web analytics

Canon EOS 6D MkII : rien avant 2017… ( ? )

107
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Selon Canon Rumors, le successeur du Canon EOS 6D, n’arriverait pas avant 2017… Cela va être long ! Terriblement long… Moi je conseillerais à ceux qui veulent découvrir le Full Frame, de ne pas attendre le Canon EOS 6D MkII… Offrez-vous l’EOS 6D !

Car on trouve ce fantastique petit boitier pour seulement 1500 à 1600 €, c’est cadeau (suivez ces liens pour soutenir votre blog) ! Relire notre test Terrain du Canon EOS 6D au Japon. Ajoutez un EF 24-70 mm f/4 L IS USM et vous aurez un ensemble compact, léger, efficace au rapport qualité prix imbattable. L’alternative chez Nikon est le Nikon D750, excellent lui aussi. Mais malheureusement il n’existe aucun zoom 24-70 mm f/4 stabilisé, aussi compact en monture Nikon. Ce qui gâche un peu son excellente compacité…

Ne stagnez pas éternellement en APS-C, vous le regretteriez… Car le full frame c’est vraiment « autre chose »… et n’oubliez pas un petit 50 mm f/1.4. Ou même un 85 mm f/1.4.

canon_EOS6D

Evidement, vous pourriez choisir d’attendre, en rêvant d’un futur hybride full frame Canon ou Nikon, à viseur électronique : ils arriveront un jour, c’est sur. Mais ils seront chers et de toutes façon, ce ne sera pas pour tout de suite. Quand au Sony A7 RII : là encore c’est bien trop cher pour ce que c’est… Les objectifs sont trop chers, pas assez variés et les viseurs toujours aussi nuls ! Pendant ce temps, d’autres font des photos au reflex, sans se ruiner et ne craignent pas de viser à contre jour !

Relire : test AF des 24-70 mm f/2.8 : le Sony est derrière… et surtout notre Match des reflex Full Frame à viseurs optiques 2016.

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

107 commentaires

  1. Tsss… « Le full frame c’est autre chose », la je tique : ca devient un peu trop elitiste. Comme si on avait besoin de FF pour prendre de bonnes photos… ca se saurait.

    • olivier MONTREUIL le

      bien sur que oui le FF c’est autre chose !!!

      un aps-c permet de faire de trés bonnes photos

      un FF de faire de trés trés trés bonnes photos avec un « truc » en plus !!

      ça n’est pas « élitiste » comme commentaire mais juste un « constat réaliste » !!

      il ne faudrait pas faire de la polémique pour la polémique !

      et ce 6d est une petite merveille de compacité et de qualité !

      rien d’élitiste dans tout ça

        • . . . bref, donc, à suivre votre raisonnement, la majorité des pros s’y prennent comme des manches (je pense aux canonistes avec des montures L)  . . . bravo !

          Vous venez de mettre au rebus tous ces pros donc !!!

          S’ils vous lisent, ils doivent être content !!!

          Je pense qu’à leur niveau, la réflexion se fait . . . à peine !

          • Mais… comment vous avez pu faire un tel contresens..? Vous êtes un cas, vous…

             

            Relisez-moi, vous n’avez pas vraiment lu mon message (ou très mal).

             

            Du reste, il y a encore des pros qui sont au bridge. Et pro n’a aucun rapport avec qualité de photo, un pro est un photographe qui gagne sa vie avec la photographie, pas autre chose.

            • « Si vous avez besoin du FF pour faire de belles photos, c’est que vous vous y prenez comme un manche. »

              moi traduire toi :
              pas besoin de FF pour faire belles photos (oui ou non ?)
              donc tout pro ayant FF  pour faire belles photo s’y prennent donc comme un manche, alors . . . moi toujours pas compris ?

              • T’inquiète… Je confirme : le Full frame est totalement indispensable aux pro, pour faire de belles photos !

                 

                J’ai fait de la photo Full Frame (en argentique) dès l’âge de 7 ans (en 1974), à l’an 2000…

                 

                Puis de l’APS-C entre 2000 et 2005 (arrivée de l’EOS 5D)…

                 

                Puis du Full Frame après 2005…

                 

                Je te confirme : le Full frame est indispensable ! Et j’ai un peu d’expérience…

                Ce genre d’image n’existerait pas sans le Full frame :

                 

                 

                 

              • Bon visiblement les bases de la logique sont pas assimilées par toute la population adulte, vu que même en t’y reprenant tu ne sais toujours pas lire mon message.

                J’ai dit la chose suivante

                « Si tu as absolument besoin de FF pour prendre de bonnes photos c’est que tu es mauvais. »

                Toi tu as lu

                « Si tu utilises le FF pour prendre de bonnes photos c’est que tu es mauvais. »

                 

                Je ne peux plus rien pour toi. La compréhension écrite c’est primaire normalement, il serait temps de s’y mettre. Je suis méchant pour la logique basique, c’est plutôt lycée.

                 

                Je réécris donc…

                Si tu as besoin du FF pour prendre de « belles » photos et que tu ne sais pas faire sans, c’est que tu es très mauvais. Point. Si tu sais prendre des photos, tu n’as pas besoin impérativement du FF.

                Y’a même pas besoin d’aller plus loin que ça.

                 

                Si n’es pas capable de faire de bonnes photos en APSC, tu es mauvais, y’a pas besoin d’aller plus loin.

                 

                PS : j’exclue les cas spécifiques de la photo en très basse lumière où le FF apporte un mieux en gestion du bruit. Je parle de photos comme JF peut faire, qui sont de la vie courante. Sur celles-là, pas vraiment besoin de FF pour assurer.

                 

                • « Si tu as absolument besoin de FF pour prendre de bonnes photos c’est que tu es mauvais. » . . . tu t’enfonces.
                  Moi qui suis passé de l’APS-C au FF , 1 an de réflexion (!!!) avant de me jeter à l’eau donc c’était pas par snobisme/frime, coup de coeur, suivre la mode, ou autre humeur du moment, j’ai vraiment senti un « gap » qui me permettait de progresser, de faire de meilleures photos qu’avant. On peut faire de « bonnes » photos avec un APS-C, OUI, mais, en ce qui me concerne, je pense que je peux faire mieux, que je peux progresser et dans cette optique, après avoir lu/comparé/essayé/réfléchi, encouragé par d’autres amis photographes amateurs, profs (j’ai fait un stage à Arles), je me suis décidé à passer au FF donc. c’est qu’un outil après tout ! Après ça dépend aussi de son niveau d’exigence, si faire de « bonnes photos » te suffit, alors même avec un compact numérique, ça peut suffire à son bonheur ! J’ai passé 3 semaines à Vancouver pour le boulot j’ai juste pris un compact, je n’allais pas m’encombrer de mon reflex pour ne presque pas l’utiliser ! et le résultat est même étonnamment  correct.
                  J’ai même vu une photo prise par un collègue avec son iPhone, il m’a bluffé !

                  Donc, si moi, en tant qu’amateur, le FF me permet de progresser, (sans pour autant me ruiner), pour faire de MEILLEURES photos, pour le pro, c’est quasi indispensable.

                  Donc, je trouve ton commentaire initial un peu réducteur, péjoratif, empreint d’une certaine forme de « snobisme » inversé/méprisant envers les possesseurs de FF.

                  Après, moi je connaissais un directeur (dans ma boite) qui s’était pris un 5D et pourquoi faire ? prendre des photos de sa famille, de ses vacances, et au vu de ses photos, un compact lui aurait LAAARGEMENT suffit, là d’accord,mais après tout il fait ce qu’il veut.

                   

                   

                  • Le snobisme n’est pas envers les utilisateurs de FF mais envers les ayatollahs du FF que vous êtes dans les commentaires.

                     

                    Si tu n’étais pas capable de prendre de bonnes photos avec un APSC mais avec un FF, c’est qu’il te manquait du talent ou de la technique, surtout.

                    Ou alors que tu ne fais que de l’animalier après le crépuscule et que tu as besoin de shooter en 12800 ISO propres. Au choix.

            • Des pro en « bridge » ? Tu plaisante là ?
              A part pour photographier des timbres et des médailles, je vois pas quel pro peut se contenter d’un bridge.

              Toutefois je conforme : j’ai eu des élève archéologues de haut niveau (et de la police scientifique) : pour certaines utilisation (macro), le Bridge est l’arme absolu avec son petit capteur… (préférable à un grand capteur).

              • Non je ne déconne pas, et je parle d’un photographe de Magnum. ;)

                C’est un cas isolé, mais ça ne l’a nullement empêché de faire de bonnes photos.

                 

                (Mais le cas est certes caricatural.)

    • Ah tu sais… pour rien au monde je ne reviendrais à l’APS-C.

      Le Full frame c’est IN-DIS-PEN-SABLE ! ! !

      J’ai bien entendu un APS-C (hyper léger) en complément : pour les focales au delà du 70 mm, c’est bien pratique.

      J’ai aussi un Panasonic GM1 et 3 objectifs : le micro 4/3, c’est génial pour partir en Week End et faire des souvenirs…

      Mais les meilleures images que je réussi, c’est à 95% en full frame.

      Disons que passé un niveau « débrouillé », lorsque un photographe maitrise globalement son reflex et le choix des focales, il DOIT passer en Full frame, si il veut progresser…

      A 1500 € le boitier Full frame, ce n’est si pas élitiste…

      • Je ne savais pas trop où insérer une réponse à ce fil qui va un peu dans tous les sens…

        Indispensable pour progresser ? Je dirais plutôt préférable, mais certainement indispensable… Il y a des choses beaucoup plus significatives que de passer d’un APS-C en FF. Par exemple, et au risque de passer pour un extra-terrestre, je dis souvent aux gens que de s’acheter un flash et d’apprendre à l’utiliser en déporté aura un impact beaucoup plus dramatique sur leurs photos que de simplement passer en FF…

        Mais bon, au delà des détails techniques, le facteur principal influençant le choix pour la majorité des gens est le budget. Et à ce niveau, chacun à ses priorités et ses capacités. Et il est évident qu’un professionnel n’aura pas les mêmes priorités qu’un amateur. Ni la même sensibilité budgétaire, un pro voyant le matériel comme une dépense nécessaire et amortie par les revenus qu’il en générera, alors que pour amateur c’est essentiellement une dépense « hobby » souvent en compétition avec d’autres dépenses. Les 1500 € d’un 6D peuvent être une aubaine pour l’un, mais une dépense importante pour l’autre pouvant se traduire entre un nouveau boitier ou des vacances estivales…  

        Bref, ça ne pas beaucoup de sens de comparer l’un et l’autre… On peut très bien trouvé son bonheur en APS-C (ou en n’importe quel autre format)… Et il n’y a rien de mal là dedans.

        De toute manière, la meilleure façon de progresser, c’est encore de prendre l’équipement qu’on a, peu importe le format, et de sortir shooter. Et de le faire le plus souvent possible, tout en expérimentant toute de sorte de situations. Et de changer le matériel que lorsqu’on est vraiment au bout de ce qu’il peut nous donner. Sinon, c’est juste de la poudre aux yeux… Ça ne donne pas grand chose de s’acheter un FF si c’est pour le laisser dormir sur une tablette, on ne progressera pas… Ou encore si l’on n’a pas le budget pour lui greffer les optiques qui font la différence… Aussi bien rester dans un format que l’on peut soutenir. Bref, on revient encore à l’argent, on se paye ce que l’on peut pas toujours ce que l’on veut… Et on n’est pas nécessairement moins bon photographes pour ça…

         

  2. Je shoote depuis 3 ans avec de l’apsc et bientôt probablement avec du 4/3. Les clients sont satisfaits, moi itou et le monde ne s’arrête pas de tourner… Toute cette concentration sur le matos c’est quand même beaucoup de pipeau…

  3. Non on peut aussi utiliser le moyen format  :) , effectivement je suis passé du 7d au 1ds 2 puis 3 et maintenant au 5d mk 3 pour la valeur d’achat du 7d à l’origine . soit 1400 € investie une foi.

    après j’ai fais confiance à des magasins reconnues est sérieux sur de l’occasion. mon 5dmk 3 avait à l’achat 28 000 Photos achat 1400 € et je ne le regrette pas franchement depuis le 1ds 2 je retrouve la même joie  que quand je photographiai avec mon Canon EOS 5 ou mon Minolta 700 si.

    Effectivement je trouve l’APS mal positionné car le report qualité image / pois du reflex ne lui est pas favorable. Le 4/3 est nettement plus « in », j’ai déjà possédé un Olynpus Pen EP2 pour le voyage et seul la qualité des images dépassé le 400 / 800 ISO et l’AF pas dut-ou véloce mon orienté vers les reflex. Mais l’utilisation nomade est un régale. Je lorgne sur le GX80 de Panasonic pour le voyage en attendant les € aussi car il faut l’équiper en objectifs aussi.

    PS sachant qu’il y avais un risque de passer du 7d au plein format j’ai toujours choisi les objectifs en fonction.

    Bonne et belle Journée

     

     

     

  4. Moi ce qui me gonfle surtout, c’est les prix en yoyo de ce 6D. Il a augmenté de 100 presque partout début juin et il y a des magasins où il est à 1800 euros !! alors qu’en angleterre (marché grisà on le trouve à 1150 euros… et après les gens vont pleurer parce qu’on achete plus rien en France, faut pas déconner :/

    • Tu peux acheter au marché gris en Angleterre. Par contre si y’a Brexit (et c’est parti pour), tu te colles la garantie au fion… pour un boîtier à plus de 1000€, je suis pas sûr d’avoir envie de prendre le risque perso.

      • Tu t’avances trop mon ami, des mois vont passer et y aura surement un autre referendum ou autre chose qui sortira du chapeau. Côté photo, je n’ai jamais eu aucun problème avec mes boitiers Canon, pas comme les objectifs par contre…

        A 400€ ta garantie qui ne te servira pas, paie là, moi ca me pose pas de problème :)

  5. Tu parles d’un conseil, un truc de 2012 avec un AF dépassé et étroit, une rafale à plat, pas d’écran orientable, pas de flash…

    C’est certain, je conseillerais certainement un D750 qu’on trouve au même prix et pour l’optique, je ne serai jamais d’accord avec toi sur ce point, surtout pour un 24-70 : f2.8 constante. Le Tamron est au même prix que ton f4 chez Canon !!! Et puis il y a de très bonnes occaz sur le 24-70 de Nikon et là tu entres dans un autre monde !

    Canon merde un peu sur le délai de remplacement du 6D…

    • Me trimbaler un 24-70 mm f/2.8 Nikon, jamais plus jamais… ! Encore moins le 24-120 mm, que je déteste (et je l’ai beaucoup utilisé, donc je sais à quel point je l’aime pas : mais il n’y avait pas d’autre choix)…

      Je préfère 100 fois le couple EOS 6D + 24-70 mm f/4 L IS USM. Si, si… et la différence de prix te permet d’investir dans un Sigma 24, ou 85 mm à f/1.4) : ce qui donnera toujours d meilleurs images qu’un zoom à f/2.8 ! C’est bien plus cohérent…

      Et je recommanderait ce choix à mes amis, plutôt qu’un Nikon. En plus je réfléchis à l’avenir (lorsque l’on choisi une « monture », c’est pour 15 ans ! J’ai 100 fois plus confiance en Canon pour nous sortir des boitiers et des objectifs utiles et moins chers… qu’en Nikon).

      En plus de l’ergonomie (meilleure), en plus du confort et de la qualité de l’objectif : il y a la colorimétrie… Je ne supporte plus les NEF, qui m’obligent à de multiples corrections de couleurs dans Lightroom pour éliminer ce côté « verdâtre / jaunisse » caractéristique des NEF.

      L’AF de l’EOS 6D ne m’a jamais faut rater une image, son collimateur central est très sensible, et dans une utilisation courante, il est largement suffisant…

      En plus, l’EOS 6D expose plus juste que les Nikon (qui ont tendance à une légère sures assez souvent, à tel point que je conseil à mes élèves en Nikon de rester systématiquement à -1/3 de correction d’expo). Pas dramatique, mais surprenant tout de même…

      • 1/ Le d750 + le tamron, il ne doit pas y avoir une grosse diff de poids et je préfère un peu + plus de poids et avoir le Nikon qui est quand même meilleur que le Nikon 24-120 f4 ou Canon 24-70 f4

        3/ ça fait bien longtemps que je suis chez Nikon et je n’ai jamais eu à le regretter en service et en qualité.

        4/ l’ergonomie, c’est perso ; moi je ne supporte pas celle de Canon surtout le on-off à gauche et le manque de flash

        5/ la colorimétrie a bien évolué depuis le D700 ; le D810 est nickel, comme le D500 d’ailleurs (pas de modification dans LR pour ma part) ; mais à l’importation, importes-tu bien les NEF avec le bon processus (pas Adobe, bdb cochée, calibration et version processus coché) ?

        6/l’AF : lol !

        7/ Exposition : La dynamique des capteurs Nikon doit te surprendre…

        8/l’AF : re lol !

        • 1 – Piqué : pas de différence notable de piqué entre le Canon EF 24-70 mm f/4 (score 24) et le Tamron (score 21)… autrement dit c’est quasi identique (le travail que tu fera dans Lightroom sur l’accentuation, sera bien plus déterminant) :http://goo.gl/mPC66M

          2 – Poids : Le Canon pèse seulement 600 gr. et il est très court pour un 24-70 mm  : seulement 93 mm…  http://goo.gl/99sxQD

          Le Tamron pèse 825 gr. et il est très long (surtout avec le pare-soleil) : 108 mm…  http://goo.gl/qQxDRA

          Cela fait une grosse différence à l’usage…

          3 – Le manque de flash ? le flash pop up, ça peut dépanner c’est vrai, mais au final c’est quand même très, très, très moche ! Si l’on a besoin du flash, on met un vrai flash cobra… Sinon, mieux vaut s’en passer !

          4 – La dynamique : faux problème… j’ai écrit tellement de fois que c’était un argument totalement bidon ! Absolument négligeable… Mes photos au 6D manquent-elles de dynamique ? Non, franchement…

          Même quand je reprends des vieux JPEG réalisés en 2005, je n’ai pas de soucis avec la dynamique de ces fichiers… Il suffit d’exposer correctement ! La dynamique n’est qu’une béquille qui semble rassurer les mauvais photographes (mauvais techniquement j’entends, et encore : uniquement en ce qui concerne l’exposition)

          5 – la colorimétrie du Nikon D750 est toujours aussi pourrie : je te le confirme… Un de nos participants à notre voyage au Japon avait un D750, j’ai pu comparer les RAW qu’il m’a fourni avec les RAW Canon sur des cas concrets.

          Les bleu sont toujours aussi faux (chez Olympus aussi) ! Et les teintes chaires (les rouges et les jeunes) sont catastrophiques… Désolé le gouffre s’aggrave entre Nikon et Canon, surtout que désormais, Fuji et Panasonic ont beaucoup progressé et son presque au niveau de Canon.

          Les avancées des Picture Contrôle Nikon Sur le D810 ne concernent que la vidéo. Les style d’image Standard n’ont pas du tout progressé.

          Si, si… je pourrais te le démontrer exemple à la clée sur un écran calibré dans les règles de l’Art.

          La seule solution pour les Nikonistes d’avoir une vrai couleur (et plus flatteuse aussi) : utiliser le Color Chacker Passeport (ce que font obligatoirement les pro de la pub qui bossent en Nikon).

          • Où est le problème d’une légère surexposition chez Nikon par rapport à Canon ? Sur les photos finales, avec le surplus de dynamique Nikon, ça ne se verra pas. Faux argument.

            Si ça surexpose tu sous-exposes en post-prod.

             

            Sur l’AF, c’est pas parce qu’on a souvent appris avec le focus/recompose qu’il faut se priver des nouvelles techno et d’un AF qui couvre un peu plus.

            • Oui, la sur exposition n’est pas trop un problème… Mais ce qui est surprenant (et gênant), c’est le manque de constance de l’expo Nikon. Je la trouve un peu plus aléatoire.

              Je n’ai jamais conseillé d’utiliser trop souvent le « focus-recompose » : c’est une perte de temps (et beaucoup de débutants sont esclave de cette pratique qui leur fait rater des instantanés rapides)…

              Sur l’EOS 6D j’utilisais les 11 collimateur actif pour 90% de mes images… La sélection auto du collimateur est très efficace (avec priorité au sujet le plus proche). Pour la street photo c’est parfait dans 90% des circonstances : en One Shot (AF-S), ou Ai Servo (AF-C). Il faut apprendre à faire confiance à son AF…

              Evidement l’AF de l’EOS 5D MkIII et de l’EOS 5DsR sont plus efficaces dans des circonstances spécifiques, mais 80% des utilisateurs ne savent pas utiliser les fonctions avancées (l’équivalent du suivi 3D de Nikon).

              Au final ils ratent plus d’images qu’avec l’AF de l’EOS 6D, car ils n’ont jamais pris le temps de lire le mode d’emploi…

              Donc paradoxalement l’AF simpliste de l’EOS 6D est un avantage pour beaucoup de gens : grâce à sa simplicité ils l’utilisent au mieux !

              La pire situation est quelqu’un qui n’a jamais lu le mode d’emploi de l’AF de son reflex : et n’utilise que le collimateur centrale… Je te garanti que c’est le cas de 50% des utilisateurs de reflex !

              Etonnant, mais vrai… Il y a même des pro qui ne travaillent qu’avec le collimateur central !

            • Et by the way : le « surplus de dynamique » du Nikon, c’est absolument « peanut’s »…

              ça n’aidera en rien si l’expo est vraiment fausse… En Nikon ou en Canon : il faut « de toutes façons » apprendre à réaliser des correction d’expo à la prise de vue : parfois de 1, 2, ou même 3 diaph (en contre jour).

              Face à 2 diaph de correction d’expo, le « surplus de dynamique », pèse quasiment rien…

              • Je n’ai jamais eu une seule photo surexposée à 2IL chez Nikon… faut arrêter la fumette.

                Quant au 1/3 d’IL d’écart (lol, pas plus que chez Canon, pour avoir shooté avec les deux) c’est toujours et encore un faux argument.

                 

                La mesure d’expo est très aboutie pour les deux constructeurs, sauf pour les gens de mauvaise foi qui défendent « leur » marque comme si leur existence était en jeu.

            • Surexposer c’est un problème car on a vite des hautes lumières percées et il n’y a plus grand chose à faire.
              Sous-exposer avec un capteur qui  a des ombres propres n’est pas un problème.

              Je trouve ne effet que Nikon a tendance à régler trop clair ‘plus adapté pour un jpeg sans ajustement).

              Je mets aussi -1/3 de dia et je conseille de le faire.

              Quand à l’exposition moins régulière des Nikons….

          • Si tu as un nef et un raw d’une même prise de vue je suis preneur ; je te les sortirai comme il faut de LR.

            Ps 1 : On s’en tape de Pictures Control ; les avancées sont supportées par les versions successives de Expeed.

            Ps 2 : tes comparaisons dxo sont faites sur un 5DSR ; sur un 6D, on a 14 et 16 respectivement. pas de quoi fouetter un chat effectivement. On est a 18 sur un D750 qui a 24Mp, normal !

            Ps 3 : tu te trimballes souvent avec un flash cobra en extérieur ? Je comprends que tu veuilles économiser du poids sur les objo ;-)

            • Oui, c’est possible d’améliorer un NEF dans Lightroom : il faut juste savoir « comment faire »… et ce n’est pas donné à tout le monde…

              Seul 10% (environ) des utilisateur de Lightroom en sont capables selon mon estimation : je vous passer beaucoup de stagiaires Lightroom)…

              La grosse différence : c’est que un RAW Canon dans Lightroom est immédiatement OK. Voir parfait, après une ou deux manip rapides.

              Ce n’est pas le cas des NEF : il faut obligatoirement se battre pour obtenir une bonne couleur…

              • Je ne me bats pas, même jamais !

                J’importe avec un processus basé sur NL avec des micro-contrastes ajustés (automatique, le temps de boire une binouze). Puis, en fonction du couple boitier/optique/paysage/portait (D810+24-70f2,8 ou D500+70-200f4) j’applique les corrections que j’affectionne en lot avec des paramètres prédéfinis (j’en ai 4 : expo, saturation,  vibrance, profil d’objectif, noir, blanc, netteté, mais jamais la colorimétrie). En 5mn tout est torché. Je traite certaines images pour le bruit (mais vite vu car je reste souvent en dessous de 800 isos). Une revue générale : cadrage, N&B, presque jamais la bdb (1-2 %) et les images intéressantes, sont travaillées plus précisément (pinceau, filtres…)

                2ème binouze…

                • Oui, ben en procédant ainsi sur des NEF, ta colorimétrie est très probablement pourrie…

                  Peut-être tu ne t’en rends pas compte car tu y es habitué ? Ou ton / tes écrans faux…

                  Je pourrais t’en faire la démonstration sur le terrain en prenant les mêmes images avec un Canon et un Nikon (y compris 750D)…

                  Et en étudiant les résultats sur écran calibré !

                  Le bleu du ciel que tu obtiens ainsi avec ton Nikon sans rien corriger : il tu plait peut-être… mais il est faux !

                  Comme le JPEG de droite ci-dessous :

                  • Tu as un pb de conversion, c’est clair. Je te sors un contre-exemple si j’ai un peu de temps demain. Mais pour rester dans le sujet : je déconseille toujours de prendre un 6D, trop cher à ce jour vs la fiche technique dépassée.

                    • ahah ! Non… désolé !

                      Je n’ai aucun problème de conversion !

                      C’est Nikon qui a un problème de colorimétrie…

                      Et le problème est connu depuis plus de 10 ans…

                      Fais ce que j’ai fait il y a des années :

                      Prends un Colorcheker Passport.

                      Prends un écran calibré.

                      Prends Un Nikon et un Canon, shoot en RAW + JPEG…

                      Réalise un profil juste pour le Canon et le Nikon grâce au logiciel Colocheker.

                      Importe les RAW et les JPEG dans Lightroom et tu arrivera aux même conclusions que moi et que pas mal d’autres…

                      Tu découvriras l’effroyable vérité !

                      J’insiste : je maitrise ce sujet… (plus que toi il me semble, et je ne dis pas ça méchamment ;-)

                    • Tiens : encore un truc dément que tu ignorais jusque à ce soir !

                      Le Nikon 70-200 mm f/2.8 VR actuel… est en réalité un 60-135 mm (si, si…)

                       

                      Surprenant non ? C’est aussi vrai que la colorimétrie Nikon est fausse…

                      Un jour j’écrirais un long article pour le démontrer (il est en brouillon depuis 2 ans, mais j’ai la flemme de le finir… et même un peu d’appréhension à affronter l’incrédulité des Nikon fans)…

                      Pourtant c’est 100% vrai !

              • Heu… s’il vous faut beaucoup d’efforts pour améliorer un NEF en post-prod c’est que vous êtes vraiment des glands.

                Sous DXO, ça me prend environ dix secondes avec des preset perso. Alors soit LR est une grosse daube, soit vous êtes pas doués.

                Quant au rendu, si celui des Nikon tire à vos yeux vers le jaune/vert, celui de Canon tire vers le rouge. C’est une question de goût, et la couleur est une chose très malléable en post-prod in fine.

                • Non, désolé… Il y a moyen de s’approcher de la vérité (et le rendu par dé »faut de Nikon en est loin) : en utilisant une mire Gretag et le plug in Color Checker Passeport (entre autre), afin de créer un profile. Exactement comme on crée un profile ICC pour corriger le rend défaillant d’un écran !

                  Exemple flagrant : les écrans Apple, qui sont aussi faux que les profile Nikon par défaut… Cela fonctionne de la même façon. Et pour un professionnel travaillant dans la pub, le sport (logos), dans tous les domaines ou la « fidélité colorimétrique » est indispensable : il est obligatoire de créer un profile pour le NEF…

                  Si vous ignorez cela, c’est qu’il vous manque des « connaissances de base » en colorimétrie…

                  Par défaut le rendu des RAW Canon dans Lightroom n’est pas le meilleur, mais si l’on opte pour Camera Standard c’est mieux (plus flatteur) et si l’on opte pour Camera Faithfull (fidèle) alors c’est quasi parfait sous 5200 K, et cela se rapproche beaucoup d’un rendu crée par Color Checker Passeport.

                  Malheureusement en Nikon : ni le rendus par défaut de Lightroom, ni les Camera Standard / Flat etc… ne sont justes.

                  Venez faire un petit stage de formation et vous comprendrez…

          • Les profils qu’ils soient Canon ou Nikon ne sont pas inclus dans les Raw (ils ne sont que dans les jpeg).

            Les profils de Lightroom sont fournis par Adobe. Ils sont spécifiques pour imiter les rendus jpeg de la marque.

            Dans le workflow actuel (2012), en effet le profil « Adobe Standard » pour Nikon n’est pas extraordinaire (il est un peu verdâtre comme dans les jpeg Nikon anciens). Le « Adobe Standard » Canon ne vaut pas beaucoup mieux avec des rouges saturés irréalistes.

            Il est facile d’appliquer un autre preset par exemple « Camera Flat » ou « Camera standard » (pour Nikon) ou un Custom.

            On est dans l’élémentaire, au lieu de se plaindre des couleurs… de manière compulsive.

            Tu vas me dire que c’est trop compliqué…
            La calibration, c’est plus compliqué. Ceux qui ne savent pas calibrer n’ont pas besoin de corriger des dominantes de ce niveau.

            • ces questions, tu sais : c’est mon domaine et même ma spécialité, depuis presque 10 ans (je suis beta testeur de Lightroom depuis 2006… et déjà sur le premier Adobe Camera Raw en 2003 : l’interprétation colorée d’Adobe avait fait débat) !

              Donc, je sais de quoi on parle… permet moi de préciser ceci  qui est incontestable :

              Les profiles « Camera Standard / /Portrait / Vivid, etc… » fournis par Adobe pour « imiter » les profils Nikon doivent êtres évités : car ils sont trop bien réussis !

              Comprendre : ils imitent quasi parfaitement le rendu des JEG Nikon qui est « à fuir » : leur résultat est catastrophique ! Les JPEG Nikon sont particulièrement faux : il suffit de faire de la photo en studio avec quelques mire gretag pour s’en rendre compte… Ou de regarder le ciel !

              J’ai d’ailleurs contribué à leur amélioration en tant que beta testeur : j’ai donné mon avis… Et pour cela : j’ai shooté en RAW + JPEG avec beaucoup de boitiers Nikon (il y a eu du progrès depuis le D700, mais pas assez ! )…

              Les profiles Lightroom ont d’ailleurs été tous refait à une certaine époque : tant le problème était réel…

              En 2016 (y compris pour le D5 ou le D750) : la seule solution raisonnable pour les Nikonistes : est de « créer un profile sur mesure »… Avec par exemple le plug-in Color Checker Passeport (il y a d’autres solutions gratuites fournies par Adobe).

              Ainsi, il ne faut surtout pas utiliser : ni le profile Adobe Standard (qui est le moins pire, mais pas très bon car il essaye d’être polyvalent et c’est difficile…)… Ni les « camera Profile Nikon » fournis par Adobe qui sont encore largement pires (car exacte imitation du travail catastrophique de Nikon)  !

              Le nouveau « flat » est vraiment trop terne en utilisation « standard » : il est fait pour la vidéo. Pas pratique en photo…

              Il existe un outil Nikon pour uploader vos profiles modifiés dans l’appareil (conseillé si vous shootez en JPEG). Idem chez Canon (mais au moins le profil Standard Canon est agréable et polyvalent)

              EN plus Canon inclus une gestion du rayon de l’accentuation dans ses profiles depuis l’EOS 5Ds… et ça fait la différence en JPEG !

              Dire qu’il n’existe aucun équivalent chez Nikon au profile « Faithfull » de Canon… (qui est le plus fidèle sous 5200 K).

              Bref : une situation catastrophique pour qui est un peu exigent et connaisseur…

              On peut enfin ajouter certains profils que l’on trouve sur Internet (CF screen Copy) : bof… pas terribles non plus.

              C’est triste de voir panasonic, Fuji, et Sony faire mieux que Nikon dans ce domaine ultra sensible pour les pro !

              • J’étais également testeur beta.
                Les rendus Jpeg de Nikon et Canon sont différents.
                On est d’accord sur le fait que les profils Nikon sont un peu trop jaune et trop vert. (Au passage les Canon sont mauvais dans les rouges pire que Nikon qui n’est pas excellent non plus).
                Le choix de Nikon vient probablement du rendu des écrans non étalonnés sous windows (dans l’autre sens) et de vouloir plus un « beau » rendu (à leur goût) qu’un rendu exact.
                En pratique, je ne fais jamais de Jpeg et je suppose que c’est ton cas également.
                Je pense que le problème d’exactitude de couleur ne concerne pas vraiment ceux qui font du jpeg.
                Il suffit d’appliquer un profil corrigé. (Si on veut des couleurs réalistes dans les rouges, il le faut aussi pour Canon).
                Panasonic, c’est trop vert mais légèrement trop bas en jaune. Cela done un rendu un peu froid.
                (facile à corriger un peu de jaune, un peu de magenta).
                Cela n’est pas vraiment un critère très important pour choisir du matériel.
                [J’utilise Nikon et Panasonic (en loisir) et des photos de Canon 5Dmk3 que je ne prends pas et ne traite pas moi-même]

                • Si tu es beta testeur (les beta public), on a pas eu la chance de se croiser chez Adobe France.

                  Moi je suis beta testeur (le vrai beta test) : pour Adobe US.  Et dans ce cas la nous nous sommes obligatoirement croisé à une réunion chez Adobe France. Et nous ne sommes pas nombreux, une dizaine en tout en France.

                  Pour en revenir aux profils : c’est un vrai problème : car parmi les utilisateurs professionnels : très peu sont ceux qui vont prendre la peine de créer un profil pour leurs JPEG (à uploader dans l’appareil en USB ou via une carte)…

                  Et très peu vont créer un profil pour Lightroom et Adobe Camera Raw…

                  Et très peu sont même au courant du problème : les conséquences sont dramatique pour tous ces professionnels dont les clients sont insatisfait de la couleur d’un logo, de la couleurs d’un stand, ou des vêtements (dans la mode)…

                  Non, non, c’est extrêmement grave… Il ne faut pas minimiser le problème.

                  Et désormais il commence à se faire jour, au fur et à mesure que les gens commencent à faire attention à leurs couleurs, et achètent des sondes pour leurs écrans…

                  Nikon a pris 10 ans de retard. Ils doivent tout changer !

                  • Et très peu sont même au courant du problème : les conséquences sont dramatique pour tous ces professionnels dont les clients sont insatisfait de la couleur d’un logo, de la couleurs d’un stand, ou des vêtements (dans la mode)…

                    Sauf que ce n’est plus là un problème de boitier, c’est un problème d’incompétence! Je connais des gens qui font de la photos de produits et le profilage est fait d’un bout à l’autre de la chaine, et pour chaque shooting… Ils sont loin de se contenter du profil par défaut du boitier, ou même d’un profil « passe partout », même si ils sont en Canon…

                     

                    • Oui, je reçois chaque semaine en formation  (au moins chaque mois), des photographes  professionnels au sommet de leur carrière (dans de nombreux domaines : de la mode, à la photo industrielle en passant par le news et d’autres)…  qui sont totalement incompétents sur de nombreux domaines techniques.

                      Notamment cette histoire de profile : faire un catalogue de mode sans utiliser une charte de gris (au minimum), ou une gretag, c’est du délire… Surtout si l’on shoot en Nikon (et oui, un peu moins gênant en Canon, on basculera en Camera Faithfull. ce que l’on ne peut faire en Nikon) !

                       

                  • On ne peut pas se dire spécialiste en colorimétrie si on utilise un color checker ou les profils adobe, que ce soit le adobe standard ou les profils camera match, tous archi faux, Canon ou Nikon.

                    On ne peut pas non plus prétendre créer un profil d’entrée « juste » avec un color checker passport et ses 24 ridicules patchs, et plus globalement avec une « solution » x-rite, toute aussi ridicule.

                    On ne peut pas non plus se prétendre expert en colorimétrie si on prône le Prophoto et tous les flux grand public, qui certes, s’ils sont à portée de la compréhension de tous n’en demeurent pas moins largement insatisfaisants pour le spécialiste. Le vrai.

                    Mais oui, Nikon affiche des couleurs plus fantaisistes que Canon.

                    Avec une véritable charte, un véritable logiciel, une véritable connaissance, on est capable de produire un profil d’entrée icc qui tient la route et une courbe de réponse tonale satisfaisante. Canon ou Nikon. Pour peu qu’on utilise un véritable logiciel et pas cette bouse tout public de lightroom qui impose un espace colorimétrique moisi et le .dcp (bien qu’il existe aujourd’hui de quoi produire des dcp corrects)

                    Camera Raw, lui, permet de choisir son espace de travail.

                    • Mon cher Yan !

                      Comment te dire ???

                      On peut aussi prétendre ne pas pouvoir travailler avec un reflex à 1500 € quand on se dit photographe professionnel… Pourtant beaucoup de photographes professionnels trouvent leur bonheur avec des reflex à 1500 €

                      Et il y a d’excellent Taxi qui ne roulent pas en Rolls Royce, mais seulement en Renault Kangoo…

                      Tout ça pour te dire que Color Checker Passeport et Lightroom permettent d’améliorer « beaucoup » les choses… Ils ne sont peut-être pas parfaits (je te l’accorde), mais il marchent mieux que si l’on utilise rien !

                      Il faut avoir les moyens de ses ambitions…

                      Et les ambitions de ses moyens…

                      Reviens sur terre mon ami ! ! !

                    • Mon cher JF,

                      Comment te dire ?

                      Non, le color checker passport n’améliore pas « beaucoup les choses ». Pour affirmer cela, tu n’as pas du voir grand chose en matière de colorimétrie. La « gradation » est juste épouvantable, d’autant plus dans un espace colorimétrique impropre, ça casse de partout.

                      La justesse des couleurs ne se trouve définitivement pas du côté d’une solution tout public ou d’un malheureux plugin + 24 patchs. Pas encore. Je suis juste sidéré que l’on puisse croire une chose aussi simpliste.

                      « On a les moyens de ses ambitions »

                      En effet, la restitution des couleurs impose des moyens et des connaissances dédiés qui ne sont absolument pas ceux et celles que tu évoques.

                      Être beta testeur pour Adobe ne fait pas de toi un spécialiste en colorimétrie, au mieux un ambassadeur pour le flux Adobe, qui certes, a sa raison d’être, mais dans un champs bien défini ; la photo facile pour tous. Sauf que la restitution des couleurs est encore affaire de spécialiste, pas par élitisme, simplement par rapport au facteur temps/connaissances/matériel/dépenses.

                      Que ce flux te suffise, et suffise au grand public (à force de manger du mauvais pain on peut finir par le trouver bon, moi aussi vois-tu je peux faire dans l’analogie douteuse) je n’ai rien à dire là-dessus, mais ce n’est pas une « solution » acceptable pour autant lorsque l’on a des exigences de justesse, en effet.

                      Ce n’est pas tant à moi de revenir sur terre.

                    • Je veux bien te croire… Tu as certainement raison ! Pourtant tout ça : on s’en branle totalement… moi et tous les autres d’ailleurs !

                      Car il me suffit de créer et utiliser le Profil X-Rite pour les RAW Nikon, pour constater de visu que les images semblent bien meilleurs après… et le reste je m’en contre fout ! (même la justesse je m’en fout : ce que je veux c’est retrouver ma « sensation » de ce qu’est le bleu du ciel et les donc chairs)…

                      Et la différence (avant / après) : est très, très… très facilement « visible », par n’importe quel ignorant ! Même ma grand mère peut voire la différence.

                      Que ça te plaise ou non !

                      Les exemples que j’ai pris le temps de donner dans cette page en sont la démonstration. Tu es certainement très savant, oui mais tu ne peux nier qu’il y a une différence entre les images de gauche et de droite.

                      ET tu donne des leçons, mais ne démontre rien (contrairement à moi avec mes exemples, que tout le monde peut lire et comprendre)…

                      Tu peu préférer l’une ou l’autre des images (gauches ou droites) : à chacun de choisir. Tout ce que je vois c’est que je peux « TRES FACILEMENT » améliorer des RAW Nikon (à la colorimétrie toute pourrie).

                      Et que ce ne coute que 90 €… (et aussi que c’est moins évident avec les RAW Canon. Mais c’est un autre sujet).

                      ET que c’est tellement utile (ben si mon gars, utile à moi mais pas seulement).. que je ne vais certainement pas ( ! ) investir plus du double (ou du quadruple), dans une autre solution. Non, si c’est aussi cher que ça : et bien ça ne risque pas d’arriver !

                      Même si je te crois : il existe des solutions plus professionnelles…

                      Et bien moi (et tous les autres) on s’en balance TOTALEMENT ! Car cette solution Color Checker : elle me (nous) donne pleinement satisfaction…

                      Maintenant si tu arrive à me (nous) démontrer grâce à tes photos (et des exemple parlants comme les miens) : que tes couleurs sont tellement meilleures et plus flatteuses (je me fout un peu de la justesse), alors là : oui je te croirais…

                      Mais je me doute que cela n’arrivera pas ! Pas la moindre chance…

                      Donc, c’est à toi de jouer : inutile de parler davantage (arrête le bal, bal, bla…). Et écrit un article : ddonne des exemples, des comparatifs (comme je l’ai fait), démontre ce que tu avance.

                      Si c’est probant : ensuite on te croira… et on fera un choix !

                      Mais pour le moment : tout ça c’est du bal, bal, sans démonstration…

                      Merci quand même.

                    • Quel blabla pour le coup ^^

                      Oui ça n’arrivera pas pour 2 raisons :
                      1. si tu possédais quelques connaissances en colorimétrie, tu saurais qu’on ne papote pas de ça dans le sRGB du web.

                      2. Tu veux des connaissances ? Tu dégages du temps et de l’argent. Ca ne se trouve pas sur youtube ou le web en général.

                      « Tout le monde s’en branle ».

                      Si par tout le monde tu veux dire ceux parmi les photographes qui n’ont pas de contraintes de restitution pertinente de la couleur, je te crois ^^ On s’en fout globalement en photographie sociale, ou le sentiment et l’apeuprisme sont même des valeurs ajoutées.

                      Mais sais-tu qu’il existe un secteur de la photo spécialisé en la matière ?

                      Et je t’assure que bcp de clients de ce secteur font immédiatement la différence entre un photographe qui possède des compétences réelles et ceux qui utilisent un color checker passport.

                      Visiblement, tu penses que les photographes ont tous les mêmes besoins et que tes compétences en la matière couvre tout le champs de la photographie. Rien que ça.

                      Bref, j’interviens simplement pour pointer du doigt, que non tu ne peux pas revendiquer le statut de spécialiste ou penser que la couleur est ton domaine.

                      Pour le reste, je lis ton blog avec plaisir et partage souvent les mêmes avis, notamment sur le 6D.

                      La bise :)

                • Si dans Lightroom, tu opte pour le profile Camera Standard, ou Camera Faithfull : il n’y a aucuns problèmes sur les rouges et les jeunes des RAW Canon : ils sont très bien…

                  Par conter : c’est vrai que le rendu des rouges est assez fadasse dans Lightroom si l’on reste sur le profile Adobe Standard (c’est la faute d’Adobe, qui a fait un choix de polyvalence pour éviter que les teintes chairs ne « virent au rouge »)…

                  Mais je suis d’accord : j’évite ce rendu là…

                  L’idéal est encore de créer un profile personnalisé avec Color Checker Passport : et l’on obtient un rendu proche de « Camera Faithfull », mais encore mieux…

                  En Nikon : c’est l’inverse… Il faut absolument éviter les « Camera Standard » et autres « Camera Portrait », qui sont catastrophiques… Le rendu Adobe Standard est le moins pire : mais je ne le trouve pas super dans les jeunes et le teintes chair sont « verdasses » : ce qui m’oblige à bidouiller… = perte de temps (alors que chez Canon c’est immédiat).

                  Donc, je ne veut plus de NEF, tant qu’ils n’ont pas réglé la chose… (et ne parlons même pas des JPEG Nikon : ceux qui shoot en JPEG sont très mal barrés pour un travail professionnel).

      • Pour un fanboy de la marque Canon faire sous-entendre que Nikon, il faut pas, est normal mais n’a aucun sens et est une contre-vérité.

        Objectivité??

         

         

         

  6. Le 6D est un des meilleurs boitiers de chez Canon. Je ne l’ai pas, mais je l’ai pas mal essayé et beaucoup de mes clients en ont, et franchement, les fichiers n’ont rien à envier au 1DX (1). Alors oui l’AF est minimaliste, mais il n’est pas taillé non plus pour le sport ou l’animalier, encore que… quand je vois ce que sortent mes clients en animalier avec, et ben le 7D II est une grosse daube à côté… même avec un AF plus avancé et des rafales, mais des fichiers franchement en retrait comparé au 6D.
    Alors oui, le 6D est une excellente affaire. Le 6D II sera sans doute bien mieux, mais bon, c’est la marche du monde numérique, voilà.

  7. Si le 6D est trop élitiste en prix, une recherche organisée pour un 5D/5Dmark 2 sur lebonco… te donneras d’agréables surprises ! Obsolète d’accord mais n’oublions pas que des grands pros ont travaillés et travaillent avec moins que ça … Sans qu’un jour nous puissions nous approcher de leur « œil » . Pour 400€ tu auras un 5D en bon état !!

    • Oui, c’est vrai ! J’ai d’ailleurs pu en profiter pendant 3 ans et me suis régalé… Mais l’EOS 6D c’est quand même beaucoup mieux que l’EOS 5D MkII. Vu la différence de prix modeste entre les deux, je recommande quand même l’EOS 6D.

  8. peut être un peu trop d’enthousiasme?

     

    je suis passé du 70D au 6D + 24-70f4 85 1.8 40 stm et 70-300.

     

    oui c’est mieux surtout au delà de 1600 iso. oui le bokeh est un peu mieux mais franchement le gap n’est pas aussi important que décrit à grand renfort de wahou etc…

    avec mon 70D sur le plan technique et artistique à la louche, 80% des photos faites avec le 6d auraient été aussi bonnes avec l’APS-c

    c’est mieux certes mais de la à dire indispensable… je serais plus modéré bien que parfaitement satisfait de ce très bon boitier.

    • Disons, que dans le choix des optiques en APS-C c’est très compliqué dès que tu veux un bon 24 mm f/1.4… que depuis que je l’ai je considère indispensable !

      Le Sigma 24 mm f/1.4 Art : mon objectif préféré

      Quand tu veux un 24 mm F/2.8 stabilisé aussi… En dessous du 35 mm (équiv. FF), il y a un énorme choix d’excellentes optiques fixes récentes à prix modeste en full frame, qui n’existent pas en APS-C…

      Pour cela le Full Frame est déjà incontournable.

      Ensuite, il y a tout de même une grosse différence pour le bokeh (même si le bokeh ne fait pas tout, je sais bien ! Mais ça aide pas mal)…

       

  9. sympa cette dernière photo !

    D’ailleurs j’aurai bien aimé voir abordé ici l’affaire McCurry, je trouve que c’est un sujet qui en dit long (malheureusement) sur la photo de voyage et sur le business de la photo en général…

    • je trouve assez cocasse de voir que je me pourrie la vie à cadrer au mieux possible et ne rien supprimer sur mes images pour essayer d’atteindre le meilleur niveau possible avec une morale alors qu’en fait au  meilleur niveau les mecs ne s’emmerdent pas beaucoup !

    • Bah, moi je trouve qu’on en fait beaucoup sur l’affaire Mc Curry… moi ses « petits arrangements avec des détails géants dans le cadre », ne me gênent pas vraiment.

      Moi aussi j’essaye de cadrer tout bien dès le début. Et des fois je matte une image parfaite à cause d’un détail à la con. Genre le fil électrique en plein milieu.

      Il m’arrive de le supprimer, tant que ce n’est pas une trahison totale de l’ambiance et de la scène, c’est acceptable… La photo n’est de toutes façons « pas » la réalité.

      Donc, bof, je trouve que ce procès qui lui est fait est bien exagéré…

    • Moi, ce qui m’embête avec l’histoire McCurry, ce n’est pas tant les altérations mais plutôt les photos mises en scène et publiées comme du photoreportage. Je suis bien prêt à accepter les premières, même si c’est étiré l’élastique, mais le second cas est carrément de la fraude.

      Quand le gars présente une scène comme réelle alors qu’il a apporté sur place ses modèles et payé  d’autres éléments de la scène pour être à la bonne place, au bon moment, désolé mais pour moi ça ne passe pas… C’est carrément se foutre de la tête du monde! Tout en dévaluant le travail des vrais photographes de reportage qui tentent de présenter la scène telle qu’ils l’ont vue…

      • Je partage cette opinion la. Je trouve ça scandaleux qu’on se réclame comme descendant de HCB, de la culture de l instant décisif, que l’on clame haut et fort dans toutes les interviews être contre la retouche et qu’en fait les photos soient mises en scène. C’est de la malhonnêteté pure. Ça fait des années que je regarde ses photos admiratifs mais en fait payer des mecs pour poser en Inde n’importe qui peut le faire!

  10. Il y a un an et demi j’avais écrit ça . Depuis j’ai acquis un EOS 6D et un 24-70 f/4 et je jongle entre deux systèmes : celui-ci avec ma panoplie de téléobjectifs et le système micro 4/3.

    Les avantages du FF par rapport à l’APS-C sont essentiellement sur les hautes sensibilités > 1600 ISO, le bokeh et le grand-angle < 28 mm. Et sans doute dans les détails.

    L’APS-C n’apporte pas grand chose sur le micro 4/3 si ce n’est la visée reflex et un gros demi-diaph en sensibilité. Le 4/3 me permet de partir avec 3 objectifs (12-32 ; 7,5 samyang et 45-150 télé) pour moins d’un kilo l’ensemble lorsque j’ai besoin d’être light.

    Le 6D permet de passer au FF à moindre coût. Le D750 est sans doute très bien aussi (meilleur aussi sur le papier) mais c’est nettement plus cher (actuellement 2000 vs 1500€). En revanche, chez Nikon ils ont un 20 mm fixe f/1,8 qui fait cruellement défaut chez Canon. Il y a bien ce magnifique Sigma 20 f/1,4 mais il pèse un âne mort.

  11. Bon même si j’adore mon 760D, je désespère de trouver un bon grand angle pour faire du paysage. Je dois admettre que passer au FF en investissant dans un 6D me tente de plus en plus…surtout quand je lis ce genre d’article ! Merci Jean-François ;)

    Mais j’avais une question concernant le choix des objectifs. Étant donné que je fais essentiellement du paysage, et très très peu de portrait, le 16-35 f4, en gardant de côté mon 50mm pour les quelques portraits, ne serait il pas un meilleur choix que le 24-70 ?

    • Je ne crois pas… Penser que le paysage doit être fait au grand ange, est une erreur.
      Je recommanderais tout de même le 24-70 mm…

      ET un grand angle fixe éventuellement (le Sigma 20 mm f/1.4 serait le top ! )

      Mais souvent les plus beaux paysages, sont fait au 85 mm ;-)

      • Ah mais je suis d’accord que le paysage ne veut pas forcément dire grand angle !

        Mais effectivement, je n’avais pas envisagé l’option de la focale fixe, je ne l’avais pas envisagé.

  12. Discours totalement marketing JF sur la différence entre APS-C et « Full Frame ». La vérité est plutôt ici (un cousin à toi ?) :

    https://www.youtube.com/watch?v=PHYidejT3KY

    « Difference negligible » (6’10 »)…A méditer non ?

    Et discours encore une fois orienté Canon, qui de plus est biaisé avec l’offre de plus en étendue de supers objectifs SIGMA (que tu encenses par ailleurs). Par exemple le SIGMA 24-105 mm F4. Voir à ce sujet l’excellent test de DARTH :

    http://blog.darth.ch/2014/05/09/test-terrain-sigma-24-105mm-f4-dg-os-hsm-art/

    J’aime te lire pour tes articles passionnés, mais tes marottes CANON meilleur que tout le reste du monde (Panasonic passe encore), reconnais qu’à la longue c’est too much ! A moins que ca ne soit voulu pour faire réagir tes lecteurs SONY, FUJI ou NIKON…

    Vous avez dit provoc….

     

     

     

     

    • Tu sais dans la vie, il y a des marques qui montent, d’autres qui baissent… Rien n’est jamais égal. Et il y a toujours des choses meilleures que d’autres.

      Nikon est sur une mauvaise dynamique depuis quelques années. canon c’est l’inverse : ils progressent

      Mon but est juste de donner les clé pour faire votre choix. Parmi ces clé il y a mon avis personnel (à vous d’en faire ce que vous voulez)…

      Je n’ai aucuns intérêts particuliers dans l’affaire. Mais je me contente de mettre des plus et des moins dans un tableau !

      J’ai beaucoup plus confiance dans l’avenir de Canon que celui de Nikon…

      • Tu as raison, il faut remettre les choses à leur place.
        La vraie photo, c’est le full frame.
        Même un Canon APS-C cela ne vaut pas grand chose, à peine mieux qu’un Nikon full frame. Period.

        • Enfin, non. Il ne faut surtout pas oublier que le 80D est le meilleur appareil du monde… Pas le 6D… au fait c’est quoi la taille du capteur du 80D? Je ne connais pas trop la gamme Canon.

          • L’EOS 80D est un APS-C c’est vrai… j’ai écrit qu’il est « le meilleur appareil photo au monde » : par ses possibilités, sa polyvalence, sa gamme optique et surtout son rapport qualité prix, sans équivalent ailleurs…

            C’est vrai que je préfère l’EOS 6D et son capteur full frame, mais pour pas mal d’utilisateurs l’EOS 80D en offre davantage.

            Par exemple un jeune un peu fauché qui se lance dans une activité, qui fait de la photo et de la vidéo pour un blog : l’EOS 80D est vraiment le meilleur couteau suisse qu’il puisse trouver. Il sait tout faire : photo et vidéo (pas en 4K, mais qui a vraiment besoin du 4K ?)

  13. Je reprends ton dernier message JF (sur lequel je n’ai pas accès au bouton « répondre », bizarre…) : « Tiens : encore un truc dément que tu ignorais jusque à ce soir !
    Le Nikon 70-200 mm f/2.8 VR actuel… est en réalité un 60-135 mm (si, si…)

    Surprenant non ? C’est aussi vrai que la colorimétrie Nikon est fausse…
    Un jour j’écrirais un long article pour le démontrer (il est en brouillon depuis 2 ans, mais j’ai la flemme de le finir… et même un peu d’appréhension à affronter l’incrédulité des Nikon fans)…
    Pourtant c’est 100% vrai ! »
    Et te réponds (ici du coup !):
    1/ je n’y crois pas, il nous sert à nouveau son histoire de focus breathing (merde, j’étais au courant avant ce soir !) ; en évitant bien entendu, de préciser que ces valeurs ne sont valables qu’à la plus petite distance de map.
    2/ en plus j’ai le f4 et non f2,8 (le f4 ne me gène pas pour un 70-200 ; beaucoup plus pour un 24-70)
    3/ je te laisse découvrir ce que focus numérique pense de la colorimétrie si parfaite de Canon sur le 5D Mark III (car on ne photographie pas que le bleu du ciel, lapin) : http://www.focus-numerique.com/test-1389/reflex-canon-5d-mark-III-precision-colorimetrie-11.html
    4/ le Nikon fan (qui connait les + et les – des 2 marques) dit bonne journée au Canon fan (qui ne connait que les plus de Canon et que les – des autres marques) ;-) aussi.

    • Tu confonds Balance des blancs et profils coloré (la répartition et l’équilibre des couleurs les unes par rapport aux autres. ce qui n’a rien à voir avec la Balance des blanc, qui « déplace » en quelque sorte tout le spectre pour neutraliser une dominante gênante….

      Les deux choses n’ont rien à voir ! Une correction de Balance des blancs ne peut rattraper un profile mal conçu comme ceux de Nikon. Nikon a un problème avec les couleurs depuis plus de 10 ans. Ils ne savent pas comment s’en sortir, sans déstabiliser les habitudes des consommateurs habitués à leurs couleurs (fausses) : c’est tout !

      En plus sur la page que tu indique : le Canon s’en tire parfaitement bien. Le Style d’image Standard est un peu saturé dans les rouges (et tant mieux d’ailleurs ! Ce qui garanti des images agréables à regarder dans des situations de prises de vue polyvalente. C’était la même chose avec les film argentiques : ils n’étaient pas conçus pour être 100% juste. C’est ce qui a conduit Nikon a de telles erreurs… Sauf que eux sont allé beaucoup trop loin avec les « bleu violets » dans le ciel ! Et les utilisateurs aiment ça : donc ils le gardent… Mais ils ne proposent pas une solution juste, c’est ça le souci)…

      Chez Canon : pour le précision il y a le Style d’image Faithful (fidèle : celui qui manque chez Nikon).

      Chez Fuji : il y a par ailleurs le style Astia (qui est plus doux et les gens aiment bien ça aussi)… Pose toi la question de savoir pourquoi 70% à 80% des acheteurs de X-Pro 1 et de X-T1 sont des ex Nikonistes (c’est un sondage perso, mais j’en suis à peu près sûr : réalisé parmi mes amis et élèves) ! Premièrement ils sont surpris de découvrir des couleurs enfin « naturelles » et ça les change… Secondement ils sont lassés des optiques Nikon (qui sont quasi systématiquement plus lourdes que les canon).

      le problème du 70-200 mm VF f/2.8 est grave : car à plus courte distance de mise au point, c’est là que l’on a besoin d’un vrai 200 mm pour les portraits. C’est d’ailleurs un photographe de mariage qui m’avait révélé le problème. Car la version 70-200 mm précédente du Nikon n’avait pas ce soucis. L’arrivée de la seconde version, l’a obligé à passer en Canon. Et je crois que Nikon prépare un autre modèle pour corriger le tir (c’est indispensable). D’ailleurs la version f/4 (qui est meilleure que le Canon 70-200 mm f/4), ne souffre pas du soucis : il propose même une distance de MAP plus courte que le Canon.

      Tu vois que je connais mon sujet (y compris en ce qui concerne Nikon : le Nikon 70-200 mm f/4 n’est pas tropicalisé… j’ai pourtant fait plein d’images sous la pluie à Hong Kong avec).

      Allez : bon dimanche quand même !

        • La balance de blanc de Canon est excellente…

          Bon de toutes façons, un vrai pro n’utilise jamais le Balance des blancs Auto (sauf dans certaines situations exceptionnelles).

          En extérieur : je suis en Lumière du Jour.

          En intérieur, je règle ma balance en Kelvin, selon la source…

          Mais jamais de WB Auto surtout : c’est la garantie que ton sujet change de couleurs entre chaque vues (et selon l’arrière plan)… Et ceci est valable pour Nikon et Canon ! Et les autres…

  14. Je suis passé du 7D au 6D (certes, avec beaucoup d’hésitation), j’avais l’impression d’entrer dans un nouveau monde, monté en iso bien, voire très bien géré, AF sur collimateur central remarquable, mode silencieux, ok il a quelques défauts (vitesse, nb collimateurs, etc), mais à mon niveau, ce n’est pas gênant, alors je ne regrette pas du tout !

  15. Le 24-120 f4 nikon fait 1cm de plus que le 24-70 F4 et 70 gramme de plus que le canon je n’appelle pas cela beaucoup moins compact !

    • Il faut comparer Le Canon Ef 24-70 mm f/4 L IS USM… à un autre 24-70 mm ! ! !

      Pas au 24-120 mm : qui est assez mauvais et souffre de gros défauts optiques (vignettage monstrueux, déformations importantes, aberrations chromatiques… beurk ! )

      Le 24-120 mm est assez polyvalent, ok… Mais je préfère franchement me passer de sa polyvalence !

  16. Vous êtes sur que vous parlez du afs  ?

    Pour moi cela ce tiens dans un mouchoir de poche

    c’est bonnet blanc et blanc bonnet, j’ai les 2 et je n’ai pas ce gap énorme !

     

    vignettage 1.3 vs 1.5

    aberrations chromatique 8 microns vs 11 microns sachant que les CA c’est le truc le plus simple à régler sous LR

    distorsion 0.2 vs 0.7

    http://www.dxomark.com/Lenses/Compare/Side-by-side/Canon-EF-24-70mm-F4L-IS-USM-on-Canon-EOS-5DS-R-versus-AF-S-NIKKOR-24-120mm-f-4G-ED-VR-on-Nikon-D800E__1074_1009_321_814

  17. Oh la vache, c’est certain que la photo plein écran, ça doit sauter au yeux !

    Grand bouffeur de mires, je vois ça…

    • Les mires servent aux photographes frustrés à se rassurer sur le fait que c’est pas eux c’est le matos qui est mauvais.

      N’importe quelle optique actuelle est plus que correcte, et c’est impossible de faire la différence entre deux optiques suffisamment résolvantes à l’œil nu, sauf à se coller à l’écran/regarder à 100%.

      D’où le fait qu’exacerber la différence FF/APSC au point de parler d’un autre monde est très risible (quand bien même le FF a ses avantages). Sauf dans certains situations spécifiques, bien sûr.

  18. Bonjour à tous moi aussi je pense passer en full et le 6D actuellement à 1350 euros en France c’est quand même pas mal mais est il judicieux d’attendre quelques moi pour une hypothétique version 2 ou foncer

  19. Pour les optiques j’ai 70 -200  2.8 ,,,, 50-1.4 ,,, 28 -1.8   et un 10- 20  3.5  il me faudra juste un extendeur x1.4 pour l’utiliser avec le 6D mais bon je ne vais pas jeter au clou mon 70D pour autant

    Bon je fait le pas MERCI

  20. Bonjour,

    Concernant mon expérience personnelle je suis passé d’un Nikon D300 avec 24-120 f4 à un Fuji XE1, et enfin à un Canon 6D depuis fin 2013. Équipé du pancake 40mm c’est parfait, petit et léger. Je lui ai adjoint un 85mm f1.8 et récemment un 24-105 f4 (pour la polyvalence). Je ne me sens pas limité avec cet appareil, contrairement aux autres où c’était la montée en iso, ou l’af, ou l’evf. On peut lui trouver quelques défauts (faibles collimateurs, visée à 97%) mais qui ne sont pas pénalisant pour moi. J’en suis pleinement satisfait et pour une fois je suis pas forcément tenté de changer pour un modèle supérieur.

  21. Perso, c’est exactement ce que je viens de faire.

    J’ai profité du cashback Canon pour sauter le pas vec un 24-70 f/4.

    Je vais aussi prendre un 40mm pancake f/2,8 plutôt qu’un 50 f/1,8, alors oui je vais perdre un peu en ouverture, mais c’est pour gagner en praticité de tous les jours … D’ailleurs Ken Rockwell le recommande aussi beaucoup (http://www.kenrockwell.com/canon/lenses/40mm-stm.htm), disant notamment que cette focale est plus appropriée que le 50 en FF :

    40mm is the « Perfect Normal » focal length for full-frame. Unlike50mm lenses which often are too long or 35mm lenses which are often too wide, 40mm is always just right.

    Et on verra pour un 70-200 f/4 si je trouve un prix sympa lors de mon passage par Hong-Kong fin Octobre.

    D’ici là, le 6D mkII sera peut-être sorti et je verrais s’il est intéressant de sauter le pas ou pas …

  22. Bonjour.

    Je possède un Canon 5D premier du nom (depuis 2009).

    J’envisage de changer de monture. Quels sont les avantages principaux du Canon 6D sur le 5D ? Concrètement, sur le terrain, pas sur la fiche technique.

    Merci d’avance pour vos réponses.

  23. Salut à tous

    La photo présentée dans le post du 27 juin est tout à fait réalisable avec la paire fuji x-T1/T2 et le  56 mm f:1.2 et avec 2,5 kg en moins sur les épaules !!!

    J’ai eu le 5d Mark II, III et 6d puis les fuji X X-Trans. Je tire des grands tirages..mini A3. Je défie quiconque de trouver une différence entre les 2 formats sur une photo accrochée dans un salon ou une expo…franchement !!

    Et je ne suis pas « Ancré » chez Fuji, car je compte suivre de près l’arrivée du 6d Mark II. Mais…Je ne fais pas de photos d’actions, et quand on gouté  aux multitude de collimateurs et l’EVF !!!…c’est pas évident…

    Longue vie à ton site

    • Oui, peut-être (quoique 2,5 kg est très exagéré : il faudra recompter)…

      Reste que devoir utiliser « l’abominable » viseur électronique, que l’on trouve depuis plusieurs années sur ces hybrides… est pire qu’une punition pour moi !

      C’est même innenvisageable, car je ne ferais pas de photo si je n’y trouvais pas de plaisir.

      Et regarder un écran de Télé, ne me procure aucun plaisir ;-) c’est un obstacle qui s’interpose entre mon esprit et la scène photographiée : c’est comme si l’on demandait à un chef de ne cuisiner qu’avec du surgelé et un micro-onde.

      Même pas en rêve !

      Un jour peut-être les EVF progresseront suffisamment… Mais on est encore loin de ce jour !

      Espérons que ce ne soit pas trop long et que Photoetmac soit encore là pour fêter ce jour…

  24. bah..je vois ce que tu veux dire…j’ai eu les 2…En Street ou en situation où il faut dégainer assez rapidement et choper un point au bord du cadre ou assez loin du centre…la différence est là avec le Fuji.

    Mais je me connais..je vais revenir au FF en reflex. Mais en terme d’expérience, et d’utilisation pas de qualité de photo, je le regretterai…

     

    Bien à toi

      • Moi je trouve ça assez réaliste au contraire.

        Il faut arrêter de se palucher la nouille devant le marketing et retourner un peu faire des images.

        Je serai curieux de savoir ce qu’il est impossible de faire sans certains matériels, dans la photographie artistique s’entend. Pour les disciplines plus orientés scientifiques / documentaires (astro photo, animalière) je peux l’entendre. Mais bon, en dehors de certains cas (Meunier, Brandt) l’expression artistique (le coeur de la photographie) y est clairement réduite à néant.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.