perso je le trouve très bien ce boitier

     

  15. Bonjour,

    Merci pour l’analyse, d’après vous, le passage d’un 6D à un 6DII se justifie t’il ? Certes le capteur est un peu meilleur, l’AF est un peu meilleur, l’écran est un peu meilleur… Mais mettre 800 euros (certainement plus, difficile de revendre le 6d au prix du neuf) pour finalement quelques ajustements…

    Et si je peux me permettre une critique sur l’article, je n’aurai pas mis en  avantage « Génial : il conserve [GPS / batterie] », je dirai plutôt « ouf ».

    Puisse que j’en suis à écrire un commentaire, je me lâche un peu avec mon ressenti sur les objectifs. On lit souvent : l’important c’est les objectifs, Canon a le plus grand nombre d’objectif donc Canon c’est le choix à faire.

    L’important c’est l’objectif, ça je pense que tout le monde est d’accord, mais en temps qu’amateur, une fois que l’on a trouvé ce qui nous convient aussi bien d’un point de vue de qualité d’image que de ressenti à l’utilisation, peut importe la crèmerie et son catalogue. L’objectif, on va le garder 10 ans minimum.  Evidemment, pour un pro, c’est différent, mais pour les amateurs avisés, c’est mon point de vue.

    PS : Merci pour les articles et le blog, c’est un excellent lieu d’échange !

     

  16. J’attends avec impatience que notre serviteur JF mette la main sur un exemplaire de ce nouveau 6D MK II et nous fasse son deébrief de son vécu avec lui sur le terrain (et pas qu’avec le 24-70 F4 hein ?).

    Je jugerai alors si ce 6D MK II est mieux dans la vraie vie que ma déception à la lecture de sa fiche technique. Je sortirai alors le chéquier une fois que le prix aura baisser.

    Pour le moment, je vais rester avec mon 80D pour l’amateur averti que je suis.

  17. Merci Olivier pour ces remarques. C’est vrai que je n’ai pas songé au « problème » de la pdc pour ce style de photo. Pour la montée en Iso, il est vrai que j’ai du mal à me rendre compte… Mon vieux 30d étant plus que dépassé… Je vais regarder de plus près le 24-105 mais le 24-70 de canon est à 850€… À étudier

  18. Pour ma part, sur le papier, cette appareil a tout ce que j’attendais. En gros : tout de l’ancien 6D avec tout ce qui pouvait réellement lui manquer jusqu’ici.

    La présence du DPAF avec écran tactile font partie des éléments décisifs à un gros cassage de tirelire (et la revente de matos en attente, aussi).

    Sinon, personnellement, je préfère l’écran orientable et rien que cette fonctionnalité peut suffire à me décider. Après tout, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un appareil plutôt orienté paysage, et sujets plutôt posés (même si ça ne m’a jamais trop gêné de l’utiliser dans des concerts ou autres). Pour l’architecture avec des UGA, l’écran seulement basculant est tout simplement limitant car il ne permet pas de gérer facilement tous les angles : pas de mode portrait en plongée ou contre plongée par exemple… alors que l’écran sur rotule, une fois qu’on a commencé à l’utiliser, on ne peut plus s’en passer.

    Pour le « manque » de résolution, si l’appareil a le même rendu en comparaison du 5DMkIV que celui que le 6D avait en comparaison du markIII, je suis pour :D. Personnellement, je me serais même contenté de 24Mpx.

    Bref, je suis client… et je vois que je ne suis pas le seul.

  19. « Allez-y : montrez-nos vos oeuvres en 4K et ensuite vous pourrez critiquer ;-) »

    Ce n’est pas pour critiquer car pour ma part si je devais filmer même en HD je  ne prendrais pas un 6D qui reste un meilleur outil pour la photo (pour m’en être servis récemment ), mais un effectivement petit Pana comme le GX85 stabilisé ou un GH5.

    Mes 3 petites vidéos filmées en 4K en Scandinavie avec un Panasonic :
    Scandinavia Part I / Copenhagen & the boat to Oslo
    https://vimeo.com/174965422

    Scandinavia Part II / Oslo
    https://vimeo.com/185177897

    Scandinavia Part III / Stockholm
     
    https://vimeo.com/192284820

    • Merci pour les liens, je vais regarder…

      Donc, il y a déjà (au moins) un utilisateur de 4K, parmi nos 5000 (en moyenne) lecteurs quotidiens ;-)

      C’est déjà ça…
      Ce qui démontre un peu ce que j’expliquais…

      Pour le 4K, choisissez un outil spécifiquement conçu pour ça !
      L’EOS 6D est un vrai appareil photo, quand à lui…

  20. Le 4K, c’est bien si on veut sortir des « Photos ». Sinon, le workflow est difficile. Un 4K avec un bitstream descent ne passe pas en lecture sur un MacBook pro 13″ (le 15″ avec video dédiée, je ne sais pas). Coté appareil, il faut un bon processeur et pas un lecteur SDXC UHS-I, ça fait des frais pour pas grand chose pour beaucoup d’utilisateurs.

  21. UHS-1, USB2, pas de 4K… Il devait sortir il y a 2-3ans, il sort maintenant… mais avec les spécifications de l’époque. Ils n’auraient pas dû le garder si longtemps dans les cartons.

    • Il est probable en effet que cet appareil était prêt, il y a déjà un ou même deux ans…

      Mais chez Canon, en l’absence de concurrent très sérieux, ils attendent d’écouler leurs stock d’EOS 6D avant de lancer la production du suivant. Je pense qu’ils font comme voueriez vous-même si vous fabriquiez des chaussettes ?

      Sachant que l’autre fabricant de chaussettes (Nikon), faut exactement comme ça lui aussi…

      Et que le troisième fabricant de chaussettes (Sony), est encore très peu concurrentiel. Même si vous le surveillez (sans trop vous inquiéter pour le moment)…

  22. Je pense que le 2eme fabricant de chaussettes commence à ne plus trop mégoter pour se protéger du cannibalisme dans sa gamme… On va voir le remplaçant du D750 sous peu (il n’a plus trop le choix).
    Quand à la compétition avec le 3eme, il ne va pas falloir dormir trop longtemps surtout si Sigma sort réellement ses objectifs dans cette monture et avec les bagues pour les optiques Canon (en complément ou pour aider au saut) commençant à bien marcher.

  23. Ce 6D mark II est bien au rendez-vous avec de belles évolutions.

    C’est un boîtier pour les photographes experts, la vidéo 4K c’est juste du commercial alors elle ne va pas me manquer sur ce mark II.

    Reste à voir les premiers vrais tests en basse lumières en espérant qu’il progresse encore par rapport à son aîné qui était déjà très bon.

  24. Ce 6D II est très tentant, cependant je vais attendre la baisse de prix afin de me lancer au FF.

    Cependant Canon a sorti des objectif moins couteux afin que certaines personne puisse passer au FF comme le EF 70-300 et le EF 24-105, il manque cependant un zoom grand angle a bas prix… ( sans doute en prévision ). Après vous me direz que le 35 mm f/2 est super pour le paysage d’ailleurs je pense en faire l’achat pour mon futur passage en FF.

    En tous cas je suis certain que d’ici la fin de l’année de nouveaux objectifs canon car beaucoup de brevet sont sorti ces derniers temps…

  25. Hello!

    De toute façon, pour JF, même si Canon avait sorti une boîte à chaussures avec un objectif en plastique il la trouverait à son goût…

    Le fait qu’il y ait peu d’utilisateurs de 4K, que cette technologie soit utile ou non à court, moyen ou long terme, ne change rien au fait que Canon ne sait pas rivaliser, à coût égal, avec la concurrence qui propose le 4K pour le même prix, voire moins cher, point barre!

    Cette « évolution » du 6D montre bien que les reflex deviennent de plus en plus des dinosaures appartenant au passé…

    • Tous les goûts et toutes les opinions sont dans la nature…

      Pour ma part, effectivement j’applaudi à n’importe quel reflex Canon : du moment que :

      – Il me donne accès à la meilleure gamme optique au monde : la plus riche, la plus diversifiée et la plus accessible financièrement aussi… Avec nombre d’objectifs totalement exclusif et qui n’existent dans aucun système au monde (EF 40 mm f/2.8 pancake à 180 €, objectifs à décentrements, longues focales… 35 mm f/2 stabilisé à moins de 500 €)

      – Il possède la meilleure colorimétrie en RAW dans Lightroom (ce qui n’est pas le cas de Fuji, Panasonic, Nikon).

      – Il propose trois tailles de fichiers RAW, ce qui est pratique pour certaines productions « sans importance » qui ne méritent pas d’encombrer nos disques durs.

      – Il propose la possibilité de mettre des étoiles dans l’appareils (que je récupère directement dans Lightroom)

      – Il propose un GPS intégré (pour faire directement apparaitre les images dans la carte de Lightroom)…

      – Il propose la meilleure ergonomie du monde (patiemment améliorée depuis 17 ans pour ce qui concerne la partie numérique… Et depuis 1987 pour la partie photo : c’est à dire 30 années d’amélioration, et cela se sent dès que tu prends en main un Sony ou un Fuji (dont l’ergonomie parfois sont tortueuses)..

      – Il existe le plus grand marché de l’occasion pour éventuellement trouver une optique fixe pas chère… Ou revendre rapidement un reflex ou un objectif…

      – Il est à un prix raisonnable…

      Tous compte faits : objectivement il n’existe aucun full frame qui rivalise avec ce Canon EOS 6D Mark II et réponde à ce cahier des charges…

      Ces différents points ne sont pas de simples point techniques, mais des éléments très concrets issus de mon expérience de photographe pro… ET ils font toutes la différence en pratique, au fil des mois et des années… Face à cela : l’argument du 4K est juste un défile de geek déconnecté de la réalité de la production photo. Un argument « hors sol » et sans implications concrètes !

      • Hello!

        Je m’attendais bien à une réponse aussi argumentée ;-)

        Ce que je veux dire, c’est que même si ce « cahier des charges » est le meilleur du monde, cela ne dédouane pas Canon de se bouger plus quand ils sortent un boîtier de ce prix!

        Et quand je vois les retours d’utilisateurs Canon déçus de cette nouvelle mouture je ne suis pas étonné.

        Pour tester le FF, ayant encore un 50mm/1,4 Canon, j’envisageais le 6D d’occasion mais j’attendais le MKII pour savoir si je cassais ma tirelire, étant amateur de l’écran articulé tactile (à condition que le tactile serve aussi au déclenchement, pas comme sur le Sony A6500…), mais là, gardant assez longtemps mes boîtiers quand je vais sur le haut de gamme je ne suis pas convaincu du tout…

        • Disons, qu’il y a deux niveaux de discussion :

          – Le Point de vue du « commentateur » de high tech : l’analyse théorique des caractéristiques du boîtier, par rapport aux concurrents, par rapport à l’état de l’Art de la technologie… Etc.. ET c’est là que l’on déplore l’absence de 4K, etc…

          – Ensuite, il y a le point de vue de l’utilisateur à la recherche d’une utilisation concrète dans un budget donné :  qui possède éventuellement déjà un EOS 6D. Ou qui souhaite progresser depuis un APS-C (EOS 80D) vers le Full Frame. Et là il faut bien reconnaitre que l’EOS 6D Mark II est celui qui répond le mieux aux attentes de l’utilisateur et de son budget… (en attendant éventuellement le successeur du Nikon D750)

          On pourrait aussi se dire qu’il est « assez » raisonnable d’acheter un EOS 6D premier du nom (dans les 1400 €)… Avec quelques objectifs bien choisis : j’ai conseillé cela à beaucoup d’élèves, et ils en sont tous enchantés…

          Car au prix ou on le trouve actuellement, l’EOS 6D reste une très bonne affaire.

          Il y a donc la théorie… Et la pratique ! Et c’est la pratique qui compte, pour aller faire des photos…

          Quelle alternative plus intéressante que ce Canon EOS 6D Mark II ? Pour passer au Full Frame ? Eventuellement le Nikon D750… Mais tout compte fait je préfère largement l’option Canon.

          Les Sony A7 ? Très peu pour moi… Mais chacun fait comme il le sent.

          Les gens peuvent râler (sur Internet c’est une habitude). Mais au final, ils feront les comptes, pèseront le pour et le contre : et préféreront ce Canon EOS 6D Mark II, à la plupart des autres options… Déjà : rien que à cause de la gamme optique. C’est ce qui compte le plus.

          Les objectifs restent, le boitiers passent…

           

          • « – Le Point de vue du « commentateur » de high tech »:

            Je ne déplore pas l’absence de 4K parce que je serais « hight tech », je n’ai pas de 4K sur mon A6000 et de toute façon pas d’écran 4K; non, c’est juste que Canon te fait payer cher et économise là où d’autres te propose l’option. Sur un boîtier que je ne changerai pas dans 3 ou 6 mois, cela fait réfléchir…

            « qui possède éventuellement déjà un EOS 6D. Ou qui souhaite progresser depuis un APS-C (EOS 80D) vers le Full Frame. Et là il faut bien reconnaitre que l’EOS 6D Mark II est celui qui répond le mieux aux attentes de l’utilisateur et de son budget… »:

            là c’est évident, sauf question prix! Les progrès ne sont pas en adéquation.

            « Les Sony A7 ? Très peu pour moi… »:

            Pour toi peut être, mais il faut savoir reconnaître que, pour quelqu’un qui n’a pas besoin d’un catalogue de 300 objectifs, ils sont une alternative technologiquement supérieure!!!

            Tu parles souvent du 100D que j’ai pas mal utilisé et que j’aimais bien, mais à côté du A6000 c’est une daube!

            (même l’argument viseur optique ne suffit pas à compenser les différences niveau réactivité, collimateurs, rapport taille + définition capteur/taille + poids des appareils…).

             

             

            • Oui, mais tu reste sur le comparatif technique (la fiche technique)…

              Bien entendu : sur la papier, et sur la fiche trechnique, de nombreux Sony sont supérieurs aux productions Canon…

              Mais en pratique : il est plus efficace de travailler en Canon, pour de nombreuses raisons que je développe régulièrement…

              La théorie, ne correspond pas à la pratique ! Si en pratique, il était plus efficace de travailler en Sony, les photographes pro auraient fait massivement le switch…

              Qui en pratique ne s’est toujours pas passé !

              J’ai bien entendu essayé le Sony A6000 à son époque et j’avais été séduit (sur le papier il dominait l’EOS 100D, déjà par son capteur de 24 Mpix qui avait des années d’avance).

              Test Sony Alpha 6000 : efficace et pas cher

              Oui, mais en pratique : mon EOS 100D était beaucoup plus efficace ! ET pas seulement à cause des objectifs… (mais déjà le Sony est disqualifié car il n’accepte pas mes objectifs Canon)… Mais aussi car l’EOS 100D me permet pas d’appliquer des notes aux images (que je récupère dans Lightroom)… Car il dispose de la colorimétrie Canon (reconnue par Lightroom), alors que les couleurs du Sony « ne vont pas » ! Et jamais je n’ai été gêné par l’AF du Canon (théoriquement dépassé, mais très efficace en pratique)…

              Bref : la théorie : ça ne compte pas…

              Seule la pratique compte : l’ergonomie, le plaisir d’utilisation, la couleur des photos !

              Si les Sony dominaient à ce point les Canon, ils seraient n°1 des ventes. Mais si les photographes persistent à préférer des Canon : c’est bien qu’il y a des raisons à cela… qui ne tiennent pas à la « fiche technique », mais à tout le reste.

              • Décidément, ils t’ont bien piquousé chez Canon!

                Si les concurrents font des appareils avec des fiches techniques supérieures, pourquoi pas Canon???

                Tu croies peut être qu’ils se disent « oh, de toute façon, nos clients n’ont que faire de ceci ou cela, donc ce n’est pas la peine d’en rajouter? »

                Ils se disent plutôt: « bon, les gars, on est les meilleurs, ça fait 1300 ans qu’on existe, on a encore plus de 50% de parts de marché, on va continuer à être radins sur la fiche technique tant qu’on aura assez de petits JF pour acheter notre camelote et en plus nous défendre sur notre radinerie… »

                Ce n’est que pour des raisons de marge qu’ils retardent ce qu’ils devront faire un jour ou l’autre, ou alors ils perdront contre ceux qui mettent les bouchées doubles!

                Tu confonds TA pratique avec LA pratique de tout un chacun!

                Dans MA pratique le Sony A6000 déboulonne complètement le 100D que j’aimais bien et la colorimétrie n’y change rien!

                Et, sans vouloir te vexer, avec ce genre de phrase: »Et jamais je n’ai été gêné par l’AF du Canon (théoriquement dépassé, mais très efficace en pratique)… » on en serait encore au télémétrique… j’ai aussi fait de très bonnes photos avec mon Zenit B mais je ne regrette pourtant pas le passage au numérique et ses progrès.

                Quant aux choix des photographes d’être en Canon, cela est largement dû à l’antériorité de la marque, ce qui explique aussi la pléthore d’objectifs neufs ou occasion, ainsi qu’au conformisme de la clientèle expert et pro, comme chez les musiciens, d’ailleurs…

                Cela ne veut pas dire que le matos est mauvais, je dis juste qu’ils se reposent sur leurs lauriers grâce à leur position dominante.

                C’est dommage et à mes yeux cela les discrédite (j’ai toujours été en Canon après le Zénit) et me fait dire qu’ils deviennent comme les dinosaures: encore costauds mais susceptibles de disparaître s’ils ne se bougent pas plus (bon, pas en un jour, hein ;-))

                 

                 

                 

  26. Personnellement, je reste sur le 6D première génération. Aucun intérêt à remettre 2000 boules pour aussi peu de progrès.

  27. C’est un boîtier avec des caractéristiques d’il y a deux ans, il n’y a même pas la possibilité de développer ses RAW en interne.

    Les plus sont un minimum en 2017 et les manques qui ne sont pas important pour certains le sont peut être plus pour d’autres. Un boîtier doit correspondre aux besoins le plus large sans trop empiéter sur le modèle phare de la marque et là il y a de la marge.

    Ce 6D II aurait dû sortir comme ça il y a deux ans et être maintenant à un tarif équivalent au 6D actuel.

      • Une chose explique l’autre: c’est certain que si une gamme de boîtiers n’offre pas cette fonction, c’est normal que personne ne l’utilise…

        Sinon, au contraire de ce que tu affirmes, c’est hyper pratique, voir indispensable, beaucoup plus que de pouvoir mettre des étoiles aux photos… Perso, je ne retournerais jamais à un boîtier qui ne permet pas de développer les raw en interne. Car oui, j’utilise régulièrement les jpg produits par le boîtier sans passage obligatoire par LR. Ce qui est d’ailleurs fort pratique en voyage: pas besoin de trimbaler un portable pour traiter l’immense majorité des photos.

        OK, pour un usage professionnel, je peux comprendre qu’on préfère tout passer par LR de toute façon. Mais pour un usage plus général, on n’a pas toujours l’envie, ni le temps, de devoir tout repasser dans LR juste pour faire quelques corrections mineures à des photos d’intérêt personnel ou familial…

  28. Bonjour à tous,

    article bien mis en page comme d’habitude mais évidemment très partial. À plus de 2000€, les canonistes risquent de rester un peu sur leur faim quand même.

    J’ai adoré le Canon EOS 6D pour sa polyvalence, pour son comportement excellent même en haute sensibilité avec un bruit numérique très bien contenu, même s’il peut apparaître  « dépassé » désormais. Ce n’est pas un boîtier pour les photographes sportifs, mais plutôt pour le reportage ou pour l’amateur « éclairé ».

    Pour ce qui concerne le Canon EOS 6D MKII, il faudra attendre les résultats DxO pour savoir s’il s’agit d’une mouture intéressante mais la philosophie de la première version semble être dans la même veine. Avec ses 26Mp, il devrait en contenter plus d’un, mais à quel prix..

    Pour ma part, j’ai « switché » pour le Pentax K-1. Sans regret aucun! On ne joue plus dans la même cour: une fabrication hors normes, un mode IBIS/SR (mode anti-bougé intégré au boîtier), un capteur de 36Mp, une dynamique incroyable… Pour le prix du 6D MKII… Côté optiques, le Pentax ne démérite pas avec ses zooms 15-30/2.8, 24-70/2.8 et 70-200/2.8 et même avec le 28-105. Pour les optiques fixes, il faudra attendre un peu… Mais je m’en fiche, j’ai mes optiques Leica R…

    Attendons donc les tests des laboratoires pour savoir si ce boîtier Canon EOS 6D MKII est une aubaine pour les Canonistes au prix (un peu élitiste) proposé…

    • Oui, enfin, je me demande un peu quelles photos vous feriez avec un Pentax K1, que cet EOS 6D Mark II ne pourrait pas faire…

      Avec une véritable « épée de Damocles » au dessus de la tête de votre K1 : Pentax peut baisser les bras à tout moment, faute de rentabilité. Ils peuvent décider d’arrêter les frais, tout simplement… Il y a à mon avis une chance sur deux , que ça se passe dans les 12 ou 24 mois à venir. Je n’ai aucun indice, mais je considère cela juste « possible ».

      Et dans ce cas, votre Pentax sera bien difficile à revendre…

      Alors, oui : il est surement très bien ce Pentax K1 : mais moi je ne prendrais pas le risque… Car il n’a pas beaucoup de chance d’être profitable pour Pentax : son avenir n’est donc pas garanti.

      Quand à la gamme optique : c’est un véritable désastre… Pas assez de choix pour attirer les photographes. Actuellement, beaucoup d’objectifs que je considère indispensables : n’existent pas en Pentax (et n’existeront probablement jamais).

      Bref : Pentax, sur le papier pourquoi pas ? Mais en pratique, c’est un peu une « utopie »…

      • « Oui, enfin, je me demande un peu quelles photos vous feriez avec un Pentax K1, que cet EOS 6D Mark II ne pourrait pas faire… »

        Bonsoir Jean-François,

        Ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe. Donc, le genre de photos pour une focale donnée ne serait pas très différent d’un appareil à un autre, sinon nous ne ferions jamais de photos… Ce qui est valable pour le K-1, l’est aussi pour le 6DMKII mais aussi pour le 6D tout court ou le Nikon D70 par exemple…

        On fait de très beaux clichés avec un iPhone aussi… Non, l’intérêt du K-1 réside dans sa latitude d’exposition pour laquelle le Canon EOS 6D ne peut rivaliser… Pour le 6D MKII, l’avenir très proche nous le dira .. Mais je doute qu’il surpasse le 5DMKIV et donc le Pentax K-1…

        « Avec une véritable « épée de Damocles » au-dessus de la tête de votre K1 : Pentax peut baisser les bras à tout moment, faute de rentabilité. Ils peuvent décider d’arrêter les frais, tout simplement… Il y a à mon avis une chance sur deux , que ça se passe dans les 12 ou 24 mois à venir. Je n’ai aucun indice, mais je considère cela juste « possible ». »

        Là, je vous arrête tout de suite. Les rumeurs concernant cette menace ont été largement commentées sur internet. En fait, Ricoh devrait selon le CIO, cibler plutôt ses appareils vers le haut de gamme. Les « une chance sur deux » ne concernent que votre avis, qui ne reste qu’un avis sans fondement, donc rien du tout en somme…

        « Et dans ce cas, votre Pentax sera bien difficile à revendre… »

        Je m’en contrefiche de ne pas le revendre en vérité. À 2000€ le Pentax K-1 face au Canon EOS 5D MKIV qui en vaut 4000€ et qui ne fait pas des photos deux fois meilleures, loin de là en vérité, la messe est dite. Même si je revends le Pentax K-1 à 1000€, ce sera toujours mieux que de perdre 2000€ (le prix du K-1 neuf) pour la revente d’un EOS 5DMKIV… vous me suivez ? En fait, il sera beaucoup plus facile à revendre que le Canon, non ?

        « Alors, oui : il est surement très bien ce Pentax K1 : mais moi je ne prendrais pas le risque… Car il n’a pas beaucoup de chance d’être profitable pour Pentax : son avenir n’est donc pas garanti. »

        Apparemment, vous ne l’avez pas essayé et donc vous ne pouvez pas réellement en parler, alors que j’ai eu un 5D, un 5DMKII, deux 6D, et testé le 5D MKIII et le MKIV… pour valider l’achat du K-1, hormis l’autofocus pour les photographes de sport et la vidéo, le meilleur réflex numérique FF OVF toutes catégories confondues… à mes yeux…

        « Quant à la gamme optique : c’est un véritable désastre… Pas assez de choix pour attirer les photographes. Actuellement, beaucoup d’objectifs que je considère indispensables : n’existent pas en Pentax (et n’existeront probablement jamais). »

        Un désastre en quoi ? Attention au pilonnage marketing. De combien de focales vous servez-vous en réalité ? Quand vous partez en voyage, avez-vous besoin d’emmener votre 560/2.8 avec vous, ou deux zooms vous suffisent-ils ? Quelles sont vos focales indispensables ? Je me sers 90% de mon temps de mon 28/2.8 pour le style de photos que je fais et parfois de mon 50/2 et de mon 90/2…

        Ces optiques Leica pèsent en moyenne moins de 400g, mais leur définition reste exceptionnelle sur un capteur numérique de 36Mp… Et je ne parle même pas de leur encombrement riquiqui..
        « Bref : Pentax, sur le papier pourquoi pas ? Mais en pratique, c’est un peu une « utopie »… »

        Une utopie en quoi ? Je m’en sers tous les jours et cela n’a rien d’utopique… je vous assure.. Donc, c’est bien de casser tout ce qui n’est pas Canon (on l’avait bien compris), mais encore faut-il présenter des arguments convaincants… J’ai une chance, je ne prêche pour aucune paroisse, je suis totalement indépendant d’une quelconque marque, je ne suis pas professionnel dans le sens où l’image ne me rapporte rien et je peux en changeant la baïonnette de mes optiques Leica R les adapter à n’importe quel boîtier…

        Ceci dit, pour les Canonistes qui ont un parc optique Canon, le 6D MKII sur le papier me semble le meilleur rapport qualité/prix comme l’a été en son temps le Canon EOS 6D pour un usage bien particulier…
         
         

        • « Non, l’intérêt du K-1 réside dans sa latitude d’exposition pour laquelle le Canon EOS 6D ne peut rivaliser… »

          En voilà une grosse bêtise ! Pas techniquement bien entendu (ce que tu dis est juste… mais cela n’a aucun intérêt ! Mais d’un point de vue photo : c’est une absurdité ! )

          Plus les années passent… Plus j’ai d’expérience et plus j’utilise des appareils performants (à la dynamique qui laisserait rêveur les professionnels de l’an 2005)…

          Et plus je suis convaincu : que la dynamique « ne sert absolument à rien », pour réaliser de bonnes photos ! Vraiment…

          Les plus belles photos que j’ai pu faire de ma vie : c’était en JPEG avec des EOS 20D : ils offraient une dynamique lamentable, face à ce que permet un compact d’aujourd’hui en RAW, ou un EOS 6D… Ou un Pentax K1 !

          Les seules choses qui comptent :

          1 – le choix de la bonne focale, qui permet le bon cadrage…

          2 – Ensuite : la bonne exposition sur le sujet principal, et la présence d’ombres marquées : pour « bien dessiner » les sujet… Etudiez les images des grands photographes : c’est toujours ça qui compte.

          3 – Les bonnes couleurs

           

          La dynamique est l’arbre qui masque la forêt : c’est un détail absolument secondaire, qui vous aveugle !

          Avez-vous fait de la photo argentique en diapo ? La dynamique de la diapo en argentique était nullissime avec un potentiel de rattrapage proche de zéro… Et l’on ne faisait pas de la moins bonne image à l’époque !

          Allez demander à Cartier Bresson… Ou à Steve McCurry, ou à Salgado (qui travaillent en Canon), si la dynamique à la moindre importance… Ils s’en foutent totalement ! Et moi aussi ;-)

          Allez : une image shootée en JPEG en 2005 avec la pire dynamique de l’histoire de la photo…

          • « Les plus belles photos que j’ai pu faire de ma vie : c’était en JPEG avec des EOS 20D : ils offraient une dynamique lamentable, face à ce que permet un compact d’aujourd’hui en RAW, ou un EOS 6D… Ou un Pentax K1 ! »
            Oups, il faut arrêter de vanter un appareil plutôt qu’un autre alors… Le débat est donc clos. Pourquoi s’enquiquiner d’un EOS 6D MKII à 2000€ si les meilleures photos jamais faites de Jean-François ont été réalisées avec un Canon EOS 20D? En Jpeg en plus!!!
            « ../.. et la présence d’ombres marquées : pour « bien dessiner » les sujet… Etudiez les images des grands photographes : c’est toujours ça qui compte. »
            regardez bien le cliché que je vous ai présenté juste avant… L’image se passe de commentaire… La latitude d’exposition couplée à un bruit numérique quasi inexistant permet plus de souplesse: qui peut le plus peut le moins. Ce n’est pas une raison pour « déboucher » les ombres à tout-va comme on peut le voir sur tous les posts de l’A7R2, on est bien d’accord. Mais c’est chouette de pouvoir travailler sur les ombres avec le K-1 comme je ne pouvais pas le faire avec le 6D…
            « La dynamique est l’arbre qui masque la forêt : c’est un détail absolument secondaire, qui vous aveugle ! »
            Non, je ne suis pas d’accord mais c’est évident que ça ne fait pas tout, bien sûr! C’est juste un peu de souplesse en plus…
            « Avez-vous fait de la photo argentique en diapo ? La dynamique de la diapo en argentique était nullissime avec un potentiel de rattrapage proche de zéro… Et l’on ne faisait pas de la moins bonne image à l’époque ! »
            Oh que oui, et c’est sûr. Mais les photos de Cartier-Bresson en sont un exemple. Mais vous confondez dans votre argumentation « une bonne image », c’est à dire la qualité artistique d’un cliché totalement indépendant de la qualité intrinsèque d’un fichier (ou d’une pellicule argentique), avec ce que peut donner un fichier brut numérique compte tenu de ses caractéristiques liées au capteur et de son traitement. Là, nous parlons des qualités intrinsèques de fichiers RAW d’une marque à l’autre, ni plus ni moins.
            « Allez demander à Cartier Bresson… Ou à Steve McCurry, ou à Salgado (qui travaillent en Canon), si la dynamique à la moindre importance… Ils s’en foutent totalement ! Et moi aussi ;-) »
            Salgado  a travaillé avec beaucoup de marques dont Leica en premier lieu en argentique, puis Pentax en numérique et enfin Canon… Steve Mc Curry c’était du Nikon si ma mémoire est bonne et Cartier Bresson en Leica… Et la dynamique à l’époque, c’était la tri-X..

             

        • Je dirais même que « l’obsession récente de la dynamique », est l’obsession de ceux qui « ne savent pas exposer »…

          Ou du moins, qui sont incapables de choisir le sujet à exposer (il ne doit y en avoir qu’un par photo si possible).

          Photographier : c’est choisir ce qui doit être lisible… et ce qui doit disparaitre dans l’ombre, ou ce qui doit « éclipsé » dans la lumière aveuglante…

          On ne doit pas tout montrer si on veut conserver un peu de mystère…

          Une photo qui décrit tout, qui n’a aucun mystère : est totalement inintéressante…

          D’ailleurs Doisneau disait :

          « Suggérer, c’est créer. Décrire, c’est détruire. »

          Doisneau lui non plus, n’avait rien à faire de la « dynamique » !

          • Tout ce que vous dites est vrai, mais vous déviez totalement du sujet. Il s’agit ici de disserter sur les qualités intrinsèques des fichiers RAW de l’EOS 6D MKII comparé à ses concurrents. Faire une fixation sur la dynamique ne traduit qu’imparfaitement le contenu de ma pensée: le sujet n’est pas ce qui fait un « bon cliché » évidemment mais de ce qu’un capteur peut traduire au mieux les informations qu’il capte pour pouvoir à sa guise présenter sa propre interprétation.

             

             

             

            • Merci pour ta réponse… et tes commentaires intéressant.

              Oui, mais ce sujet de la dynamique et totalement sans intérêt (à mon avis)… Et ne devrait même pas entrer en ligne de compte, au moment de choisir un appareil photo (c’est vous qui en avez parlé).

              Car même si il y a une différence de dynamique en faveur d’un capteur Sony, au détriment de Canon, ou de Tartempion… cette différence est de l’ordre de 5% à 10% (selon les générations) : c’est à dire que ça ne fait aucune différence en pratique ! Compte tenu de l’énorme quantité de critères qui entrent en ligne de compte pour réussir une image.

              La colorimétrie des fichiers RAW Canon par contre : me semble absolument déterminante… Car cela à un impact très visible sur les images.

              On pourrait aussi disserter de la possibilité de disposer de trois tailles de fichiers RAW, ect…

              Ou encore la possibilité de régler le rayon d’accentuation dans les style d’image Canon depuis l’été 2015 (une énorme avancée selon moi, pour les nombreux photographes qui préfèrent encore shooter en JPEG)… C’est le cas aussi chez Pentax je crois (?) mais dans une moindre mesure si j’ai bien compris ?

              Nous serons donc bien d’accord que la question du matériel utilisé : n’est pas la question la plus importante dans la réussite d’une photo…

              Donne moi n’importe quel matos (y compris un hybride, un Sony et un Pentax) : et je ferais de bonnes photos…

              C’est donc pour cela que je vais au plus simple et au plus consensuel. A savoir Canon : une gamme optique hyper large, qui propose des longues focales fixes comme ce EF 100 mm f/2 (à 450 €), ou des « pancake » à 180 €, autant que des objectifs à décentrement… etc !

              Ou la fantastique gamme Sigma Art :

              20 mm f/1.4

              24 mm f/1.4 (mon objectif préféré)

              35 mm f/1.4

              50 mm f/1.4

              85 mm f/1.4 (j’ai l’ancien modèle)

              135 mm f/1.8

              Tout ça qui existe pour Canon et Nikon (mais pas tous en Pentax)… Et rien que ces absences (ou celles de nombreux excellents Tamron), sont une raison suffisante pour éviter  le Pentax K1… A mon avis !

              Désolé, mais ça me semble évident…

              Très bonne soirée, quand même !

              Quelque soit le matos, l’important c’est d’aller faire de bonnes photos

              • « Oui, mais ce sujet de la dynamique et totalement sans intérêt (à mon avis)… Et ne devrait même pas entrer en ligne de compte, au moment de choisir un appareil photo (c’est vous qui en avez parlé). »

                Quand j’ai abordé le sujet de la dynamique, cela incluait intrinsèquement la gestion du bruit numérique. Or, Canon a toujours été un très mauvais élève jusqu’à l’apparition de l’EOS 6D puis du très récent EOD 5D MKIV. Néanmoins, ce dernier est toujours en deçà du K-1 concernant la gestion du bruit numérique et de l’isovariance. Ça , c’est une information objective qu’on ne peut pas lui ôter. Il suffit de regarder les tests comparatifs du site DPReview pour comprendre mes constatations. Les tests labo ne sont pas des tests tout terrain mais ceux que j’ai effectués confirment cette tendance.

                Vous citez l’excellent Sigma Art 35/1.4 et vous avez raison. J’ai opté pour les Sigma ART 35/1.4 & 50/1.4 sur mes feux Canon EOS 6D. Même s’ils sont excellents, c’est oublier qu’ils ne sont pas meilleurs que les Leica 35/2 & 50/2 à ouvertures égales mais surtout qu’il présentent un embonpoint et un poids rédhibitoire en ce qui me concerne. Enfin, ne présentant pas de mécanisme anti-flou de bougé intégré, prendre des clichés à moins de 1/15s s’avère plutôt sportif… Alors qu’avec le système intégré anti-flou de bougé (IBIS/SR) du Pentax, c’est un jeu d’enfant que de prendre des photos au 1/8s avec le Leica 28/2.8 ou à 1/25s avec le Leica 50/2 à main levée comme ci-dessous…

            • Je retiendrais quelques optiques parmi la gamme des optiques fixes Full Frame, que je trouve intéressantes…

              Soit par leur caractère unique. Soit par leur prix dérisoire (EF 50mm f/1.8 STM dans certains cas), soit par leur compacité extrême, soit par leur piqué spectaculaire (par exemple le EF 100mm f/2 USM rapporté à un prix serré et à son âge)… Soit pour certains objectif : tout cela à la fois…

              Il n’y a pas toute la gamme, mais juste ce que je considère intéressant (à voir au cas par cas selon le prix) :

              EF 14mm f/2.8L II USM

              EF 24mm f/1.4L II USM

              EF 24mm f/2.8 IS USM

              EF 28mm f/2.8 IS USM

              EF 35mm f/1.4L II USM

              EF 35mm f/2 IS USM

              EF 40mm f/2.8 STM

              EF 50mm f/1.8 STM

              EF 50mm f/1.2L USM

              EF 85mm f/1.2L II USM

              EF 100mm f/2 USM

              EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

              EF 135mm f/2L USM

              EF 300mm f/4L IS USM

              Et je laisse de côté 7 ou 8 grand télé blancs, que certains chercheront d’occasion… car ce n’est pas pour tout le monde. Mais au moins ils existent

               

              —————————-

              Ensuite quelques objectifs Macro :

              EF 50mm f/2.5 Compact Macro

              EF 100mm f/2.8 Macro USM

              EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

              EF 180mm f/3.5L Macro USM

               

              —————————-

              Ensuite : mes préférences parmi les zoom EF qui sont tout de même les objectifs les plus utilisés pour des raisons objectives d’efficacité. C’est ce qu’on appèle avoir vraiment le choix Par exemple parmi trois modèle de 24-105 mm (chacun y trouvera son bonheur selon son budget)… Ou encore 4 modèles de 70-200 mm (sans parler d’autres modèles retirés du catalogue, que l’on trouve d’occasion comme excellent 70-200 mm f/2.8 stabilisé de 2001) :

              EF 8-15mm f/4L Fisheye USM

              EF 11-24mm f/4L USM

              EF 16-35mm f/2.8L III USM

              EF 16-35mm f/4L IS USM

              EF 24-70mm f/2.8L II USM

              EF 24-70mm f/4L IS USM

              EF 24-105mm f/3.5-5.6 IS STM

              EF 24-105mm f/4L IS II USM

              EF 24-105mm f/4L IS USM

              EF 28-300mm f/3.5-5.6L IS USM

              EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

              EF 70-200mm f/2.8L USM

              EF 70-200mm f/4L IS USM

              EF 70-200mm f/4L USM

              EF 70-300mm f/4-5.6 IS II USM

              EF 70-300mm f/4-5.6L IS USM

              EF 70-300mm f/4.5-5.6 DO IS USM

              EF 75-300mm f/4-5.6 III USM

              EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM

              EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x

               

              —————————-

              Et deux multiplicateurs (en version III), mais les versions II (d’occasion), sont très utilisables et très recherchées…

              Extender EF 1.4x III

              Extender EF 2x III

               

              —————————-

              Et quatre objectifs à décentrement…. Très intéressant d’occasion.

              TS-E 17mm f/4L 

              TS-E 24mm f/3.5L II 

              TS-E 45mm f/2.8

              TS-E 90mm f/2.8

               

              —————————-

              Je ne parle pas de la gamme EF-S, pour les APS-C, car ce n’est pas le sujet…. Par ici : 

              http://www.canon.fr/lenses/ef-s/

               

              —————————-

              Ensuite : pensez à l’immensité de l’offre chez Sigma, Tamron, Tokina, etc…

              Je citerais juste quelques références bien connues chez Sigma (dont la plupart n’existent que pour Canon et Nikon) : https://goo.gl/pV38hu

                12-24 mm F4.5-5.6 II DG HSM

                12-24 mm F4 DG HSM

                20 mm F1.4 DG HSM

                24 mm F1.4 DG HSM

                24-35 mm F2 DG HSM

                14 mm F1.8 DG HSM

                24-105 mm F4 DG OS HSM

                35 mm F1.4 DG HSM

                85 mm F1.4 DG HSM

                50 mm F1.4 DG HSM

                135 mm F1.8 DG HSM

                24-70 mm F2.8 DG OS HSM

              et quelques zoom télés remarquables :

                120-300 mm F2.8 DG OS HSM

                150-600 mm F5-6.3 DG OS HSM

                150-600 mm F5-6.3 DG OS HSM | Contemporary

                100-400 mm F5-6.3 DG OS HSM

              ET en Macro :

                MACRO 105 mm F2.8 EX DG OS HSM

                APO MACRO 150 mm F2.8 EX DG OS HSM

                APO MACRO 180 mm F2.8 EX DG OS HSM

              Bref, ça c’est du choix… Et encore tout n’est pas la : très loin de la ! Ce n’est pas la peine que je me penche sur les meilleurs Tamron, Tokina, Zeiss, etc ?

               

            • Présenté dans un ordre différent :

               

              ——————————————

              Sélection de grand angles fixes :

              EF 35mm f/1.4L II USM

              EF 35mm f/1.4L USM

              EF 35mm f/2 IS USM

              EF 14mm f/2.8L II USM

              EF 20mm f/2.8 USM

              EF 24mm f/1.4L II USM

              EF 28mm f/2.8 IS USM

               

              Sigma 35mm f/1.4 DG HSM A

              Sigma 20mm f/1.4 DG HSM A

              Sigma 24mm F1.4 DG HSM A

               

              Samyang 14mm f/2.8 IF ED UMC Aspherical

              Samyang 24mm f/1.4 ED AS UMC

              Samyang 35mm F1.4 AS UMC

               

              Tamron SP 35mm f/1.8

               

              Zeiss Otus 28mm f/1.4

              Zeiss Milvus 21mm f/2.8

              Zeiss Milvus 35mm f/2

               

               

              ——————————————

              Sélection de zoom grand angles  :

              EF 16-35mm f/2.8L III USM

              EF 11-24mm f/4L USM

              EF 16-35mm f/4L IS USM

              EF 17-40mm f/4L USM

               

              Sigma 24-35mm f/2 DG HSM Art

               

              Tokina AT-X 16-28mm f/2.8 Pro FX

               

              Tamron SP 15-30mm f/2.8 Di VC USD

               

               

              ——————————————

              Sélection de Zoom Trans Standard  :

              EF 24-70mm f/2.8L II USM

              EF 24-70mm f/4L IS USM

              EF 24-105mm f/4L IS II USM

              EF 24-105mm f/3.5-5.6 IS STM

              EF 24-105mm f/4L IS USM

              EF 28-300mm f/3.5-5.6L IS USM

               

              Tamron SP 24-70mm f/2.8 DI VC USD

              Tamron SP AF 28-75mm F/2.8 XR Di LD Aspherical [IF]

              Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 XR Di VC LD Aspherical IF Macro

               

              Sigma 24-70mm f/2.8 IF EX DG HSM

               

               

              ——————————————

              Sélection de fixes intermédiaires :

              EF 85mm f/1.2L II USM

              EF 50mm f/1.2L USM

              EF 100mm f/2 USM

              EF 85mm f/1.8 USM

              EF 50mm f/1.8 STM

              EF 50mm f/1.4 USM

              EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

               

              Sigma 50mm f/1.4 DG HSM Art

               

              Samyang 135mm f/2.0 ED UMC Lens

               

              Zeiss Otus 55mm f/1.4

              Zeiss Otus 85mm f/1.4

              Zeiss Milvus 50mm f/1.4

               

               

              ——————————————

              Sélection de macro fixes :

              EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

              EF 180mm f3.5L Macro USM

               

              Sigma 70mm F2.8 EX DG Macro

               

              Sigma 105mm F2.8 EX DG OS HSM Macro

              Sigma 28mm f/1.8 EX DG Aspherical Macro

              Sigma 150mm f/2.8 AF APO EX DG OS HSM Macro

               

              Tamron SP 90mm f/2.8 Di Macro

               

              Zeiss Milvus 100mm f/2M

              Zeiss Milvus 50mm f/2M

               

               

               

              ——————————————

              Sélection de zoom longues focales :

              EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

              EF 70-200mm f/4L IS USM

              EF 70-300mm f/4-5.6L IS USM

              EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM

              EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x

               

              Sigma 150-600mm f/5-6.3 DG OS HSM S

              Sigma 120-300mm f/2.8 DG OS HSM

              Sigma 120-400mm f/4.5-5.6 DG OS HSM APO

               

              Tamron 70-200mm f/2.8 SP Di VC USD

              Tamron SP 150-600mm f/5-6.3 Di VC USD G2

               

               

              ——————————————

              Sélection de longues focales fixes :

              EF 300mm f/2.8L IS II USM

              EF 400mm f/2.8L IS II USM

              EF 200mm f/2.8L II USM

              EF 600mm f/4L IS II USM

              EF 500mm f/4L IS II USM

              EF 180mm f/3.5L Macro USM

              EF 300mm f/4.0L IS USM

               

              Sigma 150mm f/2.8 EX DG OS HSM APO Macro

               

               

        • Tout ça pour dire que oui : le Pentax K1 marche surement très bien aussi…

          Sauf qu’il ne lie plait pas du tout, qu’il ne dispose pas des objectifs dont j’ai besoin (très très loin de là)… et que je le considère « exotique » : et les choix exotiques sont parfois moins fiables.

          Comme le choix d’Apple par exemple, qui n’est pas obligatoirement le bon…

          Et comme nous serons d’accord sur le fait que : « l’appareil photo est la chose la moins importante », dans la réussite d’une photo : alors je choisi la « simplicité »… c’est à dire Canon.

          Qui est à mon avis le meilleurs rapport qualité prix possible : pour les objectifs d’abord (et là c’est Canon sans discussion)… et pour mon reflex ensuite… Et là, c’est l’EOS 6D, ou l’EOS 6D MkII, à mon avis, peut-être le Pentax K1 présente-t-il un excellent rapport qualité prix : mais il est disqualifié par le marché de l’occasion inexistant et la gamme optique trop courte)…

          Mais chacun fait ce qu’il pense être bien évidement.  Vous avez votre logique : très bien… et moi la mienne !

          Si on me demande mon avis : je ne conseillerais en aucun cas un Pentax K1 à un ami proche, ou à quelqu’un de ma famille… Etant persuadé que je lui ferais faire un mauvais choix ! (…même si je conçois très bien qu’il vous convienne. Et tant mieux).

          Je ne peux pas être plus clair… Je lui conseillerais un choix : entre Canon et Nikon…

          Mais en insistant sur la facilité et la fiabilité de Canon. Et au final, je conseillerais un Canon…

          Auriez-vous l’idée de conseiller Linux à quelqu’un de votre famille ? Non, c’est soit un Mac, soit un PC. Pentax, c’est un peu comme Linux (toutes proportions gardées) : un choix exotique, certainement sympathique, mais un peu étrange…

          • Bonsoir Jean-François,

            vous êtes tenace! Dans leur philosophie, les Canon EOS 6D MKII et le Pentax K-1 sont sur le même segment. C’est-à-dire, deux appareils dont les photos de sport et la vidéo ne les concernent pas vraiment.

            En ce qui concerne les optiques, Pentax présente quatre excellents zooms :
            15-30/2.8ED
            24-70/2.8ED
            70-200/2.8ED
            Et le 28-105ED).

            En focale fixe, vous pouvez lui adjoindre
            l’irix 11/4
            l’Irix 15/2,4
            les Samyang 14/2.8ED, 20/1.8ED, 24/1.4ED, 35/1.4, 85/1.4, 100/2.8ED, 135/2ED
            les Mitakon 85/1.2 (meilleur que le Canon), Mitakon 135/2.8
            les Pentax FA 31/2.8
            FA 43/1.9
            FA macro 50/2.8
            FA 77/1.8
            FA macro 100/2.8
            FA 150-450/4.5-5.6ED
            200/2.8ED
            300/4ED
            560/5.6ED
            mais aussi le Sigma Art 35/1.4…

             

            Vous n’avez pas répondu  à ma question. Quelles sont vos focales « indispensables » qui ne seraient pas citées ci-dessus?

            • Ce n’est pas qu’il n’existe pas quelques bonnes optiques en Pentax. Il y a un peu de choix c’est vrai… mais pas assez de choix !

              Car avoir le choix : c’est pouvoir choisir (pour chaque type d’objectifs) : entre 5 ou 6 solutions ! A divers prix, de diverses tailles, de divers poids… (et le choix des marques aussi : Canon, Sigma, Tamron, Tokina, Voigtlander, Zeiss, Samyang et autres compatibles en monture Canon EF, qui sont incroyablement variés)…

              Alors que le choix en monture Pentax : c’est devoir trancher entre 1 ou 2 rares références ! Désolé, je n’appèle pas ça « avoir le choix » !

              Chez Pentax, il me manque parmi les indispensables : 

              Le plus important : mon EF 24-70 mm f/4 stabilisé et compact, avec position Macro et loquet de verrouillage du fut. je l’utilise depuis 2012 : et je ne m’en passerais que si je trouve mieux dans le même taille et poids ! Jamais je ne reviendrais à un zoom plus encombrant…

              Mon EF 70-200 mm f/4 stabilisé et compact…

              Déjà ces deux objectifs me sont tellement indispensables que ne pas avoir « exactement » les mêmes en Pentax : c’est déjà éliminer Pentax !

              Ensuite : un 14 mm f/2.8 comme le Canon que j’adore (avec AF bien entendu)… Ou le 14 mm f/1.4 comme le Sigma.

              Ensuite un Sigma 20 mm f/1.4 (avec AF bien entendu), celui-ci : je lorgne dessus depuis deux ans…

              Mon Sigma Art 24 mm f/1.4 (avec AF bien entendu) je l’utilise systématiquement à f/1.4 depuis 4 ans : une merveille absolument indispensable !

              Un 35 mm f/2 moderne à moins de 500 € et compact… équivalent à mon EF 35 mm f/2 L IS USM.

              J’ai bien envie de m’offrir aussi ce 135 mm f/1.8 Sigma Art un de ces jours…

              J’ai déjà eu l’occasion de travailler avec des objectifs à décentrement, qui n’existent pas en Pentax…

              …..

              Bref : c’est bien pour cela que devoir choisir (sans avoir suffisamment de choix), dans l’étroite gamme optique Pentax, cela me semble totalement incompatible avec mes besoins et mes envies de diversité…

            • Je me suis permis de sauter des lignes, pour rendre votre commentaire plus lisible…

              A noter que toutes les optiques que vous citez qui sont dépourvue d’AF, sont pour moi hors concours et sans intérêt…

              Je maigrisse la photo à l’hyperfocale (j’ai appris la photo en argentique dans les années 70 quand j’étais enfant et j’ai pris le technique de l’hyper focale… Je connais trop cela pour m’amuser à perdre mon temps avec des objectifs dépourvus d’AF

              à l’exception de mon petit Voightlander 20 mm f/3.5 (à lui je lui pardonne, car il est si compact et pratique)…

              • Vous citiez Robert Doisneau tout à l’heure. Vous savez quelles focales il utilisait? Le 50/2 en 24×36 de chez Leica et uniquement cette focale parce que c’est la focale dont il disait qu’lle retranscrivait le mieux ce que l’oeil voyait, qu’il imposait une distance naturelle au sujet. Ce que disait M. Doisneau, n’est pas parole d’évangile, mais c’est une bonne chose de remettre les choses dans leur contexte.

                Faire croire aux lecteurs qu’ils ont besoin de toutes ces optiques, c’est quelque part les induire en erreur ou plus insidieusement leur faire croire qu’ils ont le choix. Ils ont l’embarras du choix, c’est sûr mais ils sont vraiment embarrassés du coup…

                Quand vous dites que le Sigma ART 24/1.4 est une « merveille absolument indispensable », je dis non. Car pour ma part, ce n’est pas ma focale de prédilection. On ne choisit pas une focale selon ses qualités intrinsèques mais selon sa façon de « travailler ». Le 28 est ma focale et je ne prendrais jamais le 24, car il ne m’intéresse pas..

                 

                • A mais vous faites absolument comme vous voulez !

                  Moi, j’adore le 70-200 mm
                  J’adore le 24 mm…

                  Que chacun fasse comme il veut ! Si mes photo inspirent quelques élèves et quelques lecteurs, et qu’ils veulent imiter un peu ce que je fais (moi qui ai également cherché à imiter d’autres), alors ils pourront suivre mes conseils : choisi un bon 24 mm (par exemple le petit EF 24 mm f/2.8 Canon de 2012… ou celui de Sigma, plus encombrant)

                  Si certains autres, sont plus inspirés par vos photos à vous… et vous demandent conseil, alors conseillez leur de prendre un Pentax et un 28 mm : et ce sera surement très bien aussi !

                  Tant que chacun prend plaisir à faire ce qui lui plait, moi je suis d’accord !

                  Reste que mon conseil moi, c’est plutôt de faire simple… et simple ça me semble être de prendre cet EOS 6D Mark II, qui est probablement le meilleur appareil photo que l’on ai vu depuis longtemps, car il donne accès à al gamme la plus diversifiée au monde tout en restant financièrement très accessible : selon votre budget du moment ce Canon vous donnera accès au moins cher, et au meilleur… c’est avoir le choix des armes !

                  Selon moi… mais je ne prétend pas détenir la vérité. Chacun fera comme il veut !

                  • « A mais vous faites absolument comme vous voulez ! »
                    Oups, je suis sauvé! Quand je lis que le « Sigma ART 24/1.4 est une merveille absolument indispensable », je le lis comme un « must have », non?

                    « Reste que mon conseil à moi, c’est plutôt de faire simple… »
                    Et donc je suis compliqué parce que je ne vais pas dans votre sens… Mouais.. Ce n’est pas très compliqué de comprendre que Pentax présente des optiques qui touchent toutes les focales autofocus ou non! que le K-1 présente un capteur à 36Mp vs 26Mp pour le Canon EOS 6D MKII, que quelque soit l’optique montée sur le K-1, il bénéficie d’un mode stabilisateur intégré au boîtier (absent dans le Canon), etc…
                    « simple ça me semble être de prendre cet EOS 6D Mark II, qui est probablement le meilleur appareil photo que l’on ai vu depuis longtemps, car il donne accès à al gamme la plus diversifiée au monde tout en restant financièrement très accessible : selon votre budget du moment ce Canon vous donnera accès au moins cher, et au meilleur… c’est avoir le choix des armes ! »
                    Oups, l’appareil « le meilleur qu’on ait vu depuis longtemps ».. et « accessible » à plus de 2000€… Waow, vous allez un peu loin quand même sans savoir ce qu’il a dans le ventre ce petit (on attend les résultats des tests DxO avec impatience)…

                    Achetez vite le Canon EOS 6D MKII, il n’y en aura pas pour tout le monde…
                    « Selon moi… mais je ne prétend pas détenir la vérité. Chacun fera comme il veut ! »
                    Ah bon je suis sauvé alors.. « Comme il veut » mais bon, il faut « faire simple », signez pour le Canon EOS 6D MKII avant même de savoir ce qu’il donne sur le terrain…  N’oubliez pas non plus d’acheter les 10,000 optiques qui vont bien avec, si vous avez les sous évidemment, comme ça vous aurez l’occasion de les trimballer partout avec vous pour faire la photo du siècle..

                     

                    tenez, une dernière avec le Mitakon 135/2.8…

                    • Et bien si vous avez raison : tout le monde va acheter des Pentax K1…

                      Pourtant je suis prêt à parier, qu’il se vendra 10 ou 20 fois plus de Canon EOS 6D MarkII, que de Pentax K1…

                      Pourquoi ?

                      Je sais pourquoi… Et je pense que ceux qui préféreront le Canon, le savent aussi.

                      Mais l’important c’est que tout le monde soit content…

                      Et c’est bien mieux, d’avoir le choix entre 4 ou 5 marques qui font du Full Frame…

                      Donc longue vie à Pentax, Sony, Leica… et aussi Nikon !

                    • « Pourtant je suis prêt à parier, qu’il se vendra 10 ou 20 fois plus de Canon EOS 6D MarkII, que de Pentax K1… »

                      Contrairement à votre démarche, je ne cherche pas à ce que les lecteurs achètent plus Pentax que Canon mais simplement leur montrer des évidences objectives qui mettent en avant les avantages du Pentax par rapport au Canon pour un prix similaire. Les arguments du parc optique Pentax limité sont fallacieux pour celui qui veut réellement faire de la photo en FF. Ne serait-ce que les zooms HD FA d’exception, cela devrait combler nombre de photographes et non de collectionneurs d’optiques exceptionnelles mais à l’embonpoint superlatif et au poids inimaginables du temps de l’argentique. En vérité, le FF numérique est devenu le pendant du Moyen format du temps de l’argentique… Je ne suis pas lié à Canon, je présente les qualités d’un boîtier qui ne bénéficie pas du matraquage médiatique dont les marques Canon, Nikon ou Sony peuvent bénéficier..

                      Il n’en reste pas moins que le Canon EOS 6D MKII devrait être le meilleur rapport Q/P des boîtiers FF de la marque pour quelqu’un qui possède déjà un parc optique à monture Canon conséquent…

                      Pour quelqu’un comme moi passionné de photo, il m’a semblé important d’apporter un autre son de cloche… Regardez sur DPReview et DxO les résultats objectifs présentés. Prenez en main un Pentax K-1 et comparez-le aux Canon EOS 5D MKIV/6D et bientôt le 6D MKII pour vous faire votre propre idée, ça ne coûte pas grand-chose… Essayez-les avant de les commander uniquement d’après une fiche technique… Ça évite des déconvenues…

                       

                      Marie prise au 1/8s au Leica 90/2 à pleine ouverture à main levée à 640 Iso… Illuminée par son seul iPad.

        • Dans cet esprit, lisez donc cet article (en anglais), qui vous amènera peut-être à changer de point de vue sur le Pentax K-1, qui possède une des fiches techniques les plus généreuses..

          Mais qui pourrait vous coûter « plus cher » dès qu’il s’agira de choisir un ensemble d’objectifs cohérents :

          Once you’ve bought a couple of lenses for your Pentax K-1, that reasonably $1800 has turned into a much bigger investment.

           

          • Merci pour le lien.

            « In theory. I have a collection of 70s and 80s-vintage Pentax primes, and I can’t wait to try them out on the K-1. Unfortunately, while putting old glass on high-resolution cameras is a lot of fun, it does tend to show up the defects in that glass pretty glaringly. There are some excellent lenses in Pentax’s historical lineup, but there is a very real risk that a zoom or even a prime that always delivered lovely 6×4 inch prints on film might not quite live up to customer expectations when paired with a 36MP sensor.  »

            J’ai lu l’article mais manifestement, l’argumentation qui y est présentée démarre sur des suppositions.. Or toutes les optiques que j’ai citées précédemment fonctionnent à merveille sur le Pentax K-1. Toutes les photos que j’ai joints aux posts sont réalisées avec des LENTILLES Leica-R dont la formule optique date d’avant les années 2000. Vous les trouvez dépassées, vous? Et bien pour les avoir confrontées aux optiques Canon équivalentes, Y a pas photo: Les Optiques Leica-R sont meilleures dans tous les cas de figure excepté le Leica Summicron-R 35/2 (qui n’est pas un cul-de-bouteille pour autant)  et c’est tout!

            Le constat est le même pour les otiques Pentax FA déjà citées….

            Cliché pris avec le Leica Elmarit-R 28/2.8 @3.4 au 1/8s à main levée Iso800, mise au point manuelle par le viseur optique…

              • Les optiques PENTAX FA que j’ai citées sont toutes AF. Soyez assez aimable de vous renseigner avant de dire des inepties…

                Je fais l’effort de rester courtois face à des injonctions tels que: « fanatiques »… C’est une terme très péjoratif pour parler de passionnés qui shootent en mise au point manuelle…

                Tous les possesseurs de Leica M sont-ils des fanatiques pour autant? Aucune des optiques du célèbre système télémétrique de la marque au logo rouge n’est autofocus. Ne sont-ils pas respectables pour autant?

                Leica Summicron-R 35/2 @2.4 en mise au point manuelle, 1/40s, Iso800…

      • Oui, enfin, je me demande un peu quelles photos vous feriez avec un Pentax K1, que cet EOS 6D Mark II ne pourrait pas faire…

        Tu fournis pourtant la réponse lorsque tu dis que même si tu aimes le 6DII, tu n’échangerais pas les 50MP de ton 5Ds pour les 26MP du 6DII. À partir du moment où l’on trouve ce que l’on a besoin dans la gamme optique Pentax (parce que l’on a rien à faire des 300 autres objos qu’on achètera jamais), on peut tout à fait trouver préférable, pour le même prix, de prendre un 36MP avec un mode haute résolution qu’un 26MP (sans parler des 20MP du 6D original!)…

        Ce n’est pas parce que la gamme optique Pentax couvre 100% des besoins de tous le monde que cela signifie que personne ne peut y trouver son bonheur. En fait, même chez Canon et Nikon, 90% des acheteurs n’ont rien de plus que ce qu’ils trouveraient chez Pentax: 24-70, 70-200 et quelques focales fixes classiques, parfois une macro… Le fameux choix Canon ne leur donne au final strictement rien de plus… Pour le 10% restant, Canon est là! Et c’est bien correct comme ça.

        • Petite coquille dans mon précédent message, il faut plutôt lire:

          Ce n’est pas parce que la gamme optique Pentax ne couvre pas 100% des besoins…

        • Non mais le mode haute résolution, c’est une blague ? Il fait faire une photo sur pied… autant dire que c’est un gadget.

          Par contre 36 Mix : oui, c’est une très bonne chose, que certains devront étudier.

          Mais tant qu’à faire je conseillerais à ceux qui veulent de la vrai haute résolution : de faire comme moi et de prendre le Canon EOS 5DsR : 50 Mix, c’est autre chose ! La qualité d’image est une merveille…

          Ou alors d’attendre le Nikon D850 et ses 42 ou 45 Mix… Qui ne saurait tarder.

          Franchement, on a l’impression que Pentax accumule les gadget (Mode Haute Résolution, écran orientable dans tous les sens), histoire de faire oublier la pauvreté de la gamme optique…

          Le gens n’ont pas envie d’être limités à 4 ou 5 objectifs… Il veulent « avoir la possibilité de changer d’avis plus tard » ! On est pas en URSS des années 70 : les gens veulent être libre de changer d’idées… Et un jour d’essayer, de revendre, de racheter divers objectifs. De changer de style… De trouver mieux !

          C’est pour ça qu’il faut avoir énormément de choix… et que les gens préfèrent avoir le choix ! 6 ou 7 options pour trouver le meilleur 70-200 mm en fonction de son budget : c’est un peu mieux que une seule possibilité…

          C’est pour cela que à mon avis : Pentax n’a quasiment aucune chance de séduire, au delà d’une petite communauté de « fans »… Et va probablement se planter avec sa gamme Full Frame (je ne le souhaite pas, mais j’en suis quasi certain).

          Et à mon avis : le 645Z (que j’ai essayé et apprécié) : va aussi à la rencontre de graves ennuis…

          http://photoetmac.com/2015/06/prise-en-main-rare-le-pentax-645-z

          Et si les utilisateurs de reflex choisissent telle ou telle marque, c’est avec l’idée d’acheter « plus tard », un objectif qu’ils ont en tête…

          • Non mais le mode haute résolution, c’est une blague ? Il fait faire une photo sur pied… autant dire que c’est un gadget.

            Sauf que vaut tout de même mieux l’avoir pour quand ça peut servir que pas du tout…

            Mais tant qu’à faire je conseillerais à ceux qui veulent de la vrai haute résolution : de faire comme moi et de prendre le Canon EOS 5DsR : 50 Mix, c’est autre chose ! La qualité d’image est une merveille…

            Ou alors d’attendre le Nikon D850 et ses 42 ou 45 Mix… Qui ne saurait tarder.

            Sans doute, mais on n’est plus dans les boîtiers à 2000 euros…

            …écran orientable dans tous les sens…

            Si on trouve qu’un écran orientable ne sert à rien, on le laisse en position fixe. C’est tout. Mais ce n’est certainement pas un défaut!

            Le gens n’ont pas envie d’être limités à 4 ou 5 objectifs…

            Le problème n’est pas ce que les gens ont envie d’avoir mais ce qu’ils peuvent se payer. En dans la réalité, en FF, c’est rarement plus que 4-5 objectifs pour la majorité.

            C’est pour ça qu’il faut avoir énormément de choix… et que les gens préfèrent avoir le choix ! 6 ou 7 options pour trouver le meilleur 70-200 mm en fonction de son budget : c’est un peu mieux que une seule possibilité…

            Encore une fois, c’est prendre la question à l’envers. La seule qui importe est de décider si ce qui est disponible pour Pentax fait notre affaire. Si oui, cela n’a aucune importance qu’il y en ait cinq ou six ne nous intéressant pas chez Canon, même en supposant qu’on irait chez eux. D’ailleurs, ce fameux choix est un peu trompeur car il est souvent constitué de duplication entre version IS et non-IS. Par exemple, pour les 70-200, si on ne regarde que les versions IS, on en trouve quatre chez Canon contre trois chez Pentax (si on inclue le 60-250 f/4 que plusieurs utilisent). Pas vraiment plus mal que chez Canon, où on doit payer un surplus non négligeable pour la version stabilisée du 70-200 2.8…

            • Oui, mais c’est des gadgets l’écran dans tous les sens et le Mode Haute Résolution (gadgets sympa, mais quand même des gadget)… Que Pentax est obligé de multiplier pour faire oublier la gamme optique ridicule… 

               

              Par exemple au niveau des 70-200 mm il y a le choix entre plus ou moins une dizaine de modèles :

               

              EF 70-200mm f/2.8L USM

              EF 70-200mm f/2.8L IS USM

              EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

              EF 70-200mm f/4L IS USM

              EF 70-200mm f/4L USM

              Tamron 70-200mm f/2.8 SP Di VC USD

              Sigma 70-200mm f/2.8

              Et je ne les site pas tous… Ce qui veut dire que si tu cherche une occasion pas chère : tu va trouver ! A tous les prix…

              Et mieux vaut un ancien 70-200 mm, qua PAS de 70-200… Par exemple : pour 510 € à la FNAC (et je connais des gens qui font des photos fantastiques avec un tel objectif) :

              Sigma DG APO EX HSM 70 – 200 mm f/2.8 II Macro, Monture Canon

              Un modèle introuvable en Monture Pentax (produit arrêté). Mais qui existe en Canon, Nikon et Sony :

              https://www.sigma-photo.fr/objectifs-photo/42-apo-70-200mm-f28-ex-dg-os-hsm.html

              Bref : ça ne va pas !

              Et j’ajoute que les version non stabilisées sont totalement utilisables (je l’ai fait : au dessus su 1/400 sec aucun soucis ! En extérieur pour 80% des cas de figure, ça ira très bien)

              Bref : je n’ai rien contre Pentax… Pourvu qu’ils survivent et se développent ! 

              Mais je ne vois ABSOLUMENT aucune bonne raison d’aller s’enfermer dans un système aussi pauvre (et à l’avenir incertain)… Alors qu’il y a les Canon EOS 6D MarkII, (des anciens EOS 6D pas chers), des Nikon D750 et même la gamme Sony A7 (que je conseillerais avant Pentax), juste à côté…

              C’est simple : je n’en vois jamais des Pentax K1 sur le terrain, en voyage… Je doute que cela se vende et je doute sérieusement de leur avenir.

              ET je ne peux conseiller un système, dont je considère l’avenir incertain.

              Si les Pentax K Full Frame sont encore là dans 4 ou 5 ans, alors je commencerais peut-être à changer d’avis sur ce point. Mais il faudra qu’ils tiennent au moins aussi longtemps pour que mon avis change : et ça j’en doute un peu.

              Allez bonnes photos, quelque soit l’appareil !

              • Si les Pentax K Full Frame sont encore là dans 4 ou 5 ans…

                Questionnement d’ailleurs valable pour beaucoup d’autres manufacturiers se trouvant aujourd’hui à la croisé des chemins. Dans 5 ans, rien ne dit que Canon ne seront pas plongés à fond dans les hybrides, rendant désuet ou à tout le moins ringard toute leur gamme actuelle… Bref, actuellement tous les systèmes ont un avenir incertain.

                Pour Pentax, pas besoin d’attendre 5 ans. D’ici la fin 2018 on devrait avoir une bonne idée de la direction que compte prendre Pentax. Si d’ici là ils n’ont pas bouché les principaux trous de la gamme optique ou démontrer un réelle volonté à le faire, il faudra effectivement sérieusement s’inquiéter. Et si j’ai un reproche à leur faire, c’est un peu ça: depuis la sortie du K-1, on ne peut pas dire que Pentax a démontré un grand dynamisme à le soutenir ou à le promouvoir. Et ça, c’est un peu décevant. On aurait pu s’attendre à une sortie rapide de quelques objectifs pour à tout le moins maintenir l’intérêt, mais rien de concret n’est sorti en presque 18 mois, seulement quelques annonces. Ça n’aide pas à la confiance… Mais bon, à Ricoh de vivre avec leurs décisions…

  29. Pingback: Canon EOS 200D : tout petit, tout beau, tout neuf ! - photoetmac.com

  30. Bonjour JF.

    merci pour votre article qui va clairement dans la direction que j’espérais.   Pour ma part ce 6d Mark II va venir appuyer mon valeureux 6D  pour les photos de voyages.  Je suis entièrement d’accord avec vous sur le fait qu’on à pas besoin de plus pour faire de belles photos de voyage.  (l’ecart de pri avec le 5D Mark 4 vous paye un billet d’avion et quelque super resto au japon )

    Pour moi la réflexion de l’achat est simple.  Jusqu’alors, j’avais un petit 600d pour accompagner mon 6D.  Mais après 3 belles année avec le 6D, je me rends compte que la vrai photo c’est au full frame.   Le 6D mark II va donc prochainement atterrir dans mon sac photos.  Avec l’expérience de mes divers voyages, j’ai souvent raté des photos à cause de l’inertie du changement de focales.   j’ai souvent été tenté de faire de la focale fixe a tout prix pour un meilleur piqué et bokeh.  Même  si les images font leur wouaf effect, le F1,4 ne me sert vraiment plus du tout en voyage.  D’autant que je suis complètement d’accord avec vous sur le poids du sac et de l’appareil …  quand vous marchez toute la journée dans Tokyo ou Hong Kong, je vous assure que cela compte.   J’ai donc repensé mon sac photo en associant mon 24 / 70 F4 L canon à un 16 / 35 f 4 serie L Canon et enfin un 70 / 200 F4 Serie L canon.    Avec cette triplette, je fais tout ce que je veux avec la réactivité dont j’ai besoin.  et j’ai gagner en poids.

    et je vous garantie que mes photos ne sont pas moins belles..;   6D mark II avec le 16 / 35 ou le 24 / 70 sur une épaules et le 6D avec le 70 / 200 sur l’autres et je suis armé pour toutes les situations.

    Quand à la 4K en video,  si vous emmenez votre iphone 7 avec vous en voyage, il vous fera de bien belle vidéo (sans alourdirs votre sac.)  Ou bien un gopro 5 fera aussi bien l’affaire voir plus (étanche !!! c’est bien aussi sous l’eau  )

     

  31. Bonjour à tous,

    Effectivement, je trouve ce 6D Mark II très intéressant et assez compact pour un full-frame si on choisit les bons objectifs, le fait qu’il n’y ait pas la 4k ne me gène pas, c’est de la photo que je fais, la vidéo est accessoire, et l’intérêt est bien d’avoir un prix contenu.

    Par contre je rejoins Jean-françois par rapport à son analyse avec le fuji X-T2, perso comme certains le savent je suis équipé olympus en micro 4/3 (à mon avis le meilleur choix pour la compacité avec une qualité quasi identique à l’aps-c).

    En prenant un boitier avec 2 zooms standard (24-70 et 70-200) et 2 focales fixes lumineuses (un 35 et un 85 mm pour le portrait), ce ne sont que mes critères, qu’en est-il avec ces 3 marques :

    Chez Canon : Eos 6D Mark II, 24-70mm f/4 L IS USM, 70-200mm f/4 L IS USM, 35mm f/2 IS USM et 85mm f/1.8 USM, on arrive à un poids de 2885 g et un prix de 5250 €.

    Chez Fuji : XT-2, XF 16-55mm f/2.8 R LM WR, XF 50/140mm f/2.8 R OIS WR, XF 23mm f/2 R WR et XF 56mm f/1.2 R APD (sinon on a un 50mm f/2 ou un 60mm f/2.4), on arrive à un poids de 2742 g pour un prix de 6050 €.

    Chez Olympus : OM-D E-M1 Mark II, 12-40mm f/2.8, 40-150mm f/2.8, 17mm f/1.8 et 45mm f/1.8, on arrive à un poids de 1952 g pour un prix de 4940 €. autre alternative remplacer les 2 zooms par le 12-100mm f/4 et on tombe à 1371 g pour 4150 € (ce qui laisse le choix pour d’autres focales fixes).

    En conclusion, si on recherche de la légèreté (rando en montagne, trekking), Olympus est le meilleur rapport qualité prix face à fuji, beaucoup moins lourd et moins cher.

    Autrement, poids quasi-équivalent entre fuji et canon, le prix est en faveur de canon, donc si je devais changer, sans aucune hésitation je prends le full-frame.

    Maintenant, la différence d’olympus face au canon, est le bokeh qui est moins prononcé, la taille des tirages un peu plus limité mais un 40×30 voire même un 60×45 la qualité est là, au delà le full-frame se révèle logiquement meilleur, sinon la gamme et la qualité des optiques est là.

    Sinon, chez Sony avec un alpha 7 II et les mêmes optiques on arrive à 2436 g pour un prix de 5060 €, donc pour moi pas de débat le 6D Mark II reste le meilleur choix.

    Ce n’est qu’une analyse, même si toutes analyses restent subjectives, j’essaye cependant d’y mettre le plus d’objectivité.

    Merci , Franck.

    • Oui, merci pour ce calcul… très intéressant ! Et objectif…

      Assez d’accord : le Micro 4/3 me plait pas mal à moi aussi… Il est totalement justifié, bien davantage que l’APS-C. C’est pour ça que j’ai conservé le petit Panasonic GM1.

      Tu aurais pu citer aussi l’incroyable Panasonic 7-14 mm f/4 (j’en ai un)… Face à son équivalent Full Frame chez Canon et Nikon, qui sont beaucoup pus encombrants.

      Sauf : que la colorimétrie Olympus et Panasonic, c’est quand même « assez moyen »… Pour, ne pas dire « moche » dans certains cas ! Il faut absolument créer un étalonnage sur mesure, avec la Color Checker Passport.

      Ci-dessous : exemple d’un image de l’Olympus OM-D E-M1 MkII, à gauche le RAW brut… A droite avec un profile sur mesure

      Enfin :  l’ouverture équivalente des zoom Micro 4/3 à f/2.8, ça donne plutôt f/5.6… en non f/4…

      Pour cette raison (et d’autres) : il y a quand même une différence qualitative à la fin (en défaveur du micro 4/3), qui justifie la différence de prix.

      Bref : le Micro 4/3, c’est pas mal (le rapport qualité prix est favorable, contrairement çà Fuji)… mais ça pourrait être mieux !

  32. Pour une comparaison objective, il faut retirer le 45mmf1.8 et mettre le 42.5mmf1.2 et là le poids et le coût d’un système type m4/3 augmente.

    Comparer prix et tailles de ces objectifs de ces 2 systèmes :
    12mmf1.4 vs 16mmf1.4 WR
    15mmf1.7 vs 18mmf2
    25mmf1.4 vs 35mmf1.4
    25mmf1.8 vs 35mmf2 WR
    42.5mmf1.2 vs 56mmf1.2

    J’ai un m4/3, mais je pense que le système sans miroir Fuji est plus intéressant côté prix, luminosité et compacité surtout les fixes par rapport au m4/3: Samyang 12mmf2, Fujifilm 18mmf2, 35mmf2, 50mmf2, 56mmf1.2.

    Pour moi, le super combo serait un Canon FF (pour les zooms et pour le Canon 35mm & 135mm) + Fuji (pour le 10-24 et les fixes légers et compacts) car 2 approches très différentes.

  33. Bonjour Jean-François / hello à tous :

    Je passe d’un 60D avec:

    EF 70-200 1:4 L IS USM
    EFS 17-55 1:2.8 IS USM

    au le 6D2 (pré-commande) et j’ai bien noté les recommandations pour le EF 24-70mm f/4L IS USM (et comme beaucoup d’autres la vidéo 4K est le dernier de mes soucis).

    Mais pensez-vous que le EF 24-105 1:4 IS L II USM est mieux indiqué ?

    Je vais conserver le 70-200 bien-sûr :-)

    Merci, Laurent

    • Le nouveau 24-105 mm f/4 L IS USM II est bien entendu assez tentant…
      Mais je préfère conserver un ensemble assez compact.

      Si tu possède un 70-200 mm alors je crois qu’il vaut mieux rester sur un 24-70 mm f/4 !

      J’ai pas encore pu l’essayer… Il est surement top.
      Mais la question c’est la taille…

      • Merci M. Jean-François de la réponse si rapide. A propos tes bonnes prédictions ici http://photoetmac.com/2016/02/compar_fullframe/

        :-) maintenant que le 6DII est sorti…

        –> Je vais donc mettre en vente mon EFS 11-55 f/2.8 IS USM avec son antique Canon 50D et passer au 6D Mark II avec le 24-70 f/4 stabilisé…

        J’ai quand même noté de fortes recommandations sur des BLOGS pour se procurer le EF 17-40mm f/4L USM, l’argument étant de « redécouvrir » le grand-angle 17mm en 24×36.

        Qu’en penses-tu ? Un 17-40 ne couvre évidemment pas la plage de 40 à 70 du merveilleux 24-70. Mais il offre le vrai grand angle en dessous de 24 mm.

        Si j’achetais le 17-40 comment « compléter » le trou jusqu’au 70-200 ? Par un 50 mm j’imagine ? Peut-être ça fait aucun sens, je ne me rends pas bien compte de ce qu’apporte un 17mm par rapport à un 24mm en 24×36… Merci des conseils, toujours preneur !

        PS: A la rubrique compliments, bravo pour le Site, c’est léché, enthousiaste, engagé, très bon contenu… google renvoie plus facilement à pas mal de sites bien plus mauvais, ton site gagne a être connu et je suis aussi Mac user depuis SE/30.

        • Merci pour ce commentaire…

          Le EF17-40 mm est quand même un peu ancien. Je recommanderais plutôt le 16-35 mm f/4 si vous tenez absolument çà un zoom grand angle.

          Car au grand angle : on moins besoin de zoom, car on peut se reculer de 3 pas et on cadre en 24 ce que l’on aurait vu au 16 mm.

          Un bon fixe est parfois plus intéressant (moi j’ai acheté le Sigma Art 24 mm f/1.4), complémentaire à mon 24-70 mm f/4…

  34. On n’a pas toujours du recul.
    En France, ça va, mais un pays comme le Japon, Hong Kong…des lieux comme des temples sont tellement majestueux qu’on n’a pas le recul nécessaire et au 24mm on peut être juste, un zoom UGA est à mon avis plus pratique qu’un 24-70mm, car plus spécialisé.

    • Oui, mais les proportions sont assez différentes avec un UGA en dessous du 20 mmm…

      Je dis ça pour avoir beaucoup utilisé le EF 14 mm f/2.8 depuis les années 90 (j’étais fan de 14 mm pendant 10 ans, puis je n’en suis lassé un peu…) A mon avis, on a pas vraiment besoin de descendre en dessous de 20 mm. Sauf pour des « effets ».

      Au final, je me débrouille bien avec le 24 mm f/1.4 : ce que je perds en me passant de 16 mm… Je le regagne en effet wahou, grâce à la grande ouverture !

  35. C’est pour ça que le Nikon 20mmf1.8 est à recommandé. beaucoup plus léger et compact que le sigma 20mmf1.4 (presque 3 fois lourd et 50 % plus long). Pas d’équivalent chez Canon.

  36. Pingback: Devoirs de vacance : articles à relire cet été ! - photoetmac.com

  37. « Mais tant qu’à faire je conseillerais à ceux qui veulent de la vrai haute résolution : de faire comme moi et de prendre le Canon EOS 5DsR : 50 Mix, c’est autre chose ! La qualité d’image est une merveille… »
    Oui, le Canon EOS 5DSR est une merveille à 50Mp mais les ombres sont bruitées à mort de la qualité l’époque du 5D MKII… À partir de 800 iso, c’est bruité à mort et à 100 Iso, impossible de rattraper  les ombres très mal gérées… Bref, faire des tas de clichés à 50Mp pour n’en exploiter que très peu, c’est pas top non plus… Il suffit de voir les clichés en situation de labo puis en situation réelle sur DPReview/DxO pour comprendre, c’est d’une génération dépassée, totalement.. À plus de 3000€ le boîtier, passez votre chemin, y’a rien à voir.. Je devais l’acheter à sa sortie, mes essais m’ont convaincu du contraire… surtout au prix stratosphérique proposé…

    « Franchement, on a l’impression que Pentax accumule les gadget (Mode Haute Résolution, écran orientable dans tous les sens), histoire de faire oublier la pauvreté de la gamme optique… »
    Gadget? C’est tout le contraire.. Le Dual Pixel RAW du Canon EOS 5D MKIV, c’est du pipeau total et personne ne s’en soucie surtout pour traîner des fichiers à plus de 60Mp…  Alors qu’un écran orientable, tant qu’on ne l’a pas essayé, on n’en comprend pas l’intérêt… Le passage du 6D au K-1 me l’a fait comprendre… Le Pixel Shift c’est autre chose que le Dual Pixel RAW, mais tu ne peux pas comprendre puisque tu ne l’as jamais testé.. Et de pauvreté optique, il n’y en pas en réalité…

    « Le gens n’ont pas envie d’être limités à 4 ou 5 objectifs… Il veulent « avoir la possibilité de changer d’avis plus tard » ! On est pas en URSS des années 70 : les gens veulent être libre de changer d’idées… Et un jour d’essayer, de revendre, de racheter divers objectifs. De changer de style… De trouver mieux ! »
    Là, tu parles de société de consommation, un comportement de consommateurs des années 70 que la plupart ne peut plus se permettre…. 

    « C’est pour cela que à mon avis : Pentax n’a quasiment aucune chance de séduire »
    Pour des gens comme toi qui ont les moyens de changer d’objectif comme de changer de paires de chaussettes. Mais les « gens » n’achètent pas des optiques que pour les tester mais surtout pour faire des photos, non? Ah, peut-être me trompé-je… Je ne fais pas partie de cette catégorie, désolé…
    « Que Pentax est obligé de multiplier pour faire oublier la gamme optique ridicule… »
    Pfff, sortir un excellent boîtier photo n’a rien à voir avec une gamme « ridicule »…
    « Et mieux vaut un ancien 70-200 mm, qua PAS de 70-200… Par exemple : pour 510 € à la FNAC (et je connais des gens qui font des photos fantastiques avec un tel objectif) »
    Le 70-200/2.8 de Pentax est tout bonnement excellent, et un Pentax 70-200/2.8 couplé au Pentax K1 joue dans une tout autre catégorie que ce Zoom allié au Canon EOS 5D MKIV pour un coût global similaire…

    « Un modèle introuvable en Monture Pentax (produit arrêté). Mais qui existe en Canon, Nikon et Sony :
    https://www.sigma-photo.fr/objectifs-photo/42-apo-70-200mm-f28-ex-dg-os-hsm.html »
    C’est sûr, mais le nouveau Pentax est meilleur, donc où est le problème?

    « Mais je ne vois ABSOLUMENT aucune bonne raison d’aller s’enfermer dans un système aussi pauvre (et à l’avenir incertain)… Alors qu’il y a les Canon EOS 6D MarkII »
    Oui bien sûr, à 26MP vs 36Mp avec tous les avantages que procure le Pentax (IBIS/SR, gestion du bruit, Pixel Shift, visée 100%, Astro tracer, boîtier garanti 300.000 déclenchements  vs 150.000) pour deux appareils dans le même segment de marché… cherchez l’erreur…

    « Si les Pentax K Full Frame sont encore là dans 4 ou 5 ans, alors je commencerais peut-être à changer d’avis sur ce point. Mais il faudra qu’ils tiennent au moins aussi longtemps pour que mon avis change : et ça j’en doute un peu. » 
    C’est faux, tu ne changeras jamais pour une autre marque, tu es tenu pr Canon depuis des années… On fait le pari? SI demain, Pentax disparaît, je souhaite pouvoir m’offrir un Pentax K-1  bradé et « bourrés de gadgets inutiles » plutôt que d’acheter un seul boîtier Canon obsolète à plus de deux fois le prix du dit-Pentax… Je ne ferai certainement pas partie de la majorité qui rachète des boîtiers à chaque sortie pensant que le dernier cri fait le photographe, mais je ferai encore des photos avec mes optiques pourries de chez Leica-R et mon boîtier de « looser »…
    Au passage, qui n’a jamais essayé une optique Leica ne peut comprendre pourquoi certains aficionados comme moi ne sont pas prêts de les lâcher sur l’autel de l’obsolescence programmée… Aucun 28mm de Canon ne peut rivaliser avec le 28mm Leica-R, Idem pour le 50/2 de 1978, le 50/1.4 E60, le 35/1.4 E67, le 90/2AA, le 100/2.8 Macro, le 60/2.8 Macro, le 180/2.8 APo, le 280/4 Apo, le 280/2.8 Apo, l’extender x1.4 & x2 Apo (en comparaison, les multiplicateur EF de Canon que tu cites sont des culs-de-bouteille!). Et eux, Ils n’ont pas eu besoin de sortir « 15 » optiques de focale identique pour atteindre le must…. 
    Je pourrais parler, des optiques Zeiss, mais aussi des excellents zoom FA 80-200/2.8 et FA 28-70/2.8 de Pentax de génération précédente, que l’on trouve régulièrement en occasion à  bas prix, mais aussi l’excellent Pentax FA 85/1.4, les excellents 200/2.8, 300/4, etc…. En réalité, tu ne connais rien de cette gamme et tu en parles comme si Canon, c’était le must.. Mais pour les avoir essayés, ils sont très loin de rivaliser avec les Pentax nouveaux et anciens, les Leica-R et surtout les derniers Sigma Art… pour un prix bien plus abordable… 
     
    « Non, t’inquiète pas : la gamme Canon EF est faite pour durer… au moins 20 ou 25 ans ! »
    Sauf que Canon renouvèle sa gamme tous les 3 à 5 ans…. Sauf que Sigma pour ne prendre que cet exemple, n’aura pas besoin de renouveler sa gamme avant des années pour avoir déjà surpassé la « fameuse gamme » de Canon… Combien d’optiques Canon vont-elles finir au rebut comparées aux Pentax, Sigma, Leica-R, Zeiss…..
     

    Une petite à 1600 Iso, lumière exécrable, Leica-R 50/2 pleine ouverture, @1/50s en mise au point manuelle.. Essaie de faire la même avec un 5DMKIV (4000€ tout de même) avec un Canon EF 50/2 à pleine ouverture au 1/50s… J’en aurais été incapable parce que je sais ce que le Pentax K-1 peut faire et pas les 5DMKIV, 6D et je ne te parle même pas de ton EOS 5DSR complètement largué dans cette situation…

     

    Pour reprendre ton expression favorite…

    « Allez bonnes photos, quelque soit l’appareil ! »

     

     

    • As tu vraiment l’impression que mes images sont bruitées à mort ?

      Franchement, c’est un peu de la « superstition », ce genre de croyances… Jusqu’à 1600 ISO, cet EOS 5DsR est le meilleur reflex que j’ai jamais testé ! Et le gain de résolution permet de lisser le bruit, sans perte de détail (le bruit est à échelle plus petite, donc moins visible)…

      ET il suffit de bien exposer pour ne pas à avoir à déboucher les ombres… Tout ça est vraiment un faux problème !

      D’ailleurs, cette image a été prise avec l’EOS 5DsR à 3200 ISO !

      • Bonjour Jean-François,

        sur une image 1200×800, même un iPhone s’en sort… Donc à l’image, on ne verra pas grand-chose. Mais sur un tirage 40×60 (mini), ce pourquoi AMHA le FF existe, je ne donne pas beaucoup de crédit au 5DSR, pour justement l’avoir testé dans cette situation. J’ai préféré prendre deux EOS 6D pour leur homogénéité jusqu’à 6400Iso… Le K-1 est très supérieur au 6D dans ce domaine, l’extrapolation en défaveur du 5DSR est immédiate. Peux-tu mettre en ligne un crop à 100% du coin gauche au premier plan de ta photo? Pour y voir un peu plus clair…

        Je le répète, ce qui fait une bonne photo (et nous sommes d’accord sur ce point), ce n’est pas le matériel mais le photographe (de ce côté-là, tu n’as rien à prouver et ton blog est très bien foutu). Mais dans le cas qui nous occupe,  c’est de la qualité des RAW dont je parle, de cette souplesse d’emploi qui nous permet de tirer toute la quintessence d’un fichier…

        1600Iso, 1/15s, Leica-R 50/2 @2.4, mise au point manuelle sur « l’homme dans la foule » qui m’a rappelé une scène à la Hitchkock… Qu’aurait bien pu faire l’AF dans cette situation? Développé dans DarkTable (pour essayer le logiciel, très peu de travail sur le bruit)…

         

        Bonne journée.

  38. Enfin pour répondre  à l’intérêt d’un écran « tilt » qui permet au final de faire des photos du style Rolleiflex tout en passant inaperçu… Non, vraiment ce Pentax a été descendu par la presse, on en a à peine parler, c’est un super boîtier FF OVF sans équivalent au jour d’aujourd’hui (rien que le système anti-bougé intégré au boîtier (SR/IBIS) vaut à lui seul son achat et me rappelle mon Leica R6 pour prendre des photos nettes au 1/4s)… Si j’avais pu, je serais rester chez Canon, car l’adaptateur plutôt que le changement de baïonnette de mes optiques Leica-R, ça m’allait bien…

    Ceci dit, depuis Le Canon EOS 6D puis le 5D MKIV, Canon a fait de gros progrès dans la gestion du bruit numérique. Et logiquement, Le Canon EOS 6D deuxième du nom devrait être la nouvelle référence des photographes amateurs passionnés de la marque en FF OVF… En attendant les résultats des labo…

    Photo fait grâce à l’écran tilt en toute discrétion et à l’obturateur électronique, au 1/15s @ISO400, f:3.4 avec le mal-aimé Leica Summicron-R 35/2, que je préfère à l’excellent Sigma ART 35/1.4, pour son échelle de gris, sa bague de mise au point formidable, son ergonomie et son embonpoint ridicule…

     

  39. « Oui, enfin, sans AF : elles n’intéressent quasiment plus personne (à part quelques fanatiques)… »

    De l’époque où j’avais mes deux Canon EOS 6D et mes optiques Leica-R en mise au point manuelle… L’AF est évidemment un confort mais pas indispensable…

    Canon EOS 6D, Leica-R 90/2 Apo Asph, Iso800, 1/250s @f:2.8.

     

  40. bonjour:

    je reviens un peu en arriere dans les messages avec 2 questions:

    si j ai bien compris l ecran s ouvre avec une simple charnière de la droite vers la gauche et c est tout? pas possible de le faire pivoter dans un autre axe? a quoi cela sert il alors.

     

    enfin si l on passe de 20 a 26 M de pixels vat on perdre de la luminosite vue que la taille des pixels est plus petite (j utilise ce boitier pour la photographie des aurores boreales)

    merci

  41. Bonjour Jean-François,

    Avant tout merci pour cet article, je m’intéresse en effet au 6D II et ton article tombe à pic.

    Ma question sur tes propos. Tu dis (écrit) :

    la photo Full Frame… C’est à dire : à la « vraie photo ». (…)
    Mais vous pourrez argumenter tant que vous voudrez : on ne fait pas les mêmes photos en Full Frame qu’en APS-C… Ce n’est pas pour rien que presque tous les pro travaillent (quasiment exclusivement) en format Full Frame

    Je suis un jeune photographe malgré mes 46 ans, ayant commencé sur le tard. Comme beaucoup, j’en suis à l’APS-C (un 600D puis un 7D dont j’ai été ravi), et, comme beaucoup, j’ai longtemps rêvé d’un « full-frame ». Oui mais voilà, en 6 ans, j’ai appris à me servir de mon boitier APC-C, dont le capteur est certainement plus contraignant et exigeant qu’un FF, mais quand on sait s’en servir… sans parler de mon cas, je vois des tonnes de clichés pris en APS-C qui font des images d’une beauté (ou qualité) tout à fait professionnelle (à part peut être pour des agrandissement). D’où…

    Première partie de ma question :

    Est-ce que tout cela n’est pas relatif ? Est-ce qu’un utilisateur de moyen-format n’a pas le même  regard critique sur le FF qu’un utilisateur de FF a sur les APS-C ?

    Deuxième partie de ma question :

    Quand tu dis « on ne fait pas les mêmes photos en Full Frame qu’en APS-C (en sous entendant largement que c’est mieux – les pros n’utilisent quasiment que ça, etc. -) quelle est pour toi cette différence, ce bénéfice si intéressant ? La profondeur de champ plus gérable ? la possibilité d’impressions et d’agrandissement plus grands ? la meilleure montée en ISO ? Ou y’a t’il autre chose que je n’imagine pas parce que je n’ai encore jamais essayé (une « patine » particulière au FF ? une certaine esthétique de l’image propre au FF ?)

    En bref, vu les différences de prix des boitiers entre FF et APS-C, l’intérêt du plein format n’est il pas un mythe pour ceux qui ont appris à faire avec les contraintes d’un capteur APS-C ?

    Merci beaucoup pour tous tes écrits… quand j’ai voulu commencer la photo, il y a quelques années maintenant, tes articles publiés dans « Déclic Photo » me furent d’une grande aide ! (et d’un grand plaisir). À bientôt,

    Steph’

    • Hello ! Merci pour ton commentaire !

      « Est-ce que tout cela n’est pas relatif ? Est-ce qu’un utilisateur de moyen-format n’a pas le même regard critique sur le FF qu’un utilisateur de FF a sur les APS-C ? »

      Oui, en effet ! Le moyen format donne des résultats encore plus spectaculaire que le Full Frame… Reste que le Moyen format est inabordable financièrement… Et très lourd à transporter !

      Mais si le Moyen Format rentre dans votre budget et dans votre sac : n’éhésitez pas ! Préférez-le…

      Pour ma part, je pense que le Full Frame est le plus « gros » capteur qui reste compatible avec mes finances et le poids que je suis capable de transporter en voyage. C’est pour cela que c’est le juste milieu.

      Mais pour d’autres : le « juste milieu » sera l’APS-C… Question de moyen, ou d’ambition.

      La première chose que différencie le Full Frame (et lui donne l’avantage), sur tous les autres systèmes : la disponibilité de plus d’objectifs, au rapport qualité / prix plus favorable… Tout spécialement en grand angles fixes. ET en zoom grand angles. Pour moi les « objectifs Full Frame » (notamment chez Canon), sont l’avantage n°1 du Full Frame…

      Ensuite : la possibilité du bokeh (non seulement à cause de la taille du capteur, mais aussi de la dispo d’objectifs comme les 24 mm f/1.4 : qui n’ont aucun équivalent en APS-C)…

  42. Bonjour JF,

    Merci beaucoup pour ta réponse, qui remet bien les choses en perspective. Comme en philosophie, elle ne donne pas une réponse dogmatique définitive, mais permet « de se poser la question comme il faut » !

    Bon, avec ces éléments… reste à savoir si je revends mon 7D et ses zooms pour acheter le 6D II et me contenter de 2 ou 3 « petites » focales fixes bien choisies (la question des moyens ou de l’ambition… !)

    Bonne journée, encore merci !

    Steph’

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.