web analytics

Hong Kong en 1952 par Werner Bischof de Magnum

9
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

C’est grâce à Zolimacitymag.com (un site Hongkonguais en Anglais vraiment très intéressant, que je visite assez régulièrement), que je découvre une exposition (au F11 Photo Museum) présentée en ce moment à Hong Kong : 

Elle est consacrée au grand Werner Bishof de Magnum,  qui avait photographié Hong Kong en 1952… Et c’est un fantastique voyage, dans le temps, notamment pour qui connait Hong Kong aujourd’hui. Je vous recommande la visite de la galerie concernée chez Magnum :

Sur cette image, on reconnait la traditionnelle baisse Chinoise fortifiée ronde sur la colline, vestige d’un autre temps quasi moyenâgeux… En bas le village ancestral, dont il reste encore quelques maisons isolées au hasard de certains quartiers. Et enfin : en construction, les premiers bâtiments en béton, dont il ne reste plus grand chose aujourd’hui et qui font eux-même figure de vestiges en 2016 !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

9 commentaires

      • lol

        On croirait entendre ma mère (qui est, et je peux le comprendre, très nostalgique du HK des années 60) ! :)

        C’est sûr que le développement immobilier des 30 dernières années a considérablement changé le paysage urbain, voire la géographie même de HK. Mais j’y vois aussi une forme de beauté différente dans cette ville incroyable qui se renouvelle constamment. Je ne retrouve pas vraiment d’équivalent dans le monde.

    • Merci Jean-Luc, c’est très intéressant ces clichés ! Vraiment génial !

      T’en as encore ?

      Aurais tu réunion tout ça sur une page ?

      SI oui, je veux bien l’adresse et j’en ferais bien un petit article… En les commentant, car je connais bien tout ces endroits et certains de ces buildings sont toujours là (et modernisés).

      • Et merci Jean-François pour cet article et ces liens !

        Au vu du peu de commentaires ici, ce sujet semble nettement moins populaire que d’autres. :) Personnellement, j’aime beaucoup ce sujet et ce genre de sujets.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.