web analytics

A quoi ressemblera le Canon EOS 5D MkIV

65
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Le prochain Canon EOS a être présenté, sera probablement le Canon EOS 5D MkIV, successeur de l’actuel EOS 5D MkIII (sorti en mars 2012)… Petit concours de devinettes pour anticiper sa fiche technique, en nous basant sur les derniers Canon EOS annoncés (vous pouvez participer).

 


Quelle résolution ? Sachant que l’EOS 80D est déjà doté de 24 Mpix sur un capteur APS-C, il me semble assez probable que le Full frame professionnel que sera l’EOS 5D MkIV, sera équipé d’un Full frame de 24 à 32 Mpix.. Je prends les paris pour 28 Mpix. Avec toujours les trois tailles de fichier RAW (un avantage « quasi » exclusif à Canon, vu que chez Nikon la taille RAW inférieure est trop petite pour être intéressante).

 


Une variante « R » sans filtre pass-bas ? Canon reproduira-t-il le principe inauguré par l’EOS 5Ds et 5Ds R, ce dernier étant vendu 100 € de plus et dépourvu (pas vraiment mais c’est idem) de filtre passe-bas ? Relire : Canon EOS 5Ds R au Kenya (partie 1).

 


Un AF à détection de phase boosté ? On peut toujours faire mieux… Avec une répartition des collimateurs un peu plus large. Avec davantage de collimateurs utilisables à f/8. Avec davantage de collimateurs croisés (et en double croix). Avec le collimateur central sensible jusqu’à -3 EV. Avec peut-être une amélioration de l’ergonomie aussi : je connais pas mal de photographes qui ne comprennent rien aux options avancées (les 6 cas d’AF typiques)…

 


La gâchette arrière servant au changement de types de sélections de collimateurs ? Apparue sur l’EOS 7D MkII, elle est hyper pratique… Pourquoi l’EOS 80D n’en a pas hérité, mystère ! Elle sera j’espère de la partie sur l’EOS 5D MkIV.

gachette_AF_Canon_EOS_7D_MKII

 


Un AF Dual Pixel en vidéo ? Le Canon EOS 1Dx a hérité de l’AF hybride Dual pixels en Live View et Vidéo, qui était apparu sur l’EOS 70D… Probable que l’EOS 5D MkIV en hérite aussi, surtout si il doit filmer en 4K.

 


La vidéo 4K ? C’est assez probable oui… Pour les détails, je préfère ne pas m’avancer, mais on pourra étudier les caractéristiques de l’EOS 1Dx II pour en savoir plus.  Relire à ce propos : Canon 1D X II vs Nikon D5 : le comparatif. Je suppose que le Full HD montera au moins à 120 fps. Possibilité d’extraire des JPEG (de 8,8 Mpix ?), des vidéos 4K : intéressant pour les reporters de presse.

 


Un écran orientable ? Probablement pas… seul Nikon a osé depuis le D750. Mais sait-on jamais ? Avec le développement de la vidéo, Canon finira peut-être par se laisser tenter. Cela fait quelques générations que de nombreux reflex en sont équipés. L’argument « solidité » ne tient plus vraiment…

 


Un écran tactile de 1.620 Mpix ? Oui, probablement comme sur l’EOS 1Dx II : ratio 3/2. Fonction tactile réservée à la vidéo et à la revue des images (pas aux menus ni aux réglages).

 


Améliorations de la Mesure d’exposition ? On peut espérer la mesure spot liée au collimateur AF actif (comme l’EOS 1Dx II), même si personnellement je n’en vois pas bien la nécessité… Ainsi que la prise en compte de la reconnaissance des visages grâce à une mesure RVB.

 


Le Mode d’exposition Anti Flickr ? Oui, car il est arrivé sur l’EOS 7D MkII, puis sur l’EOS 5Ds, puis sur l’EOS 80D… (explications ici sur le Mode anti Flicker).

 


Une vitesse en rafale et un buffer améliorés ? C’est évidement probable… A moins qu’une augmentation trop importante de la résolution ne l’empêche… Mais je crois que Canon s’en tiendra à une résolution raisonnable (de 24 à 28 Mpix) et que l’accent sera mis sur la cadence en rafale.

 


Une fonction recadrage à la prise de vue ? Oui, comme sur l’EOS 5Ds R… Avec l’avantage de ne s’appliquer que dans le viseur (zone grisé) et sur les JPEG. Mais de conserver le RAW dans sa taille intégrale (non recadré donc), ce qui permet un recadrage en post traitement « hors du cadre » visé. Dans Lightroom l’image apparait recadrée à l’importation, mais le recadrage peut-être annulé, ou modifié.

 


Arrivée du Picture Style Détails Fins ? Ce nouveau Picture Style arrivé avec l’EOS 5Ds, puis disponible sur l’EOS 80D, sera forcément de la partie… Il permet le réglage de l’accentuation avec un « rayon fin » (comme dans Photoshop). Détails ici. Une exclusivité des reflex Canon EOS, qui n’est pas un détail pour les amateurs de paysages, d’architecture, de nature morte, de textures, ou de portraits…

picture style details fins Canon

 

 


Nouveaux onglets des Menus personnalisables (verts) ? Oui, cette nouveauté est apparue sur l’EOS 5Ds… Bien agréable si l’on prend le temps de les personnaliser aux petits oignons comme je l’ai fait : exemples ici. Canon était parti avec 5 ans d’avance en l’an 2000 sur tous les autres… Et à conservé son avance, ne cessant d’améliorer l’ergonomie de ses menus. L’innovation ici, c’est la personnalisation de cinq onglets de « Menus verts » configurables ! C’est génial pour aller très vite ça… On peut même demander à n’afficher « que » ces menus verts personnalisés (en masquant les autres) ! Par exemple si vous souhaitez prêter votre EOS à un débutant et qu’il ne le dérègle pas…

Ci-dessous, exemples de menus que j’ai ajouté à mes cinq onglets de Menus Personnalisés. Je les ai répartis en plusieurs thèmes (et leur ai donné des noms, en lettres Capitales)… Il m’arrive de changer temporairement certaines entrée, lorsque je ne veux pas « oublier » de tester à fond une fonctionnalité…

Par exemple, je voulais tester la fonction HDR de l’EOS 5Ds : je l’ai donc ajouté à l’un de mes onglets pour penser à l’utiliser plus souvent. J’ai testé et je peux l’enlever maintenant, car elle ne présente aucun intérêt et bloque l’appareil plusieurs secondes après une rafale de trois images. Il est plus efficace de réaliser un braketing que l’on exploitera dans le Module HDR de Lightroom. Les .dng produits par LR sont meilleurs que le JPG produit par le Mode HDR de l’EOS 5Ds.

L’onglet Affichage : il comprend la personnalisation rapide du taux de zoom pour la revue des images. Je passe très souvent de 4x à 8x par exemple, selon que je veux une vérification rapide ou précise. Il faut dire que j’ai personnalisé le bouton SET (qui tombe idéalement sous le pouce), afin que lors de la revue des images je puisse réaliser un zoom avant / zoom arrière très rapide… Juste à côté, l’affichage (ou non), des collimateurs AF : intéressant avec un AF aussi sophistiqué pour bien comprendre ce qui se passe après une série d’images…

Et aussi le Quick Menu personnalisable… (Q comme Quick Menu) qui est assez unique à ma connaissance et très pratique pour ajouter seulement les entrées que vous utilisez souvent… CF mon propre Menu Q (copie écran ci-dessous). Moins vous êtes « pollués » par des menus et « infos inutiles », plus vous accédez rapidement et intuitivement, aux « menus utiles ».

IMG_3413_blog_1078px cut

 


Nombreuses améliorations ergonomiques et options avancées… Un exemple représentatif : l’EOS 5Ds profite enfin d’un paramétrages Auto de la vitesse minimum en ISO Auto… Avec une pondération favorisant, soit une vitesse plus lente (en paysage par exemple), soit plus rapide (en reportage, en sport)… C’est pa grand chose, mais ça simplifie les choses.

ISO Auto EOS 5Ds R

J’ai noté sur l’EOS 5Ds quelques amélioration dans le Menu Verrouillage du miroir. Vous avez maintenant des options de retardateur directement accessible en 1 clic, en sélectionnant Verrouillage du miroir (menu que je vous recommande d’ajouter à la liste des Menus Personnalisés). Vous pourrez sélectionner un retardateur 1/4 de sec. qui déclenche l’image avec un retard de 1/4 de sec, après la relevée du miroir.

0000_SCREEN_VIB_ 451

En l’absence de ces options, il était nécessaire de faire un détour par les réglages de cadence pour sélectionner le retardateur 2 sec. Ce qui est devenu inutile maintenant. Il est donc bien plus rapide de réaliser des images avec miroir relevé (inutile d’attendre 2 sec à chaque image)…

Les fonctions de relevé du miroir sont bien agréable pour réaliser ce genre d’images… Par contre si les boutons pouvaient être rétro éclairés comme sur un Nikon D4, ce serait le bonheur ! Vitesse 25 sec, Ouverture f/3,2, Sensibilité 6400 ISO. Focale 14 mm. Objectif EF 14 mm f/2.8 L USM.

 


Le GPS et le WIFI Intégré ? Oui, je l’espère… Canon a bien été capable d’intégrer GPS et WIFI au Canon EOS 6D : il rentrera bien dans l’EOS 5D MkIV. Il serait mesquin que le MkIV soit privé du GPS, si pratique en reportage…

Quand au WIFI, peu importe. Canon proposera sans doute un accessoire sous forme de carte SD.

 


Double lecteur de carte CFast + CF ? A moins que le CompactFlash ne tire sa révérence ? Et que Canon nous propose SD + CFast ? A moins que rien ne bouge…

 


Enfin un flash pop-up embarqué ? Euh… non probablement pas. Dommage.

 


Enfin l’export des réglages sur carte ? J’apprécie chez Nikon et sur l’EOS 1Dx, cette possibilité de sauvegarder et exporter les réglages et personnalisation de son EOS sur une carte… Pour en conserver une sauvegarde et les charger dans un autre exemplaire. J’aimerais ne pas devoir tout recommencer à chaque changement de boîtier !

 


Passage à l’USB3 ? Oui, probablement…

 


Poids et encombrement ? Probable qu’il reste voisin de la version III, mais je rêverais que Canon réduise la version IV à l’équivalent de l’EOS 6D, pas plus… Je n’y crois pas, mais on peut toujours rêver.

Canon_EOS_5DMKIII

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

65 commentaires

  1. Est-ce que Canon sortira un 5D mk IV avant de sortir un 6D mk II ? Car si le 6D mk II sort après le 5D Mk IV, comment rendre suffisamment intéressant le 6D mk II après la sortie du vaisseau amiral 5D mk IV ? J’ai hâte de voir comment Canon va gérer ces 2 prochaines sorties !

  2. J’ai questionné un ami Canoniste depuis le premier 5D sur ce qu’il pensait de son EOS 5DsR aprés avoir été l’heureux possesseur d’un 5 mark III et son commentaire est intéressant.

    Il m’indique qu’il a du complètement changer sa façon de photographier car il a constaté une forte augmentation des photos floues ou plutôt pas nettes ! lol

    Il évite désormais les vitesses lentes qu’il n’utilise plus que sur pied pour pouvoir  tirer la quintessence du capteur qui dans ces cas là est époustouflant !

    Je l’ai senti néanmoins assez déçu d’un certain manque de polyvalence !

    Et pour moi qui déteste les photos « figées » et suis un fan des vitesses lentes pour donner du mouvement, il me déconseille tout à fait d’acheter le 5DsR et m’incite à prendre un 5D mark III qui rétrospectivement lui donnait pleinement satisfaction pour de la photo courante et « dynamique » !

    cette analyse rejoint beaucoup celle faites par un ami qui était passé au nikon D810

    Qu’en penses tu JF ?

     

     

    • Bah, c’est une réflexion totalement illogique… Car dans l’absolu les images ne sont pas « moins bougées » avec un capteur « moins défini ». Le bougé est identique évidement !

      La première solution, c’est de moins zoomer sur l’écran (afficher l’image à 50% est bien suffisant). De façon à se retrouver dans les conditions de visualisation identique à celle d’un appareil de moindre résolution.

      Ce qui n’empêchera pas de zoomer à 100% (pour se faire plaisir) sur les images qui se trouvent être nettes.

      Par ailleurs il est toujours possible de shooter à 28 Mpix, pour certaines images (c’est la taille idéale actuellement) et à 50 Mpix, lorsque l’on en a besoin, sur un sujet qui le mérite.

      Disons que la haute résolution n’a rien d’obligatoire. Mais il serait dommage de s’en priver, à cause « d’une impression » de flou.

      Car les images ne sont pas « plus ou moins bougées » qu’avec un APN de 22 Mpix qu’avec 50 Mpix.

      Elles sont « bougées » : pareils. Simplement on peut le voir, alors qu’avant on ne le voyait pas… Une fois les images exportées à la taille d’impression, il n’y paraitra plus rien.

  3. J’ai également eut l’occasion d’examiner des fichiers de 5Ds R, pris notamment avec de longues focales (600/4) par très beau temps (= vitesses élevées).

    Eh bien, welcome dans le monde merveilleux du micro flou de bougé du à la densité du capteur… Toutes les images étaient floues, et ça se voyait largement en-dessous de 50% de zoom : les stencils (inscriptions techniques) sur les carlingues d’avion, ça pardonne rien. Après, à chacun de voir son niveau de tolérance.

    C’est d’ailleurs pour ça que j’avais revendu le D800, et c’est aussi pour ça que Nikon a du revoir tout le mécanisme d’amortissement du miroir sur le D810. Quand on osait parler de micro flou de bougé sur les forums Nikon, c’était la lapidation assurée :-)

  4. Philippe, Profondeville (B) le

    Belle analyse … il reste pour ma part à prier, ou tout au moins à croiser les doigts pour que le flash intégré reste dans un tiroir.

  5. Comme ce fut le cas avec le 5D2 5D3 et 6D , il est logique que le 5D4 sorte avant le 6D2, ne serait ce que pour permettre d’écouler les stocks de 5D3. Car le 6D2 s’il arrive aura le même effet vis à vis du 5D3 que le 6D a eu vis a vis du 5D2 .. soit « quasiment » le remplacer.

     

    Pour les acquéreurs récents de 6D comme moi (d’autant que pour moi via le cashback et mon CE il m’est revenu à 1000 euro de ma poche neuf) , nulle urgence à changer.  Au même titre que le 5D2 le 6D ne se trouvera pas tant que cela sur le marché de l’occasion surtout si comme la rumeur l’indique le 6D2 s’embourgeoise sur son prix de départ.

     

    Et oui Mister VIBERT a raison l’encombrement du 6D en fait un FF fort pratique esperons que le 6D2 et qui sait le 5D4 héritent d’une taille aussi raisonnable.

      • Oui, je suis fan de la taille de mon 6D.

        Par contre, le 6D est souvent utilise avec des focales fixes ou des zooms a f/4 (qui correspondent bien a la cible des acheteur), par contre les 5D visent des pro ou amateurs eclaires qui vont preferer des zooms a f/2.8 ou des gros tele (voir des fixes L assez lourds), donc le boitier fait contre-poids. Je doute que le gabarit du 5D IV change.

        Mon 50L est bien plus agreable sur un 5D que sur mon 6D par exemple. C’est la meme chose pour un 70-200/2.8 ou un 500. Par contre les petites focales fixes pancake (20 et 40) sont une merveille sur le petit FF

  6. Concernant la résolution, je te cite : « Avec toujours les trois tailles de fichier RAW (un avantage « quasi » exclusif à Canon, vu que chez Nikon la taille RAW inférieure est trop petite pour être intéressante). »

    Pourtant le 5D Mark III a bien des modes mRAW et sRAW, pourquoi critiquer Nikon sur ce coup là ? ;)

    • La résolution intermédiaire mRAW de l’EOS 5Ds est de 28 Mpix, c’est une excellente solution pour alléger un peu votre flux de travail, lorsque « l’enjeux photographe » est modéré… Pour moi cette possibilité reste un vrai avantage pour les EOS.

      Rappelons que la seconde taille RAW proposée par le Nikon D810 n’est que de 12 Mpix : ce qui est trop petit pour s’intégré dans un flux de travail en 2015 (la moyenne des capteurs allant désormais de 16 à 24 Mpix).

      Le D810 ne propose que la taille maxi et une seule taille inférieure : ça sert à rien ! Il manque une résolution intermédiaire « utile »

      • Heu on peut tout à fait bosser avec 12MPx et c’est amplement suffisant pour bien des besoins (notamment dès qu’on fait de l’affichage web).

        • Oui, pour le We, 6 suffit largement ;-) Je me souviens avoir fait une double page dans l’Equipe Mag en 2001 avec 6 Mpix. Mais c’était une autre époque !

          Pour le reste : 12 Mpix c’est nul en 2016 : personne n’en veut !
          Tu peux pas recadrer grand choses…
          Sur un écran retina, tu peux quasiment pas zoomer dans l’image dans Lightroom evec 12 Mpix seulement

          Bref, ça sert à rien (sauf pour le web… mais achète-t-on un full frame pour ne faire que du web ?) Il y a là une vrai incohérence.

          • Je ne vois pas où est le problème du web, nombre de bons photographes (amateurs) se foutent de l’impression de leurs photos (elles ne sont pas destinées à ça).

            (Et il ne faut pas penser qu’aux pros.. les amateurs aussi existent, et il y en a de très bons.)

            Quant à acheter un FF pour du web… bah heu en quoi est-ce un problème ? Meilleure montée en ISO, plus aisé de jouer avec la profondeur de champ, etc. Même sur une 2560×1440 la différence peut se voir.

            • Oui, bon… dans ce cas, en effet, si l’on ne veut faire que de la photo pour le net, 12 Mpix est bien suffisant.

              Reste que pour beaucoup de gens : ce n’est pas le but… même si dans les faits, lama plupart des bonnes images finissent sur Internet.

              Sauf que pour beaucoup de gens : une image qui ne peut être imprimée en 1,5 m de large, n’est pas une bonne image.

              Mais chacun voit midi à sa porte, n’est-ce pas !

                • Oui, mais c’est bidon… Inutilisable, car minuscule (je en sais plus combien c’est de mémoire, mais je me rappel que c’est franchement de trop petite résolution : donc ça sert vraiment à rien ! )

                  Alors que chez Canon ; il y a trois tailles en tout RAW, mRAW et sRAW

  7. Oui les images présentées par JF avec le 5Ds sont incroyables de détails….Mais on parle la du futur 5D4.

    Pour revenir à la fiche technique hypothétique du 5D4, je ne vois rien qui concrètement me fera changer mon 5D3.

    Qualité d’image meilleure? C’est pas 5Mpix en plus qui va faire la différence.

    Montée en Iso meilleure? cela on va voir mais on souffle deja le chaud et le froid car le 5Ds est moins bon sur ce point et le 1DxII d’après les premier retour gagne 1 IL.

    Autofocus? A moins de mettre le module du 1Dx1 dedans rien à gagner en photo et le dual pixel ne sert à rien en AF de contraste donc en photo.

    Le GPS? oui c’est devenu un accessoire utile. Mais vais je dépenser 1000 euros pour cela en sachant que je couple actuellement avec les données de mon téléphone?

     

    Donc il va falloir autres choses. Des vrais biscuits pour me faire saliver sur le 5D4.

    • Ne pas négliger les multiples petites améliorations ergonomiques qui rendent la vie plus facile…

      Personnalisation de l’ISO Auto, différents modes relevé du miroir, les Menus à onglets, le Quick Menu personnalisable, les boutons programmables, la personnalisation des affichages du viseur et j’en oublie…

  8. Bonjour,

    Je vais reprendre mon commentaire du poste précédent sur la résolution du capteur, le problème n’ait pas le besoin réel  voir le 1Dx MK II mais il est commercial.

    Donc 32/Mpx me parais logique mais Sony à un capteur qui monte très bien dans les iso à 42/Mpx (technologie BSI:  rétroéclairé) donc l’un des point for des 5D a toujours était une très bonne gestion des ISO par génération de capteur mais même si 24/Mpx suffise il me semble qu’il sont pratiquement obligé de monté au dessus des 30/ Mpx je paris 38/Mpx pour disons me satisfaire et pour satisfaire l’ego des Canoniste (le D810 Nikon est à 36/Mpx )

    donc

    38/Mpx
    GPS
    4k: +  Gestion des l’AF optimisé pour la vidéo
    Amélioration de l’obturateur (encor plus silencieux)
    écran tactile et orientable
    Batterie nouvelle génération dommage mais changement de la pognée
    WIFI
    le Café aussi pour les Paparazzi (People et Chasseur Photo Animalier) Hiiii
    Novelle génération de Carte mémoire, les CFs vont tirées leurres révérences
    Avec ça un peut plus léger mais la je rêve

    Voilà on verra bien  pour l’instant pour mon besoin perso un 5D Mk3 avec le GPS et l’écran orientable me conviendrait parfaitement.

    Belle et Bonne journée à tous et à toutes

    PPB

    • J’ai oubliai un truc:

      Nikon à sorti un truc terrible sur son 500d la correction automatique de l’AF (micro réglage) si l’augmentation de la résolution est significative ça serai le tope qui le rajoute.

       

      • Je l’ai testé : Il n’est pas vraiment efficace et précis ; je veux dire, résultats aléatoires. Mieux vaut garder la méthode manuelle. Par contre, le suivi Af en 3D je n’ai jamais vu ce niveau là de précision (0 déchet) et la colorimétrie parfaite de l’expeed 5 (comme sur le D5) font la différence.

    • gnnnnnourfff, gnnnnnourfff, gnnnnnourfff….

      Pourquoi pas (Canon fait des progrès de ce côté là aussi)… Mais personnellement je m’en fout ! Car on sait bien que ce n’est pas ça qui fait la différence entre les photographes ;-)

      La seule chose qui permet à l’un de ramener la photo, que l’autre ne va pas ramener (du moins pas aussi surement) : c’est l’ergonomie, les objectifs disponibles (ceux qu’il a pu acheter avec le budget dont il disposait…. et ceux qui existent ou pas). Et aussi un peu la rapidité de l’AF.

      On est impatient d’en savoir plus en tous cas !

  9. Pour ma part j attends vraiment un ecran orientable sur le prochain 5D ça serai un gros plus pour ma pratique de la photo (macro) et ça m’ eviterai de m’ exploser les genous à chaque sortie !

  10. 24-32MPx

    AF 61 points tous compatibles f/8, un peu dans le même genre que le 1Dx II en moins bon (moins bon suivi en rafale à cause de l’amortissement moins travaillé)

    CFast, tant qu’à faire (et pour rester logique avec le 1Dx II)

    Dual pixel, 4K

    USB3 ça serait le minimun syndical mais c’est tout sauf sûr (et puis bon, ça ne vaudra jamais une bonne interface CFast/CF/SD pour transférer ses fichiers)

    Encombrement du 5D3. Le gabarit 6D n’est pas le gabarit nominal pour du reflex pro chez Canon.

    Le filtre passe-bas ça serait con de le laisser, c’est pas la mort le moiré, et ça fait belle lurette que c’est maîtrisé chez Pentax et Nikon. Canon n’est pas une boîte d’amateurs.

    Le spot sur colli actif, bon j’y crois pas une seconde, c’est la politique de castration Canon qui fait que ça n’existe pas (alors que même les Pentax/Nikon entrée de gamme l’ont, ça n’a rien d’une difficulté technique).

     

    Bref, du Canon, rien de spécialement neuf, ils ne sortent pas l’innovation ils sortent le grand classique remis au goût du jour. Les 5D sont fiables et complets, pas des débauches de technologie (comme les monoblocs, les 7DII et D500) ou des boîtiers atypiques (comme le 6D ou le Df), donc pas de raison de faire des surprises.

    J’attends plutôt de voir la tronche de l’autofocus sur le 6D II. S’il est décent (au niveau de celui du 5D3 + un bon central comme le 6D) ça pourrait être assez polyvalent (c’est un peu la faiblesse du 6D aujourd’hui).

  11. Bonjour,

    Je reviens sur le commentaire de C.Maurice sur le Mirrorless et miroir translucide comme sur le Sont &77 est jouable si elle permet une visée avec un prisme pour garder le confort inégalé de la visée reflex

    Avantage:

    Plus de mécanique miroir: donc potentiellement

    Positif

    Moins de bruit mécanique
    Pas de poussiers sur le capteur
    Moins de risque de panne

    Négatif

    Moins de lumière sur le capteur de -0.5 il à -1 il
    Nettoyage capteur chez un réparateur voir en usine
    Viser mois lumineuse car qu’une partie de la lumière est renvoyée  à moins de trouver une solution électronique comme sur certaine vitre qui devienne miroir par la réorientation de cristaux
    Comme moins de lumière sur le capteur montée en ISO potentiellement moins bonne à moins de prévoir la monté du miroir dans certaine condition

    Pour autant je pence que c’est l’avenir, car un beau jour les capteurs serons tellement performants que la différence ne rentrera plus en compte et que moins la mécanique est sollicité moins les pannes sont récurrentes et plus c’est simple moins ça coûte chère à concevoir .

    Mon pronostique est que la visé par miroir sera augmenter par la visé électronique (miroir coupler avec électronique) quant le technologie sera pleinement mure, car Canon comme Nikon ne prenne pas autant de risque que Fuji par exemple, faut pas oublier que Canon aux lancement de l’AF à du changer sa monture objectif et que ça c’est passé dans la douleur.

    Donc les 2 grande marque sur le marché pros et semis pros sont toujours très prudentes

    Bonne et Belle journées à tous et à toutes et surtout photographier

    PPB

     

     

    • Merci ! Réflexion très intéressante…

      Mais à mon avis, ce ne sera pas pour cette génération. Car il n’y a vraiment aucune urgence à abandonner le système classique que l’on trouve sur les reflex actuels.

      D’une part ils marchent bien, d’autre part la pression des « mirorless » (Sony A7 et Fuji qui reste un APS-C), n’est pas encore assez dangereuse pour Canon.

      Mais peut-être Nikon sera le premier à être forcé d’innover, car j’ai remarqué que la plupart des photographes qui passent en Sony et en Fuji sont des ex Nikonistes… lassés par le poids des boîtiers (à l’exception du D750 qui est une réussite de ce point de vue) et lassés par le poids des objectifs (les 24-70 mm f/2.8)

      • Dans les marchés où il n’y a pas de pression traditionnaliste Canikon, Sony est le premier ou le deuxième en parts de marché.

        Il faut que tu réalises un jour, JF, que si autant de pros sont chez Canon, c’est moins la qualité (indéniable) de leurs produits que le fait qu’une fois équipé dans une monture, il n’y a presque aucun intérêt à changer. Canon a fait du racolage massif de pros grâce à leur avantage technologique avec la monture EF (Nikon s’est mis à l’USM sur le tard) il y a quinze ou vingt ans, et c’est grâce à ça qu’ils sont encore en position dominante aujourd’hui, alors que rien de fondamental ne les différencie de Nikon. Le marché des pros a une grande inertie, et à raison.

        Pour le poids des boîtiers Nikon, le D750 est extrêmement léger pour un reflex complet, c’est le poids d’un 6D avec la polyvalence d’un 5D mark III (en mieux, vu que le capteur et l’AF sont plus récents). Le 24-120 n’est pas moins bon que le 24-105, les deux sont de bons transtandards (à voir le 24-105 II de Canon annoncé à la photokina 2016), les 24-70 2.8 ont toujours été des grosses briques quant à eux.

         

        Non, les pros chez Nikon ne sont pas si mal lotis… si on excepte ce foutu SAV.

        • Oui le Nikon D750 est une véritable réussite (enfin un Nikon 100% convainquant et pas trop cher) : je le dis à chaque fois : C’est le boîtier que l’on aurait aimé après l’EOS 6D… Je suis bien d’accord ! SI seulement il y avait un bon objectif trans standard pour l’équiper…

          Par contre pas d’accord : le Nikon 24-120 mm f/4 est une « demie daube »… Je l’ai suffisamment utilisé !

          Le Canon EF 24-105 mm f/4 est bien plus agréable à utiliser et plus performant.

          Mais les deux sont « écrabouillés » par le Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM… qui est le meilleur choix que l’on puisse faire en objectif trans standard.

          Espérons un super EF 24-105 mm f/4 L IS USM II pour la Fotokina…

          • Mouais c’est une question de choix. Sacrifier un peu de résolvance sur un 24-120/105 pour gagner une vraie allonge, ça peut largement convenir à nombre de photographes (moi le premier).

            Pour un all-in-one, difficile de faire plus versatile que le 24-120 f/4 (tu peux beaucoup plus facilement détacher un sujet d’un arrière-plan à 120mm qu’à 70mm, par exemple).

             

            Espérons que le 24-105 II de Canon mette tout le monde d’accord, niveau qualité. (Et que Nikon se bouge le fion pour un f/4 léger)

             

            Pour le D810, c’est un reflex extrêmement complet, qui peut convenir à presque tout le monde (même en photographie animalière il est très apprécié). Si le D800 était un peu brouillon, le 810 est bien plus mature. Et son successeur (probablement avec le BSI 42MPx de Sony, qui monte extrêmement bien en ISO, et le module 153 points du D5) sera encore un cran au dessus.

            • Il faut bien mettre le curseur « plage focale » / qualité quelque part…

              A mon avis 24-120 mm c’est trop ambitieux, pour bien faire : c’est une optique pour amateurs (qui n’utilise qu’un seul boitier et ne veut jamais changer d’optique)…

              Le 24-105 mm est plus raisonnable et plus performant…

              Mais après l’avoir utilisé massivement (entre 2005 et 2013), j’en suis revenu ! Et je suis « raisonnablement » revenu à la plage classique de 24-70 mm (qui est bien assez large). Vu que de toutes façons j’emporte deux boîtiers avec un 70-200 mm sur le second…

              • Je viens de l’essayer chez Nikon (une occasion). Dis donc, il faut faire des séances de musculation pour tourner la bague de zoom (qui d’ailleurs zoome à l’inverse des Nikon), comme sur le 15-30 Tamron (ça doit être Popeye qui les teste chez Sigma et Tamron). Petit front-focus également à corriger. Je chargerai les images dans LR ce soir. Moi non plus, je n’aime pas les ranges trop grands, ni trop courts (ex 24-35) ! Mais si je devais avoir une ouverture maximale de f4, je ne sais pas si je ne préférerais pas  sacrifier le 2.8 pour aller à 105, plutôt que 300g. Mais je suis d’accord avec toi, si Nikon sortait un 24-70 f4 du même tonneau que le 70-200 f4, il ferait un carton. J’ai revendu mon 85mm 1.8 tellement je lui préfère le 70-200.

              • Hervé le Gall de chez Shots.fr est-il un amateur ? Il me semble que c’est un de ses objectifs fétiches.

                :D

                 

                La plupart des pros s’en foutent de la qualité extrême, si ça fait le job. Le monde de la photo a réussi à bosser avec bien moins que la qualité d’un plein format avec un 24-120 f/4.

                • C’est peut-être lui qui l’a foutu en occaz’ :-)))

                  Je n’ai pas dit qu’il était nul et je pense que c’est un bon couteau suisse. Faut que je regarde les photos prises avec. Mais en ergonomie, il y a des points déjà rédhibitoires pour moi.

                  Et pas d’accord avec « La plupart des pros s’en foutent de la qualité extrême » ; car au contraire, ils veulent être certains que les séances ne vont pas tourner au cauchemar. On ne doit pas connaitre les mêmes pros…

                  • Vu les images => bon couteau suisse pour celui qui ne veut qu’un seul caillou pour commencer sur du FF. Mais hormis les (-) d’ergonomies et défauts optiques (bagues trop dures et celle de map manuelle trop étroite ; pas de joint à la monture ; front focus à caler ; gros vignettage à 24mm et à f4 ; il faut oublier le suivi AF3D en action), il est homogène ; il n’y a pas de miracle un couple 24-70 et 70-200 fera toujours mieux sur tous les points évoqués plus haut.

                    Bon, Nikon, tu nous le sors quand ton 24-70 f4 ?

                    • Vu le temps qu’ils ont mis pour sortir le 70-200 f/4, et vu sa qualité, je préfère qu’ils prennent leur temps pour sortir une petite bombe :)

                      (Ce dont ils sont capables.)

  12. Le Nikon 810 980-G avec Baterie

    le Canon 5mk III 950-G sans batterie donc effectivement J-F a oublier qu’il utilise un 5DSR qui est équivalent au 810 Nikon et  plus un 6D 755G donc équivalent au 610 Nikon,  on lui pardonne la confusion su à ça passion de Canon est louable.

    En fait il est vraie que je trouve je ne sais pas pourquoi les Nikon 800 et 810 plus lourd que les 5d MK3 et DS, je sais à quoi c’est du le poids des objectifs Nikon n’a pas de 24-70/4 et le 24-70/2.8 II de chez Nikon est trés lourd et en plus pas stabilisé et pas franchement une réussite optiquement

    L’ergonomie aussi les Nikon tombent moins bien dans mes mains je sais pas pourquoi c’est d’ailleurs ce qui m’a fais changer une fois revendu le Sony 900.

    et puis j’utilisais au boulot un 1DS MK II j’avais l’habitude.

    donc J-F réfléchit objectif monté, en fais j’espère si non c’est un peut de la mauvaise fois.

    C’est pas tous mais Canon est toujours tres consensuel dans ses boîtiers et faut pas oublier que l’entreprise est  plus importante que Nikon et peut supporter plus facilement les coûts de développement

    A+

     

     

  13. Bon, dans tous les cas Nikon et Canon sont à Rio avec leur CPS et NPS. Je n’ai pas trouvé l’équivalent Sony ou Fuji…

     

  14. Quelque que soit la résolution, la dynamique, la rafale, le standard de carte, vidéo, wifi, écran, si Canon ne met pas la mesure spot de lumière associé au collimateur d’AF il ne sera pas mien! Pour tout le reste mon 5D MK3 et 7D MK2 font le job sans soucis.

    En concert ou en sport ce qui me fait « rater » le plus d’image, c’est l’expo précise sur le sujet, je perds toujours des images à corriger et tu rate l’action. Ensuite rattraper le truc en post traitement c’est infecte, car au minimum c’est les couleurs qui sont en vrac et quand tu est à 3200 iso ou plus, bref expo raté, photo fichue.

    A+

  15. Je pose cette question car étant xt1 depuis 18 mois, le FF et les gros machins me manque. J’étais sur le MARKIII et qqes L et j’ai du tout revendre.
    Donc j’ai plus rien…et je me demandais en tant qu amateurs passionné qui est prêt à tout essayer (j’ai le temps) ce que vaut le D750
    Et entre autres j’avoue que l’exposition spot sur le coll sélectionné et vraiment super.. mais il y a d’autres trucs je suppose. .merci

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.