web analytics

Lightroom Mobile 2.4 supporte tous les RAW

4
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ne rêvez pas tout de suite ! Non, votre iPad ne va pas immédiatement remplacer votre ordinateur portable (conseil en voyage : préférez n’importe quel Macbook 12″ plutôt que n’importe quel iPad Pro)…

Toutefois, les choses évoluent doucement. Ainsi avec l’arrivée des retouches localisées et le support de tous les types de RAW, la nouvelle version Lightroom 2.4 pour iOS (pour  iPhone ou iPad) fait sa petite révolution… Seulement sur iOS : car la version Android reste bloquée à Lightroom 2.1 pour Android provisoirement. Tous les détails sont en Anglais sur le blog Lightroom d’Adobe. Détaillons tout ce qu’il y a au programme ce soir :

1 – Prise en charge de tous les fichiers RAW : Lightroom Mobile 2.4 sur iOS est désormais capable de prendre en compte directement n’importe quel fichiers RAW (les mêmes que la version Desktop liste complète ici)… Alors que jusqu’à présent, seuls les DNG étaient lisibles.

Non, l’iPad n’est toujours pas fait pour travailler… Je vous rappel que la capacité ridicule de stockage est selon les modèles probablement inférieure à une seule de vos cartes mémoires… Mais pouvoir rapidement visualiser quelques images précisément choisies sur une carte, pour les importer en USB (grâce au Camera Connexion kit, ou lightning to SD kit proposés par Apple) et les ajuster « à la louche » : pourquoi pas !

IMG_0076

Adobe précise avoir expérimenté la chose sans aucun problème avec des RAW de 50 Mpix du Canon EOS 5Ds sur un iPhone 6… OK, mais ce n’est pas parceque ça marche que vous allez le faire souvent, car avec des fichiers de 55 à 60 Mo en moyenne, mon iPhone 6 sera vite encombré…

Pour cela, il faudra cocher l’option dans les Préférences : « Télécharger en résolution intégrale ». Ensuite une « tape » sur le bouton « i », vous permettra de vérifier que vous travaillez bien sur un « Fichier original » et non un aperçu dynamique, ou un simple JPEG.

Au début, ce sera juste par amusement… On verra si l’on en aura l’usage ensuite : pas avant quelques années je suppose. Mais il est bien que Adobe s’y mette assez tôt.

 

2 – Arrivée des retouches localisées (filtre radial et gradué) : ça, c’est plus intéressant que de manipuler directement quelques fichiers RAW… encore bien lourds pour les capacités de calcul et de stockage « moyens », des iPad « moyens » qui équipent les photographes – Pour l’anecdote, le jour ou je suis allé à l’Apple Store avec l’idée de m’acheter le « petit » iPad Pro récemment sorti, je suis ressorti avec un Macbook 12″ sous le bras ! )…

IMG_0075

Mais pouvoir affiner l’éditing, de ce qui a été fait sur Desktop puis synchronisé vers LR Mobile grâce aux Aperçus Dynamiques (qui je le rappel ne pèsent que 1 Mo chacun en moyenne, pour 2560 pixels au plus large), ça oui : ça pourra être utile surtout dans les années à venir…

Ci-dessous : je visualise dans Lightroom Mobile les « Epingles » de « filtre radiale » appliquées quelques mois plus tôt dans Lightroom Desktop, sur cette ancienne photo…

IMG_0079

En dépit du nombre élevé de points de contrôles, l’ajustement de cet aperçu dynamique (en .dng), est assez rapide sur mon iPad Mini âgé de deux ans… 

A noter que les retouches localisées au pinceau, ne sont pas de la partie sur Lightroom Mobile. Car elles réclament de plus grosses capacités de calcul. Je pense que ça prendra du temps…

 


3 – Prise en compte des profiles d’objectifs : pourquoi pas… ce n’était qu’une question de temps, c’est fait.

 


4 – Possibilité d’ajouter un copyright lors de l’import… Ok, logique. On est encore loin de la sophistication que permet LR Desktop.

 


5 – Sur Android arrivée de nouveaux contrôles de capture : l’interface de prise de vue (ou de contrôle de l’appareil photo) de Lightroom 2.1 pour Android (à la place de l’application appareil photo native), permet désormais de contrôler manuellement la Vitesse d’obturation, l’ISO, la Balance des blancs, la mise au point… l’application peut aussi exporter les images en pleine résolution.

L’image est capturée en .DNG (donc en RAW), ce n’est pas nouveau. Mais avec les appareils sophistiqués que l’on trouve sur les outils Android de plus en plus, c’est intéressant.

Android-Capture

 


6 – Sur Android arrivée d’une App « Lightroom Camera widget » : elle permet de lancer directement la capture d’image dans l’interface de contrôle de l’appareil de Lightroom Mobile… Sans lancer Lightroom Mobile, ce qui est plus rapide si l’on veut juste prendre une photo.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

4 commentaires

    • Rien ne presse à mon avis !

      D’autres évolutions sont à venir… et tout ce que l’on peut faire sur l’iPad (dont l’écran n’est pas callibrable), c’est « dégrossir » un peu le développement. Qu’il faudra de toutes façons finaliser sur ordinateur. Donc est-ce vraiment du temps gagné ?

      Par contre pour faire des collections de Portfolio, c’est fantastique déjà.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.