web analytics

Les A7 auraient-ils « sauvé » le business photo de Sony ?

11
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Intéressant article qui met en évidence la part de marché toujours « anecdotique » de Sony en 2014, sur le marché des appareils à Objectifs interchangeables… Et confirme ce que je pense depuis 2009 et le début des « mirorless » : encore trop jeunes, pas assez aboutis… viseurs pourris !

Avouez, que depuis 2009, les hybrides n’ont pas révolutionné grand chose… et la part de marché de Canon et Nikon (75% à eux deux en 2014 sur le marché des APN a objectifs interchangeable, le seul qui nous intéresse), n’a pas été réellement attaquée par ce nouveau secteur des COI (dont ils sont quasi absents)… Du moins à lire ce graphique qui nous parle de 2014 (on verra ce qu’il en est dans un an, rien ne garanti que le très coûteux Sony A7 RII y change grand chose) :

Sony3_article_main_image

On notera que la part de marché de Canon n’a pas reculé (+ 0,1%), mais que c’est Nikon qui a laissé quelques plumes (-2,5%), au profit de Sony (+0,9% et d’autres fabricant dont certainement Panasonic +1;5 % cumulés, peut-être grâce à ses petits GM1, GM5 et GF7). Toutefois, si Sony ne vendait pas ces Sony A7 (qui attaquent le marché des reflex haut de gamme et professionnels), que vendrait actuellement Sony ?

A l’heure ou les ventes de compacts s’effondrent totalement… A l’heure ou Samsung décide de se retirer de la photo. On ne peut pas dire que Sony ait récupéré avec ses « smartphones », les précieuses part de marché que la marque à perdu sur les compacts… Car c’est Apple et Samsung qui ont largement « volé » ce marché aux fabricants de compacts.

 Sony_ventes_globales

 

Ainsi, on peut lire ici que la série Sony A7, aurait carrément « sauvé » le business Photo du groupe. Du moins la partie appareils photo, puisque la partie capteur vit sa vie de son côté… On lit ainsi : 

« Sony began developing the Alpha 7 series in 2012 out of fear that the company « could be weeded out, » Executive Vice President Shigeki Ishizuka said, looking back at that time.  ( … ) The success of the Alpha 7 owes much to the shift in Sony’s focus. « We had nothing to lose, which allowed us to take risks, » Ishizuka said ».

 

Et c’est le Executive Vice President Shigeki Ishizuka, qui le dit : « la compagnie aurait pu être « balayée« … (traduction personnelle de « weeded out », qui veut dire « éliminé », littéralement : « désherbé »). C’est un mot fort.

Un magnifique sauvetage en effet. Mais il reste encore une longue (et périlleuse) pente à gravir pour que ces Sony A7 soit largement adoptés, jusqu’à occuper au moins un cinquième, ou même un quart du marché… De façon à assurer leur « sécurité » à l’échelle de quelques décennies… Et Sony a attaqué ce marché par le haut de gamme. A côté de Fuji, Pentax et même Panasonic : beaucoup trop d’acteurs sur un secteur bien étroit désormais…

Pour l’instant rien n’est gagné me semble-t-il ! Sony peut déposer les armes à tout moment, comme Samsung… Car Nikon, ou Canon (ou un fabricant Chinois ?) peuvent éventuellement « copier » les Sony A7, dès que la qualité des viseurs électronique sera au niveau des attentes, de ces 75% de photographes utilisateurs de boîtiers à objectifs interchangeables, qui n’ont pas adopté les hybrides (et ils ont bien fait ! )

Améliorer le principe du Sony A7, ne sera pas trop difficile à Canon du moins pour ce qui concerne l’ergonomie… Enfin, il reste aussi à Sony (et c’est le plus difficile), à égaler la diversité de gamme optique disponible pour les reflex Canon et Nikon..

En mettant le paquet sur de « nombreux » objectifs excellents et peu coûteuses (comme les pancakes de Canon). Car ce sont ces objectifs à moins de 400 € (tout spécialement les zooms), qui assurent la pérennité d’un système… Canon EF-S 55-250mm f/4-5.6 IS STM : excellent ? Et pour l’instant les Sony A7 sont des appareils de Salon et « de luxe », dont les objectifs sont trop chers et trop peu diversifiés. Mais cela viendra peut-être ?

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

11 commentaires

  1. J’utilise un omd m10 depuis quelque temps parallèlement à mon D75O. Le choix ce fait surtout quand le poid et l’encombrement sont décisif, en particulier lors de course en montagne.
    J’ai aussi apprécié les qualités de l’olympus simplement en me baladant dans la rue.
    Mais il est vrai que l’appareil avec lequel je suis le plus à l’aise et qui me donne le plus de plaisir à l’utilisation reste le nikon.

  2. Article intéressant, et qui soulève quelques questions sans réponse. Si seulement les A7 sont profitables chez Sony, qu’arrivera-t-il à moyen terme pour tout ce qui n’est pas A7 ? La monture A est-elle toujours dans les plans ? La gamme APS-C sera-t-elle délaissée au profit du FF ? Sony ne cachant pas qu’elle cherche d’abord et avant tout la rentabilité maximum à court-moyen terme, maintinedra-t-elle encore longtemps un intérêt envers les lignes de produits moins profitables, qui plombent les résultats ?

    • A mon avis la monture Sony A, est condamnée depuis 2 ans au moins… Une mise à jour mineure d’un boitier Alpha Translucent est ressorti récemment, mais à part ça c’est le désert (notamment du côté des optiques)…

      Du côté des NEX, c’est aussi le calme plat…

      Sony pour des raisons de rentabilité devrait abandonner l’APS-C et concentrer tous ses efforts sur le Full frame et la monture E

  3. C’est tout le problème et c’est pourquoi au jour d’aujourd’hui je ne prendrais jamais le risque d’investir personnellement dans la famille des A7, en zappant totalement les avantages/inconvénients des boitiers et du parc optique sony (je parle pas des bricolages avec adaptateurs)

    ces appareils sont beaucoup trop récent, et si les ventes ne vont pas dans le bon sens ou n’arrivent pas redresser la barre de ce catastrophique diagramme, les gens se retrouveront bêtement avec un gros budget de matériel sony à revendre car la marque à perte aura décidé de changer de voie et de prendre une autre direction.

    Y a déjà beaucoup de boitiers de la famille a7 en occasion en ce moment je trouve parce que les gens se rendent compte que c’est pour le moment un system très limité, même si c’est fun quelques jours.

  4. Bah un peu toujours la meme rengaine ici : les mirrorless ca craint et les viseurs electroniques c’est de la merde. Ben si, tu vois, moi ma vie elle a pas mal change depuis que je suis passe a ca : moins de poids, une qualite bluffante, et je perds moins de temps a lire les nombreux blogs ou le reflex reste « l’alpha et l’omega de l’art » alors qu’on s’en fout un peu : l’important c’est quand meme que chacun trouve un outil qui lui plait et le (la) suive partout.

  5. Pingback: Nikon Samsung : partenariat stratégique à venir ? - Photoetmac.com

  6. Pingback: Boîtiers : l'intégration verticale sera la clé du succès - Photoetmac.com

  7. Pingback: Ou l'on reparle de la fin de la monture Sony A - photoetmac.com

  8. Pingback: Bonne blague : un Canon EOS 6D MkII mirorless ? - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.