web analytics

Nikkor AF-S 70-200 mm f/2,8E FL ED VR : inversion des bagues

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

L’inversion de la position des bagues du  NIKKOR AF-S 70-200 MM F/2,8E FL ED VR ne fait pas que des heureux ! Il risque en effet d’être plus difficile de le tenir, sans risquer de « retoucher » le point par erreur (par frottement accidentel de la paume).

Ce que semblerait démontrer la vidéo ci-dessous (vue sur cette page), merci Gilles pour le lien :

Il s’agit pourtant d’un problème bien connu, qui existe depuis toujours… Personnellement j’utilise un caoutchouc sur mes objectifs Canon, que je place à cheval sur le bague de mise au point et sur le fût, afin d’éviter ce problème récurrent (et pourtant la bague de mise au point est bien à l’abris des mauvaises manip : très à l’avant)… On voit ici le caoutchouc rose à l’avant de mon EF 70-200 mm f/4 L IS USM qui bloque la bague de mise au point manuelle (sans l’empêcher de tourner évidement si le besoin s’en fait sentir)…

Le choix du rose : c’est juste pour « décontracter » mes modèles, si j’avais mis du vert Olive ça aurait fait trop sérieux je crois… On distingue aussi un caoutchouc noir sur le EF 24-70 mm f/4 L IS USM. Rappelons que cette bague est « débrayée » lorsque l’AF fonctionne.

dsc_8062_blog_0702px_larg-2

Le caoutchouc rend la bague de mise au point plus « ferme ». Et ainsi, il n’y a aucun risque de « décaller » le point par « frottement » non intentionnel. Ce qui arrive, même quand la bague est bien positionnée. On voit sur cette autre image le caoutchouc blanc, sur le Sigma 85mm… Ici, il sert aussi à bloquer le bouton AF-MF qui aurait tendance à changer tout seul de position, car il est mal placé.

img_0042_blog_0702px_larg-2

Bénéfice accessoire de ce caoutchouc : il est anti-choc, lorsque je pose l’appareil sur une surface dure. Il évite aussi les rayures de l’objectif, si je le pose dans des cailloux (et si le pare soleil n’est pas en place), ce qui m’arrive finalement assez souvent……

Alors dans cette nouvelle configuration du NIKKOR AF-S 70-200 MM F/2,8E FL ED VR, je me demande ce qui va arriver ? Tout le monde devra peut-être se mettre à la technique du caoutchouc « à cheval »…

AF-S-NIKKOR-70-200mm-f-2.8G-ED-VR-II_front

Ci-dessus : l’ancien modèle (avec le Focus Breathing) : bague de zoom à l’arrière…

nikon_lenses_afs_nikkor_70_200mm_2-8e_fl_ed_01-original

Ci dessus : le nouveau modèle à 3199 € (sans focus breathing) : mais avec la bague de zoom à l’avant…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. Non mais sérieux, c’est juste du grand n’importe quoi !

    devinette sur un zoom AF on utilise plus souvent la bague de zooming ou celle de MAP ?

    Franchement, bon toute façon à ce prix là c’était hors de question, mais au moins j’aurais pensé qu’à ce prix là, tout serait au top… manquerait plus que des poussières qui se baladerait dedans

    • Pour l’instant je ne vois vraiment pas pourquoi ils ont fait ça ! ! !

      Il doit exister une raison, mais je ne vois pas laquelle pour le moment. Car je n’y vois que des inconvénients pour le moment.

      Mais ils vont nous l’expliquer quelque part, probablement ?

      • J’irai l’essayer à mon retour. Je prendrai les 2 versions en main. Mais je me demande si l’élément FL ne le fait pas piquer du nez ; ce qui expliquerait le pourquoi de cette inversion (il y a une question de répartition de poids, je pense). Mais pour moi c’est no way. J’ai essayé sur le 70-200 f4 avec la bague de map : zoomer et dézoomer n’est pas naturel et on déséquilibre l’ensemble. Aussi, j’aime bien avec ma main gauche, caler le coin gauche du boitier à l’arrière de la paume, pendant qu’avec le pouce et l’index on manipule la bague de zoom (raison de plus de se passer d’un grip) ; ce qui est impossible avec ce 70-200. Je ne vois qu’un seul intérêt : c’est quand on utilise un trépied. Bon, en tous cas, pas de conclusion avant un essai !

        Ps : je suis un fan du caoutchouc sur les bague de map, mais moi, je l’occulte complètement. Ce qu’il faudra faire sur ce 70-200, si on ne veut pas chercher la bague de zoom quand on passe du 24-70 au 70-200…

         

        • Le boss de Photographylife (qui a fait cette vidéo) a dit que justement ça piquait moins du nez avec la lentille FL. (Sauf si j’ai mal lu.)

          Sinon, la prise en main a l’air akward, mais ça ne veut pas dire que l’objo sera inutilisable ou inexploitable, juste que ça demandera du temps pour reprendre ses marques (et éventuellement ne jamais y réussir). Mais c’est juste un outil, et ses habitudes qui viennent avec.

          • Ah, merci, donc c’est débile, mais j’essayerai avant de conclure. Presque aussi con que la mode des looks rétro. Quand le marketing prend le pas sur les ingénieurs, on arrive à ces absurdités : innover à tout prix, quitte à créer des non-sens…

             

            • J’attends de voir à l’usage, perso (si un jour je craque pour ce FL, pas donné mais bigrement intéressant). C’est juste un outil et une façon de s’en servir, après tout. Une fois que t’as pris la main, je pense pas que ça soit si gênant.

        • J’ai aussi essayé, avec un 70-200 f/2,8 et je ne trouve pas cela rédhibitoire. J’y vois même un avantage ergonomique :

          Au contraire de RAGE, j’ai l’habitude de placer mon index gauche en avant pour éviter le porte-à-faux. Avec cette inversion des bagues, j’arrive mieux à le placer en soutien sous la bande fixe de caoutchouc ou le pare-soleil et j’ai un meilleur équilibre de l’ensemble.

           

  2. Bon, c’est à la mode ces temps, si on regarde chez Canon, Sigma, Tamron et d’autres peut-être.

    J’y vois un meilleur équilibre et pas de quoi fouetter un chat.

     

     

  3. Dans sa vidéo de prise en main Jarred Polin dit que nikon lui a dit qu’ils avaient eu des demandes d’utilisateurs pour que ça soir comme ça…

    ca partait complètement debile et à la prise en main sur sa vidéo il galère…. comme tous le monde j’ai du mal à voir où ils veulent en venir

  4. Je demande à essayer, mais…. 1600 euros de plus, du temps d’adaptation en plus. Tout ça pour 2,8… Je risque bien fort de garder mon 70-200 f/4 (qui était venu remplacer le 70-200 f/2,8 VRI sur les conseils de Jf) et mes vieux, très vieux, mais très bons 1,4/85 afd et 2,8/180 af au cas ou j’ai besoin de flou derrièrre (ça fait du poids, mais dans le sac, pas autour du cou). J’aurais été plus emballé par un 24-70 f/4…..

  5. Bon, prise en main rapide hier avec quelques photos : rien à redire tant il est superlatif dans tous les domaines et (je sais que ça va énerver les bouffeurs de courbes) je retrouve ce rendu et modelé des sujets du 24-70 que j’apprécie par dessus tout
    Je ne détaille pas (je ne lis pas les longues reviews bourrées de courbes inutiles ; l’image est ailleurs) mais reviens sur 2 points précis :
    – pas de focus breathing
    – je n’aime decidement pas la bague de zoom à l’avant sauf à mettre le sabot du collier dans la paume.
    Mais le mieux est encore d’aller l’essayer…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.