web analytics

Le Fujifilm X-Pro 2 passe à 24 Mpix

35
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Voilà donc officiellement annoncé le Fujifilm X-Pro 2, successeur du X-Pro 1 sorti il y a quatre ans… Ce n’est pas la révolution, sauf peut-être au niveau de la réactivité de l’AF, ce que nous vérifierons aussitôt que possible. 

J’imagine que les amateurs vont se partager en deux camps : les enthousiastes et les déçus… Listons les arguments potentiels des uns et des autres. Commençons par les « bonnes choses » : 

Passage à 24 Mpixel : voilà une bonne chose, d’autant que la qualité des images Fuji est excellente en général (mais pas meilleure que celle des capteurs Sony de même taille, contrairement à ce que prétendent les « fans »). Il était donc bien dommage que le manque de résolution (16 Mpix) des modèles précédents « handicape » les utilisateurs Fuji. Voilà qui est réparé, on attend avec impatience le même capteur sur un Fuji X-T2 (dont l’ergonomie me semble bien plus efficace que la série X-Pro)…

Fuji_XPro_2

Le viseur hybride : passe à 2,36 Mpix… Ce n’est qu’une résolution « standard » totalement banale que l’on trouve sur des compacts à 700 €. Mais comme c’est le seul viseur hybride du marché, on lui pardonne.

Apparition d’un Joystick AF : voilà exactement ce qui manque au Sony A7 et que l’on trouve sur la plupart des reflex bien conçus…

0000_SCREEN_JFV 470

Double lecteur de carte SD : mais l’un est moins rapide que l’autre… 

WIFI intégré : permet le pilotage du boîtier à distance…

Tropicalisation : Fuji a ajouté 61 joint d’étanchéité qui ne se trouvaient pas sur son prédécesseur…

 


Passons aux choses que l’on peut « regretter » : 

Pas de stabilisation embarquée : ce que je ne juge pas trop gênant chez Canon (par exemple), qui propose de nombreuses optiques stabilisées, pourrait s’avérer plus gênant chez Fuji selon les optiques que vous possédez. Par exemple le classique Fujinon XF 16-55 mm f/2,8 n’est pas stabilisé ! Dans ce cas, vous êtes bien embêtés, il ne me viendrait pas à l’idée de me passer « totalement » de stabilisation en 2016…

Fuji_XPro_2_back

Pas de flash embarqué, (ni fourni) : sur un boîtier (de ce prix) destiné à la street photo, devoir se charger d’un flash cobra « à part », c’est moyen… Fuji aurait pu fournir un petit flash externe, dans la boîte. D’autant que le Flash Fujifilm EF-X500 (un modèle pro de nombre guide 50) annoncé aujourd’hui, coûtera la modique somme de 549 €…

Ecran non orientable, non tactile : quel dommage pour un appareil destiné à la street photo… C’est d’autant plus idiot, que Fuji sait faire d’excellents écran orientable ! 

Retro design discutable et « gratuit » : je suis très réservé sur l’ergonomie rétro design qu’affectionne Fuji, qui doit certainement plus au « marketing » (visant les bobos urbain « poseurs » à barbe et chemise à carreaux), qu’aux besoins ergonomiques des vrais photographes…

Nouvelle initiative discutable : le retour d’une molette de sélection des ISO à l’ancienne (comme j’ai connu sur mon Minolta SRT 101 dans mon enfance)… C’était totalement inutile et probablement peu pratique. J’ai un peu l’impression qu’on me prend pour une andouille avec ce genre de gadgets !

0000_SCREEN_JFV 476

Plus de Mode Panorama : c’est étrange cette disparition…

Pas de GPS intégré : c’est bien dommage pour un appareil de « reportage »…

Les Menus Fuji : je n’ai pas encore vu les Menus de ce nouveau venu… Mais on connait les Menus Fuji (toujours trop compliqués et peu logiques). A vérifier si il y a du progrès, mais j’en doute : un système de Menu ne se change pas si facilement…

Il n’est pas très beau ! Autant le XT-1 est réussi esthétiquement, autant le design de cette série est « lourdeau ». Mais c’est un avis personnel…

Le prix très élevé, 1799 € boîtier nu : c’est bien cher je trouve. D’autant que les optique Fuji ne sont pas données… Et que cet appareil ne dispose ni de la vidéo 4k, ni de prise casque, ni de connexion USB3, ce qui représente une source d’économie pour Fuji.

0000_SCREEN_JFV 469

0000_SCREEN_JFV 468

0000_SCREEN_JFV 467

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

35 commentaires

  1. C’est bon j’ai trouve mon prochain appareil. Tu oublies le rafraichissement du viseur autour de 84 fps, toi qui apparemment y es sensible tu devrais essayer. Je retiens le joystick tres pratique, les collimateurs bien etales et la forme legerement plus large avec tous les boutons a portee de la main droite. L’amelioration continue n’est pas un vain mot.

     

    Tu n’aimes pas le look, c’est marrant moi c’est celui du X-T1 qui ne m’a jamais emballe. Mais c’est vrai que pour le paysage / animalier, quand on change frequemment le cadrage un boitier type reflex comme X-T1/X-T10 a ses avantages. Hate de m’acheter ce X-Pro2 !

    • Bin à ce prix là, quand tu vois ce que tu peux te payer et je ne parle pas des optiques, y a quand même du « fourre-moi là, ton marketing a bien bossé » De toute manière, j’aime pas ces bidules au look revival: ça sent le « niquage » à plein nez…Au pire, tu t’en rends compte au moment de la revente, si ton utilisation intensive ne t’a pas redonné la vue avant.

      Ps : le « plouc » qui me parle d’Eric Bouvet, je lui fous le dernier livre « Champs De Bataille » de Yan Morvan dans la gueule (la version luxe)

      • C’est bien d’avoir la rage quand ca en vaut la peine mais le matos fuji est-il vraiment si cher que cela ? En France seulement alors ? Je regarde boitiers et surtout optiques au Japon : il n’y a pas photo, Canon a toujours ete le plus cher, Nikon a graduellement augmente ses tarifs et Fuji est bien souvent 20~30% en dessous a cible egale. Mais surtout les fixes de la marque sont de tres haut niveau pour un prix mesure lorsque que Nikon te force a faire des compromis bien visibles ou souscrire un emprunt.

        Je ne force personne a acheter du matos, j’ai paye plus qu’un bras chez Nikon et achete/teste pas mal de Canon aussi pour les copains : j’ai fait mon choix apres usage, et si je me gourre je le dirai comme je l’ai fait pour le plein format Nikon.

        Pour finir, quant au choix limite : une petite recherche montre qu’on a deja depasse les 80 optiques adaptees a la monture X…

        http://www.fuji-x-forum.com/topic/998-complete-overview-over-the-available-and-upcoming-fuji-x-mount-lenses/

        PS : Eric Bouvet n’a pas d’exclusivite sur la photographie reportage (en version luxe ou pas… ;-)

          • J’imagine que quand on connait tres bien les gammes chez chacun on trouve le prix/compromis/qualite introuvable ailleurs, et tant mieux si chaque marque a de bon choix bon marche. Je reagis juste a l’argument du prix : en boitier comme en optique je trouve que la gamme fuji est tres bien dotee, et pas forcement plus cher que la concurrence.

        • Tu parle de 80 références, c’est en prenant en compte toutes les optiques « compatible », de fabricant tiers, dont certains n’ont pas d’AF… ET ne parlons pas de l’énorme masse des optiques non stabilisées !

          Si l’on regarde la même chose pour les « grands standard » installés depuis les années 80, que sont Nikon ou Canon, alors on peut considérer que ce sont des centaines d’objectifs compatibles…

          Non, considérons uniquement les objectifs récents du constructeurs, qui sont « certifiés » pour au moins une résolution de 24 Mpix…

          Sous cet angle l’offre Fuji reste « étroite » et chère… Moi je compte 22 objectifs !

          http://www.dpreview.com/products/fujifilm/lenses?subcategoryId=lenses

          C’est bien trop peu… On appel pas ça avoir du « choix » !

          Par exemple il est ou l’équivalent de mon EF 100 f/2 USM sorti en 1991 chez Canon… Une pure merveille pour 480 € environ ? Une optique « ultra piquée », « ultra légère », dont les Canoniste peuvent profiter « à bas coût » depuis  25 ans ! C’est incomparable…

          CF chez DxO : http://goo.gl/eskk4c

           

          • Personne n’a dit que Canikon comme Pentax n’avaient pas une foultitude de choix et c’est tant mieux, avec surtout un marche de l’occasion tres mature. Je dis que dans le neuf la gamme fuji a beaucoup plus de choses interessantes que tu ne l’ecris, et il me semble meme a un prix tres raisonnable… pour du neuf.

            Tu me parles d’un 100 mm Canon, je veux bien, moi j’ai eu deux 105 mm Nikon recents et franchement c’etait pas terrible avec le D800. Pour la macro l’AF-D etait meme repute meilleur que l’AF-S le plus recent. Comme quoi les catalogues sont a prendre avec des pincettes, surtout si on reve de se prendre un 5Ds-R un jour. Essaie toujours le Fuji 60 mm si tu veux prix, pique et poids exceptionnels a cadrage similaire. Ce qui ne veut pas dire que c’est ma tasse de the : a force de comparer tout et n’importe quoi, n’oublie pas que les vieilles optiques a super prix n’ont pas un autofocus de competition, il y a des compromis.

            C’est la que tu es plus dur a suivre : un coup tu dis que les fixes c’est du vent, qu’on ne devrait parler que des zooms parce que c’est ca qui compte pour faire de la vraie bonne photo au bon moment. Et la justment tu as deja 3 gammes chez fuji : l’entree de gamme XC 16-50 et 50-230 autour de 310~380 eur en France, la gamme expert XF 18-55 et 55-200 autour de 500 eur dont meme les pros se servent (ouverture f/2.8-4) et le haut de gamme f/2.8 et tropicalise autour de 1000 eur. C’est comme partout ailleurs : la photo est affaire de compromis et on a beaucoup de choix partout, plus seulement chez les 3 fabricants que je placais en tete.

            Ah oui j’oubliais : contrairement aux reflex, le focus peaking sur les mirrorless aide a utiliser ses vieilles optiques manuelles bien plus efficacement que n’importe quel cul de bouteille. Je viens meme de faire de l’animalier avec un 200 mm en manuel et ca marche a f/2.8.

            • Non, j’ai pas dit que les fixes c’est du vent ! Jamais de la vie… J’en ai absolument besoin… D’ailleurs je possède et utilise :

              14 mm Samyang f/2.8

              20 mm f/3.5 Voigtlander FF (pour la plongée)

              24 mm f/2.9 pancake pour mon EOS 100D

              24 mm f/1.4 Sigma

              50 mm f/1.4 Sigma

              85 mm f/1.4 Sigma

              100 mm f/2 Canon

              Mais les zoom sont indispensable en street photo et reportage… Pour des questions de rapidité et de poids / encombrement ! Les deux objectifs que j’utilise le plus, restent quand même ces deux là :

              EF 24-70 mm f/4 L IS USM

              EF 70-200 mm f/4 L IS USM

              Le fait d’utiliser des zoom à f/4 (deux fois moins couteux), me permet d’investir dans 3 optiques fixes à Sigma f/1.4…

      • Non ils ne sont pas remuneres ni payes « en nature ». Par contre ils ont l’attention du la marque qui j’imagine les traite bien pour les faire venir a l’usine proche de Tokyo echanger avec les ingenieurs de la marque pour progresser, leur offre une visibilite supplementaire dans les salons et leur donne acces a du materiel avant sortie.

        Mais ni Eric ni les photographes de mariage comme Kevin Mullins ni les japonais (j’en connais quelques uns) ne sont payes a proprement parleret surtout n’ont aucun contrat pour defendre la marque ou les empecher de demonter une revue.

        D’ailleurs pas mal ont deja note que le X-Pro2 est pas mal mais pas adapte a leur usage/morphologie et preferent attendre un hypothetique X-T1.

        • je suppose qu’ils sont au moins payés « en nature », avec du matériel que l’on peut revendre chaque année…

          Payés en promotions (affichage du nom et des images)…

          Payés via des droits d’auteur éventuellement, Fuji ne publient pas les photos gratuitement j’imagine : je connais (pour avoir moi-meêm vendu des images), les budgets typiques, que ce genre de marque peuvent dépenser pour des images publiées sur le web, mondialement…

          Etc…

          Bref, payés : évidement payés (d’une façon ou d’une autre)…

          Un grand professionnel comme Eric Bouvet, ne donnerait pas ses images gratuitement à Fuji, même si il aime bien ces appareils. Cela me semblerait tout simplement « inimaginable » ! Tout comme Vincent Munier n’a jamais fait « cadeau » de ses images à Nikon, etc…

          Et tant mieux pour eux, ils auraient tord de s’en priver : Fuji ou Nikon, sont des clients comme d’autres…

          Mais nous : on est pas obligé d’être « dupes » : et relativiser tout ce qu’ils peuvent dire ou écrire sur le matériel de leur « sponsors » : on est pas naïfs tout de même…

            • Tu parles ;-)

              Comment le saurais-tu ?

              Et concernant les images : tu n’imagine pas une seconde j’espère qu’un « pro » comme lui, aurait « offert » ses photos à Fuji… Non, il a « évidement » cédé les droits pour une durée spécifique et dans un « protocole » précis d’un minimum de 5 à 10 pages, pour qu’elle soit publiée sur les sites de Fuji mondialement… Ce qui implique plusieurs milliers d’euros de contrat évidement (voir dizaines de milliers s’il s’est bien débrouillé).

              http://fujifilm-x.com/photographers/fr/eric_bouvet/#01

              J’ai moi-même vendu des images à une marque bien connue pour du packaging et leur site, je sais combien ce genre d’images se négocient : c’est de la « communication », avec les budgets cohérents…

              Le fait de disposer d’appareils gratuit en plus (en prêt ou cadeau), n’est qu’un détail…

              Le fait d’avoir des « pro » ambassadeurs qui utilisent ses produits, est pour une marque comme Fuji un « passage obligé » pour crédibiliser ses produits, et pouvoir ensuite les vendre aux amateurs… Exactement comme un constructeur automobile participe à des compétitions.

              Bref, il s’agit pour Fuji d’un investissement financier « lourd », exactement comme l’achat de publicités dans la presse… et tout le hors média.

              Lorsque l’on connait les budget consacrés pour des salons comme le salon de la photo de Paris, on imagine sans peine que Fuji consacre quelques dizaines de milliers d’euro par ambassadeurs ou par pays…

  2. JF : tu formules des suppositions, si tu es bien renseigne tant mieux mais apparemment tu ne sais pas ce qu’il y a derriere ces questions d' »ambassadeur fuji ». J’ai demande a 2 des « ambassadeurs » japonais que je connais et j’ai aussi ecrit aux auteurs de blogs que je suis depuis 4-5 ans pour connaitre leur degre de liberte question argent, donc je reponds specifiquement a cette question-la.

    Je ne suis pas passe chez fuji comme ca sur la simple lecture d’articles dithyrrambiques, j’avais voulu tirer ca au clair.

    Apres un photographe vit de ses images, donc forcement on peut toujours arguer que l’on achete sa complaisance indirectement via une campagne, mais il faut quand meme etre honnete : tous pourris ? Tiens, est-ce que tu accuserais ton ami Vincent Munier d’etre vendu a Nikon parce qu’il a collabore avec eux plusieurs fois ? Non je ne crois pas, c’est un pro qui a juste ses habitudes mais ne se fait aucune illusion sur sa marque qui serait 100 coudees au-dessus des autres.

    • Non, non je ne critique certainement pas Fuji ! Et encore moins Eric Bouvet, pour qui j’ai beaucoup d’admiration…

      Je veux juste dire que Vincent Munier (que je connais bien) à vendu ses images à Nikon « normalement », comme je l’aurais fait moi-même… a un tarif tout à fait « honorable » vu leur diffusion mondiale… Qui je suppose lui a permis de vivre plusieurs années sans soucis !

      J’ai moi même vendu quelques images très chères pour de la pub. Je sais ce que c’est et comment ça marche.

      Et il est très, très bien que Nikon, comme Fuji, comme Canon, respectent le travail des photographes et les paye correctement… (comme j’ai été moi-même payé à chaque fois qu j’ai vendu des photos à une marque).

      Concernant Eric Bouvet, (que je connais peu, mais avec qui j’ai eu le plaisir de discuter par téléphone pour une question sur Lightroom), je suis certain qu’il a vendu ses images à Fuji à un prix « normal »… Connaissant la diffusion mondiale de ces images, j’ai une idée du prix.

      Donc il est « ambassadeur Fuji » qui le rémunère (j’imagine) de « diverses façons » (on a pas moyen de les connaitre, c’est leur affaire)… Mais objectivement une façon de rémunérer est de publier des images, ce qui implique d’acheter les droits).

      Ceci dit : tout ce qu’il peut dire sur les Fuji est intéressant, et tout ce qu’il peut dire sur la photo encore plus…

      Mais je pense qu’il ne faut pas oublier qu’il est « ambassadeur ». Donc il ne va pas critiquer la marque (ce que je me permet de faire librement).

      Ceci dit tu peux avoir acheté un Fuji sur les critères qu’il te plait, sans avoir été « influencé »…

      Mais je te garantis qu’un « ambassadeur » est « payé » pour ça… c’est une façon de « convaincre » les amateurs, et ça marche bien ! Sinon, ils essayeraient autre chose.

  3. Bonjour Jean-François et tous et toutes  … Je suis photographe pro depuis plus de 40 ans. Je travaille essentiellement avec un 5D MK3 et notamment des optiques ZEISS, et je n’ ai pas de FUJI  …

    Ceci dit, quand je vois, à l’ occasion d’ une foire ou d’ une visite chez l’ importateur FUJI, des tirages de grandes dimensions, je suis vraiment impressionné par la qualité de ces tirages . Pour ceux que cela intéresse, je vous recommande le site de DAMIEN LOVEGROVE ( http://www.prophotonut.com ) . DAMIEN fait de superbes photos et est un maître en éclairage. Il a troqué ses CANON contre du matériel FUJI et est devenu ambassadeur FUJI  … Cela ne m’ empêche pas d’ admirer le travail de ce photographe, et de constater, qu’ entre de bonnes mains, ces appareils FUJI font de superbes photos   …

    Amicalement .

     

    • Oui, je n’en doute pas… Mais pas meilleurs que d’autres reflex APS-C de même résolution, désolé je crois que aucune différence n’est visible.

      Ce sera par contre « l’oeil » du photographe (et / ou du tireur) qui feront la différence, grâce à de petits détails : de prise de vue…  Ou de post traitement : réglage fin de l’accentuation tout spécialement.

      Pour avoir fait un tirage de 1 m de Côté d’un RAW de mon petit Panasonic GM1 (« petit » capteur Micro 4/3 de seulement de 16 Mpix), je peux te confirmer que presque tous les appareils de la génération 2015, sont capables de faire des tirages fantastiques de plus d’un mettre de large…

      J’en était surpris moi-même !  Donc Fuji, ou pas Fuji, je suis persuadé que ça n’a aucune importance… Ce qui comptera par contre (pour ma pratique perso), ce sera l’efficacité ergonomique de la prise de vue.

      Mais aussi le prix du matériel, qui me permettra (ou pas) d’investir dans les optiques indispensables… C’est là ou j’ai quelques réserves vis à vis de Fuji…

  4. Ce qu’il faut dire c’est que tout bon photographe arrivera à faire de très bon clichés avec n’importe quel appareil de n’importe quelle marque (a capteurs plus ou moins égale)!

    Cela n’empêche pas de critique les caractéristiques de chaque appareil suivant sa façon de photographier, de reconnaître les avantages des uns par rapport aux autres, et c’est ce que fait très bien Jean-François qui a une très grande expérience dans ce domaine et que l’on connait son travail photographique, pour ceux qui viennent le lire tout du moins.

     

    Merci Jean-François pour nous éclairer sur le matériel.

  5. Moi je me plait pas avec un réflex qui est une machine trop voyante sur la rue. Un appareil comme le X Pro 2 me plait. J’ai déjà le X pro 1 et je dois dire que la dernière mise à jour du firmware a considérablement fait augmenter la vitesse de l’auto focus. Je mettais de l’argent de coté pour un Leica M9 d’occasion, mais je paierais le double du prix du M9 contrairement à la fuji x pro 2. Donc un pensez-y bien

  6. Pour moi les appareils Fuji sont intéressants pour 3 choses :

    – la légèrement plus grande compacité (et gain de poids) par rapport aux reflex (je dis légèrement car la tailles des optiques joue aussi un grand role dans l’encombrement final, et je ne trouve pas les optiques Fuji très compacts ou spécialement plus compact que la gamme EF-S Canon par exemple ou d’autre gamme dédiée APS-C)

    – le rendu des couleurs en JPEG qui simule le rendu des pellicules argentiques de Fuji, une bonne idée, mais qui intéressera uniquement les personnes shootant en jpeg

    – des objectifs de qualité

    Après, je regrette plusieurs choses dans cette gamme :

    – l’autofocus pas toujours au top par rapport à la concurrence

    – une compacité des appareils qui ne me semble pas optimisée (on pourrait faire bcp mieux avec un capteur aps-c sans miroir, cf la taille des Sony Alpha 7 ou des aps-c type EOS M ou  sony alpha 6000)

    – pareil pour les optiques, où je ne vois pas trop le gain en compacité rendu possible par la plus petite distance capteur/monture d’objectif que sur un reflex à miroir classique.

    – des viseurs électroniques pas toujours au top par rapport à la concurrence

    – les RAW complexes à derawtiser sur la plupart des logiciels (même si cela semble s’être grandement amélioré)

    – une ergonomie à laquelle je n’adhère pas (ok les molettes pour la compensation d’expo et pour régler l’ouverture du diaphragme c’est bien, mais le reste bof bof… menus complexes, pas de joystick pour contrôler le positionnement du point AF)

    – à la ramasse sur les features vidéos ou photos/vidéos (quand on voit ce que Panasonic propose à partir de la 4K par exemple, comme le post-focus ou le mode 4K photo)

    – des prix que je trouve trop élevés comparés à la concurrence sur le même genre d’offre.

    Après ici, ce X-PRO 2 apporte un élément qu’on ne retrouve que dans cette gamme (et sur les X100), à savoir le viseur hybride (qui permet de voir ce qui va arriver dans le cadre). Au final cela me semble le seul argument vraiment valable sur cet appareil, pour ceux qui recherchent cette feature. Mais pour le reste, les nouveautés me paraissent assez mineures par rapport au X-PRO 1 (à part l’amélioration de l’autofocus annoncée, à voir ce que ça donne en pratique, comparé à la concurrence qui elle aussi fait des progrès là dessus)

    Car pour le reste, en compacité en trouve mieux et en qualité d’image pure aussi, et souvent pour moins cher. Donc cette gamme ne m’a jamais vraiment attirée. Et je crois qu’une partie de son succès est du au coup de génie d’avoir voulu présenter une alternative pas cher aux Leica M. (en tous cas le look et le viseur hybride s’en rapprochent)

  7. Bonjour

    J’ai envie de dire, pourquoi tant de haine?

    Avant de juger, de critiquer ou d’aimer, la moindre des choses serai de l’utiliser ou de pouvoir regarder la qualité des photos.

    De mon coté ce que je regarde, c’est la discrétion au déclenchement, la rapidité de la mise en œuvre, la qualité des jpeg. Un autofocus rapide et précis. Je possède un X100S, personnellement je n’utilise jamais la fonction vidéo, l’écran escamotable, une perte de temps à mettre en œuvre,  la fonction panoramique (combien de fois utilisez-vous cette fonction?) l’appareil polyvalent n’existe pas.

    Je veux pouvoir porter une journée entière mon appareil autour cou, sans ensuite aller voir un kiné. Je veux oublier mon appareil et surtout que les gens oubli mon appareil photo.

    Franchement, j’attend avec impatience la sortie de ce Xpro2

    Bien cordialement

    Serge

     

  8. Faudra m’expliquer pourquoi de nombreux photojournalistes (d’agence ou indépendants) achètent et utilisent à tout prix un Fuji X-pro 1 ou un Leica M (9)… Pourquoi dénigrer autant (même en filigrane) ces boitiers ?

    • la plupart de ceux qui le font (j’en connais 2 ou 3… mais pas tant que ça sur le nombre de pro que je fréquente), sont des photoreporters « à la retraite » !
      Ils achètent ça pour leurs week-end, car le reflex leur rappel trop le bureau…

      Il y a une mode aussi. Ils ont tous rêvé d’un Leica toute leur vie, sans pouvoir se l’offrir : c’est l’occasion de voir ce que ça fait de shooter avec autre chose qu’un reflex : ça change un peu…

      Le X Pro 1 était quand même un peu décevant avec son AF quand même pas génial…

      Le X-Pro 2 sera plus convainquant je pense.

      Mais dans les faits : il y n’y a qu’un Fuji X-Pro dans le palmarès du World Press 2015 : les photojournalistes en activité n’utilisent pas cet appareil (à part ceux qui sont ambassadeurs de la marque et payés pour ça).

      http://photoetmac.com/2016/02/19617/

      Et il n’y en avait aucun en 2015 :

      http://photoetmac.com/2015/02/world-press-canon-domine-le-classement/

  9. Question prix c’est vraiment discutable . Pouvez vous me citer un fabricant qui par ces update de Firmware, à réussi comme c’est le cas pour le x-e2 de faire en sorte qu’un propriétaire qu’il le possède avoir les derniers développent comme p.expl. les nouvelles fonctionnalités de  l’autofocus tel que celui proposé sur son Xt-10 installé en deux coup de cuillères.

    Si j’avais un magasin photo je ne vendrais pas du Fuji. Ce n’est pas assez rentable pour le commerçant.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.