web analytics

3199€ ? Le nouveau Nikkor AF-S 70-200 mm f/2,8E FL ED VR ?

137
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Mes pire craintes se confirment : Nikon va très mal… Imaginez ! Leur nouveau NIKKOR AF-S 70-200 MM F/2,8E FL ED VR, sera commercialisé à 3199 € TTC ! C’est une très mauvaise nouvelle pour les Nikonistes…

Fatalement les photographes « normaux » devront se contenter de la version f/4 qui est très bien… et date d’une époque ou Nikon n’était pas devenu fou. Sinon, pour travailler à f/2.8 : ils devront se rabattre sur l’ancien modèle f/2.8 sorti en 2009… atteint de « Focus-Breathinguite aigue ». Une « tare » gravissime (pour les portraitistes notamment), qui transforme le NIKKOR 70-200 mm f/2.8G ED VR Ⅱ (bientôt remplacé) en un modeste zoom 60-135 mm (relire ceci)… Très peu pour moi soit dit en passant !

nikon_lenses_afs_nikkor_70_200mm_2-8e_fl_ed_d5-original

Conclusion : moi je vous dit qu’à 3199 €, il vaut mieux changer de marque ! Car Nikon est devenu trop cher en plus d’enchaîner les accidents de production (Nikon D600, Nikon Capture NX), ou même les mauvais produits : Nikon One, ou le Nikon AF-S 24–70mm f/2.8E ED VR : à quoi bon ? Vous trouverez aussi bien ailleurs, pour moins cher…

Inutile de présenter ce nouveau zoom, donc… Car je partage avec pas mal d’entre vous une « certaine » vision… « démocratique » de la photo. Qui doit rester : pour les uns (les professionnel) un moyen de gagner sa vie… Et pour les autres (les amateurs) un moyen de développement personnel… Je suis pour une photo accessible à tous. Les matériel inutilement (et exagérement) coûteux, sortent tout simplement de mon « champs de vision… Dépasser la barre des 2000 € pour un 70-200 mm, cela est déraisonnable.

Si vous disposez d’autant d’argent à « foutre en l’air », allez lire sa fiche technique sir le site Nikon. Mais vraiment : il vaut mieux se payer un beau voyage avec environ 3200 € ! C’est quasiment le prix de notre voyage photo de 8 jours à Hong Kong (il reste 2 places)… C’est sûr que vous ferez de meilleurs photos en nous accompagnant la-bas, qu’en achetant cet objectif pour rester chez vous.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

137 commentaires

  1. Le Canon 70-200mm f2,8 L IS USM II ne serait il pas sorti (tarif officiel) à 2799€. Vous me direz que c’est tout de même 400€ de plus soit un supplément de 14%, sauf que c’était il y a près de 7 ans.

    Alors attendons de voir ce que vaut le caillou avant de propagande pour un switch de marque. Pour le coup l’herbe n’est pas plus verte en face. ;)

    • La différence c’est que chez Canon on a aussi l’ancien modèle EF 70-200 mm f/2.8 L IS USM, qui est très utilisable et pas cher ! Et qui vaut vraiment le coup d’occasion…

      Alors que l’ancien modèle Nikon 70-200 mm f/2.8 n’est pas un « vrai » 70-200 mm ! Et je ne le recommande pas…

      Objectivement : Nikon va très mal… Si l’on décrypte famille par famille en s’en tenant aux deux objectifs les plus vendus (et les plus indispensables), on en sait quoi recommander :

      Aucune bonne solution Nikon en 24-70 mm f/2.8 : on a le choix entre un vieux modèle lourd et dépassé… et un modèle trop cher, trop gros et pas très piqué (le nouveau f/2.8 stabilisé qui est une catastrophe).

      Aucune bonne solution Nikon en 24-70 mm f/4 stabilisé : c’est simple il n’existe même pas chez Nikon… Alors que Canon faut un carton avec ce modèle que l’on trouve entre 700 et 900 €

      Aucune bonne solution Nikon en 70-200 mm f/2.8 : on le sait désormais…

      C’est une situation catastrophique ! Imaginez quelqu’un qui veut un reflex Full Frame et commence à faire ses comptes… Il regarde l’offre optique Canon et objectivement, il n’y a pas de match.

      Qu ace soit le EF 24-70 mm f/4 L IS USM, ou le nouveau EF 24-105 mm f/4 L IS USM II… Ces deux modèles s’imposent évidement si l’on est amateur expert, désirant passer en Full Frame.

      Et pour le 70-200 mm : on a le choix entre 3 solutions intéressantes (deux à f/2.8 et une à f/4) selon son budget…

      • Bullshit. Le VR II est plus que largement au niveau du IS L premier du nom.

        Il présente un défaut (le FB), mais c’est bien le seul qui puisse vaguement gêner, et seulement pour ceux qui font du plan serré et qui l’ont remarqué.

        Ce qui en fait une optique fiable, bien construite, d’une qualité tout à fait remarquable et désormais à pas trop cher.

         

        Après, ils ont craqué leur slip sur le VR III, mais à voir dans un an ou deux à quel prix il se trouvera, Nikon fond plus vite que Canon.

        • On a donc le choix entre 5 solutions chez Nikon :

          * le 80-200 2.8 AFD : sensiblement plus léger et compact, toujours très raisonnablement piqué pour son prix d’occaze c’est une affaire (500€)

          * le 80-200 AFS : moteur AF plus rapide que le précédent, plus lourd

          * le 70-200 VR I : avec le VR, 900€ environ d’occaze

          * le VR II : 1300/1400€ d’occaze en TBE

          Et maintenant le VR III.

          Ajouté à cela un f/4 plus qu’excellent (meilleur que le Canon, par exemple)… non y’a vraiment du choix chez Nikon en 70-200.

        • Tu parles ! Déjà le Nikon 70-200 mm f/2.8 VR (avec Focus Breathing) était moins bon que le Canon Ef 70-200 mm f/2.8 L IS USM (la version 1), sans même parler de ce problème de changement de focale :

          https://goo.gl/ttJoD2

          Alors face à la version deux du Canon il était ridicule :

          https://goo.gl/02Bi55

          On verra si le nouveau venu, parvient à égaler l’ancien Canon… Ou la version II du Canon !

          A mon avis, comme ils sont parvenu à alléger l’objectif (ce qui est une bonne chose pour les uns)… ce ne sera pas obligatoirement une bonne nouvelle pour les autres au niveau des performances.

          Il faudra attendre les test : mais il n’est pas certain que Nikon soit parvenu à faire « plus » avec « moins ». Surtout si l’on prend en compte la « catastrophe » du 24-70 mm f/2.8 stabilisé récent.

          Donc on peut espérer le meilleur. Mais aussi s’attendre au pire. On vous dira !

          • C’est moche de pratiquer autant la désinformation…

            Le 70-200 VR II est strictement meilleur (et pas marginalement) que le 70-200 2.8 L premier du nom, à toutes les focales et à toutes les ouvertures. Il n’est pas aussi résolvant que le L II de Canon, mais hormis le FB (qui ne gêne qu’une minorité de gens, souvent des non-nikonistes d’ailleurs) il n’a rien à envier au Canon : construction excellente, autofocus très rapide. Une optique, ça n’est pas que la qualité optique pure, c’est aussi la fiabilité. Un vrai professionnel devrait le savoir.

            Le VR I est aussi bon que le L I de Canon, c’est un fait (et là, je parle des tests de DXO uniquement, ceux que tu te plais à citer quand ça t’arrange), et ça se retrouve chez l’intégralité des sites qui ont fait des tests de mire.

            Tu peux continuer la désinformation longtemps, mais à un moment faut arrêter quand devient un peu gros, quand même.

      • Alors vivement la sortie de votre futur post en 2018/2019 :

        « Canon doit réagir !!! Avec la sortie de son nouveau 70-200 2,8 à un tarif PROHIBITIF de 3349€, (quand le très bel équivalent Nikon de 2016 se trouve aujourd’hui à moins de 2549€ sur le net), souhaitent-ils s’adresser qu’aux photographes fortunés ? »

        Permettez moi d’avoir des doutes…

        Alors c’est sur que le 24-70 n’est sans doute pas le meilleur (bien au contraire), la colorimétrie, la gamme One, etc… Mais si a chaque fois qu’il y a un lancement Nikon, avant même de voir ce que vaut la bête vous commencer par « Mes pire craintes se confirment : Nikon va très mal… Imaginez ! … »
        Alors que la suite ne parle que d’un tarif qui n’a rien  d’extravagants comparé aux rouges (+14% en 7ans, j’ai du mal à comprendre l’idée de « goute d’eau.. » qui provoquerait un switch) cf : »… Leur nouveau NIKKOR AF-S 70-200 MM F/2,8E FL ED VR, sera commercialisé à 3199 € TTC ! C’est une très mauvaise nouvelle pour les Nikonistes… »
         

          • Ah, je n’avais pas vu !

            En fait, il est tout pourri en piqué ton 24-70 f4. Il est juste devant d’un point du 2,8 de Nikon car tu compares un 50 Mp avec un 36 Mp (houhou la triche, le JF) et encore en note globale, le Nikon le bat de 4 points. Je n’imagine même pas le résultat du piqué à f4 ou avec un Nikon de 50 Mp (ou un Canon à 36 Mp) !

            Mais rassure toi, on s’en fout de ces courbes pour geeks stressés car le plus important ne sont pas les courbes, mais le rendu des images à 100% et là, tu ouvres un nef sur un 27 »…

             

            • Mais non il est ultra piqué je t’assure !

              Sauf (un peu moins) au 50 mm… mais on utilise ce genre de zoom aux 2 extrémités.

              La différence de résolution entre le 35 et le 50 Mix : c’est négligeable…

              Et son prix (moins de 700 € à la FNAC) est en rapport avec ses performances : exceptionnelles…

              Jamais il n’avait existé un zoom trans-standard aussi performant qui reste financièrement accessible. Jamais !

              C’est un quasi « sans faute ». Essaye le : tu comprendras…

              Tous ceux qui l’utilisent en sont 100% enchantés.

              • Mais je n’en doute pas, car personne ne verra la moindre différence en terme de piqué à ce niveau. Ce sont juste des courbes/résultats pour les « cropeurs » du dimanche. Tu le sais, je regarde les images sans crop et les optiques sur leur performances : production/AF/VR. Le reste, je le laisse aux journalistes et lecteurs high tech.

                • Enfin, sur un 5DIII, il tombe quand même à 16 en sharpness + sa faiblesse à 50, ça commence à faire beaucoup surtout pour un f4, moins compliqué à réalisé qu’un f2,8. Bon, il a le mérite d’exister vs un Nikon absent, mais pas plus.

  2. On peut aussi, et c’est heureux, utiliser le Tamron 70-200 F/2.8 Di VC USD. Ce machin a un très bon piqué et est stabilisé. Certes, son autofocus est un peu poussif, mais pas mal de monde (dont moi) ce sera un très bon outil aux alentours de 1200 €. Mais c’est clair que chez Canon (j’en suis), on a nettement plus de choix.

  3. Ce qui est terrible c’est de voir Nikon enchainer les mauvaises nouvelles… depuis quelques années :

    – Pendant des années ils ont expliqué aux photographes : qu’ils ne feraient pas de Full Frame et qu’il fallait investir dans des optiques Dx haut de gamme… Et boum : changement de fusil d’épaule en 2008.

    – Pendant des années ils ont expliqué aux photographes : qu’il fallait utiliser Nikon Capture NX et les U-Points… et boum ! On oublie tout ça (et on ne propose rien à la place)

    – Pendant des années ils ont produit des Nikon Coolpix PX000 aux performances anémiques (lenteur en RAW)…

    – Ils ont aussi expliqué aux photographes : que le Nikon One c’était le summum de la technologie… et du design ! Et boum, ils sont prêt à abandonner cette gamme.

    – Ils ont prétendus dus le D600 n’avait pas de soucis… et boum ils doivent remplacer des milliers de boitiers.

    – Ils ont aussi annoncé les Nikon DL en février : et 9 mois après, toujours rien…

    – Et là on enchaine un 24-70 mm f/2.8 totalement raté et hors de prix…

    – Et un 70-200 mm f/2.8 totalement hors de prix…

    … bref Nikon inquiète !

     

  4. Bon c’est vraie que Canon n’est pas chères à leurs sortie les produits sont affichés à

    5D MKIV = 4100

    24-70 2.8 V2 = 2750 €

    70-200 2.8 V2 = 2800 €

    soit 9650 €

    Nikon:

    D810 : 3100 €

    24-70 2.8 V2: 2399

    70-200 2.8 V2 : 3190 €

    soit 8689

    soit 1000 € de moins pour Nikon

    Donc même si objectivement Nikon à pas renouvelé son 810 et qu’il faudra attendre pour réévaluer l’offre

    Pour l’instant sur un équipement minima pros on est de 1000 € moins chères.

    Bon c’est vrai que Nikon accumule les bourdes de production à mon avis c’est là le vraie problème.

    Et pour l’Europe les prix vue les valeur monétaires nous est pas favorable.

     

     

    • Mouais…

      Moi ce que je vois sur le net en moyenne :

      – 24-70 f/2,8 Canon 2200€ ; Nikon 2400€. le prix de lancement c’est une chose, le prix réel c’est ce qui nous importe. Pour le poids, c’est 800 g pour le Canon, 1000 pour le Nikon. Verdict : Canon 2 ; Nikon 0

      – 70-200 dernier cri : annoncé à 3200€, il est certain que le prix réel sera bien au-delà du dernier Canon que je trouve déjà trop cher par rapport au précédent.

      – 70-200 Nikon équivalent à un 60-150 à faible distance de mise au point = problème même si j’utilise essentiellement ce type de focale pour rapprocher des plans éloignés.

      – 18-50 Dp annoncé et toujours pas commercialisé depuis plusieurs mois…

      Les arguments avancés par JF sont indiscutables. C’est incroyable comme le facteur social nous empêche d’y voir clair. Ce n’est pas parce qu’on est chez Nikon et qu’on possède ces optiques qu’on est un mauvais photographe. On peut avoir acquis un produit moins bien conçu que chez les concurrents sans être un idiot. Tout simplement parce qu’on y a pas fait attention au départ ou que ces défauts nous importent peu. Cela n’empêche pas de les reconnaître. Et de reconnaître qu’un photographe qui démarre et doit s’équiper risque de fuir Nikon pour ces raisons.

      On pourra toujours réaliser d’excellentes images avec ce matériel discuté (de nombreux pros sont chez Nikon) et inversement de mauvaises en étant équipé Canon.

      Mais il faut quand même manquer de recul pour ne pas reconnaître que la marque jaune fait quelques erreurs depuis quelques temps.

       

      • oui mai il faut parler sur une base identique et le NOUVEAU Nikon est à un prix Nouveau et le NOUVEAU Canon 5D MK4 est Nouveau donc la comparaison est valable.

        Pour autant toujours pour changer mon matos une année pour 2 raisons

        La maturation du produit (voir notamment les retours clients le Nikon 600 est une belle exemple) ou le Canon 24-105 V1 qui dans sa première année à été corrigé.

        Et le prix bien sur qui baisse toujours.

        Parc contre je suis équipé en Canon car franchement l’ergonomie et notamment la mollette arrière et les menue et le silence de l’obturateur sont franchement un avantage.

         

    • Tu dis :  » Pour l’instant sur un équipement minima pros on est de 1000 € moins chères.  »

      Non c’est l’inverse ! Tu oublie le Canon EOS 5D MKIII

      Tu ne peux objectivement pas comparer le Nikon D810 (BOITIER EN FIN DE VIE) et le nouveau Canon EOS 5D MkIV…

      La différence de 1000 € s’explique par le boitier.

      Si tu prend un boitier de génération plus ancienne chez Canon : le 5D MkIII est à 2500 € environ… Ce qui met l’offre Canon en dessous de l’offre Nikon.

      http://amzn.to/2enjjzC

      Tu verras que lorsque le remplaçant du D8100 arrivera il sera au dessus de 4000 €.

      Par ailleurs chez Canon il y aura pas mal de choix (dès l’arrivée de l’EOS 6D MkII)… ET la marque offre toujours davantage d’alternatives de milieu de gamme (si l’on ne peut s’offrir le haut de gamme).

      • Donc on a pas le droit de comparer le 5D IV (2016) et le D810 (2014), mais on peut comparer le D810 (2014) et le 5D III (2012).

         

        MAIS LOL.

        Y’a que moi que ça choque ?

        Pour ce qui est des specs, le 5D IV monte un peu mieux en ISO, mais c’tout, sur le reste c’est très comparable, et le D810 colle une petite fessé niveau AF au 5D III.

        (Par contre, le successeur du D810 sera en effet au prix du 5D IV, sauf coup de théâtre.)

      • Non je comparé la même gamme de boîtier et je précise bien que pour moi le soucie n’est pas le prix mais les bourdes techniques de Nikon qui n’est pas capable d’assurer une constante qualité de production.

        Je m’explique les ingénieurs qui développent ne vont  certainement pas proposer un prdouit défaillant mais une fois passé en prode cela coince chez Nikon et ça c’est grave.

        Car entre un 24-70 2.8 pas à la hauteur, un D-600 qui craie de la suspicion  sur le savoir faire un 70-200 2.8 V2 à un prix démesuré alors que l’on n’a pas de boîtier nouveau sur le créneaux emblématique du D800 ou des 5dmk me parait effectivement surprenant  mais je rappel qu’objectivement Canon sur un équipement de base est plus chers sur le créneau de base pro qu’est le triptyque Boîtier + 24-70 + 70-200

        après bon voilà c’est mon avis et de toutes façon Nikon à 2 boîtier 24/36 qui à mes yeux ont marqué leurs empreintes le D700 et D3S et en APSC le d300S même si le D500 est bien il n’apporte pas de réelle + par rapport au 7D MK2 qui à prix de l’avance sur ce créneaux  donc en conclusion Nikon ressaisie toi  car la concurrence engendre l’innovation

        • Le D500 apporte un AF significativement meilleur et un buffer de l’infini (donc aucun risque de tomber en rade de buffer sur une énorme rafale). Et un écran tactile et orientable, rendant le liveview considérablement plus aisé à utiliser (même si pas de dual pixel). Le capteur est un poil meilleur aussi (bien meilleure DR, meilleure gestion du bruit).

          Sinon, même came, question de goût et d’envie d’optiques. Si on veut un grand blanc genre 200-400 avec TC, mieux vaut Canon, si on veut un téléobj super léger mieux vaut nikon et leur 300PF. Comme le dit si bien Vibert, faut regarder la gamme optique aussi.

          Sinon, le D810 n’a pas de problème de fiabilité, donc pas de soucis de ce côté-là (le D750 un peu plus).

           

          Les concurrents innovent, mais pour un pro rien n’est à la hauteur du service Nikon Pro, si ce n’est le service équivalent chez Canon. Et ça pour certains pros (sportif notamment), ça vaut toutes les innovations du monde, et ça compense largement les quelques deniers de différence.

  5. A te lire ce focus breathing est une tare incroyable…..mais à trop en parler ça finit par ressembler par un règlement de compte personnel avec la marque jaune…

    enfin perso, j’utilise ce 70-200 « bourré de défauts » depuis longtemps, tous les jours, et uniquement pour bosser…et il est juste incroyablement performant. Le FB n’a aucune importance pratique, puisque justement c’est un zoom. Pour ceux qui veulent faire des photos à map mini il y a les objectifs macro.

    Bon tu penses ce que tu veux, mais je trouve insupportable de répéter aussi lourdinguement autant de contre vérité.

     

    • C’est que tu ne fais pas de portraits serré alors ?  Ou que tu n’as jamais essayé le Canon, ni tenté d’exploiter un vrai 200 mm de près ?

      Si Nikon a corrigé le problème (parait-il) sur le nouveau modèle : c’est qu’il y avait bien un problème ! Ce que beaucoup de Nikonistes découvrent avec étonnement… Ils ne s’en étaient jamais rendu compte. Faute d’avoir essayé un vrai 70-200 mm (c’est seulement après un tel essai que l’on comprend l’importance. Un peu comme après que l’on essaye un bon vélo, que l’on comprend que notre vieux vélo n(était pas bon).

      Relire les explications ici : http://photoetmac.com/?p=22851

      C’est pour moi un handicape évident…. ET pas que pour moi bien entendu ;-)

      http://www.gregrphoto.com/blog/?p=113

      https://goo.gl/L7NOnH

      https://goo.gl/fKa4ma

      Le Focus Breathing a évidement des conséquences TRES VISIBLES sur le type de cadrage que tu fais… En portrait c’est pour moi un handicape ENORME !

       

      • ah la blague…oui j’ai utilisé le 70-200 Canon pendant environ quoi …10-12 ans, le Nikon 5-6…alors oui je pense que j’ai a peu près tout essayé. d’autant que je photgraphie pas que 2 semaines par an, en voyage au Kenya ou en Asie…je bosse quoi, tous les jours, en France. Donc faire tout un flanc pour le « cadrage serré en portrait »…là c’est vraiment la blague du geek…

        toi qui est très matos, tu dois savoir que les photographes de portait on 2-3 optiques spécifiques entre 85 et 105mm. et que le 70-200, quelque soit la marque, n’est pas un objectif d’intérieur….mais tu parlais peut être du portrait serré en extérieur ;-)

  6. Bon ben enfin un essai terrain……sérieusement marrant

    N’écoutant que leur courage, mais si ils l’ont…..mais vraiment, ils ont essayé ,en bravant toutes les difficultés et embûches de cette guerre ou les balles fusaient au dessus…..des claviers Zinformatique

    Donc cet essai de lecture des annonces ,via résumé des fiches technique en japonais traduit en néerlandais retraduis en Français……

    Si c’est pas du courage ça de lire un truc pareil…hein …..gloire çà nos héros de l’essais de la fiche technique qui les amène à conclure que ……bref c’est de la daube

    Sinon pour ce qui est du 85mm F1.4 de Sigma (essayé dans les mêmes conditions) c’est d’là balle que je vous dis…..(par les mêmes)

    Vous doutez de ma conclusion mais alors c’est que vous avez pas lu la fiche technique….

    Quant au 145-370 F2.7 constant et stabilisé de chez Zozo en pâtisserie chinoise avec épices Coréens en 29 tranches, sans les miettes , c’est un délice sans nom et c’est sur la fiche technique en Vietnamien

    A propos chez Adobe et pour Lightroom 6 ils ont vendu quoi exactement (en abonnement bien sur) des bugs ou de la fiabilité……

     

    • Ce n’est pas du bashing !

      C’est juste le courage de dire tout haut, ce que les autres sites n’osent pas écrire…

      Vu qu’il dépendent du bon vouloir des « annonceurs », ou du prêt de matériel par les marques… sans oublier les invitations régulières  aux « voyages de presse » au Japon, ou ailleurs ! Un bon moyen d’acheter la « clémence » de pas mal de journalistes (c’est un fait connu).

      Moi j’en ai rien a foutre ! Alors je dis ce que je pense…

      • Pour dire ce que vous pensez, c’est clair nous en sommes tous persuadé. Ce que l’on souhaiterai (nous les affreux Nikoniste qui ne voulons pas voir la vérité en face, mais bon sang de bonsoir mais que faut-il vous dire pour que vous switchiez ????), c’est juste que votre site web, utilisé tel un échafaud à la moindre news sur un produit Nikon qui se transforme en pugilat en ressassant tous les défauts et fautes des jaunes, soit un brin plus subtile sur cette guéguerre Rouge/Jaune qui semble vous tenir à coeur, ou alors soyez clair avec vos lecteurs et renommez-le comme le disent certains « Canon & Mac », là il n’y aurait plus d’ambiguïté .

        Mais comment d’une annonce d’un nouvel objectif (remplaçant pourtant un modèle que vous décriez avec véhémence, et qui trouve donc toute sa légitimité à être remplacé) à un tarif identique à ce que l’on peut voir lors d’un lancement chez Canon (cf mon précédent post), et sans aucuns essais et avis de qui que ce soit à son sujet, puisse vous donnez autant haine envers le concurrent historique de votre équipementier. Ma question qui pourrait être le titre d’un de vos prochains posts est : « Pourquoi Nikon m’a mis la rage ? » et ça peut même vous faire économiser une séance de psy (je vous jure ça vous ferez du bien)

        ou alors « Comment développer le nombre de visites sur votre site web en Trollant »

         

        Pour finir, svp, autant vos articles sur la Colorimétrie Nikon, ou celui sur le Focus Breathing du 70-200mm sont forts intéressant, autant là… Vous me faites de la peine.

        Impatient de lire vos prochains posts ;)

        • Ah non pas Canon et Mac sinon je m’en vais (je suis Nikon mais peu importe, j’ai du être toutes les marques dans ma vie)

          Non j’adore lire les commentaires de JF… des fois très intéressant d’autre fois pour bien rigoler, mais en tout cas je vais pas sur un site pur Canon. C’en n’est pas un… hein!!

      • Moi aussi je n’hésite pas à dire tout haut ce que d’autres canonistes n’osent pas dire (à cause du politically correct ?)ou certains nikonistes pensent tout bas.

        Ce n’est pas rendre service aux dirigeants de Nikon de ne rien leur reprocher car ils donnent l’impression de ne pas se remettre en question…et quand on ne se remet pas en cause, quelque part on régresse.

        Qui aime bien châtie bien dit-on.

        Ce que je souhaite de Nikon, c’est qu’il joue un rôle de vrai compétiteur dans l’industrie photographique, qu’il propose de vraies innovations à sa clientèle, de vraies nouveautés.

        Force est de constater que ce n’est pas le cas aujourd’hui, hélas.

        Loin de moi l’idée de faire du bashing pour faire du bashing.

        J’ai bien analysé la situation de Nikon. En faisant une analyse historique,

        on comprend tout de suite pourquoi ils en sont là aujourd’hui.

        • Ils en sont ou aujourd’hui ? numéro 2 pas très loin de Canon et à des années lumières devant le numéro 3, donc arrêté un peu avec ton anti nikon, tu es encore pire que JF. Je me fais pas de souci pour Nikon, tu auras déposé ta crémerie qu’ils seront encore là…

          • Ils ne sont pas à l’abris d’une révolution tu sais…

            Ils ne rassurent pas trop, question « recherche et développement » chez Nikon !
            Ils ne fabriquent pas leurs capteurs, ils ne déposent pas souvent de brevets…

            certaines « sois-disant » innovations font un flop… (photo animée des Nikon One par exemple)

            • C’est encore pire que ça: Quand ils innovent, c’est pour le plus grand bénéfice de….Canon !

              Exemple de l’USM dont on dit que le brevet appartenait initialement à …Nikon ! (Tendance SM dans la maison jaune ?)

              Même chose pour le VR dont le premier objectif aurait dû être un Nikon…

               

              Pour les optiques, c’est un peu la même chose:

              Ils projetaient de réaliser des 20/2.8 VR, 24/2.8 VR,

              28/2.8 VR(brevets datant de ~1995)…et c’est Canon qui les a commercialisés en 2012 !

              Idem pour le zoom fisheye (Nikon avait un brevet

              de 10-16/3.5-4.5 DX-FX et Canon a repris l’idée

              en la modifiant légèrement

              avec le fameux 8-15/4 FE.

               

              Le pire, c’est que TOUT est comme ça chez Nikon

              et depuis fort longtemps. On pourrait remonter à

              ~1945 !

          • Il faut un peu revenir sur terre.

            Il est assez clair que Nikon perd des PDM sur le marché pro

            voire sur le marché amateur.

            On a eu l’occasion de s’en rendre compte à l’occasion des derniers JO où Canon équipe 75% des photographes pro.

            Ce n’est pas normal.

            À force de perdre des PDM, on finit par décrocher totalement faute d’être capable de financer la R&D au même niveau que Canon.

            Il suffit de voir ce qui est arrivé à Pentax il y a quelques décennies ou Minolta dans une certaine mesure.

             

            À force de se contenter de la place de Nº2, on finit Nº3.

             

            Sony a fait pas mal d’erreurs ces dernières années avec sa gamme optique APSC-E (une daube, ce n’est hélas un secret pour personne !) mais semble redresser la barre

            avec sa gamme FE FE-GM. L’avenir le dira…

        • Oui, il est désolant de voir une marque comme Nikon, reculer, reculer et reculer encore…

          Je suis absolument d’accord : il y a un problème de « management » je suppose chez Nikon. La culture d’entreprise est si forte, qu’elle étouffe les éventuels « rebels », seuls capables de remettre en cause les directions prises par l’entreprise, qui est comme un train lancé sur des rails. Qu’il est impossible de ressentir pour changer de direction.

          Au passage Steve Jobs l’avait bien expliqué ici (en parlant de Microsoft) :

          http://photoetmac.com/2014/11/steve-jobs-explique-nikon-fait-mauvais-compacts/

          Vous êtes vous jamais demandé, pourquoi Nikon (par exemple), parvenait-elle à concevoir depuis 10 ans d’aussi mauvais compacts experts ? D’aussi « ennuyeux » hybrides (la série Nikon 1)… Et même un aussi pathétique Nikon Df ?

          Et bien l’explication a sans doute été fournie il y a déjà longtemps, par un Steve Jobs absolument génial, dans cette interview visionnaire… Et peut-être ( ? ) avait-il même prédit sans le savoir, ce qui pourrait guetter Apple d’ici 5 à 10 ans…

          Quelle leçon ! J’ai pris comme exemple la division « compacts experts » de Nikon, dont l’immobilisme depuis 10 ans a désespéré plus d’un photographe. Mais on pense aussi à Kodak, à Microsoft et à tous ces géants endormis… Qui un jour courent le risque de s’endormir définitivement, lorsque les « gars du marketing » et les « commerciaux » prennent le pouvoir, à la place des concepteurs, des visionnaires et des ingénieurs.

          « L’entreprise de Steve Jobs est-elle tombée dans le piège qu’il décrivait 19 ans plus tôt? C’est ce que croit cet internaute qui a publié l’extrait d’une interview réalisée en 1995. Steve Jobs fustigeait alors les géants si florissants qu’ils en viennent à écarter les « concepteurs », en faveur des « commerciaux. »

          Alors que sur YouTube la vidéo atteignait les 200.000 vues en moins de 24 heures, sur la plateforme Reddit, elle a déchaîné les commentaires (plus de 2500 en quelques heures seulement). »

  7. C’est cher ? ah ? ben tant pis…

    Tu me fais rire Jeff parfois. S’offusquer du prix chez nikon alors que les grands blancs ont pris 30% lors de leur sortie chez Canon… Que le prix des 5DS, 1Dx étaient prohibitifs etc…

    Je comprends ces pauvres Nikonistes bientôt fauchés qui crient à la partialité !!

    Enfin faut aussi voir le bon coté, perso l’inflation du prix sur le 500 4 L II IS m’a permis de revendre mon ancien au même prix que je l’avais acheté 5 ans auparavant, réalisant une plus value phénoménale qui m’a fait sauter de tranche d’impôt sur le revenu… Merci canon :p

  8. Il faudrait peut-être changer le nom du site, par quelque chose comme : Canonetmac !

    Certe, vous avez pointé les choses qui fâchent chez Nikon, comme d’habitude d’ailleurs, mais il y a des choses qui sont pas mal aussi chez eux, pas que le 70-200F4, seul truc qui trouve grâce à vos yeux chez les jaunes !

    Par ex. quel est la marque qui propose un boitier Pro 24×36 comme le D5 et un APS avec quasiment la même ergonomie et la même résolution comme le D500, ce qui permet de passer d’un boitier à l’autre sans réfléchir et de mélanger les fichiers dans un même reportage !

    Idem pour le D750 et le D7200, le tout pour moins cher qu’un 5DMK IV qui ne fera pas vraiment de meilleur photo que le D750, qui possède d’ailleurs un écran inclinable et un flash intégré.

    J’ai passé 10 ans en Canon, donc je connais bien, et je suis repassé il y a 2 ans en Nikon avec le D800E et le D750, quel bonheur, quels fichiers, je ne suis pas près de repasser chez les rouges !

    Quand a cette histoire de couleurs avec les JPG Nikon, j’en rigole encore, je ne shoote qu’en RAW comme la plupart des photographes Pro que je connais et de toute façon, c’est de l’histoire ancienne depuis les D750 et D810. Et les fichiers sont top dans C1 !

    Bonne photos.

    • 100% d’accord avec votre analyse. Notre JF radote un peu, mais il aime cela. Le plus important sont les images délivrées et pour avoir comparé et vu de mes yeux vu des images encore dernièrement de 5Dxx dernières générations avec optiques fixes et zoom Canon/Sigma, bin la question de switch ne m’effleure même pas un synapse !

    • Je PRECISE A CHAQUE FOIS que je parle du Nikon 70-200 mm f/2.8…

      >>> que la version f/4 est très bonne ! ET meilleure (plus récente) que le 70-200 mm f/4 chez Canon…

      Pas de mauvais procès SVP ! ! !

      JE PREND SOIN DE LE PRECISER A CHAQUE FOIS ! ! ! ALLEZ VERIFIER…

      • Mais enfin Mr Vibert, enlevez donc ce satané filtre rouge devant les yeux, « Pascal MORAIZ » et « RAGE » sont pourtant clairs dans leurs posts :

        Ils vous parlent de D500 vs 5D, de D750 et D7200 vs 5DMK IV, de D750, mais aussi de  D800E et D810 soit 87% du contenu de leurs messages et vous répondez « Je PRECISE A CHAQUE FOIS que je parle du Nikon 70-200 mm f/2.8… que la version f/4 est très bonne ! » soit sur les 13% restants de leurs commentaires.

        Et si je prend 13% de votre photo de profil, ça ne laisse apparaitre qu’un oeil (celui pour viser dans le reflex), le nez (pour renifler quand ça pue) et la bouche (pour cracher sur Nikon). Mais plus le haut du crâne (pour prendre du recul, réfléchir et agir de manière objective).

        et pourtant avec les 87% restants, ça laisse apparaitre une bonne bouille qui donne envie de discuter… mais quand vous êtes à 100% 

         

  9. À la demande du site, je vais essayer de commenter l’arrivée de ce 70-200/2.8 AFS E FL VR

    en essayant de faire preuve d’objectivité. On peut me taxer de « canophile » voire « canophage »

    mais Nikon donne toujours l’impression d’avoir un métro de retard sur la concurrence.

     

    Pour ce qui est du tarif, il faut tenir compte du prix au Japon qui n’a pas « flambé »; il suit tout

    bêtement le cours de l’inflation au Japon (~1% /an ?). Ce qui explique la hausse du tarif, c’est

    la remontée du Yen et Nikon n’y est malheureusement pour rien.

     

    Sur d’autres critères en revanche, Nikon n’est pas exempte de critique et ce zoom ne fait malheureusement pas exception:

     

    Souvenez-vous, en 2001, Canon a été le premier opticien à proposer un 70-200/2.8 stabilisé.

    Nikon est arrivé avec le sien avec un an de retard sur Canon alors qu’ils étaient les pionniers

    (premier 80-200/2.8 AiS de l’histoire en 1982).

     

    Ils ont voulu jouer les cadors en proposant une nouvelle version optimisée à …7 lentilles ED avant Canon (2009) !

    Malheureusement pour eux, cette version était en REGRESSION au niveau du greandissement maxi qui est passé de 0.16x à 0.11x entre la V1 et la V2.

     

    Un an plus tard, Canon remettait les pendules à l’heure en expliquant aux ingénieurs Nikon

    comment il faut faire pour moderniser un zoom semi-télé pro f/2.8.

    L’humiliation était évidente.

     

    Devinez ce qu’ont fait les ingénieurs Nikon depuis 2010 ? Ils ont repompé les caractéristiques

    du 70-200/2.8 LIS II (facteur G=0.21x comme Canon et présence d’une lentille fluorine ) pour redessiner leur 70-200/2.8 AFS VR II !!!

     

    Grosso-modo, ce 70-200/2.8 AFS E FL a toutes les caractéristiques du zoom équivalent chez

    Canon à quelques détails près …comme le prix…et avec 6 ans 1/2 de retard !

    Accessoirement, Nikon présente ce zoom …un mois après la photokina !C’est le genre de faute de goût assez incroyable de la part du Nº2 mondial du DSLR.

    Imaginez qu’une superbe fille vou donne un rencart et que vous arrivez avec 1 heure de retard,

    passe encore (elle va pas être contente, amha !) mais UN MOIS DE RETARD ???

    C’est foutu, irratrapable !

     

     

    Comme dirait la pub, chez les jaunes y’a moins bien mais c’est plus cher…

      • Dont on se fout complètement car Eric P. est un Canon fan geek. C’est comme si on me parlait des cordes du piano de Lang Lang qui auraient 6 mois d’avance sur celles de Kissine.

        Le sage montre la lune et l’idiot regarde le doigt.

        • On dit que l’amour rend aveugle chez les nikonistes,

          mais à ce point là ?

          Si vous lisez bien mes propos sur Nikon, vous verrez bien qu’ils sont plus nuancés que ce que vous pouvez imaginer.

          La politique « boîtiers » (sauf les Nikon 1 , hein !) est correcte, encore

          qu’on peut avoir des doutes sur la dépendance de Nikon vis à vis de Sony en matière de fourniture des capteurs (c’est évident lorsqu’on analyse ce qui se passe sur le Nikon 1).

           

          En ce qui concerne les objectifs, la politique Nikon est objectivement mauvaise:

          -Il y a encore des AiS remontant à mathusalem sur les étagères.

          -Ils ont osé faire du « vintage » avec un 45/2.8 Ai-P à base de Tessar

          en l’an 2000 (vendu ….600 € SVP !!!). Notez que Leica a fait pire

          tout récemment en resortant du grenier le 28/5.6 de 1955 !!!

          (et pour la modique somme de 2200 €…)

          -Les objectifs AFD pullulent encore sur les étagères…

          -ABSENCE totale d’innovation technologique depuis 2004

          et le fameux traitement « N » (repris depuis par la concurrence)

          quand Canon en sort pratiquement 1 par an.

           

          Au Japon, tous les opticiens concurrents (les fameux « piranhas »)

          se foutent comnplètement de la gueule de Nikon. C’est la risée optique internationale !

          Pensez donc: Nikon est même obligé de faire la manche à …Tamron (!) pour l’aider à produire quelques optiques:

          -10-24/3.5-4.5 AFS DX (Le design est bien breveté Tamron !)

          -200-500/5.6 AFS VR (design Tamron)

           

          Quelque part, il s’agit bien d’un aveu d’impuissance…

        • Pour ce qui est de l’avance de Canon sur certaines optiques , il ne s’agit pas d’attendre 6 mois mais 6 ans 1/2 dans le cas présent

          (Le 70-200/2.8 AFS-E FL VR ). Bien sûr, la patience des nikonistes est légendaire, c’est bien connu chez Canon !

          Pour attendre le premier 70-200/4 AFS VR « pro », le pendant des

          70-200/4 L Canon, il a fallu attendre combien de temps ?

          Il a fallu attendre VINGT SEPT ANS !!! (Le premier 80-200/4 L canon est sorti en 1985).

          1/3 des nikonistes sont morts de faim avant d’avoir vu cette optique de leur vivant…

          C’est tellement vrai que Tokina (!) a présenté un prototype

          de son 70-200/4 VCM-S vers 2011 en expliquant aux nikonistes

          qu’il éprouvaient beaucoup de compassion pour cette clientèle

          mal nourrie et qu’ils allaient faire quelque chose pour eux,etc…

           

          Comme par hasard, Nikon a accéléré la mise en chantier de son

          70-200/4 AFS VR qui est finalement sorti …avec quelques mois d’avance sur le Tokina ! L’honneur a été sauvé de justesse…

          • Je n’ai jamais eu aucun mal à m’équiper en optiques et en boitiers chez Nikon, comme je le faisais chez Canon avant. Je ne fais pas d’histoire, je fais des photos et je ne suis pas aveugle car je regarde régulièrement des images de la concurrence qui m’ont encore jamais données envie de switcher ou reswitcher.

  10. Et quand au 6D dont vous ne tarissez pas d’éloge sur ce blog, quel blague à côté du D610 dans la même gamme de prix et qui en offre tellement plus : résolution, AF, flash intégré, double slot, dynamique ! Sérieusement, vous êtes partial, là ?

    Il est temps que Canon sorte le 6DMKII, on verra à quel prix !

    Pour moi, la plus grosse bourde de Nikon est de n’avoir pas cru à la video sur les reflex ce qui a boosté les ventes de 5D alors que pourtant, c’est les 1er à l’avoir implanté sur un reflex avec le D90.

     

  11. Et quand au 6D dont vous ne tarissez pas d’éloge sur ce blog, quel blague à côté du D610 dans la même gamme de prix et qui en offre tellement plus : résolution, AF, flash intégré, double slot, dynamique ! Sérieusement, vous êtes partial, là ?

    Il est temps que Canon sorte le 6DMKII, on verra à quel prix !

    Pour moi, la plus grosse bourde de Nikon est de n’avoir pas cru à la video sur les reflex ce qui a boosté les ventes de 5D alors que pourtant, c’est les 1er à l’avoir implanté sur un reflex avec le D90.

     

    • Je soutiens que l’EOS 6D est largement préférable au D610 ! ! ! J’ai beaucoup travaillé avec les deux…

      Un bon appareil photo, n’est pas qu’une liste de fonctionnalités…

      Par contre le Nikon D750 est plus intéressant que l’EOS 6D évidement. Et que le D610 bien entendu !

    • Le 6D , auquel on peut reprocher certains défauts (suivi AF en rafale, couverture AF,…,performances en dynamique Vs capteurs Sony,…), a aussi un certain nombre d’avantages:

      -C’est un des reflex FF les moins chers du marché (on le trouvait à 1300 € près de chez moi avant la remontée du Yen).

      Accessoirement, il est MOINS cher que certains boîtiers APSC (Personnellement, j’arrive toujours pas à comprendre comment on peut claquer 2000 boules dans un reflex APSC…)

      -Il contredit l’idée qu’un reflex FF est sensiblement plus lourd que son équivalent en APSC (Le 6D fait le même poids que le 60D)…et c’est LE PLUS LÉGER DES REFLEX FF (Certes au prix du renoncement de l’écran mobile et du flash intégré: Des babioles pour geeks capricieux !).

      -Il grimpe à 25600 isos voire 100000 isos en « poussant les feux »

      Le D610 se contente de 25600 si j’ai bonne mémoire ?

       

      -Le capteur du 6D est « moins bon » que celui du D610: Ça se discute !

      En fait , le plus gros problème du capteur du 6D est de ne pas intégrer la technologie « Exmor » et ses fameux ADC qui donnent un surcroît  de dynamique

      et permet de diminuer le bruit de lecture du capteur (ce qui permet d’éliminer le

      problème de banding en cas de traitement des RAWs).

      Dans la « vraie vie », très peu de gens utilisent les RAWs, il faut pas se mentir, la qualité des JPEGs natifs du 6D est déjà laaaaaaargement suffisante pour le pékin

      moyen. Et puis, le photographe peut s’arranger pour faire une PDV lui permettant d’éviter le recours au traitement numérique: On gagne du temps !

       

      Malgré tout, Canon est parfaitement au courant du problème et a récemment commercialisé des reflex FF équipés de la technologie « Exmor »

      (1D X Mk II, 5D Mk IV,…).

      Le 6D Mk II devrait être équipé d’un capteur « Exmor » et Nikon aura encore un argument en moins à faire valoir à sa (très) patiente clientèle qui commence à trouver le temps long…

  12. Mais on se fout de l’inflation au Japon ou du cours de la bourse, nous ce qu’on regarde c’est notre bourse justement et elle n’est plus adapté aux prix du matériel qui sort actuellement et toutes marques confondus à part peut être Olympus, si ça continue comme ca combien vaudront  les boitiers et cailloux dans 5 ans. Je me rappelle des début du numérique c’était quand même plus abordable…

    • Vous trouvez Olympus bon marché , vous ????

       

      Je sais pas ce qu’il vous faut ! Olympus est capable de vendre un boîtier ayant

      un capteur 4x plus petit que celui d’un reflex FF pour PLUS CHER qu’un 6D !!!

      Cherchez l’erreur…

        • Ecoutez, si vous trouvez que les tarifs des optiques mirrorless

          (quelle que soit la marque, hein !) sont bon marché, c’est votre problème.

           

          Comparez optique par optique avec le FF (surtout du côté des indépendants !) et vous verrez que c’est la « loose parade »

          du côté des mirrorless…

           

          C’est un peu comme si je proposais aux astronomes professionnels

          un télescope de 20m de diamètre au même prix qu’un télescope de 40m sous prétexte que le capteur du 20m a la même couverture

          angulaire que le 40m !!!

          Faites le test et vous serez édifié…

           

          Qu’est-ce-que vous dissiez à propos de réponse débile ?

          • Ah toujours la vieille rengaine !

            Le QI des canonistes serait, paraît-il, laaaargement inférieur

            à celui des génies de la marque jaune (Une rumeur circulant

            principalement en France et tout spécialement à l’intérieur du cercle jaune !).

            Alors je vous pose une question: Lors des derniers JO de Rio de Janeiro, 75% (!) des photographes étaient équipés en Canon (et la marque rouge ne s’est pas privée pour s’en vanter !).Des rumeurs persistantes nous assurent que

            Nikon ne peut pas bénéficier des 25% restant car le mirrorless gagnerait paraît-il du terrain…

             

            Les photographes professionnels deviendraient-ils idiots ?

            Y aurait-il un mystérieux virus abêtissant au Brésil ?

            Serait-ce une conséquence de l’épidémie de Zika ?

            Je vous promets de suivre cette affaire de près et je ne manquerai pas de vous tenir au courant si cette grave maladie devait s’étendre au monde entier dans les mois et les années à venir !

  13. Je suis parfois d’accord avec les remarques (colorimétrie, qualité des zoom canon), mais là, c’est de la pure propagande: ce site est il financé par Canon?

    • <<« Personnellement, j’arrive toujours pas à comprendre comment on peut claquer 2000 boules dans un reflex APSC… »Je suis heureux de ne pas être le seul à le penser ! C’est en effet du délire de dépenser autant pour de l’APS-C…<<
      Vous voulez comparer le prix d’un APS-C/400mm et d’un 24×36/600mm ?
      En animalier et en sport, il y en a qui sont plutôt content d’avoir des APS-C de qualité à 2000 boules pour faire des économies sur les tromblons !
      J’ai l’impression que les 7DII et D500 se vendent plutôt bien, et surement mieux qu’un 5Ds.
      C’est toujours délicat de faire des généralités à l’aulne de sa pratique !

      • Admettons que ça se discute, pour l’animalier. Mais le cas de l’animalier est vraiment (pour le coup), un cas très, très particulier, qui ne concerne pas grand monde ! Pas vraiment représentatif…

        Au passage : j’ai fait l’expérience :

        En recardant dans les images du 50 Mix Full Frame… J’ai obtient plus de détails qu’en plaçant le même objectif (un Sigma 120-300 mm f/2.8) sur un APS-C de 24 Mix…

        Toujours est-il que j’ai toujours un APS-C avec moi…
        Mais pas à ce prix là (pas à 2000 €)

        • Exactement !

          Autrefois (disons à l’époque du 7D Mk I de 2009 ou du D300),

          on pouvait encore défendre l’idée d’un boîtier APSC « pro » mais aujourd’hui ???

          La finesse de résolution d’un capteur FF dépasse aujourd’hui

          100pl/mm, c’est à dire plus que ce peuvent fournir les meilleures optiques FF du marché ! À quoi bon choisir un capteur APSC de 120pl/mm de résolution ?

           

          Comme vous le dites, un canon 5Ds R fait aussi bien voire mieux qu’un 7d sur un crop (sauf en matière de rafales).

           

          Sur certaines optiques, je n’hésiterai même pas à monter un converter optique x1.4 voire x2.0 plutôt qu’un boîtier APSC

          qui n’est finalement rien d’autre qu’un converter numérique

          PLUS LOURD, PLUS ENCOMBRANT, PLUS CHER ET MOINS FIABLE qu’un converter optique.

          Il suffit de regarder les résultats obtenus

          avec un 300/2.8 LIS Mk II ou mieux, un 400/4 DO IS Mk II

          pour s’en convaincre (voir les tests sur le site « The digital picture »

          par exemple).

          Avec l’arrivée des nouvelles optiques DO prévue pour 2017-2018

          selon les « oracles »(la caustique de dispersion chromatique est bien plus réduite que sur une optique « classique »), on aura même l’embarras du choix entre

          les converters optiques ou les crops sur capteurs de 50MP voire

          120 MP ! Que demande le peuple ?

          • Bah je crois qu’avec un converter X1,4 ou X2 on perd 1 et 2 diaph alors que sur APS-C nada, et l’autofocus continu de fonctionner alors qu’avec un X2 c’est rarement le cas

            • Et voilà ! Encore un qui n’a rien compris !

              Lorsque vous prenez une photo à 100 isos en APSC

              et que vous agrandissez l’image à une taille donnée T,

              le rapport S/B est exactement le même qu’un cliché réalisé avec un objectif donné +converter 1.5x (en supposant que ça existe) à 225 isos.

              la qualité d’image est donc théoriquement la même

              dans les 2 cas. Le seul problème du converter optique, c’est qu’il produit des aberrations chromatiques supplémentaires par rapport à un

              crop numérique. C’est moins vrai quand l’optique

              est très bien corrigée pour le spectre secondaire

              (300/2.8 LIS II ou 400/4 DO IS II par exemple)

               

              Ensuite, un boîtier comme le canon 5DsR permet de se passer largement d’un boîtier APSC vu la finesse de résolution du capteur. Seule les rafales restent en retrait.Une paille…

              • Désolé, j’ai utilisé un doubleur avec mon Sigma 150-600 f/5-6,3 histoire de voir ce que ça pouvait donner comme monstre en animalier et bien je confirme l’AF ne fonctionne pas car le collimateur le plus sensible est calé à f/8. Donc pour un converter 1,4 maxi à la rigueur et je suis pas le seul qui le dit

                • Evidemment, si on prend un objectif

                  ouvert à moins de f/4, l’AF ne fonctionne plus.

                  D’ailleurs les performances de l’AF reflex diminuent en réalité au delà f/2.8.

                  Reste l’AF des capteurs DPCA canon

                  qui , il me semble, peuvent fonctionner au delà de f/8

                  (à vérifier).

                  Ceci dit, ce type d’objectif + doubleur engendrera presque à coup sûr beaucoup d’AC et le crop est préférable amha…

                  • on est d’accord, et moi malheureusement je n’ai pas les moyen pour des télé f/4 genre 500-600mm, et si je veux des longues focales en animalier je n’ai pas d’autres choix que APS-C + 150/600 + X1,4 avec AF actif

              • Le problème du TC, c’est qu’il nique totalement la rapidité d’un autofocus. Pour de l’animalier, intérêt proche de zéro, donc. (Par rapport à un APSC.)

  14. Bah, entre un 5DIV à 4000€ et un D500 à 2000€, je ne suis pas sur de trouver le tarif de l’APS délirant, et je ne parle pas du 5D, le grand frère du D500 ;-)

    Et il me semble pourtant que la pratique de la photo animalière et sportive avec APS-C est plutôt assez répandu chez les amateurs comme les pros, ce n’est pas un truc si confidentiel que ça.

    Personnellement, et c’est ce que j’aime chez Nikon, en autre, si je veux un APS pour seconder mon 24×36, en l’occurence un D750, je ne veux pas un boitier au rabais genre D5000 avec un viseur « tunnel » et une ergonomie amateur mais plutôt un boitier du même tonneau genre D7200 avec les commandes placées au même endroit.

    Vous remarquerez au passage que les boitiers APS Nikon équivalent à leurs homologue 24×36 sont nettement moins chers que ces derniers: Le D7200 est à la moitié du prix du D750 et le D500, au tiers du prix du D5 pour la même définition et des performances assez voisines puisqu’ils partagent le même module AF. Pas si mal !

     

    • Ok, le tarif du 5D Mk IV est excessif et canon a visiblement « salé la soupe » !

      Ceci dit, il y a encore des 5D Mk III sur les étagères en ce moment pour 2300 €

      dans certaines officines et je m’en conterai bien personnellement…

      Une fois que les 5D Mk III auront disparu des étagères, la réalité du marché

      rappellera Canon à faire preuve de plus de réalisme et les tarifs baisseront

      …surtout si les cours du Yen reviennent « dans les clous » !

       

      Notez également qu’il n’existe pas de tarif réellement « officiel » pour les boîtiers

      contrairement aux objectifs depuis ~2003.

      Sur le site canon camera museum que je vous invite à consulter (une vraie mine d’or d’informations !),les tarifs des boîtiers numériques ne sont plus indiqués.

      On lit seulement: » Open price ».

  15. Bonjour

    Rien à voir avec le fil désolé…

    je reprend la partie du message de Pascal M

    « Quand a cette histoire de couleurs avec les JPG Nikon, j’en rigole encore, je ne shoote qu’en RAW comme la plupart des photographes Pro que je connais et de toute façon, c’est de l’histoire ancienne depuis les D750 et D810. Et les fichiers sont top dans C1 ! »

    ..et je plussoie !!!…

     

    • Donc, si je veux des images correctes sur un D810 et que je ne connais rien au Raws,

      je passe sur C1 que je dois acheter, apprendre à utiliser le logiciel et perdre du temps à faire du clipotage informatique, c’est ça ???

      Tu parles si c’est pratique !

      Non, Nikon doit revoir sa copie en matière de Jpegs à cause des geeks (désolé, ils forment une part importante de la clientèle potentielle de ce type de boîtier)

      et aussi parce que c’est plus pratique, on gagne du temps…même pour un pro !

      (Time is money…)

      • Si tu n’y connais rien, tu n’as pas à te plaindre de la complexité initiale pour apprendre à maîtriser et exploiter les fichiers d’un gros DSLR pro (y compris post-prod).

        Si tu t’y connais, tu trouves la chaîne de post-prod optimale et roulez jeunesse.

         

        C’est vraiment un argument à la con, cette histoire de couleurs. Le rendu Canon est plus que repérable à dix mille kilomètres, avec sa teinte légèrement rouge, et son rendu très contrasté. C’est très agréable à regarder, mais je trouve aussi le rendu Nikon beaucoup plus naturel. Et comme le naturel est quelque chose d’éminemment subjectif (sauf sur bancs de mesure, et là les capteurs Sony enfoncent les capteurs Canon, mesures DXO à l’appui), ça clôt le débat.

         

        Après si le but c’est juste d’avoir un rendu kikoo qui plaît à tout le monde, le rendu Canon est très bon, mais n’importe quel plug-in avec des simulateurs de rendu rend tout aussi bien. Mais ça sera pas naturel ni dans un cas ni dans l’autre (mais ça n’est pas un problème en soi).

    • Pas grand monde utilise Capture de toutes façons (flux de travail trop lent) : c’est pour ça que 80% des photographes qui shootent en RAW sont sur Lightroom.

      Et sur Lightroom : le problème reste entier sur les NEF
      Si vous ne le voyez pas… c’est que vous ne voyez pas les couleurs alors !

      Hier encore nous regardions des fichiers NEF d’un Nikon D750 (récent)… avec ou sans le profile Color Checker passeport c’est le jour et la nuit… C’était chez une photographe de mode, sur écran calibré.

      Profile indispensable dans son métier ! Si l’on est en Nikon et sur Lightroom…

      • Bizarre votre histoire de couleur avec Lightroom et les NEF.

        Voici une photo test développée dans Lightroom, curseurs à zéro, que j’ai faite avec le kit D750/24-120 en balance des blancs auto, pour moi, les couleurs sont fidèles à la scène tel que j’ai pu la voir.

        • Quoi !! Le 24-120 !! En plus sur un D750 !! Un boitier rappelé trois fois pour des problèmes très sérieux !

          Roh vraiment Pascal, c’est une honte, ton ciel aurait été tellement mieux et plus beau sur Canon, je te parle même pas du piqué ! Non mais franchement, où va-t-on ?? En plus ce capteur à une super dynamique, mais bon ça c’est pour les geeks, la dynamique ça sert à rien ! En plus tu shootes en RAW, non mais sérieux… Tu as du te faire avoir par le marketing préhistorique et non évolutif de Nikon… Il faut qu’un rouge intervienne car ce post part en confiture complet ;-)

          J’aurais pu en faire une au D810 mais là on tombe tellement bas sur cet article que se serait de la perte de temps. J’en ai déjà perdu pas mal à pondre mon pavé plus bas…

          PS: pour être un peu sérieux, la différence surtout c’est que Canon à des couleurs plus chaude, une balance plus tiré sur le magenta. Même si les anciens boitiers Nikon avait une grosse tendance au jaune/vert. Les couleurs Nikon aujourd’hui sont meilleures qu’avant, il faut le reconnaitre.

  16. Bon allez, après 83 messages de bla, bla, la vraie un info sur ce 70-200 est que Nikon a inversé la bague de zoom et de map sur cette optique. C’est à dire que la bague de zoom se retrouve à l’avant de l’optique et là, c’est la plus grosse connerie jamais réalisée par la marque : un non sens ergonomique, un suicide commercial !

     

  17. J’ai juste envie de dire Whaou ! JF tu es un marketeur de haut vol, bravo. La fréquentation de ton site doit réellement monter fort. Et quel engagement ! Je connais deux trois community manager qui serait vert en voyant tout ça ;-)

    Vous vous rendez compte quand même que chaque argument annoncé d’un côté (rouge) comme de l’autre (jaune) peut-être démonté d’un côté comme de l’autre, c’est fou ça. Et vous pensez vraiment qu’un mec chez Nikon avec un parc optique, accessoires important va switcher pour un zoom ? Vous êtes sérieux ?

    De une, le prix va baisser c’est certain. De deux, comment peut-on dézinguer un produit sans l’avoir testé. Trois, et comme dis juste en dessus, les points importants à retenir sont que les bagues sont inversées (là c’est très mal vu de leur part) et que des boutons programmables font leurs apparitions sur l’objectif (mais c’est vrai que Canon à déjà des boutons programmable sur leurs objos depuis 1926).

    Ensuite, comment peut-on dire que le prix est insensé alors que Canon fait la même chose :

    https://www.digit-photo.com/Objectifs-Zooms-Doubleurs-aFA0017/CANON-35mm-f-1-4-L-USM-II-rCANON9523B005.html

    2090€ aujourd’hui et 2200€ à sa sortie, bizarre que nous n’ayons pas vu d’articles sur cet objectif au prix prohibitif… Sachant que les prix ont aussi augmenté chez les deux.

    Selon moi, la photographie est aujourd’hui largement démocratisée, il existe des offres chez la concurrence (Sigma, Tamron…) à des prix très compétitifs. Pour moi les séries L et Or chez Canon et Nikon sont les versions conçues pour les pros. Un pro achète son matériel car c’est un outil, parce qu’il va l’amortir et le rentabiliser. Ce que cherche un pro, c’est de la fiabilité, de la continuité (d’ou le soucis des bagues) et de la précision. Et comme dit plus haut, ces critères restent remplis quoi qu’on en dise chez les deux marques (le D600 est un boitier entrée de gamme FF).

    En terme d’innovation, faut quand même rappeler que les D700, D3S et D300 et été des références pendant longtemps. Que Canon n’intègre des intervalomètres dans ces boitiers pros seulement en 2016 (si ça c’est pas de l’innovation les gars). Tu comparais le 5D mk IV et le D810 ? Le D810 a toujours une meilleure qualité d’image que le 5D mk IV et même DXO le dit.

    D’ailleurs, toi qui aime les gros sites qui font de gros tests, comment expliques-tu qu’un D810 qui a plus de deux ans, a quasiment la même note (1% prêt sur DPreview) que le 5D mk IV sorti il y a un mois (les deux ont été testé a trois mois d’écart) ? Quelle note aurait-il eu s’il avait été  testé lors de sa sortie en 2014 ? Moi je dirais la meilleure note jamais donné sur ce site. Pourquoi ? Parce que le D810 est un boitier incroyable dont on a très peu parlé mais il était en avance lors de sa sortie tout comme l’étaient les D800/E. Les premiers boitier reflex à haute résolution et complets à la qualité d’image exceptionnelle. Mais c’est sur, Nikon est en retard…

    On parle du dernier 105mm 1.4 ? Seul objectif de cette focale avec cette ouverture ? Mais encore une fois Nikon est en retard…

    On peut faire cet exercice des deux côtés, on trouvera toujours une évolution d’un côté comme de l’autre. Et cette histoire de Canon pose des brevets, ce sont eux qui font leurs capteurs etc… ça c’est vraiment pas avoir conscience du business d’aujourd’hui. Apple confie son capteur d’iPhone à Sony, pourquoi ? Parce que Sony fait les meilleurs capteurs. Point. Et vous croyez réellement qu’ils vont droit dans le mur et vont en vendre très peu ? Pour reprendre une expression de jeune : LOL !

    Très sincèrement, si je pouvais me permettre financièrement et que ça changeait REELLEMENT  quelque chose pour mes clients, j’aurais peut-être deux trois systèmes différents, parce que selon moi, chacun a des avantages et des inconvénients. J’ai utilisé très longtemps Canon, je connais leurs boitiers, leurs optiques et leurs capteurs. Aujourd’hui j’utilise un D810, et je suis pas prêt de changer ! Chacun utilise ce qu’il a envie.

    Et autant, j’aime beaucoup tes posts sur les hybrides parce qu’en effet ils ne sont, selon moi, pas encore au niveau (même si une fois le viseur et la batterie résolus ça va faire mal) et qu’ils donnent droit à de belles joutes dans les commentaires, autant là je trouve que l’argument est vraiment mauvais et que le seul que tu aurais pu utilisé, à savoir l’inversement des bagues… tu n’as même pas pris le temps de le signaler… On est donc bien sur un article colère pur contre la marque et non quelque chose d’objectif.

    Pour Capture One, je vois comment on peut dire que le flux de travail est trop lent… Là vraiment c’est juste hallucinant de lire ça. J’ai testé les deux et j’utilise encore les deux, chacun pour ce qu’il fait bien.

    De un, Capture est bien plus rapide et stable que Lightroom, il suffit juste d’avoir travaillé avec les dernières version de Lightroom pour le savoir. La qualité des couleurs et des commandes de netteté, clareté, saturation, vibrance… est sans comparaison. Le mode de prise de vue déporté est aussi meilleur sur C1. Bref, qu’on utilise Lightroom par ce qu’on a l’habitude et qu’on a tous ces presets etc. je veux bien, mais dire que C1 est moins bien c’est totalement faux.

    Quand aux couleurs, si Eric-P achète un D810 sans connaitre les RAWs c’est déjà qu’il y a un soucis dans l’achat… Et très sincèrement, je suis pro et j’ai un D810 et je vois pas en quoi les JPEG, que je n’utilise jamais, me font gagner du temps. Mon workflow est aussi rapide qu’un Canoniste pro, c’est un argument qui ne tient pas la route et ça reste une question de préférence la couleur.

    PS: un jpeg sorti de boitier ça peut aussi se travailler dans le boitier avec un preset ;-)

    PS2: pour vraiment clouer le clou, tous les pros Nikon que je connais qui avait le 24-70 2.8, sont passés au modèle VR et devinez quoi ? Et ben ça change rien… Si ce n’est qu’ils sont reparti pour X années, jusqu’à ce que le prochain sorte. D’ailleurs, quand on voit le nombre de 24-70 v1 sur le marché de l’occasion, soit c’est parce qu’il vont tous chez Canon (théorie de JF) soit c’est parce qu’il prenne le nouveau… Ou soit, attention troll perso, parce qu’il ont compris que les zooms c’était nul ;-)

    Et pour anticiper un peu, les amateurs n’ayant pas les moyens peuvent quand même acheter de la qualité avec Tamron et Sigma (valable chez les rouges et jaunes).

    • Faudrait arrêter un peu la fumette là !

      À partir du moment où vous faites preuve de partialité dans vos propos,

      ce fil risque peut encore durer longtemps.

       

      JF n’a pas « dézingué » le 70-200/2.8 AFS FL E VR, il a juste critiqué le tarif, ce en quoi je ne partage son avis (je trouve que le tarif pratiqué au Japon est NORMAL).

      Par contre, sur le fond du problème, vous aurez du mal à contester ce que nous reprochons à Nikon depuis belle lurette: Une politique sur les optiques insuffisante, un manque d’innovation technique flagrant (toujours un métro de retard) et …UNE BONNE DOSE DE MAUVAISE FOI (Par exemple en prétendant durant plus de TRENTE ANS (!) que les verres ED font aussi bien que la fluorine).

      Si c’est pas se foutre de la gueule du monde, qu’est-ce-que c’est ?

      Le 70-200/2.8 AFS FL VR E est-il le nec plus ultra de la technologie optique ?

      Malheureusement non: Il ne fait en gros que reprendre les caractéristiques techniques du 70-200/2.8 LIS II sorti il y a 6 ans 1/2 (présence d’une lentille fluorite, et Gmax=0.21x comme chez Canon !).

      Nikon pouvait-il faire mieux avec son nouveau 70-200/2.8 ? LA RÉPONSE EST OUI. J’en veux pour preuve le nouveau 70-200/2.8 GM FE Sony dont le facteur Gmax=0.25x, nouvelle référence en la matière, présence de lentilles asphériques

      pour limiter l’encombrement et un tarif mieux maîtrisé: Il est vendu actuellement chez Bic pour moins de 300.000 JPY HT au Japon Vs 330.000 JPY

      (La disponibilité réelle du Sony 70-200/2.8 GM ne date que de quelques semaines).

      Vu les PDM de Nikon sur le marché pro, on se dit qu’il ont tout de même tendance à « saler la soupe », hein !

       

      Il y a un autre problème: Le tarif moyen des optiques Nikon est bien PLUS ÉLEVÉ

      que ce qu’on trouve chez Canon, désolé. Il suffit de faire un tour sur les sites de vente courants (audiophil,etc…) pour s’en rendre compte.

       

      Bien sûr, nous ne prétendons pas qu’un client équipé d’un parc reflex d’une marque switchera pour une autre simplement parce que le tarif d’une optique est excessif .PERSONNE N’A JAMAIS DIT ÇA, même pas JF.

       

      En revanche, ce que nous disons, c’est que les primo arrivants (~3% de la clientèle totale chaque année) auront plutôt tendance à investir leur blé dans une marque qui leur offrira une gamme optique aussi large que possible et des tarifs maîtrisés

      plutôt que de faire aveuglément confiance en la « belle au bois dormant » qui se repose encore sur les légendes du Nikon F de 1959 (j’exagère à peine).

      Nikon a bien été une super marque (sur le plan optiques+boîtiers) jusqu’au  début des années 80 et puis…Canon a pris le relais définitivement depuis.C’est plutôt ça la réalité.

       

      Les dernières optiques Nikon,une innovation ?À voir !

      * Le 105/1.4 AFS-E ? Très bonne optique, certes, qui devient ennnnnnfin un concurrent

      crédible face aux 85/1.2 L Canon …mais qui arrive un peu tard figurez-vous !

      Canon a présenté son premier 85/1.2 L FD en …1976 !!!

      40 ANS de réflexion pour produire UNE FOCALE FIXE sans réelle innovation

      technique à l’intérieur (absence totale de lentille asphérique, présence de verres ED ultra classique connus depuis 1974) et qui aurait pu être déjà présenté

      il y a 15 ans . Qu’ont fait les ingénieurs Nikon pendant ce temps ???

      On se le demande encore…

      *Le 19/4 PC-E ??? Hahahaha ! Quelle bonne blague !

      Voilà une boîte qui vient nous présenter un objectif censé répondre à la concurrence avec …+2 mm de focale quand on espérait pouvoir en gagner au moins un…Où est le progrès ???

      Ah oui, le tarif BRUT du 17/4 TSE était de 295.000 JPY HT en 2009,

      celui du 19/4 PC-E est de 410.000 JPY HT en 2016.

      Même en tenant compte de l’inflation (disons 1%par an ), il y a 30% de différence

      pour un objectif qui n’a strictement rien de plus que le Canon.

      Que dire de plus ?

       

      Et puis il y a les loupés des autres années:

      -Le 24-70/2.8 AFS VR que même les nikonistes les plus acharnés n’arrivent pas à défendre sérieusement.

      -Le 58/1.4 AFS G qui est la risée optique des « piranhas »: Même Sigma fait mieux pour moins cher !

      -Un 300/4 AFS PF qui a du mal à tenir la comparaison face au 400/4 DO IS II

      (Ok , c’est pas le même prix mais quand même !)

      -Des supertélés pros qui repompent +/- ce qui se fait chez canon (avec 5 ans de retard ) pour 20% plus cher (et ça malgré le fait qu’ils soient sur le marché depuis plusieurs années !)

      -Un 70-200/4 AFS VR qui est bon, certes, mais qui s’est fait attendre plus de 1/4 siècle par rapport au 80-200/4 L FD Canon (À quoi songeaient les ingénieurs Nikon ? On se le demande encore !)

       

      Etc…

      En face , chez les rouges, on peut difficilement attaquer le 35/1.4 L EF II pour une raison qui est très simple: C’est la seule optique GA très performante sur tout le champ dès la PO , qui soit quasi exempt des AC habituelles, y compris l’aberration de sphéricité…tout en proposant l’AF/USM.

      Si j’étais pro, l’idée de claquer 2000 boules pour cette optique ne me dérangerait

      pas une seconde, vu les économies de « repique » sur LR toujours fastidieuses.

      À ce jour, AUCUN opticien n’est capable d’en faire autant (au mieux, on propose

      un Otus 28/1.4 super lourd, super cher…et sans AF/USM !).

       

      Je n’ose pas dire ce que je pense du 35/1.4 AFS-G: On ne tire pas sur une ambulance !

      • Oui, d’accord !

        ET je ne l’ai pas assez écrit : sur le papier le nouveau Sony est TRES intéressant… Je n’ai malheureusement pas souvent le temps de perler de Sony (si ce n’est pour critiquer la marque sur certains points), mais soyons honnêtes : leur nouveau 70-200 mm apporte des innovation s révolutionnaires et pourrait même dépasser le Canon (il le dépasse sur certains points).

        On le saura après essais sur le terrain (pas moi, je n’aurais pas l’occasion) : mais je suppose que l’on aura des essais concluants. Qui risquent de faire mal à Nikon !

      • Wahou ! Quelle passion !

        Alors premièrement je ne suis pas ingénieur, désolé. Moi les verres Ed, double fluorine, backside inversé ça ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse, c’est le rendu, l’utilisation et la proportion de l’objectif à être régulier dans le temps et résistant.

        Je shoot avec des lentilles Nikon qui me donne un certain rendu, je m’attends donc que le prochain que j’achète me donne les mêmes niveaux de rendu. Ce que fait aussi Canon pour info (j’ai shooté Canon longtemps).

        Ensuite, le 85mm 1.2 est une très belle optique, qui rendait très souvent les jaunes jaloux car esthétiquement elle produisait des images incroyables.

        Devinez quoi, j’adorais cette optique, non pas parce qu’elle embarquait tant de verre en tant de groupe mais parce que le rendu final était satisfaisant. Et pour avoir eu le 1.2 et le 1.8 (j’avais commencé avec le 1.8) je trouvais que le petit frère produisait moins de flare que son grand frère à 2200€, que l’autofocus était plus rapide et tout aussi précis, et que niveau piqué je ne voyais pas beaucoup de différence hormis entre f1.8 et f2.5. Pourtant, j’ai choisis de garder le gros monstre, pourquoi ? Parce qu’il me donnait un résultat esthétique incomparable, pourtant sur le papier, en rapport qualité/prix il n’est pas meilleur que son petit frère.

        Ensuite vous le comparez au 105mm 1.4 et c’est moi qui fume… Le 85mm 1.4 de Nikon est une pépite et vous qui aimez les specs sheet vous devriez regarder DXO, le Nikon est dans le top 20, pas le Canon. Encore une fois, vous n’avez pas testé les optiques, le rendu du 85mm 1.4 de Nikon est tout simplement superbe, bokeh magique avec des transitions digne du 85mm 1.2, piqué fou (vous qui aimez le gros piqué), autofocus précis… La seule optique que pourrait concurrencer le 105 1.4 serait plutôt le 135 f2 L qui lui manque cruellement au catalogue Nikon, même si l’ancien modèle nikkor n’est pas mauvais, mais pas au niveau du L.

        Le 58mm 1.4 la risée ? C’est bien que vous ne regardez que la fiche technique d’un objectif sans même l’avoir utilisé. Cette optique est tout simplement exceptionnelle. Oui elle n’a pas un grand piqué à PO, elle à même un rendu un peu soft, tout comme son cousin le 50mm 1.2, elle est un peu plastique en main et chère en plus de ça. Mais le rendu qu’elle procure est sans équivalent sur le marché, vous pouvez chercher, vous ne trouverez pas. Je connais même des rouges qui ont changé de crémerie juste pour cette optique, mais il doivent être aussi sous fumette j’imagine ;-)

        J’ai eu le Sigma ART 50mm, tout comme je possède le 35mm ART, vous savez quoi ? J’ai gardé le 50mm deux semaines, car le rendu ne me convenait pas, le bokeh n’est pas assez doux et les transitions beaucoup trop durs. Alors certes, il pique très violemment à PO et à f4 ça fait très très mal. Mais il n’y a pas que ça, les specs c’est bien, mais je ne cherche pas une belle liste de specs sur le papier, ce qui m’intéresse c’est le rendu final, je suis photographe pas ingénieur.

        Vous parliez du 35mm 1.4 nikkor ? Je suis impatient de lire votre comparaison technique sans même l’avoir eu en main et le tester (même si je peux me tromper). Après un an d’utilisation de 35mm ART, mon constat est sans appel, et je précise bien MON constat. Je vais revendre mon Sigma et repasser sur le nikkor (j’avais fait le switch en me basant comme vous sur des tests en ligne et des comparatifs). Les couleurs et les transitions ne sont pas au niveau, même si je dois avoué que je suis bluffé par les progrès de Sigma. Le piqué est certes exceptionnel à PO, mais l’autofocus imprécis, même après micro-ajustement (des amis ont le même problème sur Canon). Trop de déchets sur un shooting, et quand on doit capturer le moment, on ne peut pas se permettre de prendre 18 fois la même scène pour être sur que son image est nette. Avec mes optiques Nikkor je ne regarde jamais mon écran arrière, hormis pour l’exposition dans certains cas. Avec le Sigma j’ai toujours un doute…

        Votre remarque pour le 35mm 1.4 II de Canon est donc juste mais sachez juste qu’elle s’applique aussi chez nikkor, au delà du prix. Alors oui, ce 35mm 1.4 II est presque parfait optiquement parlant mais son prix est aussi élevé, tout comme ce nouveau 70-200mm.

        Vous parlez sans cesse de perfection optique, d’aberrations, surement aussi de vignettage j’imagine etc. Mais vous savez quoi, ce sont ces petites imperfections qui parfois font la beauté d’une optique, et je suis certain que pas mal de mes collègues en rouge garderons leur 35mm 1.4 L I car le côté soft qu’il amène leur permet de créer leur style, et que peut-être le nouveau ne leur amènera plus car trop parfait. Après je peux me tromper, je ne l’ai pas essayé.

        Mon premier propos était de dire que l’on peut reprocher des choses des deux côtés, et que cet article (et les commentaires) ressemble plus à une vendetta contre les jaunes qu’a une analyse un peu reposée. Je suis jaunes aujourd’hui, mais je ne renie en rien mon passé chez Canon, pourquoi ? Parce que chacun à ces avantages et ces inconvénients et n’en déplaise aux geeks fana de tests de mire et specs sheet ou encore test DXO. J’ai regretté le 50mm 1.2 jusqu’à la sortie du 58mm nikkor. Mais je ne regrette pas le 85mm 1.2 car le 85mm 1.4 de nikon est juste magique et plus pratique.

        Peut dernier exemple matos, j’ai beaucoup de collègues qui shoot encore des mariages en argentique avec des moyens formats Contax 645. Du très beau matériel au demeurant. Ils utilisent le 80mm f2, qui est une optique légendaire, très douce à f2. Et bien trouver ce matériel aujourd’hui vous coutera plus cher qu’acheter un équivalent numérique en reflex au même prix. Pourtant c’est du film, donc d’un autre temps et horriblement cher en plus. Mais ces boitiers s’arrachent à prix d’or car le rendu est totalement unique. Regardez combien coûte le Noct Nikkor 58mm 1.2 AI, presque 3000€ d’occasion et pourtant c’est surement une bouse en terme de performance si on le colle sur un numérique.

        J’ai aussi fait remarqué que la grosse erreur était surtout l’inversion des bagues et que je trouvais aussi ingénieux d’avoir placer des boutons programmables sur le fut. Mais bien sur ces données ne sont pas sur la liste des verres fluorines machin truc.

        Comme je le dit très souvent en commentaire sur ce site, le boitier, les optiques, les accessoires sont des outils. L’oeil du photographe lui est le seul et unique juge. Une optique ne connait pas la composition, un capteur ne sait rien à la lumière à part l’absorber…

        Tout ce que je disais, c’est que JF fait pas mal d’article sur la photo, la vraie. Celle ou il nous parle de voyages, avec de sublimes clichés, ou il nous parle de rendu, de modelé, de lumière, de balade, d’émotions. Pour moi la photo c’est ça. Quand il nous donne des tips sur comment repasser à l’ancien mode d’import sur Lightroom quand Adobe avait complètement craqué sans penser aux mecs qui passent du temps dessus. Quand il explique les différence de couleur entre deux marques avec des outils pour les corriger ou les comprendre, la preuve je n’ai pas ramené ma fraise sur ce sujet car je trouvais ça démarche intéressante et très utile.

        Je regrette juste que 90% des articles soient aujourd’hui des sujets sur le matos (même si je peux comprendre que l’on aime ça, on est tous un peu geek au fond), pour faire un peu polémique. C’est bien en terme de trafic, d’affluence sur le site (d’ou ma première remarque) etc. Mais ça manque un petit de fond par rapport à ce qu’a pu faire JF. Je me souviens encore de ces article sur la rafale, avec prise de vue, montage topshop etc. Ou de ces superbes photos panoramique de skieur en Alaska ou ailleurs je sais plus. De ces tests terrains, qui au-delà de faire du bashing (ou pas d’ailleurs), nous montraient des superbes photos avec des anecdotes et qui donnait envie de sortir son boitier et shooter. Et beaucoup d’autres encore.

        Et je vais terminer en disant que je pourrais tout revendre et repasser chez Canon, si les outils que j’achète amènent un véritable plus à ma photo et me permet d’achever ce que je cherche en terme de rendu. Et vous savez quoi ? Je ne le ferais par ce qu’ils sont en avance, ou bla bla bla. Pourquoi croyez-vous que certains pro utilisent des moyens format numérique totalement hors de prix ? Sachant que ces capteurs la grande majorité du temps, ne sont bons qu’entre deux plage ISO totalement ridicules, que l’autofocus est souvent pas terrible… Tout simplement parce qu’ils ont une transition dans les tons, les couleurs, un modelé que n’apporte pas le 24×36. Point. Ils choisissent un outils en fonction de leurs besoins et du rendu qu’ils souhaitent, pas des specs du matos.

        D’ailleurs je crois que JF avait pris en main le Pentax 645Z, pourtant il était gros, encombrant (loin d’un 6D), une gamme optique encore limite, des prix prohibitifs (même si bien moins cher que la concurrence), pas de petit plus sur le boitier et autres encore. Pourtant, j’ai eu l’impression qu’il avait pris énormément de plaisir avec, je me trompe ?

        Sur ce je vous souhaite à tous un bon week-end :-p

        • Vous ne pouvez pas toujours vous défausser sur le « rendu », une notion

          d’ailleurs assez subjective, mais le piqué des nouvelles optiques est , lui, généralement en augmentation.

           

          -le 58/1.4 AFS G de ce point de vue a été très critiqué…par les nikonistes eux mêmes (voir chassimages par exemple)

          tout simplement parce que le cahier des charges était trop timoré…

           

          -Le 85/1.4 AFS ne peut pas être comparé au 85/1.2 LII même s’il a de bonnes performances car pas de verre spécial: Un comble !

          Donc l’arrivée d’une focale fixe comme le 105/1.4 AFS permet de combler cette lacune. Je rappelle que Nikon est incapable de produire

          une optique f/1.2 du fait de la monture limitée à f/1.4…

            • Mauvais exemple !

              Les objectifs Nikon AF ne peuvent pas être ouverts à mieux que f/1.2 du fait des contacts électriques latéraux empêchant la lentille arrière d’atteindre

              la valeur minimale requise.

              Les Nikkor non-Ai /Ai /Ai-S n’ont pas de contacts électriques .

               

              À la limite, Nikon pourrait faire un f/1.2 AFS…à condition de bizoter la lentille arrière (on a déjà vu ça chez Canon/Leica à une certaine époque !);

              Nikon a passé l’âge…

              La monture Canon permet théoriquement de réaliser des objectifs f/1.0 mais celà ne va pas sans inconvénients (rendement des CMOS calamiteux à f/1.0, vignetage supplémentaire, bokeh « affreux », poids /encombrement/ performances/ coût de l’optique.).

              Même les objectifs f/1.2 Canon ne sont plus en honneur de sainteté alors…

            • Non au contraire bon exemple, tu dis f/1,4 et non f1,2 relis toi, enfin pour clore ça fait aussi longtemps que les f/1,2 ne sont plus prêt d’apparaitre chez Nikon, aucune utilité différence de quelques mm en PC imperceptible, lourd, cher, marché de niche

              Mais ils sont très bien capable d’en fabriquer s’ils veulent et Sony aussi d’après une rumeur qui coure pour 2017 sur un 85mm

              Wait and ee

              • Non, des objectifs f/1.2 AF Nikkor,

                on en verra plus jamais en monture F.

                Après, s’ils veulent faire du mirrorless 24×36,

                pourquoi pas…

                D’accord pour dire qu’il n’ y a pas grande différence de PDC entre f/1.2 & f/1.4 ; on est bien dans le domaine de la vitrine technologique…

                 

                 

                 

                 

                • Je pense que ce sera pareil pour Canon donc je comprends pas trop Sony (si il sort) ou seulement pour bomber le torse.

                  D’accord avec toi pour une fois.

                  C’est rare, je vais ouvrir une bouteille…

                  • Actuellement, on sait faire des objectifs f/1.4 qui sont « pratiquement » utilisables dès la PO tellement les AC géométriques /chromatiques sont bien maîtrisées

                    (Voir les samples du 50/1.4 FE en nocturne par exemple sur DPR ).

                    Olympus vient de démontrer qu’on peut aussi réaliser un

                    objectif standard f/1.2 performant dès la PO…pourvu que la formule contienne 19 lentilles !

                    (La formule du 50/1.4 FE contient 12 lentilles).

                     

                    On estime le poids d’un éventuel 50/1.2 « high end » construit sur le schéma optique du 25/1.2 ZD Zuiko

                    à 1.6 Kg que le Sony 50/1.4 FE se « contente » de ~800g.

                    Est-ce bien raisonnable ?

                    Je ne le crois pas …

                    Enfin, ça va être intéressant :

                    On va voir ce que Canon fera pour remplacer son 50/1.2 L

                    vieillissant…

                    Personnellement, je pense qu’ils reviendront à une ouverture f/1.4.

                    • Leur série 1.2L est un super argument de vente pour les photographes qui ont besoin de se sentir bien équipés (un trait très masculin, la crainte de ne pas avoir une virilité à la hauteur). (En plus d’être une super optique.)

          • -le 58/1.4 AFS G de ce point de vue a été très critiqué…par les nikonistes eux mêmes (voir chassimages par exemple)
            tout simplement parce que le cahier des charges était trop timoré…

            Non. Le 58 1.4G a été lynché publiquement par tous ceux qui ne s’en sont jamais servi au quotidien. Et tous ceux qui s’en sont servi sont plus que dithyrambiques sur son usage, son rendu, sa discrétion et sa légèreté. Niveau qualité de bokeh, il n’a pas grand chose à envier au 1.2 L (tests à l’appui), et se paie le luxe d’être particulièrement léger pour une optique de ce calibre (400g je crois), et très adapté à la photo de nuit.

            C’est un bien mauvais exemple…

             

            Chez Nikon, les 24 1.4G et 85 1.4G sont des monstres de résolution, et le 35 1.4G et le 58 des optiques à effet (transitions plus douce notamment). C’est voulu.

            En attendant, elles sont toutes avec du nano coating (diminution du flare et des AC, et les 1.2L de Canon ne sont pas parfaites sur ce point).

            Bref, dire de Nikon qu’ils ne savent pas faire des optiques (fixes notamment), c’est un peu du foutage de gueule, ils sont ni plus ni moins que de très bons concurrents de Canon.

        • Julien, je serai bref, plus bref que votre post. Je suis 100% d’accord avec vos remarques. L’essentiel est le RENDU, n’en déplaise aux suceurs de MTF et dévoreurs de CR techno-débilo-ignorants.

          Ce rendu est personnel, certes, mais l’expert le renifle direct.

          J’ai plusieurs exemples qui vont dans ce sens et contre les sens des geekodépendants :

          – Les fixes actuels dont Sigma : leur images rendues sont dures sans relief. Ça bat tous les records de Mp, mais les images délivrées sont plates comme une limande (idem le new 24 mm 1,8 Nikkor : ça déchire, mais ça n’arrache pas).

          – Les zooms : aujourd’hui, je les trouve de loin supérieurs aux fixes (Tamron 15-30 / Nikkor 70-200 f4 par ex) et je parlerai du cas très spécial du nouveau 24-70 f2,8 de Nikon : c’est une merde, il parait ! Et bizarrement, avec mes collègues du studio et les pros que je croise aussi à la boutique, on est unanime : le top AF, VR, ergo et surtout en rendu d’images.

          Alors, les courbes, les MTF et autres commentaires de pigistes de magasines geek, on s’en tape. Ce sont des techno et non des photographes !

          • Je ne peux pas vous laisser dire ça à propos du

            24-70/2.8 VR , de l’avis unanime des journalistes, ce zoom présente beaucoup trop d’AC et la distorsion à 24mm est encore plus mauvaise que la version précédente.

            L’AF et le VR sont réussis mais l’impression est globalement mauvaise: Imaginez qu’un serveur vous amène un plat à moitié cuit au restaurant, quelle sera votre réaction ???

             

            Ensuite, il y a les histoires de rendu. Vous avez effectivement le droit de préférer les vieux aux nouveaux

            mais force est de constater que les options techniques choisies par les opticiens pour TOUS LES NOUVEAUX STANDARDS FIXES ULTRALUMINEUX récents:

            -50/1.4 DG Art Sigma

            -55/1.4 Zeiss Otus

            -50/1.4 Sony-Zeiss FE

            -50/1.4 Leica SL

            abandonnent toutes la formule de type « double Gauss » et variantes au profit de formules rétrofocus beaucoup plus complexes.

            Les résultats, peut-être décevants selon vous en ce qui concerne le « rendu », sont bien meilleurs pour des photos

            de nuit (AC mieux maîtrisées, moins de coma,moins d’aberration de sphéricité,etc…).

            Quoique vous puisssiez dire sur les nouvelles optiques, les opticiens ne reviendront pas en arrière…

      • Whaouh Eric, à ce niveau là ce n’est plus de l’adoration, c’est carrément une guerre sainte que tu mènes contre Nikon.

        J’espère que tu as un kit de réa portatif avec toi le jour ou Canon pourrait perdre ne serait-ce qu’ 1% de PDM car c’est l’attaque assurée croit moi.

        • Je ne suis pas inquiet pour le moment car Canon produit chaque année AU MOINS UNE optique innovante qui fait la joie de sa clientèle.

          Songez que Canon a trusté le prix TIPA  du meilleur objectif pro ( catégorie la plus prestigieuse ) pendant

          5 ans et qu’ils ont encore toutes les chances de le gagner en 2017

          parce que la concurrence est atone.

          Je prends d’ailleurs les paris pour le 16-35/2.8 L III l’année prochaine…

          Si vous regardez le palmarès dans cette catégorie, la domination Canon est évidente: On le donne éventuellement à Nikon pour éviter que les journalistes ne se fassent accuser de partialité

          (en 2010, ils l’ont donné au 70-200/2.8 AFS VR II à titre compassionnel car le 70-200/2.8 LIS II était bien devant

          (Il l’a d’ailleurs obtenu l’année suivante)

          • Le TIPA c’est pas vraiment un prix très sérieux, c’est juste là pour flatter tous les constructeurs.

            Le VR II est un très bon objectif, et faut vraiment ne jamais s’en servir pour oser dire le contraire.

            Nikon produit aussi des perles optiques tous les ans, cette année un 105 f/1.4 (première fois au monde pour une optique avec AF) et le 19 PC est aussi une première (même s’il est cher). Le 70-200 FL est le plus léger 70-200 2.8 avec VR du marché.

            Bref, on va pas se lancer dans un panégyrique pro-Nikon, mais ce que tu racontes est éminemment mauvais et faux.

            Les photographes shootent, les technophiles distribuent les bons points à leur marque et les mauvais aux méchants d’en face…

            • Contrairement aux  poncifs du net,

              les prix TIPA /EISA sont très sérieux, ne vous en déplaise !

              Si vous regardez les choix réalisés par les journalistes dans la catégorie

              « meilleur objectif pro », vous verrez que leur choix est finalement assez logique.

              Alors bien sûr, on pourra dénoncer le côté un peu

              « démagogique » de ces prix, le côté commercial,

              voire « cirage de pompes » !

              Mais de vous à moi, pourquoi ne pas donner un prix à une marque (et in fine à une équipe d’ingénieurs)

              quand ils font du bon travail ?

               

              Je trouve personnellement que les équipes doivent être récompensées afin de montrer qu’on apprécie

              leur travail.

              Je rappelle à tout hasard qu’un zoom « pro », c’est minimum 6 ans de travail et que ce délais peut monter à 10 ans sans pour autant être certain du succès technique (la preuve avec le 24-70/2.8 VR !).

              • Les TIPA, c’est la foire aux gags. Ils récompensent tous les constructeurs, et presque tous les modèles sérieux présentés pendant l’année, quitte à enchaîner les créations de catégories bancales et plus que proches pour pouvoir caler tout le monde dedans.

                 

                Si je voulais avoir une vraie référence niveau boîtiers, je prendrais DPReview, beaucoup beaucoup plus fiables et sérieux vis à vis du matos, notamment les tests boîtiers.

          • Alors d’un coté on a  « Eric » qui nous parle du TIPA fondé sur les mags de chaque pays européen (plus ou moins) et de l’autre « JF » qui nous dit que les mags et journalistes n’y connaissent rien, faudrait accorder vos violons les amis…

            PS: TIPA on s’en fout un peu, c’est comme la meilleure voiture ou le meilleur smartphone chacun voit midi à sa porte

            • Je ne travaille pas pour JF même si nous partageons

              certains avis sur Nikon.C’est aussi celà faire preuve d’indépendance sur un site non journalistique.

              Ça n’empêche pas le respect mutuel…

          • Ah au fait.

            TIPA 2016 puisque tu aimes ça,

            Meilleur Reflex Pro : Nikon D5

            Meilleur APS-C : Nikon D500

            Meilleur objectif Pro : Sigma 20mm Art

            Aucun objectifs Canon soi dit en passant

            • Oui et alors ?

              Canon a trusté les 5 derniers prix précédents

              dans la catégorie objectif pro, ils peuvent bien se reposer de temps en temps, non ?

              Ceci dit le 35/1.4 L II a tout de même reçu le

              prix EISA du meilleur objectif pro, sans doute à cause

              de ses perfs remarquables et de l’ensemble des technologies qu’on y trouve à l’intérieur dont le fameux BR en exclusivité.

              ————————————————————-

              Petit commentaire sur les TIPA 2016:

              -Le prix du meilleur reflex pro 2016 a en réalité été scindé en 2 prix:

              Le Nikon D5…et le 1DX Mk II sous un vocable légèrement différent.

              Les gens diront que c’est par démagogie.

              C’est un peu regarder le problème par le petit bout de la lorgnette.

              Le vaisseau amiral représente 4 années de travail

              intensif de la part des meilleurs ingénieurs des 2 marques.

              Les 2 boîtiers sont sensiblement équivalents au niveau des résultats et des innovations techniques des 2 côtés.

              Pourquoi les journalistes lèseraient-ils une marque

              au profit d’une autre pour une broutille (genre présence du DPCA sur le Canon et pas le Nikon).

               

              Ils ont donc coupé le prix en 2 et récompensés les 2 marques; je n’y vois aucun inconvénient.

               

              Pour ce qui est du prix attribué au D500, ce n’est pas difficile; il était le seul boîtier de sa catégorie !!!

               

              Quant au prix TIPA du meilleur objectif pro, il a échappé à Canon sans doute pour 2 raisons:

              1-Le 35/1.4 L II est un excellent objectif innovant

              …mais Canon a été un peu trop prudent sur ce choix

              de focale et cette ouverture (Certains espéraient une ouverture f/1.2)

              2-Le prix attribué à Sigma pour son 20/1.4 DG Art

              est totalement mérité à la fois pour cet objectif et pour enfin récompenser Sigma qui le remporte enfin pour la première fois après avoir démontré qu’il était capable de produire des objectifs à la fois novateurs et parmi les meilleurs de la planète.

              On peut aussi dire que le 20/1.4 , pour ceux qui l’ignoreraient encore , a longtemps été un rêve inaccessible pour les opticiens:

              -En 1975, Pentax avait déjà envisagé un 20/1.4

              (ainsi qu’un 18/2) mais …ils se sont cassés les dents sur le projet !

              -Vers 2000, Nikon en personne (!) avait envisagé de produire un 20/1.4 AFD mais, là encore, les ingénieurs ont buté sur un problème de distorsion trop mal maîtrisée et Nikon a finalement renoncé

              à ce projet.

              -Vers 2001, Sigma avait également commercialisé

              un triplet de focales fixes 28/1.8 EX, 24/1.8 EX et

              20/1.8 EX qui se caractérisaient par des performances optiques à PO….modestes !

              -Après 14 ans de progrès technologique (meilleure puissance informatique, nouvelles technologies autour des asphériques, le rêve est enfin devenu réalité…

              -Notez également que Laowa a commercialisé un 15/2 pour alpha 7, l’UGA le plus lumineux du marché…

               

              Ces progrès ne sont pas anodins; ils soulignent bien tout le travail réalisé durant des décennies dans le domaine de l’optique photographique.

               

              Le comité TIPA a sans doute songé à tout celà pour choisir Sigma plutôt que Canon…

  18. C’est marrant, c’est comme les récompenses sur le pinard : je ne regarde jamais. C’est bon pour ceux qui n’y connaissent rien !

    • Ne soyez pas ridicule et relisez bien ce que j’ai écrit.

      La création de prix pour les objectifs est au moins aussi légitime que celle des prix scientifiques attribués chaque année et n’a pas seulement une vocation commerciale comme vous le laissez entendre.

       

      Les journalistes ont en principe toutes les compétences requises pour attribuer ces prix et je suis d’ailleurs le plus souvent en plein accord avec leur choix.

      Pour autant, je ne suis ni journaliste ni représentant de la marque rouge mais un photographe lambda.

      Quand vous regarderez les choses autrement que par le petit bout de la lorgnette,

      vous aurez fait un immense progrès.

  19. Justement, je ne choisis mon matériel qu’après l’avoir essayé ; un peu comme le pinard après l’avoir gouté. Je n’achète pas de magazines photos, ni ne lis les tests en ligne. Je consulte les blogs pour me mettre au courant, mais les listings techniques, je passe… Est-ce grave docteur ?

    • Non, c’est même plutôt comme ça qu’il faut procéder, au feeling. Toutes les optiques récentes sont bonnes à très très bonnes (même la piteuse et médiocre paire 24-70 2.8 VR et le VR II) et permettent de faire des photos somptueuses, le choix se porte donc sur le look’n feel et c’est tant mieux !

  20. Pingback: Nikon 70-200mm f/2.8E FL ED AF-S VR : enfin un vrai 70-200 mm ! - photoetmac.com

  21. Pingback: Un nouveau Canon EF 70-200 mm f/2.8 en préparation ? - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.