web analytics

80% Canon, 20% Nikon (et 0% mirrorless) ?

41
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je ne résiste pas à la tentation taquine de partager ce soir avec vous, le mail reçu d’un de nos fidèles lecteur (merci Rage)… qui nous écrit ceci :

« Salut Jean-François, j’espère que tu vas bien. Pour le buzz, le commentaire du jour est signé Ken Rockwell :  « 80% Canon, 20% Nikon »

« I know you looked, too.  I saw 80% of the guys at the Superbowl shooting the Canon 1DX Mk II and maybe 20% shooting the Nikon D5. While your count probably varies, I saw no mirrorless, just as I suspected.

Mirrorless is just for fun, not pro sports, regardless of what you see in advertisements for them. No one needed flip screens to shoot from over their heads; real shooters know how to point a camera by feel. 

DSLRs rule for serious work; mirrorless is for fun for those with money to burn. »

Ahah, pour tout vous dire, c’est un peu ce que je pense… Même si parfois j’ai mon clone : qui aime le fun. Et parfois ne résiste pas à « gaspiller » un peu son argent, dans des boîtiers « un peu gadgets » ! Au delà de la question du mirrorless : l’autre question brûlante est la suivante : « les pro sont-ils en train de lâcher Nikon » ? Il me semble depuis 2 ou 3ans, qu’il y a effectivement un mouvement en ce sens… Le pensez-vous aussi ?

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

41 commentaires

  1. En ce qui concerne le « Mirorless vs Reflex » de manière globale, je ne me prononcerais pas. J’ai actuellement un Mirorless et c’est un choix que j’assume mais, je ne suis ni pro Mirorless ni anti Reflex.

    Pour l’univers professionnel, même si je ne le côtoie pas directement, je constate quand même, ne serait-ce qu’à la TV (JO 2016 par exemple) une prédominance de Canon. Les téléobjectifs blancs, ça ne trompe pas. (à moins que…, Sony peut-être…, ah non, Samsung. OK, je sors… :-)

    Mais de manière plus générale, quand je regarde les Reflex à l’épaule ou au cou des touristes, qu’ils soient de « vrais » photographes amateurs ou non d’ailleurs, il est clair qu’il y a une nette prédominance de Canon.

    Et je dois l’admettre aussi, une domination des Reflex vis à vis des Mirorless (exception faite des compacts, bien sur).

  2. Il est marrant ce Ken! Pendant que se déroulait un match d’anthologie devant lui, il comptait les caméras! J’imagine la discussion lundi matin avec ses potes: »Et Ken, as-tu vu l’incroyable revirement de situation en fin de match ? J’en reviens pas encore, quelle remontée! », « Quoi! Il y avait plus de Nikon en fin de match! C’est pas ce que j’ai compté! », « …, OK Ken, bye… ».

  3. Bonjour,

    Effectivement 31% de perte pour Canon sur les compactes pour l’essentiel car supplantés par les smartphones. Donc le jour ou Canon et Nikon sortiront un smartphone photo on verra.

    Pour les réflexes c’est différents  le 80D est une réussite commercial alors que Nikon peine sur ce créneaux.

    de toutes façons a part révolution le marché est saturé et visiblement Canon com Nikon étalent de plus en plus les sorties des boîtiers Expert et Pros, le 80D c’est particulier c’est l’intégration d’un nouvel AF nettement plus performant que sur le 70D directement inspirer du 7MK2 du 1DS mk2 est mis en place sur le 5D4 et 6D2 qui à justifier son lancement.

    Du cous il carton car sur le reste il est presque identique au 70D

    Le marché occidental est très différant du marché asiatique, mais malgré tous les reflex restent majoritaires dans les ventes même en Asie, de plus ça rassure les acheteurs.

    Pour les pros ils rêvent d’un reflex plus léger mais d’un reflex, car la visée électronique malgré des avantages certains : Léger, silence, Vison de nuit on 2 gros inconvénients, le souci du à la viser électronique de jour déjà très commentée  et à une autonomie trop faible 400 vue max contre 950 vue mini pour un reflex pro et semis pros.

    Et puis on ne change pas d’habitude si facilement que ça

    Belle journée à tous derriere votre viseur.

     

     

     

    • Les 30% de baisse des chiffres d’affaire peuvent aussi s’expliquer par le fait que les appareils photos sont « Mature ». Depuis 4 ans, il n’y a plus de révolution capitale dans les reflex. On n’a plus besoin de changer un appareil photo comme avant. Un bon reflex d’il y a quatre ans reste un bon reflex.

      C’est un peu comme l’informatique. Avant, les ordinateurs était périmés au bout de 1,5 ans (la puissance des processeur doublait). Maintenant, le processeur gagne 10% de puissance en une année, c’est négligeable : Moins besoin de changer un micro qui a plus de trois ans.

  4. Oui, rien de neuf sous le soleil. Les pro autour des stades sont tous en Canikon, breaking news.

    Il n’y a aucune raison que ce soit autrement, aucune marque ne propose des systèmes équivalent.

    Ce que je ne comprends pas c’est quelle conclusion on est censé en tirer ? Tous les professionnels roulent en camionnette donc je dois moi aussi rouler en camionnette ?

    • quelle conclusion en tirer : c’est évident, il faut aller acheter du canon et des gros tromblons pour les voyages où il faut faire 500 à 1000 photos / jour…

       

       

      • Sans tirer de conclusion même ci je suis équipé de Canon je préférai que Canon est plus de concurrences car la concurrence à 2 vertus dans les technologies, les prix et innovations.

        Quand la pellicule reniée en maître et que 5 marques innovées Canon Nikon Peintax Minolta Olympus au moins ça sortaient quelques pépites.

        C’est pas que je trouve que c’était mieux avant le numérique c’est franchement bien mais une t’elle domination me parait pas très bon .

         

    • Concernant la camionnette, je ne me prononce pas car c’est l’utilitaire et non l’outil, mais pour le matos électroportatif, je dirais Métabo, Makita pro, AEG pro ;-)

  5. Guillaume Rousseau on

    Je me permets un modeste rappel en économie :

    Une baisse de 31% des bénéfices ne correspond ni a une perte de 31%, ni a une baisse du chiffre d’affaire de 31% ;)

     

  6. So what ?

    Déjà, Ken Rockwell est un vieux conservateur en matière de matos photo, tout ce qui n’est pas une optique en métal à l’ancienne c’est du plastique bas de gamme à proscrire. C’est son choix, mais c’est pas très pertinent la plupart du temps.

    Ensuite, les reflex haut de gamme (les monoblocs) sont bien évidemment meilleurs que les mirrorless pour l’autofocus, c’est une question de technologie plus que de talent. D’ailleurs, en matière de suivi 3D, Nikon fait notoirement mieux que Canon, mais ça n’empêche pas Canon de dominer, comme quoi la qualité ne fait pas tout.

    Enfin : tout le monde pro est *déjà* équipé en longues optiques Canikon (400/500/600/800mm), et le coût d’un switch est aussi prohibitif que rarement utile. Du coup, le monde pro étant déjà équipé et par nature doté d’une forte inertie quant à la marque, il n’y a aucune raison pour qu’un mouvement quelconque se fasse rapidement vers le mirrorless*. A fortiori pour le foot, où la taille du terrain impose des focales très longues (500mm au moins), qui n’existent pas ailleurs (sauf avec une bague, mais donc avec un autofocus indigent pour l’exigence du sport).

     

    Ces faits font que en photographie de foot, le reflex est le seul choix, mais ça ne présume de rien pour les sports qui demandent moins d’allonge (sport en salle, notamment), et encore moins sur les capacités des mirrorless dans les autres disciplines (photo de mode, photo de studio, etc), où les mirrorless ont aussi de bons arguments (MAP sur capteur + pas de miroir = plus de résolution à la fin et pas de soucis de front focus/back focus).

     

    (*Sauf peut-être pour la vidéo, puisque personne n’arrive à la cheville de Panasonic en dessous de 10k€ en vidéo (avec le GH5) et que la perte de surface collectrice se compense aisément par d’autres moyens (metabones speedbooster).)

    • Je pense que même si Olympus offrait ses boitiers et objectifs à certains photographes de sports (gratuitement)… ils préféreraient (tous) utiliser leurs propre matériel choisi chez leurs marques habituelles.

      Ceci pour bénéficier du Full frame, de la résolution de leur choix, de la colorimétrie Canon… et des objectifs de leurs choix (dont beaucoup n’existent pas chez Olympus)…

      En tous cas : moi qui ai la possibilité de me faire prêter du matériel (gratuitement) depuis des années, je préfère largement utiliser (et acheter au prix fort) mes reflex et objectifs Canon… (du moins dès que je fais des photos « qui comptent » ! )

      • JF, peux tu confirmer ou infirmer que les agences sont propriétaires du matos et non les photographes, il me semble avoir lu ça un jour mais j’ai un doute.

        Si oui ça voudrait dire que le photographe travaille avec le matos que lui fournis son agence.

  7. Rien à rajouter sur le commentaire de Ken Rockwell ;-)

    Pour ce qui est de la lutte épique Nikon/Canon … depuis le milieu des années 70 (oui, je ne suis plus un perdreau de l’année) c’est la castagne ! Nikon F2 / Canon F1.

    Il y a eu des retournement de tendance, avec des switch Canon > Nikon  Nikon > Canon en fonction des modes et des avancées techniques … Autofocus notamment.

    Mais, – pour les amateurs moyennement argentés, dont je suis, changer un parc de cailloux pour un autofocus un poil discriminant en basse lumière – exemple – est légèrement irréaliste.

    Pour des pros, pouvant rentabiliser le – poil discriminant -, et capable d’absorber et de se former sur le maniement d’un nouveau matériel complexe, pourquoi pas.

    Il y aura d’autres switchs et Nikon bosse dur :-) Ce serait une perte terrible si cette entreprise périclitait.

    Notons au passage la trouvaille géniale du fût blanc sur les télés Canon (- Non, non ce n’est pas pour la com, c’est juste pour éviter l’accumulation thermique …).

    Job

    • Notons au passage la trouvaille géniale du fût blanc sur les télés Canon (- Non, non ce n’est pas pour la com, c’est juste pour éviter l’accumulation thermique …).

      Id est ? Si c’est juste le fait que le blanc réfléchit plus de lumière que le noir, j’ai vraiment du mal à voir l’intérêt, vu l’énorme variété des conditions thermiques auxquelles sont exposées les objectifs photo.

  8. Ken Rockwell? Pas sérieux. Il doit encore utiliser les courbes lors de sa post-prod!

    « I usually prefer to shoot at around 6 MP for my people pictures to allow me to process more of them faster. »

    Dixit avec un boitier à 42MP…..

    « Raw is a waste of time and space, and doesn’t look any better than JPG even when you can open the files. »

     

    très pro en effet

  9. Je voudrais juste rappeller que Olympus communique sur son hybride haut de gamme en parlant d’un autofocus de folie, d’une rafale surréaliste (perso, je dirais irréaliste…). Pour l’instant, il ne semblent pas débarquer en masse sur les terrains de sport ?!

    Nota : quand je vois ce que PENTAX est capable de sortir comme appareil pour essayer de vendre de la nouveauté (PENTAX KP => Poignée bizarre, batterie réduite pour réduire la taille du boitier, …), je me dis que les marques sont en manque d’inspiration ! Je pense comme d’autres que le marché est plus mûr et que le rythme de remplacement d’un boitier se ralentit !

  10. Si le but est de faire de la pub Canon.
    Ils disent 75% de Canon et publient le photo suivante.

    JF: Je suis sympa, j’essaie de t’aider à devenir ambassadeur…

  11. A Thierry : les agences ou dans mon cas, les sociétés, sont propriétaires du matos ; d’ailleurs les factures le prouvent. Les photos prises également ; j’en sais quelque chose : aucune diffusion ni édition : elles ne m’appartiennent pas. C’est simple.

  12. Au passage, une majorité des photographes aux super bowl appartient à Associated Press qui a un contrat d’exclusivité avec Canon.

  13. Que vient faire la question de la présence d’hybrides ou non sur un événement comme le Superbowl ? C’est ridicule :D

    La plupart des photographes devaient être équipés par leur agence, et ces agences on un parc en reflex Canon ou Nikon depuis toujours, je vois mal ces agences changer tous leurs parc matériel du jours au lendemain et surtout sur un show sportif aussi important, pour du « mirroless », et ce… juste pour le fun, comme ça pour voir… :D

    De plus l’avantage des hybrides c’est surtout le critère de poids et d’encombrement, la ils s’en foutent, les photographes doivent avoir un spot délimité dont ils ne peuvent pas bouger : donc on prend du lourd.

    Les hybrides n’ont jamais eu vocation de remplacer du matos pro (et je pense que Olympus, Pana, Fuji et peut être même Sony en sont conscients) , mais d’offrir une autre alternative aux amateurs, experts, et peut être quelques pros, c’est tout.

    Donc un article pour dire : « regardez il n’y avait aucun pros utilisant un mirroless au Superbowl  ! haha  » est juste futil, car il n’y avait pas non plus de … compacts , il n’y avait pas non plus de… smartphones, non juste des reflex parce que, ben… c’est le meilleur outil pour les pros.

     

    La question devait être surtout : quel pourcentage de Nikon ou de Canon ? Bon question super importante également :D

     

     

    • Au delà d’un hybride équipé d’un unique zoom de base (amateur), l’argument poids et encombrement devient « assez bidon » en fait…

      https://petapixel.com/2016/04/04/sonys-full-frame-pro-mirrorless-fatal-mistake/

      http://camerasize.com/compact/#639.497,596.400,596.305,377.61,ha,t

      Selon moi, lorsque l’on a fait son sac avec les 2 ou 3 objectifs indispensables, le poids du sac « hybride », n’est plus suffisamment « plus léger »… pour justifier de se priver de la résolution, des performances et de la fiabilité des reflex APS-C et Full frame…

      Les hybrides en fait, ne concurrence vraiment, que les compacts haut de gamme… Et les reflex d’entrée de gamme, qu’achètent les amateurs, ceux qui n’achèteraient jamais de second ni de 3em objectif.

      Bon, de toutes façons, les vente d’hybrides restent assez modestes. Inversement proportionnelles à la place que ces appareils occupent dans nos discussions !

      • « Les hybrides en fait, ne concurrence vraiment, que les compacts haut de gamme… Et les reflex d’entrée de gamme, qu’achètent les amateurs, ceux qui n’achèteraient jamais de second ni de 3em objectif. »

        Oui tout à fait, du coup je ne vois pas ce que viendrait faire des hybrides au Superbowl :D

        Par contre, au niveau du poids du sac, pour être passé du Canon 7D au M43, je peux dire que le gain de poids était considérable.

        J’ai laissé mon sac photo encombrant dans une armoire et tout mon matos (un boitier Pana GX8 et 3 ou 4 objos) tient dans mon petit sac à dos de ville et je peux même y mettre encore des affaires de voyage. Mais bon je ne suis pas pro (et si je l’étais je choisirais un reflex FF) et c’est juste le matos qui me convient ;)

        • Oui, mais entre l’EOS 7D (qui est ancien et très lourd) et un hybride, il y a quand même trois gabarits de reflex plus léger !

          – L’EOS 80D (plus léger que l’EOS 7D)
          – L’EOS 760D (plus léger que l’EOS 80D)
          – L’EOS 100D (encore plus léger qu elles deux précédents)…

          Donc comparer un des reflex sportifs les plus lourds (en dehors des monoblocs professionnels) et un Micro 4/3 : c’est un peu trompeur…

          •  

            Bof, désolé je préfère mon combo Pana GX8, qui restera toujours plus compact, et puis j’aime beaucoup ce boitier.

            Je fais aussi de la vidéo, et tous ces boîtiers sont « has been » à çe niveau, et je ne vois rien dans les viseurs des 760D et 100D.

            Le 80D est trop chère comme boitier occasionnelle pour réutiliser de temps en temps mes optique Canon qui dorment dans le placard.

            J’achèterais un 100D quand il sera à 200 euros :D

             

      • « Au delà d’un hybride équipé d’un unique zoom de base (amateur), l’argument poids et encombrement devient « assez bidon » en fait… »

        Il n’y aurait pas une pointe de mauvaise foi dans cette phrase ? Parce que je ne vois pas comment on peut qualifié de « bidon » le gain en poids et encombrement de certaines optiques µ4/3 qui justement dépasse le zoom de base ou les compacts en terme de possibilités… Petit exemple coté macro entre le Zuiko 60mm f2.8 (équivalent 120mm niveau cadrage) et le 100mm L IS f2.8…

  14. La réputation de Nikon a pris des coups ces dernières années (tâches capteurs, left focus, contrôle qualité en retrait et j’en passe…) et même si la réalité n’est pas si terrible que les habituels Nikon bashers ont pu le dire, les rumeurs ont quand même nui à l’image de la marque. Qui plus est, leur politique commerciale et leur choix en matière de ligne produit sont un peu difficiles à suivre. Tout ça, dans un marché assez tendu, forcément, ça rend les choses plus difficiles aussi. Le 80/20 au bord des pistes n’est cependant pas une nouveauté. Canon a une réputation de fiabilité qui n’a pas failli ces dernières années. Les pros ont surtout besoin de ça. C’est tout. Et de façon tout à fait naturel, les amateurs, les consommateurs suivent sur ces représentations de la marque… ainsi que les pros eux-mêmes. Toujours rien de nouveau. De toute façon, peu de marques proposent des 500/600 mm ou plus construits comme des tanks et capables d’encaisser des conditions d’utilisations extrêmes sans broncher. Alors que voulez-vous que les pros de la photo de sport pensent à acheter en premier ? Sans compter qu’ils sont en représentation aussi pour leur boulot.

    Et dans l’espace… c’est Nikon ;) https://www.focus-numerique.com/news/thomas-pesquet-l-astronaute-fran-ais-parle-aussi-de-photo-19293.html :D

     

  15. Philippe, Profondeville (B) on

    Hors sujet mais je tenais à faire part du décès ce 8 février de Lino Manfrotto, à l’âge de 80 ans. R.I.P. Lino …

  16. faut dire que Canon est un très bon produit et Nikon aussi, à ce propos des nouveautés vont bientôt être officialisé alors Nikon D820 et chez Canon le M6 ( en gros un M5 sans viseur ), le 800D ( les deux sont quasi officialisé ) et le 6D MarkII ( normalement annoncé a la fin du mois ) et sans oublié une nouvelle télécommande et un nouveaux viseur pour le M6.

  17. Info du jour : Nikon annule ses sorties DL pour des raisons de rentabilité ! En général les p&l et études se font avant le développement ou alors le marché est vraiment pourri et se dégrade encore plus vite que prévu. Ce n’est pas bon signe pour Nikon, ni pour le matériel photo en général, car soit le développement d’ersatz de technologie va continuer (type evf), soit le matériel pro va devenir très, très cher ou les 2 ;-)

  18. En 2002, 99% des professionnels ne shootaient qu’en analogique, alors qu’on ne parlait partout que de la photo numérique.

    Et on en parlait non pas parce que la technologie était mature à cette date;
    Mais bien parce qu’on anticipait que , le développement de la technologie aidant, les avantages allaient très vite supplanter les inconvénients, et qu’on était a l’aube d’une révolution technologique dans le monde de la photo, bascule qui s’est effectivement produite dans la décennie qui a suivi; ne laissant aujourd’hui que des nostalgiques à leurs bobines.

    La situation est la même aujourd’hui sur le mirrorless. L’annonce du GH5, avec un viewer OLED 3,7M et une autonomie >1000 prises annoncés, est un signe (le 1er ?) que la technologie devient mature, au delà des premiers prototypes commercialisés jusque là, qui n’etaient comme d’habitude qu’un moyen de financer la R&D par les early adopters.

     

     

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.