web analytics

Protégez vos yeux le soir… et dormez mieux !

9
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je viens de découvrir une merveilleuse petite application dont le but est de réchauffer automatiquement la température de votre écran le soir… afin de vous aider à vous endormir facilement. C’est par ici justgetflux.com : l’essayer c’est l’adopter.

On sait en effet que la lumière plutôt froide de nos écrans, n’est pas le meilleur moyen de préparer sa nuit… Il y a plein d’options intéressantes. Par exemple « désactiver pour une heure », lorsque vous êtes en train de travailler sur vos photos le soir… Ou « désactiver pour certaines application », en effet changer la température de couleur de l’écran pendant que l’on travail sur Lightroom, n’est pas une excellente idée ! A noter que si vous utilisez El Capitan, il faut mieux désactiver l’ajustement automatique de l’écran.

0000_SCREEN_JFV 433

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

9 commentaires

  1. Application disponible sur énormément de supports différents (smartphones, OS d’ordi), le mieux est de l’installer partout.

    Mais déjà, avant et après f.lux il y a une grande différence, et ça fait du bien.

    (Par contre, oui, pour les photos c’est pas l’idéal.)

  2. Application très intéressante, par contre elle pose soucis en dual screen avec mon écran Eizo, obligé de le désactivé sur mon MacBook Pro lorsque je suis connecté à cette écran.

  3. Je caractérise et je calibre mon écran Lacie 320 avec le colorimètre i1 diplay pro associé au logiciel i1 Profiler. Le profil ainsi créé devient donc mon profil d’écran actif. Par ailleurs, j’utilise F.lux pour me reposer la vue le soir, pour d’autres tâches que de la photo bien sûr, mais j’ai remarqué qu’au début de la journée suivante, F.lux ne charge pas mon dernier profil d’écran diurne actif ( celui issu de ma calibration ), mais semble t’il le profil générique du Lacie 320, ce qui est assez gênant tout de même. Il faut me donc réactiver mon profil personnalisé par les « préférences moniteur » de mon mac.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.