web analytics

Quel appareil compact cet été ? Le Panasonic GX800 ?

25
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Chaque année en mai, c’est la même chose ! Nombreux sont les utilisateurs de reflex à me questionner en vue de l’achat d’un « petit appareil » léger… Et pas cher ! Afin de partir en vacances les mains dans les poches.

Invariablement je réponds que le plus petit reflex qui vaille le coup ( ! ) est l’increvable Canon EOS 100D, accompagné d’un objectif pancake comme le EF-S 24 mm f/2.8 STM… On le trouve encore à 379 € sur Amazon (bien qu’il soit désormais absent des boutiques, car arrêté par Canon). Le le EF-S24 mm se trouve aux alentours de 159 €.

 

Les liens proposés dans cet article, contribuent à financer votre blog,

grâce à une petite commission de 3 à 6% (pensez-y)…

 

L’EOS 100D qui sera bientôt remplacé par un successeur nommé peut-être EOS 150D (probablement aux alentours de 799 €, ce qui fait de l’EOS 100D une bonne affaire). Il sera peut-être présenté en juillet en même temps que l’EOS 6D MkII tant espéré (Canon EOS 6D Mark II et EOS 150D, ça se précise).

Les performances en dynamique (chez Photon to photo) du « vieux » EOS 100D restent celles d’un reflex de la génération du Canon EOS 600D (ligne bleu). Pas si mal, vu son âge… Pour référence, j’ai choisi d’afficher en vert, la courbe de dynamique de l‘EOS 6D (toujours aux alentours de 1450 € sur Amazon) qui m’a accompagné de 2012 à fin 2015… Et c’est largement assez de dynamique, pour faire ce que vous aurez besoin de faire !

Et elles sont tout de même meilleures (plus acceptables), que celle d’un des meilleurs compact, par exemple le Sony RX100 MkIII (ligne orange) qui coute tout de même 648 €. Que je renonce à utiliser car la prise en main est vraiment trop pénible (avec sa surface lisse et glissante), ainsi que son ergonomie générale… J’avais été séduit par le premier Sony RX100, mais j’avais quand même fini par le revendre au bout de un an, pour ces raisons (Test Terrain Sony Cyber-shot DCS-RX100)…

Invariablement (du moins assez souvent), on me répond alors que l’EOS 100D reste trop gros… Car le but est de « trouver un appareil de poche ». A ce propos, mon idée est que plus on a « envie d’un appareil de poche » et plus c’est un signe… que l’on a pas très envie de faire des photos ! Et c’est dans ce genre de situations (absence de motivation), que je sors mon iPhone (d’autant que sa colorimétrie agréable me rappel elle de es Canon)…

Soit ! Dans ce cas, je suggère alors l’achat d’un Panasonic Lumix GX80 (729 € en kit) : car avec son zoom pancake 12-32 mm, cet appareil représente à mon avis le meilleur compromis fonctionnalités / prise en main / compacité / prix… Un seul reproche : il est compact, mais pas si léger finalement.

D’ailleurs mon test de ce modèle (Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace) est la page la plus lue de Photoetmac en 2016. Sur la charte de dynamique présentée ci-dessus : c’est la ligne noir pour le GX80 (performances très honorable pour un Micro 4/3 de 16 Pixels et d’ancienne génération).

Il vous faut plus petit et plus léger encore ? Alors peut-être le Panasonic GX800 (587 € en kit) est-il le mouton à 5 pattes que vous cherchez… Car il conserve le capteur de 16 Mix du GX80, mais est plus compact. Perdant au passage le viseur électronique ? Précision au passage : il film en 4K, comme le GX80. C’est un tout petit GX80 et le digne descendant du petit GM1 (j’ai toujours le mien : Panasonic GM1 mon compact préféré est un hybride)…

Mais personnellement : si il était un peu moins cher, je préférerais le Canon EOS M5 avec viseur (1259 € en kit avec son 15-45 mm IS STM), ou le Canon EOS M6 sans viseur (à 936 € avec le même 15-45 mm très pratique). Car la colorimétrie Canon est bien plus agréable tout de même. Et là on passe à un capteur de reflex APS-C au ratio 3/2 : l’excellent CMOS Dual Pixel de 24 Mix, que l’on trouve sur l’EOS 80D. Je l’ai dit et répété, cet EOS M5 est très bien (relire J’ai… enfin touché : le Canon EOS M5 !)…

Même si le progrès en dynamique de l’EOS M5 (ou M6) n’est pas si énorme par rapport à un GX80 (un progrès existe, mais n’est pas si énorme) : l’image sera quand même bien plus détaillé. D’abord grâce à l’excellent petit zoom compact 15-45 mm… Ensuite, grâce à sa résolution en hausse de 24 Pixels…

 

Les liens proposés dans cet article, contribuent à financer votre blog,

grâce à une petite commission de 3 à 6% (pensez-y)…

 

Personnellement j’attend qu’il baisse un peu et il n’est pas impossible qu’il devienne le successeur de mon EOS 100D… Sauf si l’EOS 150D m’attire davantage ! On le saura fin juillet… Malheureusement sa disponibilité fin aout / début septembre va lui faire rater l’été. Alors que les EOS M5 et M6 sont eux « disponibles ».

Avez-vous des question ? posez les en commentaires, ci-dessous… 

 

Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

 

 

 


Moteur de recherche 702 x 610

Encouragez éventuellement votre blog, en passant plutôt par nos liens Amazon (ou le moteur de recherche Amazon qui nous assure une petite commission, généralement de 3%) :

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

25 commentaires

  1. J’aurai mis le G7X ou le G9X de Canon… Ce sont des compacts plutôt agréable et de bonne qualité d’image.

      • Moi je n’ai pas tout à fait le même point de vue (en tenant compte de mon niveau d’équipement) et je suis assez content de mon compact qui tient vraiment dans la poche en complément de mon eos100D – je ne joue pas encore dans le cour des plein format – pour moi le micro 4/3 est trop proche en image de mon compact et n’est pas assez compact en comparaison de mon 100D.

  2. Moi j’aurais pensé au Canon G1X Mark II

    Je sais qu’il n’a pas une résolution de dingue, mais il a un capteur presque aussi grand qu’un reflex et un bon objectif ample et lumineux.

    Après il faut se poser la question si on veut changer d’objectifs ou pas. Je pense que pendant les vacances on n’a pas envie de se prendre la tête.

  3. Mes vacances se sont des vacances photos mon reflex FF et rien d’autres, comme deuxième boitier un FF, j’ai un APS je m’en sers jamais je vais finir par le vendre

  4. Moi aussi pour mes vacances c’est FF (6D).L’APS-C c’est mon vieux 7D avec mon vieux 100-400 pour les meetings aérien et les avions autour de chez moi! Ce week-end je monte à La Ferté Alais! :)        C’est vrai que comme deuxième boitier pour la balade j’aimerai bien le remplaçant du 100D comme bouchon d’objo pour accompagner mon 6D, car le 7D est trop imposant et lourd.  ;)

    Merci à JF  pour ses bons conseils et belles photos.

     

    • Les vacances c’est presque léger : EOS 100D + 15-85 (pour avoir un vrai grand angle). et au cas où, un bon vieux S110 pour dépanner…
      Après je peux ajouter ou non d’autres objectifs, le 6D reste à la maison…

  5. J’ai pris en main le M5 aujourd’hui à Barcelone, vraiment un beau petit hybride, la finition le design la prise en main sont au top, et super compact. Mais vraiment hors de prix ! 400 euros plus chère qu’un 77D boîtier nu !

  6. Pour relativiser ta courbe.

    Le 6D à par défaut une optique 24-70 ou 24-105 à f4.
    Les APSc ont par défaut une optique 18-55 à f3.5 f5.6 (ou 18-135 à f3.5 f5.6)

    Le G7x (qui doit être proche du RX100) à une optique qui ouvre à f1.8 f2.8

    Alors oui, ces compacts ont une plus mauvaise dynamique que les reflex à sensibilité égale… Sauf, qu’ils ont moins besoin de monter en sensibilité car ils ont une bien plus grande ouverture. Et leur plus grande ouverture leur permet aussi de compenser la baisse de bokeh par rapport à un APSc (dont le capteur n’est que deux fois plus large).
    Donc tout compte fait, les compacts à capteur 1 pouce, sont très capables d’en remontrer aux APSc (tant que ceux-ci restent avec les optiques proposés par défaut).

    Faut toujours pondérer les comparaisons… Et ici, l’ouverture fait une différence majeure…

    • Hello ! Je ne crois pas…

      On a déjà débattu de cette question et il a longtemps et à plusieurs reprises. C’est une discussion récurrente dans le monde de la photo.

      Personnellement je soutiens que : lorsque tu place une optique à ouverture f/2 sur un capteur micro 4/3, il en résulte « l’équivalent » d’une optique à f/4 rapportée à un boitier full frame.

      Ton raisonnement concernant la dynamique des capteur de compact qui serait en quelque sorte « aidée » par une grand ouverture (de f/1.8 par exemple comme pas mal de compact experts) est faux.

      Car le capteur (excellent au vu de sa taille, surtout le capteur Rétro éclairé de Sony), doit quand même se battre avec une ouverture équivalente à f/1.8 x 2.7 (de mémoire je crois que c’est le coefficient multiplicateur pour les capteur 1 pouce).

      C’est à dire f/4.86

      Je ne vais pas refaire toute la démonstration… Mais tu peux lire ici (et les nombreux commentaires) :

      http://photoetmac.com/2017/03/appliquez-coefficient-identique-focale-louverture

      Et ça vaut autant pour « l’ouverture équivalente », que pour la « quantité de bokeh » (si l’on peut dire ça), que pour la focale…

      Par ailleurs, si ce que tu disais était vrai : on verrait moins de différence de performances (à taille de tirage égale et c’est la seule chose qui compte), entre une image faite avec un capteur 1 pouce et une image issue d’un APS-C.

      Hors cette différence existe, même si l’on prend une ouverture réelle équivalente (deux objectifs ouvrant à f/1.8 en ouverture réelle… Mais l’ouverture « équivalente » n’est plus du tout identique et désavantage très nettement le petit capteur).

      Une explication : dans l’absolu l’ouverture f/2 des deux objectifs reste identique (ici f signifie focale, donc une « ouverture » c’est une « fraction ». Par exemple : 50 mm divisé par 2 = un trou de 25 mm). Si il faut pour cadrer la même scène avec un capteur de 1 pouce, une focale de 18 mm. Alor la taille du trou (l’ouverture à f/2) mesurera précisément 9 mm.

      Ces trous laisseront passer une certaine quantité de lumière… et il semble assez logique que plus de lumière passe par un grand trou que par un petit.

      Au final : ce qui compte c’est la quantité de lumière finale récupérée par le capteur (et cette quantité globale dépend de la surface de celui-ci).

      Donc non : en aucun cas f/2 sur un petit capteur, ne serait équivalent à f/2 sur un grand capteur…

      Donc oui : la qualité de l’image (à taille d’impression égale au final), dépend de la taille du capteur (ceci pour un cadrage ou un angle de champ identique (focale de 50 mm dans un cas et de 18 mm dans l’autre) et pour une ouverture théorique donnée identique (de f/2 par exemple dans les deux cas, ce qui ne donne évidement pas un trou de taille identique : 25 mm et 9 mm).

      Ce qui est largement,t vérifié par l’expérience.

      • Mathieu parle d’une ouverture a f/5 pour les APC-C vs a f2 pour les 1″ il me semble.

        Je suis plutot d’accord avec ca. J’ai souvent des questions type « quel appareil acheter ». Ma 1ere reaction est de savoir si ils comptent investir plus apres et changer d’objectifs. Si c’est non, un bon compact avec un bon objo lumineux est mieux qu’un reflex avec le zoom de kit. Si ils veulent continuer, passer sur un reflex et se prendre un 2eme objo (fixe ouvert ou complement type GA ou tele).

        Un reflex avec zoom de kit a demeure me parait inutile et pas specialement pertinant: gros, pas specialement performant en low light.. Le gros avantage du reflex est de pouvoir changer les objo. Si ce n’est pas le cas, bah cas limite le concept…

        • Attention, la compacité d’un Sony RX100 : ça se paye quelque part… Il n’y a pas de miracles : c’est plus cher et la qualité d’image est moins bonne (même si elle est acceptable pour beaucoup de monde).

          Beaucoup de zoom « en kit à 100 € », restent quand même bien meilleurs (et c’est visible), que les meilleurs « objo lumineux » de compact, qui coutent 700 € (et là dedans l’objectif compte pour environ 100 € aussi, mais il est minuscule…)

          Par exemple : pour un Sony RX100, le zoom Carl Zeiss x3.6 de focale 10.4-37.1 mm f/1.8-4.9, est en fait (rapporté en Full Frame) :

          un modeste 28-100 mm f/4.9-13 (oui, ouverture maximale de f/13 au 100 mm, c’est très médiocre)…

          Déjà la quantité de lumière transmise par le zoom est faible.
          Mais en plus le capteur (1 pouce) qui l’exploite est minuscule !

          Mieux vaut un Micro 4/3 (et de loin), comme le Panasonic GX800…

          Ou le zoom entrée de gamme d’un reflex APS-C (certes plus gros et encombrant). Mais au moins le rapport qualité d’image / prix de ces zoom d’entrée de gamme pour reflex, sont-il infiniment plus favorables ! ET au moins on aura toujours la possibilité de s’acheter plus tard, un excellent fixe : comme un 50 mm f/1.4, ou un excellent 85 mm f/1.4 pour quelques centaines d’euro !

          Rappelons que sur un APS-C Canon (par exemple) :

          50 mm f/1.4 devient un 80 mm f/2.2
          85 mm f/1.4 devient un 136 mm f/2.2

          Bref en photo : la taille du capteur c’est quand même le plus important !
          C’est comme la taille des roues pour un vélo : le compact, c’est l’équivalent d’une trottinette…

          Si l’on veut rouler loin, il y a une taille de roue idéale : assez grande pour ne pas se fatiguer… Mais pas trop non plus sans quoi c’est encombrant et moins stable !

          Curieusement la taille des roues des vélos, à suivie la taille des surfaces sensibles dans la photo ! A l’époque des chambres g »ans, il y avant les « grand bi » avec une immense roue avant…

          Aujourd’hui, alors que l’on adore faire des photos au smartphone, pas mal de gens adoptent la trottinette en ville… c’est peut-être el’époque qui « rapetisse » : nos cerveaux aussi ;-)

          Bref : roule en trottinette , non merci !

        • « Mathieu parle d’une ouverture a f/5 pour les APC-C vs a f2 pour les 1″ il me semble. »

          J’avais bien compris… Par exemple : pour un Sony RX100 (capteur 1 pouce chef 2,7) : le zoom Carl Zeiss x3.6 ;

          Zoom : 10-37 mm f/1.8 – 4.9

          Une fois rapporté en Full Frame, ça donne un modeste :

          Zoom : 28-100 mm f/4.9 – 13

          Oui, ouverture maximale de f/13 au 100 mm, c’est très médiocre… Monter au 100 mm c’est pratique mais la quantité de lumière qui va impressionner la capter est vraiment faible.

          ______________________________________

          Les zoom de base de reflex APS-C ouvrent à f/3.5 – 5.6 :

          Zoom EF-S 18-55 mm f/3.5-5.6

          Une fois rapporté en Full Frame, ça donne

          Zoom EF-S 28-88 mm f/5,6-8.9

          Mais c’est beaucoup mieux ! Car la taille des lentille est énorme et laisse passer beaucoup (mais alors beaucoup) plus de photons… Qui sont récupérés par une surface beaucoup (mais alors beaucoup) plus vaste !

          Les résultats sont visibles : On voit ici à quel point le petit capteur (et son minuscule objectif) sont à la peine à 3200 ISO face aux APS-C Canon et même au Micro 4/3 :

          https://goo.gl/rCpzS8

          Maintenant, pour des tas de gens et des tas de situations, ça suffira largement (je fais souvent des photos en JPEG avec mon iPhone 6 et j’en suis très content)

           

          • Maintenant, pour des tas de gens et des tas de situations, ça suffira largement (je fais souvent des photos en JPEG avec mon iPhone 6 et j’en suis très content)

            Je crois que c’est le point qu’on oublie. On parle bien ici de « photos de voyage », ce qui est différent de « voyage photo ». Pas besoin d’un FF et d’un 24-70 2.8 pour ramener quelques souvenirs pris à ISO 100 et destinés à être partagés sur Facebook…

            De ce fait, je trouve assez peu pertinent de comparer la performance des petits systèmes avec ceux de gros DSLR. Simplement parce qu’en pratique, si on utilise un système compact, c’est parce qu’on ne traînerait pas un gros de toute manière. L’alternative réelle n’est donc pas « petit capteur » vs « gros capteur » mais plutôt « petit capteur » vs « pas de photo du tout » ou « photo au téléphone ».

            Du moins, c’est ma situation en voyage. Mon système compact, c’est ce que je prend les journées où ça ne me tente pas de me promener avec un DSLR. Et les photos que je prends avec ce système sont donc « meilleures » que celles de mon DSLR. Simplement parce que si je n’avais eu que mon DSLR, la photo n’aurait jamais été prise, l’appareil étant demeuré à la maison… Et à l’inverse, il ne me viens pas à l’esprit d’utiliser mon compact lorsque je peux utiliser mon DSLR…

            Bref, deux outils comblant des besoins différents. Les comparer est un peu comme discuter de ce qui est meilleur entre une fourchette et une cuillère…

            • Oui, d’accord…

              Mais je devais tout de même contredire, l’affirmation fausse : selon laquelle f/1.8 sur un compact, faisait aussi bien (ou était la même chose) que f/1.8 sur un APS-C ;-)

              Cela n’a rien à voir !

              Mais à part ça : oui, on peut faire de la bonne photo avec un compact… J’ai écrit assez d’articles à ce sujet !

              • Je n’ai jamais dit ça. J’ai dit que f1.8 sur un compact valait bien un f3.5 d’un APSc.
                Surtout parce que si le compact est à 100 iso, l’APSc serait à presque 400 iso pour la même lumière.

                Alors que oui, à la même sensibilité, l’APSc est théoriquement meilleurs.

                Entre un compact 1 pouce et un APSc, il y a le même rapport qu’entre un FullFrame et un 4/3 soit x2.

                Par contre, j’ai comparé avec un G7X, qui est mieux que le RX100 sur les ouvertures : f1.8-2.8 pour le G7X

                • Ben moi je crois que aucun compact à f/1.8 (même à capteur 1 pouce rétro éclairé de dernière génération), ne peut rivaliser avec un APS-C de 18 Mpix ou de 24 Mpix, avec son zoom de base à f/3.5…

                  Cela me semble être juste une impossibilité physique !

                  Pour de nombreuses raisons différentes qui tiennent autant à la taille de l’objectif, qu’à la taille du capteur :

                  – Taille des photosites

                  – Transmissivité des lentilles

                  – Qualité des lentille (ne pas oublier que la qualité de traitement des lentilles est identique. Donc leurs défauts sont bien plus génants lorsque la lentille est minuscule…

                  – Tolérance de qualité lors de la fabrication : il est plus facile d’être précis sur de grosses lentilles que sur de petites…

                  – Chaines de productions bien plus ancienne et approuvées chez Canon, Nikon, que chez Sony…

                  – Etc…

                   

  7. Ne pas négliger non plus le prédécesseur du GX800, le GF7 que l’on trouve encore, et à des prix inférieurs. Les fiches techniques sont quasi identiques, à quelques détails près, dont:

    – pas de vidéo 4K pour le GF7
    – cartes mémoires au format microSD pour le GX800 (SD pour le GF7)
    – autonomie batterie annoncée légèrement meilleure pour le GF7 (mais ça reste pas terrible dans les deux cas)
    – 3 grammes de différence sur la balance (pour les plus pointilleux) ;-)

    Etant en phase de préparation d’un trek ou le moindre gramme économisé va compter dans le sac à dos, ma compagne a décidé de laisser son EOS 500D à la maison et opté pour le GF7 et son zoom 12-32. Parmi les éléments de son choix GX800 vs GF7, elle n’a pas besoin de la vidéo 4K, et peut ainsi réutiliser les cartes SD de son réflex. La qualité optique du 12-32 est étonnamment potable et c’est un vrai bonheur dans le sac ;-)

  8. J’ai un M6 depuis une semaine avec le 15-45 et le 22mm : vraiment très bien, mon vieux 5DMk2 (que j’utilisais quasi exclusivement avec le pancake 40mm) va prendre la poussière…!

    Bluffé par l’autofocus, je ne m’attendais pas à aussi bien… Et c’était un point de frustration avec le 5DMk2, j’appréhendais (petit plus : touche MFn affectée au changement de mode d’autofocus + mode C1 prêt et configuré pour la photo d’enfants qui bougent)

    Bonne prise en main, sympa/fun à utiliser, qualité d’image conforme et pouvoir retrouver son picture style à soit, c’est un très gros plus pour moi, transition en douceur.

    Interface bluetooth+WiFi bien pratique pour envoyer des photos sur le vif.

    Et avec le 22mm, il n’est pas trop moche et pas très gros (mais reste un peu dense, c’est pas ultra léger).

    Je crois qu’il va partir en vacances et le 5D rester à la maison.

    Reste quand même à trouver un système de portage minimaliste, trop épais (même avec le 22mm) pour une poche de tenue estivale.

  9. Le meilleur rapport prix/compacité/poids/taille + définition capteur c’est le Sony A6000, rapport, s’il est pris dans sa totalité, est bien meilleur que les Canon 100D/M5 ou les micro 4/3, si l’on s’en tient à ton accroche que je cite:

     » en vue de l’achat d’un « petit appareil » léger… Et pas cher ! Afin de partir en vacances les mains dans les poches. »

    Il suffit de le constater sur camera size, c’est d’une telle évidence que je ne comprends pas cet oubli de la part d’un professionnel de la comparaison aussi impartial que toi (la bonne blague ;-))

  10. Je viens de passer une semaine à Berlin avec le 100D, le 24 et le 10-18. Tout léger, tient dans la poche de ma veste quelle que soit l’optique, bref, un plaisir réel et une disponibilité permanente… Le 17-70 2.8-4 Sigma, bien plus lourd, n’est que très peu sorti de mon sac, j’aurais pu m’en passer.

    J’avais trouvé le 100D à moins de 280€ voilà quelques semaines pour remplacer un défunt S100. Sans regret, et sans attendre le 150D.

     

     

  11. Pingback: Prise en main Panasonic GX800 : petit et si pratique - photoetmac.com

  12. Pingback: Canon EOS 200D : tout petit, tout beau, tout neuf ! - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.