web analytics

Liste des petits défauts du Sony A7R II !

54
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Vous êtes assez nombreux à me demander pourquoi je ne test pas le Sony A7R II sur le blog (je l’ai essayé vite fait)… Je n’ai aucune envie de l’emporter en voyage cet A7R II (même si on me le prêterait) : car je ne voudrais pas prendre le risque de rater des images précieuses…

On ne pense pas de la même façon, lorsque l’on a une « obligation de résultat ». Alors une fois pour toutes, voilà tout ce que je lui reproche… Le Sony A7 RI est probablement l’appareil le plus « surcoté » de l’année. Pour l’instant la liste des point négatifs est longue (ce qui ne l’empêche pas de présenter aussi de très bons côté, mais vous les connaissez déjà) : 

  • Viseur Electronique « primitif » : mais si, mais si… c’est totalement rédhibitoire pour moi.
  • Autonomie vraiment trop courte : 290 images c’est nul ! Et vraiment très chiant en voyage.
  • Réactivité moindre qu’un reflex, globalement…
  • Démarrage trop lent : une bonne seconde et demi, bouuuuuh !
  • Buffer insuffisant : (lenteur des revues d’image) et indisponibilité totale de l’appareil après une longue rafale : ça c’est pas possible !
  • Objectifs trop rares et trop chers… Ou nécessitant une bague d’adaptation (coûteuse) pour certains objectifs Canon, pour un AF pas totalement convaincant… Non merci !
  • Pas assez d’objectifs excellents et peu coûteux : comme le EF 40 mm f/2.8 à 180 €… Ni assez d’objectifs léger et compacts… Et pas assez d’objectifs très spécifiques (Ultra Grd Angles comme le Sigma 20 mm f/1.4 Art, des télés, des objectifs à bascule, etc…) !
  • Pas si léger qu’on le dit, une fois accompagné de trois objectifs : la différence avec un reflex et ses objectifs n’est pas si « décoiffante » (je trouve). Le A7R II ne pèse que 295 gr de moins qu’un EOS 5Ds, c’est négligeable. Le A7R II ne pèse que 145 gr de moins qu’un EOS 6Ds, c’est invisible !
  • AF un peu décevant en suivi : c’est quand même moins bien qu’un reflex…
  • Pilotage des collimateurs AF problématique (mais c’est insensé ça ! )
  • Une seule carte mémoire : c’est moins pratique et moins sécurisé…
  • Pas de copie des images d’une carte à l’autre (si pratique avec les Canon EOS pour échanger des images entre collègues sur une scène de shoot, grâce aux 2 lecteurs de carte)
  • Système flash (externes et distants) moins avancé…
  • Ergonomie moins agréable d’une façon générale…
  • Touches et boutons hyper minuscules : comment travailler avec des gants ?
  • Une seule taille de fichiers RAW : ça c’est très chiant d’avoir 43 Mpix en permanence, lorsque l’on fait des boulots moins intéressants… Alors qu’avec le Canon EOS 5Ds je choisis souvent le MRAW de 28 Mpix (génial cette taille). Et quand ça vaut vraiment le coup : je repasse en RAW de 50 MPix… Beaucoup d’économie de place !
  • Rafales hautes vitesse en 12 bits seulement (et non 14) : provoque une moins bonne dynamique (bon, ok je m’en fout, je l’ai déjà dit… mais vous ?).
  • Menus complexes et fouillis : pertes de temps (un peu comme chez Nikon ;-)
  • Pas de conversions des RAW en JPEG dans l’appareil (c’est fun avec un petit développement)
  • Ecran non tactile (sur l’EOS 5D non plus) : mais assez agréable sur d’autres EOS…
  • Pas de USB3 non plus ! Alors que l’EOS 5Ds oui…
  • Fiabilité inconnue : quoique l’on en dise, il faut attendre encore 4 à 5 ans pour la connaitre…
  • Zéro tropicalisation
  • Capteur trop sensible aux poussières (parait-il)… 
  • Pas de GPS intégré : j’adorais ça dans mon EOS 6D, ça me manque beaucoup dans l’EOS 5DsR ! Heureusement comme j’ai les deux, je shoot aussi 1 image de temps en temps avec l’EOS 6D pour mémoriser les endroits…
  • Problèmes de surchauffe en 4K (en fait ça je m’en fout aussi, puisque j’en fait pas ;-)
  • Marché de l’occasion (revente), encore totalement inexistant ! Cela prendra encore 2 ou 3 ans pour qu’il se constitue (la gamme optique est aussi en cause)… Et ça : mmmm ? Si il ne vous plait pas finalement ce viseur électronique ? Parviendrez-vous à le revendre facilement ?

Bref, Sony est sur la bonne voie, mais il reste encore beaucoup de boulot ! Qui parmi nos lecteurs en a acheté un ? Quels sont vos impressions ?

Sony_A7RII_Big

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

54 commentaires

  1. les premier A7 étaient effectivement trés léger mais ont depuis pris un peu plus de poids pour tourner autour des 650 g.

    ça reste trés léger certes mais ce qui cloche complètement, c’est le couple boitier/optique ou au cumul le gain de poids reste annecdotique, rien en comparaison d’un olympus et de ses petites optiques qui font un ensemble super coherent !

    De ce que je vois des utilisateurs de Sony A7, ceux qui sortent des photos exceptionnelles travaillent le plus souvent sur pied sur de la photo « studi » ou en extérieur « posée » ou certains des défauts évoqués par JF sont gommés. Mais certains d’entre eux se plaignent néanmoins d’avoir un rendu photo trés et trop « numérique » !

    Les autres semblent être des mecs qui s’extasient en constatant avec émerveillement qu’il ont pu réaliser une photo dans le noir ou à la lueur d’une bougie en ayant plein tout plein de détails de folie dans tous les coins mais finalement dans une image merdique qui n’a aucun intérêt !

    Une chose est certaine, un photographe comme JF qui fait de la photo « dynamique » et a besoin de réactivité et de « simplicité »dans la manipulation de son boitier, a tout ce dont il a besoin dans un reflex traditionnel.

    C’est certain que ces hybrides sont trés loin d’avoir la polyvalence de n’importe quel reflex qui peu s’adapter facilement à tout style de photo.

    moi je n’ai plus qu’un EOS 100 d dans mon sac au quotidien et il s’en sort parfaitement dans 90 % des situations.

    Et mon prochain achat sera soit un Canon 6D + un 70 D, soit un Nikon D750 + un D7200 si je me laisse séduire par la gamme nikkor 20 – 28 – 35 – 50 – 85 tous à f 1.8 qui est bougrement tentante à 300 g moyen le caillou

    Mais canon à ce 24-70 f 4 IS qui est un beau couteau suisse trés trés qualitatif !

    Alors pour revenir sur ce Sony vraiment désolé car c’est du matériel « informatique » pour chasseur de pixels « numériques »et pas du matériel « photographique » !

    Et pas sur que Sony ai la culture Nikon ou Canon qui nous permet d’investir dans des optiques qui peuvent traverser le temps et rester utilisables sur les boitiers à venir !

     

  2. Pareil que olivier, les photographes que je connais et qui utilisent des A7 font soit du studio, soit de la photo posée en extérieur.
    Les premiers défauts bloquant pour moi sont la sélection des points af, le temps d’allumage…., le reste n’est pas terrible non plus, evf, buffer etc… Et dire que j’ai failli revendre tout mon matos nikon pour ça…..
    Autrement Sony pousse très fort en Asie, au dernier salon de la photo à Bangkok, ils avaient un énorme stand et surtout une grande exposition photo faites par des photographes locaux travaillant avec des A7xx.

  3. Jean-François, je vois une fois de plus un avis très positif sur ce 6D qui me fait de l’oeil depuis qu’il est sorti.

    Seulement voilà, je suis équipé de longue date d’un 5D markII (avec les objos qui vont bien).

    J’aimerai le remplacer pour les raisons suivantes:

    – une meilleure gestion du bruit

    – banding….RRRR

    – plage dynamique

    Pour le dernier point, je sais déjà que je peux m’assoir dessus chez Canon (review dpreview vient de sortir des 5Dr/s, même « retard » face à la concurrence), mais pour les autres, toi qui a énormément utilisé les 2 appareils, y as-tu vu un réel gain? Suffisant pour justifier l’upgrade?

    Merci!

        • Oh si on a une marge de manoeuvre énorme, par rapport au JPEG… Et encore si tu avais connu la diapo (le RAW à côté c’est juste incroyable ;-)

          D’après Focus Numérique sur le Canon EOS 5Ds :

          « Au final, il est possible de récupérer des informations sans trop de perte sur une plage comprise entre -3 et +2 IL soit 6 IL de travail effectifs. »

          http://www.focus-numerique.com/test-2274/reflex-canon-5DSR-exposition-raw-13.html

          Et concernant le Sony A7R II, mon ami Renaud (testeur en chef chez eux) écrit :

          « Nous sommes donc sur une latitude d’exposition de -4 / +3 IL, soit 8 diaphs dans un jugement subjectif. Les plus exigeants limiteront à -3 IL la sous-exposition, ce qui laisse une plage de 7 diaphragmes, soit 1 bon diaph supplémentaire par rapport aux autres appareils 24×36 comme le Canon 5Ds. »

          http://www.focus-numerique.com/test-2530/compact-a-objectifs-interchangeables-sony-a7r-II-exposition-raw-13.html

          Donc travailler sur 6 ou 8 IL de marge : tu parle d’un avantage ! En général, je considère que au delà de 2/3 de IL à corriger, c’est que j’ai raté le photo…

          Et plus de 1 IL d’erreur, ça ne m’arrive absolument jamais !

          La différence entre le RAW Canon et celui de Sony, existe donc un peu (en faveur de Sony)… Mais cet avantage n’est pas aussi énorme que ce que les gens imaginent !

          Et c’est extrêmement faible, si on compare avec la différence entre du JPEG et du RAW.

        • Oui, l’avantage du capteur Sony existe… Mais il faut relativiser ! C’est pas le « jour et la nuit » non plus ! ! !

          http://www.photonstophotos.net/Charts/PDR.htm

          Il est totalement naïf d’imaginer que c’est ce « léger gain » de dynamique qui va changer la qualité de vos images… car il n’est que « petit paramètre », parmi des dizaines d’autres paramètres (comme le suivi AF, ou la qualité, le prix et le nombre de vos objectifs)… paramètres beaucoup plus importants !

          Les premiers d’entre eux, étant votre oeil ! Votre capacité à être au bon endroit au bon moment, votre créativité en terme de cadrage, vos interactions avec vos modèles, votre discrétion (et vous ne sera pas plus discret avec un A7), et surtout votre envie de réussir des photos…

          Bref : ce Sony est une tempête dans un verre d’eau fraiche ;-)

      • Moi je ne suis pas embêté avec le « banding  » ou branding » car je ne sais pas ce que c’est, première fois que j’entends ça. :)

        Le 6D c’est une petite merveille! De temps en temps j’aime bien déboucher les ombres pour des détails techniques, et je n’ai rien vu de spéciale à part que cela fou un peu en l’air le contraste de l »image!

  4. Ca faisait longtemps…

    Au moins deux articles sans descendre le A7…  :-)

    Heureusement que les revues spécialisées l’ont élu boitier le d’année avec tous ces défauts qui en font une sombre m….e !

    Il faut renouveler un peu les sujets !

     

    • Les mag spécialisés, ont besoin de vendre des « espaces publicitaires » à Sony… sous peine de crever tout simplement ! ! !

      Ceci explique cela : c’est tout… c’est une réalité désolé je connais la musique.

      Par ailleurs c’est un très bon boîtier je le dis depuis les début (et je n’ai jamais dit que c’est « une merde », contrairement à ce que vous résumez avec malhonnêteté).

      Parler de ce boîtier, attire les lecteurs. car ce boîtier intéresse et intrigue : c’est normal que l’on en parle. Car il est très innovant et c’est normal que les médias fassent leur Une avec)… (mais ce n’est pas une raison pour se laisser convaincre sans réfléchir, pour autant).

      Mais on peut rester critique (et honnête, rien de ce que j’ai écrit ici n’est faut)

      ET il faudrait peut-être que les « Sony Fan Boys », restent conscient qu’il sont une infime minorité (5% à 7% des photographes peut-être), à s’être laissé tenter par ce genre de boîtier hybrides Full frame !

      Ce n’est pas parsceque les « geeks » sont les plus « audibles » et « visibles » sur Internet, qu’ils représentent la majorité des utilisateurs, ni qu’ils aient tout compris à la photo… (les photographes passent plus de temps à faire des photos et à les trier dans Lightroom ou Capture One, qu’à poster des commentaires sur leur matos)

      Ce boîtier est le choix surtout des « décrypteurs de fiches techniques » et des « obsédés de la dynamique », plutôt que des photographes de reportage, du vivant, de l’humain et de l’instant décisif dans la lignée des photographes humanistes…

      Bref, chacun ses goûts, chacun sa vision de la photographie… Mais la vision de Sony (qui passe par le viseur électronique », est encore anecdotique et minoritaire dans le monde de la photographie expert et professionnel…

      … ça c’est sûr !

    • Tu te fais un avis sur ce que disent les revues spécialisées et achètes sur cette unique base ???

      Quand je veux choisir une nouvelle voiture, j’achète une revue pour regarder les caractéristiques techniques et faire un tri.

      Après je vais dans les show room pour mettre mes fesses dedans.

      Une fois que j’ai eu des ressentis « positifs » sur telle ou telle autre, je demande à essayer et après je négocie selon le budget que je veux mettre !

      En photo, c’est pareil ! je fais mon tri sur la base des revues et après je vais chez un détaillant pas con qui accepte en échange d’une « caution » que j’aille faire quelques photos autour du quartier !

      La décision d’achat se fait après avoir travaillé les photo au calme sur mon ordi et avoir pu juger du rendu qui m’a tapé dans l’œil !

      Si tu fais ça entre un Nikon et un Canon, il y a des évidences qui vont te sauter aux yeux et ça n’est pas ta revue qui va te le faire découvrir !

      Il me semble bien aussi que le premier contact qui déclenche quelque chose de positif ou de négatif, c’est de le prendre en main !

      Pour ce qui est du Sony, on ne dit pas que c’est de la merde, on dit seulement que la somme de ses inconvénients est trés loin de l’homogénéité d’un reflex traditionnel jaune ou rouge !

      Alors les revues peuvent même dire que c’est l’appareil du siecle, le mieux c’est de l’essayer pour voir si on est en phase avec !

      Perso, le contact que j’ai eu avec m’a laissé de marbre alors que prendre un Canon en main me donne déjà de bonnes sensations.

      Et quand j’ai mis mon oeil dedans…….. alors là, je cours encore !!!!!!!!!

       

       

       

       

      • La tu contredis mon ami…

        Justement contrairement à JF, moi je l’ai essayé. Et j’en acheté un et je l’utilise. Et j’ai des Nikon et des Leica… alors ne venez pas me la faire :  » liseur de fiches techniques… » Ni Sony Fan Boy, ni geek (ce qui est drole aussi pour quelqu’un dont le métier c’est de parler technique…). Moi je fais juste des photos et je me moque pas mal des fiches techniques.

        Et l’argument espace publicitaire a vendre… pour quelqu’un qui fait la promo Canon à longueur de posts je trouve ça vraiment comique ;-)

        • Je ne fais que la promotion du matériel que j’ai choisi : parceque j’estime qu’il est le meilleur !

          Preuve de ce que j’écris : je ne recommande certainement pas les hybrides de Canon… mais plutôt les petits hybrides de Panasonic par exemple (le GF7, le GM1, ou le GM5…). Il m’est arrivé d’acheter des Fuji par le passé (mais pas récemment).

          J’ai aussi eu acheté un Sony RX100, que j’ai beaucoup apprécié à une époque.

          Je recommande plutôt les optiques fixes de Sigma : 24 mm f/1.4, ou le 85 mm f/1.4… que je possède.

          Bref : tout ce matériel je l’ai acheté (y compris le Canon EOS 5Ds R sur lequel j’ai eu une remise de la part du magasin mais pas de la part de Canon) : je vous garantis que je n’ai aucuns cadeaux de la part de Canon. Et ne suis aucunement en « affaire » de près ou de loin avec eux… Cela se saurait !

          Même pas de prêts depuis longtemps. C’est arrivé parfois, mais ce fut vrai aussi de la part de Nikon, Sony, Pentax, Samyang, et d’autres marques : il me suffit de téléphoner.

          Bref, vous pouvez croire à ma sincérité !

          Je trouve juste que Canon a fait d’incroyables progrès depuis 3 ou 4 ans…

  5. Oui, je te comprends, sur l’importance relative de certains éléments (USB3 par exemple) : mais tout dépend de ce que tu fais … si tu fais du studio en mode connecté avec un cable USB par exemple (c’est bien pratique et pas cher) ?

    Par contre, je n’ai jamais compris l’intérêt de voir l’expo dans le viseur ! ça, je dois dire que ça m’étonne à chaque fois…  Car si je fais une correction d’expo de -1/3, ou -2  diaph, je sais à peu près ce que ça va donner… Et je vérifie sur l’écran ensuite, c’est à 95% ce à quoi je m’attendais.

    On a une telle lattitude d’ajustement en RAW, qu’on se fout bien de voir l’expo dans le viseur non ? Dans les cas vraiment difficiles, je fais un braketing sur 3 vues, et puis c’est mare !

    Ce qui compte par contre c’est de voir la scène dans le cadre (comme le font les cinéastes), avec le cadrage induit par la focale et les effets géométriques (confrontation des plans, ou déformation) induits par l’objectif… et surtout la vibration de la lumière et les couleurs réelles…

    La couleur compte énormément pour mi : celle que l’on voit dans un EVF est abominable ! Artificielle et totalement fausse (les dalles sont pitoyables dans les AVF, c’est pas la peine de faire du post traitement sur un Eizo, si c’est pour viser avec de telles lucarnes ;-)

    • Par contre, je n’ai jamais compris l’intérêt de voir l’expo dans le viseur ! ça, je dois dire que ça m’étonne à chaque fois…

      Ça, je suis bien heureux de réaliser enfin que je ne suis pas seul à penser cela! Parce que je me sentais tout de même un peu con de ne pas trop voir l’intérêt, pour les mêmes raisons que tu mentionnes. À moins d’avoir un problème avec son posemètre, et en autant qu’on soit un peu familier avec son boitier, on arrive habituellement sans problème à ce que l’on veut…

      D’autant plus que je ne me gêne pas pour utiliser un ou des flashs pour une bonne partie de mes photos. Alors là, l’expo dans le viseur, aucune idée de ce que ça apporte de plus…

      • Merci ! Moi aussi je commence à me sentir seul sur cette question…

        Enormément de débutants se sentent rassurés avec l’expo dans le viseur (ce qui est une absurdité selon moi) : mais ça peut se comprendre..

        Par contre de la part de photographes confirmés, je ne comprends pas l’intérêt : au contraire c’est très gênant parfois…

    • Oui, l’histogramme sur l’écran de l’appareil… est celui du JPEG

      Donc en visée Live (et visée écran) c’est pareil !

      Non, on a vraiment pas besoin de visée écran pour réussir un seul de porte à contre jours ;-) Les systèmes de mesure (et au pire la correction d’expo) sont quand même assez bon pour cela… Encore faut-il savoir un peu les utiliser (mesure sport éventuelle, mémorisation d’expo éventuelle)…

      Comme il y a plein de gens qui n’ont pas après la photo, ils pensent qu’ils vont réussir plus d’images, en vérifiant l’expo dans le viseur… C’est vrai dans un sens, mais ils ne comprennent pas qu’en fait le viseur va leur en faire rater tout plein d’autres.

      Bref : je n’ai pas de doutes qu’un jour la plupart des appareils grand public auront un EVF : ce n’est pas ça le problème…

      Le problème est de mettre un EVF primitif (faux en couleurs en contrastes et pass assez réactif), sur un appareil semi professionnel… C’est trop tôt ! Pour cela que je ne conseille pas ce Sony.

      Mais je conseillerais peut-être un jour un de ses descendants ! Le jour ou les gros défauts auront étés corrigés (viseur , gamme optique limité, poids des optiques qui déséquilibre l’ensemble vers l’avant, autonomie insuffisante, etc)…

  6. Merci pour ce commentaire : je me sens moins seule :-)

    Comme le dit JF, les « vrais » photographes ne passent pas leur temps à poster des commentaires sur des blogs, c’est pourquoi je n’ai jamais pris le temps de répondre ici aux affirmations fort peu objectives sur les Sony A7…

    Je livre mon expérience de photographe amateur « ouverte » : j’ai utilisé jusqu’à présent quantité d’appareils de différentes marques (Canon, Nikon, Pentax, Panasonic, etc). En 2014 j’ai troqué mon D800 pour un A7 première génération, et je ne regrette aucunement ce choix.

    La gamme d’objectifs est un faux problème : le gros avantage des A7, c’est précisément qu’on peut monter presque tout grâce à des bagues d’adaptation. J’utilise donc mes Zeiss en monture Nikon, avec des résultats exceptionnels en terme de piqué et de colorimétrie.

    L’A7 est un appareil léger et discret, dont le seul défaut majeur est le viseur. J’attends de vraies améliorations de ce côté dans l’avenir.

    Je comprends très bien qu’il ne convienne pas à tous les photographes, mais il n’en reste pas moins qu’il comble les besoins de certains, il serait temps de le reconnaître ! Ce ne sont pas pour autant de « faux » photographes. Ce dénigrement est indigne.

    • L’A7 est un appareil léger et discret

      Oui le boitier nu ! mais la gamme d’objectifs n’est pas du tout cohérente avec la taille/poids du boitier ! du coup l’appareil perds totalement son intérêt principal, celui qui a fait venir beaucoup de monde chez Sony, car les gens se rendent assez rapidement compte qu’au final, c’est aussi gros/lourds qu’un boitier à visée optique !

      le gros avantage des A7, c’est précisément qu’on peut monter presque tout grâce à des bagues d’adaptation

      Je vois pas où est l’avantage, c’est juste du « bidouillage » pour pas grand chose de qualitatif, pour moi c’est juste « fun » pour s’amuser et tester des trucs, mais on en revient vite fait ! et quid de la connexion AF ? si c’est pour revenir en mode full manual, non merci ! on est en 2015 tout de même :)

      Bonnes fêtes :)

      • J’ai déjà tout testé chez Sony, et je ne changerai pas d’avis, pour moi, c’est juste du bricolage rigolo pour sortir le toutou le dimanche :D

      • Bah, on s’en tape de « l’archi » !  Moi je te parle de la vraie photo : le reportage…

        En plus si tu as tout le temps (en archi) de vérifier ton expo et de travailler sur pied, dans ce cas le Canon EOS 5DsR sera un meilleure choix (malgré sa dynamique moins impressionnante) : car il « sortira » plus de détails, grâce à un léger surplus de pixels… CF les test sur mire.

        Mais bon, c’est pas un domaine qui m’intéresse beaucoup… Et c’est pas sur le « détail » et la résolution que je me base pour choisir le Canon de préférence au Sony.

        C’est sur tout le reste…

    • Je suis 100% d’accord.

      Le problème ici c’est que JF confond SES besoins avec ceux de l’immense majorité des photographes. Il en perd toute objectivité. Et il attaque de façon disproportionnée un appareil qui a certes des défauts (comme tous les appareils) mais qui représente à mes yeux comme à ceux de beaucoup de gens qui l’ont acheté et qui l’utilisent – eux- une avancée considérable dans plein de domaines (format, légèreté, polyvalence, qualité d’image, gestions d’un parc optique multimarque, etc). Mon D810 reste souvent à la maison quand mon A7 m’accompagne avec des optiques Leica manuelles, des Zeiss autofocus etc. Et a part pour le sport, où je prendrai sans doute un autre boitier, je ne vois pas ce que je ne peux pas faire avec mon A7.

       

    • Oui, enfin, on sera d’accord au moins sur le viseur « défaut majeur », comme tu le dis !

      Donc, ce n’est pas indigne ;-)
      Et ce n’est pas un « dénigrement », punie que je point de vrais problèmes…

      Personnellement : le prix des objectifs Sony et leur nombre limité (face aux Canon et Sigma) reste un problème majeur !

      Le prix des bagues d’adaptation avec AF reste un problème majeur… Et les performances aléatoires de l’AF selon les objectifs aussi.

      Bonnes fêtes à toi !

  7. Sans compter la mauvaise foi…

    Du genre autonomie de 200 photos… Mon A7 a « enquillé » hier un shooting de plus de 800 photos et je suis encore à 67% de ma seule batterie. Alors arrêtons la fumisterie 5 minutes.

    • Il y a l’autonomie théorique (toute options allumées)… et l’autonomie que l’on peut obtenir en limitant la dépense énergétique (moins d’utilisation de l’écran et réglages adaptés).

      Reste que 800 photos c’est très peu comparé à ce que permet un reflex, quoi atteint sans trop de soucis les 2500 ou 3000 images avec les même précautions.

      L’autonomie du Sony est « limité » en conditions normales…

      Bon, et si tu nous montrait un peu ces photos au fait ? T’aurais pas un lien vers une page des images qu’il permet de réaliser ?

      • Facile : ça sert à ne pas se prendre la tête quand tu es en voyage… Si tu as deux batteries, tu n’est pas obligé de recharger systématiquement le deux tous les soirs…

        C’est hyper important l’autonomie, quand tu es productif ! Moi je fais en moyenne 800 à 1000 images / jours

        • Le jour ou j’ai fait cette photo, j’ai ai fait 2042 précisément… dont une dizaine assez fantastiques (à mon goût) ! Une bonne journée donc…

          Le nombre de photo excellentes que je fais chaque jours, est généralement indexée sur le nombre total de photos que j’ai fait.

          Car je fais beaucoup de photos, les jours il y a beaucoup de choses à photographier…

          C’est tout ! La mitraillette c’est nécessaire… Je te signale que la plupart des pro sont à ce ratio.

          Des gens comme Patrick Robert par exemple (dont je connais bien la photothèque Lightroom), et pas mal d’autres pro qui sont tous à plus de 1000 images par jour : les « bons jours »

          • La tu chipote mon gars !

            Je crois qu’il n’y a a qu’une seule manière de faire de bonnes images : en faire le maximum en conservant une concentration maximale…

            Et ça peut marcher ou pas… Et ça dépend un peu des goûts et des couleurs aussi… Moi l’image dans la case avec la fumée elle me plait bien !

            Allez une autre ! Même jour…

          • J’ai fait l’expérience de déboucher le visage, mais c’est pas bon… Le principe de l’oeuvre d’Art, c’est de laisser à la personne qui regarde, « une part d’imagination ».

             

            C’est pour ça que je n’ai pas cherché à « déboucher le visage ». Il faut mieux « suggérer » que « décrire », l’image est plus intéressante avec une part d’ombre. Un part de mystère…

             

            Robert Doisneau avait dit par exemple :

            « Suggérer, c’est créer. Décrire, c’est détruire ».

            Une autre citation de lui qui revient au même :

            « Les images malhabiles témoignent d’une belle fluidité de l’âme et d’une impatience à faire partager les émotions. »

             

            C’est pour ça que cette obsession de « déboucher les ombres » est une vraie connerie ! Qui conduit à créer des images sans intérêt, sans magie, sans mystère…

      • Du temps de l’argentique (j’ai ai fait plusieurs années en tant que journaliste de voyage et sport), je faisait jusqu’à 50 films en 15 jours de voyage… c’était déjà pas mal.

        Mais je ne me sens plus limité aujourd’hui (je pars avec 3 disques de 1 To c’est cool)… Avoir le choix en post traitement, c’est fantastique !

  8. Il ne manquait plus qu’un adepte de la théorie du complot :-)

    Sur ce site, il y a certes des retours de discussions qui m’énervent, genre l’influence du viseur électronique sur le prix d’un boîtier en occasion, cette obsession de déclamer que le viseur électronique, dans son état de technicité actuelle ne permet pas un travail satisfaisant, …

    Cependant, on ne peut nier une certaine cohérence quant à l’utilité d’un hybride compact à la gamme optique maigrelette et aux encombrements inversement proportionnels à la taille réduite du boîtier.

    Et le fait que l’on ait affaire à un photographe de qualité (ces clichés me parlent) fait passer la pilule d’une tendance un peu trop marquée à trouver la petite bête ailleurs que chez sa propre marque…

    Pour ma part, j’attends avec impatience la critique du test de Dpreview concernant le Canon 5DS :-)

    • Bah, l’intérêt des médias pour ce boîtier, qui est disproportionné par rapport à l’intérêt du public, a deux origines :

      1 – c’est un boîtier innovant : donc oui, c’est le métier des médias d’expliquer ce qui est nouveau et c’est très bien…

      2 – c’est un moyen de faire plus de « pages vues » et de vendre plus d’exemplaires (pour la presse écrite), moi qui ai passé toute massière professionnelle dans ce domaine je te garanti, qu’un boîtier totalement nouveau et surprenant testé dans un mensuel, c’est au minimum 20 à 30% de ventes en plus !Si on dit tout de suite : « le viseur est nul, ne l’achetez pas », on casse le filon… Donc il y a un « effet pervers » : les media soutiennent (indirectement) les nouveautés quitte à s’enthousiasmer à tord !

      3 – Sony est « nnonceur » dans certains médias : et tu ne peux pas savoir combien (indirectement), ça a de l’importance ! Si on a deux journalistes à la rédaction : probable que celui qui sera amené à tester le Sony, sera celui qui est le plus « intéressé’, par ce type d’appareil…

      Bref : aucune théorie du complot ! Juste des réalités incontournables dans le monde de la presse, que tout le monde connait…

  9. Bonjour à tous,

    Oui pour moi le Sony est sympa, par contre je suis étonné de voir que personne ne parle du vrai problème, qui n’est pas sa gamme optique, sa qualité, ses images, mais bien de son prix.

    J’avais comparé pas mal de chose lors du changement de mon 5D, j’avais envie d’autre chose et la gamme de Sony venait de sortir. J’avais envie de l’avoir, mais en voyant le prix, cela m’a laissé une impression bizarre. Il est vrai que la version 2 est encore plus forte, mais, je regrette, je le trouve hors de prix. J’ai fini par prendre un 6D et avec la différence 2 objectifs en plus, qui m’ont gentiment fait le même prix que le Sony nu.

    Donc c’est vrai que le Sony est une bombe, qu’il est innovant, mais il est très chère. Ok je sais on peut attendre avant de se l’offrir, mais à force d’attendre on ne fait plus que cela car il y aura toujours une autre nouveauté.

    Bonne journée et bonne photos

    Xa

    • Oui, en effet !

      Mais le Sony fait 42 Mpix, les boîtiers de très hautes résolution sont cher aussi chez Canon : l’EOS 5Ds est encore plus cher…

      Disons plutôt qu’il n’existe pas encore d’équivalent à l’EOS 6D dans la gamme Sony A (Sony n’est pas encore capable de produire un tel boîtier à ce prix là)…

      Mais ce qui est sur (et que j’écris depuis longtemps), c’est que ce sont les objectifs qui (à gamme équivalente), sont beaucoup trop chers chez Sony et Zeiss… Et c’est la le gros soucis, lorsque l’on veut s’équiper et que l’on a compris, que c’est le choix des objectifs (un bon 85 mm f/1.4) qui fait la différence…

      Alors , c’est à ce moment qu’on me répond : bague d’adaptation pour objectifs Canon… Personnellement j’aime pas cette idée, allonger l’objectif le déséquilibre vers l’avant (encore plus). Les bagues avec AF sont assez coûteuses… Et l’AF ne fonctionne pas pour tous les objectifs (faut calculer son coup)…

      Ce serait plus simple d’avoir des objectifs « natifs »…

  10. Pingback: 391€ le Panasonic Lumix DMC-GF7 avec 12-32 mm f/3.5-5.6 - Photoetmac.com

  11. Bonjour,

    Je ne suis pas possesseur d’un A7RII mais juste d’un A7, qui partage certaines qualités et certains défauts. Je ne suis pas un pro, juste un amateur. J’aimerais revenir sur les points sur lesquels j’ai un avis. Au préalable, je ne pense pas qu’il faille considérer cet appareil comme un boitier pro, d’ailleurs je ne crois pas que Sony le présente comme tel. Bref, voici mon avis sur quelques points:

    « Rafales hautes vitesse en 12 bits seulement (et non 14) » –> Je ne pense pas que cela ait un impact sur la dynamique, la dynamique étant conditionnée par la qualité du capteur, à mon sens, cela n’a d’impact que sur la finesse d’échantillonnage de la plage dynamique qui reste la même. Si des spécialistes du traitement du signal veulent me corriger… Mes cours sont loins!

    « Pilotage des collimateurs AF problématique (mais c’est insensé ça ! ) » –> si c’est comme mon A7, c’est clairement merdique en effet.

    « Autonomie vraiment trop courte : 290 images c’est nul ! Et vraiment très chiant en voyage. » –> oui, j’ai 7 batteries du coup. Pour relativiser un peut ce point, l’autonomie est en rapport avec le poids des batteries, au final je ne suis pas sûr que ça pèse plus lourd dans le sac, mais c’est un peu chiant (pour mon usage, je m’en fous un peu à vrai dire).

    « Viseur Electronique « primitif » : mais si, mais si… c’est totalement rédhibitoire pour moi. » –> c’est là qu’on n’est pas vraiment d’accord, j’adore des tas de trucs liés à ce viseur électronique. Le point noir étant l’utilisation en plein soleil moins confortable qu’un viseur optique.

    « Fiabilité inconnue : quoique l’on en dise, il faut attendre encore 4 à 5 ans pour la connaitre… » –> Franchement, c’est inhérent à la jeunesse du truc, ça ne me paraît un argument terrible, on peut tout dire à partir d’une supposition. Mais pour un pro, je conçois qu’on préfère acheter un Nikon dont on est sûr du manque de fiabilité (oh, du calme, je rigole).

    « Marché de l’occasion (revente), encore totalement inexistant ! » –> Ben oui aussi, mais ça commence à viendre.

    Sinon, JF, t’es un peu hard quand même, ta playstation est tombée en panne étant petit? ;-)

     

    • Si, si il y a bien une différence entre 12 et 14 bits…

      12 bits = 2 exposant 12 niveau entre le noir et le blanc dans chaque canal RVB (soit 4096 niveaux…)

      Contre 256 niveau pour un JPEG en 8 bits…

      Donc 14 bits = 4096 x 2 x 2 soit : 16.384 niveaux dans chaque canal RVB.

      Donc dynamique meilleure : si tu dois étirer les 1% les plus clairs ou les plus sombres d’une image tu travaillera sur 40 niveaux de RVB en 12 bits…

      Alors que en 14 bits, tu étirera 163s niveaux, donc plus de nuances, moins de « branding »…

      Ceci dit en pratique tu ne verras pas souvent la différence, car on ne travaille pas souvent sur 1% de la plage dynamique initiale ! Mais en théorie, oui : meilleure dynamique en 14 bits

  12. Hello !

    Pitié avec ça ! C’est vraiment de la connerie, la photo c’est bien autre chose… J’ai vu ça, j’ai hésité à en parler et à expliquer pourquoi je considère que c’est de la connerie. Et puis j’y ai renoncé, en me disant qu’on va encore m’accuser (injustement) de faire du Sony bashing…

    Pour ça qu j’en ai pas parlé. Mais ce gadget, c’est tout ce que je déteste !

    • Oui, en effet , je considère « les filtres gradués physique et portes filtres », aussi comme des gadgets ! Jamais utilisé ça…

      Encore à l’époque argentique, on avait moins le choix au développement… (quoique). A la limite, ça pouvait donc être utile.

      Mais avec les retouches localisées en RAW, pourquoi perdre son temps à la prise de vue ? Surtout s’il fait prendre deux photos sur pied…

      Je préfère largement faire un bracketing en rafale (à haute vitesse, il n’y a absolument pas besoin de pied)… Et au pire une fusion mdr dans Lightroom me donnera encore plus de potentiel.

      Mais même sans braketing, on fera toujours 100 fois mieux et plus précis en post traitement qu’avec ce filtre gadget (que l’on ne peut ni incliner, ni donner une forme ovale) : vraiment aucun intérêt, sauf celui de perdre du temps !

      Voilà ce que je reproche à Sony : ils sont très fort en marketing ! Ils nous en foutent plein la vue, avec des tas de gadgets inutiles (la vidéo 4K dont les photographes n’ont rien à faire), au lieu de développer des objectifs et améliorer l’ergonomie des boîtiers…

       

      • Oui, oui, d’accord sur le principe : « faut mieux faire une bonne photo au départ », que de perdre son temps à rattraper les choses ensuite…

        Mais pour le coup du filtre « dégradé de ciel », là pas d’accord : il ne sera jamais « compétitif » avec l’ajustement localisé en post traitement (quelque soit le logiciel)… c’est un gadget de plus !

        Par contre un filtre polarisant est lui « inimitable » par un logiciel… ça c’est sur ! Donc certains filtres restent irremplaçables…

  13. Je trouve que une partie de ce débat fait très… »c’est moi qui a la plus grosse…. »…Légère perte d’objectivité au fur et à mesure des échanges. Si je peux me permettre une petite métaphore qui mettra « peut être » tout le monde d’accord (de saison qui plus est). Qu’est ce qui est le mieux : le ski ou le snowboard ?…Chacun aura son avis mais concrètement ni l’un ni l’autre. c’est une question de goût et de vision de la glisse. Et bien je pense que le combat Hybride ou Réflex est du même ordre. Les caractéristiques technologiques font que l’on trouve du très bon des deux côtés. Et comme au ski ou snowboard. On a des avantages sur le plat ou dans la poudreuse. Tout est une question de goût. Il n’y a pas de solution parfaite. Et c’est bien cela qui fait la magie d’une belle photo. Le jour où l’appareil parfait existera. Et bien nous les photographes perdront notre gagne pain. J’avoue être pro Hybride mais c’est par ce que j’aime l’approche plus technologique de la photo. Je ne dénigre en rien et admire même les puristes. Mais au bout du compte. La seule chose importante. C’est se faire plaisir et faire plaisir au travers de la photographie…N’oublions pas que littéralement c’est l’art d’écrire avec la lumière. Que l’on shoot en EFV ou en viseur classique. Si la photo est là….le reste n’est que pur débat quasi théologique.

  14. Pingback: Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016 - Photoetmac.com

  15. Et avec le dernier firmware 3.20 déployé depuis début 2016 ? Fichier RAW 14 bits non compressé, meilleure compatibilité AF, plus rapide, possibilité de mettre carte SDHC pour enregistrer en XAVC S, etc… ? Les objectifs du marché « Canon/Nikon, etc… » peuvent être compatibles avec un petit adaptateur.
    Les nouveautés de la mise à jour :
    This utility updates the ILCE-7RM2 system software to version 3.20, and provides the following benefits:
    Improvements over version 3.10:
    Allows recording of XAVCS format video with an SDHC card in addition to SDXC card.
    Notes:
    When an SDHC card is used in XAVC S format over long periods, the recorded movies will be divided into 4GB files. Those files can then be integrated into a single file using the PlayMemories Home software
    Shooting movies in XAVC S format requires SD Speed Class 10, UHS Speed Class U1, or faster
    When recording at 100Mbps or more, UHS Speed Class U3 is required
    Benefits provided by previous updates and included in version 3.20:
    Support for additional lenses.
    Support for Phase-detection AF
    The AF can be used in movie recording mode with the SEL85F14GM
    Improves 4K movie recording time when using the vertical grip (VG-C2EM) or when APS-C/Super35mm mode is activated
    Improves picture quality
    Adds the selectable feature for uncompressed 14-Bit RAW image capture
    Adds support to output video via HDMI during use of the Remote Camera Control software (still mode)
    Reduces the chance of the camera changing to front focus when shooting certain scenes
    Decreases chroma noise when Long Exposure NR is set to Off
    Note:The noise does not occur when Long Exposure NR is set to On
    Improves continuous shooting at Hi speed

  16. Je suis passé du 6D + 5D II et 3 objectifs de la série L  au  7 R II et 2  optiques Zeiss  et 1 Sony G sans regret.

    Ses « défauts  » ne m’empêchent pas de photographier (je ne mitraille pas pour trier ensuite) et de prendre davantage de plaisir y compris en video quand je voyage (souvent).

     

     

    • Oui, il peut exister quelques rares pro qui bosse (en partie) avec ces hybrides. Dans son cas (notez que ce sont des images très spéciale, de spectacle, absolument pas représentatives de l’ensemble des photographes), dans son cas : son choix se justifie : de nuit le viseur électronique peut représenter un atout… et le A7RII est l’un des meilleurs en basse lumière.

      Mais ils sont rarissimes dans ce cas… Il faut quelques exceptions pour confirmer la règle ! En voilà une !

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.