web analytics

Bonne blague : un Canon EOS 6D MkII mirorless ?

12
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Rassurez-vous : il n’y a aucune chance pour que le futur Canon EOS 6D MkII devienne un boîtier « mirorless »… comme annoncé récemment par quelques sites de rumeurs ! Tout simplement car les acheteurs de reflex full frame actuels, n’en « voudraient pas ».

Et que Canon connait ses utilisateurs : le leader du marché photo ne prendrait pas le risque de lancer un boîtier, qui « rebuteraient » les majorité des utilisateurs de reflex, qui ne cherchent qu’à « renouveler » leur matériel. Et ne tiennent pas à « essuyer » les plâtres avec des viseurs électroniques peu aboutis.

Il est par contre probable que Canon travaille depuis quelques temps sur des prototypes d’hybrides FF (ce qui est peut-être à l’origine de la rumeur qui a agité le web). Mais avant que le marché « amateur expert » soit prêt à se passer d’un viseur optique, il s’écoulera encore quelques années…

Personnellement je ne voudrais d’ailleurs pas d’un remplaçant à mon reflex actuel dépourvu de viseur optique. Et nous sommes largement majoritaires dans ce cas ! Et cela : même si le gain d’espace et de poids était sensible, ce qui ne sera pas la cas : car dans le domaine du Full Frame ce sont de toutes façons les objectifs qui pèsent lourds. Que l’on pèse un sac contenant un EOS 6D avec trois zoom ouvrant à f/4 : et qu’on compare avec un sac contenant un Sony A7 accompagné de trois zoom f/4 équivalents…

Rappelons enfin que les viseur électroniques actuels n’ont absolument pas évolué depuis plusieurs années (ce qui est en sois une sorte de scandale) : Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ? Et que la photographes raisonnables ne « tolèrent » des viseur électronique qu’à deux conditions et dans deux cas très précis :

1 – Premier cas : lorsqu’un EVF permet de réaliser un boîtier « vraiment minuscule ». Comme le Canon EOS M5 (et ses objectifs minuscules), comme le Panasonic GX80 (et son 12-32 mm stabilisé), ou le Fuji X-T1.

2 – Second cas : lorsque ce boîtier ne coûte pas trop cher (cas des Panasonic GX80, Fuji X-T1, Sony A6300, ou Canon EOS M5)… Selon moi, le Fuji X-T2 est trop cher (notamment lorsque l’on prend en compte les optiques nécessaires) et si l’on est prêt à payer autant, alors mieux vaut passer au Full Frame…

Alors certes, il existe un « petit marché assez geek » (assez étroit tout de même), pour des hybrides Full Frame comme le Sony A7… Mais ce marché est si étroit, qu’il est probablement « déjà » occupé à 100% par Sony. Et tant mieux pour eux, sans cela ils auraient peut-être carrément été contraints à arrêter leur activité photo : Les A7 auraient-ils « sauvé » le business photo de Sony ?… Et Canon estime probablement qu’il n’y aurait pas assez de ventes à réaliser sur un tel secteur (hybride haut de gamme à viseur électronique), pour justifier l’investissement…

Le développement (et surtout la mise production) d’un tel mirorless Full Frame, couterait probablement davantage à Canon, qu’il ne rapporterait jamais… Spécialement dans les circonstances actuelles, vu la faiblesse du marché photo depuis deux ans… Et-ce le même raisonnement qui a poussé Nikon a stopper la mise en production de ses Nikon DL ? Le mystère des Nikon DL résolu en 2017 ?

En tous cas, nous verrons cela au printemps, puisque ce serait au printemps que cet EOS 6D MkII serait programmé. Pour ce qui est de mon « vécu personnel » : je n’aurais eu jamais le même plaisir à réaliser la photo suivante, si j’avais été obligé de plonger mon oeil dans un viseur électronique : qui n’est finalement qu’une petite télé, très bas de gamme. Lorsque l’on voit la qualité et les nuances de cette lumière, il faudrait être fou (ou insensible) pour ne pas désirer « l’apprécier en direct » à travers un viseur optique :

Je ne supporte pas que quelque chose « s’interpose » entre mon oeil et la « vibration naturelle et miraculeuse » de la lumière solaire… Je préfère largement transporter 200 ou 300 grammes de plus pour profiter d’un viseur optique : un Canon EOS 5D MkIV pèse 890 g… ce n’est pas délirant face au Sony Alpha 7 RII, qui pèse 625 gr : soit seulement 265 gr de moins… et face au poids de deux ou trois zoom on est dans la différence « anecdotique » !

Comme le rappelais encore récemment un ami Suisse, qui est « revenu » au Canon EOS 5D MkIV, après avoir acheté un Sony A7 RII : Prise en mains du Canon EOS 5D Mark IV) ! Article dont voici un extrait :

« Comparaison avec les boîtiers avec leur batterie Sony A7RII (625 g) et Canon EOS 5 Mark IV (880 g). Commençons par le 50 mm f1.4

  Sony Canon
Poids 778 g 290 g
Poids avec boîtier 1403 g 1170 g
Encombrement 108-83 mm 77-50.5 mm

Vainqueur poids: Canon 233 grammes plus léger… Continuons avec le 24-70 f2.8 :

  Sony Canon
Poids 886 g 805 g
Poids avec boîtier 1511 g 1680 g
Encombrement 136-87 mm 113-88.5 mm
Diamère objectif 82 mm 82 mm

Vainqueur poids: Sony 174 grammes. Terminons avec le 70-200 f2.8

  Sony Canon
Poids 1480 g* 1473 g*
Poids avec boîtier 2105 g 2270 g
Encombrement 200-88 mm 199-88.8 mm
Diamère objectif 72 mm 77 mm

Les deux objectifs sont pesés sans leur collier de serrage Vainqueur poids: Sony 165 grammes. » La suite sur Cuk.ch.

 

Démonstration est donc faite (on l’avait déjà publié il y a longtemps), que le gain de poids en Full Frame que permet l’abandon du viseur optique, est « relativement anecdotique »…

Le viseur optique est irremplaçable et le restera encore au moins dix ans (au regard des progrès extrêmement lents des viseurs électroniques) : il me permet de voir la véritable lumière et ses véritables nuances très fines : celles que je vais capturer… Nuances qu’un EVF est absolument incapable de reproduire. J’ai encore regardé récemment dans le viseur du Fuji X-T2 : non merci !

Bookmarkez cette page photoetmac.com/2016/02/comparfullframe : elle sera actualisée à la sortie des prochains reflex Full Frame.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

12 commentaires

  1. Canon, à bien 2 projet distinct je pense, le 6d Mark II serait annoncé au CP+ ( courant printemps pour faire large )  et le full frame mirorless surement avec un viseur hybride comme JF l’as mentionné dans un post et je dirais plutôt pour 2018.

    La je suis d’accord le viseur optique c’est mieux, c’est d’ailleurs que j’attend impatiemment le nouveau 6d et quand le prix baissera…

    Sur le M5 je trouve bien la bascule entre viseur et écran sans actionné de bouton ( ça me plairait bien sur le 6d en version optique ), y’as un capteur à coté du viseur. ( Son prix est certes élevé mais il embarque pas mal de technologie )

      • Philippe , Peofondeville (B) on

        Tout à fait d’accord … mais s’il s’agissait d’un full frame à miroir transparent ? Un 6D MKII Pellix par exemple ?

        • Ah, là… faudrait voir !

          Mais il aurait forcément la forme d’un reflex classique, avec une visée qui aurait tout de la visée optique.

          Avec juste une petite « couche » numérique (optionnelle) en plus… oui, ça pourrait être pas mal ça ! Mais probablement trop cher pour la gamme EOS 6D (entrée de gamme Full Frame).

          Ce sera pour l’EOS 5D MkV, dans 4 ou 5 ans au mieux…

  2. Canon viendra surement assez rapidement au mirrorless FF.. Au contraire, je trouve difficile de passer a cote du juteux marche des mirrorless et de laisser les benef a Sony..

    Les reflex actuels sont surement tres rentables vu que les techniques de production sont bien rodees, mais Canon est une societe cotee en bourse… avec des actionnaires, surement bien echaudes par les Kodak/Nokia, voir Minolta qui ont loupe la revolution numerique. Il suffit de voir les recents deboires de Nikon vs le succes de Sony, Fuji ainsi que Pana/Oly. Je serai actionnaire (je ne le suis pas), je demanderais serieusement des comptes a Canon sur sa roadmap de mirrorless, pour eviter de se retrouver completement obsolete d’ici 5-6 ans..

    Au contraire, sur un marche en retraction et ultra concurrentiel il faut innover pour eviter la banqueroute.

     

    Sinon, un FF mirrorless ne me derangerais absolument pas, a partir du moment ou c’est au moins egal a ce qu’on a avec un mirroir. En voyage, chaque gain est appreciable, et je regarde serieusement un a7RII + 24-240 pour epauler mon 6D + 50L en voyage. Bref, j’attends le Mirrorless FF de pied ferme! Plus rapidement il est presente, plus rapidement le prix baissera, plus rapidement il sera mien!

     

    PS: tres bonne idee ce groupe FBook sur LR

  3. Pareil, j’attends de voir ce que Canon va sortir en FF dans les mois ou années à venir. Pour l’instant le photographe a assez à apprendre….

    Mais rêvons un peu, un 6D light ou un mirrorless en utilisant les fonctions de mise au point du M5 (ou du petit G7x), je ne suis pas sectaire, avec un petit flash intégré (flash pilote/débouché), permettant de réutiliser le fabuleux 70-200 IS, mon vieux 24/85, le petit 50mm et voire la gamme EFS en recadrant (perso j’adore le macro EF-S 60mm). Il y a parait il un brevet canon pour un adaptateur EF/EFS pour un appareil full frame! Je ne vais tout de même pas prendre un sony alpha 7… canon doit bien avoir quelques idées sur le sujet.!

  4. Suite a la recette rumeurs , Canon prévois bien un 6Dmark II 5 ( annonce en février – avril ) de sortir un fulframe mirorless avec des composant du 6D markII ( annonce fin d’année surement ). Cette rumeur est assez crédible si on regarde l’Eos m5 et le 80D.

  5. Canon perd du terrain et un Mirroless FF a tout son sens en parallèle des produits habituels. Il suffit de voir le nombre de « pro » qui quitte ou ont quitté Canon ou Nikon pour aller vers un mirrorless tel les Fuji pour comprendre que l’intérêt de Canon serait d’en proposer un.

    • Mais non, ça c’est « une véritable légende urbaine » ! ! !

      Les seuls pro qui ont acheté un Fuji, ou un mirorless, sont des pro à la retraite… ou des pro qui voulaient un « deuxième boîtier » pour le week end, ou des pro qui passent plus de temps à écrire des blogs, qu’à vraiment travailler…

      Certains on acheté du mirorless, pour tous les boulots mal payés, pour lesquels ils n’ont aucune motivation.

      Mais je peux te garantir que les pro « qui bossent encore », ceux qui sont encore « en bonne santé » et qui peuvent encore porter un sac « normal » (les moins de 50 ans en général), restent fidèles aux bons gros reflex, ou aux boitier « moyens », comme les Canon EOS 5D MkIV !

      Et certains pro, passent même aux moyen formats, pour se « démarquer » de tous les « semi pro » qui bossent avec du matériel d’amateur…

      C’est ce qu’a tres bien compris Fuji avec son nouveau moyen format. ET Pentax avec son 645Z…

    • On voit bien que du coté du matériel pro, c’est plutôt une course à l’armement avec des objectifs plus lourds, plus chers et plus performants…

      Les pro ne passent pas du tout à l’hybride ! C’est ce que je constate personnellement : leur sac a plutôt tendance à s’alourdir…

      Ceux qui ont tendance à alléger leur sac : c’est ceux qui ont moins de travail (il y en a pas mal en effet)… Ils se désengagent progressivement et étant moins bien équipés (et moins motivés aussi), leurs chances de bien travailler et trouver des clients s’amenuisent.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.