web analytics

Projets 365 : une photo « chiante » par jour ?

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Que pensez-vous des « Projets 365 » ? Moi, je n’en pense que du mal… Mettre en ligne une photo par jour : voilà le genre d’idées mégalomanes et un peu débiles que le web et les réseaux sociaux ont tendance générer !

Oui, ça me fait penser à ce genre de choses : tournez l’objectif vers l’avant… pas vers vous. Ou encore à ce genre de chose : Il y a beaucoup mieux à faire en voyage !  Oui, vouloir poster une nouvelle photo par jour, cela risque surtout de donner des photos très ennuyeuses (pour les autres)… A la limite, rien ne vous interdit de vous astreindre à cette discipline à vous-même. Mais surtout gardez ces photos « pour vous » et n’assommez personne avec ;-)

Au final vous perdriez votre temps et risquez même de vous « dégouter » de faire des photos… Car il y a clairement des jours ou il n’y a rien à photographier ! Ces jours-là, il vaut mieux passer du temps à trier correctement les archives de certaines journées exceptionnelles, que vous avez eu la chance de vivre et photographier.

Japon Asie, Japan Asia

D’ailleurs je sors mon appareil photo moins souvent qu’avant : mais lorsque je le sors c’est qu’il y a une bonne raison à ça !

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

8 commentaires

  1. D’accord avec toi pour ne pas partager les photos, mais je trouve cette idee au contraire pas mauvaise du tout pour les debutants et ceux qui ne « pensent » pas photo assez regulierement.

    Toi, tu « vois » une scene et tu sais deja comment tu vas la traiter avec LR et comment va rendre l’image finale. Mais nombreux sont ceux qui ont des appareils photo a ne pas les utiliser regulierement. Combien ont un appareil (souvent tres onereux) et de nombreux objectifs qui ne sortent meme pas une fois par mois du placard?

    Au contraire, se « forcer » a prendre son appareil et prendre des photos permet de sortir de sa routine et de voir le monde qui nous entoure autrement. Se « forcer » a « penser photo », ne serait-c qu’une fois par semaine (pas oblige de le prendre tous les jours non plus) ne peut faire que du bien a la pratique.

    Par contre, je me repete, le fait de les partager online et d’attendre le « like » est narcissique au plus haut point et ne presente -a mes yeux- aucun interet.

     

    PS: le seul photographe (a mes yeux) qui a fait un 365 challenge et qui a reussi a en faire qqch d’original: flickr.com/luisvaladares

    • Oui d’accord avec toi sur l’intérêt de « se forcer » à sortir, pour faire des photos…

      Mais il faudrait les publier avec un an de recul ;-) Ou ne publier que une photo par tranche de 100 jours… Les dix première années de photo, on ne vaut pas beaucoup mieux que ça…

      La photo pour la photo, sans « sujet », sans réflexion et sans un « message » ou un thème assez précis, c’est pas souvent très intéressant.

  2. Le problème c’est surtout que publier une photo par jour c’est impossible si on veut faire un peu de quali.

    Franchement, peu de monde peut publier une photo intéressante par jour pendant un an. Et seulement après des années d’expérience (si c’est pour nous balancer du foodporn, c’est pas la peine…).

    Bref, on en vient à parler d’une des choses les plus difficiles en photo (et rarement abordées): l’editing.

     

    • Et oui…  Même une photo « intéressante » par semaine, c’est déjà très difficile !

      Plutôt que de parler de « bonnes photos », ou « belles photos »… je préfère parler de « photos intéressantes ». Ce qui donne un peu plus de largeur au choix.

      Et au moins on peut discuter sur certains arguments assez concrets (qui englobent l’esthétique, mais pas seulement)…

      • Tout à fait d’accord. On peut faire une « belle » photo par jour, une « bonne » photo par semaine et avec un peu de zèle et de chance une « intéressante » par mois…

        Rien de plus énervant que de présenter une photo que j’estime « intéressante » et qu’on me dit (poliment) que c’est une « belle » photo. À chacun ses ambitions…

  3. Bonjour à tous,

    Je partage la même réflexion que JF au début j’avais trouvé ça sympa mais je ne sais pas faire de photo sans mon reflex donc se baladé tt la journée avec c’est compliqué.

    Puis ma réflexion a évoluée heureusement, en effet nous n’avons pas le même comportement social avec un appareil à proximité que sans, nous somment comme les ‘Pokemon go addicts’ impossible de ne pas viser à la moindre sollicitation, ça a 2 conséquences, nous ne profitons pas pleinement des moments de relation  accaparé par la possibilité d’une prise de vue et nous oublions que la contemplation et aussi importante que la prise de vue, j’ai toujours trouvé mais lieux de photos sans mon matos.

    Donc je trouve qu’il vaut mieux justement s’obliger à ne pas avoir de photos à faire que le contraire, de toutes façon nous somme submergé de millions de photos prises par jours ce n’est pas une de plus qui va changer.

    PP

     

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.