web analytics

Annonce du Canon EOS-1D X Mark II

6
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Comme attendu, voici le Canon EOS-1D X Mark II… Comme je n’ai pas le temps de trop le détailler (et que je n’achète plus ce genre de boîtier, car plus de 6200 € dans un boîtier pro c’est beaucoup trop cher), voici quelques petites vidéos. Agrémentées seulement de quelques réflexions rapides…

Canon aurait-il mis plus d’argent dans la vidéo suivante, que dans l’ajout de Megapixels ? Vu le bénéfice qu’apporte le gain de résolution lorsque l’on dépasse 28 Mpix (possibilités de recadrages), je crois que Canon aurait pu (du) : booster la résolution de ce matériel pro, à un minimum de 24 Mpix. Nikon a fait le même choix prudent de rester à 20 Mpix. C’est dans une dizaine d’années que l’on regrettera ce choix : lorsque le moindre écran de TV ou de bureau affichera 10.000 pixels en largeur.

Regretable, d’autant que Canon maitrise parfaitement les tailles « intermédiaires » de fichiers RAW. Par exemple sur mon EOS 5Ds R (de 50 Mpix) : j’utilise le plus souvent les 28 Mpix pour le « tout venant ». Et cette taille de 28 Mpix est devenu mon « standard », c’est la taille idéale : ni trop lourde, ni trop petite… Je réserve les 50 Mpix à l’exceptionnel. 

Sur ce Canon EOS 1DX MkII, on aurait pu avoir une résolution maximum de 24 Mpix, que rien n’oblige à utiliser en permanence… Avec un mRAW de 18 Mpix par exemple qui aurait permi d’atteindre la cadence maximale de 14 im/sec si nécessaire (dont on a pas besoin très souvent, il faut bien avouer). 

EOS-1D X Mark II EF 50mm FSL

La rafale à la cadence de 14 im/sec est sensé tenir sur 170 images, parfait. Et même à 16 im/sec en Live View sans suivi AF. A noter que le Nikon D5 plafonne à 12 im/sec, mais est annoncé pouvoir « encaisser » des rafles de 200 images RAW.

La chose la plus intéressant qu’il faudrait comparer entre les deux « flagship » : ce sont les réglages de vitesses intermédiaires. Car souvent, mieux vaut shooter à 8 ou 10 images / sec, mais shooter plus longtemps, car on ne sait pas ce qu’il va se passer ensuite. C’est bien « la finesse » des réglages de ces cadences intermédiaires optionnelles, qui vous seront le plus utile en sport et en animalier : davantage que la vitesse la plus élevée accessible dans l’absolu…

A lire : Canon 1D X II face au Nikon D5, le comparatif

Le capteur est de type Dual AF pour la première fois sur un reflex Full frame (on avait déjà vu ça sur l’EOS 70D seulement). Pour faire court : cela permet un AF vidéo plus rapide, ce qui sera utile avec le 4K.

La sensibilité maximale de 51 200 ISO (c’est bien assez n’en jetez plus), ne rivalise pas avec celle (assez délirante) du Nikon D5, boosté à 3 280 000 ISO (reste à voir jusqu’à quelle valeur effective, c’est utilisable).

L’AF utilise les même 61 collimateurs du Canon EOS 1DX, qui sont devenus sensibles jusqu’à f/8 et le collimateur central jusqu’à -3 EV. Un peu déçu… Sur « le papier » (et c’est à vérifier en pratique évidement, car il faut se méfier des chiffres) : Canon reste donc assez « en dessous » des 153 collimateurs du Nikon D5 de 20 Mpix (lui aussi) annoncé récemment. Dont 99 en croix et jusqu’à 15 sensibles à -3 IL. Le collimateur central du Nikon D5 est annoncé comme sensible à -4 IL. 

Evidement ce boîtier comme le Nikon D5 proposent la vidéo 4K et un écran tactile (utilisable seulement pour la mise au point vidéo). Mais il y a un « petit plus » pour le Canon : son GPS intégré,  que le Nikon D5 ne propose pas (en intégré). Pour l’avoir utilisé sur l’EOS 6D, je vous assure que ce « petit bonus » sera nettement plus utile aux professionnels, que toutes les vidéo 4K, les records de sensibilité et même que le nombre de collimateurs suplémentaires réunis ! 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

6 commentaires

  1. Salut JF ! Question hors-sujet par rapport à la taille intermédiare mRaw du 5dsr : y a t-il une perte de qualité d’image par rapport à la taille originale ?

    Sinon, question fiche technique, un peu déçu par les 20 mp du 1dx ii, alors que même le Fuji  x-Pro 2 propose 24 mp. J’attends de voir les prochains 5D mark IV et 6d mark II, s’ils sortent un jour.

    A +

  2. Pfiiuuuuuu 10000 pixels de large pour une TV comme tu y vas. C’est du grand n’importe quoi.

    A savoir, si tu es à 2,5m de ta TV, pour voir la différence entre la 4K et la full HD, il faut que ta TV fasse au moins 1,6m de diagonale. Si ta TV a 8000 pixel en largeur, il faudra qu’elle fasse 3,2m de diagonale pour que tu fasses la différence avec une 4K. Et ça risque d’être un peu trop large pour voir un film…

    Je ne passerai pas à la 4K parce que je ne peut pas mettre une TV de plus de 1,2m entre mes deux enceintes. Pour moi, la 4K est à la limite de l’arnaque, la plupart des gens qui en ont ne ferait pas la différence avec un full HD, car soit ils sont trop loin, soit leur télé n’est pas assez grande.

    Tu es un gros maniaque du mégapixel :)

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.