web analytics

Corbis vendu par Bill Gates… aux Chinois ?

9
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je tombe sur cette nouvelle étonnante : Corbis a été acheté par les Chinois ? Que va penser de cette nouvelle stupéfiante, mon ami Alain Nogues (un des co-fondateur de l’agence Sigma en 1973, devenu Corbis Sygma a son rachat par Bill Gates en 1999) ?

Corbis_logo

Lui qui parle un Chinois courant, il ne manquera pas d’avoir un avis (qu’il m’autorisera peut-être à vous transmettre), j’attends d’en parler avec lui dans quelque jours. A noter que c’est la même compagnie qui avait réalisé un investissement de 13 million de $ dans 500px. Toutes les infos : Corbis Sold To Visual China Group Absorbs Into Getty Images et China-Daily.com. Et un point de vue Français ici a-l-oeil.info :

« Coup de tonnerre dans le monde de la photographie, un communiqué de presse, publié aujourd’hui conjointement à Los Angeles et Pékin, annonce la vente de Corbis à Unity Glory une filiale de Visual China Group. Des millions de plaques de verre, de films négatifs ou positifs acquis par l’homme le plus riche du monde depuis 1989 vont passer – dans quelles conditions ? – aux mains des Chinois. De la guerre de Sécession, aux conflits en cours, le fonds photographique de Corbis est immense. C’est une part de l’Histoire de l’humanité. »

0000_SCREEN_JFV 525

Photo : Alain Nogues (Corbis)

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

9 commentaires

  1. Intéressant,

    Dans certains cas tu dénonces le mal français de tout réglementer (article sur les mannequins notamment), et dans cet article tu sembles craindre l’inverse c’est-à-dire le libéralisme.

    Les chinois sont-ils indignes de racheter ce fonds photographiques ? Il me semble que dans le cas où l’État français aurait été l’acquéreur, cela t’aurais posé moins de problème.

     

     

    • Il se trouve que en Chine, on est pas dans une démocratie exemplaire (loin de là)… Et si le système peut sembler « relativement » libéral au niveau économique, il n’est pas du tout démocratique (ce qui devrait pourtant être la base du libéralisme). Sans démocratie, tout est « faussé » eT en effet en Chine tout est « faussé » : on a un peu le pire des deux système (communiste et libéralisme), sans en avoir les avantages.

      De plus on peut suspecter une volonté farouche du gouvernement Chinois de contrôler l’information en commençant (ou plutôt en poursuivant), avec le fond photographique… Les photos sont un moyen de « ré-écrire » l’histoire. Et voir un tel fond (d’une telle ampleur) passer sous le contrôle d’une société Chinoise, qui peut être contrôlée par le gouvernement Chinois, c’est plus qu’inquiétant !

      Si l’état Français s’était porté acquéreur, ce n’aurait pas été obligatoirement une bonne nouvelle, mais cela n’aurait pas été « inquiétant » quand à l’utilisation qui aurait été faite des photos. Ni inquiétant quand à la rémunération des ayant droits…

      Alors que là, personne ne pourra rien faire contre cette société (ou alors ce sera beaucoup plus compliqué), si ils font n’importe quoi avec les photos…

  2. Curieux de voir comment les images de la Revolution Chinoise vont etre traitees.

    Je te comprends JF, quand on voit la censure existante dans la pays (rappel: FBook et twitter y sont censures, entre beaucoup d’autres), on peut se douter que ca ne sera pas tres compatible avec les sujets sensibles..

  3. Pingback: Sociotypes : quel photographe êtes-vous ? Partie 2 - Photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.