web analytics

Le Thunderbolt va peut-être servir à quelque chose

9
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Depuis le temps (des années) que j’explique que le Thunderbolt ne sert à rien… Relire mes divers articles à ce sujet ci-dessous. Mais aujourd’hui, le revirement de Intel change la peut-être la donne.

Et prouve au passage, à quel point j’avais raison jusqu’alors. A partir de maintenant, peut-être des fabricants vont-ils commencer à proposer des boîtiers Thunderbolt accessibles financièrement.

Car voici la meilleure nouvelle du jour, chez 01Net : « En permettant aux constructeurs tiers d’intégrer le Thunderbolt 3 sans avoir à reverser d’argent, Intel espère non seulement aplanir les choses – tout le monde sera en vrai Thunderbolt 3, et pas dans un format bâtard – et accélérer son adoption dans le monde. Une démarche qui s’appuie sur un précédent échec… »

D’ailleurs, il y a quelques semaines seulement, voici les propos que me tenait par mail un ami (qui s’y connait) et qui travail dans une société, qui produit des boîtiers pour disques durs, alors que je lui demandais quand ils allaient enfin proposer des boîtiers pour disques SSD en Thunderbolt 3, à la norme USB-C et à moins de 50 € (boitier vide) :

« Ca n’existera jamais à ces prix… Tout ce qui est thunderbolt, c’est des frais de licence de dingue + 6 mois de certif apple + intel… Bref, une sacrée merde ! Sans compter le cout des puces : beaucoup, beaucoup plus élevé…

De toute façon, dès que tu parle de SATA c’est 500 Mo/s maximum. Donc le TB ne se justifie pas. Le TB ce n’est que pour les futur M2 PCI express. Ou les multi-disque en raid… »

Bref, pour des SSD classiques, tels qu’on les trouve actuellement à 350 € le To : plus rapide que l’USB-3, ça ne sert à rien… Surtout si c’est plus cher. On peut espérer que le Thunderbolt ne coute pas plus cher que l’USB : mais sauf à utiliser une nouvelle norme de disque, il ne sera pas plus rapide que l’USB-3.

Au moins ça ne coutera peut-être pas plus cher… c’est un début !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

9 commentaires

  1. Moi ça fait 6 ans que je me sers du Thunderbolt et j’en suis extrêmement satisfait. Il résout tous mes problèmes de performances et de connectivité, et ça m’a également permis de ne pas m’arracher les cheveux pour reconnecter tout mon matériel sur mon nouveau MacBookPro 2016.

    Et donc, pour moi, le coût plus élevé est parfaitement justifié et totalement acceptable dans mon utilisation. Time is money.

    • Hello Gilles, décidément je ne comprendrais jamais ce que tu trouve au Thunderbolt, qui n’existe pas en USB3…

      Question performances, la vitesse du Thunderbolt sert absolument à rien en photo ;-)

      Car un simple Hub USB3 Amzon Essentiels (à 30 €) suporte 7 (ou même 10 !) disques en USB3 connectés, tous en même temps : à plus de 380 Mo/sec, en lecture écriture…

      Et il fait des SSD récent pour exploiter une telle bande passante (qui reste bien supérieur à nos besoins dans Lightroom)…

      Un disque classique (ou un RAID constitué de disques classiques) : ira à la même vitesse en Thunderbolt ou en USB3 : exactement la même vitesse ! C’est le disque le goulot d’étranglement…

      A la limite si tu as aussi un disque en RAID 5 ultra performant (donc ultra cher et ultra pas sécurisé), constitué de plusieurs SSD : tu pourra toujours le brancher en Thunderbolt parallèlement à l’USB3 : mais personne n’a ça (sauf à devoir faire du montage vidéo ultra intensif).

      Je mesure les performances de tous les disques Thunderbolt qui me passent par les mains depuis que ça existe. Les seuls que j’ai trouvé avec un débit justifiant l’utilisation du Thunderbolt, sont des RAID constitués de plusieurs SSD (et je ne recommanderais à personne de stocker dessus des originaux ou un catalogue Lightroom)…

      CF copie écran : un RAID de 500 Go de SSD en Thunderbolt 2… Très, très cher pour seulement 500 Go et pour plafonner à 700 Mo/sec : personne n’a besoin d’un tel disque… (qui n’est que « marginalement » plus rapide qu’un SSD en USB3, qui dans un boitier plastique USB3 à 24 € : tourne aux alentours de 400 mo/sec et qui ne coute que 350 € pour 1 To)

      Donc jusqu’à présent pour résumer : le Thunderbolt :

      D’abord c’était très, très cher…

      Ensuite le gain de performance n’est pas énorme… (totalement invisible dans Lightroom).

      Troisièmement le RAID 5 nécessaire pour gagner un peu de vitesse et exploiter ce Thunderbolt : c’est très dangereux ! Je ne compte plus les gens qui viennent pleurer car leur système RAID les a planté (y compris des grandes marques bien connu La Cie, Drobo, etc : les RAID ça tombe en panne (logiciel) trop souvent – J’ai des dizaines d’exemple)…

      Et j’insiste : en dehors de ces RAID 5 : le Thunderbolt ne sert toujours à rien ! Tout simplement à cause de la norme des disques dur eSATA qui est le goulot d’étranglement…

      Le Thunderbolt : c’est un peu comme si on utilisait un jet d’affaire pour transporter 15 personnes par jour de Paris à Lyon, mais que l’aéroport est à 1h de route du centre des deux vile. Alors que les gare TGV sont au centre ville !

      ça ne sert à rien, à part éviter deux ou trois fils qui trainent… Mais pour ça je connais des solutions moins couteuses et très efficaces aussi !

    • Et voilà un petit « hub » de 6 disques de 2,5 pouces….(depuis ce petit cluster est monté à 10 disques superposés) : des disques classiques et SSD (selon l’âge)…

      Tous connectés via un câble USB3 unique, à mon Macbook Pro… Et cela à la vitesse hallucinante de 400 mo / sec, en lecture écriture…

      Pour un total de 12 To de stockage ! Pour pas cher…

      Combien couterait ces 12 To de stockage en Thunderbolt et en 2,5 pouces avec du SSD et du disque classique à l’intérieur ?

      Et quel place cela prendrait-il sur le bureau ?

      Mmmm : ce serait totalement innenvisageable… Alors que ce petit hub, je peux le glisser dans mon sac à dos si je pars à la campagne. Ou en extraire un ou deux disque (si je n’ai pas besoin de tout emporter)

      • Olivier THOMAS on

        C’est quoi les références du boitier que tu utilises ? Est-ce des disques SSD à l’intérieur ?

        Merci

  2. Oué, mais tu m’expliqueras comment tu fais, avec l’USB 3,  pour chaîner, par exemple, un écran moderne (4K ou pas) avec un serveur RAID, tout en y reliant divers périphériques sans difficultés et sans pertes de performances.

    C’est bien beau les vitesses de débit de X vs Y, mais tu perds de vue l’essentiel : l’aspect pratique. Quant à ton assemblage hétéroclite, à mon avis, il ne tient pas la route sur le long terme en termes de performances soutenues et de fiabilité non plus d’ailleurs. Et pour une différence de coût somme tout assez marginale ;-)

    Ce n’est pas parce que le TB ne te sert pas, qu’il ne sert globalement à rien.

    • Mais Gilles : il en sert vraiment à rien de « chainer un écran moderne (4K ou pas) avec un serveur RAID, tout en y reliant divers périphériques sans difficultés et sans pertes de performances. »

      Mon écran 4K sera branché directement en Thunderbolt (ou autre chose, pour le moment ne n’ai pas besoin d’écran 4K, mais surtout d’un écran bien calibré)…

      Et tout le reste branché sur l’USB3 (en ne mobilisant qu’un seul port)…

      Aucuns inquiétude sur ma pieuvre : il est beaucoup (j’insiste ; il est beaucoup) plus fiable…. que n’importe quel système RAID ou boîtiers externes sophistiqués…

      Il est même incassable : pas de ventilateur, pas de carte électronique et surtout pas de logiciel (le point faible des RAIDs)

      Et aucune raison que les performances baissent avec le temps… (il s’agit de disques branchés en direct)…

      Si par malheur un des boîtiers tombait en panne (ce qui est quasi impossible, vu la simplicité et la fiabilité de l’USB3 et de ma vie je n’ai jamais vu un boitier USB3 tomber en panne) : cela me coutera 24 € de le remplacer par un neuf…

      Et cela fait plusieurs années que j’ai commencé à construire cette « pieuvre » : au début ce n’était que 2 ou 3 disques reliées par un élastique, à un Hub… Aujourd’hui c’est 10 disques, qui tournent sans chauffer, sans ventilateurs…

      Bref : c’est imparable !

  3. Mon serveur Thunderbolt (Promise Pegasus) de 1ère génération tourne comme une horloge depuis 6 ans, quasi 24/24, il ne chauffe pas et ne fait pas beaucoup de bruit ;-)

    En général, je suis d’accord avec tout ce que tu dis, mais sur le TB, on ne sera jamais d’accord !

    Par contre, je cherche à m’équiper d’un bon SSD dans un bon boîtier externe, si tu as des conseils, je suis preneur.

    • Tu as juste eu de la chance… Je connais au moins un photographe pro, qui a eu des soucis avec un de ces Promise.

      Et j’ai des dizaines de cas dans ma boite mail de gens qui ont eu des soucis… Pour certains, j’ai pu les dépanner. pour d’autre ça a été le retour en SAV…

      Et pour quelques uns : il y a eu perte définitive du contenu des disques RAID site à un problème logiciel… Et comme ces systèmes donnent un fausse impression de sécurité, souvent les utilisateurs oublient de sauvegarder leur RAID !

      Bref : le RAID ne devrait être utilisé que par des gens prévenus, qu’il ne dispense aucunement d’une sauvegarde.

      Car la panne matérielle de disque est une chose rarissime…
      La panne logiciel : ça arrive
      L’erreur humaine : c’est quasi systématique !

      J’ai un article en Mode brouillon depuis plus d’un an, sur ce sujet : pas eu le temps de l’écrire, pour le moment !

      On peut très bien utiliser un stockage RAID sans problème (j’ai durant plusieurs années eu un RAID logiciel dans mon Mac Pro… sans le moindre soucis. Avant d’arrêter : car ça sert vraiment à rien, si l’on utilise Lightroom). Bref, on peut : mais il ne faut pas être débutant… ET ne pas oublier les sauvegarde en dehors du RAID.

      Mon système de Pieuvre est « beaucoup » plus fiable que n’importe quel RAID : et bien entendu les sauvegardes sont tout aussi obligatoires que si l’on utilise un RAID…

      Sinon : SSD Samsung EVO 850… pas de soucis !

      http://amzn.to/2r0eDbd

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.