web analytics

Gros soucis de « service » chez Leica ? Cas particulier ?

4
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Témoignage « flippant » d’un utilisateur de Leica M (un photographe amateur, mais un scientifique), qui se plaint du service client proposé par la marque légendaire… Vu le prix du matériel, il y a de quoi être fou furieux non ?

S’agit-il d’un cas particulier ? Ou d’un problème récurrent ? A nos lecteurs d’apporter quelques compléments, s’ils le peuvent. Extrait de ce témoignage (à lire ici)

 

« The Leica Monochrom camera has been undergoing service with Leica for literally six months now. Say that with me… six months… Six months ! Imagine you acquired or invested a substantial amount of money in a product that was supposed to return either 1) satisfaction from use or 2) return on investment as a tool by not only paying for itself, but also earning you income. Crazy, right? Now imagine that someone took that capital away from you for half a year… perhaps more. Imagine the income lost. More importantly, imagine the moments lost.

It turns out the problem is due to a defective sensor cover glass, and it is not just me that is inconvenienced by this. I understand that this may be a difficulty for Leica that is not entirely their fault as they outsource production of sensors to another company. But what Leica absolutely owns about this is their relationship with the customer. This product was clearly defective and Leica’s solution is simply to keep people’s investments for half of a year or more…

It turns out the problem is due to a defective sensor cover glass, and it is not just me that is inconvenienced by this. I understand that this may be a difficulty for Leica that is not entirely their fault as they outsource production of sensors to another company. But what Leica absolutely owns about this is their relationship with the customer. This product was clearly defective and Leica’s solution is simply to keep people’s investments for half of a year or more. » Lire la suite.

 

Vous lirez un peu plus loin, que l’on y parle aussi de Canon et Fuji, dont le SAV a été exemplaire d’après ce photographe… (Even the almost 5 year old Fuji X-Pro1 is a far better camera that is everything the Leica M should have evolved to be.) Et lisez bien jusqu’en bas de l’article : 8 mois plus tard, son Leica souffrait toujours d’un problème de focus… Ils doivent se régaler en lisant ça chez Fuji  : 

 

« To recap: 8 months ago, I sent in the Monochrom to have a focus adjustment. There was a sensor recall issue and that took 6 months to get the parts back and return the camera to me. At that point, the camera came back out of calibration and I sent it back. Now yesterday, it comes back again after a *rush* job (that took a month) to properly calibrate the Monochrom to the lens and it is *still* out of calibration.

Leica’s service organization cannot really be this bad, can it? The folks at Pictureline are absolutely gobsmacked and nobody can quite believe this is taking this long to handle. Leica, what is going on there ? »

 

On attend vos témoignages, pour confirmer ou infirmer ce type de soucis avec le SAV Leica… Ou avec d’autres marques d’ailleurs ? Il est vrai que certains médias (pour qui la pub de toutes ces marques est vraiment vitale), hésitent « un peu » avant de relayer ce genre d’informations (à prendre avec des pincettes comme il se doit)… Et ne le font qu’avec « beaucoup de retard » : lorsque les fait sont vraiment 100% avérés. Malheureusement il est alors trop tard… pour les victimes.

leica-leica-m-2012-1

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

4 commentaires

  1. Hors sujet Leica : je lisais ce sympathique article sur le dernier avatar francais de Mai 68 : http://www.slate.fr/story/116543/nuit-debout-limites-mouvement-sympathique

    J’ai trouve tellement savoureux que les photos aient toutes ete prises avec un appareil + optique d’au moins 8000 euros. Tout ca pour parler de jeunes ecerveles qui pretendent faire vivre la citoyenneté en dégradant une place publique et en transformant les lieux en déchetterie, puis en allant caillasser le commissariat du XIeme, celui d’Ahmed Merabet, qui n’a pas chome depuis janvier 2015.

  2. Bonjour,

    Franchement dommage, on croyait la marque se démarquer des autres produits en fabricant des boitiers experts et des focales de grandes qualités, que l’on aurait pu croire totalement vérifiés avant d’être mis sur le marché, somme toute des produits quasiment irréprochables vu leurs couts, ce n’est plus le cas, effectivement la marque Leika et son service SAV aurait du prendre en charge non seulement les réparations du boitier de ce monsieur, voir le remplacer directement par du neuf sans défauts, mais aussi le dédommagé de tous les désagréments occasionnés.

    La marque Leika manque d’étique et c’est grave !

    Je voulais m’acheter ce boitier, eh bien je crois que je vais réfléchir autrement…

  3. L’article fait référence au problème de capteur rencontré depuis un certain temps par les possesseurs du M9 et du MM (le monochrome).
    Leica a merdé, l’a reconnu, et garantit désormais à vie les capteurs de ces deux modèles. Je ne crois pas qu’il y ait une autre marque qui ait déjà proposé ce type de garantie…
    Quant au problème de focus, c’est l’avantage du télémètre, il suffit d’aller dans un magasin spécialisé (par exemple photo suffren à Paris) et le « focus » sera réglé en trente minutes et pour 30 euros…
    Mais bon c’est un peu comme le commentaire d’Eric qui mélange le prix du matériel d’un photographe professionnel et sa vision de la jeunesse: Leica, ça déchaîne toujours les passions, et finalement ce n’est pas plus mal ainsi :-)

     

  4. Qu’est-ce qu’on en a à foutre d’une marque « has been ». Il suffit de regarder ce qu’il se passe sur le site Leica rumors pour comprendre que c’est la mort du mort-né. A part sortir le logo pour attirer les blondes de l’Est, non, je ne vois pas !

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.