web analytics

Vos cinq « bonne résolutions » photo pour 2016 !

11
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Voici cinq bonnes résolutions photo, que je vous propose pour 2016. Pour un photographe comme pour n’importe qui, il est important de mettre un peu d’ordre dans ses projets et de s’organiser un peu…

 


Résolution n°1 : focalisez-vous sur deux ou trois projets photo, pas davantage ! Vous avez sûrement plein d’envies de photos en tête, plein de projets de reportages, plein d’idées en désordre… Mais ne tentez pas le diable, vous n’aurez pas le temps de tout réussir. Alors, triez, hiérarchisez et limitez vous à deux ou trois projets photographiques pour l’année… c’est déjà pas mal.

Mais réalisez-les totalement et allez au fond des choses… Un sujet photo réalisé à moitié n’intéresse pas grand monde. Par contre un de mes vieux ami qui a fait sa carrière de reporter en agence, explique à qui veut l’entendre, qu’un photographe qui réalise un sujet original « totalement »… décourage quiconque de « repasser derrière » pour le copier !

_MG_2913_blog_1078px

 


Résolution n°2 : appliquez des notes, des légendes et des mot-clefs à toutes vos photos au fur et à mesure… Vous ne vous rendez pas encore compte, à quel point ce travail sera important, dans quelques années. Car dans 10 ans, vous ne serez jamais en mesure de revenir visionner l’intégralité des images des années précédentes, pour en « sortir » les meilleures ou les plus étonnantes…

0000_SCREEN_JFV 435Par contre lorsque c’est « tout chaud » et encore « frais », vous pouvez aller directement aux meilleurs séries du jour, ou des jours précédents. L’éditing est souvent plus rapide « à chaud », un un second éditing sera plus efficace aussi plus tard (il ne se concentrera que sur les meilleures images qui ont étés sorties « à chaud »)…

Ne négligez pas l’utilisation de la « Reconnaissance automatique des visages » de Lightroom, combinée à des collections dynamiques bien conçues (par exemple : « les meilleurs portraits de Sharon entre 2005 et 2015 »)… Voilà un outil d’une efficacité exceptionnel, mais qui demande pas mal de « ressources processeur » et un peu de temps…

 


Résolution n°3 : exploitez « vraiment » les collections et collections dynamiques de Lightroom : la photo, ce n’est pas « une photo », mais des « Séries de photos » organisées dans un certain ordre… L’ordre, les « dialogues » et rapports (de couleurs, contrastes, formes, etc…) que vous établirez entre ces différentes photos, sont aussi importants que les photos elles-mêmes.

Les collections et collections dynamiques de Lightroom sont un outil fantastique pour concevoir et ordonnancer des « séries » d’images. Assurez-vous de les exploiter à fond : car elle sont votre premier sésame avant de passer au stade suivant : galeries web, impression de livres, expositions…

0000_SCREEN_JFV 436

 


Résolution n°4 : ne développez que les meilleures images : arrêtez de perdre votre temps dans Lightroom à développer des images sans intérêt… A la place, passez les trois quart de votre temps à appliquer des notes, a peaufiner vos collections et à rechercher les images les plus intéressantes. 

Ce seront certaines de celles-ci (et rien que certaines de celles-ci), qu’il faudra développer…

0000_SCREEN_JFV 438

 


Résolution n°5 : partagez davantage vos images : à quoi sert de prendre, trier et développer des photos, si c’est pour les garder dans vos disques durs… Partagez davantage vos images sur Facebook, sur Twitter et autres réseaux, ou systèmes de publication. J’utilise personnellement Photodeck pour mon propres site : vibertphoto.com. A relire : L’espace admin de PhotoDeck évolue et  Trois nouveaux thèmes pour photodeck.com.

Et ne « psychotez » pas trop sur les questions de « propriété intellectuelle » : les photos sont faites pour vivre leur vie, comme les chansons… « Longtemps, longtemps, longtemps, Après que les poètes ont disparu, Leurs chansons courent encore dans les rues, La foule les chante un peu distraite, En ignorant le nom de l’auteur… »

 

 

Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

11 commentaires

      • Le zoom pancake 14-42 de chez Zuiko me séduit pour son absolue discrétion, malgré un manque criant de luminosité. Pour le quotidien, j’accroche à mon Olympus OMD le 25 mm f/1,8, et puis pour les sujets intimes l’excellentissime 75 mm équivalent télé 150.

        Ce qui me ravit, ce sont les expressions du genre : encore un vieux avec un machin d’avant le déluge…

        ;-))

        • Mmmm ? 14-42 mm ? Pas terrible comme range focal ça… c’est équivalent un 28-84 mm : pas assez large !

          Je préfère mon Panasonic 12-32 mm à bague de zoom manuelle… (équivalent à un 24-64). Qui est vraiment fantastique vu le prix et la taille minuscule.

          Dont Olympus a d’ailleurs fait une copie, que je trouve moins intéressante (à cause de sa bague de zoom piloté électriquement, c’est plus lent)

          Bonne soirée !

          • Vous avez sans doute raison, mais pour un amateur, cela reste un peu académique. On peut toujours « zoomer avec les pieds », ou faire un panoramique si besoin est.

            L’important, c’est le plaisir, n’est-ce pas ?

            • Je me suis laissé tenter par le Micro 4/3 et je ne le regrette vraiment pas ( Olympus OM D E-M5 II )

              Un boitier discret,paramétrable à volonté, léger que j’emmène partout. Je dispose du 12-40 F2,8 comme objectif de base excellent et super polyvalent . J’ai aussi un 40-150 très léger et petit et enfin un Sigma 60 F2,8. d’un prix très abordable.

              Juste pour préciser qu’avec ce matériel j’ai retrouvé un réel plaisir de photographier ; n’est pas l’essentiel?

              Bonne année à tous et à Jean-François en particulier à qui j’adresse un grand merci pour tant d’analyses , de critiques pertinentes et de conseils.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.