web analytics

Pensez à (re) plonger régulièrement dans vos archives

13
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Régulièrement j’essaye de me réserver quelques heures, le dimanche ou lors d’un trajet en avion pour me replonger dans mes archives. Car il y a plein de choses à faire avec un oeil neuf. Déjà, je m’applique à attribuer quelques mot-clés supplémentaires…

Je m’y astreint pendant une bonne demi-heure à chaque fois avant de commencer, c’est un peu comme une punition… Car appliquer des mots-clés, est un travail qui devrait se faire un peu « tout le temps » avec du recul. En plus de se faire au fur et à mesure de la production, bien entendu. J’essaye aussi de mettre quelques légendes, si j’en ai le temps : Photo sans légende = une photo fichue !

Ensuite, je vérifie si les images que j’avais mises en avant à l’époque (avec 4 ou 5 étoiles), sont vraiment les meilleures de leurs séries. Ce n’est pas toujours le cas, spécialement si je remonte 10 ans en arrière. Je découvre que certaines images que j’avais adoré à l’époque, me paraissent finalement banales aujourd’hui… Je m’en suis lassé, ce qui est assez normal. Attention à ne pas « écarter » des images intéressantes, au seul prétexte que vous vous en êtes lassé : car ce ne serait pas obligatoirement le cas de personnes qui les découvriraient aujourd’hui.

Prayers flag, Ladakh Himalaya Inde. Photo : Vibert / Actionreporter.com

 

Je me dis que : soit je n’avais pas l’oeil aussi sélectif à l’époque, soit j’ai changé de priorités entre temps… Il est vrai que lors d’un reportage comme le Ladakh ou j’étais allé en 2005, j’avais trié en fonction des besoins de mon commanditaire (une agence de voyage d’aventure)… J’avais un cahier des charges précis (ciels bleu, trekkers en premier plan), dont je n’ai plus rien à faire aujourd’hui. 

Après avoir sélectionné de nouvelles images (qui avaient été oubliées à l’époque), j’essaye alors de nouveaux développement… C’est le moment que je préfère : ou je me fais plaisir ! Et là encore, mes préoccupations sont bien différentes aujourd’hui : ainsi que mes goûts et mon oeil.

D’ailleurs, je me félicite avec le recule de ne jamais avoir supprimé la moindre image ratée depuis que je shoot en numérique. Après 16 années de numérique, l’intégralité de ma production (RAW et JPEG confondus) tient sur seulement 2 disques de 6 To (259 € pièce, ce qui n’est pas cher payé pour 16 ans de production, même en comptant 2 sauvegardes complètes stockées à l’extérieur). Relire cet article de 2007 : Jeter vos images ratées est… inutile et fort dommage !

Je me félicite encore plus de ne jamais avoir renommé la moindre image depuis 2001, une opération qui prend du temps, même si on l’automatise au maximum et qui ne sert absolument à rien. Le seul renomage qui soit utile est celui qui consiste à ajouter un « suffixe » aux images exportées, pour les différencier des originales. Par exemple : » _MG_4813.cr2″, sera exportée avec ce nom : « _MG_4813_blog_1078px.jpg »…

Voilà par exemple quelques images du Ladakh en 2005, que je n’avais jamais publié sur mon site auparavant. 

Dire qu’elles ont été faites en JPEG ! Avec un EOS 20D de 8 Mpix, dont la dynamique serait jugée ridicule en 2016 ;-)  Gamme optique ou dynamique, quel est votre choix ? Une preuve de plus que l’important n’est pas le capteur, l’important ce sont les objectifs… Ces images ont toute en commun, d’avoir été faites avec un Canon EF 70-200 mm f/2.8 L IS USM.

Landscape, Ladakh Himalaya Inde. Photo : Vibert / Actionreporter.com

 

Landscape, Ladakh Himalaya Inde. Photo : Vibert / Actionreporter.com

 

Prayers flag, Ladakh Himalaya Inde. Photo : Vibert / Actionreporter.com

 

Landscape, Ladakh Himalaya Inde. Photo : Vibert / Actionreporter.com

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

13 commentaires

  1. De très jolies photos!

    Les « archives » peuvent effectivement contenir de petits trésors oubliés. Par contre, c’est souvent le temps qui manque pour s’y replonger… Même si il faudrait bien le faire parfois!

  2. J’aime bien la première photo avec ses différents plans et les personnages en ombres chinoises. J’aime bien la deuxième, celle du monastère de Stongde au Zanskar, sans doute parce que j’ai fait quasiment la même en Septembre dernier certainement depuis le même endroit, le monastère de Karsha qui se trouve en face

    https://www.flickr.com/photos/gidal/22756651766/in/album-72157660843850211/

    Comme le dit Gilles Theophil l’emploi d’une longue focale n’est pas fréquent dans un cas semblable.

    J’ai bien aimé le thème de ton article. Il est évident que certaines photos sont intemporelles mais, notre oeil évoluant, d’autres vont perdre de leur aura , de leur impact avec les années qui passent.

  3. Gilles Daligand on

    Merci d’avoir remis le lien. C’est bien cette photo.

    J’avais un peu pensé que que tu étais allé farfouiller dans tes photos du Ladakh/Zanskar après avoir vu les miennes.

    PS: En ce qui concerne le stage LR, je ne t’ai pas oublié. Au départ je pensais aux séances d’ Avril mais j’avais oublié les vacances scolaires de nos petits-enfants. Ce sera donc plutôt en Juin. On en reparlera.

     

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.