web analytics

Fuji X-T2 vs Nikon D810 « le problème c’est l’EVF »

28
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Le petit nouveau de Fuji XT-2 marche bien semble-t-il… De ce comparatif intéressant face au Nikon D810, ressortent deux problèmes : d’abord l’objectif… ensuite le viseur électronique comme on s’y attendait.

Le commentaire d’un des testeurs est sévère : « c’est comme de regarder un vieux film à dix images par secondes »… On le comprend ! Moi à chaque fois que j’ai du shooter en rafale à travers un EVF j’ai « pire que détesté » ça ! Le problème est que l’on perd le contact avec le sujet, ce qui peut conduire à des cadrages peu précis (on voit d’ailleurs que c’est le cas sur l’exemple des chevaux dans le film).

Et ce n’est pas seulement génant en sport, mais aussi pour d’autres situations courantes ou la cadence (entre 4 et 8 im/sec) est utilisée : même en portrait… C’est pour moine des raisons qui fait de l’utilisation de l’EVF un réel obstacle à la réussite de mes photos (disons au moins de mes photos « sérieuses »).

 

L’autre raison (totalement rédhibitoire dans l’état actuel de la technologie des viseurs actuels) : est bien entendu le rendu des forts contrastes et des hautes lumière dans toutes les situations de contre jour (que j’adore photographier).

Quand au zoom télé 100-400 mm proposé par Fuji : « c’est OK pour un photographe animalier du dimanche’. Gloups ! A part ça, il y a aussi de bonne choses… Suite de la revue du XT-2 :

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

28 commentaires

  1. On pourrait penser que les amateurs, qui mettent un certain prix pour ne pas dire un prix certain, dans un appareil photo sont des gens ayant un sens de l’esthétique (ou pensant en avoir un, ce qui n’est pas la même chose).

    Pour donner un exemple, ayant fait la bêtise de croire en Olympus et son système 4/3, j’avais acheté deux appareils le E510 d’Olympus et le L10 de Panasonic.

    Les deux appareils, de fait étaient sur la même base (plus encore que le même capteur). Le L10 était beau et le E510 parfaitement laid.

    Nikon et Canon devraient embaucher des gens qui savent dessiner et les intégrer dans les équipes de conception. Le tout, bien sûr, sans tomber dans un travers que je qualifierai de Leica/Apple post Steve Job ou le « design » finit par être la seule finalité de l’objet. Il faudrait revoir Raymond Loewy.

    Ceci dit, je pense, comme l’auteur de ce site, que pour le moment, un appareil photo, s’il ne doit y en avoir qu’un seul, ce sera un reflex. On a encore rien fait de mieux.

    • On est d’accord… Mais pour moi la vrai beauté d’un objet réside dans son aspect fonctionnel.

      Le « bio design » qui caractérise Canon despui les milieu des années 80, a une explication très simple : rentrer et sortir son matériel d’un sac photo très rapidement, sans qu elles boutons et accessoire « accrochent » au passage fermetures éclaires ou lanières…

      Le retour à un design anguleux et « rétro » chez certains fabricants, à force de grosses molettes et boutons proéminants, ne réponds qu’à une mode (influencée par le mouvement « Steampunk » et les décors de SF au cinéma)…

      Cela confine parfois au non sens ergonomique… même si dans certains cas, il peut arriver qu’un bouton proéminent bien conçu soit plus facile à mémoriser qu’un bouton plus lisse et discret.

      A l’opposé : la tendance tout « écran tactile » me hérisse… Elle n’est dictée que par le soucis de l’économie de fabrication : moules moins compliqués et possibilité d’upgrades logiciels…

      Bref, la vérité est à trouver entre ces trois tendances, parfois contradictoires…

      Il me semble que Canon reste le meilleur designer (et de loin) du moins en termes ergonomiques (et il n’y a que cela qui soit important) : avec moult boutons programmables et dont la fonction est modifiables… Avec une personalisation des menus (à laquelle aucun autre fabricant n’est parvenu) : personnalisation des Menu écran avec plusieurs onglets supplémentaires… et même du Quick Menu)…

      Avec un design  assez lisse, dont les fonctions les plus importantes sont les plus visibles… Avec cette roue arrière codeuse géniale dans l’axe vertical pour le pouce, qui est « la marque de fabrique » la plus intéressante de l’ergonomie Canon (depuis 1987)…

      Nikon court derrière et imite systématiquement Canon avec plusieurs années de retard : c’est encore récemment le cas avec la fonctionnement de la touche ISO qui était ridicule depuis l’an 2000, mais qui vient d’être repensé (comme une simple copie du système Canon).

      Allez Nikon : encore un petit effort pour recopier le système de bracketing de Canon, pour déplacer le pilotage de l’AF à un meilleur endroit… et pour refaire les menus de A à Z (comme Sony a recopié le système d’onglet horizontaux de Canon il y a quelques années).

  2. Philippe, Profondeville (B) le

    Je ne connais pas la raison précise pour laquelle le prisme du Nikon 810 est emballé d’un autocollant, mais lorsque j’ai eu à choisir entre Nikon 810 et Canon 5dMKIII, j’ai choisi ce dernier pour son absence de flash intégré … Je dois admettre que c’est hors-sujet, mais je tenais à en faire part.

    • C’est juste pour ne pas le rayer dans le sac (ou lors de frottements), je pense…
      et le revendre plus facilement dans les 24 mois après son achat !

      De nombreux pro font ça… Quand j’étais plus jeune (et plus fauché), je collais des bout de scotch partout sur les parties exposées. ce qui impliquait un nettoyage (prudent et patient) à l’acétone avant le revente.

      • Philippe, Profondeville (B) le

        Je vois … j’avais un ami qui appliquait ce procédé … mais pour camoufler son nouvel achat. Son épouse voyait d’un mauvais œil ses acquisitions de matériel photo !

  3. Ce que je ne comprend pas avec ces EVF en rafale, c’est mon pauv vieux nikon 1″ V2, peut shooter en rafale à 25 i/s, plusieurs secondes d’ailleurs, et que pendant ce temps l’image dans le viseur est parfaitement fluide (à tel point qu’on se demande si on a shooter ou pas).

    Alors oui c’est du 1″ à 14 Mp, mais depuis toutes ces années on a bien du faire des progrès…

  4. Ah ah ! Toujorus partial dans ton choix de presentations, je vais finir par croire que tu as des yeux bioniques pour ainsi cracher sur les amateurs d’EVF. Il en faut surement pour tout le monde : pour ma part je suis tellement content d’avoir troque mon D800 pour un X-T1 que 1) je ne sens pas le besoin de renouveler mon appareil et 2) je prefere m’en servir que passer mon temps sur des forums ;-)

    • Ahah ! N’importe qui sera content avec n’importe quel appareil léger, du moment qu’il peut se débarrasser d’un (encombrant) D800 ;-)

      La plupart des Fuji-istes, sont d’anciens Nikonistes, lassés du poids des objectifs Nikon (en général)…

      Tant que Nikon ne développera pas une « copie » du Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM, Nikon aura un problème : et perdra des clients qui partiront chez Sony, Fuji, ou Panasonic…

  5. Je ne pense pas que c’est très judicieux de comparer deux matériels qui coutent du simple au double (boitiers et optiques). Un test contre un autre APSC du même prix aurait été plus réaliste. J’ai vu sur une autre vidéo que si on souhaite shooter en rafales avec ce XT2 la nouvelle poignée Grip est impérativement requise en position « boost ». J’ai pas (encore) de Fuji dans mon sac photo, mais réjouissons nous des progrès réalisés entre deux générations de boitiers car il en faut pour tous les goûts.

    • Oui, sauf que le GX80 ne fait pas « beaucoup moins bien »… Du moins pour ce que j’en ai essayé. j’ai été relativement bluffé par la vitesse en rafale (et encore c’était avec une carte SD assez moyenne).

      Bon, le EVF : pas terrible (comme tous les EVF de 2,36 Mpix), mais vu le prix de l’ensemble (700 €) en kit, je trouve qu c’est très acceptable…

      Décidément j’adore Panasonic !

      Oui, décidément : Panasonic est une des rares marques à « vraiment » analyser les besoins / attentes des utilisateurs… Que l’on songe à tous les produits géniaux qu’ils proposent : le LX100 par exemple était pas mal dans son genre…

      Le récent TZ100 est tout de même le compact idéal que Sony, Canon et Nikon n’ont jamais réussi à faire…

      Le GM1 : c’était ce que Nikon aurait du faire avec ses Nikon 1 dès le début… ET tout de même ce minuscule objectifs stabilisé 12-32 mm : il est incroyable, de qualité vu son prix modeste et sa taille lilliputienne…

      Et les objectifs Micro 4/3 Panasonic-Leica stabilisés, qui fonctionnent avec la stabilisation du capteur en bonne intelligence (c’est le cas du 12-32 mm en passant) : vraiment, chapeau !

      • La gamme Micro 4/3 je n’en pense que du bien car j’ai possédé un Olympus EM5 pendant presque 3 ans en complément de mon Nikon D700. En fin d’année dernière lorsque je me suis séparé de tout mon matériel photo, Nikon et Olympus, je me suis suis rendu compte que c’est surtout l’Olympus qui me manquait. Rien à voir avec la qualité d’image, tout simplement parce que c’est le boitier que j’emportais en permanence avec moi …

    • Tu parles, c’est une interview d’un manager de Fuji ;-)
      C’est sur qu’on peut lui faire confiance au niveau des statistiques de « switch »…

      Moi, par contre je côtoie beaucoup de photographes de toutes sortes et de tous niveau : Fuji est devenu assez populaire depuis le XT-1, mais surtout avec l’arrivée du XT-10 (pas trop coûteux)… Et je vois surtout des ex Nikonistes l’adopter.

      Fuji propose ce que Nikon ne sait pas proposer (depuis longtemps) : une colorimétrie plus naturelle et des boîtiers un peu plus compacts…

      A noter qu’avec le Nikon D750, Nikon semble enfin avoir pris conscience du problème (du moins pour le boîtier)…

      Mais il manque toujours à Nikon un zoom best seller, compact et performant : identique au Canon EF 24-70 mm f/4 L IL USM… C’est ça le drame !

  6. Tu n’as pas tort ! =)

    Bien que Nikon pour le sport ,je suis équipé en Fuji (XT1 + Xt10) pour le tout venant et voyager léger …

    Mais je n’imagine pas une seconde faire de la photo de sport Pro avec du Fuji en l’état de l’AF et de la visée…

    Mais en 2éme boitier à côté de la photo d’action ,les Fuji permettent d’être beaucoup plus légers et aussi trés qualitatifs au niveau image et colorimétrie

     

     

  7. On peut faire un match D500 / XT2, mais malgré tout le bien que je pense de Fuji ça va être difficile de tenir la comparaison.

    Mais ils envoient un signal fort aux clients futurs : le mirrorless va commencer à grignoter les bords d stades. Pourquoi pas, après tout, ils finiront bien par rattraper les DSLR.

    • Le DSLR vont évoluer… Dès que Canon et Nikon sentiront qu’ils sont en risque d’être rattrapés, ils « lâcheront » la collection d’options et d’innovations qui sont cachées dans les labos, en cours de développement (ou déjà finalisées, mais qu’ils n’avaient pas besoin de sortir trop tôt).

      Canon va par exemple développer de plus en plus d’optiques Do, qui feront du bien à la compacité… Et au bord d’un stade (au delà de 130 mm), ça va compter beaucoup…

      Car au delà de 130 mm en effet sur un APS-C, le gain de compacité du boîtier (d’un mirorless) ne compte proportionnellement plus beaucoup. La taille de l’optique fait la différence…

      je veux dire que le poids et le volume que peut gagner un miroroless est assez limité… face à la taille des objectifs (qui ne change pas). Donc voilà un argument qui tombe en faveur des mirorless. Pire : ils sont obligés d’ajouter un trip pour la prise en main et l’endurance des batteries… Le XT-2 avec sont trip commence à ressemble furieusement à un reflex APS-C.

      Donc on en reviendra au principe classique : la seule chose qui compte ce sont les objectifs disponibles dans la monture que vous avez choisi…

      Et là du côté de Fuji (si l’on pense au bords des stades), c’est la misère totale… Et pour encore 15 ans au moins (ça prendra autant de temps que ça pour développer une gamme optique complète, adaptée au sport et à l’animalier)

    • Bah, il faut pas être naïf… ils font exactement comme tous les constructeurs (d’appareils photos ou de voiture, ou de frigidaires). Exactement ce que fait Sony dans d’autres domaines…

      Ils ne renouvellent une gamme que lorsqu’elles commencent à être concurrencées par un autre constructeur. Et si la concurrence est trop rude : on laisse tomber carrément (les fabricants de TV Japonais, ont baissé les armes face aux Chinois et coréens)…

      Revenons à la photo : en ce sens, les progrès de Sony récent, ont poussé Canon à faire de gros efforts ces trois dernières années. C’est grâce à la concurrence de Sony, que les Canon n’ont jamais été meilleurs qu’actuellement :

      Progrès ergonomiques (pour rester devant, autant dans le Menus, que dans de petites fonctions précises comme la relevée du miroir, le braketing)…

      Progrès dans les optiques : ce fameux EF 24-70 mm f/4 L IS USM, qui offre une position macro que les autres n’ont pas, un loquet de verrouillage et une compacité que les autres sont très loin d’égaler…

      Nikon aussi (dans une moindre mesure) a été obligé de se bouger les fesses…

  8. Je suis chez sony depuis cette année, et même traitement pour la rafale, ce n’est pas fluide comme un DSLR. Pour ma part cela ne me gêne pas (…car je ne l’utilise pas…) mais il faut être honnête : c’est plus agréable sur un DSLR :)

    Pour ma part je ne reviendrai pas sur un reflex, le mirroless m’apporte beaucoup dans mon domaine photographique.

  9. Ouais be moi..c’est fait…après 1 an et demi passé avec le X-T1, je repars vers vers canon ou nikon    (markIII ou d750, j’en sais rien encore). Je veux retrouver des bons trucs qui pèsent lourds en FF. J’ai ressorti mes CR2, c’est quand même pas pareil…

    A ce propos j’ai téléchargé qqes Nef sur le net…franchement au niveau de la colorimétrie je ne trouve rien de gênant.

    Et puis j’avoue, Xt2+16-55+35 mm: 3000 euros..pour de l’APSC…ça me pose un petit problème quand même

     

  10. J’aime lire ce blog… ça me conforte dans mes choix… Etant passé par du D90 / D700 / D4 (j’entends déjà une petite voix me dire : « encore un nikoniste qui switch vers Fuji).
    J’ai acheté récemment le XT 2 + 16 1.4 + 56 1.2 et très franchement, il n’a rien à envier au réflex. Son seul point noir reste son autonomie, et la visée (qu’on aime ou pas).

    L’AF pour moi permettra de faire du sport (je le testerai d’ici à un mois, mais vu la rapidité, en concert et basses lumières, je ne vois pas le soucis.
    Concernant le débat FF ou non, quel est le soucis? Surtout quand on shoote avec un 24-70 f/4? La différence n’est que profondeur de champ. Rien de plus, mais bon la majorité des gens se disant photographes professionnels l’ont oublié. Ca doit blesser l’égo de montrer un APS-C.

    Tout n’est que question de gouts, de budgets… Et non pas de comparatifs techniques stériles… Je me demande parfois si vous avez plaisir à faire de la photo ou si vous vous demandez quelle taille a votre capteur…

  11. Le Canon 24-70 F4 lol.
    Je suis Nikoniste (et Fujiste) mais ce n’est franchement pas ce qui me fait rêver.
    C’est toujours la même chose ici, Canon superrrr, Nikon pas bien…
    Juste un truc, dans mon Nikon, je n’ai pas besoin d’aller dans les menu, j’ai tout à porté de main, alors les menus Canon, je m’en balance! En même temps, quand on voit le prix d’un 5D m4, ils ont intérêt à faire un joli menu
    Je ne sais pas comment j’ai fait pour me retrouver Ici, adios!

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.