web analytics

Nikon 70-200mm f/2.8E FL ED AF-S VR : enfin un vrai 70-200 mm !

16
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Souvenez-vous ; j’avais à plusieurs reprises pointé du doigt cet énorme souci : à savoir que le AFS NIKKOR 70-200 mm f/2.8G ED VR Ⅱ (sorti en 2009), se transformait en 60-135 mm à la plus courte distance de mise au point à cause du « Focus Breathing » (CF bobatkins.com). Une véritable « tare »…

Un vrai problème : notamment pour le reportage, le mariage, le portrait… Tony Northrup l’explique dans une vidéo (allez directement à 7,55) ici sur youtube.com. Alors que ce phénomène de focus breathing (qui existe plus ou moins sur toutes les optiques), est quasi inexistant sur le Canon EF 70-200 mm f/2.8 L IS USM II…

Et bien il semblerait que le nouveau modèle (3199€ : le nouveau Nikkor AF-S 70-200 mm f/2,8E FL ED VR ?) corrige enfin ce soucis… Preuve qu’il existait bien un gros soucis (que nombre de Nikonistes feignaient d’ignorer, soit dit en passant). C’est à lire dans ce test complet publié par Lensprotogo

nikon_70-200mm_focus_breathing

On avait déjà vu (hier soir), que lens Rental avait déjà constaté les gros progrès de cet objectif en terme de piqué (spécialement à 135 mm) : Test du Nikon 70-200mm f/2.8E FL ED AF-S VR… Un grand ouf de soulagement !. Nikon aura voté la catastrophe du 24-70 mm f/2.8 VR… Image par Lensprotogo :

nikon_70-200mm_focus_breathing_composite

Mais ce n’est pas tout : le nouveau modèle possède un AF beaucoup plus rapide… Comme le démontre cette petite vidéo réalisée par Lensprotogo :

Et il résiste beaucoup mieux aux contre-jours en proposant beaucoup plus de contraste (comme les exemples de Lensprotogo le démontrent)… Donc ce nouveau Nikkor AF-S 70-200 mm f/2,8E FL ED VR est trop cher, certes : mais bien meilleur ! Conclusions à lire chez Lensprotogo (bravo à eux pour ce test) !
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

16 commentaires

  1. Et la dernière revue du 24-70mm f2.8 VR.

    https://photographylife.com/reviews/nikon-24-70mm-f2-8e-vr

    Avec la conclusion : « Without a doubt, the Nikon 24-70mm f/2.8E VR is an amazing lens in many ways. Although it is a pretty expensive piece of glass, considering how well it compares to its competition, I would not hesitate to recommend it to those who want the ultimate image quality from their gear. Nikon engineers did a remarkable job by optically redesigning the lens and adding all the bells and whistles we have come to expect from the latest and greatest. Although some compromises had to be made, Nikon still managed to bring us the best 24-70mm on the market. »

  2. Pingback: Test du Nikon 70-200mm f/2.8E FL ED AF-S VR... Un grand ouf ! - photoetmac.com

  3. Pour le 24-70, Nasim de Photographylife a publié un excellent et long test sur le dernier-né de Nikon (24-70 2.8E VR), et sa conclusion est beaucoup beaucoup plus nuancée que les tests en labo. Pour faire court, le 2.8 VR n’est pas aussi sharp au centre que les autres zooms concurrents, mais il est très homogène, et avec de très bonnes couleurs/contrastes. Il parle également d’une différence notable de piqué pour une MAP à l’infini et une MAP rapprochée (la plupart des 24-70 étant bons dans le second cas mais pas le premier).

    Somme toute une optique qui n’est pas destinée à des tests en labo.

    https://photographylife.com/reviews/nikon-24-70mm-f2-8e-vr

     

    Ça n’est qu’un test, mais il a le mérite d’être fait par quelqu’un sur le terrain, et agrémenté de vraies images. Et ça ça vaut largement trois tests en labo.

    • Oui, intéressant… Et moi je fais plutôt confiance à Focus concernant les tests…

      Ainsi qu’à une poignée de photographes pro (que je connais personnellement) qui l’ont acheté… Dont un qui l’a carrément échangé au bout d’une semaine tant il était déçu ! Et est revenu à l’ancien modèle (pas des blagues c’est le photographe pro salarié d’une institution importante que j’avais connu en formation Lightroom à la Nikon School)… Et il ne parle pas à la légère !

      Quand au test de Focus Numérique : il est catastrophique (et pas le seul à souligner la catastrophe) :

      http://www.focus-numerique.com/test-2814/objectif-nikon-af-s-nikkor-24-70-mm-f28-ed-vr-test-8.html#p04

      « Nikon est passé totalement à côté de son nouveau 24-70 mm f/2,8 annoncé comme le fleuron de la gamme et mis sur le marché à prix d’or. Ce zoom est un incontournable pour de très nombreux photographes, qu’ils soient professionnels ou non, et supposé être l’un des « best-sellers » de la marque.

      Soyons transparents : au vu des premiers résultats de tests réalisés en laboratoire avec ce nouveau 24-70 mm, nous sommes tombés de nos chaises. Les résultats étaient si décevants pour une optique de ce calibre que nous avons d’abord cru à une erreur de manipulation. Après un deuxième passage, aucune différence notable. Nous avons donc supposé que le modèle de test dont nous disposions était défectueux. Ni une ni deux, nous avons demandé un nouveau modèle à Nikon. Nous vous livrons ici les résultats obtenus avec cette deuxième unité ; ils ne sont guère plus probants que les précédents.

      Ce nouveau 24-70 mm f/2,8 est donc assez moyen, très loin en tout cas de ce que l’on peut attendre d’un objectif de dernière génération affiché à un tarif qui dépasse allègrement les 2 000 €.

      Au grand-angle 24 mm, l’optique manque cruellement d’homogénéité quelle que soit l’ouverture. Les bords des images sont très largement en retrait par rapport au centre. Même les 2/3 des images ne sont pas au niveau et ne deviennent cohérents qu’à f/11 et f/16 ! »

      « La qualité optique n’est absolument pas au niveau de ces ambitions. Le niveau de piqué et surtout le comportement de l’objectif sont très décevants. On en attendait beaucoup plus de Nikon. D’un point de vue optique, le nouveau Tokina et le Tamron font mieux. L’ajout de la stabilisation optique est par contre une réussite (gain jusqu’à 4 IL) mais associé à la nouvelle formule optique, cela alourdit grandement l’objectif et lui fait prendre quelques centimètres pour en faire l’un des 24-70 mm les plus gros et lourds sur le marché. »

      • D’un point de vue rigueur, je fais infiniment plus confiance au blog Lens Rental pour les tests sur mire. Ils testent dix modèles de chaque optique, et sur 4 directions à chaque fois, sans boîtier (sur un banc de mesure direct).

        Et là, ils sont quand même beaucoup plus nuancés que la simple catastrophe annoncée pour le 24-70.

        http://www.lensrentals.com/blog/2015/10/nikon-24-70mm-f2-8-ed-af-s-vr-sharpness-optical-bench-testing/

        Tiens, quelques citations :

        At 70mm, where historically all 24-70s have been weakest, the Nikon VR is at its best. While it’s not quite as good as the others in the very center, it’s quite close. Away from center, the Nikon really is awesome, and better than either the Canon or Tamron in the corners and edges.
        At 50mm, as mentioned in the Nikon comparison, we see Nikon’s design difference. It’s not quite the center resolution of the other two lenses but is the best out on the edges. At 50mm, it shows more astigmatism in the middle third of the image than the other two, but that’s still very well controlled.
        At 24mm, we again see what we saw at 50mm. Center resolution isn’t as good as the others two lenses; it’s been traded for a very flat field that gives the Nikon the best edges of the group.

        En conclusion : si ce Nikon n’est pas ultra sharp au centre, aucun 24-70 avant lui n’a été aussi homogène sur tout le champ (donc au tiers/dans les coins), même le mirifique 2.8 L II. Ça fait vachement relativiser sur la qualité optique chez Nikon…

        En fait le 24-70 VR, c’est comme le 58 1.4G chez Nikon : des optiques médiocres sur les bancs de test quand les tests sont mal faits et mal analysés (pour leur prix, face à Sigma qui justement sait faire des optiques résolvantes), mais dans les faits en fait les optiques se comportent à merveille, avec du caractère et un plaisir d’utilisation réel.

        Qui plus est, l’optique a le VR (que seul Tamron propose hormis eux) ce qui est quand même très utile (alala ça manque d’une stabi capteur chez Canikon…), la construction est bonne, et l’autofocus très précis.

        Seul bémol maintenant : le poids…

         

        Moralité, pour les MFT je ne fais plus confiance à grand monde (et surtout pas DXO qui est franchement opaque sur les protocoles de test, Focus n’en parlons pas), hormis peut-être Lens rental (ce sont les seuls à mesurer la courbure de champ et publier la variabilité d’un modèle à l’autre, et n’importe quel site qui propose des mesures et se prétend objectiviste devrait avoir honte de ne pas les publier !). Et globalement, ça ne remplace pas un test terrain.

        Pour citer T.Hogan « mieux vaut une image nette avec un piqué correct qu’une image avec un piqué énorme en théorie mais floue ».

  4. Le 24-70 de génération précédente n’était pas mieux de toute façon. Il était tellement mauvais à 24 mm que je montais le 14-24 à la place.

    Sur certains forums, on a mis en doute ce que j’avançais. Avec le recul, je m’aperçois que j’avais raison, tout comme, à l’époque, le problème de microbougé du D800, d’ailleurs. On a vu ce qu’il en est advenu par la suite…

  5. J’ai travaillé avec le G ; maintenant avec le E. Je ne reviendrais pas en arrière tellement il est équilibré avec un tel rendu dans les images, que j’ai d’ailleurs retrouvé sur le nouveau 70-200. J’ai même vendu mon 24 f1.8 qui est plus sharp, mais donne des images « dures », un peu comme sur les fixes Sigma. J’ai aussi pris en main le DX 16-80 qui est le couteau suisse APSC, le meilleur du marché en ce moment et ce de 24 à 120 mm (éq 35mm)

  6. Une p’tite image au 70-200 E. Je l’ai essayé 2 fois la même semaine. Il est superlatif dans tous les domaines. Je ne suis toujours pas fan de la bague de zoom à l’avant, mais on s’y fait surtout avec le pied du collier dans le creux de la main. Est-ce que je resterai avec le f4 du coup ?

     

  7. Bonsoir,
    La photo des bananes pour illustrer le focus breathing est trompeuse
    Il est responsable d’environ 30% de l’effet, les 70% étant du à la plus courte distance de mise au point.
    (voir la comparaison à même distance).

  8. Il y a un point que je n’arrive pas comprendre : ton obstination a systématique à revenir sur les défaut d’une optique aujourd’hui en fin de vie.

    Le possesseur  du 70-200 font avec et même très bien dans mon cas et je n’ai à ce jour aucun client qui est venu se plaindre d’avoir des images peu piquées et ni suffisamment serrées. Ce qui ne m’empêchera pas de le changer pour le nouveau après ses années de bons et loyaux services.

    Je comprends ta frustration de voir ton bouc émissaire disparaitre du catalogue Nikon et j’espère d’entendre aussi fort à l’annonce du prix du prochain 70-200 Canon, parce que le prix du 5D mark4 annonce des jours difficiles pour les finances.

    Autre point as-tu un avis sur le nouveau 105mm 1,4 de cette marque qui ne commence pas par un C et sur le nouveau 85 de Sigma, histoire de changer un peu de sujet?

    Alain

    • Une obstination qui va jusqu’à choisir la photo du vieux VRII haï pour illustrer les billets du 22 et 23 à la place du nouveau venu ?

      Dommage, car elle existe, cette photo, dans le faire-part de naissance, mais le 21 octobre …

  9. Pingback: Zoom 70-200 mm : attention au Focus Breathing - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.